Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

17 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02884.pdf ((35). activités minières et métallurgiques en haute Bretagne. rapport de prospection thématique)
  • (35). activités minières et métallurgiques en haute Bretagne. rapport de prospection thématique
  • 35
  • Autorisation prospection thématique n° 2012/205 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE 2012 PROGRAMME 2006-25 : Histoire des techniques, de la protohistoire au 18esiècle et archéologie industrielle ACTIVITES MINIERES ET METALLURGIQUES EN HAUTE-BRETAGNE (35) de l’antiquité au
  • OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE - ACTIVITES MINIERES ET METALLURGIQUES EN HAUTE-BRETAGNE (35) PROGRAMME 2006-25 : Histoire des techniques, de la protohistoire au 18esiècle et archéologie industrielle _______ 2012 _______ ACTIVITES MINIERES ET METALLURGIQUES EN HAUTE-BRETAGNE (35
  • (35), rendant ainsi possible des comparaisons archéologiques concrètes. Merci à Guillaume BAUDRY, John BRUNET et Jacques GARBARINI de l’A.G.F.M.O. (Association Gemmologie Minéralogie et Fossile de l’Ouest) pour le sciage du mobilier métallurgique, permettant ainsi de mieux en
  • particulièrement axées sur : - le secteur proche du site de Pilleverte sur la commune de Plesder (35), dans le nord du département (Combournais), qui a notamment fait l’objet d’une opération de sondage en 2011 (Vivet, 2011), - le secteur du Teillay, grâce notamment aux observations de Pierre
  • Paimpont, par suite des découvertes de Jean Boucard concernant la période qui nous intéresse. 5 II. LA FERRIÈRE Commune de PLESDER (35) ORGANISATION D’ATELIERS DE PRODUCTION DE FER GALLO-ROMAINS 6 1. Contexte et localisation Lieu dit : La Ferrière Commune : Plesder (35
  • craquelé pseudo parallélépipédique informe, quelques petits charbons fragment sans doute détaché d'un bloc plus important bloc de minerai mauve et violacé, atypique, pseudo parallélépipédique, avec traces linéaires Fig. 4 : Site de La Ferrière à Plesder (35) ; mobilier métallurgique
  • fait de sa restructuration en berge d’une petite pièce d’eau en terrain privé). 11 III. SECTEUR DU TEILLAY (35) ATELIERS DE PRODUCTION DE FER MÈDIÉVAUX 12 1. INTRODUCTION ET PROBLEMATIQUE Le pays de Châteaubriant est connu pour ses ressources en minerai de fer (concession du
  • des propriétaires de cet espace privé. 17 SITE : LA MONTAGNE / RUE DES FERRIÉRES COMMUNE : TEILLAY (35) Echantillon : 35 JUIGNÉ P12 S5 TENIER 2011 Radiocarbon Age 590±20 Calibration data set: intcal09.14c # Reimer et al. 2009 Two Sigma Ranges: [start:end] relative area One
RAP03561 (PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du Grand Ouest. Rapport de FP 2017)
  • PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du Grand Ouest. Rapport de FP 2017
  • 35
  • Autorisation de fouille n° 2017-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE RAPPORT FINAL D’OPERATION 2016 -2017 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE PRODUCTION MASSIVE DE FER DU GRAND OUEST Responsable d’opération : Jean-Bernard VIVET
  • D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l’Archéologie Centre Régional d’Archéologie d’Alet (Ce.R.A.A.) - St Malo Autorisation de fouille n° 2017-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE RAPPORT FINAL D’OPERATION 2016 -2017 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN
  • (parois, scories, minerai, fragments de tegulae…) a une épaisseur voisine de 30 à 35 cm sur l’ensemble des surfaces explorées. Elle a été retirée par le tractopelle lors du décapage. La présence de traits de labour plus profond a constitué cette année encore une difficulté dans
  • structure et au plan général du sondage S1. Malgré l’absence de mobilier particulier dans ces trous de poteau, leur position paraît bien s’intégrer au plan d’une petite construction gallo-romaine décrite plus loin. 14. STRUCTURE ST 16 Cette structure de forme irrégulière (35 x 30 cm
  • caractéristiques d’un calage de poteau antique, employant des scories à cet effet. 19. STRUCTURE ST 21 Le creusement de ST21, aux parois verticales, de forme circulaire au nord, de diamètre 35 cm, s’évase vers le sud-ouest, en direction d’une pierre à plat ayant pu participer au dispositif de
  • structure fait partie d’une ligne de poteaux courant selon la direction SE-NW. 34 35 28. STRUCTURE ST31 La structure est circulaire vue en plan et son diamètre est de 42 cm (photo 16, fig.30). Sa profondeur atteint 14 cm. Elle pratiquement entièrement comblée à l’aide de scories
