Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

9 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03464 (PLABENNEC (29). Motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage)
  • PLABENNEC (29). Motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage
  • 29
RAP01136.pdf (PLOUIGNEAU (29). Cazin. rapport de fouille préventive)
  • PLOUIGNEAU (29). Cazin. rapport de fouille préventive
  • 29
  • REPUBLIQUE FRANÇAISE 1 Çl MRS 197 Û 2 , Ru* du Thabor, 35 • Rennes Tél. (99) 36-17-29 MINISTÈRE DES AFFAIRES CULTURELLES FOUILLES et ANTIQUITÉS DIRECTION des ANTIQUITÉS PRÉHISTORIQUES DE BRETAGNE Côtes-du-Nord, Finistère, lile-et-Vilaine, M o r b i h a n c/lélkl OÄJIäf i
RAP01027.pdf (TRÉGOUREZ (29). Kergreac'h. rapport de fouille préventive)
  • TRÉGOUREZ (29). Kergreac'h. rapport de fouille préventive
  • 29
RAP00718.pdf (SAINT-GOAZEC (29). keregou. rapport de fouille préventive)
  • SAINT-GOAZEC (29). keregou. rapport de fouille préventive
  • 29
  • 24 août au 4 septembre PROVOST, Historique 1976. Une fois délimitée la zone de fouille, le premier décapage de la terre arable, sur 20 cm d'épaisseur, fut effectué par un engin de travaux publics. Après quoi, nous avons entrepris fouille proprement dite par décapage
  • du bulldozer. La quantité de blocs permet de penser | une construction de pierres sèches dans la fosse. Mobilier : 5 tessons informes. ST-GOAZEC (29) - Kérégou Vue générale du chantier. mÊim >r Vue de la zône II au 1er stade de la fouille. A A\ ST-GOAZEC ZONE I
  • - TOMBE avec Kérégou 6 Premier sta de de fouille ave c r e s t e bable Angle (29) - du coffre ses fosses de c alliage. de la pro- la c o u v e r t u r e . ST-GOAZEC ZONE I - TOMBE (29) - Kërëgou £ Un stade de la de couvert. f o u i l l e . Le coffre
  • n'a pas ST-GOAZEC ZONE I - TOMBE (29) - Kérégou 3 Dalle de couverture. ST-GOAZEC ZONE I - TOMBE 6 (29) - Kérégou 3 ST-GOAZEC ZONE I - TOMBE 5 {29) - Kérégou ST-GOAZEC ZONE I - TOMBE Dalle du 6 au fond coffre. Reste de la avec blocs tombe de l
  • a g e d a n s la cafosse, (29) - Kérégou î ST-GOAZEC ZONE I - TOMBE 6 Détail du calage. (29) - Kérégou ST-GOAZEC ZONE (29) - Kérégou II - T O M B E 1 Premier stade : décapage superficiel. ST-GOAZEC (29) - Kérégou ST-GOAZEC ZONE II - T O M B E 5
  • Premier stade du décapage. Stade final de la foui 11 e. A Tombe largement entamée par les 1abours. (29) - Kérëgou ST-GOAZEC ZONE II Premier stade du décapage. Détail de la fosse (29) - Kérégou PU Echelle ANTIQUITÉS PRÉHISTORIQUES Circonscription d e B r e t a g
RAP00667.pdf (GUENGAT (29). Kervouster. rapport de fouille programmée)
  • GUENGAT (29). Kervouster. rapport de fouille programmée
  • 29
  • Directionfiela Circonscription £es Antiquités Prêhistorigues (Je BRETAGNE J . L . MON NIER + + + + RAPPORT SUR DU S C I E N T I F I Q U E LA GISEMENT F O U I L L E DE GUENGAT KERVOUSTER ( 2 9 ) + + + + J U I L L E T 1976 I - 1) INTRODUCTION Situation du g
  • - autorisé à pour de G u e n g a t , dépendant du 5 j u i l l e t de l a fouiller a bien Mairie. au 31 j u i l l e t 1976. : BOURHIS, en A r c h é o l o g i e (Angleterre) Etudiante Ingénieur DAHAN, E t u d i a n t e en au C . N . R . S . Architecture Etudiant Mireille
