Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

14 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00012.pdf (GOUDELIN (22). Sainte-Anne. rapport de sauvetage urgent)
  • GOUDELIN (22). Sainte-Anne. rapport de sauvetage urgent
  • 22
  • -te Y. LECERF +++ LE TUMULUS DE SAINTE-ANNE EN GOUDELIN (COTES-DU-NORD) +++ 1984 4 2Z- Ob5\ OOI s [-> V. LECERF LE TUMULUS VE SAINTE-ANNE EN GOUVELÏN (COTES-VU-NORV) ++++ Lorsquz Goudzlin, M . zt parczllz Iz Iz dans Avec un couùin, tumulus les la gnard les
  • mm. La pdte du vase assu- leur 140 mm. La carene aux environs étroites suivent qui essayé récoltés une épaisseur assez moyenne bronze de 7 mm qui gardé poin- presentable. hauteur atteint anses parois tres la quatre 22 mm de largeur contact subir, au
  • détermination. de l'ensemble. en pouvons Le poignard ne modifie présence nous 6 de découvrait Ve même en cause la du même type la clasont GOUDELIN (Côtes-du-Nord) - Tumulus de Sainte-Anne 1984 Vue de la fouille des inveeteurs. Vue de l'ensemble de la sépulture avec son
  • empreinte au sol. GOUDELIN (Côtes-du-Nord) - Tumulus de Sainte-Anne Coupe du remplissage du caveau central avec empreinte de la première fouille sur l'angle droit. 1984 GOUDELIN (Côtes-du-Nord) - Tumulus de Sainte-Anne Tranchée ouest - le bas de la photo marque la limite de
  • l'affleurement doléritique. 1984 GOUDELIN (Côtes-du-Nord) - Tumulus de Sainte-Anne 1984 Premiers blocs de la tombe annexe apparaissant dans la tranchée ouest. Sépulture secondaire avec en arrière plan le caveau principal GOUDELIN (Côtes-du-Nord) - Tumulus de Sainte-Anne 1984 Vue de
RAP00739.pdf (SAINT-JACUT-DE-LA-MER (22). île des Ebihens. rapport de sauvetage urgent)
  • SAINT-JACUT-DE-LA-MER (22). île des Ebihens. rapport de sauvetage urgent
  • 22
  • ° 84-19H Côtes du Nord I l e s des EBihens Responsable g é n é r a l SAINT JACUT : L.LANGOUET n° s i t e 22-1-37-302-001 C.C.P. : Rennes - 5 7 - 3S1 T Novembre 1984 Société Générale Rennes 050-261256 CENTRE RÉGIONAL ARCHÉOLOGIQUE D'ALET Font d e la Cité 35400 SAINT
  • SAINT JACUT : L.LANGOUET 22-1-37-302-001 C.C.P. : Rennes 5 7 - 3B1 T Société Générale Novembre 1984 : 050-261256 Rennes Depuis 1948,on avait signalé la présence de vestiges d'occupation humaine dans les falaises entourant l'île principale.En 1978,grâce à la collaboration
  • CfV.OySioJi CENTRE RÉGIONAL ARCHÉOLOGIQUE D'ALET as Fort de la Cité 35-400 SAINT MALD Loic LANGOUET RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA FOUILLE DE SAUVETAGE DU SITE DE LA TENE FINALE DE L'ILE DES EBIHENS EN SAINT-]ACUT-DE-LA-MER (Côtes d u Nord) Juillet 1984 Autorisation n
  • MALO Loic LANGOUET RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA FOUILLE DE SAUVETAGE DU SITE DE LA TENE FINALE DE L'ILE DES EBIHENS EN SAINT-JACUT-DE-LA-MER Juillet (Côtes d u Nord) 1984 A u t o r i s a t i o n n ° 84-19H Côtes d u Nord I l e s d e s EBihens Responsable général n° s i t e
