Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00286.pdf (VANNES (56). la cathédrale. rapport de sauvetage urgent.)
  • VANNES (56). la cathédrale. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • Patrick ANDRE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE A LA CATHEDRALE DE VANNES MORBIHAN - 1985 - Autorisation 85-01 de la Direction des Antiquités de Bretagne Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Patrick ANDRE FOUILLES ARCHEOLOGIQUES DANS LA CHAPELLE AXIALE DE LA
  • CATHEDRALE DE VANNES. - MORBIHAN - Autorisation n° 85_01 H de la circonscription des Antiquités historiques de Bretagne. Responsable de la fouille : Patrick ANDRE 5, rue Jérôme d'Arradon. 56-VANNES. Fouille réalisée par le Centre d'Etudes et de Recherches archéologiques du Morbihan
  • . (C.E.R.A.M.). Janvier-Février 1985 Origines et motifs de la fouille En janvier 1985» Monsieur 11 Architecte-en-chef des Monuments historiques me demande de bien vouloir procéder à des recherches arhheologiques danB la chapelle axiale de la cathédrale de VANNES, à l'emplacement indiqué
  • Février 1985. Après transfert provisoire, le sarcophage a été remis en place sans avoir été ouvert. Les parties altérées ont été sommairement réparées par les soins de l'entre^ prise LE NEVEU. Une plaque de plomb a été rapportée sur le fond du cercueil et repliée avec soudure sur les
  • ± jointes à ces ossements pour attester de leur réunion artificielle en 1985. Les deux sondages sont rebouchées par les soins de l'entreprise chargé de l'assainissement. Ils ne réutilisent pas les terres de déblais, entreposées dans le jardinet au Nord de la chapelle absidiale. Vannes
  • , 5 Mars 1985 Patrick ANDRE La chapelle axiale de la cathédrale de Vannes La chapelle axiale, dédiée primitivement à la Vierge et à Saint Vincent est aujourd'hui appelée chapelle du chapitre. Elle fut construite de 1538 à 1345 et voûtée un siècle plus tard, en 1634-37 lorsque
RAP00289.pdf (VANNES (56). atelier de potier de Meudon. rapport de sauvetage programmé.)
  • VANNES (56). atelier de potier de Meudon. rapport de sauvetage programmé.
  • 56
  • Alain TRISTE SAUVETAGE PROGRAMME Décision N° 6974 MINISTERE DE LA CULTURE FOURS DE POTIERS DU HAUT MOYEN-AGE AU GOHLIEN - MEUDON VANNES - MORBIHAN DEUXIEME CAMPAGNE 1985 Rapport transmis à Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagnt Alain TRISTE SAUVETAGE PROGRAMME
  • Décision N° 6974 MINISTERE DE LA CULTURE FOURS DE POTIERS DU HAUT MOYEN-AGE AU GOHLIEN - MEUDON VANNES - MORBIHAN DEUXIEME CAMPAGNE 1985 Rapport transmis à Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagne Département Morbihan Canton VANNES-Est Commune VANNES Lieu-dit Le
  • la Culture : Direction des Antiquités Historiques et Préhistoriques de Bretagne Le présent rapport concerne l'intervention sur le terrain, conduite en Juillet/Août 1985 * Le texte du présent rapport est l'oeuvre des fouilleurs suivants : - Alain TRISTE . Responsable des
  • partie : CONCLUSION PROVISOIRE 3.1. Apports de la campagne 1985 3.2. perspective pour 1986 ANNEXES . Les productions céramiques des ateliers de Meudon (extrait du rapport de 1984) . Réduction des plans hors-texte 1 à 7 - 1 - PREMIERE PARTIE LE CONTEXTE DE LA FOUILLE - 2 - 1.1
  • , mit 2 GrM'f* pefphyr»"J« l»eii
