Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01964.pdf (fouesnant (29). sondages sur l'ile aux moutons du 1er au 13 septembre 2003)
  • fouesnant (29). sondages sur l'ile aux moutons du 1er au 13 septembre 2003
  • Sondages sur % L'ILE AUX MOUTONS (Fouesnant, Finistère) du 1er au 13 septembre 2003 Sous la direction de G. HAMON avec la collaboration et les contributions de M.-Y. DAIRE et J.-N. GUYODO S.R.A. Bretagne, Rennes 29 058 009 AP Autorisation préfectorale du 23 mai 2003 AAP 0011$
  • COMMUNE : Fouesnant IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation n° : 2003/007 valable du 01/09/03 au 14/09/2003 TITULAIRE (nom, prénom) : HAMON N. Gwenaëlle Nature : Sondages Organisme de rattachement : UMR 6566 CNRS Propriétaire du terrain : Mr J.-C Faou (parcelle N1.3) ; DDE Finistère (parcelles N.1.2, N 1.4) Coût global de l'opération 2002 : 6000 € Contraintes techniques particulières : néant Surface fouillée : 50 m 2 Fouille menée jusqu'au substrat : OUI NON RESULTATS SCIENTIFIQUES MOTS CLES : (3 à 5 par rubrique) - Chronologie : MESOLITHIQUE, NEOLITHIQUE , AGE DU FER - Programmes : 12,14
  • septembre 2003 Nombre de volumes : nbre de pages : 45 nbre fig. : 13 nbre de pl. : 5 nbre photos : 18 GENERIQUE DE L'OPERATION Intervenants techniques et scientifiques Equipe de fouille : Nelly CHOMIENNE, Marie-Yvane DAIRE (Chargée de recherche, CNRS), Jérôme DEFAIX (coll. UMR 6566), Pierre-Yves FILLEAUDEAU (DEUG 1, Rennes 1), Jean-Noël GUYODO (coll. UMR 6566), Gwénolé KERDIVEL (DEA, Rennes 1), Hélène LE NAGARD (Maîtrise, Université de Rennes 2), Klervi LE NAGARD (Doctorante, Université de Rennes 2), Ronan MEHAULT (DEA, Rennes 1). N.-Gwenaëlle HAMON : collaboratrice UMR 6566 du CNRS « Civilisations
  • ainsi engagée avec M.-Y. Daire (chargée de recherche CNRS, UMR 6566), spécialiste de l'Age du Fer et présidente de l'AMARAI. Cette collaboration s'est poursuivie en 2003. 1.3. Raisons de l'intervention et moyens L'île est un site protégé et bénéficie depuis 1999 d'un arrêté de biotope, étant donné le passage annuel d'une colonie de sternes Caugek. Toutefois, de nombreuses dégradations ont été occasionnées par les visiteurs sur l'île depuis de nombreuses années et se poursuivent. D'autre part, la côte est l'objet des attaques de la mer, et récemment, une partie de la microfalaise au sud-est de
  • gauloise et du niveau néolithique. - Effectuer un léger débroussaillage sur l'îlot au nord-est de l'île où était intervenu B. Le Pontois, car il semble rester des éléments de structures. g Le sondage 2 a étendu sur 20 m et l'ouest de l'îlot a fait l'objet d'une extension de 30 m , à partir des sondages 4 et 5 (figure 2). 2 2 Zone de forte densité de matériel archéologique, d'après Péquart et Large Zone de concentration de matériel néolithique (prospections du 22/04/2002) Figure 2 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29) Implantation des sondages 1 à 8, campagnes 2002 et 2003 et zones de fortes densité
  • . Présentation générale Lors de la campagne de terrain de septembre 2003, le sondage 2 a constitué une large extension (20 m ) du petit sondage de 2 m sur 1 m ouvert lors de la campagne précédente (figure 3 ; planche photographique n° 1, photos. n° 1 et 2). La stratégie adoptée fut d'ouvrir cette fenêtre en arrière du sondage de 2002 qui s'était révélé particulièrement riche, dans l'emprise d'un large rectangle remontant vers le centre de l'île et englobant des empierrements visibles en surface. Le mobilier reconnu dans le sondage de 2002, ainsi que la stratigraphie révélant notamment des empierrements et
  • un niveau d'occupation très riches, laissaient penser à l'existence possible de structures conservées en arrière. L'emprise du sondage de 2003, dans sa partie nord-ouest, fut cependant limitée, à cause de la présence d'un sentier littoral emprunté par tous les promeneurs et gestionnaires de l'île. Dans cette partie de l'île, le terrain suit une pente naturelle descendant vers le nord-est, globalement depuis le centre de l'île vers la mer (pente à environ 3% dans l'emprise du sondage). 2.2. Structures Dès le décapage de surface, un important épandage de pierres est apparu sur toute la zone de
  • terrain de 2003, est la présence, au sein du sondage 2, d'un empierrement organisé et relativement bien conservé, se présentant comme l'angle (droit) formé par deux murs d'un bâtiment. Par le type d'architecture, ces empierrements font incontestablement penser à des constructions de l'Age du Fer (plus précisément de la fin de la période) telles qu'elles ont été mises en évidence sur d'autres territoires insulaires ou portions du littoral ; l'île d'Yoc'h à Landunvez (Finistère), Goulvars à Quiberon (Morbihan) ou encore Landrellec à PleumeurBodou (Côtes-d'Armor), autant de sites livrant des bâtiments
  • . 3.3.3. Mobilier 3.3.3.1. La céramique Les sondages 7 et 8 ont permis de continuer à fouiller l'épandage de céramiques de l'Age du Fer apparu lors des sondages de 2002. Ainsi, si le nombre de tesson exhumé est en soi très important, plusieurs formes partiellement décrites l'an dernier (Hamon et al., 2002) ont pu être complétées en volume et parfois aussi en profil. Pour la campagne 2003, le nombre de tessons exhumés (= NR) est de 191. Le travail de remontage étant en cours, une étude complète et détaillée de cet ensemble céramique sera proposée ultérieurement. Deux céramiques inédites sont
  • : Répartition des tessons de 1,5 à 2 mm d'épaisseur Figure 7 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29) A : relevé de 1' empierrement du niveau de sol néolithique (sondages 7 et 8, couche 3) C à D : répartition de la céramique (sondages 4, 5, 7 et 8) 23 Au cours de la campagne de 2003, 1212 tessons de céramiques ont été mis au jour au sein des sondages 7 et 8, soit un total de 1404 pour l'ensemble des sondages effectués en 2002 et 2003 (tableau 1). Le sondage 7 a livré l'essentiel du matériel à savoir 1175 tessons soit 83 %. Le sondage 8 est le moins riche puisque seuls 37 éléments céramiques, soit 3 % de la