Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

21 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01073.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille programmée)
  • Bibliothèque Circonscription des Antiquités Historiques de BRETAGNE CORSEUL 1971 C HIC HE BcrhraacL loi 3 e u 5 Bfttto* * \., Historique - "ES** CORSEUL 1971 SOMMAIRE Introduction 1 Chantier A Les niveaux 2 Les couches 3 Les inclusions 4 Le matériel
  • archéologique Histoire du secteur A 6 10 Chantier B Les niveaux Les couches 17 18 Les inclusions 19 Le raatériel archéologique Structures et chronologie générale 20 24 Conclusion 25 TABLE DES FIGUES Fig. 1.- "Champ Mulon"» plan général. Fig. 2.- Chantier A, fouille de 1971
  • » sondages P et Q. Fig. 3.- Chantier A, fôuille de 1971» sondages R et S. Fig.4.-,,Champ îïulon'1 vu vers l'ouest. Fig.5.~ Vue de 2a fouille A, vers l'est. Fig.6.- Coupe longitudinale» PV-IX, parois ouest. Fig.7.- Carré P VI» panorama des parois sud à nord. Fig.8.- Carré Q VII» parois
  • .- Carré P 13, panorama des parois est à nord. Fig. 32— Carré P 13, face sud. CORSEUL 1971 Une nouvelle campagne de fouilles a eu lieu du 8 juillet au 21 août 1971 à Corseul, petite localité située sur la nationale 794 entre Planco'dt et Binon. Nous avons mené à son terme
  • l'exploration du "Champ ulon", parcelle cadastrale 13 A-B localisée au nord-ouest du bourg. Ce chantier est en activité depuis 1965» date de son ouverture par I-3M. Le l'en et Guennou. La fouille de 1971 s'est étendue dans deux directions (Pig. l). Vers l'est (chantier 3), pour achever le
  • dareté de l'exposé que les parois des sondages seront les parois nord, èud» est et ouest. Les murs garderont leur orientation réelle. La fouille de l'extrémité ouest du terrain constitue l'essentiel de notre travail de 1971. Le chantier A est bien différencié du précédent par la
  • o — i — 50i i ~ /K i i V /_ \ h- /_ - S — i — i / VII Q — 0
  • ° c A éf h- / \ \ o J \ . ^ / / \ 1 ^1971, sondages R (échelle:1/5o). \ ■J m vl 1 c \ < \ îv j \ \ • R O c a 9° & 1 \ / \ / \ / \ et S Un niveau zéro, identique pour
  • 1971 des thermes du Bas-Efapire témoigne une nouvelle fois de la prospérité de Corsoul sous la Tétrarchie et le règne de Constantin. Les constructions antiques dégagées depuis 196? représentent une superficie de 1 400 m2 qu'il conviendrait à l'avenir de conserver et d'entretenir
RAP00184.pdf (GUIDEL (56). pen-er-malo. rapport de sauvetage urgent)
  • d'un ancien vallon,en 2 zones distinctes situées sur la pente douce de 2 petites buttes II - LES TRAVAUX DE FOUILLES Autorisations/le fouille de sauvetage délivrées: - le 2.10.70 (référerce 70.6) - le 24.9.71 (réf^rende 1971-10) Ces autorisations ont été délivrées par Kr le
  • travaux de foûilles s'effectuèrent les Samedis aprés-r.iidi et Dimanches, de iov.70 a Décembre 1971,avec une interruption de 4 mois pendant la période estivale. Y participèrent des membres de la Société Lorientaise d'Archéologie et du roupe archéologique du Lycée Dupuy-de-ïorne. Après
RAP01174.pdf (SAINT-MALO (35). sondages archéologiques dans l'anse Solidor.)
