Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Creator > CABANILLAS DE LA TORRE Gadea (retirer)
  • Département > 22 (retirer)

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03343.pdf (SAINT-GLEN (22). La Touche es Pritiaux : Le dépôt de haches à douilles de type armoricain du premier âge du Fer. Rapport de sondage)
  • SAINT-GLEN (22). La Touche es Pritiaux : Le dépôt de haches à douilles de type armoricain du premier âge du Fer. Rapport de sondage
  • 22
  • Bretagne, Côtes-d’Armor, Saint-Glen, La Touche ès Pritiaux Nº EA : 22 296 008 Arrêté d’autorisation nº 2015-300 LE DEPOT DE HACHES A DOUILLE DE TYPE ARMORICAIN DU PREMIER AGE DU FER DE LA TOUCHE ES PRITIAUX A SAINT-GLEN (COTES-D’ARMOR) Gadea Cabanillas de la Torre (INP/UMR 8546) Avec la collaboration de José Gómez de Soto (UMR 6566) Bruno Boulestin (UMR 5199) Dominique Fargeot (Groupe d’Études et de Recherches du Musée d’Angoulême) Décembre 2016 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) SOMMAIRE FICHE SIGNALETIQUE
  •  ...................................................................................... 42  3 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) 4. 6. La hache du type de Couville ....................................................................................... 42  4. 7. Une hache d’un modèle particulier ............................................................................. 42  4. 8. Comparaisons entre les haches du type du Tréhou et du type de Plurien du dépôt de  Saint‐Glen ............................................................................................................................ 43  3. 9
  •  de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) FICHE SIGNALETIQUE Localisation de l’opération : Bretagne, Côtes-d’Armor, Saint-Glen, La Touche ès Pritiaux Code INSEE : 22 296 Nº EA : 22 296 008 Coordonnées géographiques : 48.338607º, -2.527499º Références cadastrales : Saint-Glen, parcelle 47, feuille 01, section ZL Propriétaire du terrain : Odette Méheust Arrêté d’autorisation : 2015-300 Responsable de l’opération : Gadea Cabanillas de la Torre Dates de l’intervention : 26/10 – 06/11/2015 Intervenants administratifs : Yves Menez, Jean-Yves Tinevez
  • Notice scientifique Le dépôt du Premier âge du Fer de La Touche ès Pritiaux à Saint-Glen (22) a fait l’objet d’un sondage suite à la découverte d’un lot de haches à douille de type armoricain. Il contenait 154 haches. Les objets métalliques avaient été rangés dans un grand vase de stockage dont la partie supérieure a été écrêtée par les labours. Les haches reposaient sur un lit végétal. Autour de la fosse contenant le dépôt, six autres contenants comparables avaient été enfouis, dont trois dans des fosses alignées très proches les unes des autres. Au moment de la fouille, ils semblaient tous vides
  • . La découverte d’une dizaine de structures supplémentaires (fosses, trous de poteaux) dans un sondage restreint d’environ 30 m2 suggère la présence d’une occupation dont la datation au Premier âge du Fer (VIIIème-VIème s. a. n. è.) est confirmée par plusieurs datations radiocarbones. 5 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Copie de l’arrêté d’autorisation nº 2015-300 (première page). 6 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Copie de l’arrêté d’autorisation nº 2015
  • -300 (deuxième page). 7 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Copie de l’autorisation de la propriétaire du terrain pour intervenir dans la parcelle. 8 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Localisation de la commune et carte géologique du secteur (BRGM). 9 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Emplacement de la parcelle sondée (en rouge) sur la carte IGN (Géoportail). 10 Le dépôt de haches à
  •  douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Emplacement de la parcelle sondée (en rouge) sur le plan cadastral actuel. 11 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Remerciements Je remercie sincèrement toutes les personnes qui ont participé à cette opération : Yves Menez, Véronique Gendrot, Thierry Lorho (SRA Bretagne), Matthieu Le Boulc’h, Hugo Le Guennic, Manon Quillivic et Antoine Châtelier, ainsi que José Gomez de Soto (UMR 6566). Je remercie également la famille Rochard, Mademoiselle Odette
  • Méheust et Monsieur le maire de Saint-Glen, Jean-François Cordon. 12 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) PARTIE 1. PRESENTATION DE L’OPERATION 1. État des connaissances avant l’opération 1. 1. Contexte géographique et géologique Le lieu-dit La Touche ès Pritiaux se situe dans le sud de la commune de Saint-Glen, dans le pays de Moncontour. Cette zone, délimitée par deux ruisseaux, le Gouessant à l’ouest et le Quiloury à l’est, est constituée par un groupe de petites collines ne dépassant pas les 210 m. Le site se trouve au sommet
  • du Fer sont attestés. Plusieurs enclos de l’âge du Fer sont également connus à Plénée-Jugon comme ceux du Pont Boscher (22 185 0016) et du Rochay (22 185 0031) ainsi que celui fouillé en 2014 à la carrière de Gouviard (22 185 0097). Récemment, Catherine Bizien du Centre régional d’archéologie d’Alet a effectué un sondage à l’emplacement d’un petit dépôt d’une cinquantaine de haches à douille de type armoricain sur la commune de Plénée-Jugon. 1. 3. Circonstances de la découverte et de l’opération Début octobre 2015, Michel Rochard, résidant à la Touche ès Pritiaux, découvrit des haches à douille
  • opérations qui leur ont été consacrées n’ont toujours pas permis d’éclairer davantage le contexte de déposition des objets. Le sondage décrit ici constitue une nouvelle tentative de combler cette lacune (fig. 2). 13 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Fig. 1. Extrait du cadastre napoléonien avec les limites anciennes de la parcelle. 14 Fig. 2. Emplacement du sondage dans la parcelle actuelle (T. Lorho). Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) 15 Le dépôt de haches à
