Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

35 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00219.pdf (MONTENEUF (56). allée couverte de la grée basse. rapport de sauvetage urgent.)
  • -T. LE ROUX et M. LE GOFFIC Y. LECERF ++++ RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA FOUILLE DE SAUVETAGE ALLEE COUVERTE DE LA GREE-BASSE EN MONTENEUF ++ 1976 ++++ (MORBIHAN) C.-T. LE ROUX et M. LE GOFFIC Y. LECERF RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA FOUILLE DE OE L'ALLEE COUVERTE DE EN HONTENEUF SAUVETAGE LA GREE BASSE (MORBIHAN) HISTORIQUE Ce petit monument, du siècle dernier, vers 1950 ; 11 Ignoré des Inventaires archéologiques fut éventré par un jeune chercheur de trésor y aurait alors découvert une hache polie et deux "urnes funéraires" aujourd'hui Récemment, perdues
RAP00216.pdf (MISSIRIAC (56). villa de Bermagouët. rapport de sauvetage urgent.)
  • Patrick ANDRE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE A MISSIRIAC. Morbihan. Les terres de la Croix en BERMAGOUET. Novembre 1976 1 Fig. 1,1 Plan de situation. 1- sauvetage de 1976 2- Trésor de Bermagouët (193*0 3- Killiaire de Tetricue trouvé lors des recherches de 1976. Fig. 1,2. Extrait cadastral. a- sauvetage de 1976 b-(autres vestiges c-)supposés. Photo 2. Le secteur de Bermagouët, après remembrement. Observation aérienne P.ANDRE et K.Clément Octobre 1976. Patrick ANDRE RAPPORT de SAUVETAGES ARCHEOLOGIQUES. - MORBIHAN. Commune de ISSIRIAC. - Lieu-dit / BERi-ÎAGOUET. Terres de la
  • Croix. Parcelle n° 27. - Propriétaire : Mie M. DESHAYES. 56 faubourg Ste Anne. 56 - KALESTROIT. - Exploitant : M• RAFFLEGEAU. Le Couédic. 56-. JSSIRIAC. - Autorisation de sauvetages n° 12 de M.le Directeur de Bretagne des Antiquités historiques, du 22 octobre 1976. - Intervention en novembre - Responsable historiques. 976• 1 : Patrick ANDRE. Correspondant des Antiquités - Rapport transmis en Janvier '977. Les "terres de la croix", en issiriac, occupent le versant Sud d'une colline que^limite le cours de l'Oust, sur le territoire voisin de alestroit. Récemment remembré, ce secteur est
  • arrachée. Ayant mis au jour des pans de murs, M* Orhan prévint les Antiquités historiques en Octobre 1976» Profitant de l'absence momentanée de culture, un sauvetage y fut réalisé. Compte tenu de la situation des vestiges en limite de parcelles (ïautre parcelle appartenant à un autre propriétaire), et aussi des difficiles conditions climatiques de cette période particulièrement pluvieuse, les recherches se sont limitées à la zone actuellement menacée, soit les 30 mètres carrés bouleversés par la charrue et que M.Orhan avait commencé à étudier avant de nous a peler. Douze demi-journées de
  • travail collectif ont permis, avec l'aide d'élèves de VANNES et la compréhension bienveillante de I . RAFFLEGEAU, d'étudier en détail le site et aussi d'en prospecter les environs dtans l'hypothèse de recherches futures. L • EDIFICE : UN PETIT BALNEAIRE PRIVE - v. Fig. 2, et photographie n° 3. L'édifice exhumé,et fouillé en novembre est un balnéaire de pèiiiej dimensions, dépendance d'une villa 1976 , in- connue à ce jour. Les recherches ont permis de mettre en évidence : 1°- en A.Une large ouverture de 1,15 m limitée au Nord par un muret fait de cinq assises de briques et qui, à L'est, se
  • proximité, de nombreuses tuiles que les labours ramènent périodi- quement à la surface des champs : - sur la même parcelle 27, à environ cinquante mètres au S.O. en -b sur la figure 1,2. -sur la parcelle voisine :5, à cinquante mètres au Nord, où en dépit des travaux de remembrement on distingue encore un bombement caractéristique, en -C sur le même plan. Les recherches de 1976 éclairent par ail- leurs quelques découvertes anciennes effectuées dans ce secteur. En 193^, était notamment exhumé ( V. point 2 sur fiG, 1,1) à trois cents mètres au nord le trésor de Bermagouët comportant 12088
RAP00274.pdf (SARZEAU (56). dépôt monétaire de Saint-Colombier. rapport de sauvetage urgent.)