  • - ORGANISATION ET TECHNIQUE DE LA FOUILLE L'abri Antiquités chantier métallique ouvert la p a r c e l l e carrés 47, 3). Il carrés En 1976 nous avons é t e n d u Nous avons c e p e n d a n t la m o i t i é du c a r r é maintenue comme ainsi trois en p l u s du c a h i e r
  • dans l a p a r c e l l e et Technique suivant - 1976 - c a r r é - pièce). prospections permettant ont aussi de r é c u p é r e r été faites un m a t é r i e l conjointement de surface III -> RESULTATS STRATIGRAPHIQUES Les couches en 1 9 7 5 . les La couche 3
  • , carrés assez 2 avaient complètement déjà Al, à ce que l ' o n B1 e t Cl, seules avait les été reconnues décapée en 1976 A 2 , A3, A 4 , B2, B3, B4 e t semblable carrés 1 et dans C2, 1 / 2 de C3, observé couches était en 1 9 7 4 . 1 et 2 ont Dans les été
  • s'incline des a r t e f a c t s . rencontrés le le trou fort se une Les éclats et trouvent en C3. pendage de ce Nord-Ouest. CONCLUSIONS La campagne 1976 a p e r m i s entreprise en 1975 sur le de vue s t r a t i g r a p h i q u e , observations faites a p p a r u que
  • Bulletin ou dans L ' A n t h r o p o l o g i e du du c h a n t i e r : Société ou dans l e Finistère. A Rennes, Le r e s p o n s a b l e de l a (St-Guénolé). le 30 a o û t 1976 PréhistoBulletin ' Fig. 5 : coupe e t p o s i t i o n des éclats Fig, 6 : coupe e t
RAP00647.pdf (DOUARNENEZ (29). plomarc'h tosta. rapport de fouille programmée)
  • DOUARNENEZ (29). plomarc'h tosta. rapport de fouille programmée
  • 29
  • PLOHARC'H M R0Î1AIÏÏ DOUARNENEZ ET MEDIEVAL (FINISTERE). F o u i l l e s de l ' é t é 1976 (août-septembz'e). D i r e c t e u r des f o u i l l e s : R. SÂKQU3R. RETABLISSEMENT ROMAIN ET MEDIEVAL DE PLOMARC'H EN DOUAHNEHEZ (29) Le c h a n t i e r de f o u i l l e s de Plomarc'h
  • en Douarnenez s ' e s t p o u r s u i v i pour l a 2sme année consécutive au cours de l ' é t é 1976. Ouvert l e l u n d i 16 août 1976, i l fut mené activement pendant 15 j o u r s avec une v i n g t a i n e de p a r t i c i p a n t s dont l e s noms s u i v e n t : - René SAI
  • . B a r d e l , agent technique, d i r i g e a l e rebou- chage de c e r t a i n e s cuves, selon l e s d é s i r s des p r o p r i é t a i r e s . Ajoutons que l e c h a n t i e r f u t v i s i t é l e 7 septembre 1976 par une e x c u r s i o n du IXè congrès de l ' U n i o n I n
  • a t e t nécropole a v a i t été l o c a l i s é à p r o x i m i t é d ' u n établissement romain de s a l a i s o n s . Mais, de ce d e r n i e r , seule une cuve a v a i t été v i d é e en p a r t i e . I l fut donc décidé de p o u r s u i v r e en 1976 l a f o u i l l e de l
  • même l e s cuves déjà f o u i l l é e par M. L . F l e u r i o t en 1955-56 e t v é r i f i e r l e s i n d i c a t i o n s de l a p r o s p e c t i o n géophysique ( v o i r l e r a p p o r t de l ' a n n é e 1975). 1ère Sen-ine : du 16 au. 21 goût 1976. Journée du l u n d i 16
  • août 1976. Dans l a matinée, l a p e l l e t e u s e mécanique décape l a t e r r e v é g é t a l e de l a p a r t i e basse dans un r e c t a n g l e de 40 m x 20 m, correspondant à l a zone prospectée l ' a n n é e d e r n i è r e par M . Kermorvant e t Delaune. Le r e c t a n g
