Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3571 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00353.pdf (MORDELLES (35). Sermon. rapport de sauvetage programmé.)
  • de Normandie, gauloises de XXI/. Mordeltes London. de quelques Annales armoricaines habitats de Bretagne, de VAge tittoraux du Second Age du 79 a 28. LX1M, p. du Ter - 11, Travaux du Labora- Rennes. HARSCOUET VE KERAi/EL J. de la Soclété du fen. en Normandie et
  • PROGRAMME Hl6 MORVELLES (35) SERMON HABITAT GAULOIS ET GALLO-ROMAIN RAPPORT VE SAUVETAGE PROGRAMME POUR 19S5 DIRECTION VES ANTIQUITES VE BRETAGNE DIRECTION VES ANTIQUITES VE BRETAGNE liic.ha.2Z BATT Sa.uveta.ge. Vn.ogAa.mmi MORVELLES (ILLE-ET-VILAINE) SeAmon Habitat
  • jusqu'au chemins Enfin était le une vivace, d'un couverte paA l u {¡fragments de tuilu u t labours de l'hiveA 1981-82 effectués paA un de la V 372 ont ii surface de cette de la surface de raquettu" au printemps 1984 ont permis prlsu probablement projet
  • gallo-romain routier devant menace relier (construction 1984, directement la Direction menacée à l'époque replantée. en cours a effectué du par le pour partie l'actuelle étude, du mise Antiquités, sondagu projet la une expé- de effecconstruction (voir de
  • en rapport m (- 0,10 dans le localisé de céramique l'objet creusé d'orientation sur, un axe. probable à 0,60 de. l'époque. exactement quantité u t tranckéu, et cendreuse datant situé donné la trol6 noire u t que le 1984 u t Etant il ont de terre de
  • ). exploratoiru, Maire-Adjoint monétaire monnalu une étude de ce dépôt, L'endroit de Beaulieu, [200-300 En 1952, pour, remplacer, En 1984 à l'époque été- attirée monétaire de la frappéu guerre de ce dépôt de Mordellu, mis au jour de grand notre intérêt attention sur en 1893
  • avec douille emmanchement à douille. Forgé d'une et la lame [clichés 6 et de tracer de bois a été la présence 7 ). constaté : La lène III nettoyage dans la douille Archéologique n° 5, céramique Fossé 1 Figs Sondages Figure 1984, 2 et 3 Fossé 1 2 n° 1
  • , Hampshire (GB). Le locale. Fig 8, n° 27 Cunliffe (1977) Sondages 1984 Fossé - céramique tournée Sondages tournée externes est sur à Petit Anglo-Normandes exemplaire (1957) décor Coupe 5 en lignes fréquement (29), 1 - Céramique Cannelures lotie tôle, finale
  • . (Hofmnn,B. Inventaire de Quincaillerie Antique, Cahier Centre de Recherche Archéologique du Vexin Français). Jatte le de 5 ). Datation La Pendant plaque Fig 27, 1984 Fossé - céramique tournée Henglstbury 1 1 Fig 3 n" 1 - lèvre 1 Head Class Figure - lèvre déversée
  • Fig 3 n° 4 tournée Coupe 9 3 à lèvre verticale tarde-républicaine-, en cour Fossé tronconique Fig 3 n° 5 d'amphore (étude Fouilles - céramique Fossé Pied Fig 3 n° 3 par P. Galliou - Université de Brest) Coupe 5 (m;) Non-illustré. "Urne" à bord mouluré toutes
  • BERT1N V. ( 7975) . - Préliminalre et repartition des sites COLBERT VE BEAUL1EU J.-B. [1893], Annales CUNL1FFE 8. (7952 ) . . - GIOT P.-R. (1471) toire d'Anthropologic, HAbJKES J. (1937) Jersey, HOFMANN B. Centre La trouvaille Annates de Monnales : inventaire
  • de la Terre, Head, La céramique . - Céramiques - de I'Age p. 227 à 2 2 3 . en Bretagne, sur la Cote de la Manche, Ver, tin du Hallstat (7978) . - Hengistbury (7962-) GIOT P.-R. a une etude (1908) . - Monnaies Archéologique . - The Archaeology gauloises
  • , trouvaille d'llle-et-l/ilalne, of the Channel de Mordelles, Bulle- T. XXXl/III. Isles, vol 11, The Bailiwick of London. (1974) . - Inventalre de quincailleAle antique. Cahier de recherches archéologiques de vexin francali. bJHEELE RR.E.M. (195-7) . - Hill forts of nosithen
  • P ?y^77D / J Cliché 5 Couteau en fen. à douille. Vêtait de tuiceò de botò dans la douille. Cliché 6 Couteau en f eA Détail da redo abîment de la Cliché 7 Couteau en feu Détail du redoublement de la lame. douille. Cliché S Vas
  • J.-P. BARDEL).
RAP00482.pdf ((22)(35). arrondissements de Dinan)
  • ) ie '» d»»"""*» 1er Kai 1984 B • REFERENCES ADMINISTRATIVES Département: Commune : Ille-et-Vilaine COMBOUHG C-CADASTRE (1) Année: 1964 Lieudit : D-POSITION Section (s) et parcelle (s) : R1 ^ Q gt g Landréjard TOPOGRAPHIQUE COî-TBOURG-Ouest Carte I.G.N. au 1/25 000
  • DECLARATION (partie A - RECHERCHE DE à DECOUVERTE remplir par EFFECTUEE : PROSPECTION le B - REF ERENCES prospecteur) AERIENNE Ce.R.A.A (L. LANGOUET) Auteur : ARCHEOLOGIQUE Date de la découverte 1er Mai 1984 ADMINISTRATIVES Département : Commune Ille-et-Vilaine COMBOURG
  • PHOTOGRAPHIES Directioi de prise de vie (1) diverses di pessible. après la découverte site lA—l Siti H/P JOINTES Aiamalies révélatrices Nimére de pbeti sir le site Ht eet i ois) traces vertes" Date de rèceptioi CORSEUL - L'Isle Pelote Mai 1984 DECLARATION ( partie
  • . Sitt H/P Numéra de pkata sir| la site [it lit i ni) tra &ôs- vfictes- .Date de rèceptiti: CORSEUL - La Hestrinais Juin 1984 BECLARATIOH ( partie A -RECHERCHE DECOUVERTE DE à remplir par EFFECTUEE : PROSPECTION Auteur : le prospecteur ) AERIENNE Date Ce.R.A.A
  • 099) roawv-a-i-ees pousses dans les céréales_. Date de réception CORSEUL - Ml 182 Avril 1984 L.LANGOUET et L.ANDLAUER DECLARATION à ( partie A -RECHERCHE DE DECOUVERTE remplir par EFFECTUEE : PROSPECTION Ce. P. A. A Auteur : B - REFERENCES le ARCHEOLOGIQUE
  • réservé après la découverte . JOINTES Anamalies révélatrices ie site U L Bip. Ci». S 1 1* 1 H /P Niméra de pbiti sir le site [U lit i c 3 s ) traces -vertes - - Date de réceptiaa : LANGUE NAN - La Ville Es Moines Avril 1984 DECLARATION [partie A - RECHERCHE A» 4
  • (L.ANDLAUER) B - REFERENCES ARCHEOLOGIQUE Oate ie fa iéceuverte Août 1984 ADMINISTRATIVES Ille et Vilaine Département LEHON Ctmmaae C-CADASTRE (1) Année Seetien (s) et parcelle (s) 1953 LiM-it : D-POSITION Bl 1321 Saint Suliac TO PQ6RAPHIQUE Carte I.6.N. ai 1/25 000
  • ) Nimén de site non IDENTIFICATION la réservé arises après la découverte. JOINTES Aiemaliés révélatrices L ± lip. Cm. Siti H/P Nimére de pheti sir le site (ii SB) à ois) traces -vertes .Date de réeeptiei MEGRIT - Manière Juin 1984 DECLARATION ( partie A - RECHERCHE
  • Aiemalies révélatrices Ant iquités) L ie site JL lép. Ci». 1« Siti I H/P Numéri ie pbete sir le site (di os t à oi9) _ traces _v_ertes_ .Hâte ie réception PLESLIN - La Rouxière Juin 1984 DECLARATION ( partie A - RECHERCHE DE DECOUVERTE remplir à par EFFECTUEE
  • "1984" PHOTOGRAPHIES Oirecti» de prise de vie (I) ' diverses la mesure di passible. ) Mer lis nés prises après la décsiverte. Direction Ant iquités) Numér* I IDENTIFICATION la réservé JOINTES Aumalies révélatrices I ■ép. de site I CM . I* Sitt I M/P Nimérs de
  • .Colonel en retraite de l'Armée de l'Air. Les vols se sont déroulés d'Avril à Août 1984 inclus. La zone couverte est indiquée sur le plan joint. L ' altitude des vols a été généralement de 1000 pieds mais les photographies ont été parfois prises à des altitudes plus basses. Trois types
  • feuilles de déclaration. La subvention accordée par le Ministère de la Culture a permis de financer quelques heures de vols mais le financement complémentaire a été fourni par les Conseils généraux d ' Ille-et-Vilaine et des Côtes-du-Nord. Il est aisé de vérifier que les plans obtenus
  • sont souvent partiels mais cela tient au paysage de bocage que l'on a dans la zone de prospection. En 1984, on peut être frappé par la grande quantité d'enclos retrouvés. Toutefois de beaux ensembles gallo-romains ont été détectés et détaillés (LE QUIOU,La Gare, HILLION,L
  • 'Hôtellerie, LEHON,Saint-Suliac, ). En conclusion.l' année 1984 a été favorable à la prospection aérienne tant au printemps que durant l'été qui, dans le Nord-Est de la Bretagne, s'est caractérisé par une relative sécheresse (Cf article d ' OUEST-FRANCE ) . Le plan des structures
  • retrouvées a été inclus dans le rapport global de prospection qui présente simultanément les résultats de la prospection au sol et de la prospection aérienne. Loïc LANGOUET En 1984 : 65 sites vus d'avion Vf, Wl ^i échelle : Mwr 1/1.000.000 t ; ZONE DE PROSPECTION AERIENNE
  • (Ce.R.A.A) l-Oenij, •■«aaT MM 28 •! («ill 16 J >*'" \ît _ 1 T =V» >■ Kerrf aria^ Ponti S«h«V , A/ Lenvollon> kuéjatlMoysan *B Jkmh v SA lm,,r « 1 "*' «n^uS9t31 tu-Tafia Vf* r ♦leWbnt- St-Midhel |^ ■ 4" la V -Avranchin !t.?aw la MdbaS ■*lr" PtouliigiJ >ARCY
  • ^=*7KeSte AllairF ">\ J \\*J iC^^ÂTEAUBRIA^ -£.»• Qerval OUEST-FRANCE 3 Septembre 1984 UN ÉTÉ SEC DANS L'OUEST L'ÉTÉ A ÉTÉ SEC dans l'Ouest, spécialement au nord d'une ligne Quimper-RennesLorient. La station météo régionale a fait ses comptes pour les trois mois de juin, juillet
  • vrai temps de rentrée pour arroser un peu leurs terres. La météo leur annonce des averses à partir de mardi. DECLARATION [partie DE ■ DECOUVERTE remplir P»r le ARCHEOLOGIQUE prospecteur) A -RECHERCHE EFFECTUEE : PROSPECTION AERIENNE Auteur : Date Ce.R.A.A (L. LANGOUET
  • Numéro auteur -35_0 §5-84-l_ DES Date de prise de vue (2) _ 1er_ Mai PHOTOGRAPHIES Direction de prise de vue (1) driver S.e.5_ Direction Ant iquités) Numéro de site (datation 20 ap J.C) ' IDENTIFICATION la réservé ' Bip. ' Cm. ii—J Site H/P JOINTES Anomalies Numéro de
  • photo sur le site («t 001 a 099) révélatrices traces-plus -cl-air-e E ■ (1) à indiquer dans la mesure du possible. (2) pour les vues prises après la découverte. Date de réceptiea -. COMBOURG - Landréjard Mai 1984 L. LANGOUET COMBOURG - Landréjard Mai 1984 L. LANGOUET
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • Research Fund and University Collège London; the buildings survey is financed by the Leverhulme Trust; we are in ail sensés indebted to thèse bodies for their support. We are also especially grateful to Professor P.-R. Giot, Dr L. Langouet, Professor G. Mei ri on-Jones and Dr S. Wright
  • Department of Archaeol ogy University of Reading Wendy Davies Department of History University Collège London Whi tekni ghts Reading RG6 2AA Gower Street London WC1E 6BT 30 July 1985 REFERENCES André", P. 1974 'Le site médiéval de Kerl ano-en-Pl umel ec (Morbihan)', Archéologie en
  • EAST BRITTANY SURVEY: QUST-VILAINE UATERSHED REPORT ON FIELDWORK IN MARCH-APRIL 1985 The fourth season in a programme of fieldwork, itself part of a larger, multi-discipl inary study of the rel ati onshi p between land-use and seulement during the last two thousand years, took