  • visibles sur une photographie aérienne prise le 14 Juillet 1984,au milieu de la fouille de sauvetage (planche II). Les conditions de la fouille. Les fouilles se sont déroulées du 9 au 21 Juillet 1984.Les gisements étant sur une île à marée haute,accessible toutefois à marée basse,il
  • structures, - une couche (M2) d'argile cuite résultant de l'effondrement du four de briquetages qui se trouve en arrière de l'excavation ouverte. SAIi^WACUT Ilea des EMfaens Fouille de Juillet 1984 EXTREMITE SUD DE L'ILE AVANT LA FOUILLE IMPLANTATION DES DEUX EXCAVATIONS
  • EXCâVATÏOH B c N Cartographie des pierres de l'éboulis de la couche 4 pierre brûlée granité tffy diorite SAINT-JACUT - Iles des Ebihens Juillet 1984 EXCAVATION B Cartographie du mobilier découvert dans la couche 4 l *i . X tesson imbrex y anse de verre B objet informe en bronze F
  • Juillet 1984 EXCAVATION B Cartographie des découvertes effectuées dans la couche 5 X F ,f tesson objet en fer fosses (trous de poteau ?) 2 foyer zone brûlée F XIH Mise en évidence d'une structure d'habitat / — C o u r b e s de niveau NGF fosses p Foyer .apparaissant comme
  • central g y. i• Coupe stratigraphique de la face Sud V\ \ h k Coupe stratigraphique de la face Est Y ^ SAINT-JACUT - Iles des Ebihens MOBILIERS MARQUANTS RETROUVES LORS PES FOUILLES DE Juillet 1984 , . )(\/ \
RAP01520.pdf ((22). communes de Plédéliac-Pléven-Plorec. rapport de prospection inventaire.)
  • (22). communes de Plédéliac-Pléven-Plorec. rapport de prospection inventaire.
  • 22
  • : mairie de Plédéliac analyses: diffusion: OBSERVATIONS: nn , au. S 02/08/84. 3retore , herbage , f-rérrhe , ffgfet , im-mexgé , surface ETAT actuel: 1 versant exposé GEOLOGIE: schistes :.'micacés et f eldspathisés; xï 1 NATURE DU SITE::' vnl dossier D.A.H.B. 22 COMMUNE
  • : dossier D.A.H.B. OBSERVATIONS: Présence dans le quart sud-Ouest de cette parcelle argileux gris avec fragments de quartz d'oxyde de fer» d'un poudingue à arrêtes vives et traces le .fos du Puits 126 a 123 '122 119 11Ô 117 115 a la 22 - PLEDELIAC 1 97B-ZL. e: 1/2000 , 1
RAP00450.pdf (PLÉDÉLIAC (22). château de la Hunaudaye. rapport de sauvetage urgent)
  • PLÉDÉLIAC (22). château de la Hunaudaye. rapport de sauvetage urgent
  • 22
  • mise à niveau ou à un nettoyage intégral avant la réalisation du dallage de cette salle. Seuls subsistaientTdans le substrat quelques fragments de schiste ayant pu servir de calage, ( Clichés 21, 22). En B - 905, a été mise au jour une cavité sub-rectangulaire de 2,25 x 0,26 m
  • x 4 mm. N° 3 : fragment de panse en pâte orangé, grain très fin, dégraissant micacé, stries de tournage formant décor sur la face extérieure, dimensions: 25 x 22 x 2,5 mm. Fragment de conduite en grès, face extérieure de couleur grise, face intérieure marron, dimensions: 36 x 48
  • , dimensions: 25 x 22 x 13 et 4 mm. IM0 9 : Fragment de bord en pâte à grain très fin, couleur interne: rose, engobe blanc sur les faces intérieure et extérieure, dégraissant indéterminé, dimensions: 30 x 9 x 6 et 3 mm. ii D 220 couche 43: IM010 : Fragment de bord en grès marron, stries de