  • SONDAGES ARCHEOLOGIQUES dans L'ANSE SOLIDOR a SAINT-MALO Rapport sur les: sondages archéologiques dans l'anse Solidor \ •a St SERVAN - St MALO 1971 Loie LANGQUET Jean Loie ME.URY Sur le territoire de l'ancienne agglomération galloromaine d'ALET , en St SERVAIT » St HALO
  • renseignements recjê^illis jusqu'à présent. ST KALO ,1e 10 Octobre 19', BIBLIOGRAPHIE (1) (2) (3) (^f) (5) 46) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) Autorisation dit 1er Juin 1971 A.CHEVREKONT .Les mouvements du sol.Paris.1882,p h22 Archiv. Départ. Ille et Vilaine, h Fc 3 JOUON des
RAP02470.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • C -T. a a h j u r i t L i o l e . R O ü X o a x ñbdxvL ¿ extk&cfcjcra eiíde. G M - f o u RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA FOUILLE DES ATELIERS D'EXTRACTION ET DE TAILLE DE LA "DOLERITE DU TYPE A" PRES DE SELEDIN , COMMUNE DE ( Côtes - du - Nord ) —• • » • Campagne de 1971
  • PLUSSULIEN mmm sur u m m iwms msM mmmmm m âmmm m u * HSS 9B s s m s e i>* i s m m o t i msmm »Mil du nm M a «, BUSSIEUl C Côtes - du - îtord ) Sf-T" ^jj^iM» $5"*" ^ f W Caapagno & 1971 la coapae?»
  • @ coflàaite sar pàUMMtf ixmr l*eiisaitioi tìu saoiiJS« gaimmtK a» Bi-sum» as te a u « « 1971 La. foo&il® a été oontìbiit® plus ou r t ó a s ^,ìBMl'1istt6$iB©st dsuo t x o l s a o ^ s ^ ttmtte» « iswcp «ur l e p l m do a l t e t i a i s loop sbolx a étc dioté sa» ìm wé&Of» t a t
RAP01127.pdf (PLONÉOUR-LANVERN (29). Languivoa. rapport de sondage)
  • RAPPORT SUR LES SONDAGES EFFECTUES A LANGUIVOA ( Commune de PLONEOUR-LANVERN - 29 S.) - Janvier et Février 1971 - 1°)- E X P O S E î Dans le compte-rendu d'une reconnaissance effectuée sur la voie romaine de Quimper à l'oppidum» de Tronoën, en Saint Jean-Trolimon, le 29 Juin
  • BOUSQUET donnait son accord et les travaux furent confiés au Cercle de recherches archéologiques de Plomelin (29 S.). Le 9 Janvier 1971» une reconnaissance des lieux permit de situer avec précision un tertre qui semblait occuper l'emplacement de vestiges anciens. Il s'agit de la
  • extérieure de 160 m m . 2 Une seconde sortie fut organisée le 2k Janvier 1971 et le carré A fut en grande partie rais à jour. Une partie de l'équipe fut employée au décapage à la truelle des murs et du pavé ; une autre , au transport des déblais hors du chantier. Un unique tesson de
  • poterie noire fut recueilli, à 3,50 m . du mur principal. Il ne présente pas de dessin ni aucune espèce d'ornementation. Le 31 Janvier 1971»seuls six membres du Cercle participèrent aux travaux,les autres étant grippés. Après avoir délimité une banquette d'une largeur de 1,00 m.,les
  • partie du périmètre délimité pour les sondages. Je pris contact avec M . DANIEL,1'exploitant,qui m'affirma avoir dégagé plusieurs charretées de pierres et de morceaux de tuiles pour travailler plus aisément cet endroit de la parcelle au moment des labours. Le 6 Février 1971 » une
  • portant des traces noires. Le 7 Février 1971» avec l'aide de deux étudiants de la Faculté des Lettres de Brest,donnés en renfort au Cercle par M . SANQUER,le carré B était dégagé. Après la mise en place d'une banquette d'une largeur de 1,00 m . au Nord du carré A,fut entreprise la