  • diamètre est trop peu profonde (4cm) pour être considérée comme un véritable trou de poteau. Elle renferme des scories de petite taille en quantité moyenne dans un sédiment brun-gris (fig. 35). Elle se situe un peu à l’écart des lignes de trous de poteau bien visibles, mais pourrait
  • comblement de limon brun hétérogène est particulièrement riche en scories et parois de four. Celles-ci ont pu participer au calage d’un pieu. 34. STRUCTURE ST37 La structure ST37 présente des caractéristiques très semblables à celle de ST36 au niveau du diamètre (près de 35 cm) avec une
  • profondeur un peu moindre, de l’ordre de 10 cm. Son comblement compte également énormément de scories. Les deux trous de poteaux ST36 et ST37 marquent un renforcement de l’ossature bois de la construction. 35. STRUCTURE ST38 Les contours de surface sont multilobés, mais la structure en
  • creux présente une section globalement circulaire de 53 cm de diamètre, pour une profondeur de 15 cm (fig. 35). Elle est assimilable à un trou de poteau ayant sans doute utilisé une tegula comme élément de calage. Le comblement est à nouveau extrêmement riche en scories, jusqu’au
  • espace de 20 cm de côté pour un poteau, dans l’emprise circulaire du trou de poteau de 30 cm de diamètre. Sa profondeur atteint 35 cm. Il constitue de fait un calage bien assuré par rapport à l’ensemble de ceux observés dans ce secteur. 41. STRUCTURE ST44 L’entité ST44 forme une
RAP03325.pdf (PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du grand Ouest. Rapport de FP)
  • PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du grand Ouest. Rapport de FP
  • 35
  • Autorisation de fouille n° 2016-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE RAPPORT INTERMÉDIAIRE 2016 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE PRODUCTION MASSIVE DE FER DU GRAND OUEST Responsable d’opération : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne
  • - Service Régional de l’Archéologie Centre Régional d’Archéologie d’Alet (Ce.R.A.A.) - St Malo Autorisation de fouille n° 2016-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE - RAPPORT INTERMÉDIAIRE 2016 - PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE
  • pour le drainage, un ‘point d’approvisionnement en eau’, des plaques foyères et d’autres structures fossoyées ont également pu être appréhendés. PROBLÉMATIQUE ET MISE EN ŒUVRE Les sondages réalisés lors de l’opération de 2011 du site gallo-romain de Pilleverte II en Plesder (35
  • 37,5 69 23 23 26 x 19 22,5 17 17 20 x 20 20 ? ? 42 42 35 36 42 x 41 41,5 27 x 25 26 42 x 33 37,5 19 19 22 22 15 15 25 25 14 14 45 x 27 36 29 x 18 23,5 44 44 37 37 20 36 30 27 51 47 x 47 25 x 14,5 23 45 x 35 24 x 16 37 20 35 15 17 35 31 23 53 29 37 19,5 27,5 34 26 35 32 19 23 30 22 x
  • 17 20 36 30 27 51 47 19,75 23 40 20 37 20 35 15 17 35 31 23 53 29 37 19,5 27,5 34 26 35 32 19 23 30 19,5 40,6 25,7 13 x 13 22 24 19 40 28 x 26 ? 16 ? 15 x 10 27 15 27 13 13 27 20 13 40 23 34 15 19 29 18 28 - (16) 16-(11x6) 13 15 x 13 25 14 x 11 13 22 24 19 40 27 ? 16 ? 12,5 27
  • pierres, dont l’une se retrouve en position verticale dans la fosse. L’analyse soignée de ces pierres, parois et scories, en corrélation avec la stratigraphique, montre qu’il n’y a pas d’aménagement particulier et qu’il s’agit bien de rejets d’objets massifs. 33 34 35 Parmi ces
RAP02332.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob. rapport de fouille programmée annuelle)
  • PAIMPONT (35). le Bois Jacob. rapport de fouille programmée annuelle
  • 35
  • Autorisation n° 2007/237 DRAC-SRA 1 - OPERATION DE FOUILLE PROGRAMMÉE - * AVR. 200B COURRIER ARRIVEE! LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE I E R AGE DU FER - EPOQUE MODERNE Responsable d'opération : Jean-Bernard VTVET
  • - ACTIVITÉ MINIÈRE ET RÉDUCTION DIRECTE AU 1er AGE DU FER PROGRAMME 2006-18: APPROFONDISSEMENT DES CHRONOLOGIES (absolues et relatives) 2007 LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE I E R AGE DU FER - EPOQUE MODERNE Responsable d'opération
  • du fer dont les prémices sont actuellement très mal connues. N 1 km fig.l : carte IGN 1/25 000 ème PAIMPONT(35) Fig.2 : Vue aérienne et localisation du site du Bois Jacob-Lotissement du roi Arthur (encadré orange). 2. POURSUITE DES FOUILLES ET PROBLEMATIQUES Concernant
  • , autour de 60cm de profondeur, deux tessons de céramique marron-beige tournés peu caractéristiques, mais différents des autres lots céramiques précédemment décrits. La présence de ce fer à cheval, de dimension faible, à environ 35 cm de profondeur, signe une phase assez récente de