  • Patrick ANDRE Sauvetages archéologiques à Saint- Colombier en SARZEAU. 1976 Morbihan. CIRCONSCRIPTION DE HISTORIQUE BORDEREAU RECAPITULATIF foot&fiU, Date d'envoi. RAPPORT DE ■LOCALISATION Département S&uu&to^ •: \ Commune Scvt^jkDujL. Lieudit : du cadastre I.G.N ; local. DATES NTERVENTION Cadastre ' Coordonnées Lambert Ax : Bx Alt. /V2«y cU*. l3/l/?f Autorisation (n°, date) : Intervention (début et fin) " Années antérieures d * intervention : Responsable : Motif d'intervention ] '7lou5-cxu< otc ecrv^lt-ï^e^Zov^ Surface fouillée : Estimation de l'étendue
  • du gisement..." ' ITE Ay By Nature du gisement. Nature des découvertes effectuées. Périodes chronologiques. 3SERVATI0NS ■)NTKNU DU Rapport scientifique..., )SSIER Plans et coupes......... Planches et dessins Photographies légendées. f • Botota Patrick SAUVETAGE ANDRE ARCHEOLOGIQUE de St-COLOMBIER EN SARZEAU* Morbihan, (février 1976) Découverte d'un enfouissement monétaire du début du IV° siècle. _Etude des monnaies confiée au Cabinet des médailles. Paris* Département : Morbihan. Commune s Sarzeau. Lieu-dit i Saint-Colombier. Cadastre 8 Sarzeau, D, 1° subdivision, n
  • ° 59* Propriétaire S Henri Buléon. La Ville-Moisan, en Saint-Samson, ROHAN, Morbihan* - I - Circonstances de la découverte» •a«a«c»s«>»3-B»s«s-a» a—a—a—«—»—ss—»«»»» Le mardi 17 février 1976, Monsieur Bernard MAHE, de Saint-Gildas de Rhuys, procède, à la demande de Monsieur C.Capizzi, entrepreneur, au creusement d'une tranchée pour l'aménagement d*un puisard» Il effectue «es travaux sur la propriété de Monsieur BULEON, couvreur à HOHAN* Alors qu'il allait terminer son travail, Monsieur HAHE voit soudain tomber du godet de l'exeavatrice une grande quantité de monnaies mêlées à des débris
  • confier leurs monnaies. A cet égard, l'argument selon lequel l'étude gratuite des monnaies permettra aux propriétaires de savoir exactement ce qu'ils possèdent, a été déter inant. Il explique que plusieurs mois apès la découverte, des détenteurs soient encore venus demantoder que l'on transmette les pièces qu'ils possèdent,au responsable de l'étude. A ce jour, voici la composition connue du dépôt : 1° LOT. Obtenu pat Patrick ANDRE, responsable du sauvetage archéologique, et déposé le 12 mars 1976 au Cabinet des l'édailles. « 332. Des mains de M.Capizasi, entrepreneur. -1C49» " M. MAHE, inventeur
  • Cabinet des médailles , en mai 1976. nouvelles monnaies récupérées par l'intermédiaire de Mr MARTIN, clerc auprès de M* Boscher, en Mai 1976. Ce troisième lot doit suivre le chemin du lot 2. TOTAL DU P., GT CONNU A pE JOUR. 20 JUIN 1976. Lot 1 Lot 2 Lot 3 1706 M-30 1388 332^ Monnaies. Les Antiquités historiques de Bretagne n'ont pris en charge qi 1706 monnaies du premier lot. Elles seront rendues par la même voie leurs propriétaires. - III - Etude des conditions de l'enfouissement* Le secteur où les monnaies ônt éjté trouvées n'avait rêvé*» lé, à ce jour, aucune trace de présence antique* La
  • . Il s'agit d'un vase à pâte claire, légèjçnent rosée,du fait de la présence de grains d'argile cuite. Le décor se déploie sous forme ondée sur a*épaule du vase, dans une bande large de cinquante-quatre millimètres. Le bord inférieur externe de la lèvre présente également un décor caractéristique obtenu par une succession de griffures repoussant l'argile. Le vase mesure quarante-quatre centimètres de haut. Il s'apparente aux autres vases ovoïdes,également bien datésô- ayant contenu des monnaies de la fin du 111° siècle* ainsi ceux du Mane-Vechen en Plouhinec. Patrick ANDRE* Juin 1976* Les