  • ). 2.3.2. Fouille du four n°© (plan n° 3) Il appartient au carré C7, et occupe le point le plus élevé du site. A la différence du four n° © les fouilleurs de 1913 ne l'avaient pas touché. En révéler début de fouilles (1985), le décapage de l'humus suffit à en l'existence : apparaît
  • générales La campagne de 1985 a permis de collecter sur le site une masse importante de débris céramiques, que l'on peut évaluer globalement à environ 2 000 tessons, correspondant à un poids total de 100 kg. Le présent rapport ne peut évidemment offrir une étude détaillée de cette
  • sur les aspects typoiogiques. (1) Prélèvements réalisés le 13/12/1985, après remise du rapport. -22 2.4.1. Répartition plan n° 4 En 1985, les zones à forte densité de tessons correspondent aux carrés : - zone C : C 7, où dans la partie S.E. avaient été entreposés, lors des
  • . Observations provisoires sur la typologie Les données de la fouille 1985 complètent les observations qui avaient été formulées dans le rapport 1984. Il nous a semblé utile de rappeler ci-dessous, en annexe, les conclusions provisoires de leurs auteurs. Dans l'attente d'une étude
  • d'ensemble de la céramique de Meudon, nous complétons les données exprimées l'an dernier par le dessin de trois nouveaux vases décorés mis au jour lors de cette campagne 1985, et obtenus à partir des tessons représentés fig. 27 et 28. La fig. 29 représente deux vases : - le n° 4
  • - 25 3.1. Apports de la campagne 1985 Les fouilles de 1985 ont permis de répondre aux interrogations suscitées par la première campagne. La fouille de 1985 a en effet mis en évidence un alignement de cinq fours, disposés sur vingt mètres selon une orientation Est-Ouest. Leur
  • associeront évidemment les fouilleurs et l'Université de RENNES I, en particulier le laboratoire d'Archéométrie qui, comme ces deux dernières années, aura à intervenir pour effectuer des prélèvements en vue de datation. VANNES, le 1er Décembre 1985 Four 1 Four 2 Fig. 8 : Fours n° 1 et
  • Fig. 28 : Vase n° 4 trouvé sur la sole du four n° 2 Fig. sa Vase n° S F i g . 3Q Fig. 31 : Vue panoramique du site zone B et A en fin de fouille Fiq. 32 : Vase trouvé sur l'île Hoè'dic par l'abbé Lavenot au siècle dernier MORBIHAN VANNES - MEUDON Le Gohlien 1985
  • plan de détail du four 5 au 10.08.1985 COUCHE ARGIIO SABLEUSE p>. ■ ■ COUCHE CENDREUSE v
  • principaux ensembles de céramique Situation des sections AA' BB'CC' BUTTE ARGUO-SABIEUSE ZONE EMPIERREE 7m EXCAVATIONS PUES AUX fOUIUES DE HI3 LLLUlÛ «!)•■ ars C EFFECTUES EN 19'-' CERAMW 5m PLAN n° *» MORBIHAN VANNES - MEUDON Le Gohlien 1985 + fone fouillie «n 1913 W
  • VANNES - MEUDON Le Gohlien 1985 Section CC' r '. Excavation dua aux fouilla* da 1913 PLAN n° B MORBIHAN VANNES - MEUDON Le Gohlien 1985 Plan général du site au 10 08 1985 ion t H PU tut CXCAMTIOIII puis AUX I0UIUE1 M SJMS [ffECTUtt UT l«IS U IU4 «uni UtUUO-SMUUSl
  • /-'Lrt l' l - l J ù-T PLANCHE VU - 1984 CM 5 10 PLANS HORS TEXTE Plan n° 1 Etat général de la fouille au 10/8/1985 Plan n° 2 Plan détaillé des phases successives de la mise au jour des fours n° 1 et 2 Plan n° 3 Plan détaillé du four n° 5 Plan n° 4 - Répartition des
  • fouille au 10/8/1985 Plan n° 2 Plan détaillé des phases successives de la mise au jour des fours n° 1 et 2 Plan n° 3 Plan détaillé du four n° 5 Plan n° » - Répartition des principaux ensembles de céramique - et situation des coupes A.A' - B.B' - C.C' Plan n° 5 Coupe A.A' - B.B