  • 19,000 years BP using the most recent calibration data available. The Pretoria Calibration Procedure (Radiocarbon, Vol 35, No.1, 1993, pg 317) program has been chosen for these calendar calibrations. It uses splines through the tree-ring data as calibration curves, which eliminates
  • % probability) and the hollow bars represent two sigma statistics (95% probability). Marine carbonate samples that have been corrected for 13 C/ 12 C, have also been corrected for both global and local geographic reservoir effects (as published in Radiocarbon, Volume 35, Number 1, 1993
RAP02431.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et métallurgie de réduction directe. rapport de fp 2008)
  • PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et métallurgie de réduction directe. rapport de fp 2008
  • 35
  • Année 2008 - OPERATION DE FOUILLE PROGRAMMÉE- LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE DRAC-SRA I ER AGE DU FER - EPOQUE MODERNE COURRIER ARRIVEE Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional
  • 2006-18 : APPROFONDISSEMENT DES CHRONOLOGIES 2008 LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE I E R AGE DU FER - EPOQUE MODERNE Responsable d'opération : Jean-Bernard VIYET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de ¡Archéologie SIVU
  • peut raisonnablement être étendue à cette zone supérieure du vallon, selon une bande N-S de 35 m de long, et 25 m de large, ce qui conduit à un prolongement du site de cette même valeur vers l'est. Les travaux miniers occupent donc toute la parcelle communale boisée et paraissent
  • d'abandon du site. A ce niveau du coteau, le substrat n'est pas oxydé et n'est apparemment pas touché par des travaux de creusement. La première hypothèse semble donc recevable. Ce substrat argileux presque blanc n'est plus qu'à 35 cm de profondeur dans l'angle SE, compte tenu de la
RAP02248.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et réduction directe à partir du Ier âge du fer. les glyorels I et II : ateliers et bas fourneaux du 2nd âge du fer. rapport de prospection thématique et de sondages)
  • PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et réduction directe à partir du Ier âge du fer. les glyorels I et II : ateliers et bas fourneaux du 2nd âge du fer. rapport de prospection thématique et de sondages
  • 35
  • Autorisation n° 2006/247 OPERATION DE PROSPECTION THÉMATIQUE - 2006 - PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNFORAC SRA 2 0 AVR. 2007 COURRIER ARRIVEE LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET REDUCTION DIRECTE A PARTIR DU I ER AGE DU FER *** LES GLYORELS I et II
  • EN PAIMPONT (35) : ATELIERS ET BAS FOURNEAUX DU SECOND AGE DU FER Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l'Archéologie SIVU "Forges et métallurgie en Brocéliande" (Paimpont/Plélan-le-Grand) U.M.R. 6566 - Université Rennes I Centre
  • Régional d'Archéologie d'Alet (Ce.R.A.A.) 22Z,g Autorisation n° 2006/247 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNE 2006 LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET REDUCTION DIRECTE A PARTIR DU I ER AGE DU FER LES GLYORELS I et II EN
  • PAIMPONT (35) : ATELIERS ET BAS FOURNEAUX DU SECOND AGE DU FER Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.RA.C. Bretagne - Service Régional de TArchéologie SIVU "Forges et métallurgie en Brocéliande" (Paimpont/Plélan-le-Grand) U.M.R. 6566 - Université Rennes I Centre Régional
  • , également sur la commune de Paimpont. Les sondages réalisés sur ces trois sites seront donc examinés successivement dans les 3 grandes parties du document. 3 I. LE BOIS JACOB COMMUNE DE PAIMPONT (35) 4 1. PRESENTATION DU SITE ET PROBLEMATIQUE 1.1 PRESENTATION DU SITE Le Bois
  • fïg.l : carte IGN 1/25 000 ème PAIMPONT (35) Site du Bois Jabob en Paimpont (35) Fig. 2 : Vue aérienne et localisation du site du Bois Jacob-Lotissement du roi Arthur (encadré orange). Fig.3 : relevé cadastral des parcelles de sondage sur le site du Bois Jacob 1.2
  • les sites du Rocher Abraham en St Pierre de Plesguen (Vivet, 2001), de La Ville Pierre en Quévert (Vivet, 2003) et de Pilleverte en Plesder (Vivet, 1999), les sondages réalisés de 2002 à 2005 sur les sites de Trécélien et du Vert Pignon en Paimpont (35) ont permis de caractériser
  • direction N-S, espacés de 1 m dans la direction E-W carte d'anomalie réduite au pôle -65 -50 -35 anomalie (nT) Fig. 7 a -20 -5 3) Levé magnétique selon deux profils dans la direction E-W : B 0 * S io fi -5 ! F £■-10 * ! î n ! E „. -20 •45 ' Distance r;m) 4
