Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00091.pdf (PLOUHINEC (29). Kersigneau Saint-Jean. rapport de sauvetage urgent.)
  • l e de sauvetage de sur l e site en Septembre 1986 de Kersigneau SaintJ"eani PLOUHIMEC (Unister s 29 k 3 3 197 03 H a u t o r i s a t i o n 86-6b AH I l nous a été demandé d'assurer une f o u i l l e de sauvetage sur l e s i t e protohistorique e t h i s t o r i q u e
  • remembrement q u i était sur l e point de se f a i r e , comme à cause du manque d'intérêt du collègue alors Directeur des A n t i q u i tés historiques,envers les mesures de p r o t e c t i o n . Les dégâts avaient été effectués au "bullddizer du 21 au 29 Janvier 1986. Une première i n t
  • e r v e n t i o n de sauvetage a v a i t été diligentée au début a v r i l 1986 par les soins de M, Michel Le Goffic, Archéologue départemental du Finistère, q u i permit d'assurer un débrous s a l l i a g e d'une p a r t i e du s i t e d i t l e "camp gaulois *, 1 et d'en f a i
  • r e un levé topo graphique. Notre campagne de f o u i l l e s se déroula durani l a première moitié de septembre 1986, E l l e a v a i t pour but de démontrer q u ' i l y a v a i t bien là un s i t e archéologique intéressant, ce qui semble avoir été conteste par l e s s p o r t
  • à peu près au milieu de ce qui reste du "camp gaulois*, mais en l u i attribuant les cotes X = 100 et T = 100, de Manière à éviter par l a suite des coordonnées négatives. Le quadrillage a été orienté sur l e Nord magnétique de 1986, comme l ' a v a i t été l e relevé
  • u a i r e du Goayen, En se décal a n t quelque peu, i l a été remplacé par un établissement r u r a l gallo-romain, et plus t a r d , une fréquentation médiévale a laissé quelques traces dont l'ampleur reste à établir, . Rennes, l e 30 Septembre 1986, P.-R. Giot, Directeur de