Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Creator > TRISTE Alain (retirer)
  • Date > 1988 (retirer)
  • Operation type > fouille préventive d'urgence (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
TRISTE Alain [X]
Type d'opération
fouille préventive d'urgence [X]
Commune
Département
Date (Année)
1988 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01693.pdf (VANNES (56). ZAC de l'Étang. entre le boulevard de Paix et la rue de l'Étang. rapport de sauvetage urgent.)
  • Alain TRISTE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE A VANNES (MORBIHAN) Z.A.C. DE L'ETANG ENTRE LE BOULEVARD DE LA PAIX ET LA RUE DE L'ETANG - 1988 - SAUVETAGE (autorisation n° 88.22 AH) 00O00 Département Morbihan Commune VANNES Lieu-dit Z.A.C. de l'Etang entre le boulevard de la Paix
  • opérations y ont été conduites, en fouilles ou sauvetages programmés (2). ( 1) P. ANDRE dans Histoire de VANNES et sa région (sous la direction de J.P. LEGUAY) - PRIVAT Ed., 1988, p. 9-35 (2) Voir le détail ci-dessous, fig. 2 figure 1 Le site naturel de Vannes A l'époque romaine
  • Plan cadastral de la Z.A.C. de l'Etang - 7 - Fig. n° 3 7. Monuments et vestiges connus. Orientation présumée de la ville antique. Carte de P. ANDRE dans Histoire de VANNES et sa région - PRIVA T Ed., 1988 - p. 19 - 8 - A. CIRCONSTANCES ET CONDITIONS DE LA FOUILLE A.l
  • . Circonstances La fouille de sauvetage urgent dont il est ici rendu compte résulte d'une réunion qui s'était tenue à la Mairie de VANNES le 1er Juillet 1988 et qui avait rassemblé les représentants de la municipalité, le Directeur des Antiquités de Bretagne, et les responsables du
  • est mis en place. Il est conçu de façon à englober l'ensemble de l'îlot situé entre la Rue de l'Etang et le Boulevard de la Paix. Ainsi, l'extension de la fouille pourra se faire dans ce maillage installé en 1988. A la fin de cette première campagne, une zone de 525 m2 est fouillée
  • sur les seules parcelles 121 et 123 à 126) interdit provisoirement l'extension de la fouille. Photo n° 1 : Juillet 1988 Décapage des parcelles B.O. 121-126 - 13 - A.3. Les fouilleurs . L'équipe de base - Encadrement Alain TRISTE, Président du C.E.R.A.M. Pierre-Yves LE
  • DRAG 37 (fig. 10 nD 6, 7, 8) - Le Mur M3 fut le premier apparu lors des décapages de photo 1 Juillet 1988. Son aspect imposant le signalait alors aisément au milieu des autres horizons décapés. Orienté Nord/Est - Sud/Ouest, il subsiste sur une photo 9 longueur de 19 m. Amputé au
  • percement du Boulevard de la Paix en 1961 - 39 Les fouilles de 1988 viennent confirmer ce qui n'était qu'hypothèse : dans le paysage urbanisé de l'antique VANNES, cette parure monumentale du sommet de la colline de Boismoreau devait appartenir au quartier des édifices publics. Les
  • France - C.N.R.S. - 1988 (P. ANDRE - J.P. LEGUAY - C. MERES) \ - 41 - 42 - . Fosse n° 8 - E 18 - très grande fosse partiellement fouillée - de nombreuses couches très distinctes - très grande quantité de cornes de bovins . 1 boucle en bronze . 1 Monnaie (en cours d'étude) . 1
  • nécessité de poursuivre la fouille. Il convient, en premier lieu, d'achever ce qui a été commencé en 1988, sur les parcelles 122-126, et aussi de fouiller la parcelle 119, où des sondages avaient attesté en 1985 la présence de tuiles et poteries. La connaissance de VANNES antique (au