  • stratigraphie montre donc que le trou de poteau n'apparaît qu'à partir de la cote z = - 1,37 cm (station D), sommet du bloc de grès vertical du comblement supérieur, soit au voisinage de 0,80 m sous le sous le niveau de sol humique actuel. Sa profondeur est de l'ordre de 30 à 35 cm. Le fond
  • -Pierre-de-Plesguen (35) près de St Malo (fouille G. Leroux). 29 E) Conclusion concernant les structures. Les deux trous de poteaux présentent des caractéristiques très semblables en dimensions. La concentration en petites pierres et mobilier divers (scories, parois de fours
  • de limon homogène de plus en plus jaune pâle - 10 cm de limon verdâtre-grisâtre. On peut donc estimer à environ 35-50 cm la puissance des couches potentiellement anthropiques non fouillées. Les observations des coupes faites en bordure du bois dans ce secteur lors des travaux du
RAP02631.pdf (PAIMPONT (35). la Boissière et Moustache. rapport de pt avec sondages)
  • PAIMPONT (35). la Boissière et Moustache. rapport de pt avec sondages
  • 35
  • industrielle 2010 LA BOISSIÈRE ET MOUSTACHE PAIMPONT (35) Responsable d'opération de prospection thématique : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de rArchéolo^ U.M.R. 6566 - Rennes I, EA 127 et UMR 7041-PARIS I Centre Régional d'Archéologie d'Alet (Ce.R.A.A.) 0
  • BOISSIÈRE ET MOUSTACHE PAIMPONT (35) 15m Responsable d'opération de prospection thématique : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l'Archéolo^ U.M.R. 6566 - Rennes I, EA 127 et UMR 7041-PARIS I Centre Régional d'Archéologie d'Alet (Ce.R.A.A.) 0 Autorisation
  • prospection thématique n° 2010/230 - Autorisation sondage n° 2010/252 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE - ACTIVITES MINIERES ET METALLURGIQUES EN HAUTE-BRETAGNE (35) PROGRAMME 2006-25 : Histoire des techniques, de la protohistoire au 18esiècle et archéologie industrielle 2010
  • SONDAGES ARCHEOLOGIQUES LA BOISSIÈRE ET MOUSTACHE PAIMPONT (35) Responsable d'opération de prospection thématique : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l'Archéologie U.M.R. 6566 - Rennes I, EA 127 et UMR 7041-PARIS I Sorbonne Centre Régional d'Archéologie
  • d'environ 30-35 m de large. Des observations ont également pu être faites par la suite après passage de la charrue forestière. L'abattage des pins s'est poursuivi à nouveau en juillet et août en direction de l'ouest dans ce même secteur sur surface équivalente (5 ha environ : 300 x 160 m
  • . 7). c) carte B1 E Le relevé B1 E, de 10 x 25 m débute sur le bord sud du chemin et remonte vers le nord. Il laisse apparaître 3 anomalies principales dont la partie positive atteint ou dépasse à elle seule une valeur de 25 nT/m (soit plus de 35 nT/m d'écart entre pôle positif et
  • , conservant souvent l'empreinte de charbons de bois. 3.6 Mobilier à caractère métallurgique 3.6.1 Minerai Cinq petits blocs rubéfiés attribuables à du minerai 'grillé' ont pu être collectés au cours de la fouille dans les sondages S3 et S2. Leur masse est comprise entre 5 et 35 g. Ils
RAP02171.pdf (PAIMPONT (35). le vert pignon III. témoin de l'activité de réduction directe autour du XVe siècle au cœur d'un ferrier. rapport de prospection thématique)
  • PAIMPONT (35). le vert pignon III. témoin de l'activité de réduction directe autour du XVe siècle au cœur d'un ferrier. rapport de prospection thématique
  • 35
  • Autorisation n° 2005/212 OPERATION DE PROSPECTION THÉMATIQUE - 2005 KAU-OKA - PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNE - 1 0 AVR. 2006 COURRIER ARRIVEE LE VERT PIGNON III EN PAIMPONT (35) *** TEMOIN INEDIT DE L'ACTIVITE DE REDUCTION DIRECTE AUTOUR DU XVe SIECLE AU CŒUR D'UN
  • LE VERT PIGNON III EN PAIMPONT (35) TEMOIN INEDIT DE L'ACTIVITE DE REDUCTION DIRECTE AUTOUR DU XV e SIECLE UN ATELIER AU CŒUR DU FERRIER. Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET Direction Régionale des Affaires Culturelles Service Régional de l'Archéologie de Bretagne
  • ANTERIEURS ET PROBLEMATIQUE. Les sondages réalisés en 2002 et 2003 sur le site de Trécélien en Paimpont (35), ont permis de situer globalement autour du XV eme siècle (XrV -X "VT me ) l'activité métallurgique à l'origine des volumineux terriers à scories spongieuses du massif (une
  • , situé en contrebas. La construction est conservée sur une hauteur proche de 35 cm. La paroi présente un gradient de température présentant la succession radiale de coloration gris, blanc, rosé, allant du centre vers la périphérie. Quelques moellons informes d'assez grande taille sont