  • ; the main team (consisting largely of past and présent students from the Universities of London and Reading) numbered twenty-two, including the directors; it worked for twel ve days, from 24 March, and had one day off; nine people (including one director) remained for an additional week
  • acing slopes. Upland concentrations were less notable than in 1984 (transects H, J, K) with only a quarter lying between the 50m and 75m contours; more than half 1 ay between 25m and 50m (59.9%), as in the other Carentoir transects. Only 35.3% of sites 1 ay within 250m of streams
  • that are mapped, far less than in 1984, while a further 39% were up to 500m, and 25.6% more than 500m, away; it was largely sites in F that caused this anomaly. Comparison was systematical ly made with the early nineteenth-century pattern of land-use and settlement, as evidenced by the ancien
  • to be found within areas of nineteenth-century arable, as always - especially in bandes (literally 'bands 1 , arable divided into tenant parcels) - and the proportion was comparable with that of 1984 (70.1% of concentrations in 1985, as compared with 66.7%). The remainder occurred
  • or schi ste; the imported material is notably absent from fields cleared of woodl and since the 1 ate nineteenth century. Fieldwalking in 5m squares ('Total' Coll ecti on ) In order to investigate the nature of sites identified in transect walking, as in 1983 and 1984 some fields
  • samples for future phosphate analysis were taken from the topsoil in ail squares, at 5m intervais, and soil magnetic suscepti bi 1 i ty readings were also taken at 5m intervais, at the spot from which samples had been lifted. Fluxgate gradiometer readings were not taken since 1984
  • of évidence suggests intensive cultivation in the late middle âges that was limited in the early modem period with changes in the social status of the 1 andowner and in his method of 1 and management. 8 Envi ronmental , Pottery, Architectural and Language Work, 1984-85 In the course
  • of the last year pollen analysis has been carried out on samples taken during 1984, in particular from buried soils beneath banks in woods near Le Vivier (not far from the excavation site) and Le Rond Point (Carentoir), areas of extensive 1 ande in the early nineteenth century. Although
  • in the area. Samples were taken from Trench 1 and Trench 2; more will be taken during the summer; and micromorphological analysis will begin in September. The samples taken from 'total' collection sites in 1984 for phosphate analysis have ail been processed and a study was made
  • from the fields of the study area, and to pursue the problem of surface scatter arising from middens, it was decided to investigate phosphate and magnetic susceptibil ity readings from this known settlement with its known pattern of rubbish disposai. In December 1984 soil samples
  • of the building, especially inside and immediately outside its walls, there were higher levels of 26-37 Si/kg and 200-300ppm. The experiment suggests that we might expect structures and middens in the study area to produce relatively high levels. Pottery from the 1984 season has been sorted
  • and classified by Astill, Cook and Wright, and compared with the existing fabric séries. No changes have been suggested for this séries, which now comprises 16 fabric groups for prehistoric, Roman, médiéval and early post-medieval pottery. In December 1984 the fabric séries was compared
  • produced an archeomagnetic date of 895-945 AD. A survey of ail standing buildings has been in progress in the study area since October 1984, undertaken by Pete Addison, working as a fui 1 -time research assistant. To date, 4000 buildings have been recorded on standardised recording
  • produced the highest number of sites in transect walking and by far the greatest quantity of material, including very large amounts of brick and tile. The season also allows further observations on the problems identified in 1984 and some reinf orcement of the suggestions made
  • no, or next to no, material. As in 1984, even fields with inhabited structures in the early nineteenth century produced no more material than that sufficient to qualify as a 'possible site' (F212); and, as noted above, most of the high concentrations occurred more than 100m from présent
  • of Trignac and on the western outskirts of Carentoir village, a striking contrast with that collected around Treal centre in 1984 (Astill and Davies 1984c: 56). In fact, the combination of material again suggests that modem settlements generate little scatter and that - in this study area
  • walked on recently cleared woodl and also produced some compl ementary material, as in 1984. Again, much of the established woodland of the early twentieth century lies in 'blank' areas that produce no surface material when the wood is cleared and fields walked; again, this suggests
RAP01314.pdf (CARNAC (56). les alignements. rapport de diagnostic)
  • Kerdeff, 16 -Ty-Lann. BIBLIOGRAPHIE GENERALE - Association Archéologique Kergal n°10., 1980, Issus du temps... les alignements de Carnac, Reims, 72 p. - ATKINSON R.J.C., 1976, Lukis, Dryden and the Carnac Megaliths. To illustrate the monuments, London, p 111-124. - BAILLOUD G, BOUJOT
  • important, le plus complet et le mieux conservé de Carnac. On estime à 1170 ^ pierres levées, dont 1099 réparties en 11 lignes parallèles, le nombre de menhirs subsistant au Menée (P-R Giot 1979). A chaque extrémité, l'alignement est rattaché à un cromlech de ^ forme grossièrement
  • , Rennes, p 95 -104. -GAILLARD F., 1892, Inventaire avec cartes des monuments mégalithiques du Morbihan dans le périmètre des acquisitions par l'Etat. -GIOT P-R, L'HELGOUACH J, MONNIER J-L, 1979, Préhistoire de la Bretagne, Ouest-France, 444 p. -HAMON A-L, GAUBERT L., 1993, Kermario, Er
  • singulières, Ar Men, n°36, p2-15. -LE ROUZIC Z, PEQUART St J., 1923, Carnac, Fouilles faites dans la région, campagne 1922 ; tumulus de Crucuny ; tertre du Manio, tertre du Castellic (commune de Carnac). Notes techniques par Guinier, Siffre et L Franchet, Paris, 161 p. -LE ROUZIC Z
  • , Rennes, 88 p. -SELLIER D., 1991, Analyse morphologique des marques de météorisation des granités à partir des mégalithes morbihannais. L'exemple de l'alignement de Kerlescan à Carnac, RAO, n°8, p 83-97. IX -Les sites inédits Un travail de prospection inventaire mené conjointement
  • gisement préhistorique qui a livré entre autre un abondant mobilier lithique et céramique. JACQ M., 1943-1945, Découverte d'un tumulus à Saint-Michel de Carnac, Bull. Soc. Polymath. Morbihan, p 32-33. I Carte de répartition des sites inédits A & 1 -Saint-Colomban (route de Kerivor
  • C, CASSEN S, LE ROUX C-T., 1995, Carnac. Les premières architectures de pierres, CNRS, Paris, 126 p. - BAILLOUD G, MIEG DE BOOFZHElM P., 1955, Les civilisations néolithiques de la France dans leur contexte européen, Paris. - BAILLOUD G., 1975, Les céramiques cannelées du
  • Néolithiques morbihannais, B.S.P.F, 72, p 343-367. - BELLOT DE KERGORRE., 1893-1894, Journal d'un officier en garnison dans le Morbihan en 1816 (extraits des mémoires inédites...), Revue Morbih. 3 ème ann. p 316-331. - BERNARD F-R., 1937, Ce que disent nos pierres ; I. La France de l'ouest
  • , de Carnac au Trocadéro, Paris. - BLAIR A, RONALDS F., 1836, Sketches at Carnac (Brittany), London. - BOUREAU DESLANDES A.F., 1750, Traité sur des arrangements singuliers de pierres qu'on trouve en différents endroits de l'Europe, Recueil de différents traité de Physique et
  • d'Histoire naturelle, t. Il, p 35-42. - BREUIL (Abbé H), BOYLE M., 1959, Quelques dolmens ornés du Morbihan, Préhistoire, t XIII, p 1-145. - BREUIL (Abbé H), LE ROUZIC Z, BOYLE M., 1938, La figure humaine dans la décoration des allées couvertes du Morbihan, Préhistoire, t. VI, p 7-48
  • . - BREUIL (Abbé H)., 1939, En marge des mégalithes de Carnac ; extrait du Bull. Soc Préh. Française, n°12. - BRIARD Jacques, L'HELGOUACH Jean., 1957, Chalcolithique, Néolithique secondaire. Survivances néolithiques à l'âge du Bronze ancien en Armorique, Laboratoire d'Anthropologie, 72 p
  • , Rennes. - BRIARD Jacques., 1976, L'âge du Bronze en Europe barbare, des mégalithes aux Celtes, 376 p, Toulouse. - BRIARD Jacques., 1991, Dolmens et menhirs de Bretagne. - BRIARD Jacques., 1993, Carnac, terre des mégalithes, Luçon, 32 p. - BRIERRE., 1941-1942, Kerlescan : le tumulus et
  • les alignements, fouilles récentes, Bull. Soc. Polymath. Morbihan, V, p 33 -34. - BURL A., 1987, Guide des dolmens et menhirs bretons, Paris. - CAMBRY., 1805, Monuments celtiques ou recherches sur le culte des pierres..., Paris, 431 p. - CAMPS G., Premiers cultes agraires : mort et
  • fertilité ; de Lascaux au grand Louvre, p 480483. - CARIOU P., 1976, Mégalithes armoricains et Britanniques. Une géométrie solsticiale. Manuscrit déposé à la Bibliothèque Nationale et tiré en duplication. - Carnac, 1953, Nouvelle route des alignements CD 196, Conflit avec le conseil
  • minicipal de Carnac, Bull. Soc. Préh. Française, L, p 576 - 577. - CAUMONT A de., 1865, Excursion à Vannes et à Kernuz (Mané-lud, dolmen de Kercado, dolmen du Rocher, Moustoir, Carnac, Mt Saint Michel de Carnac, Gavrinis), Bull. Monumental, T. XXXI, p 714-736. - CAYLUS (Comte de)., 1762
  • -1767, Recueil d'antiquités égyptiennes, étrusques, grecques, romaines et gauloises, 7 vol, Paris, (p 380-383 ; 384-385 alignements ). - CAYOT-DELANDRE M., 1847, Le Morbihan, son histoire et ses monuments, Vannes, 559 p. - CHAPELET H., 1908, A propos d'une hache herminette provenant
  • de Carnac (Morbihan), Bull Soc. Préh. France, t V, p 220. - CHARRIERE G., 1960, Carnac. Les alignements du Ménec, orientation, Bull. Soc. Préh. Française, LVII, p 661-662. - CHARRIERE G., 1961, Orientation lunaire des alignements du Pet'rt-Menec à Carnac, Bull, de la Soc. Préh
  • . Française, LVIII, p 168-171. - CHARRIERE G., 1964, Typologie des orientations mégalithiques et protohistoriques, Bull. Soc. Préh. Française, LXI, p 160-168. - CHARRIERE G., Carnac. Les alignements de Kerlescan ; Bull. Soc. Préh. Française, LIX, p 313-316. - CHAUMEIL L., 1941, Pour
  • , 1900., Diverses fouilles du Mont Saint-Michel, Bull. Soc. Polymath. Morbihan, p 15-16. - CLOSMADEUC (Dr G de)., 1862, Tombeau celtique récemment découvert au Mont SaintMichel de Carnac, Vannes. - CLOSMADEUC (Dr G de)., 1863, Note sur la sépulture du dolmen tumulaire de Kercado, Bull