  • de remarquer le parfait état de conservation des fondations dans la partie voisine du mur Nord et la dégradation du pavement cimenté qui se dégrade à 1,50m ; de la base du mur et forme cuvette au centre du carré A . - 3 - Le Février 1971, une équipe se rendit sur le site
  • dimensions des murs que de celles des salles et des photographies du site prises avant la remise en état des lieux. En présence de M . DANIEL,1'exploitant,nous avons procédé à la re# mise en état de cette butte, les 21 et 28 mars 1971. 3°)- CONCLUSION: Les sondages réalisés par le Cercle
  • . Compte tenu des dimensions de l'édifice enfoui sous la butte, des sondages complémentaires seront nécessaires sur le site de Languivoa. Fait à PLOMELIN, le 19 mai 1971 Joseph PHILIPPE responsable des sondages
RAP01090.pdf (PONT-CROIX (29). Kervenennec. rapport de fouille préventive)
  • FACULTÉ DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES DE BREST E3. P. 6 6 0 -- 29 N - BREST LABORATOIRE René -- TÉLÉPHONE BREST, -44-59-87 /e 16 a v r i l 1971 D'ARCHÉOLOGIE SANQUER M a î t r e - A s s i s t a n t d ' H i s t o i r e ancienne C o r r e s p o n d a n t d é p
  • ) , au l i e u - d i t KERVENEN NEC, au c o u r s d e s mois de f é v r i e r et m a r s 1971. Le samedi 20 f é v r i e r , j ' a i été a v e r t i p a r un membre de la Société Archéologique du F i n i s t è r e , M. HUBERT, s e c r é t a i r e de m a i r i e à P O N T CROIX, de la
  • d é c l a r a t i o n des d é c o u v e r t e s f o r t u i t e s . Nos t r a v a u x ont été c o n d u i t s , à la f a v e u r des congés de la m i - f é v r i e r , l e s 22, 23, 25 f é v r i e r et 6 m a r s 1971, avec le c o n c o u r s de quelques p r o f e s s e u r s et
  • é e 1971 une i n t e r v e n t i o n l o c a l i s é e aux s a l l e s B (dallage du tepidarium) et C (piscine d a l l é e ) , afin de s a u v e r l e s éléments l e s p l u s s p e c t a c u l a i r e s . Cette fouille p o u r r a i t avoir lieu à la fin des r é c o l t e s , v
RAP01094.pdf (LA ROCHE-MAURICE (29). le Valy Cloistre. le champ au trésor. rapport de sondage)
  • angle de m u r r o m a i n , appareillé en pierres et briques, et, le propriétaire ayant donné son a c c o r d , je vous adressais u n pré-dossier à l'appui d'une d e m a n d e d'autorisation de sondages, que vous m'accordiez le 2 1 d é c e m b r e 1970 pour le premier trimestre 1971
  • e n n e , avec ses préoccupations agricoles et commerciales. LES FOUILLES. L e s fouilles ont été m e n é e s au cours du 1er trimestre de l'année 1971, à raison d'une journée par semaine, le samedi de préférence, avec, l'aide de professeurs et étudiants de Brest. Elles ont
  • photographie aérienne p r i s e a la fin des fouilles, qui montre nettement l e s fondations des bâtiments annexes. B r e s t , le 1er avril 1971. VILLA GALLO-ROMAINE DU VALY -CLÛiSTRE en la Roche-Maurice ( Finistère " " ' " ' Limites hypothétiques du domaine gallo-romain
RAP01505.pdf (SAINT-FRÉGANT (29). Keradennec. rapport de fouille)
  • Antiquités Historiques de Bretagne Faculté des Lettres et Sciences Humaines 35 - RENNES CHANTIER DE FOUILLES GALLO ROMAINES DE SAINT FREGANT, Keradennec, Finistère-Nord Autorisation n° 1403 en date du 27 mars 1971. RAPPORT SUR LA CAMPAGNE DE FOUILLES DE L'ANNEE 1971 Après les campagnes