  • d'arène g r a n i t i q u e . Cette p a r t i e du c h a n t i e r prendra l e nom de code de Plomarc"h I s e l l a n° 29-76-02. Un q u a d r i l l a g e y e s t i n s t a l l é . La numérotat i o n choisie e s t l a suivante : sur l a l i g n e o u e s t - e s t , l e s c h i f f r e
  • r a n i t i q u e est rapidement mise en évidence : selon t o u t e s l e s apparences, l e s murs ne sont pas t r è s élevés dan3 c e t t e p a r t i e e t l e s o l ancien e s t t r è s proche de l a t e r r e végétale moderne. Journée du mardi 17 août 1976. Le t r a v a i l
  • e , un fragment d'anse d'amphore v i n a i r e DR. 2 - 4 apporte une première i n d i c a t i o n ch&ronologique sur l a date de l ' a p p o r t de ces t e r r a i n s : à p a r t i r du 1er s i è c l e après J - C . JourrïSs du mercredi 18 août 1976. I l e s t décidé, p a r
  • ou p e i n t e , une n a v e t t e en os, une hache p o l i e , un p e r ç o i r de s i l e x parmi des - 4-- centaines de c o q u i l l e s de b e r n i q u e s . Journée du .jeudi 19 août 1976. La seconde cuve e s t ouverte : l a même s t r a t i g r a p h i e que dans l
  • quelques ossements. Par dessous, e n t r e - 4 , 0 0 m e t - 5 , 0 0 m une couche datée du I l l è s . par p l u s i e u r s vases en p o t e r i e s i g i l l é e de Lezoux e t , s u r t o u t , de t r è s nombreux fragments d'anses e t de c o l s d'amphores DR. 29-30 d i t e s " s u d
  • s d ' u n t r è s p e t i t poisson. Journée du vendredi 20 août 1976. Les deux cuves sont pratiquement nettoyées à l a f i n de l a j o u r n é e . Les renseignements précédents sont confinnés. De même, l e s c a r r é s 35, 36, 35, 36, sont également t e r m i n é s . En 75
  • u s délabrée que l a première. B i l e comprend une couche supérieure à p o t e r i e s é r i c i t i q u e au dessus d'une couche de p a t e l l e s . Journée du samedi 21 août 1976. La journée est consacrée au nettoyage e t à l a p h o t o g r a p h i e . ' L ' e n s e m b l
  • l ' e s t de ce mur, d é l i m i t a n t un angle de grand r e c t a n g l e q u i à l ' e n c e i n t e de l ' u s i n e . Deuxième se-.ialne : du au 28 août ¡976. correspond - 5 - Journée du 2'j août 1976. Recherche du côté nord du grand r e c t a n g l e englobant l
  • : i l s e r v a i t à r e c e v o i r l e s p i l i e r s de b o i s p l a c é s e n t r e l e s cuves pour p o r t e r l a t o i t u r e . I l v a deux a l v é o l e s correspondant aux deux rangées de cuves. Journée du t r r d i 24 août 1976. J u s q u ' i c i ont été vidées
  • f o r g e . Une longue b a r r e de f e r date certainement de l ' A n t i q u i t é . Journée du mercredi 25 août 1976. Une p l u i e p e r s i s t a n t e i n t e r r o m p t l e t r a v a i l . L ' é q u i p e se r e p l i e sur l ' é c o l e où l ' a t e l i e r de marquage
  • p o u r s u i t son t r a v a i l . Les s t a g i a i r e s f o n t leur rapport. Journée du 26 août 1976. T r o i s cuves --ont maintenant été vidées : i l a p p a r a î t que t o u t e s l e s cuves de l a p a r t i e haute ont été f o u i l l é e s j a d i s e t