  • . Soc. Polymath. Morbihan, p 10-13. - CLOSMADEUC (Dr G de)., 1866, Rapport sur les fouilles faites dans les communes de Carnac et de Plouharnel, Bull. Soc. Polymath. Morbihan, p 91-150. - CLOSMADEUC (Dr G de)., 1867, A propos d'une brochure récente adressée à la Société polymathique
RAP01419.pdf ((35). bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • Belles-Lettres, 1991, 304 p. RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIQUE N- de site attribué N° d'enregistrement DRACAR [$ | |Q |Offi |0|S \\\ Code AP / AH \A 13. \\ Q I Modification P"S AMANLIS, Les Musses (cliché Gilles LEROUX) AMANLIS, Les Musses (cliché Gilles LEROUX
  • [_ Non
  • Chronologie proposée : Mobilier Oui | Non Q Lieu de conservation : photographies Documentation : Bibliographie 1 Carte archéologique de la Gaule : l'Ule-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. CADRE RÉSERVE CELLUCE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site
  • Belles-Lettres, 1991, 304 p. CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N" de site attribué Q> |Ç | |Q|->l|.2j | Qg N° d'enregistrement DRACAR I [Lift ffi I fc> | Code AP / AH Modification ft jj Q BAIN-de-BRETAGNE, Le Bois Greffier (cliché Gilles LEROUX) BAIN-de
  • Chronologie proposée : Mobilier Oui \_ C AORE Lieu de conservation : photographies Documentation Bibliographie Non fkfL. Carte archéologique de la Gaule : l'Ule-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. RESERVE CELLU.E CARTE ARCHEOLOGIQUE |3 |5| N° de
  • conservation : Eléments de datation : A^t X Fn, Chronologie proposée . Mobilier Oui Non Q Lieu de conservation : photographies Documentation Bibliographie Q Carte archéologique de la Gaule : l'IIle-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. CADRE RESERVE
  • conservation : photographies Documentation Bibliographie Non Carte archéologique de la Gaule : l'IUe-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIQUE 3 | S | |Q il \\ I \\ N" d'enregistrement DRACAR | |S fc) Q 1 N° de site
  • : Bibliographie j_ Â
  • archéologique de la Gaule : l'Hle-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N" de srte attribué [^5 ] lOlS* fl I |Q1Q |3 N" d'enregistrement DRACAR \A\^j^j j3 | | Code AP / AH Modification | [~J LA COUYERE, Bel
  • Documentation : Bibliographie | Carte archéologique de la Gaule : l'Ule-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. RESERVE CELLLH.E CARTE ARO*:cn.OGI
  • : Eléments de datation :
  • prospection terrestre et aérienne, dans Terroirs, territoires et campagnes antiques, Supplément R.A.O. n°4, 1991, p. 39 - 52). //- LA MISE A JOUR DE NOTRE FONDS DOCUMENTAIRE A la demande du Service Régional de l'Archéologie de Bretegne, le deuxième volet de notre programme de prospection
  • Vitré), obtenir des contrats salariés pour réaliser le rapport d'activité et effectuer des prospections terrestres plus larges sur certains terroirs du bassin de la Seiche et de la haute vallée de la Vilaine. LISTE DES SITES TRAITES EN ILLE-ET-VILAINE EN 1996 1 - AMANLIS, Les
  • tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae système d'enclos enclos carré gisement de tegulae enclos carré enclos carré LISTE DES SITES TRAITES EN ILLE-ET-VIL AINE EN 1996 1 - AMANLIS, Les Musses 2 - ARGENTRE-du-PLESSIS
  • mention = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme = ILLE-et-VILAINE (35) . Département : Commune = .... .^....K&Jeû. Lieu-dit ( du Cadastre) : Lieu-dit (de n.G .N.) : Nom du site : Cadastre -i \3 I (Année de dernière m sa 1 jour) . AM .j. ^Â.. Sections) et parcelles) : Observations
  • ° d'enregistrement DRACAR [A \2- 13. rO 1 I Code AP / AH Modification □ t/ers la Guerchede-Bretagne r D 88 Vers Argenrré-du-P/essis Ouest du Méridien de Paris 339 339 I ZONE EST le Cul de Loup OUI Vers Argentré-du-Plessis 340 340 341 341 342 342 343 343 ARGENTRE-du-PLESSIS
  • .opération = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme ILLE-et-VILAINE (35) Département : : Commune UZii -A -MEIâme.-- : U. Qc£. Lieu-dit ( du Cadastre) : // Lieu-dit (de ri.G.N.) : H Nom du site : Cadastre Année première mention ■ A \Q \ ff.Jl lAmee de derrière mM a jrxo Section
  • LEROUX Département : Année première mention : PROSPECTION-INVENTAIRE Nature de ropération = Organisme = ILLE-et-VILAINE (35) L Commune Mis. : J. fl .... -r- kb...2(U^..JhJLh Lieu-dit ( du Cadastre) :
  • site (mètres) : Circonstances de la découverte : Techniques de repérage : llnformateur : PROSPECTION AERIENNE . prise de vue oblique à basse altitude . Gilles LEROUX ^J^ . -^K^ Descnption des vestiges : -p>è4 -cmJM.. Etat de conservation Eléments de datation : /4^& . JiL
  • Bretagne 6. rue du Cnapftre. 35044 Renne* Cedex Première mention □ Données complémentaires^ Année = Nature de ropération = PROSPECTION-INVENTAIRE Responsable = Gilles LEROUX Organisme Département : ILLE-et-VILAINE (35) : B.P.rSM.uMM. Commune = ... .4. Lieu-dit ( du Cadastre
Noyal-Chatillon-sur-Seiche. Allée des Brossais (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Allée des Brossais. Rapport de diagnostic)
  • du IVe s. Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Chronologie Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Ille-et-Vilaine Allée des Brossais sous la direction de Romuald Ferrette En conclusion, on retiendra, comme pressenti avant l’intervention, l’absence d’édifice
  • Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Novembre 2018 Inrap Grand-Ouest Novembre 2018 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Allée des Brossais 35206 Code INSEE Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Ille-et-Vilaine sous la direction de D
  • d’intervention sur le terrain Région Numéro de l’arrêté de prescription fouille Bretagne 2018-187 en date du 18 juin 2018 du 15 octobre au 18 octobre 2012 Département Numéro de l’opération Novembre 2018 Ille-et-Vilaine (35) Commune D 124291 Numéro de l’arrêté de désignation du
  • 80 100 km Département : ILLE ET VILAINE Commune : NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ------------EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL ------------- Section : AO Feuille : 073 AO 01 Échelle d'origine : 1/1000 Échelle d'édition : 1/1000 Le plan visualisé
  • dirigées par A. Provost entre 1984 et 1987 (Provost, 1993 ; Provost, 1990 ; Leroux et Provost 1990). La zone prescrite forme un rectangle long de 35 m d’est en ouest et large de 26 m du nord au sud, entourés de pavillons sur trois de ces côtés. A son angle nord-ouest, une bande de terre
  • Bretagne avec une pars urbana d’une superficie supérieure à 3 000 m². Les premières investigations sur ce siège domanial sont à mettre au crédit d’A. Provost dans les années 80. En effet, le projet de création d’un vaste lotissement a débouché sur la réalisation entre 1984 et 1987 d’une
  • IIIe siècle, avant une ultime occupation au milieu des ruines durant les années 320330 (Leroux, Provost, 1990, p. 270). Vingt-cinq ans après, la partie résidentielle de La Guyomerais est en 2012 le théâtre d’une nouvelle opération. La fouille préventive menée alors conduit à la
  • le sol (fig. 5, pièce Sr). Sa poursuite plus à l’ouest était plus qu’attendue (cliché 2). Enfin, la cour résidentielle était traversée d’est en ouest par une conduite (C) de vidange du bassin d’agrément étudié en 1987 par A. Provost (Provost, 1987, p. 35-38). Elle passe ensuite en
  • sous œuvre sous le portique de l’aile ouest (P) et traverse la chaufferie (fig. 5, Pr) de la salle de réception à abside. De nouveau, sa continuité plus à l’ouest était à peu près certaine. Hormis ces quelques éléments, aucun indice issu de la fouille de 2012 ne permettait
  • Cour de service Fr Diagnostic 2018 (parcelle 945) Ve Cour résidentielle P C Sr Pr Sens d’écoulement des eaux foyer conduite installations créées au IVe s. (UC 8) ensemble thermal, milieu IIIe s. (UC 7) ensemble thermal, fin IIe/début IIIe s. (UC 6) ensemble thermal, milieu
  • l’environnement de la villa à mesure que l’on s’éloigne de celle-ci. Tab. 1 : Superficie des cinq fenêtres ouvertes à la pelle mécanique (P. Boulinguiez-Inrap). Tranchée Surface 1 46 m² 2 52 m² 3 36 m² 4 17 m² 5 11 m²  Total 162 m²  30 Inrap · RFO de diagnostic Commune de
  • Nummus 330-331 13 Clef en fer 70 501-5 Antique Antique Tab. 2  : Inventaire du mobilier métallique découvert lors de l’ouverture des tranchées ou lors de la réalisation de sondages (en grisé) (R. Ferrette-Inrap, d’après l’étude P.-A. Besombes). Cette phase d’ouverture a été
  • L’enregistrement des données L’emprise des ouvertures et la plupart des aménagements découverts ont fait l’objet d’un levé en plan de la part de P. Boulinguiez, topographe à l’Inrap. Les excavations et vestiges sont donc raccordés au système L 93 projection CC48. La réalisation de sondages
  • effectué à la suite de l’intervention au sol. La réalisation du plan topographique a été assurée par P. Boulinguiez. Ce document a ensuite été utilisé pour réaliser les plans du RFO. Les profils des aménagements sondés ont été digitalisés puis redessinés sur ordinateur. L’ensemble de la
  • fossés se croisant à angle droit ont été observés dans la fenêtre 3 (fig. 8, fossés 303 et 304). Leur stricte contemporanéité n’est pas assurée et l’on retiendra avant tout que leur jontion a été en grande partie effacée par la tranchée antique 302. Le tracé 303 a été dégagé sur un
  • nouveau par un remblai argileux gris et plastique d’origine naturelle. De direction est-ouest, le fossé 304 est largement entamé par le drain 302 comme le souligne parfaitement le relevé C1 où seule sa base existe encore (fig. 8). La coupe C2 montre à l’évidence que l’aménagement 302
  • SO C2 24.69 1/200 0 Tr 3 coupe C1 NE 304 24.75 m 302-1 5 10 m altitude du sommet des tranchées 23.60 altitude d’apparition des aménagements 302-1 25.10 24.05 m 304-1 304 sondage jusqu’au substrat fossé fosse haie Tr 3 coupe C2 NO SE 303 302-1 Pa 302 Pa 304-1
  • 304 Schiste Tr 3 coupe C3 NE SO 303-1 2 3 303 1/50 Fig. 8 : Plan et coupes des aménagements les plus anciens (R. Ferrette-Inrap). 0 1 2,00 m 35 II. Résultats Cliché 3  : Vue depuis l’est de la réduction significative du fossé 303 qui peut illustrer l’aménagement d’un
  • passage (R. Ferrette-Inrap, 18 10 2018-3619). Cliché 4  : Coupe C2 de la tranchée 3. Le drain antique se distingue par son comblement d’altérite jaune et cet aménagement efface presque entièrement le fossé 304 au comblement argileux grisâtre. En retrait de la mire, le remplissage du