RAP00424.pdf (CORSEUL (22). Saint-Uriac. rapport de sauvetage urgent)
  • CORSE U L 1976 Fouilles de S Uriac A. BARDE L CORSE UL 1976 Fouilles Université de Laboratoi re Directeur: H- Bretagne a" Archéologie L. PAPE de SÎ-Uriac Fouille e.' Rapport A. BARDEL CORSEUL 1976 -»-:-:-t-;-t- La construction de 1*usine de mise en bouteille d'eau de source -située à proximité de la route flinan-Corseul (R.N. 794), au lieu-dit SAINT-URZAC (parcelle Cadastrale 682, Section G—H)- et de l'aire de chargement entourant le bâtiment a amené la découverte fortuite de 3 urnes funéraires. Le nivelage de l*aire de chargement a nécessité le déblayage de la terre
RAP00102.pdf (QUIMPER (29). rue de Frugy. rapport de sauvetage urgent.)
  • CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITÉS HISTORIQUE DE BRETAGNE (ILLE - E T -VI L A ! N E, C O T E S - D U - N O R D , M O R B I H A N , FiNiSTÈftE) 0at ® 2 novembre 1976 Commun® 29 QUIMPER Cadastre CK 432 Lieu dit w° 29 rue du Frugy B6Ì6V9 Rapport de la fouille de sauvetage Mise au net j.p. fiARDEL AoZ RAPPORT DE LA POUILLE DE SAUVETAGE DU N2 29 DE LA RUE DU FROGY A QÜIMPER (29) Les archéologues et historiens connaissent bien la zone située au m N-W du bourg d*ERGUE-ARMEL, sur le pla- teau qui domine 1'Odet et le centre de QUIMPER. Les travaux d'aménagement menés depuis ces;vingt
  • constitué par une bande horizontale d'1,60 CIRCONSCRIPTION DES A N T I Q U I T É S H I S T O R I Q U E S DE B R E T A G N E OLLE-rr-VILAINE, MORBIHAN °8t« COTES-DU-NORD, FINISTÈRE) jain 1976 commune 29 fEXPSR Cadastra CK Lieu dit ^ g Relevé p l a n 432 du frugy n°29 o n à a g e 3 ^îse HU OA« BAitDiiL » • JN- + t I + + + + + ftV Afp MM + + ir ' - ' / , + + + + -j - \ i '+ + ++ M ".CWI\ \- + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + ' — i• \—— y — . + + + > -f 4- + + + + + + + + + + + i _ * /i ^ v,\_y i
  • mur 1 qui a livré un fragment de poterie onctueuse du XV-XUII9 si©« Ainsi il apparait par la fourchette chronologique que ce site de la rue du Frugy fournit, que l'habitat gallo-romain s'est developpé durant le premier sxàcX0 pour disparaître vers le début du 22 $$ jl % cX 0 « A la fin du moyen âge une construction dont l'usage n'est pas défini, engloba un pent de mur resté sans doute visible. Articles de Presa. 29 QUIMPSR rue âa froggy article de press «mEŒlAMME» mercredi 19 mai 1976 page 8 cud Finistère. Les vestiges mis au jour rue du Frugy sont-ils ceux d une villa gallo-romaine
  • , conclu que ces vestiges, vraisemblablement ceux d'une villa gallo-romaine datant de 60 à 120 après Jésus Christ, ne présentaient pas un grand intérêt. Les travaux du chantier de la S.C.I. ne devraient pas être longtemps perturbés. 29 QUMPER ru© du Isfuggjr a r t i e l u de preas "OUiSi/r îïîAl:iCSB jeudi 20 osl 1976 page i t éd. de Qulqpev ï$sis#àre Sud Les vestiges d'une villa gallo-romaine découverts sur un chantier à Quimper Mercredi dernier, les Affaires Culturelles de Rennes demandaient à M. Guerrot, entrepreneur à Quimper, d'arrêter tes travaux de construction entrepris sur 1e chantier de
RAP00157.pdf (BERNÉ (56). forêt domaniale de Pont-Calleck. rapport de sauvetage urgent.)
