Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)
1986 [X]

44 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00698.pdf (PLOMEUR (29). beg an dorchenn. pointe de la Torche. rapport de fouille préventive)
  • 0 Programrae P 24. Olivier KAYSER \ PLOMEUR (Finistère) BEG-AN-DORCHENN. Campagne 1986. Sauvetage programmé n° 1271. Site n° 29 171 002. BEG-AN-VORCHENN CAMPAGNE VE S AU [/ETAGE PROGRAMME 19S6 Site. n° 29.171.002 Autorisation n° 1271 * * * ApAê* accord du nouveau
  • d'habitat et le décapage de la totalité du fioyer 2. Olivier KAYSER. Novembre 1986. s i 1 F uniM& Pointe de V enmara1 h 3-4 i1 iffÍA ty* 1iñ + ooy\N Ir «e v/ ,'UM,' : h * . - -F--. V? ÄJI /+ + + i taut Poulbridl , ) Sau« Youfalivtnj Marais de Lescors J '^f
  • Cl 1lot 9* *c|* 10« JJ I Cil U t i l O SCI« 104 Ml eiiM.it Cl lot.u MIS KM. ITI xcvw feoji «cm l o i m Kvm 1
RAP00003.pdf (BOURBRIAC (22). coat helluan)
RAP01066.pdf (FOUGÈRES (35). le château. rapport de sauvetage programmé)
  • 35 FOUGERES C h â t e a u - fort Rapport de fouille programmée pour 1986 F Champagne D i r e c t i o n des Antiquités de Bretagne TABLES DES MATIERES INTRODUCTION P. 1 I - LE CASTRUM P. 3 II - LA M A Ç O N N E R I E P. 11 CONCLUSION P. 19 CIRCONSTANCES Dans
  • d i é v a l e - A u b i e r / J . F . FINO - ( 1 9 7 7 ) - F o r t e r e s s e s de la F r a n c e m é d i é v a l e - P i c a r d >10 8 «12 •7 |13 FOUGERES 1986 '3ème enceinte" PHASE Ib M PHASE II LA MAÇONNERIE —oooOooo— - 12 - En 1 1 7 3 , Raoul II s e i g n e
  • Niveau d ' a r a s e m e n t du mur I P a r e m e n t de r e t e n u e du r e m b l a i s F our et cheminée contre moderne(Cf.Rap.198 la c o u r t i n e Nord FOUGERES 1986 CHATEAU FORT enceinte Plan détail lé des stuctures dégagées 35 115 001 FOUGERES 1986 "Coupes
  • ) MORTIER DE CHAUX (10) (6_9) REMBLAIS NIVELLEMENT X I V ™ S. (6) m ^ 1 > (4) ARGILE VERTE ( X V I - X V I I ™ S . ) ( 2 ) (7) REMBLAIS X V I I - S . .. . Y » 35 115 001 FOUGERES 1986 N'iVft i I . . » > » » » . » « » • ••••• i
  • ) + + V;1•++ + +++++++ +++H + (11) REMBLAIS NIVELLEMENT (occuoaoor, X I V - X V ~ S . ) •t • • -f- r-rr*o ^rs.0 « 4- • o »4. # • • 4. • • < w FIN X* DEBUT X I — S . ( 1 2 } REMBLAIS 0 •
RAP00199.pdf (INZINZAC-LOCHRIST (56). Maison forte de Sainte-Geneviève. rapport de fouille programmée annuelle)
  • SOMMAIRE I Introduction 1 RAPPEL : LE SITE . LES FOUILLES ANTERIEURES 2 LES FOUILLES DE 1986 3 RECHERCHE DU PUITS 3 RECHERCHE DE L'ESCALIER A VIS : LA FAÇADE 4 LA PIECE Bl 5 LA PIECE B2 6 LA FOSSE B2 7 1/ Pot erie saintongeaise 8 2/ Poterie glaçurée 9 3
  • 1986 sur le site médiéval de Ste Geneviève en Inzinzac-Lochrist s'est déroulée en trois temps : - Du mois de Mars au mois de Juillet, une dizaine de - journées ont été consacrées à des travaux de déblaiement, à la réalisation du nivellement général du site, à l'intervention d'un
  • leurs moniteurs ont travaillé sur le chantier; Ces convalescents, en voie de réinsertion ou déjà réinsérés, ont apporté à cette campagne de fouilles une aide efficace dans les gros travaux de piochage et brouettage. Cette campagne 1986 clot les travaux de terrain sur le site. 2
  • étroite, où se situaient les services : la cuisine (CS), l'office C avec son four à pain, des latrines, enfin une pièce B qu'il restait à fouiller. 3 LES FOUILLES DE 1986 ( Fig. 1 ) Elles se proposaient : 1 . De rechercher le puits du manoir et l'escalier à vis dont un fragment
