Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03790 (PLOUHINEC (29). Menez-Dregan I, des prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrême ouest de l'Europe. Rapport de fouille)
  • Menez-Dregan I : des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l’extrême ouest de l’Europe RAPPORT DE FOUILLE 2019 Fouille programmée autorisée par l’arrêté n° 2019-135 Responsable d’opération : Anne-Lyse RAVON Adjointe au responsable d’opération : Claire GALLOU UMR 6566 CReAAH
  • , laboratoire Archéosciences, Université Rennes 1 Rennes Novembre 2019 Avant-propos Le site de Menez-Dregan I, découvert en 1985, est en cours de fouille depuis 30 ans. Il est probable que 3 campagnes de terrain de 6 semaines soient encore nécessaires afin d’achever intégralement la
  • fouille du gisement. Une rapide synthèse mise à jour des données stratigraphiques et des occupations humaines est proposée en début de ce rapport, suivie des apports de la campagne 2019, ainsi que des perspectives de recherche. Les principales données relatives au site de Menez-Dregan
  • et publications antérieures. Le site internet réalisé par A. Sylvain et A.-L. Ravon et présentant la fouille est en ligne depuis juillet 2019 à cette adresse https://menezdregan.wixsite.com/francais/ 3 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération
  • ............................................................................................................................. 31 Bilan et premières interprétations........................................................................................................... 32 LA CAMPAGNE DE FOUILLE 2019 (TRIENNALE 2018-2020, 2/3)............................................................. 34 MISE EN PLACE
  • DE LA CAMPAGNE 2019 ............................................................................................... 34 L’équipe des fouilleurs............................................................................................................................ 34 Insertion
  • dans la communauté locale ..................................................................................................... 34 Moyens matériels mis en œuvre et aspects méthodologiques .............................................................. 36 LA CAMPAGNE DE TERRAIN 2019
  • GENERALES ..................................................................................... 82 PUBLICATIONS RECENTES SUR MENEZ-DREGAN (2015-2019) .............................................................. 85 COMMUNICATIONS RECENTES SUR MENEZ-DREGAN (2018-2019
  • ............................................................................................................................... 89 ANNEXES....................................................................................................................................................... 90 DESSINS DE L’INDUSTRIE LITHIQUE REALISES LORS DE LA CAMPAGNE 2019........................................... 90 US
  • isotopiques 12 et 8, et représentent une variation régionale de l’Acheuléen (Ravon, 2017 ; 2019). Fig. 2 : Localisation des sites attribués au Colombanien en Bretagne (DAO L. Quesnel, modifié, in : Ravon, 2017, p. 35). Parmi ces gisements, celui de Menez-Dregan I est l’objet d’une
  • 8. Seuls les US 9, 9a et 8c (SIM 12), 5d, 5c, 5b et 5a (SIM 9a) ne contiennent aucun élément acheuléen, biface ou hachereau (Ravon, 13 2017, 2019), et s’intercalent entre les autres niveaux archéologiques qui témoignent de la production et de l’utilisation sporadique de ces
  • aujourd’hui admis que Menez-Dregan représente un exemple de la variabilité de l’Acheuléen en Europe de l’Ouest (Ravon, 2017, 2019). Il est néanmoins nécessaire de mieux situer ses différentes occupations dans le cadre du Paléolithique inférieur européen en affinant la connaissance des
  • littorales (sable dunaire) interstratifiées dans des dépôts de versants (colluvions), avec des sols et des niveaux d’occupation humaine (Monnier et al., 1996a et b ; Ravon, 2019 ; Ravon et Laforge, 2019). Dans l’état actuel des recherches, et selon les observations effectuées depuis le
  • début des années 1990, elle se présente comme indiqué dans la Fig. 9 (d’après Monnier et al., 1996a ; Ravon et Laforge, 2019). Hormis les niveaux 0, 1, 2, 3 et 10, toutes les unités stratigraphiques témoignent de la présence humaine sur le site. La première occupation humaine est
  • 12, soit entre 480 et 425 000 ans 21 de 2017, pas moins de 531 restes osseux supplémentaires ont été découverts, et sont actuellement en cours d’étude par P. Auguste. Fig. 8 : Orthophoto du site de Menez-Dregan I en juillet 2019 (drone Y. Bernard, Virtual Archéo ; SIG E. Le
  • Goff, Inrap). 22 Fig. 9 : Log stratigraphique synthétique et interprétation chronostratigraphique des dépôts (données et DAO M. Laforge, in : Ravon, 2019 ; calage sur les courbes de variation du niveau marin, d'après les travaux de Waelbroeck et al., 2002, Shackleton, 1987 et