  • ' Plan n° 6 Coupe C.C Plan n° 7 Plan simplifié du site MORBIHAN VANNES - MEUDON Le Gohlien 1985 Plan général du site au 10 08 1985 ZONE EMPIERRE! HT EXCAVATIONS VUES AUX FOUILLES VE 1913 SOWAGES EFFECTUES, EN 1984 FOURS M MURETS BT BUTTE ARGJLO-SABLEUSE [TEMOINS] O
  • 5m V MORBIHAN VANNES MEUDON Le Gohlien 1985 Plan général du site au 10 08 1985 ZONE fHPIEWîEI y I ' / ' / il EXCAVATIONS VUES AUX FOUILLES VE 1913 i SOWAGES EFFECTUES, EN 1984 FOURS M MURETS BT BUTTE ARGILO-SABLEUSE (TEMOINS) 6m PLAN MORBIHAN VANNES
RAP00870.pdf (VANNES (56). boulevard de la Paix. rapport de fouille préventive)
  • VANNES (56). boulevard de la Paix. rapport de fouille préventive
  • 56
  • métamorphoses dans le cadre de la Z.A.C. projetée. 31 Décembre 1985. COTTEN Jean-Yves La fibule du boulevard de la Paix -Vannes-(56) "Le plus bel exemplaire breton" TYPE 14A - |ibules_^à=glaauettes2: 14a: (Ettlinger 9) 147 Corseul, Champ Mulon (22) 148 Corseul, Clos Julio (22
  • Alain TRISTE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE A VANNES - MORBIHAN Boulevard de la Paix - 1985 B.O. 121 Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Rapport transmis à Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagi ^0 « y* s VANNES (DARIORITUM) à l'époque romaine
  • ) Boulevard de la paix. Yestiges ' TOUS DROITS RESERVES,—1f ,H-^t des premier et deuxième siècles (1985). Département Canton Morbihan •. •. VANNES-Centre Commune VANNES Lieu-dit Boulevard de Cadastre la Pai: 1977 -B.0.I2I Coordonnées Ax 210,065 Ay 307,935 Propriétaire
  • jour des vestiges antiques. Déjà, en 1961, des travaux sur la parcelle AO 232 avaient révélé des structures romaines du 11° siècle pour lesquelles un rapport avait été adressé à la Direction des Antiquités. Au début de l'année 1985, la municipalité, propriétaire de la parcelle
  • autorisation de sauvetage est délivrée par la Direction des Antiquités, et prend effet le 1er mai II - LES CONTRAINTES DU SITE. La fouille, conduite de mai à décembre compte d'un certain nombre de contraintes, 1985, a dû tenir fréquentes en milieu urbains -L'impossibilité
  • ) 149 Vannes, boulevard de la Paix (56) Ce type, comme son nom l'indique, est caractérisé par deux plaquettes émanant de la tête de l'arc et qui, de part et d'autre de ce dernier, assurent la protection (relative) d'un ressort à six ou huit spires et corde externe, retenue par une
  • contexte Auguste-Claude de la fibule n°l48 de Corseul. La présence, toujours à Corseul, du n*l47 dans un niveau du Ilnd siècle de notre ère est déjà plus surprenante, et il est douteux que cela corresponde à la réelle période d'utilisation du spécimen. NOTES 1) H.FEUGERE 1985 p.262-267
  • , Colchester (104 ex.). E.ETTLINGER 1973 P-55; M.FEUGERE 1985 p.264. 3) 18 ex. à Besançon (L.LERAT 1956 n*52-67); 5 en Chalonnais (M.FEUGERE 1977b n°l6-20); 29 en Gaule Méridionale (M.FEUGERE 1985 n°1190-1219); 5 dans les Pays de la Loire (E.DREYFUS 1979 n°39-42, 51); 14 en HauteNormandie
  • (M.-A.DOLLFUS 1973 n°88-10l). 4) E.ETTLINGER 1973 P-20: apparition aux alentours de 20 av.J.-C. Certaines variantes en fer, limitées aux camps du limes rhénan, se rencontrent encore dans des contextes flaviens (M.FEUGERE 1985 p.266). 2cm FI G FIG. sa -14- Fig. 8 - Zone B