Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
ANDRE Patrick [X]
Type d'opération
Commune
VANNES [X]
Département
56 [X]
Date (Année)
1982 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00284.pdf (VANNES (56). rue du Four. rapport de sauvetage urgent.)
  • VANNES (56). rue du Four. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • PATRICK ANDRE ALAIN TRISTE A A *4r 4r 4r 4r 4>"A>' *Jc FOUILLES ARCHEOLOGIQUES (SAUVETAGE PROGRAMME) RUE DU FOUR A VANNES MORBIHAN 1982 Décision de sauvetage programmé n* 1 882 - Direction du Patrimoine - Sous-Direction des Fouilles et Antiquités Rapport transmis à M. Le
  • Directeur, des Antiquités Historiques de Bretagne. ZI DECEMBRE 1982 DEPARTEMENT COMMUNE MORBIHAN . VANNES LIEU-DIT RUE DU FOUR PARCELLES Cadastre 1977, B.O. 200.202 201.231.327.328.234.239.230 COORDONNEES 218,015 - 307,850 PROPRIETAIRE Commune de VANNES (Office H.L.M
  • 1981) B) Le chantier de sauvetage programmé 1982. La campagne de fouilles, commencée au début du mois de mai s'est poursuivie jusqu'à l'automne : 1°) - De mai à juillet, les fouilleurs membres du Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan, ont poursuivi et terminé
  • sol tranchée -050 à e d - !?éi T.. V m mortier -0, 50 0.5 cJ>/^ tuilot " ip~G *• J '.terre VANNES RUE DU FOUR 1982 -1, ,o SAUVETAGE -1, 50 ARCHE0L0GI QUE -2,00 PROGRAMME noire , céramique, fibules ,50 i-l, 50 -3,00 2,00 -2,50 -2,50 - 1 i ° -1,00 O
  • révélées lors des terrassements qui ont suivi leur démolition, ont mis au jour quatre ensembles architecturaux Le plan 3 situe.ces quatre secteurs : - Ensemble 1 : C'est le bâtiment fouillé pendant toute l'année 1982. (voir ci-après et plan 4) Ensemble 2 Au Sud-Ouest, et contigue à
  • zones où restent quelques vestiges de blocage informe. La fouille de 1982 confirme à cet égard l'hypothèse formulée en 1981 "du mur volé" : les pierres ont été récupérées peut-être dès l'époque romaine ; les ensembles 2, 3, 4 auraient été postérieurement édifiés par réemploi de ces
  • récente, distincte de l'ensemble 1. La fouille de 1982 à confirmé ces hypothèses : A l'angle extérieur de la parcelle 229 (non fouillée), la pelleteuse a sectionné les restes d'un établissement de bains : la photographie ci-dessous montre la section du conduit de chauffe (0,35 x 0,55 m
  • subsistent ont des joints tracés au ferjie pavement externe est beaucoup plus grossier. Les la parcelle 202. veGtiges de ce mur occupent le carré Y9. Il se poursuit dans : Analysa ma daA monnatoA daaou\)OKtat> dm Foun. 56 - VANNES Analysa aiiacJxiaa au Cabtnat du M&dcUJ£ZeA
  • fleurdelisée - ref : CN I pl XIII, 3. Les fibules de la Rue du Four. VANNES Les deux campagnes de fouilles de la Rue du Four ont fourni un important lot de quatre-vingt-sept fibules. $17 en 1981, 70 en 1982). L'ensemble des 87 fibules est représenté dans les sept planches, jointes en
  • 44 ±5 46 hl 48 "Tèhe III" Queue triangulaire ii n fibule à charnière ^9 50 51 5
  • quarante-trois estampilles trouvées lors des deux campagnes, 198tfc et 1982. - *f1 estampilles sont sur céramique sigillée. 1 " sur terra-nigra N° 36 1 n sur céramique commune.. N° 26 Sur la même planche, on a représenté deux graffiti - Un sur fond extérieur d'assiette sigillée
  • dessinés ici : Ils sont déposés à la Direction des Antiquités historiques de Bretagne, ainsi que les numéros *f,3 et 6, pour lesquels on avait pris au préalable une empreinte. LES AMPHORES DE LA RUE DU FOUR - VANNES - 1981 - 1982 La fouille de la rue du Four a livré une masse
  • Bretagne, supplément n°4 1982. 37, 1979, fasc.2, p. 373 p. S PEACOCK - Roman Amphorae Du haut du pivot à la base de la lèvre, la panse du récipient est creusée de rainures, disposées en spirale, espacées de deux centimètres. Ces cannelures assurent une excellente prise en mains de
  • D.R. WALKER : Excavations at Shakenoak, II, Sites B and H. Oxford, 1971, p. 56-57, (avec bibliographie). LA CERAMIQUE SIGILLEE. Minoritaire sur le site de la Rue du Four, la céramique sigillée représente à peine 5 % du volume total de la céramique mise au jour. On trouvera
  • FOUR— 1982 - M* I Mâchoire d'un vieil homme. orientation: N° 2 Très jeune enfant d'environ 0,40m 330» N» 3 Femme plutôt âgée d'environ I,60m 260» N° 4 Homme âgé, robuste d'environ I,70m 330° ïr° 5 Fémur + bassin d'homme adulte 330° H° 6 Très vieille femme d'environ
  • Décembre 1982. Patrick ANDRE Alain TRISTE.