Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01005.pdf ((22)(35)(56). prospection inventaire bassin occidental de la moyenne Vilaine, centre Bretagne, Trégor, bassin de Châteaulin. rapport de pi 2010)
  • (22)(35)(56). prospection inventaire bassin occidental de la moyenne Vilaine, centre Bretagne, Trégor, bassin de Châteaulin. rapport de pi 2010
  • CHATEAULIN Marque de sympathie envers les archéologues volants vue au nord de Loudéac 2010- 212 Autorisation préfectorale du 10 mars 2010 RAPPORT DE SYNTHESE TOME 1/3 Travaux réalisés avec l'aide du Ministère de la Culture et des Conseils Généraux des Côtes-d'Armor et du Finistère AQO5
  • une nouvelle fois fait l'objet de travaux de prospection-inventaire au cours de l'année 2010. Bien que la plupart des découvertes résultent de la détection aérienne à basse altitude, le dépouillement du site internet Geoportail a continué de livrer des informations intéressantes
  • . L'année 2010 a vu la poursuite des recherches aériennes sur la zone habituelle mais la sécheresse estivale a permis d'effectuer des reconnaissances plus à l'ouest, notamment dans le Poher et le bassin de Châteaulin mais également dans la basse vallée de l'Oust (Fig. 1) Remerciements
  • restitution des formes agraires protohistoriques recherches ont morphogenèse également permis des bocages et antiques (Galliou et alii, 2010). Ces de poser de armoricains (Gautier nombreux questionnements sur la et alii, 2003). Les archéologues professionnels ont également
  • (Menez et Hinguant, 2010). Il convient plus que jamais de poursuivre la surveillance de ce site remarquable avec peut-être l'espoir de révéler les lignes de fortifications arasées mais aussi le probable sanctuaire, non localisé à ce jour ! 3 2 - Quelques remarques méthodologiques
  • Après plusieurs météorologiques années de de « vaches maigres », les conditions climatiques et 2010 ont été enfin favorables aux recherches aériennes à basse altitude. En effet les 60 heures de vol effectuées ont été largement favorisées par la sécheresse estivale qui
  • conditions exceptionnelles de 1976 ou bien encore de 1989, l'été 2010 restera dans « les annales » comme une bonne année pour « les archéologues volants ». On le sait, les années de sécheresse facilitent l'observation aérienne. En années normales, les anomalies de teinte des végétaux sont
  • -romains sont bien présents dans ces secteurs bien que les conditions de leur révélation soient plus problématiques qu'ailleurs. Voici les principales données quantitatives enregistrées à la date du 31 décembre 2010. llle-et-Vilaine : 58 Morbihan : 81 Côtes-d'Armor :152 Finistère : 31
  • Devant l'abondance de la documentation réunie en cette année 2010, nous avons choisi de traiter les sites les plus significatifs, notamment ceux dont l'interprétation était facilitée par une bonne lisibilité des anomalies de la croissance des végétaux. Ce sont donc 112 fiches de
  • découvertes qui sont ici présentées dont une dizaine qui apportent des informations complémentaires sur des entités archéologiques déjà déclarées. Comme nous l'avions signalé lors des réunions de programmation, le rapport 2010 ne peut livrer la totalité des découvertes enregistrées : le
  • crédits demandés pour 2011 sont à la hauteur de ceux sollicités en 2010. Des demandes ont également été faites auprès des Conseils Généraux des Côtes-d'Armor et du Finistère. En 2011, de nouveaux axes de recherche seront privilégiés comme la détection des habitats préhistoriques et de
  • ont été constitués dans certains secteurs de Bretagne et on ne peut que regretter l'absence de publications sur ces nombreuses données inédites qui renouvellent les problématiques sur le peuplement de notre vieille Armorique. Bibliographie Galliou P., 2010 - Carte archéologique de
  • , in Habitats et paysages ruraux en Gaule et regards sur d'autres régions du monde celtique, Actes du XXXIè colloque international de l'Association Française pour l'Etude de l'Age du Fer, p. 93-107. Menez Y., Hinguant S., 2010 - Fouilles et découvertes en Bretagne, Editions Ouest-France et
  • Archéologique de la Gaule consacrée au Finistère, à la demande de Michel Provost. Fourniture de vues aériennes pour les panneaux et le catalogue de l'exposition « La vie au Néolithique en Brocéliande », à la demande d'Estelle Guilmain. Conférence à St-Jacques le 15 mai 2010 avec Gilles
  • Leroux et Philippe Guigon « 25 ans d'archéologie aérienne au club », à la demande de Guy Grangeré, Président de l'aéro-club d'Ille-et-Vilaine. Conférence à Vannes le 16 décembre 2010 avec Gilles Leroux « Archéologie aérienne dans le Massif armoricain », à la demande de l'ADAPH. 8
  • -Île ^ St-Nazaire NanK Fig. 1: Zone de prospection aénenne Maurice GAUTIER 2010 50 km 'umul des précipitations en mm 'avril à juillet 2010 Indice de sécheresse en % Teneur en eau des sols superficiels Observation du dimanche 1waoût 2010 idice de sécheresse, plus élaboré que le
  • du 4 août 2010). Fig. 3 : St-Brieuc-de-Mauron (56). La Touche. Vaste ensemble fossoyé à dominante curviligne (100 x 70 m) comprenant des enclos emboîtés et des subdivisions internes. Une entrée aménagée est visible à l'est ainsi qu'une structure trapézoïdale, en légère
  • superposition au nord (Cliché du 27.06.10). Fig. 4 : St-Brieuc-de-Mauron (56). La Touche. Comparaison des plans redressés de 1992 et 2010. Le plan de 1992 a été publié à de multiples reprises (Gautier, 1999 ; Galliou, 2010). Fig. 5 : Boquého (22). Le Grelu. Au milieu du bocage apparaît
  • complémentaires de Geoportail et de la détection aérienne à basse altitude. On reconnaît un petit enclos carré et une autre structure fossoyée déforme rectangulaire allongée (Cliché du 26 juin 2010). Fig. 7 : Pléchâtel (35). La Landelle. S'appuyant sur un abrupt de la vallée du Semnon, cette
  • (Cliché du 10.09.10) Fig. 24 : Vallée de la Douffine (29). Sites d'éperon « potentiels » ayant pu accueillir des habitats néolithiques et/ou protohistoriques (MG). EXPERTISE Prospections Claudine Bernard (2010) Poids des monnaies en grammes, l'orientation du coin de revers par