  • est-ouest 501 et le linéaire nord-sud 204 de la tranchée 2. La projection de leurs parcours respectifs montre en effet qu’ils pourraient se croiser à angle droit à l’ouest de la tranchée 3 (fig. 9). Le segment 501 est en outre placé globalement dans le prolongement du fossé 304
RAP00567.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • landscape
  • ) Sampling was organized in three 2km transects radiating from the core (P, M and R) and thèse were wal ked in the same way as Transects A to L within the core and Transect N outside it, in 1982-6. Transect P ran due west to the River Oust for 4.1km from the western boundary of Ruffiac
  • forms. Ail available fields in Transects P and M and those in Transect R for a distance of some 7.75km were covered. Hence, 858 fields were walked (72 in P, 640 in M and 146 in R) , encompassing 1044 hectares: 8.57. of the surface area of Transect P (95 ha.), 18.77. of Transect M
  • (752 ha.), and 14.67. of the portion of Transect R walked (197 ha.): see fig. 2. Two sets of cropmarks, one platform and two areas of ridge and furrow were noted in M, together with forty-one lynchets; four and three lynchets, respect i vel y , were noted in P and R. 32.82kg
  • of pottery, 161.72kg of man-made building material, 23 from thèse flints and 611.72g of haematite were recovered transects , together with two worked pièces of quartz (from M). This breaks down, by transect, as follows: Brick/tile kg 18. 49 P M 121 . 77 21 . 46 R Pre-Rom. Pottery 1 . 47
  • be classified as follows: M 18 (2. 87.) 73 ( 1 1 . 47.) 69 (10 . 87.) Si tes ' Probable ' Possi bl e ' P 4 (5. 67.) 10 (13. 9"/.) 13 (18V.) Ail types 27 (37. 5%) 160 (25 7.) Fields wal ked 72 640 R 4 (2. 77.) 11 (7. 57.) 16 ( 117.) 31 146 (21 . 27.) (37.) 94 (117.) 98 (11.47
  • : P M R Some Some pre—Rom. Roman 7 . 47. 11 . 17. 10. 67. 1 . 37. 6. 57. Table 3: Médiéval Post-medi eval 11. 17. 8. 17. 6 . 57. 48. 27. 32.57. 35. 5% Med. + Brick Post-med . 11.17. 18. 57. 3.87. 45.67. 51 . 57. Brick + pottery 11. 17. 107. 6 . 5 "
  • of surface scatters Di scussi on Clearly the character of the surface material differs from transect to transect. Transects P and M had areas which produced a little pre-Roman pottery - as had Transect N - a phenomenon that is extremely rare in the core communes (Asti 11 and Davies 1986
  • : 115). P is notable for its relatively high proportion of fields with significant concentrations of surface material, high by comparison both with Transects M and R as also by comparison with the core, where fields with notable concentrations averaged only 24.27. of those walked
  • . However, P, an area topographi cal 1 y characterized by the drop of land down to the River Oust, was not dissimilar to the eastern section of M, where the land dropped down to the River Vilaine; here, for a comparable distance, 6.77. of fields walked had notable concentrations
  • ' areas in which nothing - or virtually nothing - can be found on the surface. It looks as if thèse 'blanks' are fields on land not cultivated in the historic period until the twentieth century; sometimes they are in areas clearly utilized as woodland until very recently. In P
  • to existing settlements was much the same as found in the core communes, with slightly fewer concentrations at distances above 300m from modem dwellings. In ail cases material tends to occur within 50 and 300m of settlements - in P, for example, 33.37. of concentrations lie within 100
  • the local topography. In ail transects most concentrations lay between 25 and 75m (in P 747., in M 77.57. and in R 93.67.). 4 (In R none lay below 25m.) Most lay within 250m of a mapped stream (44.47. in P, 63.17. in M and 717. in R) though a significant proportion in P lay over 250m
  • . In P concentrations tended to lie on south-, south-eastor south-west—f aci ng slopes (48.17.) or on those facing west. (11.17.) - south-west especially; i n M they tended to lie on north-, north-east-or north-west-f aci ng slopes (36.97.) or, southand sDuth-west-f aci ng slopes
  • (23.8%) - north-east especially; in R on east-, north-eastor south-east-f aci ng slopes (37.77.) - east especially. In P 37% lay on -Fiat land, in M 19.47. and in R 22.6%. Ail this is unremarkable in the light of the prevailing local topography. Présence of the imported schi stes
  • significant. In Transect P there are none of thèse materials on the high ground west of Ruffiac boundary, precisely in those areas which produced no surface pottery either; there are also no pink schi stes in and around Malestroit and close to the River Oust. In Transect M there are none
  • examination o-F it. Preliminary examination of the pottery suggests that there are some distinctions between the fabrics collected between Pipriac and the Vilaine (Transect M, eastern portion) and those characteri sti c both of the core and of sample transects near it (N, P, R
  • Roman settlements in Missiriac (P) and Comblessac (R) . In Missiriac the scatter associated with the excavated bath-house at Bermagouet continuée! to the west of the excavation for at least 250m (Gallia 1977: 346-7). In Comblessac, a field (R9) , adjacent to the field near Le Mur
  • . Fieldwalking of the sample transects, as also total collection in the core, were 7 financed by the Leverhulme Trust, with some additional assistance from the University of London Central Research Fund and the University of Reading; archive work was financed by a grant from the British
  • Academy; we are deeply indebted to thèse bodies for their support. We are also especially p grateful to M. Plaine of the Musée de Géologie in the University of Rennes for assistance with identification of local schi stes and to Bill Campbell for use of his software 'Mapics'; to Pat
RAP00321.pdf (LA CHAPELLE DES FOUGERETZ (35). le Bas Plessis. rapport de sauvetage urgent.)
  • type. Rextugenoò - Véeae p-tc'4" A : Statuettei du type "extugenoi - venuò Itm-ite de la Gaute Lugdunati e Patrick GALLIOU .Université de Bretagne Occidentale. Quelques objets de parure du Bas-Empire recueillis à La Chapelle-des-Fougeretz (ille-et-Vllaine). o-o-o-o-o-o-o Il
  • Christian antiquities of the British Museum,London,1902. -de Fréminville= M.de Fréminville, Restes d'un établissement gallo-romain découvert au Lodo,commune d'Arradon,Bulletin de la société archéologique du Morbihan,1857,p 53. ~Galliou,1974= P.Galliou, Deux mobiliers d'époque romaine
  • LA CHAPELLE DES FOUGERETZ LE (ILLE-ET-VILAINE) BAS-PLESSIS Fouille de sauvetage de D.A.H.B 1979 . "«CIRCONSCRIPTION ARCHSOLOCIÇUS ...DIRECTION DES ANTIQUITES De • .B.R.EJAG.N.E. HISTORIQUES ,r • 14 décembre 1979 • n 4- d'envoi Dato RAPPORT DE FRLCHE DESCRIPTIVE «• Î
  • » «• • • « : 3 5 3 29 059 001 o ® LIEU Département Commune , Lioudit , ,,.„,„.; , î ^ 0 . Cadastre . Ille et Vilaine CHAPELLE DES FOUGERETZ î Le Ras Plessis : . * A2B2 377 » « A «! Autorisation (n° , date)_ DATES * n° 12 du 8 mai 1979 * ? Intervention (début et fin) _ 9
  • OBSERVATIONS « CONTENU DU DOSSIER • « . •
  • SAUVETAGE INTRODUCTION Sans aucun doute, la découverte archéologique la plus importante de l'année 1979 en Bretagne aura été la mise au jour de l'atelier ou d'un des ateliers du potier romain REXTUGENOS au lieu dit le Bas Plessis, à la Chapelle des Fougeretz, en Ille-et-Vilaine (cf fig
  • a i n retranchement" sil"e des 11 Tertres" Fig. 1 0I 5 km I I I LJ J-P. B. '35 LA Plan m LES ORMEAUX J-R B. A.R CHAPELLE d'ensemble DES PÓUGERETS/'les du s/Ye, répartition Tertres" des 1979. découvertes 35 LA CHAPELLE Relevé stratigraphique terre végétale
  • tête de quenouille en jais (cf fig. 6). c) - une bague en jais (fragment) (cf fig. 6). On trouvera en annexe II une étude très documentée de M. P. Galliou sur ces objets, qui semblent appartenir à une tombe féminine du IVè siècle. A la suite de cette première visite, une
  • d'Orientaux en Occident au commencemen du Moyen-Age, Byzantinische Zeitschrift ,12 ,1903, P 1-39. -Brenot,1969= C.Brenot, Une breloque en verre du Illè siècle portant deux bustes affrontés .Bull offn de In; oc'été ; frarr?' r.o > numismatique,n8 6,Juin 1969 ,p 384-385, -Cabrol,Leclercq
  • ,1938= dora CaVrol et dorn Lcclercq»Dictionnaire d'archéologie chrétienne et de liturgie. Tome 13 ,Paris,1938. -Carnegie,1908= H.CarnegieCed.) Catalogue of the collection of antique gems formed by James,ninth earl 6f Southesk,London,1908. -Dalton,1902= 0.M Dalton,Catalogue of early
  • anciennement découverts dans le Finistère, Bulletin de la sociét archéologique du Finistère,CII,1974,p 35-46. -Galliou,1976= P.Galliou, Les premiers chrétiens du diocèse de Cornouailles ? Bulletin de la société archéologique du Finistère,CIV,1976,p 87 91. -Galliou,1977= P.Galliou, Les
  • importations de céramiques du IVè siècle en Armorique, Flgllna,2,1977,p 85-95. -GallioUjFulford,Clément, à paraître = P.Galliou,M.Fulford,M.Clément, La diffusion de la céramique "à l'éponge" dans le Nord-Ouest de 1' Empire romain, à paraître dans Gallia . -Grousset,1885= R.Grousset,Le Bon
  • Pasteur et les scènes pastorales dans la sculpture funéraire des Chrétiens, Mélanges d'archéologie et d'histoire, t V,1885,p 161-180. -Hägen,1937= U.Hagen, Kaiserzeitlichen Gagatarbeiten aus der rheinischen Germanien,Bonner Jahrbücher,124,1937,p 77-144. - Henig,1974= M.Henig
  • , A corpus of Roman engraved gemstones from British site;: Oxford,1974,2 vols.(B.A.R,8). -Higgins,1961= R.A Higgins, Greek and Roman jewelIry, London,1961. -Iliffe,1934= J.H Iliffe, Rock-cut tomb at Tarshiha.Late IVth century, The Quarterly of the department of antiquities of Palestine
  • , vol III,1934,p 10-16. -Leynaud,1922= Hgr.Leynaud,Les catacombes africaines.Sousse-Hadrumète,Alger , 1922. -Martigny,1862= J.A Martigny, Etude archéologique sur l'agneau et le Bon Pasteur.Annales de l'Académie de Macon,t V,1862,p 44-128 et 129-145. -Noll,1963=.R.Noll, Das
  • ronerzeitliche Gräberfeld von Salurn, Innsbruck,1963 , (Archäologische Forschungen in Tirol ,11). - R.C.H.M,1962= Royal Commission of Historical'Monuments »Eburacura.Roman York, London, H.M.S.O ,1962. - de Ridder,1911= A.do Ridder, Collection da Clercq ,VIl(ii) Pierres gravées, Paris,1911
