Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01439.pdf (MORLAIX-PLOUJEAN (29). Kervellec. le cimetière de l'âge du fer. rapport de fouille préventive)
  • LE CIMETIERE DE L'AGE DU FER DE KERVELLEC MORLAIX-PLOUJEAN (Finistère) n° de site : 29 151 004 DFS DE SAUVETAGE URGENT (07/06/1995 - 14/06/1995) et de FOUILLE PREVENTIVE (01/07/1996 -25/07/1996) par Michel LE GOFFIC avec la collaboration de Josick PEUZIAT et Laure HUMBERT
  • : . t / l . . nbre fig. : - H . . nb. planches : .. 4 . 9 LE CIMETIERE DE L'AGE DU FER DE KERVELLEC MORLAIX-PLOUJEAN (Finistère) n° de site : 29 151 004 DFS DE SAUVETAGE URGENT (07/06/1995 - 14/06/1995) et de FOUILLE PREVENTIVE (01/07/1996 -25/07/1996) par Michel LE GOFFIC avec
  • la collaboration de Josick PEUZIAT et Laure HUMBERT dessins de Bertrand GRALL CONSEIL GENERAL DU FINISTERE SERVICE DEPARTEMENTAL D'ARCHEOLOGIE 1996 SOMMAIRE 1. Circonstances de la découverte et motif de la fouille p. 1 2. Localisation p. 3 3. Contexte archéologique p. 3 4
  • contrainte archéologique. Le Service Départemental d'Archéologie du Finistère accepta de prendre la charge de ces opérations échelonnées sur deux années (1995 et 1996). Fi g. 2 : Vue de la façade nord de l'extension avant la fouille. 2. Localisation L'endroit où a eu lieu la
  • a consisté à tamiser, sur zone bâtie zone perturbée zone fouillée en 1995 0 zone fouillée en 1996 Fig. 8 : Plan de la propriété Jourdrin et situations des zones fouillées tamis à maille de 5 mm, tous les déblais encore disponibles (plusieurs m3) provenant des terrassements ayant
  • tenue du 01 au 25 juillet 1996 et y ont participé : M. LE GOFFIC, Archéologue départemental, responsable de la fouille, B. GRALL, Technicien territorial au service départemental d'archéologie, Nerin AR C'HORR, Yann BOUGIO, François CONAN, Gwenaëlle HAMON, Valérie JESTIN, Samir
  • reconstitution d'un maximum de formes. Ce travail a été réalisé de septembre à décembre 1996. Le dessin du mobilier et son étude ont été effectués au cours du premier trimestre 1997. A l'issue de la fouille, les terres ont été régalées sur la surface fouillée, comme convenu avec le
  • tessons. Fig. 10 : Plan général de la fouille et des structures mises au jour avec carroyage à maille de deux mètres. fouille extensive de juillet 1996. Cependant, nous n'aurons jamais qu'une vue très partielle de ce cimetière qui s'étendait à l'est de la surface fouillée. Nous
  • importante a été fouillée en 1996 en H 11. De plan rectangulaire à angles arrondis, elle a 1,70m de longueur, 1,10 m de largeur et elle est profonde de 0,20 m par rapport à la transition A/B. Le grand axe est orienté NNO-SSE. Cette fosse qui était recouverte d'une nappe de pierraille de
  • a été dégagée sur une longueur maximum de 3,5 m, les limites est et ouest demeurant assez imprécises tandis qu'au sud cette couche avait été détruite avant notre intervention. En 1996, la partie nord de cet empierrement a été fouillée (fig. 34). Les pierres sont d'assez petit module
RAP01410.pdf (ROSPORDEN (29). Saint-Éloi. voie communale n°2. rapport de diagnostic)
  • a LE CHEMIN VICINAL N° 2 A SAINT-ELOI U 1 > c r < s J u i e s tt D o : L U DFS DE FOUILLE D'EVALUATION 16/09/1996- 18/09/1996 a : 3 » j ROSPORDEN (Finistère) n° de site : 29 241 008 c e g* a : ,"« : m- O O p a r Michel LE GOFFIC CONSEIL GENERAL DU FINISTERE
  • SERVICE DEPARTEMENTAL D'ARCHEOLOGIE 1996 rrnr (^arhtnx. Toi es Romaines du baasm de Pleyien^ \ lF*Co blanc'C/uUe< QujJ1I\ Ut vis ^Irncyïf, "Porzai.P^rtv'n L- "WifiMifc^.¡•^Pl'ônrf Llr c '/VrMit" S* JTg-ii U rrinLU 'v... Ltiru.hu.iec _ j vari, fortifies \iorcta y ^•T^vnrZ
  • auteurs s'accordent donc, après le Dr Picquenard, à faire coïncider le tracé du chemin vicinal n°2 avec une voie antique. En 1996, la D.R.D. (Direction des Routes Départementales) réalisa les terrassements d'un tronçon de voie de la future rocade sud-ouest de Rosporden, entre la D. 765
  • 1996, H. Guillou a visité le chantier et remarqué, derrière l'appui de béton d'un pont nouvellement décoffré, qu'un niveau de chaussée existait à 1,30 m sous le niveau de la chaussée de l'actuel V.C. n°2. Il avertit le Service Départemental et le Service Régional de l'Archéologie de
  • sa découverte le 6 août pour que les dispositions opportunes soient prises afin qu'une étude de la coupe de la chaussée soit effectuée. Au cours d'une réunion sur place, le 12 septembre 1996, il fut décidé de procéder à une fouille d'évaluation en arrière de l'appui du pont en
  • topographique de la rocade sud-ouest de Rosporden. ¡uu [m?}»: MJ10 yJUB !;
  • morceaux de bitume. 18. Equivalent latéral de 16 mais plus sombre, plus riche en matière organique. 19. Equivalent latéral de 16. 20. Remblai très récent ( 1996). 21. Remblai très récent (1996). 22. Horizon B/C du sol, très arénacé. 23. Recharge récente ( 1975). 24. Comblement récent