  • schisteux argile jaune limites de gris secteur exploré 1m 0 CN CN CN 220 221 CN CN coupe O CN CN B D est 22-PLE DELI LA pi.nr AC H UN A U DA i 1 YE ZN - 44 Secteurs 30-0 P. IX-X. 8-84- Henry. \ \ 1003 Légend e 1002 limite mur¿ + de secteur
  • restaurés + +- + granit schiste liant argileux chaux ciment o ouest terre z remblai E 3 rigole 0 i= coupe • — cendreuse schisteux substrat argileux limite secteur de exploré 1m H PI.CZ 22-PLEDELIAC LA H U N A U D A Y E Z N -44 Secteur IX 2 8 - 0 8 - 84
  • P. Henry. Lé g e n d e murs restaurés granit cime nt t. x x. >c. • V' «Si r e m p lis substrat sage argileux 22 - PLEDELI LA Pl. AC H U N A U D A Y E Z N- 44 Secteur 0 1-09P. + B + C + D XI. 84 Henry. + Legende CN O murs 4- restaurés 4 granit
RAP00472.pdf (PLÉDRAN (22). le camp de Péran. rapport de fouille programmée et étude des matériaux vitrifiés)
  • PLÉDRAN (22). le camp de Péran. rapport de fouille programmée et étude des matériaux vitrifiés
  • 22
  • A N MARS AVRIL 22 SEPTEMBRE 1 9 PROGRAMMEE OCTOBRE 8 4 Saint-Germain-en-Laye, d é c e m b r e .1984 A u t o r i s a t i o n n° 0 1 7 4 4 P r o g r a m m e : H 40 C a m p >de P é r a n PLEDRAN (Côtes Responsable du Nord) : 3 . - P . Nicolardot PERAN Rapport T A B L E
  • BIBLIOGRAPHIE 1984 de F o u i l l e s DES M A T I E R E S p. 21-22 ORGANISATION DU CHANTIER Date des f o u i l l e s Moyens du c h a n t i e r Personnels Exposés avec d i a p o s i t i v e s P u b l i c a t i o n s p a r u e s en 1984 P u b l i c a t i o n s sous p r e s s e s I m p l
  • PARIS Séance de T a Société Préhistorique Française 3.-P. N i c o l a r d o t , R. D r o n , 3. P h i l i p p o n , B. R e n o u l t , R e c h e r c h e s récentes s u r l ' e n c e i n t e vitrifiée de Péran 22-23-24 j u i n 1984 NANTES-RENNES Musée Dobrée e t Université de H a u
  • Tène I I I , G a l l o - R o m a i n , Xè, XlIIè, XVII-XIXè s, 15 CONSERVATION DES VESTIGES ARCHITECTURAUX Parement intérieur du r e m p a r t Bâtiment à a b s i d e 15 7 BILAN DES DEUX CAMPAGNES DE FOUILLES EN 1984 ET PERSPECTIVES Rempart p r i n c i p a l e t bâtiment à a b s i
  • 1984 p a r 1 'A.F.A.N. e t Général d e s Côtes du N o r d , i nf ér i e u r e s à ce q u i été demandé,n'ont pu c o u v r i r 5 s e m a i n e s de t r a v a u x l a totalité des dépenses s u r 1e t e r r a i n avec une équipe de p l u s d'une d i z a i n e de p e r s o n n e s
  • . - EXPOSES AVEC DIAPOSITIVES 31 mars 1984 M a i r i e de PLEDRAN (Côtes du N o r d ) Assemblée Générale de l ' A s s o c i a t i o n des Amis du Camp de Péran. Conférences : 3.-P. N i c o l a r d o t 3. Philippon (C.N.R.S.) Les r e c h e r c h e s récentes au Camp de Péran
  • (I.F.R.O.A.) Les matériaux du Camp de Péran (étude géologique) R. Dron (L.C.P.E.) E t u d e s c h i m i q u e s s u r l e s vitrifications B. R e n o u l t 25 (E.P.H.E.) L ' e n v i r o n n e m e n t du Camp de Péran "viking" a v r i l 1984 I n s t i t u t d ' A r t e t d'Archéologie
  • 3 premières campagnes de f o u i l l e s, B. S. P .F. , C. R. S. M. , t . 8 1 , n°4, 1 9 8 4 , p.100. DRON R. , Examen c h i m i q u e des s c o r i e s du Camp de P é r a n, B.S.P.F C.R.S.M. , t . 8 1 , n°4, 1984, p. 100. BOSSIERE G.,P H TLIP PO N 3., Examen pétrographique e t