  • . -Sena Chiesa= G.Sena Chiesa, Gemme del Museo Nazionale di Aquileia, Aquileia 1966,2 vols. -Toynbee,1973= J.M.C Toynbee, Animals in Roman life and art, London, Thames and Hudson,1973. -Veyriès,1884= A.Veyriès, Les figures criopnores dans l'art grec, l'art greco romain et l'art
RAP03751 (BRIE (35). 8 rue de Bretagne : Genèse et évolution d'un habitat seigneurial entre le Xe et le XVe siècle. Rapport de fouille)
  • Morphologiques CERA, Saint-Malo, 242 p. Beuchet et al. 1999 BEUCHET (L.), DUFOURNIER (D.), FICHET DE CLAIRFONTAINE (Fr.) – Les ateliers de potiers médiévaux de Fontenay, à Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), du XIe au XIVe siècle, Archéologie médiévale, tome 28, C.N.R.S., Caen, p. 71-120
  • résidence en Bretagne au Moyen Âge, Rennes, P.U.R., collection Archéologie et culture, pp. 155-171. Beuchet 2016a BEUCHET (L.) dir. – Chasné-sur-Illet, Ille-et-Vilaine. ZAC du Champ des Buttes : rapport final d’opération de fouille. Cesson-Sévigné : Inrap Grand-Ouest, 337 p. Beuchet
  • COLLETER (R.), LE BOULANGER (F.), PICHOT (D.) – Eglise, cimetière et paroissiens – Bréal sous Vitré (Ille-et-Vilaine) (VIIe-XVIIe siècle). Errance, Paris, 279 p. Esnault 2014a ESNAULT (E.) dir. – Torcé, Ille-et-Vilaine. Le manoir de Vassé: rapport final d’opération de diagnostic. Cesson
  • -Sévigné : Inrap Grand-Ouest, 241 p. Esnault 2014b ESNAULT (E.) dir. – Livré-sur-Changeon, Ille-et-Vilaine. ZAC de l’Abbaye : rapport final d’opération de diagnostic. Cesson-Sévigné : Inrap Grand-Ouest, 207 p. Esnault 2017 ESNAULT (E.) dir. – L’Hermitage, Ille-et-Vilaine. Manoir du
  • Baillieu 2.1 - projet scientifique d’intervention 6/13 34 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne POILPRE (P.) et PICHOT (D.), dir, - AH-THON (M.), BEUCHET (L.), ESNAULT (E.), LE BOULANGER (F.) (Coll.) – La forme du village en Haute
  • archéologiques au cœur des bourgs ruraux. Rapport d’opération Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne Moyen Âge   Époque médiévale, Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne : Génèse et évolution d'un habitat seeigneurial entre le xe et le xve siècle Chronologie Ille-et-Vilaine
  • et le xve siècle 35041 Code INSEE Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne — F119985 2017 - 242 Système d’information Code Inrap Arrêté de prescription sous la direction de Laurent Beuchet Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Juillet 2019
  • Bretagne Ille-et-Vilaine (35) Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Commune — Département Brie Adresse ou lieu-dit 8, rue de Bretagne Codes 8 octobre au 13 novembre 2017 Références de l’opération Numéro de l’arrêté de prescription
  • fouillée Emprise prescrite 475 m2 10 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier Édifice public nb Industrie lithique Inférieur Édifice religieux Industrie
  • diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne Équipe de post-fouille Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Laurent Beuchet, Inrap Ingénieur d'étude Rédaction du rapport Emmanuelle Coffineau, Inrap
  • conforte l’intérêt des opérations archéologiques au cœur des bourgs ruraux. 14 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne Localisation de l’opération Bretagne, Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne Saint-Brieuc Quimper x : 1361300 y
  • prescrite. 0 50 mètres 16 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Arrêté de prescription Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de
  • Bretagne I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne I. Données administratives, techniques et scientifiques 21 22 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et
  • -Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne I. Données administratives, techniques et scientifiques 23 24 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne I. Données administratives, techniques et scientifiques 25 26 Inrap · Rapport de diagnostic
  • archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne I. Données administratives, techniques et scientifiques 27 28 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne Projet scientifique d’intervention Fouilles archéologiques « 8 rue de Bretagne
  • .............................................................................................. 13 Inrap Go/Michel Baillieu 2.1 - projet scientifique d’intervention 2/13 30 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne Préambule L’opération de fouille préventive vise à l’étude scientifique des vestiges d’un habitat seigneurial
  • déroulement. I. Identification administrative de l’opération Région Département Commune Lieu-dit Cadastre Surface à fouiller Maître d’ouvrage Bretagne Ille-et-Vilaine Brie 8 rue de Bretagne Section AA, n°52p 475 m² M. et Mme Pelatre, pétitionnaire privé Contexte actuel Nature
  • du site à son environnement. Inrap Go/Michel Baillieu 2.1 - projet scientifique d’intervention 4/13 32 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Ille-et-Vilaine, Brie, 8, rue de Bretagne III. Les principaux objectifs scientifiques de l’opération Malgré une emprise très
  • historiques plus récemment (Lunven 2014 et Bachelier 2014). La question émerge à nouveau chez les archéologues, suite aux résultats de plusieurs opérations récentes en Ille-et-Vilaine, et une première esquisse de Inrap Go/Michel Baillieu 2.1 - projet scientifique d’intervention 5/13 I
  • – tranche n° 1. Un cercle funéraire du Bronze final et un habitat enclos du haut Moyen Âge : rapport final d’opération de fouille. Cesson-Sévigné : Inrap Grand-Ouest, 332 p. Bachelier 2014 BACHELIER (J.) – Villes et villages de Haute Bretagne (XIe-début XIVe siècles) Analyses
RAP02946.pdf (GENNES-SUR-SEICHE (35). la Liberderie : vestiges d'occupations antiques et médiévales. rapport de fouille)
  • concentré dans cette partie, au-delà de l’emprise de fouille. Dans la partie nord, c’est une activité de forge qui est suspectée avec de nombreux rejets de scories. Gennes-sur-Seiche, Ille-et-Vilaine, La Liberderie Vestiges d'occupations antiques et médiévales sous la direction de
  • a été mis en évidence deux phases d’occupations : l’une de la période antique, l’autre de l’époque médiévale. Rapport final d’opération Chronologie Antiquité Haut-Empire Époque médiévale Haut Moyen Âge Bas Moyen Âge Gennes-sur-Seiche, Ille-et-Vilaine, La Liberderie : Vestiges
  • d’occupations antiques et médiévales Vestiges d’occupations antiques et médiévales Inrap Grand Ouest mars 2014 Fouille archéologique Rapport final d’opération Vestiges d'occupations antiques et médiévales 35-119 Code INSEE Gennes-sur-Seiche, Ille-et-Vilaine, La Liberderie avec la
  • la direction de Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 mars 2014 4 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 8 9
  •  ». Conclusion Deux tombes à crémation secondaire Antique (Myriam Texier) Méthode d’étude et de fouille des urnes cinéraires Les dépôts cinéraires L’urne F.276 L’urne F.78 Une modeste unité funéraire du Haut-Empire 6 Inrap · RFO de fouille 180 Ille-et-Vilaine Gennes
  • -sur-Seiche, La Liberderie 184 2.9 2.9.1 2.9.1.1 2.9.1.2 2.9.2 2.9.2.1 2.9.2.2 2.9.2.3 2.9.2.4 187 3. Conclusion 189 4. Bibliographie Annexes 180 180 180 181 181 181 183 287 299 300 301 304 312
  • administratives, techniques et scientifiques 8 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine (35) Commune Gennes-sur-Seiche Statut du terrain au regard des législations sur le
  • Numismatique Conservation Restauration Anthracologie 10 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Stéphane
  • terrain 12 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie Notice scientifique Deux opérations ont été menées sur le site de « La Liberderie » à Gennes-sur-Seiche, dans le cadre du projet de construction de la ligne à grande vitesse Bretagne/Pays-de-la
  • l’implantation d’un cadastre bien marqué. I. Données administratives, techniques et scientifiques 13 Localisation de l’opération Vitré Cornillé Mondevert Torcé Etrelles Louvigné-de-Bais Région : Bretagne Département : Ille-et-Vilaine (35) < Renn es Argentre-du-Plessis Chancé
  • 0 500 0 5 0 0 5 2m 1/40 10 m 1/250 1 km 1/25 000 10 km 1/250 000 10 cm 1/3 © IGN 2013 – www.geoportail.gouv.fr/mentions-legales 14 Inrap · RFO de fouille Cahier des charges (DB 05 0308 04) Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives
  • , techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription (DB 05 0308 04) 17 18 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La
  • Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de nomination (DB 05 0308 04) 19 20 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques Projet scientifique (DB 05 0308 04) 21
  • 22 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques 23 24 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques 25
  • 26 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques 27 28 Inrap · RFO de fouille Cahier des charges (DB 05 0308 15) Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques 29 30 Inrap · RFO de fouille Arrêté de prescription (DB 05 0308 15) Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques 31 32 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche
  • , La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques 33 34 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de nomination (DB 05 0308 15) 35 36 Inrap · RFO de
  • fouille Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie I. Données administratives, techniques et scientifiques 37 DB 05 0308 15 Site de la Liberderie à Gennes sur Seiche 12/09/12 15) Projet scientifique (DB 05 0308 PROJET DE FOUILLE PREVENTIVE DU SITE DU HAUT MOYEN AGE DE « LA
  • assiette d’environ 14 000 m² 1/8 38 Inrap · RFO de fouille DB 05 0308 15 Site de la Liberderie à Gennes sur Seiche Ille-et-Vilaine Gennes-sur-Seiche, La Liberderie 12/09/12 correspond donc à l’extension de l’emprise des travaux au sud, au sud-est et au nord est de la section
  • courante fera l’objet de tranchées complémentaires de repérage et/ou de vignettes de décapage en fonction des résultats sur environ 2000 m². L’objectif prioritaire de 3/8 40 Inrap · RFO de fouille DB 05 0308 15 Site de la Liberderie à Gennes sur Seiche Ille-et-Vilaine Gennes-sur
RAP01351.pdf ((35). état de conservation du patrimoine archéologique classé ou inscrit au titre de la loi de 1913.)