  • dégradé : il n'en smbsiste que 2 à 6 assises, mal coi&truites et très irrégulières. On avait retrouvé, en 1984, une fenêtre étroite éclairant la pièce centBale H. La fouille de 1986 a dégagé une seconde fenêtre, au centre exact de la façade, mais dont il ne reste que peu de chose": à
  • (Fig.l). L'espace non fouillé qui subsistait au N de la pièce (3,10 x 1,50m) a été dégagé en 1986, sauf ùne zone de 1,50 x lm où un arbre était implanté et que l'on ne pouvait abattre. Aucune ouverture ou porte n'existait entre les pièces Bl et B2. La fouille a retrouvé les 6 couches
  • / Dépotoir est La fouille de ce dépotoir, càamencée en 1980 avec la section du fossé, a été poursuivie depuis lors. La poterie retrouvée en 1986 n'est pas différente de celle présentecLans les couches 15e — 16e du site : cruches, marmites, réchauffoirs, etc.. Toutefois une forme inédite
  • entièrement en bois, avec marhhes en bois massif. Une telle structure a pu exister pour desservir la pièce haute au-dessus de la pièce D sans qu'aucune trace n'en subsiste. Malgré des recherches ardues, le puits du manoir n'a pas été retrouvé. 2 . MOBILIER La campagne 1986 a donné de bons
RAP00247.pdf (PLUVIGNER (56). habitat et nécropole de Talhouët-Breventel. rapport de sauvetage programmé.)
  • DANIEL TANGUY Fouille de sauvetage programmé sur un site (^habitat du second Age du Fer, au Talhouet en PLUVIGNER (Morbihan) Rapport année 1986 Daniel TANGUY Fouille de sauvetage programmé sur un site d'habitat du second âge du Fer,au Talhouet, commune de PLUVIGNER
  • (Morbihan) . Année 1986 Rappel ; L'étude de ce site a débuté par une fouille de sauvetage d ' urgence, a.u cours de l'hiver 1985»déclenchée à la suite de travaux de défrichements sur une vaste parce] le de lande. Cette intervention,ainsi que les deux campagnes de sauvetages
  • l'enclos sur toute sa surface en procédant par des décapages extensifs, afin d'apporter des éléments de réponses concernant la nature et l'ampleur du site. In troduction; La troisième campagne de fouilles de sauvetage programmé a eu lieu durant trois semaines,du 7 au 26 juillet 1986
  • Thierry DARLET Pierre Alain LE GRAND Bertrand LE QUERE Louis MONOT Jean Christophe SALHI Jamal VINCENT Valéry Ce sont donc au total 19 personnes qui ont travaillé sur le site du Talhouet au cours du mois de juillet 1986. - 4 - La fouille : Comme prévu à l'issue de la campagne
  • dont la vocation essentiellement agricole est probable. Les recherches menées cette année ont mis en valeur l'étroite liaison entre l'enclos et la construction rectangulaire. A la fin de cette campagne de fouilles 1986,il est évident que nous avons étudié une unité de ce qui peut
  • d'humus. Intérieur de l'enclos, partie est,après le second décapage. UNIVERSITE DE RENNES DEPARTEMENT DE PHYSIQUE CRISTALLINE LABORATOIRE D'ARCHEOMETRIE RAPPORT SUR LA PROSPECTION ELECTRIQUE DU SITE ARCHEOLOGIQUE DE TALHOUET EN PLUVIGNER (56) RAPPORTEUR ANNEE L.LANGOUET 1986
RAP00704.pdf (PLOUHINEC (29). pors poullan. allée couverte. rapport de fouille programmée)
  • Jp RAPPORT PLQUHINEC ALLEE COUVERTE Autorisation Numéro FOUILLE (FINISTERE) DE n° : 972 - Programme de site Responsable DE : 29/4/33/197/007 PORS-POUL'HAN : P 28 ( 1986). AP : Michel LE COFFIC Archéologue Départemental du Finistère. JUILLET 1986 RAPPORT DE
  • PLOUHINEC ALLEE COUVERTE Autorisation Numéro (FINISTERE) DE n° : 972 - Programme de site Responsable FOUILLE : 29/4/33/197/007 PORS-POUL'HAN : P 28 ( 1986). AP : Michel LE GOFFIC Archéologue Départemental du Finistère. - JUILLET 1986 /SOMMAIRE/ PP. HISTORIQUE 7. I