  • minéralog i q u e des matériaux du camp de Péran (Plédran C o t e s du N o r d ) , B.S.P.F. - C.R.S.M., t . 8 1 , n°4, 1984, p . 1 0 0 - 1 0 1 . R F N 0 U L T B. , R e c h e r c h e s s u r l e s a n c i e n s S c a n d i n a v e s dans l a région de Sa i n t - B r i eue (Côtes du N o r
  • travaux Le Camp de Péran, à paraître dans Archéolog i e Médiévale, v o l . XV, CAEN. DES RECHERCHES SUR LE TERRAIN EN 1984 de t e r r a i n en 1984 o n t porté s u r l e s s e c t i o n s : - S e c t i o n 2 = 143 m2 - S e c t i o n 6 = 23 m2 - 27 f o r a g e s ^ 2 5 m2 Total = 1
  • des v i t r i f i c a t i o n s combustion ce q u i s i t u e pagnes de f o u i l l e s du s i t e i 20 ap 3.-G. 4- effectuées en 1983 e t 1984 i n d i q u e n t aux e n v i r o n s ère. cam- une fréquen- du X° siècle de notre' ère : un f r a g m e n t 1) se r a p p r o
  • a levée p r i n c i p a l e (rempart A r c h i t e c t u r e défensive vitrifié).(Cf. n o t e deux campagnes de f o u i l l e s p e r m i s l e dégagement d ' a u t r e s tenant d ' a r g e n t frappé à Y o r k 2 en f i n de r a p p o r t ) de l'année 1984 o n t éléments a r c
  • , p l . 5" tion plus poraine de l'abside ,n°7) c o r r e s p o n d peut-être à une construc- a n c i e n n e que l e Xè siècle, peut-être a u s s i contem- du fossé intérieur à l ' e n c e i n t e défensive d o n t l e ,n° 4). dégagement a été p o u r s u i v i en 1984
  • FOUILLES EN 1984 ET PERSPECTIVES Les t r a v a u x p e n d a n t 5 semaines en 1984 o n t p e r m i s de préciser l e s premières r e c h e r c h e s de 1983 p l u s lièrement en ce q u i c o n c e r n e ailleurs, l e rempart i l s o n t été à l ' o r i g i n e bâtiments c o n t e
  • font déjà l ' o b j e t t a i n e de pages d o n t le ( P a r i s ) , Mme MILLET 25 a v r i l de r a p p o r t s p r o v i s o i r e s d'une v i n g - une présentation préliminaire a été f a i t e 1984 à l a Société Préhistorique Française. Ana- lyses chimiques
  • du monument a été f a i t (Avril des An- 1984). p a r P. G i a u f f r e t Un (pl. e t un p r o j e t d'étude aété proposé, en c o l l a b o r a t i o n 3. B r i a r d Ces t r a v a u x 1985 v e r r a .1986. l a troisième année de r e c h e r c h e s s u r l e camp de
  • matériel adapté e t r o b u s t e , l a de f o u i l l e s . C'est une c o n d i t i o n p u i s s e être étudiéesles p a r t i e s toute sec- nécessaire pour que inférieures du r e m p a r t . Décembre 1984 Note 1 Première d a t a t i o n archéomaqnétique du r e m p a r t
  • , 1957, 2 30 pp. , i l l . . (Les a u t r e s références b i b l i o g r a p h i q u e s que l ' o n t r o u v e dans l e t e x t e du r a p p o r t s o n t complètes) FOUILLES DU CAMP DE PERAN 1984 J.-P. NICOLARDOT U. A. 880 a u C N R S ETUDE DES MATERIAUX V I T R I F I E S DU
RAP00030.pdf (SAINT-JACUT-DE-LA-MER (22). la grosse roche. rapport de sauvetage urgent)
  • SAINT-JACUT-DE-LA-MER (22). la grosse roche. rapport de sauvetage urgent
  • 22