  • "insulaire" : Gardaine à Saint-Suliac (Ille-etVilaine. Bul. AMARAI, 4, Rennes, 1991, p. 55-63. LANOS P., - Les mottes castrales de l'arrondissement de Saint-Malo. Dos. du CeRAA, 10, 1982, p. 73-105. LE ROUX C.T., LECERF Y., GAUTIER M., - Les mégalithes de Saint-Just (llle-et-Vilaine) et
  • A., - L'Ille-et- Vilaine. Coll. carte archéologique de la Gaule, Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres, 1990. 304 p. Annexe 1 LISLE DU DRENEUC P., - La Bretagne primitive, éludes archéologiques. Mémoires, 1882. p. 16-17. MEURET J.C., - Peuplement, pouvoir et paysage sur la
  • . 481 p. PAUTREL E., Une enceinte remarquable dans la forêt de Fougères. B.M.S.A.I.V, XLVIII, Rennes, 1921, p. 71-74. RAME A., - Le champ funéraire de Cojou (Ille-et-Vilaine). Revue archéologique. I, Paris. 1864, p. 81-96. ROBIEN C. (de), - Histoire ancienne et naturelle de la
  • . WHEELER R.E.M., RICHARDSON KM , - Hillforts ofnorthern France. Soc. Ant. London, XLX, 1957, p. 208. BIBLIOGRAPHIE Ecrits non publiés TOURNIER F., - COREPHAE THEMATIQUE - Ouvrages de terre médiévaux. Rennes, 1994. 97 p. Annexe 1 Jim hage Situation du monument rit 1 Argentré-du
  • des éléments d'informations complémentaires pour certains sites. - Monsieur P. BALLU, qui a mis à notre disposition les dossiers d'inscription et de classement des monuments. INTRODUCTION A)- Mise en place de l'étude Afin de réaliser une évaluation de l'état de conservation du
  • , 1994, p. 48-50. AMIOT C. - Le Château de la Roche Montbourcher. M.S.H.A.B.. LXXI, Rennes. 1994. p. 381-409. BANEAT P., - Le Département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments, t. I à 4. Rennes, 1927-1929. BEZIER P., - Inventaire des monuments mégalithiques dans le
  • département d'ïlle-et-VHaine. Rennes, 1883. 279 p. B RAND'HONNEUR M., - Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine, Rennes, I.C.B., 1990. 98 PBRIARD J„ FEDIAEVSKY N., - Mégalithes de Bretagne. Ouest France, Rennes. 1987. 142 P BRIARD J., - Dolmens et menhirs de Bretagne. Gisserot, Paris, 1990
  • . 64 p. BRIARD J., GAUTIER M., LEROUX G., - Les mégalithes de Saint-Just. Gisserot, Pans, 1993. 32 p. BRIARD J., GAUTIER M., LEROUX G., - Les mégalithes et les tumulus de Saint-Just (IIleet-Vilaine). C.T.H.S., Paris, 1995. 174 p. BRUNE M.J. Abbé., DANJOU DE LA GARENNE,. - .Monuments
  • celtiques du département d'Ille-et-VHaine. Bull. Arch. Assoc. Bretonne, second volume, 2e livraison, 1850, p. 162-163 et 165. BRUNE M.J. Abbé., - Répertoire archéologique du département d'Ille-et-Vilaine. B.M.S.A.I.V., I, Rennes, 1862, p. 57,77. BURL A., - Guide des dolmens et des
  • menhirs bretons. Errance, Paris, 1987. 186 p. CHUNIAUD C., CHAIGNEAU C., - Langon : chapelle Sainte-Agathe. Bilan Scientifique, 1995, p. 84-85. COLLIN L., - Quelques monuments mégalithiques de l'Ille-et-Vilaine. B.M.S.A.I.V., LVI-LX, Rennes, 1930-1934. COLLUM V.C.C., - L'allée couverte
  • de Tressé. Paris, XII, 1938. 78 p. CUCARULL J., LEPRETE B., - dévolution du château de Saint-Aubin-du-Cormier (XlIIeXVe siècles). M.S.H.A.B., LXIX, Rennes, 1992, p. 129-162. Annexe 1 DUVAL P. M., - Une enquête sur les enceintes gauloises de l'ouest et du nord. Gallia, XVII, I
  • , 1959, p. 42-43. GALLIOU P., - L'Armorique romaine. Les Bibliophiles de Bretagne, 1983, p. 116, 150-151, 210, 223-225. GIOT P.R., - La céramique de quelques habitats littoraux du second Age du Fer sur la côte de la Manche. Annales de Bretagne, LXIX. 1962, p. 25-26. GIOT P.R
  • ., - Aperçus sur l'Age du Fer du nord-est de la Bretagne. Doss. du CeRAA, C, Saint-Malo, 1980, p. 107-111. GIOT P.R.., L'HELGOUACH J., MONNIER J.L., - Préhistoire de la Bretagne. Ouest France université, Rennes, 1979. 443 p. GUENNOU G., - La cité gallo-romaine des Coriosolites. Université
  • de Rennes 2, 1965, p. 143. GUIGON P., - Les églises rurales du Haut-Moyen-Age dans les diocèses de Rennes, Dol et Saint-Malo, mémoire de maîtrise. Université de Rennes 2, 1981, p. 87. GUILLOTIN DE CORSON Abbé., - Fouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes, 6 volumes
  • , 1880-1886. HENRY P., - Les menhirs d'Ille-et-Vilaine, mémoire de maîtrise. Université de Rennes 2, 1971. NP. JUMEL G., - Peuplement antique et structures agraires dans la vallée de la moyenne Vilaine, thèse de doctorat. Université de Rennes 2, 1988, p. 120-121. LANGOUET L., - Les
  • fouilles archéologiques de la zone des cathédrales d'Alet (Saint-Malo). Doss. du CeRAA, J, Saint-Malo, 1987. 139 p. LANGOUET L., - Les Coriosolites, un peuple armoricain. Suppl. aux Doss. du CeRAA, Saint-Malo, 1988, p. 50-52 et p. 200, 205. LANGOUET L., - Un retranchement Normand
  • la fouille des alignements du Moulin de Cojou. Rev. Arch. Ouest, 6, 1989, p. 5-29. LEROUX G., - Contribution à l'étude du peuplement dans le sud de l'Ille-et-Vilaine, des origines au Moyen-Age, mémoire de maîtrise. Université de Rennes 2, 1986, p. 16-17. LEROUX G., PROVOST
  • marche Anjou-Bretagne (des origines au Moyen-Age). Soc. Archéol. Hist. Mayenne, suppl. n°4, 1994, p. 39-68. MONNIER J.L., - La préhistoire de la Bretagne et d'Armorique. Gisserot, Paris, 1991. 123 p. ORAIN A., - Géographie pittoresque du Département d'Ille-et-Vilaine. Rennes, 1882
  • Province de Bretagne. Rédigé en 1756, Mayenne, 1974, p. 41-42. ROYER R., - Un monument gallo-romain en Armorique, la chapelle de Langon. Archeologia, 157, 1981, p. 16-21. SANQUER R., - Informations archéologiques de la circonscription de Bretagne. Gallia, 35, 2, 1977, p. 335-367
  • site a subi des fouilles clandestines. Possibles risques de dégradations au cours de l'exploitation forestière du secteur. Opérations archéologiques, restaurations: Prospection thématique de M. Brand'Honneur en 1991 . Bibliographie: Orain, 1882, p. 278 ; Banéat, 1927 (t.1), p
RAP01870.pdf (PAULE (22). cimetière protohistorique et sanctuaire antique de Kergroas. rapport de fp1)
  • d'Armor), datés du Bronze ancien (Briard 1984, p.3639). Ces limons, en fait des lœss d'origine quaternaire, recouvrent encore les plateaux du nord de la Bretagne mais semblent actuellement absents dans la région de Paule ; leur présence vraisemblable à Kergroas attesterait l'érosion de
  • "tombes en baignoires" de l'âge du Bronze ancien et moyen décrites par J. Briard (Briard 1984, p.42-46), tapissées de restes de matières végétales. La grande majorité de ces tombes avec utilisation de matériaux périssables exclusivement se situe dans le Trégor et le Léon oriental (nord
  • cairn (Briard 1984, p.43, 225,226, fig.119). Cependant, à l'exception des tombes de Saint-Just, datées vers 1500 avant notre ère, elles constituent toujours la sépulture
  • (anthropologie, C 14, micromorphologie, etc.). II.3.1 - Le tumulus. Depuis les travaux de J. Briard et P.-R. Giot (Giot, Briard, Pape, 1979), la majorité des grands tumulus répertoriés en Bretagne est attribuée à l'âge du Bronze, plus particulièrement au Bronze ancien et au début du Bronze
  • moyen. Les tertres de plus petite taille ("les tombelles", les sépultures circulaires, etc.) sont plutôt placés à l'âge du Fer (Giot, p.221-228). Les deux tumuli de Kergroas étaient d'ailleurs assimilés à la série du Bronze ancien-moyen avant que la fouille de l'habitat, fondé à la
  • tumulus de l'âge du Bronze, rares ont été les études de ce type de monuments. Les dernières ont eu 21 2002 lieu à Saint-Just (Ille-et-Vilaine) en 1990 et 1991 - où il s'agissait d'avantage de l'aménagement de trois ou quatre sépultures de l'âge du Bronze dans un dolmen transepté
  • néolithique (Briard, Gautier, Leroux 1995, p.32-35) - et à Trémuson "La Morandais" (Côtes d'Armor) en 2002 sur un site qui présentait de très notables différences avec le tumulus de Kergroas et dont la datation à la fin du Bronze ancien ou la première moitié du Bronze moyen doit être
  • aspects de la constitution du tertre. L'utilisation de limons déposés sur le vieux-sol, présentant parfois des traces de foyers, est un facteur commun à de nombreux sites, (Balquet 2001, p.29-31), tels - parmi les rares monuments bien étudiés - ceux de Saint-Jude à Bourbriac (Côtes
  • -ouest des Côtes d'Armor et nord-est duFinistère) (Balquet, p.32). La plupart des descriptions ne permet pas de reconstituer leur structure, variable semble-t-il ; il apparaît néanmoins qu'elles pouvaient être formées d'un assemblage jointif de madriers, de planches, ou de rondins
  • formant des "bandes ondulées de matières noirâtres" comme à Trévérec "Tossen-Maharit"(Côtes d'Armor) (Balquet, p.32, 89, 90). Dans le tumulus de Brun-Bras à Saint-Adrien au Bronze ancien, la sépulture comprenait un cercueil en chêne, lui-même déposé dans un caveau de bois entouré d'un