  •  douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) 2. Stratégie et méthodes mises en œuvre 2. 1. Étude documentaire préalable et préparation de l’opération La préparation de l’opération a consisté en la consultation de la carte archéologique nationale (Patriarche), de la documentation liée aux sondages sur des dépôts de haches à douilles de type armoricain réalisés dans les années précédentes, de la bibliographie fondamentale sur la question (Rivallain 2012 ; Gómez de Soto 2015) et de la cartographie nécessaire à l’intervention (carte IGN, géologique, cadastre actuel et
  • (fig. 4). Des passes artificielles ont été réalisées, en tentant de respecter les phases de dépôt. Le fond du vase a été prélevé avant la fouille de la dernière passe, effectuée au SRA Bretagne. Toutes les structures ont été fouillées par moitié ou intégralement, à l’exception de la fosse 26 dont une partie se situait en dehors de la limite nord-est du décapage et dont le plan et la nature n’ont pas pu être appréhendés. 16 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Fig. 3. Décapage manuel réalisé dans un premier temps autour du dépôt
  • . 17 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Fig. 4. Dégagement de la moitié de la première passe du dépôt. 2. 4. Prélèvements et analyses Quatre prélèvements de charbons ont été effectués pour obtenir deux datations radiocarbones (Annexe 1). En outre, des prélèvements de la partie inférieure des comblements des vases, voire de l’ensemble dans le cas des vases 4 et 5, ont été réalisés afin de procéder à des études complémentaires (carpologique, entomologique, palynologique). Sur le terrain, les haches ont volontairement n’ont pas
  • à réaliser des calques où les objets ont été numérotés individuellement. La coupe cumulative a été remplie après cette étape et les haches ont été conditionnées sur le terrain dans des sacs numérotés. 18 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) PARTIE 2. RESULTATS DE L’OPERATION 1. Présentation générale : état du site Le décapage et l’utilisation du détecteur de métaux ont permis de confirmer, dans un premier temps, la présence d’un dépôt organisé de haches à douille de type armoricain dont la partie supérieure avait été déplacée
  • des trous de poteaux, présentant parfois des remplissages charbonneux ou rubéfiés, et des fosses destinées à l’implantation de vases retrouvés sur place (y compris celui contenant le dépôt métallique) (fig. 5). Fig. 5. Plan général des vestiges, avec l’emplacement des vases enterrés (en marron). 19 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) 2. Le dépôt de haches à douilles de type armoricain : le contexte 2. 1. Remarques taphonomiques La présence de haches éparses dans la terre végétale suivant l’axe longitudinal sur toute la
  • à un examen macroscopique, il semblerait que le vase ait été monté sans l’emploi de force rotative. La forme n’était pas archéologiquement complète, à cause de l’écrêtement du vase et du dépôt au fil des labours. Cependant, il est possible qu’elle corresponde à une forme tronconique, attestée dans d’autres dépôts de haches à douilles armoricaines (Rivallain 2012, fig. 73). 20 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Fig. 7. Le vase du dépôt. 2. 4. Le contenu du dépôt : les résultats d’une fouille fine 2.4.1. L’organisation du
  • , vraisemblablement soumise à l’érosion des labours (US 0002). Le remplissage des interstices est majoritairement constitué d’un limon argileux brun sombre (US 0003), mais le sédiment présent dans la partie inférieure du dépôt se distingue par la présence d’abondante matière organique (US 0004). 21 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Fig. 8. Coupes du dépôt et des creusements associés. Les passes inférieures (10 à 6), correspondant aux premières haches déposées, sont les mieux organisées. Ce sont aussi les moins perturbées, car le négatif du
  • prélèvement réalisé par le découvreur apparaît jusqu’à la passe 5. Dans ces passes inférieures, les haches étaient disposées de manière à optimiser l’espace de stockage, selon des plans plus ou moins horizontaux (figs. 8, 9 et 10). Il est possible que ce système ait été abandonné à la fin du dépôt, car sa partie supérieure semble moins organisée, mais les perturbations des premières passes invitent à la prudence. Il est 22 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) intéressant de noter qu’à partir de la passe 5, les haches semblent
  • , souvent à plat sur une des faces larges. On voit apparaître ces paires dès la passe 3 (haches 15 et 16). Cette observation se répète dans la passe 4 (haches 37 et 38), 6 (56 et 57), 7 (66 et 67), 8 (79 et 80, 84 et 85), 9 (101 et 102) et 10 (106 et 107), soit dans pratiquement tout le dépôt. Dans tous les cas, les haches appareillées présentent un aspect similaire (même type, caractéristiques morphométriques proches) mais ne sont pas identiques. 23 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) Fig. 10. Relevé des haches par passes avec
  • emplacement de la coupe du dépôt sur la passe 2. 24 Le dépôt de haches à douille de type armoricain de Saint‐Glen (22), G. Cabanillas de la Torre (2016) - Un mode d’organisation sur le plan vertical des haches, compatible avec les dispositions horizontales spécifiques décrites, est l’imbrication des objets têtebêche. Elle est combinée à l’organisation des haches par groupes de trois dans la passe 10 (haches 108 à 110 et 113 à 115, v. fig. 11) et par paires dans la passe 8 (79 et 80, 84 et 85), mais elle semble apparaître plus ponctuellement dans le reste du dépôt (haches 27 et 25, 28 et 29 dans la