  • CIRCONSCRIPTION ARCHEOLOGIQUE DE BRETAGNE DIRECTION DES ANTIQUITES HISTORIQUES Date d'envoi : 12 février 1977 RAPPORT DE FOUILLE DE SAUVETAGE LIEU Département Morbihan Commune Berné Forêt domaniale de Pont-Calleck Cadastre DATES INTERVENTION — coupe 12 A Autorisation (n°, Date) n° 11 Intervention (début et fin) 13 au 31 juillet 1976 Années Antérieures d'intervention 1974 Responsable J.P. BARDEL ' '—— reboisement de la coupe 12 A 80 m2 SITE Extimation de l'étendue du gisement 1,5 ha Nature du Gisement médiéval et post médiéval Habitats groupés en village. Période
  • chronologique XV-XIX0 siècle. OBSERVATIONS CONTENU ' DU 1 rapport 2 plans DOSSIER 1 planches poteries 15 photos 1 extrait sur travaux 1974 En 1974 la Direction des Antiquités Historiques de Bretagne effectuait le repérage de 2 ensembles de structures médiévales en forêt Domaniale de Pont-Calleck sur la commune de Pont-Calleck- BERNE (Morbihan), (cf. Annexe). Le site I fut alors relevé quant à lui en détail. Le site II ne l'était qu'en 1976 durant la fouille de l'un des habitats, (cf Plan d'ensemble des Habitats), L'opération s'est déroulé du 14 au 31 Juillet 1976 avec le concours bénévole de M. Mme
  • / • / - ^/ \ \ V Forêt 7 \ 0 BERNE 2 0 »? \ A à N 1 à 21 Ta I u f s Habitofs Domaniale de Pont-Calleck en (Morbihan) 8 \ / Habitats médiévaux relevés en 1976 (coupe 12 a) J-P. B. *i r ,.v-"" 'i Y 7-. '"V L 5 m i/' r V 7 r1i «U s N / \ i i V- .•-'s. i + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4 + -f + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +- + + + + + 4
  • + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +- + + + + + + + + BERNE + + + + + + +i V r 4 4 4 Habitat 4 4 / + + 4 4 V/ Sr /< 4 4 + + ^ +++++ +4+ 4 + ^^^^ £ 4 / 4 +1 '/Jf 1+ 1 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 + 4 4 + + 4 4 + 4 + + + + 4 + + 4 + + 4 + 4 4 + 4 4 (Morbihan) + 4 4 + 4 4 + + + + + ^«J 4 4 4 4 + 4 4 4 4 + 4 + + + + 4 + + médiéval nz en 1976 (coupe 12a) 4 | 4 + + +• + + + + + + + + 4 + + + 4 + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4 + + + 4 4 4 '+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + -I+ + + 4 + 4 + 4 4 + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 44
RAP00468.pdf (QUIMPER (29). Roz Avel. rapport de sauvetage urgent)
  • CIRCONSCRIPTION ARCHEÜI/XÍIQÜKfitíBREÏAOMI; DIRECTION BES ANTIQUITES HISTORIQUES D Date d'envoi : 1 Juin 1976 Rappèrt de Feuilles HEP Département Finistère Commune QUIMPER Lieu-dit.... Ros-Avel, rue de Rosmadec Cadastre.... Autorisation (n°, date) m ifs Intervention (début e t fin)....... Ordre de Mission n° 762051 di 22.04 12 au 15 mai 1976 Années antérieures d'intervention. 1975 •1 IH TERVIÜ:TION k ülTE Responsable J.P. BARDEL Motif d'intervention Construction immobilière Surface fouillée 10 m2 n-stimation de l'étendue du gisement. 50 BIX 100 m. Nature ctu
  • nouveau quadril- lageraisen place pour cette i;one, a pour tut de véiifior les lanifications dos habitats gallo-rominsraism Jour à l'Est, et l'importance des substruetions pouvant exister jusqu'au mur mitoyen avec l'école Normale* Ce sondage n'a été mimé que sur sa moitié âst sur un© surface de 3,75 x 2,30 a* du 12 au 15 mai 1976 avec le concours bénévole de M« I, HBïffiY et Mlles M* &JJ0ET et M. oCIB/AIîSS, étudiante do IU L. PAPE, EgUBE m SONDAGE A4 A - Qùmriïfàm »? mMUte) Afin de pouvoir relever tous les élément a d'une façon précise en nivelléraent, m N.R* local a été pila sur l'angle Dud