RAP02334.pdf ((35). massif de Paimpont. paléométallurgie du fer en haute Bretagne. recensement et caractérisation des sites paléosidérurgiques et miniers du massif de Paimpont. rapport de prospection thématique)
  • (35). massif de Paimpont. paléométallurgie du fer en haute Bretagne. recensement et caractérisation des sites paléosidérurgiques et miniers du massif de Paimpont. rapport de prospection thématique
  • 35
  • Autorisation n° 2007/236 DRAC-SRA 17AVR. 2008 COURRIER AR ©P0BRATION DE PROSPECTION THEMATIQUE 2007 PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE BRETAGNE - SECTEUR DEPAIMPONT RECENSEMENT ET CARACTÉRISATION DES SITES PALEOSIDERURGIQUES ET MINIERS DU MASSIF DE PAIMPONT (35) Responsable
  • DES SITES PALEOSIDERURGIQUES ET MINIERS DU MASSIF DE PAIMPONT (35) *** Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET Rédaction : Nicolas GIRAULT, Jean-Charles OELLIC et Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l'Archéologie SIVU "Forges et métallurgie en
  • dans Tinter bassin de la Rance ; du Combournais à la forêt de Paimpont, rapport de prospection thématique (35), Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, Rennes. VIVET J.-B., 2006 - Le Bois Jacob en Paimpont (35) : activité minière et réduction directe à partir du 1 er âge du
  • , suppl.14/2, éd. Ausonius, p 63-84. II. LEVE TOPOGRAPHIQUE DU SITE METALLURGIQUE ET MINIER DE PÉRONNETTE Rapport de prospection thématique Site de Péronnette en Paimpont (35) Vestiges d'activités minières et métallurgiques Nicolas Girault, Jean-Charles Oillic 2007 Table des
RAP02433.pdf (PAIMPONT (35). caractérisation des sites paléosidérurgiques et miniers du massif de Paimpont. rapport de prospection thématique et sondages sur les Glyorels III et la Haute Rivière II. volume 1)
  • PAIMPONT (35). caractérisation des sites paléosidérurgiques et miniers du massif de Paimpont. rapport de prospection thématique et sondages sur les Glyorels III et la Haute Rivière II. volume 1
  • 35
  • Autorisation n° 2008/244 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE 2008 PALEOMETALLURGIE DU FER EN HA UTE BRETAGNE - SECTEUR DE PAIMPONT DRAC-SRA 1 5 AVR 2009 CARACTÉRISATION COURRIER ARRIVEE DES SITES PALEOSIDERURGIQUES ET MINIERS DU MASSIF DE PAIMPONT (35) \fô\ïLfï\A 4
  • 2006-25 : Histoire des techniques, de la protohistoire au 18 e siècle et archéologie industrielle 2008 CARACTERISATION DES SITES PALEOSIDERURGIQUES ET MINIERS DU MASSIF DE PAIMPONT (35) VOLUME 1 Responsable d'opération de prospection thématique : Jean-Bernard VIVET
  • cette limite, à l'intérieur du rectangle de fouille, on observe la présence d'un petit fossé étroit (ou fosse) d'axe E-W, rempli de sédiment rouge. Sa profondeur est de 35 cm sous le niveau supérieur de sédiment rouge. Compte tenu de sa position il n'est pas impossible qu'il puisse
RAP02529.pdf ((35). activités minières et métallurgiques du massif de Paimpont. site de la ligne de la fenderie au gué. rapport de prospection thématique avec sondages)
  • (35). activités minières et métallurgiques du massif de Paimpont. site de la ligne de la fenderie au gué. rapport de prospection thématique avec sondages
  • 35
  • Autorisations n° 2009/226 et n° 2009/228 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE 2009 - ACTIVITES MINIERES ET METALLURGIQUES - DRAC-SRA DU MASSIF DE PAIMPONT (35) 2 3 NOV 2009 Programme 2006-25 : Histoire des techniques, COURRIER ARRIVEE de la protohistoire au 18 e siècle et
  • Panthéon- Sorta ne Centre Régional d'Archéologie d'Alet (Ce.R.A.A.) 2529 Autorisation prospection thématique n° 2009/226 - Autorisation sondage n° 2009/228 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE - ACTIVITES MINIERES ET METALLURGIQUES DU MASSIF DE PAIMPONT (35) PROGRAMME 2006-25
  • Les Glyorels III P. 30 La Haute-Rivière II p. 33 Le Bois Jacob p. 35 SYNTHESE ET DEVELOPPEMENTS BIBLIOGRAPHIE 2 p. 41 1. RAPPEL DES OPÉRATIONS ANTÉRIEURES ET PROBLÉMATIQUE : Les opérations de prospection thématique portant sur la paléométallurgie du fer en
  • . ont permis de reconnaître environ 150 sites métallurgiques dans le nord de l'Hle et Vilaine et des Côtes d'Armor. Les sondages réalisés en 1999 et 2000 ont abouti à la mise au jour de bas fourneaux de La Tène moyenne au ' Rocher Abraham' en St Pierre de Plesguen (35), de La Tène
  • ancienne à la Ville Pierre II en Quévert (22), gallo-romain à Pilleverte, sur la commune de Plesder (35). L'équipe rassemblée autour de Guy Larcher a également identifié, dans les années 90, mais également dans le cadre des dernières opérations de prospection thématique mentionnées