  • de 1969 et 1970, les fouilles de 1971 ont montré que l'originalité principale du chantier de Keradennec résidait, d'une part, dans l'abondance du décor peint, d'autre part, dans la présence d'une population rustique et fruste dans les locaux de la villa à la fin de l'occupation
  • siècle ap. J-C. 1505 î t -2- I./ LA VIE DANS LA VILLA DE KERADENNEC DEPUIS SA CONSTRUCTION JUSQU'A SON PREMIER ABANDON Dans ce domaine, les fouilles de 1971 ont apporté soit la confirmation d'hypothèses et de certitudes, soit quelques faits nouveaux concernant la présence d'une
  • antérieure a existé là. Nous n'en possédons pas les murs mais nous savons qu'elle utilisait le bois et comportait déjà un décor peint et stuqué. Les trouvailles de 1971 sont à mettre en rapport avec certains indices déjà aperçus lors de la campagne précédente : fragments de poterie
  • campagnes, une date de construction voisine de la fin du lld siècle, corroborée par de nombreux indices concordants. Cette datation n'a pas été démentie par les découvertes de 1971. l . / . B . / . 1 - Un certain nombre de signatures sur poteries sigillées ont été trouvées dans des
  • SeptimeSévère et Clodius Albinus ? ou, tout simplement, invoquer la vétusté ou un incendie accidentel ? Il est difficile de le dire quand on n'étudie qu'une seule villa. U.C. - LE PLAN DE LA VILLA (cf plan ci-joint) Après nos fouilles de 1971, le plan s'est précisé en se compliquant
  • . Jusqu'ici, en effet, nous avions découvert une série de grandes unités d'habitation, presque carrées (I, II, III), formant par rapport à l'ensemble des ruines encore apparentes, une aile -5orientale et nous envisagions déjà la possibilité d'un plan en fer à cheval. Cette année 1971
  • 000,00 F qui m'a été accordé en 1971 et dont vous trouverez ci-joint la justification. A Brest, le 1er décembre 1971 R. SANQUER DUREE DES TRAVAUX - LISTE DES PARTICIPANTS La campagne de fouilles de 1971 à Keradennec en Saint-Frégant s'est déroulée du 12 au 31 juillet 1971, soit 20
RAP01086.pdf (PLOUDANIEL (29). Kerno. rapport de fouille préventive)
  • 29 H PLOUBANIEL Kerno RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA D E C O U V E R T S D'UHE DE L ' A G E D U B R O H Z E A K B R H O , P L O U D A I I E L EH MAI I - Circonstances de l a 1971 un b u l l - d o s e r t r a v a i l l a i t chemin au n o r d du village de K e r n o , c o m
  • découvrit qui paraissant (FIHISTERK) découverte. En avril 1971» b o u r . La roche TOMBE dizaines au propriétaire Bronze telle le terrain là une qu'ils avaient pu en o b s e r v e r d ' u n de l e u r s p r o f e s s e u r s de l a D i r e c t i o n la- ¡sous-jacente quelque
RAP01735.pdf (POULLAN-SUR-MER (29). tumulus de Kervini. rapport de fouille)
  • - BUT ET ORGANISATION DES TRAVAUX 1. Raisons de la campagne de fouille La campagne menée en juillet 1971 dans la région de Douarnenez répondait à plusieurs nécessités. Tout d'abord celle d'avoir les plans des structures des tumulus fouillés au siècle dernier où les descriptions sont
  • TUMULUS SUD DE KERVINY 1. Topographie et fouille. Le tumulus Sud était fort réduit au moment des fouilles de 1971 (photo 7). Autrefois c'était une belle butte de 2 à 3 m de haut et une vingtaine de mètres de diamètre. Il y a une dizaine d'années le propriétaire a voulu transformer la