  • -Lïat da sondage. Ce points entre dans la topographie générale relevée en février 1976 avec M* J.P. LE BÏHAÎI. lie niveau supérieur de la surface du sondage avant fouille était de S t * 0,43/îîR (angle H.s) * 0,00 / îffi (angle 3.1*1.) * ~0,08/ïœ (angle S*0.) • 40,09/KH (angle N.O.) & â ces cofcas a été déblayés u œ couche de remblais composés de teav re, cailloux, frainent s de tuiles, et morceaux de mortier. Elle repose sur un niveau de sable jaune aux points suivants t * -0,25/HH (angle H.E) # -0,53/M (angle S*E) » -0,58/NR (angle S.O) • -0,35/HR (angle H.o) Le mobilier recueilli dans
  • fouiller cet été, 6e sectour est le nrclong* wnnt de la grande galerie Est-Ouest au Nord de laquelle ©t le long de laquelle a été relevé un dépôt da tuiles entières. Il est donc fort probable que la fouille à cet endroit noua donne d' ufcrœ structures à caractère commercial» primordiales pour la cornaissance du commerce à AQVII0NIA. SEIffiSS, le 1® juin 1976 J.P. BAIUM. Agent Technique de la Circonscription flEC ArliLû \s.?HD» Date aci-o ^ p-0/^Q Ob0ô: ^.u- kj Ou O-O a-gril °w ° w ° o- ^ % ^ W\ yA 14 ma j 197 6 * imrpun« 29 QUIMPER Vô Roz- A vct ;e na (d-'PÙÎc B ARDEl o0o i t e i ^ i m
RAP00748.pdf (SAINT-BRANDAN (22). le Rillan. rapport de fouille préventive)
  • . 1 Nature du gisement gallo-romain Nature des découvertes effectuées.., habitats Périodes chronologiques I-IV° s . A . D . CONTENU Rapport scientifique 12 pages DU Plans 5 DOSSIER Coupes 3 Illustrations 1 Pho fcographies légendées, 6 INTERVENTION f i SITE ha. OBSERVATIONS f m l a novembre 1976, la Direction Départementale dl? l'Equipement (Côtes du Nord) élargissant la Départementale n° 790 au niveau du site archéologique du Rillan en Saint-Brandan , la Direction des Antiquités Historiques d© Bretagne effectua ©n septembre 1976 une fouille de sauvetage de 15 jour
  • routier. En 1976 la fouille a porté sur les terrassements compris les sections 30 et 35 , au sud de la route. Plusieurs sondages ont été effectués sur toute la surface à terrasser afin de se faire une idée générale du site. Ainsi d'Est en West ont été ouverts les sondages (Figuro i ) t m NM12 - N15 - S35 Z
  • -romaine (1). Les fouilles de 1970 et 1976 ont confirmé cette hypothèse. Nous sommes i c i en présence vraisemblablement d'un vicus qui a du faire suite à un établissement gaulois« Les types de structures mis au jour correspondent à des constructions en pisé et torchis, et en pierrœ assemblées à la chaux. Les structures de pisé et torchis sont toutes précoces (à partir de Néron) et sont situé» dans le bas de la pente près de la ferme du ftillan. Les constructions plus récentes sont situées en haut du coteau et le mode est plus romain avec son appareilage classique ( l l ° - I I I ° siècle A.D.) Si
RAP00017.pdf (LANISCAT (22). Liscuis. rapport de fp 1)
  • ' ~ -H y C . - T . LE ROUX +++ RAPPORT SUR LA FOUILLE DU SCIENTIFIQUE DE LA N E C R O P O L E L I S C U I S EN L A N I S C A T CAMPAGNE MEGALITHIQUE? (COTES-DU-NORD) DE 1976 . +++ i k 2Z loi. Oo/M C . - T . LE ROUX RAPPORT SUR LA F O U I L L E SCIENTIFIQUE DE LA N E C R O P O L E DU L I S C U I S EN L A N I S C A T CAMPAGNE Rappelons DE MEGALITHIQUE (COTES-DU-NORD) 1976 b r i è v e m e n t que ce c h a n t i e r a été o u v e r t en 1973 comme f o u i l l e de s a u v e t a g e à la s u i t e de d é g r a d a t i o n s m e t t a n t péril la s t a b i l i