  • 1 m est apparue, livrant de nombreux fragments d'argile cuite auxquels se mêlent intimement des scories denses. 5 PAIMPONT (35) - carte IGN 25 000 emc GUER 1119 Ouest 1997 De ce premier état se dégage deux concentrations de résidus métallurgiques évoquant l'existence de
  • rose-saumon et des blocs de grès surtout au fond de la fosse. La profondeur résiduelle de la fosse réceptacle par rapport au niveau d'arasement est comprise entre 35 et 40 cm. 22 Conclusion : Ainsi qu'on a pu le voir, les bas fourneaux du sondage S2 sont contemporains. Ils
RAP01869.pdf (PAIMPONT (35). Trécélien. métallurgie de réduction directe du minerai de fer en forêt de Brécélien au XIV-XVIe siècles. rapport de prospection thématique avec sondages)
  • PAIMPONT (35). Trécélien. métallurgie de réduction directe du minerai de fer en forêt de Brécélien au XIV-XVIe siècles. rapport de prospection thématique avec sondages
  • 35
  • Autorisation n° 2002/076 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE 1/2 SONDAGE ARCHEOLOGIQUE TRECELIEN EN PAIMPONT (35) : METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE DU MINERAI DE FER EN FORÊT DE BRECELIEN, AU XIVe - XVIe SIECLE. 2002 Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET Direction
  • (35) : METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE DU MINERAI DE FER EN FORÊT DE BRECELIEN, AU XIVe - XVIe SIECLE. Responsable d'opération : Jean-Bernard VTVET Direction Régionale des Affaires Culturelles Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Conseil Général d'Ille et Vilaine SIVU
  • " Forges et métallurgie en Brocéliande " photo de couverture : site de Trécélien en PAIMPONT (35) - ferrier (amas de scories A4), vu du ruisseau de Trécélien. En prime abord, je remercie le Conseil Général d'Itte et Vilaine pour le financement de l'opération archéologique de
  • , on rencontre d'ailleurs, une zone beaucoup plus ouverte, occupée par des fougères et des bouleaux (fig.4), qui pourrait témoigner d'un déboisement limité. 9 Fig. 1 - Carte de Cassini du secteur Paimpont et Plélan-le-Grand. Trécélien en PAIMPONT (35) - carte IGN 25 OPO*"1' GUER 1119
  • Trécélien en PAIMPONT (35) : amas de scories Al à A10 et répartition des sondages. B. ETUDE DES SECTEURS FOUILLES L'étude de la céramique est présentée en partie C du rapport. Par commodité rédactionnelle, les principaux lots de céramiques ont été regroupés par affinité typologique
  • , fournit une réponse nettement positive. Sans élément de comparaison dans ce domaine, il est difficile de préciser si l'intensité du signal enregistré provient d'un bas fourneau ou de scories dissimulées par l'humus. 12 photo n°2 : Trécélien en PAiMPONT (35) - sondage réalisé dans
  • l'amas de scories A5, de relief presque imperceptible. Une lame de fer a été mise au jour, dans l'angle nord-est du sondage, au fond, entre les racines. photo n°l : Trécélien en PAIMPONT (35) - Dédoublement du chemin creux ancien traversant le site et contournant l'amas de scories A6
  • longueur, selon un angle de 35 °. Sa densité et sa tenue laissent à penser qu'il subsiste encore du fer métal dans l'âme de l'objet, sous les boursouflures provenant de l'oxydation. De petits charbons de bois sont encore incrustés dans les oxydes. Du fait de l'unicité de cette
  • . Leur pâte et leur aspect général les rattachent au groupe de céramique principal (n°l), rencontré sur le site (chapitre C). 14 photo n°3 : Trécélien en PAIMPONT (35) - Lame de fer de 27,5 cm, fichée obliquement de l'amas de scories A5, entre des racines. Légende du mobilier
  • petit sondage latéral au sud du sondage circulaire - Poche de sédiment rouge-orangé attirable à l'aimant, résidu probable de minerai de fer grillé. photo n°4 : Trécélien en PALMPONT (35) - sondage circulaire autour de l'amas de scories A2. recèle également des scories de réduction
  • hauteur d'au moins 35 cm. 17 Fig. 1 1 - Sondage latéral au sondage circulaire de l'amas de scories A2 et coupes stratigraphiques du sondage en croix de l'espace délimité par les amas A2, A3 et A4. Les scories de réduction, ne sont présentes qu'en quantité, somme toute, assez faible
RAP01959.pdf (PAIMPONT (35). "Trécélien". métallurgie de réduction directe du minerai de fer en fôret de Brécélien au XIVe - XVIe siècles. rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique)
