Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00288.pdf (VANNES (56). atelier de potier de Meudon. rapport de sauvetage programmé.)
  • Alain TRISTE SAUVETAGE PROGRAMME Décision n° 01539 MINISTERE DE LA CULTURE - MEUDON - VANNES - MORBIHAN -o-O-o- CAMPAGNE 1984 "Rapport tmndmà à Monueui le Vkectewc dei Antiquitéi, de Bietagne. ■ Département Morbihan Canton VANNES-Est Commune VANNES Lieu-dit Le
  • coU.iLc.tii de. te.cfoe.Tc/ieA Viogiamme. H 30 "Lu ateiie.u de. poticu médiévaux" en 1984 Ce projet associe : 1°) l'Université de RENNES I : laboratoire d'Archéométrie 2°) l'Université de RENNES I : laboratoire d'Anthropologie, Préhistoire Protohistoire et Quaternaire armoricains 3°) le
  • Ministère de la Culture : Direction des Antiquités Historiques et Préhistoriques de Bretagne Le présent rapport ne concerne que l'intervention sur le terrain, menée en Juillet 1984 Les fouilleurs permanents étaient : TRISTE Alain [Ueiponiable - Vxéùdent du C.E.V..AM. Centie. d'Etud
  • Général du Morbihan - MOTIFS DE L'INTERVENTION -o-O-o- En 1984, la Revue Archéologique publiait un article, signé du Comte de LANTIVY et J. de LA MARTINIERE (archiviste du Morbihan), portant sur "Les poteries décorées de Meudon, près VANNES (Morbihan)". Y étaient révélées
  • production aux Mais pour en préciser davantage le contexte, rassembler il les débris épars, encore entre les mains des inventeurs, et, de l'autre, reprendre la fouille des ateliers structure n'apparaissait pas clairement dans l'article de la Revue Archéologique. En 1984
  • site du Gohlien. Le secteur est alors défriché de façon à permettre la réalisation des mesures magnétiques. 2°) Etude archéomagnétique Conformément au projet retenu, le laboratoire d'Archéométrie de RENNES I, dirigé par M. L. LANGOUET, procède le 22 Juin 1984 à une
  • archéomagnétique du site VANNES - MEUDON - 1984 - CONDUITE DE LA FOUILLE - -o-O-o- 1°) Mise en place du quadrillage La fig. 6 rend compte de i'implantation du carroyage : i'orientation choisie est la même que celle qui a servi aux mesures magnétiques précitées. Il est constitué de carrés
  • de cinq mètres de côté. La fouille est conduite de façon continue du 14 au 28 Juillet 1984. Les dates tiennent compte des disponibilités des fouilleurs et du désir des propriétaires de ne pas causer d'entraves à l'exploitation des parcelles voisines, les voies d'accès (2 km) étant
  • privées, et difficilement praticables. 2°) Problématique L'objectif essentiel, pour cette première année 1984, paraît bien être la reconnaissance superficielle du site, afin d'y conduire avec le maximum de sécurité un programme de fouille portant sur plusieurs années. De ce
  • mêlée de pierrailles" (Revue Archéologique p. 4 et 5). Le tiers des tessons découverts en 1984 provient de cette zone empierrée. Il s'agit uniquement de menus fragments. En C-é, un léger bombement peut traduire la présence d'un talus ancien. en relief sur le rocher naturel
  • 3°) Zone C On s'est limité à un simple défrichement. Un vaste cratère (8 m x 5 m) y est également mis en relief : c'est de toute évidence la partie mentionnée G sur le plan et la coupe de 1914 (Revue Archéologique 1984 p. 5). Une structure construite, faite de pierres
  • expliquée par la présence d'objets métalliques récemment abandonnés. Le sol naturel apparaît sur surface du sondage, à moins 0,15 m au-dessous de la couche d'humus. toute la - CONCLUSION PROVISOIRE - -o-O-o- 1°) Apports de la campagne 1984 La campagne 1984 a établi qu'il
  • ) fouillée en ar g ilo- sableuse O ^ C/ s- □ e b Sol PLAN LE 1984 apportée Empierrement , 6 • 'U:-J H aux I a i s , fouilles naturel. 1913 (arène granitique} GENERALE GOHLIEN MEUDON . VANNES MOR BIHAN ALAIN T R I S T
RAP00258.pdf (SAINT-AVÉ (56). villa antique de Tréalvé. rapport de sauvetage urgent.)
  • Alain TRISTE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE à TREALVE en SAINT-AVE (Morbihan) . Autorisation n° 83.13 H de Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagne du 21 Mars 1984 . Rapport transmis à Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagne Alain TRISTE SAUVETAGE
  • ARCHEOLOGIQUE à TREALVE en SAINT-AVE (Morbihan) Autorisation n° 8^.13 H de Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagne du 21 Mars 1984 Rapport transmis à Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagne Département Canton Commune Lieu-dit Cadastre Coordonnées Morbihan
  • , imposèrent des mesures administratives : en application de l'article R 111, 3-2 du Code de l'Urbanisme, une demande de sondages de reconnaissance fut déposée auprès des lotisseurs en Février 1984. (1) JACQUEMET et de FREMINVILLE - Bulletin de la Société Archéologique du
  • Morbihan - 1857 - p. 52-67 (2) P. ANDRE et P. GALLIOU - La villa gallo-romaine de Tréalvé en SAINT-AVE (Morbihan) Archéologie en Bretagne, 20-21, 1978-1979, p. 4-13 Les fouilles ont eu lieu au printemps 1984. Elles ont été conduites par M. Alain TRISTE, avec le concours du Centre
  • , il faut bien reconnaître que les recherches de 1984 n'ont pas nourri les espoirs qu'on en attendait. En effet, on ne peut établir aucun lien entre nos recherches et celles de 1857. Rien qui puisse se rapprocher ici du plan autrefois publié (voir annexe). Dès lors, on peut dire
  • que la fouille de 1984 pose plus de problèmes qu'elle n'apporte de solutions. . 1er problème : Quel était l'emplacement précis de la villa ? Charles de FREMINVILLE ne parlait que des hauteurs de Tréalvé. Nous ne pouvons pas exclure l'hypothèse d'une implantation plus élevée sur
  • . 1984 . SAINT.AVE .56 FIG : 7 Alain TR ISTE Fiq. 10 et 11 : le mur B Fiq. 12 : le mur C (salle 1) ETUDE DE LA CERAMIQUE A) Première occupation : De la Tène moyenne à 0 La céramique antérieure au début de notre ère représente 5?o du lot constituée. Recueillie dans chacun des
  • archéologique de la Société polymathique du Morbihan., Vannes, 1921, n° 1977 à 1984. -6 - Fragment d'un vase en terre de très grande dimension. Un petit morceau de verre et un morceau de fer. Etat des fouilles de Tréalvé te 27 mai. On trouve dans l'espace A des fragments de stuc rouge