  • i a l i s é s : en e f f e t l e s p r o t é i n e s a l i m e n t a i r e s se conservent p a r f a i t e m e n t e t on peut envisager de c o n n a î t r e a i n s i l a composition du garum. Journée du vendredi ZJ août 1976. Dans l e c h a n t i e r du bas, l e p l a n au s
  • e j o i n t c y é s au f e r marque l e début d ' u n h a b i t a t l i é à 1'installation industrielle. Journée du. samedi 28 août 1976. Mise au n e t du c h a n t i e r , dessins, photographies, mesures occupent toute l a journée. ua SYNTHESE DBS RESULTATS OBTENUS EN 1976
  • osseux n ' a p p a r t e n a n t pas à l ' i c h t h y o f a u n e du s i t e Gallo-Romain des Plomarc'h ( Douarnenez, 29 S) 1) I n v e r t é b r é s • Discus r o t u n d a t u s . 2 i n d i v i d u s . Espèce exclusivement s y l v a t i q u e . 2) Aves 9 fragments osseux i d e n t
RAP00468.pdf (QUIMPER (29). Roz Avel. rapport de sauvetage urgent)
  • QUIMPER (29). Roz Avel. rapport de sauvetage urgent
  • 29
  • CIRCONSCRIPTION ARCHEÜI/XÍIQÜKfitíBREÏAOMI; DIRECTION BES ANTIQUITES HISTORIQUES D Date d'envoi : 1 Juin 1976 Rappèrt de Feuilles HEP Département Finistère Commune QUIMPER Lieu-dit.... Ros-Avel, rue de Rosmadec Cadastre.... Autorisation (n°, date) m ifs
  • Intervention (début e t fin)....... Ordre de Mission n° 762051 di 22.04 12 au 15 mai 1976 Années antérieures d'intervention. 1975 •1 IH TERVIÜ:TION k ülTE Responsable J.P. BARDEL Motif d'intervention Construction immobilière Surface fouillée 10 m2 n-stimation de l'étendue du
  • exister jusqu'au mur mitoyen avec l'école Normale* Ce sondage n'a été mimé que sur sa moitié âst sur un© surface de 3,75 x 2,30 a* du 12 au 15 mai 1976 avec le concours bénévole de M« I, HBïffiY et Mlles M* &JJ0ET et M. oCIB/AIîSS, étudiante do IU L. PAPE, EgUBE m SONDAGE A4
  • A - Qùmriïfàm »? mMUte) Afin de pouvoir relever tous les élément a d'une façon précise en nivelléraent, m N.R* local a été pila sur l'angle Dud-Lïat da sondage. Ce points entre dans la topographie générale relevée en février 1976 avec M* J.P. LE BÏHAÎI. lie niveau supérieur de la surface
  • de Kervenennec « POilT-CROXX (29) ,1 T Interp,yétAtion des struc&m^ . ^ P - W ^ & t 0© aandage pemet de conclure quo l «• l'édifioe loealisé par le mur Est-Ouest ©t l'abside se développe au Sud *» la zone Uord ©st un extéiieur* Se aobilier recueilli daus m la oouche de remblais
  • structures à caractère commercial» primordiales pour la cornaissance du commerce à AQVII0NIA. SEIffiSS, le 1® juin 1976 J.P. BAIUM. Agent Technique de la Circonscription flEC ArliLû \s.?HD» Date aci-o ^ p-0/^Q Ob0ô: ^.u- kj Ou O-O a-gril °w ° w ° o- ^ % ^ W\ yA 14 ma j 197 6
  • * imrpun« 29 QUIMPER Vô Roz- A vct ;e na (d-'PÙÎc B ARDEl o0o i t e i ^ i m ® mëÊâmmêà m.x mmi^r Fin d e l ' e r r a s s e meni Limihe d e la fouille te s i i ^ i i i i ¿•¡¡pi f s é p a r a s H Caillouhs + glaise A) Sondage Nord-ouest- Zone non
RAP00464.pdf (PONT-CROIX (29). villa antique de Kervenennec. rapport de fouille programmée)
  • PONT-CROIX (29). villa antique de Kervenennec. rapport de fouille programmée
  • 29
  • l ' u s a g e , et sous lequel nous a v i o n s r e t r o u v é , dans u n sondage de superficie très l i m i t é e , u n e couche d ' o c c u p a tion tardo-tibérienneo Nous devions donc tenter,en 1976 de répondre aux deux questions suivantes s - quelle était la nature d u