  • PAIMPONT (35). "Trécélien". métallurgie de réduction directe du minerai de fer en fôret de Brécélien au XIVe - XVIe siècles. rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique
  • 35
  • Autorisation n° 2003/1 17 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE ' Sty TRECELIEN EN PAIMPONT (35) : METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE DU MINERAI DE FER EN FORÊT DE BRECELIEN, AUX XIV e - XVI e SIECLES. 2003 Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET Analyses minéralogiques et
  • ARCHEOLOGIQUE TRECELIEN EN PAIMPONT (35) : METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE DU MINERAI DE FER EN FORÊT DE BRECELIEN, AUX XIV e - XVI e SIECLES. Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET Analyses minéralogiques et chimiques : Jean - Jacques CHAUVEL Direction Régionale des Affaires
  • ruisseau Sondage sur le chemin ancien traversant le site, à hauteur de l'amas A6 Réseau de chemins anciens 19 23 28 34 35 37 39 40 C. ELEMENTS CERAMIQUES 43 D. CONCLUSION ET PERSPECTIVES 45 BIBLIOGRAPHIE PLANCHES PHOTOGRAPHIQUES ANNEXES 1 à 5 : Exemples de forges 47 51 64 2 ème
  • paysage, situées sur l'autre rive du ruisseau de Trécélien, en bordure des chemins anciens, est susceptible d'être en rapport avec l'activité 4 Fig. 1 - Plan général du site de Trécélien en PAIMPONT (35) : amas de scories Al à A12. Répartition des sondages : sondages 2002 en trait
  • un grand axe de 30-35 cm pour un petit axe de 25 cm. Toute la surface interne de la fosse, de couleur grisâtre est très endurée. A l'extérieur, l'encroûtement argileux, déborde largement vers l'ouest et le nord-ouest, en s'atténuant progressivement à mesure que l'on s'éloigne du
  • largeur de l'ordre de 35 à 40 cm. Curieusement, l'espace réellement ménagé, descend bien en dessous du niveau de base de ceux-ci. La jonction des grandes pierres avec le fond plat, présente un profil courbe, qui démarre même pratiquement sous celles-ci. Le fond est fait d'une croûte
  • largeur de l'ordre de 35 à 40 cm, et présente des parois latérales courbes qui font penser aux traces d'écoulement en rigole. Les valeurs ainsi enregistrées ne permettent pas d'exclure l'hypothèse d'un écoulement dans la partie basse de l'appareil. Il faut cependant noter que
RAP02046.pdf (PAIMPONT (35). paléosidérurgie diachronique du massif de Paimpont. le vert pignon III : découverte de fours métallurgiques en activité autour du XVe siècle. rapport de prospection thématique avec sondages)
  • PAIMPONT (35). paléosidérurgie diachronique du massif de Paimpont. le vert pignon III : découverte de fours métallurgiques en activité autour du XVe siècle. rapport de prospection thématique avec sondages
  • 35
  • OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE, fi ÎQft PALEOSIDERURGIE DIACHRONIQUE DU MASSIF DE PAIMPONT (35) *** LE VERT PIGNON III : DECOUVERTE DE FOURS METALLURGIQUES EN ACTIVITE AUTOUR DU XVe SIECLE. 2004 Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET Direction Régionale des
  • Affaires Culturelles Service Régional de l'Archéologie de Bretagne SIVU " Forges et métallurgie en Brocéliande " Paimpont - Plélan-le-Grand êok6 Autorisation n° 2004/95 OPERATION DE PROSPECTION THÉMATIQUE 2004 PALEOSIDERURGIE DIACHRONIQUE DU MASSIF DE PAIMPONT (35) *** LE VERT
  • Photo n°4 : scorie de fond de four piégée N°3 Photo n°5 : scorie de fond de four piégée N°9 Photo n°2 : scorie de fond de four piégée N°14 PLANCHE 1. Photo n°7 e 8 : Les Plaintes en PAIMPONT (35) - scorie de fond de four piégée - datation C14 i Photo n° 9 et 10 : Le Bas
  • La Tène ancienne), treize présentent un diamètre compris entre 26 et 42 cm, un élément est voisin de 53 cm, le dernier exemplaire n'est pas déterminé, mais ne peut être inférieur à 35 cm. Ces dimensions rappellent, également pour les périodes les plus précoces, celles des fours en
  • (*) CALIBREE - 786 à -403 av. JC Les Remardières ST-PIERRE-DE-PLESGUEN 35 J.-B. VIVET 35 cm min. scorie de fond de four * Les Plaintes PAIMPONT 35 J.-B. VIVET 39 cm scorie de fond de four * 26 à 42 cm 12 scories (1 datation *) 53 cm 1 scorie -750 à - 700 av. JC et - 540 à
  • 390 av. JC Lotissement PAIMPONT 35 -770 à -410av.JC J.-B. VIVET Brocéliande/Arthur Le Bas Chesnais III TADEN 22 J.-B. VIVET 71cm scorie de fond de four * -520 à -390av.JC La Ville Pierre II QUEVERT 22 J.-B. VIVET 80 cm bas fourneau F1 - 503 à - 391 av. JC La Ville
  • Pierre II QUEVERT 22 J.-B. VIVET 80 cm bas fourneau F2 * - 503 à - 391 av. JC Le Bas Lannouée YVIGNAC 22 J.-B. VIVET 84 cm scories de fond de four * - 402 à -208 av. JC Etang du Perray PLELAN-LE-GRAND 35 G. LARCHET 125 cm fossé latéral F3 * - 358 à -114 av. JC Le