  • t é de ces m o n u m e n t s m é g a l i t h i q u e s tion de leur c o n t e n u et la préserva- archéologique. La c a m p a g n e de 1976 é t a i t la q u a t r i è m e et d e r n i è r e sur e n s e m b l e et nous ne p o u v o n s que r e n v o y e r aux r a p p o r t s des gnes p r é c é d e n t e s les g é n é r a l i t é s CONDUITE DES en pour l ' e x p o s é des r é s u l t a t s a n t é r i e u r s sur le site et la m é t h o d e de cet campa- comme pour fouille. TRAVAUX Le c h a n t i e r a f o n c t i o n n é en c o n t i n u a v e c la p a r t i c i p a t i o n du
  • e u r , de chantier. M . Y . L E C E R F , A g e n t T e c h n i q u e de la C i r c o n s c r i p t i o n M. R. SCOTTO, 1976 Institutrices. - 2 - La c a m p a g n e 1976 a vu la f o u i l l e c o m p l è t e de la L i s c u i s III et les t r a v a u x de c o n s o l i d a t i o n sépulture suivants» menés sur c r é d i t d ' é q u i p e m e n t en p a r a l l è l e a v e c la f o u i l l e ; - Restauration Liscuis et p r é s e n t a t i o n c o m p l è t e de la sépulture III. - A c h è v e m e n t de la r e s t a u r a t i o n et p r é s e n t a t i o n I et de Liscuis
  • . RESULTATS SCIENTIFIQUES I - F O U I L L E DE DE LA C A M P A G N E LA 1976 S E P U L T U R E L I S C U I S III ARCHITECTURE Il s ' a g i t d ' u n e a l l é e couverte a v e c v e s t i b u l e , c h a m b r e et c e l l u l e large tertre de s c h i s t e de b l o c s de q u a r t z i t e assez terminale, incluse s u b - r e c t a n g u l a i r e . Toute en d a l l e s ou p l a q u e t t e s cependant armoricaine la c o n s t r u c t i o n ardoisier également local dans est avec un réalisée présence ; local dans? 1 e . t e r t r e les c a l a g e s n o t a m m e n t
RAP00143.pdf (ARZON (56). Bilgroix. tertre. rapport de sauvetage urgent.)
  • C.-T. LE ROUX +++ RAPPORT SCIENTIFIQUE CAMPAGNE PRELIMINAIRE 1976 +++ C.-T. LE ROUX et M, LU GOFFIC RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA CAMPAGNE DE RECONNAISSANCE AU TUMULUS DE BILGROIX EN ARZON (f'iORB IHAN ) ETAT DES LIEUX La parcelle N° 28 section AB du cadastre d'Arzon est, avec ses voisines, en cours de lotissement par son propriétaire, MA DE LIN E. Le terrain a de tous temps été connu couvert Léon de lande et le dëbroussai11 âge a révélé une butte basse allongée pierrai1leuse visiblement artificielle, qui nous a été signalée par M, LECORMÉC, Correspondant, en janvier 1976
  • du sol 1 et 1 ,5 m en général. naturel varie entre - 2 CONDUITE - DES TRAVAUX Les travaux ont été effectués du la participation, outre et PEUZIAT pour la les signataires, fouille et Y. 12 17 m, de LECERF, au avril 1976, avec LECORNEC, GUEGUEN Agent Technique, pour la topographie. Quatre tranchées la pelle mécanique, manuelle, puis formément à étudiées en demande Le matériel dépôt de connu en du pratiquées section et prolongées en la fin des à fouille travaux, con- propriétaiee. s bleu recueilli, au siège fouilles AtTè; reconnaissance ont été
RAP00178.pdf (ERDEVEN (56). Kerminihy. rapport de sondage.)