  • O S S E R O C H E A S A I N T - J A C U T - D E - L A - M E R (Côtes-du-Nord) JUILLET 1984 Autorisation n° 84-19H Côtes-du-Nord Iles dèjEbihens SAINT-JACUT Rennes, novembre I984 Responsable général L . LANGOUET n° site 22-1-37-302-001 09 Dn! ! V' L E Q U I P E D E R E C
  • - J A C U T - D E - L A - M E R (Côtes-du-Nord) JUILLET 1984 A u t o r i s a t i o n n° 84-19H Côtes-du-Nord Iles des E M h e n s SAINT-JACUT Responsable général L. LANGOUET n° site 22-1-37-302-001 Rennes, novembre I984 2 1 . H I S T O R I Q U E ET S I T U A T I O N . L
  • a g n e a u s s i b i e n q u e la p r é c a r i t é de c e s s i t e s en b o r d u r e de m e r érodés p a r l ' a c t i o n de la mer et des v e n t s n o u s i n c i t a en 1984 à u n e c a m p a g n e de s a u v e t a g e en liaison avec le c k a n t i e r m e n é p a r a l l
  • e r a l'objet d'un r a p p o r t a n n e x e . Le programme de fouilles de 1984 a c o n s i s t é tout d ' a b o r d à u n e r e c o n n a i s s a n c e g é n é r a l e de l ' î l e et des c o u p e s l i t t o r a l e s . A la s u i t e de c e t e x a m e n , d e u x points de
RAP00441.pdf (LE QUIOU (22). les Ruettes. rapport de sauvetage urgent)
  • LE QUIOU (22). les Ruettes. rapport de sauvetage urgent
  • 22
  • 22 - LE QUIOU Les Ruettes R a p p o r t de sauvetage 1984 D I R E C T I O N DES A N T I Q U I T E S H I S T O R I Q U E S ET P R E H I S T O R I Q U E S DE BRETAGNE En Novembre 1983, la commune, de Le Quiou (22) informait la VÂAection des Antiquités de V existence d'un
  • romaines avaient été collectées en 1938 lors de la réf tion de la fontaine Saint-Lunaire, implantée dans la parcelle concern à proximité du ruisseau, et d'autre part la présence de tegulae indiq une occupation gallo-romaine dans les moitiés Nord des parcelles 22 et 23, ainsi que dans
  • mars 1984). La parcelle 294, section B, est limitée au Sud par le chem communal de La busardiere et au Nord par un ruisseau. Elle descend en pente douce [4 %} du Sud au Nord. Le* sols se sont formés dans les dépôts pliocenes [sables, cailloux de quartz, etc...) reposant SUA des
  • Aédultei (75 x 10 m) deitinée à otAo pnlio on compte dani la AépaAtition dei, conitAuctioni pnojeteei PLAN DE SITUATION le Besso g le-Fougeray la Lande 'Oritë Cogrieraief\ N 22 LE QUIOU "f 0 metres 1 2 Covrimene d u . CJulldll Ç 4= (22) lo N 22 LEQU/OU Projet de
RAP01426.pdf (CORSEUL (22). Monterfil I. rapport de fouille préventive)
  • CORSEUL (22). Monterfil I. rapport de fouille préventive
  • 22
  • MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION DES ANTIQUITES ' DE BRETAGNE COR SEUL 198- CORSEUL , RAPPORT DES TOUILLES, ANNEE 1984 TABLE VES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 7: p. 1 Le ph.OQh.ammz de photzcXÀon, d'ztudz zt de miàz zn vaJLzuh. p. 1 II: Lz6 ^ouJJJLzi, p. 3 UONTERFIL
  • collectivité. Un programme de restauration doit être mts sur pied ultérieurement. II. - LES FOUILLES a) Le sauvetage programmé. Pour l'année 1984, ta Direction des Antiquités a présenté au Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique un dossier de proposition de décision de sauvetage