  • comportait un parement "en cromlech" sur lequel on aurait aimé avoir plus de précisions. 2. Structure du tumulus. La coupe nord menée en 1971 a permis d'apporter un complément d'information inédit aux données du siècle dernier. En effet, sous l'humus récent on retrouvait les ultimes
  • . Coupe du tumulus du centre vers le nord. Etat en 1971 1 : sous-sol -o-ranitiaue 2 : sous-sol arénisé 3 : vieu:r-sol srriB bleuté 4 : zone huminue ancienne ; l3.mon ra''">'npiT'"té 6 : humus ^é'^ent 7 : lentille d ' ?.rène nr-ovenant d" la tombe ^ : -n j^p-r-T^pg. du creusement
  • ; ' ' • i >;"> -.'I I'«TTX!^^ am i II + i.' ¿Vít%i- % '
  • - POUILAKf - Kerviny - Juillet 1971. Tumulus Sud. 1 : Plan de la tombe au sommet montrant les pierres plates destinées à recevoir les dalles de couverture. 2 : Plan du caveau au niveau infériei:'.r : le fond est constitué par la roche en place. 3 : A - B : coupe longitudi-:^ale 4 c - D
  • ; .? 'I •i < m > C ^ w ^i iâ 1Î m fi é " :: 70 : -'f -n m. m. Z n m Jsf ' • M ai fr J. - î 'î Fig 11 - 29 s - POIJLLAF - Kerviny - Juillet 1971. Enclos, Coune du talus coté 1 : sous-sol granitique 2 : sous-sol arénisé 3 : limon rannorté à : humais lï r nierres
  • ' ': • A POTERIE i i i ', '* i i? f ' "'I j . Z O N E i I A t I 5 -htm Z? • ; POTERIE ' - X A 13 _ 29 s - POUTLAN - TTervw - Juillet 1971 . Enclos. "Tombelle" avec netlt coffre, niveau inférieur sous le talus o««t. A : "Dlan de la tombelle B : détail du coffret en pie-^res
RAP01167.pdf (SAINT-MALO (35). cité d'Alet. chantier des cathédrales. rapport de fouille programmée)
  • D'ARCHEOLOGIE DE 1969 DE LA FOSSE Feu i He car p a r r o y é e m a è ~1oQ t r e m/m ) , ) 1971 s a u v e t a ç / e j ^ G R A P H i q U E TABLEAU DEÔ SIGNES CONVENTIONNELS T i p e p r i m i t i f (Granit) Emprise Tipe p r i m i t i f cJre s se en dalle des fou)Iles
  • SAINT-MALO ooooooo 1 CHANTIER DE FOUILLES D'ALET à SA INT-SERVAN s/MES RAPPORT POUR L'ANNEE 1971(15 Mai au 1er Octobre) Cette année l e résultat de l a campagne de f o u i l l e s a été peu fructueux Plusieurs causes à cela,toujours l e s mêmes ; l e s c r é d i t s i n s u f f i s
  • ' a b r i dans l a s a l l e de l a Bibliothèque de l a mairie annexe de Saint-Servan. Voilà donc l e bilan de notre activité,assez réduite»pour la campagne de 1971.Faut-il s'en étonner? Je ne l e crois pas car,outre l e s d i f f i c u l t é s créées par l'absence d'engins
  • communication à ce s u j e t , l e 25 Novembre 1971 l e Directeur des Shantierc Antoine DOS CHANTIER DE FOUILLES D'ALET SAINT-SERVAN S/MER ooooooo Justification de l a subvention accordée par l e Ministère des A f f a i r e s Culturelles pour l a campagne de f o u i l l e s de 1971
  • GEFFROY Inspecteur Central Honoraire du. Cadastre (travaux topographiques exécutés au cours des campagnes 1969-1970-1971)».. 200,00 f r s TOTAL».»500;00 f r s TOTAL............. 672,00 f r s Factures jointes DEVIS PREVISIONNEL DES DEPENSES POUR L*ANNEE 1972 DEPENSES Frais éventuels
  • de main d'oeuvre et charrois pour l a remise en état des t e r r a i n s , f t achats divers. l e 25 Novembre 1971 l e Directetir des Chantiers Antoine DOS 250,00 f r s ALET 1371 2 PUNCHE. S 7 a 3 ALET 1371 PLANCHE 3 ALET 1371 PLANCHE 18 A ECHELLES o