RAP00591.pdf (l'arrondissement de Saint-Brieuc (22). rapport de prospection inventaire)
  • douille types PI un en , Dahouet , Couvi lie RENNES CARNAC BREHAND 22 4 26 015 Chapelle St. -Mal a tumulus Sud bourg BREHAT (Ile de) 22 4 28 016 Fondation Haraucourt Ile Verte site préhistorique paléolithique JP N 396 p . 304 à compléter JP N 1 000 p . 30 , 1016 p . 2 1 4 détruit
  • commune CORLAY 22 4 10 047 dépôt haches à douille 1950 Bronze final haches à douille type armoricain normal coll. part. JP N 1000 p . 28 à vérifier JP N 396 p , 304 à complét Fichier; INVENTAIRE 22 Rapports INV. 22. 04. 88 CORLAY 22 4 10 047 dépôt haches à douille et à talon Page
  • 7 10 janvier 89 JP N 396 p . 304 1857 Bronze final haches à douille et à talon Coll. Frahoulay et Gautier du Mottay col 1 . part . ERQUY 22 4 32 054 provenance incertaine 2 haches plates en cuivre à compléter JP N 396 p . 304 Br on z e an c i en 2 haches plates en cuivre
  • Cargo dépôt objets divers bronze Bronze -final ermi nette à ailerons et anneau 1 atéral , fragts. épées langue de carpe, ri vet, burin, rasoir bifide perf or . central e coll. part. I JP N 396 p . 304 à comp 1 é t er JP N 396 p . 304 à compléter Fichier; INVENTAIRE 22 Rapport
  • SAINT-BRIEUC portait sur les monuments m é g a 1 i t. h i q u e s . L e s p r o s p e c t e u r s e t 1 e r e s p o n s a b 1 e d e 1 ' é q u i p e s e sont rapidement a p e r ç u , e n c o n s t i t u a n t 1 e f i c h i e r d oc umen t a i r e , qu'il é t a i t né c e s s a i r e d
  • ' é 1 a r g i r 1 a d pc umen t a t i on à t ous 1 es v e s t i g e s a r c h é o 1 o g i q u e s s a n s d i s t i n c t i o n d e n a t u. r e o u d ' é p es q u e „ En effet, la consultation de la bibliographie existante ou les enquêtes sur le terrain, ont très souvent -Fait
  • rencontrer et c o n -f r o n t e r les c h er c h eur s avec d es vest i g es a r c h é o logiques v a r i é s q u ' i 1 c. o n v e n a i t de n o t e r . 1 1 e s t a p p a r u a 1 o r s n é c essa i r e d'élargir la documentation tout, en conservant la pr i gr i t é_ des tCâvaux „sur
  • . aux gE2ïiL9Q§....£ly...51i....S.: d?.....QQ£C9.._è!Z§Ë, choix imposé par les récentes découvertes (1988) au Camp de Péran à P LE DR AN, les recherches sur c e s i t. e é t a n t é g a 1 e m e n t. m e? née s p a r les a u t. e u r s d e c e1 1 e op ér at i on d ' inventai re
  • -prospect i on , LlÉ9yiE!i....9'§„K !19HËê £teursii E'. 1 1 e se c omp ose d ' u n e q u. i n z a i n e d e p er son n es c ouvr an t 1 ' a r r o n d i s semé n t a v e c u. n c o o r d i n a t e u. r à S A I N T - B R I E L) C (M « F' i e r r e DOM ALAIN) . Les informations sont
  • centralisée à la Mairie de P L El D F; A M si ège soc i a 1 du Cen t r e A r c h é o logique de Péran (association loi 1901). La saisie informatique est assurée par M. J.-P. N ICOLARDQT (Chercheur Ci N. R. S. au. Musée des Antiquités Nationales) et les relevés architecturaux sont dirigés
  • par Mme C. NIC0LARD0T (Ingénieur au C.N.R.S. - Musée des Antiquités Nat i on al es ) . 0n f:J e u. t n o ter" p 1 u. s s p é c i a 1 e m e n t t r a v a i 1 1 e n t p 1 u. s p a r t i c u. 1 i è r e m e n t s u r q u. e c e r t. a i n s p r o s p s c t. e u r s les s e c t e u r s
  • b jet d ' u n p 1 a n d e s i t u a t i o n s u r f o n d d e p 3. a n c a d a s t r a 1 . U n e d o c u m e n t. a t i o n photographique complète l'iconographie rassemblée sur les mégal i thes . Le menhir de la Croix Gloret, actuellement déplacé et couché dans une haie privée
  • 184 PLEMY 22 4 38 184 PLENEUF-VAL -ANDRE 22 PLERNEUF 22 4 07 188 PLERNEUF 22 4 07 188 Page 1 7 janvier 89 LIEU-DIT TYPE Let f o Ker go-f f i 1 o t cJ e Zéhéresse i 1 e Lavr et Rumai n La V i 1 1 e-Hamon Le BoisCar gui té d'en bas Bo i s d u P 1 ess i s Bois du Plessis St
  • ♦ menhi r ♦ menhi r ♦ menh i r ♦ menh i r ♦3 dolmens couloir, cha ♦ menhi r ♦ menhi r Cosquer Rose oet P a r c ■ - a n - N e u n Champ oiseau. Parc-Heur Tertre de la Vi lle-Juhel Toul -an-Lern Parc-Bras ou Grand-Clos Champ d u P e 1 v e n près croix de Kerienty P e t i t - B i e r o G
  • r d B r as E p i 1 Porz i c Ker d al mes P a r c - P a 1 v a s o u Pal var s Crasel -Buel 1 an Crozel -Hue Coet—Pars i c Crée ' h-Augel Crée ' h—Auge! À. I I Le Cl os du. Bi 1 i o Lande du Gras Ker i ty L 'Hop i tal Crai x-Cadi o C h e m i n d u M oui i n - N e u f Bi en-assi
  • PLOUFRAGAN 44 215 T e r t r e d e 1 a Val 1 ée, C r é t PLOUFRAGAN 4 44 215 p r è s A » C . d e !... a C o u. e 1 1 e PLOUFRAGAN 4 44 215 le Bourg PLOUFRAGAN 4 44 215 i e Gr an d Ar g an t e I PLOUFRAGAN 4 44 215 le Bourg PLOUFRAGAN 4 44 215 La Couette PLOUHA 22 4 39 2 Per h en p oen s
  • PLOUHA 22 4 39 2 B o i s d e S a i n t. - G e o r g e s PLOUVARA 22 4 07 34 P r é - C a m é o u. C a m e t PLOUVARA 22 4 07 34 M é t. a i rie d e K e r n i e r PLUSSULIEN 22 4 244 POMMER IT-~].e~Vc te 2 4 : 0 248 Ktaic ou Kerbic PORDIC 22 4 44 251 La Vi 1 I e—Ervi eux PORDIC 22 4 44
  • 251 QUES8QY 22 4 26 258 Champ -Grosse t QUESSOY 22 4 26 258 QUESSOY 22 4 26 258 La Ville-Briens QUI NT IN 22 4 41 262 t. es Tertres QUI NT IN 22 4 41 262 P 1 a i n e—Haut e ;t. -AARON 22 4 18 1 an d e d u Bour n e St.-BIHY 22 4 41 27.? ' Vallée du Hino St . -BRANDAN 2 4 41 r 4 41
  • couverte ♦ a 1 i g n emen t 5 men h i r s ♦dolmen détruit ♦menhir ♦menhi r ♦ menhi r ♦allée couverte ♦ menhi r ♦ dol rnen ♦m. m. à entrée latéral ♦menh i r ♦ a liée c o u. v e r t e ♦ menh i r ♦ menh i r ♦ allée c o u v e r t e ♦ p i er r e à. ta ass i n s ♦ menh i r ♦ pie r r e a u. t
  • a C o t e , V i 1 1 e - D aniel ♦ p i e r r e s c j e "sa c: r i t i c e ♦ menh i r C h a m p d es B r é j é o n s ♦ dol rnen ♦ menh i r Ar-Peul ven ♦ menhi r Roc h—ar—Li n ♦ a liée couver t e Guère 1 1 i o ♦ a 1 1 é e c o u v e r t. e Rohanno ♦ a 1 1 é e c o u. v e r t e Crampoi
RAP00333.pdf (NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (35). la Guyaumerais. rapport de sauvetage programmé.)
  • Sud (3 Drag. 35/36). Couche 304 % P l a g e d ' a r g i l e jaune l i m i t é e , recouvrant p a r t i e l l e m e n t l e f o y e r de l a couche 303 : r e s t e de paroi e f f o n d r é e ? (ép. : 5 cm) Cl. 3 : F o y e r o c c u p a t i o n Claude - Néron H cl. 4 : S o l
  • a d i t i o n i n d i g è n e F l a v i e n - après une longue p é r i o d e où c e s e c t e u r ne semble p l u s ou moins u t i l i s é qu'en remblaiement (couches 3 1 6 - 3 1 7 ) , h a b i t a t en dur du Ille siècle. - un m o b i l i e r t r è s abondant y a é t é r e c u e
  • Bretagne 333 CHATILLON La SUR Guyomerais Rapport de de S a u v e t a g e 1985 Présenté par SEICHE Fouille programmé - p a r c e l l e AO : - Alain PROVOST - Frédéric - Patrick avec la c o l l a b o r a t i o n 118 CHAMPAGNE LE BOUTEILLER de : - Sylvie GRUEL
  • - Isabelle - Marcel LOGEAIS RAHUEL SOMMAIRE I - PRESENTATION II - DESCRIPTION DES S E C T E U R S 1 - Décapage I.3.K. 2 - L 9 - M9 : Noeud 3 - Décapage 5 - Décapage 6 murs 7.8.9.10 10.11 : la E.F : mur - D é c a p a g e P . Q . R . S . 4.5.6 9 - Décapage - AUTRES
  • t s 3 - Premiers bâtiments du milieu de la Pars de la Pars Rustica 5 - Extension maximale - Réoccupation du IVè du 1er s. ap. de la fin du 1er s. ap. 4 - Extension 6 d'enceinte 7.8 8 1 forge - D é c a p a g e M7 - M8 10 - Four IV de L.M.N. 4.5.6. 7
  • - Décapage III 2.3.4 I.3.K.L. 4 - Décapage K.L.M. FOUILLES Rustica : villa et abandon rapide s. VI - C O N C L U S I O N S - L'évolution de l ' o c c u p a t i o n - Le site et le - Le site dans du site terroir le bassin des Riedones à 2 cours 3.C. 3.C. le&Trois
  • Seiche et au Hézo..." (B.S.A.I.V. XXXIII, 1904, p. LXXIV). Banéat apporte quelques renseignements complémentaires : "... route de Noyai à Chartres, à 500 m à l'Ouest de la croisée du Chemin Martin, la route traverse des champs appelés "Les Brossais" ou "La ville rouge" dans lesquels
  • on trouve de nombreuses substructions et briques romaines..." (P. BANEAT, Le département d'Ille et Vilaine, t. I, p. 387). L'enquête auprès des riverains, la visite des terrains environnants le hameau de la Guyomerais et la forte persistance de la Tradition Orale d'une "ancienneville
  • 1984-, 2 secteurs, en marge de l'épicentre avaient été fouillés î - parcelle AO 218, en marge Est du Site : installation artisanale ? sur poteaux abritant fours, foyer et égoût de la fin du 1er s. et début du Ile s. ap. 3.C. - parcelles AO 103 - 169 ; petit habitat flavien en
  • matériaux périssables auquel a succédé une "ferme" avec sa "pars agraria" des Ileet début Ille s. ap. 3.C. ; un four à chaux était associé à cette construction. 1-2 - LA FOUILLE DE 1985 La structure de fouille : un montage exemplaire Le calendrier établi prévoyait pour 1985 : - une