  • programmé. La fouille la plu^s importante d'aittei du service au plan financier puisqu'il a engagé 34 000 Ce sauvetage concerne la l.A.D. F. [Zone 4) du lotissement et se poursuivra au moins cinq années. En 1984, 400 ml ont. été ouverts sur la parcelle M 1 181, à l'emplacement
  • l'implantation de bâtiments, des secteurs bien urbanisés de ta ville antique. Le premier chantier s'est déroulé au mots de Février 1984 sur la. parcelle M 753 [Virection J.P. BARDEL), la seconde, sur la parcelle M 718, du mots d'avril au 1er août [direction M. 7SATT et F. FICHET VE
  • CLA1RF0NTAJNE). CORSEUL MONTERFIL RAPPORT 1984 n 6 M 0 M T E R F I L Concernant la Z.A.V. [zone 4) du lotissement, une fouille de sau- vetage programmée s'est déroutée sur la parcetle MI.181, du 1è juillet au 15 août 1984. Ves 1976, ta prospection aérienne, menée par L.Langouet, y
  • , Rapport de fouille du cabinet médical, 1984. P. GALL10U, Céramiques précoces de Rennes, p. 230, in la Civilisation des Riedones, 2e suppl. à "Archéologie en Bretagne", Brest 1980. A. et M. EERV1ERE, Introduction à l'étude d'un type céramique : les urnes à bord mouluré gallo-romaines
  • AencontA.ee. au camp d'Huelgoat où à £'î£e Guennoc (pi. Il/b, n° 7) (9). PouA. conciuAe, on peut mentlonnCA la pn.ese.nce d'une petite "coupe" à panée. dAoite et ^ond plat, pouAvue d'une, lèvAe. mouluh.ee.. Il pouAAalt à'agiA d'une, imitation de. la bonme. 22 de VAage.ndoA^ [pl. JVb, n
  • . On distingue nêanmoir un buste radié tourné à droite. Diamètre^ 19 mm (C. 703 partie supérieure du fossé 2). [2) Voir J.P. BARVEL, Rapport de fouille. Le Chemin du Ray, 1984. 25 - Etude de la céramique. La sigillée recueillie dans la C. 103 couvre une période allant du milieu du le s
  • en Bretagne, 25, 1980. 3 22. CORSEUL. 181 As d'Auguste frappé à Lyon ( 10-14 ap JC) 31 - Etude_de la_céramlque : La Sigillée appartient surtout à la fin du lie siècle, elle. est associée à une estampille, de Paternus. PATERN-FE - Es tamplllz-^-étro grade et
  • lie siècle du Cabinet médical ou du Champ Mulon. Elle est Ici associée à des vases ovoïdes à lèvres à profil ovalalre [type "olla"), des vases trlpodes... (6) Nous avons retiré de cette étude des formes précoces appartenant aux ni- veaux Inférieurs dont une forme 22, un rltt 9
  • . Il 6'agit Ici du szul objet necuetlli témoignant de VactiviXé agricole, [voir B. WOFMAMW, La qulncalltzrlz antique., notice technique, n" 13, pl. XIII, n° 22-25). Trouvé sur. la vole 2, sur la deuxième, rzchangc [sectzur E-77).. Bien que ne disposant que de peu d'élément!, de
  • présence d'une zone aghlcole. ences. Cehtes, nous saisissons encore mal ces Influ- Cependant cehtalns points méritent d'être notés. D'une part, les thols campagnes de fouille, organisées en 1984 [Chemin du Ray, Cabinet médical et Montehfil) ont démontré que la mise en place du
RAP00309.pdf (ÎLE DE BRÉHAT (22). l'île Lavret. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • ÎLE DE BRÉHAT (22). l'île Lavret. rapport de fouille programmée annuelle.
