Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00281.pdf (VANNES (56). atelier de potier de Meudon. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • VANNES (56). atelier de potier de Meudon. rapport de fouille programmée annuelle.
  • 56
  • VANNES-Est Commune VANNES Lieu-dit Le Gohlien en Meudon Cadastre Section BH n° 39 (cadastre 1977, corrigé 1980) Coordonnées 223.150 - 308.750 Propriétaire Monsieur de LANTIVY Château de Meudon 56000 VANNES Responsable Alain TRISTE -o-O-o- 82 c 2 9 55 3-e 223. 000 56
RAP02675.pdf (VANNES (56). le Boizy. rapport de fp 2010, 2011, 1, 47)
  • VANNES (56). le Boizy. rapport de fp 2010, 2011, 1, 47
  • 56
  • Vannes (Morbihan) Le Boizy site archéologique n° 56 260 035 Arrêté d’autorisation n° 2010/200 Rapport de fouille programmée annuelle Alain Triste et Sébastien Daré Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Service régional de l’archéologie de Bretagne août
  • 2011 Cé r a m Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Vannes (Morbihan) Le Boizy site archéologique n° 56 260 035 Arrêté d’autorisation n° 2010/200 Rapport de fouille programmée annuelle Alain Triste et Sébastien Daré Volume 1 : texte Centre d’Etudes et de
  • Recherches Archéologiques du Morbihan Service régional de l’archéologie de Bretagne août 2011 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L’OPERATION Région : Bretagne Département : Morbihan (56) Commune et Code INSEE : Vannes – 56 260 Lieu-dit ou
  • adresse: Le Boizy Année du cadastre: 1977 Numéro de l’entité archéologique : 56 260 0035 Section(s) et parcelle(s) : DM n° 419 Coordonnées Lambert II zone étendue : X = 215534 Y = 2309291 Altitude : entre 39 et 40 m NGF IDENTITE DE L’OPÉRATION Autorisation n° : 2010-200 Responsable
  • pages : 90 nombre de fig. : 18 nombre de photos : 41 0 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 SOMMAIRE Fiche signalétique Copie de l’arrêté d’autorisation Sommaire Liste des figures Liste des photographies 1. Le cadre de l’intervention et objectifs scientifiques 2
  • 29 30 30 33 33 1 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 5.3.3.2 Le secteur III 5.3.3.3 Le secteur IV 5.3.4 Interprétation, datation et comparaisons : 5.3.4.1 Etat I du corps de logis 5.3.4.2 Etat II : des transformations limitées 5.4 Phase IV : du Moyen Age à la période
  • enclos transformé en hangar 6. Conclusion 7. Bibliographie 33 34 35 35 37 38 38 38 38 41 41 41 42 42 42 44 46 2 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 Liste des figures Fig. 01 : localisation du site à l’échelle régionale et sur fond de carte IGN au 1/25000ème : Bretagne. Fig
  • : plan du corps de logis de la villa du Boizy comparé avec quelques exemples régionaux. 3 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 Liste des photographies Ph. 01 : Vue de l’emprise de la fouille avant le décapage mécanique. Ph. 02 : La partie sud-ouest du bâtiment antique de l’état
  • A : vue d’ensemble prise depuis l’est. On observe le radier de pierres, U.S. 5013 ; à droite : le sol bétonné U.S. 5011 et le long du mur MR 6 le probable niveau de travail U.S. 5019 ; en arrière plan : le mur MR 1. 4 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 Ph. 23 : Pièce A : le sol
  • fondations des dépendances, composées d’un appareil irrégulier de petits moellons liés à la terre. 5 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 1 - Le cadre de l’intervention et objectifs scientifiques Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC de Laroiseau II (commune de Vannes), tout
  • Lafolye, p. 1-2. 2 MARSILLE (L.), ANDRE (P.), « Répertoire archéologique du Morbihan gallo-romain », BSPM, 1972, p. 18. 6 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 Au mois de juillet 2009, le débroussaillement et le décapage superficiel du chemin qui contourne les dépendances pour
  • kilomètre au nord-ouest du manoir du Boizy. 7 Vannes – Le Boizy – site n° 56 260 035 ensoleillement maximum. L’emplacement retenu détermine aussi une position dominante dans le paysage avec une visibilité dégagée dans toutes les directions, spécialement vers le nord-est où