  • 1984 avaient révélé des substructions conséquentes et des traces archéologiques étendues sur plus de 2500 m2. Une concertation exemplaire entre les administrations, les collectivités locales, les sociétés de promotion immobilière et les associations mettait sur pied une structure
  • d'ores et déjà les spécialistes qui se chargent ou ont accepté de se charger d'études particulières : F. FICHET DE CLAIR FONTAINE conservateur à la D.A.B. pour le mobilier de bronze 0. Y. COTTEN, pour les Fibules Y. MENEZ pour les céramiques fumigées P. GALLIOU pour les céramiques
  • a s TESSIER Bernard DIACON F r é d é r i c LEMAIRE Richard WATTU N i c o l e GAUDICHON Bernard LEPRETRE Evelyne GAUTHIER Xavier LESECHE ENCADREMENT F r é d é r i c CHAMPAGNE P a t r i c k LE BOUTEILLER N i c o l a s TESSIER FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES Les samedi et dimanche
  • nombreux visiteurs ont été enchantés. m Léveilley maire-adj oint extrait de "Propos Châtillonnais" n° "36" cl. I : Equipe de T u c i s t e s au travail D H J K L M N 0 P + Q R + U Y CHATILLON SUR SEICHE 35073001 La Guyomerais A0118 1985 Direction des Antiquités de
  • Bretagne Ce.R.A.Pa.R. Pl Plan d'ensemble 1 de la fouille Z A' a' c D' DESCRIPTION DES SECTEURS FOUILLES I I - 1 - DECAPAGE I3K 2 . 3 . 4 . PL. 2 Clichés 3 à 6 . Le décapage de ce s e c t e u r , en l i m i t e Sud de l a p a r c e l l e AO 118, à p r o x i mité d'une h a i e
  • a r b u s t i v e e t de c h ê n e s , l a i s s a i t a p p a r a î t r e une s t r u c t u r e quadrangulaire e t une couche a r c h é o l o g i q u e s i l l o n n é e par l e s r a c i n e s de la haie v o i s i n e . Couche 301 : n e t t o y a g e de l a base de l a couche a r
  • a b l e , mise au jour des murs de f o n d a t i o n d'un bâtiment carré de 9 m x 9 m, c l o i s o n n é . Les murs e x t é r i e u r s a i n s i que l e mur de refend Sud-Nord ont une l a r g e u r de 0 , 8 0 m, l e s 2 a u t r e s c l o i s o n s , p l u s l é g è r e s e t o r i
  • e n t é e s Est-Ouest n ' o n t que 0 , 6 0 m de l a r g e . Refend e t c l o i s o n s partagent l e bâtiment en 4 p i è c e s : S a l l e A : 5m30 x 4m50 S a l l e B : 2m50 x 2m25 S a l l e C : 4ml0 x 2m25 S a l l e D : 4m50 x lm30 Les f o n d a t i o n s sont composées de b l
  • o c s e t p i e r r a i l l e s de s c h i s t e v e r t b r i o v é r i e n , sans m o r t i e r , de profondeur v a r i a b l e s e l o n l a nature des couches s o u s - j a c e n t e s ( 0 , 2 0 m àC0§80 m). Le niveau de s o l d ' o c c u p a t i o n de c e t h a b i t a t
  • a é t é d é t r u i t par l e s labours on a noté simplement des t r a c e s du mortier du niveau s u p é r i e u r des f o n d a t i o n s ; s e u l e une plage d ' a r g i l e e t s c h i s t e s rubéfiés témoigne de l'aménagement d'un f o y e r dans l a s a l l e A, adossé
RAP01249.pdf (QUIMPER (29). carte archéologique communale. rapport de prospection inventaire)
  • direction de), 1971 : Documents de l'Histoire de la Bretagne, Toulouse. DESHAYES A., 1979 : Les toponymes bretons de Quimper, Gwechall, T. 2, p. 179-190. DESHAYES A., 1980 : Les toponymes bretons de Quimper, Gwechall, T. 3, p. 355-389. DESHAYES A., 1983-1984 : Ar brezhoneg ba dielloù
  • parrezioù kozh Kemper vraz, Planedenn, Diskar-amzer 1983, Gouanv 1983-1984, 17-18, 93 p. DESHAYES A., 1984 : Hanwioà - lec'h Kemper, Planedenn, Hanv-diskar-amzer, 20-21, 110 p. DESHAYES A., 1984 : Villages et lieux-dits de Quimper, Quimper, éd. Les amis de Kerfeunteun. DESHAYES A., 1992
  • , éd. S.A.E.P. Colmar-Ingersheim. LE GUENNEC L., 1984 : Le Finistère monumental, t III. Histoire de Quimper Corentin et son canton, Quimper, Les Amis de Louis Le Guennec. 653 p LE SEAC'H, 1948 : Communication, B.S.A.F., T. LXXIV, p. VIII, XVIII. MARINOS A., BARON Y., 1989 : Le
  • . DANIEL A., 1981 : Fouille de l'établissement gallo-romain de Parc-ar-Groas à Quimper, renseignements pour la C.A.A.M. de R. SANQUER, B.S.A.F., T. CIX, p. 69-72. DANIEL A., 1982 : Quimper, Parc-ar-Groas, Rapport de fouille. DANIEL A., LE BIHAN J.P., 1984 : Quimper, rue Haute, p. 83
  • : L'Ouest de la Gaule au Ille siècle, B.S.A.F., T. CVIII, p. 110-134. GALLIOU P., 1980 : Notes de céramologie III, A. en B., n° 25, 1er trimestre, p. 15. (Roz-Avel, Créac'h Maria) GALLIOU P., 1981 : Sépultures et coutumes funéraires en Armorique romaine, Thèse de Doctorat de 3ème cycle
  • Péninsule armoricaine, 107ème Congrès des société savantes, Brest, p. 105119. 5 GALLIOU P., 1983 : L'Armorique romaine, Braspart, 340 p. GALLIOU P., 1984 : Days of wine and roses ? Early Armorica and the Atlantic wine trade, Cross-Channel trade between Gaul and Britain in the pre
  • -roman Iron Age, éd. S. Maceady, F. H. Thompson, Londres, p. 24-36. GALLIOU P., 1984 : De l Armorique romaine à la Bretagne mérovingienne, Vlèmes journées nationales d'archéologie mérovingienne, Rennes, 22-24 juin 1984, p. 63. ?? GALLIOU P., 1987 : Les intailles antiques découvertes
  • l'importance du site de Quimper La commune de Quimper est très vaste (8500 ha). Des études nombreuses et souvent très approfondies soulignent, depuis le XIXème siècle, l'importance de son potentiel archéologique (cf nombreuses publications de P. Du Châtelier, P. Galliou, J.P. Le Bihan, R.F
  • . : Bulletin de la Société Archéologique du Finistère. B.S.E.C.D.N. : Bulletin de la Société d'Emulation des Côtes du Nord. R.A.C. : Revue Archéologique du Centre. R.A.O. : Revue Archéologique de l'Ouest. 1 OUVRAGES ABGRALL J.M., 1910 : En vélo autour de Quimper, Quimper, A. Leprince, p
  • . 7-23. ALLIER P., 1930 : A travers Quimper, Quimper, éd. de l'Odet, 1987. DE BLOIS A, 1848 : Notice historique sur la ville de Quimper, Quimper. BROUSMICHE, : Voyage dans le Finistère en 1829, 1830 et 1831, p. 261-276. DU CHATELLIER P., 1888 : Evêché et ville de Kemper, Paris
  • , Retaux-Bray. CAMBRY J., 1836 : Voyage dans le Finistère, Brest, rééd. 1993, p. 322-342, 360-361, 425-426, 439, 442. DELUMEAU J. (Sous la direction de), 1969 : Histoire de la Bretagne, Toulouse, Privât, p. 95, 98, 114, 121, 148-149, 158, 224, 230, 237, 259, 294. DELUMEAU J. (Sous la
  • : Aux origines de l'évêché de Cornouaille, Le pays de Quimper et son évolution dans le temps, Le Pays de Quimper, n° 1, Juillet 1992, p. 3-7. DOM LOBINEAU, 1707 : Histoire de Bretagne, Paris, 2 vol., T. 1, p. 2, 13, 103, 335336, 346, 359, 377, 406, 437, 500, 572, 597, 650
  • vieux Quimper. FREMINVILLE (Le Chevalier De), 1979 : Antiquités du Finistère, Paris, Genève, Gex, Slatkine Reprints. GIOT P. R., L'HELGOUAC'H J., BRIARD J., 1962 : La Bretagne, Arthaud. GALLIOU P., MICHAEL J., 1991 : Les anciens Bretons, Des origines au XVème siècle,, éd. Armand
  • Colin, 250 p. HELIAS P.J., 1980 : Quimper en Cornouaille, Châteaulin, éd. Jos Le Doaré. HENRIOT J. 1948 : Locmaria, berceau de Quimper, A travers les départements meurtris, Le Finistère, Paris, éd. La France, p. 27. KERHERVE J., 1994 : Histoire de Quimper, éd. Privât, Société
  • archéologique du Finistère, Toulmouse, 384 p. LA BORDERIE A. (Le Moyne De), 1896 : Histoire de Bretagne, T. 1, Rennes, J. Plihon et L. Hommay, rééd. J. Floc'h, Mayenne, 1972, p. 15, 26, 67, 102-112, 122, 150, 156, 165, 176, 222, 263, 309-314, 320, 324, 379n, 439, 498. LA BORDERIE A. (Le
  • Moyne De), 1898 : Histoire de Bretagne, T. 2, Rennes, J. Plihon et L. Hervé, Paris, A. Picard, rééd. J. Floc'h, Mayenne, 1972, p. 272, 490. LA BORDERIE A. (Le Moyne De), 1899 : Histoire de Bretagne, T. 3, Rennes, J. Plihon et L. Hervé, Paris, A. Picard, rééd. J. Floc'h, Mayenne, 1972
  • , p. 28-30, 34, 46, 77-80, 107-108, 141-142, 148-150, 165, 171, 196n, 221, 364-365, 426-428, 441, 480, 497, 534, 540, 561, 591n. LA BORDERIE A. (Le Moyne De), POCQUET B., 1906 : Histoire de Bretagne, T. 4, Rennes, J. Plihon et L. Hommay, rééd. J. Floc'h, Mayenne, 1972, p. 6, 8, 28
  • , 64-67, 120121, 167, 170, 220n, 224, 247, 254, 283n, 307, 537, 601, 629n, 631-634. LE BARS M., 1979 : Noms de lieux français à Quimper avant 1532, Gwechall, T. 2, p. 191-192. LE BIHAN J.P., 1982 : Quimper retrouve son passé, Archéologia, n° 165, p. 5-8. LE CAM L., 1974 : Quimper
  • , Renouard, H. Laurens, p. 1-84. Quimper, Quimperlé, locronan, MENEZ F. : Quimper de Cornouaille, Rennes, imp. bretonne, 43 p. OGEE, MARTEVILLE, VARIN, 1843 : Dictionnaire Historique et Géographique de Bretagne, 2e édition, Rennes. OGES L. , 1948 : Quimper à travers les âges, dans
  • A travers les départements meurtris, le Finistère, Paris, éd. La France, p. 23-25. Quimper, ville d'art, 1972 : Quimper, éd. Association des Amis du vieux Quimper. PELLETIER Y. (dir), 1990 : Histoire générale de la Bretagne et des Bretons, Paris, éd. G.-V. Labat, 2 vol. POCQUET B., 1913