  • 22
  • SCIENTIFIQUE RAPPORT SUR LA A CAMPAGNE L'ILE A L A V R E T FOUILLES 0 U DE 1984 LA V R E C (C8tes-du-Nord) .- B R E H A T Fouille programmée ' DE Programme H 44 Autorisation ^éf. N2 2070. i Campagne de fouilles 1984? Comme prévu elle s'est déroulée entre le Mardi
  • le site archéologique. Après interdic tion de cette piste, cette résidence secondaire est acquise par la Treuhansa Anstalt, société civile ayant son siège au Liechtenstein, 3 Nous avons fouillé en sondage à l'île Lavret en 1977, puis en fouille programmée de 1979 à 1984» soit
RAP01527.pdf (CORSEUL (22). le chemin du Ray. rapport de fouille)
  • CORSEUL (22). le chemin du Ray. rapport de fouille
  • 22
RAP03371.pdf (SAINT-LORMEL (22). Chapelle Saint-Lunaire. Rapport de sondage)
  • SAINT-LORMEL (22). Chapelle Saint-Lunaire. Rapport de sondage
  • 22
RAP00431.pdf (CRÉHEN (22). la touche. rapport de sauvetage urgent)
  • CRÉHEN (22). la touche. rapport de sauvetage urgent
  • 22
  • 22 049 003 FOUILLE DE SAUVETAGE 1984 CREHEN - La Touche CENTRE RÉGIONAL ARCHÉOLOGIQUE D'ALET Font de la Cité - 354QD SAINT MALO RAPPORT DE LA FOUILLE DE SAUVETAGE A LA TOUCHE EN CREHEN (22) C.BIZIEN Rennes 57 - 3B1 T Société Générale : Rennes 050-261256
  • obtenus sur le terrain et en laboratoire . Avec l'autorisation de la Direction des Antiquités de Bretagne et après la visite du site par Monsieur CLEMENT , une fouille de sauvetage fut organisé au printemps 1984 . Le propriétaire ayant laissé un délai assez long l'option d'une fouille
RAP01526.pdf (CORSEUL (22). cabinet médical. rapport de fouille)
  • CORSEUL (22). cabinet médical. rapport de fouille
  • 22
  • granitique et de petits cailloux de quartz et épaisse en moyenne de 22 cm. - Enfin son revêtement fait de plusieurs recharges successives se compose de petits cailloux de quartz [épaisseur moyenne de 16 cm). Le profil de la rue est convexe accusant un léger pendage vers l'est. Elle est
  • droite. Par sa fonme, cet objet se rapproche beaucoup de deux boucles trouvées à Lyon (voir S. Boucher, G. Perdu et M. Gengere. Eronzt Antiques, 11, Instrumentùm, Aegyptiaca. Musée de la civilisatior Gallo-Romaine à Lyon - Lyon 1980, n° 22S-229 pp^ 34-35). Nous hésitons donc sur sa
  • au jour une zone, urbanisée et densément occupée depuis les années -20 Avant J.-C. jusqu'au début du IVe s. Apres J.-C. Cependant, malgré la faouille du Champ Mulon [1967-1971) ainsi que tes deux autres campagnes de faouille. organisées e.n 1984, nous manquons encore de
RAP00439.pdf (LANGOURLA (22). la Cocantine. rapport de sauvetage urgent)
  • LANGOURLA (22). la Cocantine. rapport de sauvetage urgent
  • 22
  • 18 au 23 juin 1984. L e j i e u - d i t la Cocantine se trouve à 2 km au Nord du bourg en bordure du C.D. N° 59 de St-Vran à Plénée-Jugon. Les coordonnées Lambert du site sont : X = 247,400 ; Y = 77,01. Nous sommes arrivés dans un secteur en plein remembrement où il paraissait