  • d'autorisation de l'Archéologie de la parcelle, à assurer de fouilles et accordée M. J. des moyens logistiques archéologiques pour l'année PEUZIAT, fut 1986. imadressée - 5- / - LOCALISATION Le monument en bordure est situé de la route de la Les références Année
  • le propriétaire, 1986 avant les deux à ces derniers en fournissant des déblais le site en juin contribué l'autorisation 42 avec le déplacement pour en donnant Kersiny, débroussailler de Bénodet en prêtant en négociant de la parcelle mais aussi en prenant
  • a été choisi à dégager d'une couchés ensuite 1986. à 8 et 13 tonnes, à les déplacer de la tranchée du tertre, parente évalué téléphoniques Un carroyage tures a été employée poids accumulées L'emplacement du 07 au 26 Juillet journée effondrées (cf. ser sur
  • stéatite, de ce de quartzite, 780 tessons Temps Modernes), humains, de 1986 est des fragments type. 7 talon de poterie une perle très de en pâte d'argile de de cuite. La céramique en 19 fragments Néolithique de fonds, Trois types est composée 540 fragments de
  • foncé et blanc. 4 6 > Pointes 7 silex. 5 > Pointe de flèches de flèche tranchantes, tranchante trapézoïdales, en silex à base en fracturée. 20 my PLOUHINEC pors-poul'han n° de s i t e : 29 197 007 P mise au net: M. LE GOFFIC juillet 1986 PLAN DU D A L L A G E ET DU C
  • A I R N 21 10 I PLOUHINEC n° de site: 29 197 007 mise au net: M. LE GOFFIC juillet 1986 PLAN DU M O N U M E N T AVANT RELEVAGE DES P I L I E R S ET CARROYAGE
RAP00701.pdf (PLOUHINEC (29). Kersigneau - Saint-Jean. rapport de sondage)
  • ) Kersigneau-Saint-Jean : 29 4 33 197 AUTORISATION : N° 8 6 - 6 RESPONSABLE : MICHEL NUMÉRO DE SITE 03 H AH LE GOFFIC ARCHEOLOGUE DEPARTEMENTAL AVRIL 1986 i LE SITE DE KERSIGNEAU-SAINT-JEAN I - CIRCONSTANCES ET MOTIFS Voir en annexe 1 > Rapport II - LOCALISA d'un
  • du Goyen se trouve à angle droit, jusqu'à situés sur et ouest gauche 1986 vis-à-vis, l'un du Goyen, de la commune face à l'anse était défendue petit fleuve de PLOUHINEC, de Suguensou. de Suguensou, Cette par deux commune à partie camps d'ESQUIBIEN
  • géologique 1981). D'INTERVENTION L'équipe 95, Ay = 2 359,550 By = 2 359, 800 parfois : PONT-CROIX - EQUIPE les suivantes : de 5 à 45 m. Le substratum III du 3 Mars la rive -PONT-CROIX, Les références 1/50 000 1986 presse. nord navigable à d'intervention la limite
  • poursuites. peu que de portent moto-cross C O M P T E - R E N D U D ' I N T E R V E N T I O N SUR LE S I T E DE K E R S I G N E A U S u i t e à ¡ ' a r p e n t a g e e f f e c t u é le 28 F é v r i e r 1986 p a r M o n s i e u r C . - T . LE R O U X , D i r e c t e u r de la C i r
  • , d ' a u t r e s p r é s e n t e n t des d e s q u a m a t i o n s et d é l i t a g e s o c c a s i o n n é s p a r le g e l d e l ' h i v e r 1 985-1986. Par a i l l e u r s u n e f o u i l l e c l a n d e s t i n e r é c e n t e a été r é a lisée { e t c o n s t a t é e p a r la
  • 1986 140 . 115 H 0 sommet de structure base de structure èquidisfance des courbes de niveau: 25cm
RAP00774.pdf (BAIS (35). bourg Saint-Pair. rapport de fouille préventive)
  • ß AI5 fco ORG- ST N s ¿ r o pol
  • (AB 17) et Thorigné (AB 610). Une maison devant être construite à compter d'avril 1987 sur la parcelle AB 610, il a été décidé de pratiquer une fouille de sauvetage en week-end et pendant les vacances s c o l a i r e s . A la mi-décembre 1986, 80 sépultures ont été découvertes
RAP01632.pdf (LOCMARIAQUER (56). le chantier du nouveau cimetière. rapport de fouille programmée)