  • Vannes et des communes environnantes. A Vannes, les plus proches du site du Boizy sont un probable habitat du second Age du Fer au lieu-dit Tréhuinec attesté par un souterrain découvert fortuitement en 1872 (site n° 56 260 028) et une sépulture à incinération isolée dans le secteur du
  • Bondon (56 260 018). On signalera aussi, toujours sur la commune de Vannes, l’occupation gauloise sous-jacente aux vestiges du sanctuaire galloromain de Bilaire (56 260 036) caractérisée par une multitude de trous de poteaux et de petites tranchées, et l’enclos daté de la Tène finale
  • récemment découvert lors d’une oépration archéologique à Bohalgo (56 260 037)8 et deux enclos découverts en prospection aérienne aux lieux-dits Arcal et Rosvelec. A Saint-Avé, au lieu-dit Tréalvé, des tessons de céramique gauloise ont été recueillis, associés à un large mur en pierres
  • sèches (talus d’une enceinte ?). Au nord de cette même commune, se trouve le site de hauteur fortifié de Castel- KerNevé (56 206 001). Aucun site n’est recensé pour cette période sur les communes de Plescop et Ploeren. A Arradon, on signalera une tombelle du premier âge du Fer, un
  • Boizy – site n° 56 260 035 Loire aval à la pointe bretonne par Vannes et l’agglomération osisme de Quimper (fig. 07 et 08). Le tracé de cet axe majeur, proposé depuis le XIXe siècle par les chercheurs, se confondrait avec celui des routes départementales n° 779 puis n° 19 à partir
  • (56 003 002) et le Lodo (Arradon) (56 003 003), ou à l’occasion de sondages récents : chapelle de Mangolérian (Monterblanc) (56 137 001), Bohalgo (Vannes) (56 260 037). A 9 BIZEUL, « des voies romaines de la Bretagne et en particulier de celles du Morbihan », Annuaire statistique
  • , historique et administratif du département du Morbihan, 1841, p. 182. CAYOT-DELANDRE, Le Morbihan, son histoire, ses monuments, éditions Cauderan, Vannes, 1847, p. 110. MARSILLE (L.), « les voies romaines du Morbihan », B.S.P.M., 1929, p. 9-10. GALLIOU (P.) et alii, Morbihan (56), Carte
  • – Le Boizy – site n° 56 260 035 cette liste, on ajoutera l’établissement mis au jour à l’occasion d’un diagnostic en mars 2011 sur la commune de Vannes au lieu-dit Campen-Bernus 13. Ces villae sont implantées en rebord de plateau (Mané-Bourgerel, Mangolérian, Bohalgo) ou de talus
RAP01641.pdf (VANNES (56). le sanctuaire antique de bilaire. rapport intermédiaire 1999 de fp 2 1999/2000)
  • VANNES (56). le sanctuaire antique de bilaire. rapport intermédiaire 1999 de fp 2 1999/2000
  • 56
  • ), pourrait être traitée ultérieurement (fig. 15). VANNES, 1999 BILAIRE (56-260-036) ût n°: Structure: Synchrone: galité: oupe Coupé par: I Constructuion ; I I Occupation j_ Creusement I Remplissage j Destruction I 1 I Abandon _j ILS ; Remblaiement Formation sed
RAP01774.pdf (VANNES (56). le sanctuaire gallo-romain de Bilaire. rapport final de synthèse de fp2 1999/2000)
  • VANNES (56). le sanctuaire gallo-romain de Bilaire. rapport final de synthèse de fp2 1999/2000
  • 56
  • AFAN antenne inter régionale Grand Ouest Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Service Régional de l'Archéologie de Bretagne VANNES : LE SANCTUAIRE GALLO-ROMAIN DE BILAIRE 56 260 036 (Morbihan) DFS de fouille programmée 1999-2000 VOLUME 1 Michel Baillieu
  • Département jeu dit ou adresse : Bilaire Urinée cadastre : 1977 Coordonnées Lambert :1= 218,250 x2= ■1=2309,375 : Morbihan (56) COMMUNE : Vannes Section (s) et parcelle (s) : AW 224 Altitude : 25 m N.G.F. x3= DE Autorisation: n° 1999/063 valable du 01/06/1999 au 31/12/2000 Nature : FP
  • . 56.sso.03e ■ Vann$s ■ Blaire ■ moliooo 20 Dans la partie nord, 1145 a une ouverture de 0,70 m. 11 prend la forme d'un entonnoir dans sa partie supérieure (profil en V) puis il se resserre dans sa partie inférieure pour former une tranchée de 0,40 m de large. On a pu observer