  • ) coquillages, nombreuses patelles.400 gr. de silex,pointe,perçoir grossier; lame et lamelle,une trentaine de galets plus ou moins entiers Site boulversé par les engins. Site n° 12 : dans la première carrière,sondage 1975-76 non terminé; 53 kgr.980 de silex récoltés,grattoir,lames et lamelles, deux tessons de céramique portant un décor particulier d'impression en creux de petits angles droits. Site n° 13 et I3a t découvert en 1976,couvre une surface d'environ un heotare,de nombreuses têtes de roches,très importants ateliers de taille ( par rapport aux précédents ) 19 kgr.450 de silex,I petit percuteur
  • ,grattoirs,lames et lamelles importance des déchets de taille.Quelques tessons de poterie, commune,noire,rouge,brune,récoltées en surface après érosion éolienne. note: Les sites n° 8-9-I0-II ont tous une orientation nord-sud. G-. CHAPUY 6rue du Puits-Férré HENNEBONT 20 Juillet 1976 LABORATOIRE du RADIOCARBONE ^ OU COMMISSARIAT à CENERGIE ATOMIQUE et du CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENT! FIG Adresse : Centre des Faibles Radioactivités CNRS - Gif-sur-Yvette (S. et O.) - Fr Résultat de la mesure d'âge par le carbone 14 de l'échantillon n° GŒF~374f Echantillon pré^ ~vé g&R '• Soumis par : Le
RAP00316.pdf (BRUZ (35). Fenicat. rapport de fouille de sauvetage urgent.)
RAP00346.pdf (MERNEL (35). la Bouexière. rapport de sauvetage urgent.)
RAP00351.pdf (MONT-DOL (35). la croisée jouin. rapport de sondage.)
  • visant du g i s e m e n t IV - M I S E de qui d'abord e t à le crédits Ollivier à reconnaître EN OEUVRE DE Nous tenons à remercier a accordé LA ce qui peut un subsister FOUILLE Monsieur C.T. LE R O U X , des A n t i q u i té s P r é h i s t o r i q u e s l'autorisation indispensables. OGER, d ' entreprendre délimiteur. la C i r c o n s c r i p t i o n nous urgent Nos propriétaire de sondage remerciements de la p a r c e l l e ainsi vont 141 de que aussi qui à nous Directeur Bretagne, les Monsieur a donné Figure 2 Implantation du sondage 1976 1
  • Figure Coupe 3 : correspondant la = t e r r e humifère lb = d é b l a i s fin 2b friable, sans doute décrit 3 = sable brun par et 4 = argile 5 6 argile très 1976 et ou sable limoneux, fin, jaune au s a b l e à coquilles Sirodot, mais vif panaché . : actuel) argileux argileux rouge sondage (sol : arène, 2a = s a b l e = sable au brun pâle de : jaune olive. Stérile. = arène argileuse brun olive. Industrie = arène argileuse olive dent de Mammouth. taches Stérile. gris " dent Stérile. avec sableuse L'indication correspond mollusques
RAP00365.pdf (RENNES (35). square nantaise, la tour Duchesne. rapport de sauvetage urgent.)
  • d'Artillerie à l'Est et la rue Nantaise à l'Ouest, il est apparu qu'une 1 fouille de sauvetage permettrait de vérifier certaines hypothèses sur le tracé et l'environnement de la muraille gallo-romaine construite à Condate. Rennes à la fin du Ille siècle. Deux sondages ont été effectués (en mars 1976) dans l'espace délimité ci-dessus, le premier au Sud de la Tour Duchesne (cf. Plan, Sondage A) sur 8 m x 2,30 m x 3, 50 m de profondeur a révélé que le rempart reposait directement sur le roc (constitué ici de schiste briovérien ) et qu'aucune trace d'occupation gallo-romaine n'était décelable ; la fouille