Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00090.pdf (plouhinec (29) ikersigneau saint-jean. rapport de fouille programmée.)
  • 88.800 Coordonnées Lambert Autorisation (n , date) : n^ 211 Ay 359.550 Alt. 45 m By 359.650 23 mars 1989 Intervention (début et fin) . ; 1 Juillet - 21 Septembre 1989 Années antérieures d'intervention . : 1986 - 1987 - 1988 Responsable Prof. P.-R. GIOT Motif d'intervention Fouille programmée (suite) Surface fouillée Estimation de l'étendue du gisement SITE / Finistère Cadastre INTERVENTION / Département •N de Site DATES / / PROSPECTION LOCALISATION / M. 220 en 89 570 environ au total 2 950 m" Nature du gisement habitat ceinturé Nature des découvertes effectueées
  • L L E S K E R S I G N E A U - S T - J E A N de (Fin i « t h r a ): f o u i l l e p r o g r a m m é e 1989. 3C jC !XI UC 3C N.B'.: le rapport de 1988 ayant synthétisé exhaustivement tout ce qui concerne 1'historique, la situation géographique, topographique, géologique et pédologique du site, et fait la synthèse des résultats des trois campagnes 1986, 1987 et 1988, nous ne reviendrons sur ces questions que succinctement pour assurer la compréhension du sujet. Dans ce rapport-ci conclusion synthétique p. 18. Rappelons donc que sur un replat dominant la rive méridionale de l'estuaire du
  • sérieux avertissement et une mise en garde contre des reconstitutions trop aventurées de sites arasés. Le site est donc hors de pair, même si la hauteur de ses structures en murets de pierre sèche est bien réduite par rapport à ce qu'elle pouvait être0 II mérite qu'on en tire toute l'information possible. La campagne 1989 s'est déroulée pendant tout le mois de juillet et pendant quelques jours après la mi-septembre. On avait espéré pouvoir faire venir à ce moment la nacelle de l'E.D.F. à Audierne, pour faire des photographies d'ensemble. Malheureusement son camion était immobilisé pour une
  • subsistante entre les pierres n'est qu'une poussière sans aucun pouvoir de liaison, cela a l'inconvénient de fragiliser la structure. Le dégagement de 1989 est reparti de la "porte" occidentale, pour suivre tout le tour, extérieur et intérieur, de ce qui subsiste de la moitié méridionale, jusqu'à son interruption au Sud-Est. Mais un chemin de charrettes, desservant la parcelle située à l'Est, est venu s'insérer entre le parement externe du muret protohistorique et le muret moderne délimitant les parcelles au Sud. Des ornières profondément creusées dans le rocher viennent raser le parement au plus près
  • largeur interne se trouvant réduite à environ 4 m. C'est la troisième phase. L'étroit couloir, partant de l'extrémité nord-ouest de l'édifice ainsi retracé, et se continuant dans le milieu du muret extérieur de l'enclos, jusqu'à la "porte" occidentale, fait partie de cette modification, qui a dû se faire en plusieurs stades de détail de cette troisième phase, y compris pour terminer le rétrécissement de la "porte"1 occidentale de l'enclos, sinon même son obturation. La campagne 1989 a concerné la zone méridionale de l'édifice, toute de cette dernière et troisième phase. Elle est séparée de la zone