  • en 1$7 Niveau du Sol Déblais Vni tia! 1970-1971 Clôture du Chantier VQW/X Asfititç Assiette vo/e ancienne de j9G9 oc âge de cette voie Couche ârchéolo • • ' Tjcc primitif ancienne de/aChaussee de 1*)Jg de Couche de destruction FROF/L Coupe EN Verticale
RAP00793.pdf (PLEUDANIEL (22). penn an crac'h - traou nod. rapport de fouille programmé)
  • Bretagne» puis» en 1971» d'une subvention XKKBXK Éâm de 1 500 F accordée par l e Ministère des Affaires Culturelles. Les fouilles ont été exécutées de façon discontinue durant l e s week-ends de l'hiver 1970-1971» avec l a participation de quelques membres de l'ARSSAT (Association pour
  • l a Recherche et l a Sauvegarde des Sites Archéologiques du Trégor, dont l e siège est à Lannion), et se sont achevées au mois d'avril 1971» au terme d'une petite campagne à laquelle ont participé, outre les membres de l'ARSSAT» cinq étudiants de l ' I n s t i t u t d'Histoire de
RAP00177.pdf (ERDEVEN (56). Kerhillio. rapport de sondage.)
  • Danièle KE'IMOUVANT - Jean Lac QUIrvIO KERHILLIO Sondages archéologiques Le 30 novembre 1971 KERHILLIO et SON CONTEXTE HISTORIQUE La préhistoire et les débuts de l'histoire à ERDEVEN Pour l'archéologue, ERDEVEN ne présente que l'intérêt mitigé d'un prolongement de
  • potiers - peut-être de sauniers gaulois, qui s'est survécu à l'époque romaine,. 0 0 DECOUVERTE DU SITE ET METHODE DE TRAVAIL C'est au hasard d'une promenade dans les dunes de Kerhillio, le 9 mai 1971» que nous découvrions un mur de 3 m de long. Le mur était de granulite et
  • étant plus éloignée de la plage de Kerhillio. Les autorisations de sondages nous sont fournies par M. BOUSQUET, Directeur de la circonscription des Antiquités Historiques de Bretagne et datées du 7 juin 1971° Cette autorisation nous permet d'effectuer les dondages durant le mois de
  • sëptembre 1971 avec possibilité de préparation du travail. Disposant de main-d'oeuvre en mai et juin, nous n'avons pas hésité à user de ce/ dernier pointe Ainsi, après dégageront des murs Nord, Ouest et Est, nous envisageons une fouille méthodique du carré formé. La semelle des murs
RAP00185.pdf (GUIDEL (56). pen-er-malo. rapport de sauvetage urgent.)
  • ^APPORT DE FoUiLll!) site de Pen.er.iTlâLo en GUIDEL tësï octotre .décembre 56 mm' LUCA5 I RAPPORT DES FOUILLES ORGANISEES EN 1971 par Mme LUCAS sur le site de PEN.ER.MALO en GUIDEL Les fouilles de la cabane B ont débuté en mai 1971 ; interrompues pendant les grandes
  • vacances, elles ont repris en Novembre. Ces fouilles sont entreprises par le club archéologique du Lycéé Dupuy-de-Lôme sous la direction de Madame LUCAS. Voici au 31 décembre 1971, un bilan provisoire et simplifié des résultats obtenues, La situation générale du site, la position sur le
  • membres de la Société Lorientaise d'Archéologie (1), le village médiéval de Pen-er-Malo en Guidel a fait l'objet de fouilles continues entre octobre 1970 et avril 1971 (2). Il est encore trop tôt pour présenter les résultats complets des travaux effectués sur la première maison mise à
RAP03456 (Rapport scientifique concernant les tumulus du Milinou en Plourin-Ploudalmézeau)