  • bâtiment q u e nous avions commencé à. dégager en 1975 ? - quelle est l'étendue et la nature de la première couche d ' occupation ? LOGISTIQUE: La campagne de fouilles 1976 s'est déroulée du 5 a u 24 Juillet.Le l o g e m e n t était assuré dans des c o n d i t i o n s satisfaisantes
  • à l'Université de Bretagne Occidentale. ORGANISATION TECHNIQUE: La zone que nous avions décidé d'exploreraen 1976 étant contigiie à celle qui avait été fouillée en 1975,nous avons continué à utiliser le quadrillage topographique m i s en place les années précédentes( carroyage
  • a b a n d o n é . et recouvert d'un h é r i s s o n et u n m u r e t i n grossier e n 5) HIJ 29 clôt a u sud la pièce e s t . A u début du troisième s i è c l e , le•b^tfeent de la zone B sert de l i e u de taille et de salle à m a n g e r pour les. a r t i s a n s q u i
  • chantier : on distingue au premier plan le bâtiment B et au second plan le bâtiment A,(vers le sud)» ENCARTS: 1) Parties dégagées en 1976» 2) Plan général des parties dégagées ou reconnues au 1 Septembre 1976» 1 5 7
RAP00102.pdf (QUIMPER (29). rue de Frugy. rapport de sauvetage urgent.)
  • QUIMPER (29). rue de Frugy. rapport de sauvetage urgent.
  • 29
  • CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITÉS HISTORIQUE DE BRETAGNE (ILLE - E T -VI L A ! N E, C O T E S - D U - N O R D , M O R B I H A N , FiNiSTÈftE) 0at ® 2 novembre 1976 Commun® 29 QUIMPER Cadastre CK 432 Lieu dit w° 29 rue du Frugy B6Ì6V9 Rapport de la fouille de
  • T I Q U I T É S H I S T O R I Q U E S DE B R E T A G N E OLLE-rr-VILAINE, MORBIHAN °8t« COTES-DU-NORD, FINISTÈRE) jain 1976 commune 29 fEXPSR Cadastra CK Lieu dit ^ g Relevé p l a n 432 du frugy n°29 o n à a g e 3 ^îse HU OA« BAitDiiL » • JN- + t I
  • du moyen âge une construction dont l'usage n'est pas défini, engloba un pent de mur resté sans doute visible. Articles de Presa. 29 QUIMPSR rue âa froggy article de press «mEŒlAMME» mercredi 19 mai 1976 page 8 cud Finistère. Les vestiges mis au jour rue du Frugy sont-ils
  • être longtemps perturbés. 29 QUMPER ru© du Isfuggjr a r t i e l u de preas "OUiSi/r îïîAl:iCSB jeudi 20 osl 1976 page i t éd. de Qulqpev ï$sis#àre Sud Les vestiges d'une villa gallo-romaine découverts sur un chantier à Quimper Mercredi dernier, les Affaires Culturelles de Rennes
  • sauvetage Mise au net j.p. fiARDEL AoZ RAPPORT DE LA POUILLE DE SAUVETAGE DU N2 29 DE LA RUE DU FROGY A QÜIMPER (29) Les archéologues et historiens connaissent bien la zone située au m N-W du bourg d*ERGUE-ARMEL, sur le pla- teau qui domine 1'Odet et le centre de QUIMPER. Les
  • travaux d'aménagement menés depuis ces;vingt dernières années prouvent régulièrement la densité d'occupation d© ce site durant la période gallo-romaine. Cette année, au 29 de la rue du Frugy, des travaux entre/pris par Mr. J. GUERROT, promoteur, et Mr. F. LETTY, entrepreneur de
  • BIHAN, correspondant départemental, et de plusieurs lycéens quirapérois. Situation._Jgigure I) Le site se trouve immédiatement au Nord de la rue du Frugy, au n2 29, dans la parcelle cadastrée CK 432, à mi-pente sur le flanc M. d'un vallon orienté E-W et donnant sur 1'Odet. Face au