Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03344.pdf (RENNES (35). Prospections thématiques sur le tracé de l'enceinte de la Ville Neuve (1420-1450). Rapport de PT)
  • Bretagne, Ille-et-Vilaine, Rennes RAPPORT DE PROSPECTION 2016 Prospections thématiques sur le tracé de l’enceinte de la Ville Neuve (1420 - 1450) Matthieu LE BOULCH Avec la participation de : Julien Chevalier Lucie Duteil Hugo Le Guennic Corentin Olivier Manon Quillivic Remerciements La réalisation de cette campagne de prospection n’aurait pas été possible sans l’aide et les conseils complémentaires de nombreuses personnes, que je tiens ici à remercier. Ces prospections ont été réalisées dans le cadre de ma thèse en contrat CIFRE « Rennes, fabrique et formes de la ville, XV - XVIIIe
  • Smirou au LAHM et Catherine Bizien-Jaglin au CERAA pour la mise à disposition du matériel et enfin Julien Chevalier, Lucie Duteil, Hugo Le Guennic, Corentin Olivier et Manon Quillivic pour leur participation aux relevés. SOMMAIRE Première partie : données administratives et techniques………………………………………………………………… p. 5 Deuxième partie : méthodologie et moyens mis en oeuvre………………………………………………………………. p. 9 1 - Rappel des résultats de la campagne précédente p. 10 2 - La campagne 2016 p. 12 3 - Comment repérer les vestiges de l’enceinte de la Ville Neuve ? p. 12 4 - Comment enregistrer les vestiges
  • tracé de la partie orientale de l’enceinte du Bas Empire. e 2- La campagne 2016 La campagne de prospection 2016 fait partie intégrante des recherches menées dans le cadre de notre thèse intitulée « Rennes, fabrique et formes de la ville, XV -XVIII siècles ». L’un des objectifs de cette thèse est de mieux appréhender le lien entretenu par la ville et ses enceintes. Comment et quand se fait le changement de statut du mur d’enceinte ? Pourquoi devient-il le « grand vaincu de l’époque moderne ? » Quelles sont les modalités de son démantèlement ? La campagne 2016 s’est bien entendu efforcée de faire
  • un état des lieux des fortifications encore en élévation, mais aussi, plus largement, d’étudier leur disparition du paysage urbain. 22 parcelles, essentiellement au nord et à l’est de l’enceinte de la Ville Neuve (les secteurs les mieux conservés) ont été prospectées entre janvier et novembre 2016. À l’inverse des parcelles situées sur le tracé de la première enceinte, beaucoup de celles situées sur le tracé de l’enceinte de la Ville Neuve sont enclavées en coeur d’îlot, rendant e e les visites plus difficiles. Un inventaire des vestiges encore en élévation est indispensable, dans le cadre de
  • correspond aux techniques traditionnelles de construction du Bas Empire, déjà repérées sur les enceintes du Mans, de Tours ou de 6 Esnault 2016, Pouille 2008, Le Boulch 2014. 7 SRA dossier n° 35 238 053, Bousquet 1971. 8 Decombe 1890 Bordeaux. La face externe est la mieux connue et a pu être repérée en de nombreux endroits9. Les fondations sont en grand appareil de granit, utilisant souvent des blocs architecturaux en remploi. L’élévation est composée d’une assise de réglage en briques liées au mortier de tuileau et d’un appareil en opus mixtum, alternant les rangées de briques et de moellons de