  • Rocher Abraham ST-PIERRE-DE-PLESGUEN 35 J.-B. VIVET 91cm bas fourneau F1 * - 349 à - 65 av. JC Le Rocher Abraham ST-PIERRE-DE-PLESGUEN 35 J.-B. VIVET 97cm bas fourneau F2 - 349 à - 65 av. JC Kermoisan QUIMPER 29 J.-C. LE BIHAN 95 cm structure a - 210 à - 30 av. JC
  • fin de l'indépendance Kermoisan QUIMPER 29 J.-C. LE BIHAN 80 cm structure d - 210 à - 30 av. JC fin de l'indépendance Kermoisan QUIMPER 29 J.-C. LE BIHAN 110 cm? structure g - 210 à - 30 av. JC fin de l'indépendance La Ville d'Ahaut MEILLAC 35 J.-B. VIVET 73 cm
  • scorie de fond de four * - 35 à 323 av./ap. JC Couesdan PLELAN-LE-GRAND 35 G. LARCHET 75 x 80 cm bas fourneau S1 , ovale * 127 à 370 ap. JC Couesdan PLELAN-LE-GRAND 35 G. LARCHET 47 x 53 cm bas fourneau S3, ovale 127 à 370 ap. JC Couesdan PLELAN-LE-GRAND 35 G
  • . LARCHET 45 cm sas fourneau S4, circulair 127 à 370 ap. JC 130 cm Pilleverte II bas fourneau circulaire *, PLESDER 35 J.-B. VIVET puis 70 cm puis en fer à cheval 95 cm à 100 cm bas fourneau * La Fossardais LA DOMINELAIS 35 J.-P. BARDEL Il - III e siècle ap. JC Fig.l
  • 40 (3 ), p 1 04 1 -1 083 ' M ath em attes A Simplified Approach to Callbrating C14 Dates Talma, A. S., Vogel, J. C, 1993, Radiocarbon 35(2), p3I7-322 Beta Analytic Inc. 4985 SW 74 Court. Miami, Florida 33155 USA • Tel: (305) 667 5167 • Fax: (305) 663 0964 • E-Mail: hela
  • measurements on corals is used. This data is still highly subjective. Calibrations are provided up to about 19,000 years BP using the most récent calibration data available (Radiocarbon, Vol 40, No. 3, 1998). The Pretoria Calibration Procédure (Radiocarbon, Vol 35, No. 1, 1993, pg 317
  • been corrected for both global and local géographie réservoir effects (as published in Radiocarbon, Volume 35, Number 1, 1993) prior to the calibration. Marine carbonates that have not been corrected for ô 13/12C are adjusted by an assumed value of 0 %o in addition to the réservoir
  • Approach to Calibrating C14 Dates Talma, A. S., Vogel, J. C, 1993, Radiocarbon 35(2), p317-322 be included in your papers. Beta Analytic Radiocarbon Dating Laboratory 4985 S.W. 74th Court, Miami, Florida 33155 • Tel: (305)667-5167 • Fax: (305)663-0964 • E-mail: beta@radiocarbon.com
  • 1 iooH La Croix du Houx - parcelle 554 a - Commune de PAIMPONT (35) Implantation des sondages - juillet 2004 - Fig.7 2.2 Sondage S3 C'est à cet emplacement qu'a été placé le sondage S3, de 9,20 m de long et 2,80 m de large (fig. 7). Le décapage de la couche végétale a permis
RAP02805.pdf (PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer spécialisé. rapport de sondage)
  • PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer spécialisé. rapport de sondage
  • 35
  • Autorisation de sondage n° 2011/238 OPERATION DE SONDAGE PILLEVERTE II EN PLESDER (35) : UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE PRODUCTION MASSIVE DE FER SPÉCIALISÉ R Responsable d’opération : Jean-Bernard VIVET Etude du mobilier céramique en collaboration avec Isabelle
  • BRUNIE D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l’Archéologie CH2ST / EA 127 - PARIS I Sorbonne Centre Régional d’Archéologie d’Alet (Ce.R.A.A.) - St Malo Autorisation de sondage n° 2011/238 OPERATION DE SONDAGE R PILLEVERTE II EN PLESDER (35) : UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE
  • Pilleverte II se trouve sur la commune de Plesder (35), en bordure du ruisseau intermittent des Landes qui correspond pratiquement à la limite de commune avec Saint-Pierre-de-Plesguen. Il est situé à 15 km de Saint-Malo, pratiquement sur l’axe Rennes-St Malo (fig.1 et 2). L’ancienne route
  • au 5 août 2011, est une reprise des travaux de fouille du site galloromain de Pilleverte II en Plesder (35), engagés en 1999. Elle visait à explorer les éléments indispensables à la compréhension du procédé métallurgique gallo-romain et à celle des ressources humaines et
  • toute la partie ouest du terrain sondé. 2.3 Sondages S 11000 et S 12000. Le sondage S 11000 longe le bois sur une distance de 21 m. Il a été mené jusqu’à une profondeur de 35 cm sans qu’apparaisse aucune structure ni élément mobilier, ni élément pierreux. L’exploration de la partie
  • fonctionnement de l’atelier. La profondeur du trou de poteau est de 35 cm sous la couche de labour ; le diamètre de passage laissé par les tegulae est de l’ordre de 20 cm. Conclusion : Le sondage S 4000 livre des fossés, fosses et calages, qui indiquent une organisation de l’espace à des