  • Sous-Direction de l'Archéologie Circonscription des Antiquités de Bretagne LOCMARIAQUER - CHANTIER DU NOUVEAU CIMETIERE Avril - Septembre 1986 par C.T. LEROUX , Y. LECERF , J.Y. TINEVEZ , E. GAUME n° De site : 56-116-008-AP Décision n°974 du 9 Avril 1986. Le chantier du
  • amenés à conduire en priorité cette intervention de manière à libérer les lieux fin Septemblre 1986. La présence effective dans cette zone de nombreux vestiges relativement délicats nous a amené à porter entièrement notre effort sur ce point de manière à tenir le calendrier , quitte à
  • des résultats obtenus en 1985 et 1986 pour la dernière zone. , Commentaires des cartes. Les carrés Bl à B15. Deux zones à forte résistivité sont décelables à l'ouest et au nord-est de la carte. Entre ces deux zones correspondant très probablement à des affleurements rocheux
  • . Sur la troisième carte figurent les cartes de 1985 et 1986 pour cette zone. On y retrouve bien la trace du caern de la Table des Marchands (B). Le trou du grand Menhir est localisé à nouveau. Entre ce trou et B, existe une anomalie linéaire (C) qui peut correspondre à un ancien
  • de 20 mètres sur 20 mètres. 28 Mai 1986 CONFRONTATION DES RESULTATS DE LA PROSPECTION ELECTRIQUE AVEC CEUX DE LA FOUILLE Les deux zones à grande résistivité au Nord-Ouest et à l'Est du décapage sont effectivement dues à la remontée du substrat granitique , la zone
RAP00031.pdf (SAINT-NICOLAS-DU-PELEM (22). colledic. rapport de sauvetage urgent)
  • parcellaire assez étroit épargné par le remembrement. C'est lors des prospections du printemps 1986 que la parcelle cadastrée A 221 livrait en son secteur central de très nombreux tessons sur une aire de 2 m 2 environ. A en juger par les fragments recueillis, ces tessons appartiennent à
  • trois poteries distinctes. M . Yves CHARPENTIER, propriétaire exploitant demeurant au lieudit Kerpage , nous autorisait à entreprendre une petite opération de sauvetage. Elle eut lieu les 31 octobre et 1er novembre 1986 avec l'autorisation de M . LE ROUX, Directeur des Antiquités de
RAP00413.pdf (TRESSÉ (35). le bas Rouault. rapport de sondage)
  • RAPPORT DE FOUILLE DU SITE Du Bas-Rouault en TRESSE (Ille et Vilaine). 1986 ;v^jif>41 RAPPORT DE FOUILLE DU SITE Du Bas-Rouault en TRESSE (Ille et Vilaine). RAPPORT DE FOUILLE DU SITE Du Bas-Rouault en TRESSE (Ille et Vilaine). V •• SOMMAIRE I) ORGANISATION DE LA
  • de construction - C) Les marques digitées - D) Les empreintes - E) Divers * Les préparations pour mortier * Les emplacements de clous BIBLIOGRAPHIE I) ORGANISATION DE LA FOUILLE La fouille du site gallo-romain au lieu-dit le Bas-Rouault en Tressé (Ille et Vilaine), en juin 1986
  • sans la bonne volonté de Mr. LOISEL, propriétaire des parcelles dans lesquelles est localisé le site. Celui-ci, nous a accordé l'occupation de ces champs pour une période allant du 1er au 30 juin 1986. L'exploration s'est déroulée du 2 au 24 juin 1986 et a donc duré trois semaines
RAP00254.pdf (QUIBERON (56). habitat de Goulvars. rapport de sauvetage programmé.)
  • SOMMAIRE P. 2. CONDITIONS DE LA FOUILLE 1. 2. le financement l'équipe P.4. PLAN DE SITUATION P.6. OBJECTIFS DE LA P.7. TRAVAUX PRELIMINAIRES 1. 2. CAMPAGNE 1986 déblaiement et quadrillage prospection magnéto-tellurique artificielle LA FOUILLE P. 11. Structure 1
  • . CHRONOLOGIE RELATIVE ET ABSOLUE P.32. CONCLUSION P.34. MOBILIER P.35 à Annexe: 40. (et 12?) ET OBJECTIFS DE LA PLANCHES PHOTOGRAPHIQUES. plan au 1/40 - ème. 1 - CAMPAGNE 19 86. CONDITIONS DE LA FOUILLE 1. LE FINANCEMENT Le financement de la campagne 1986
  • Quiberon, à proximité de la Il pointe de Conguel au lieu-dit Goulvars. l'extrémité orientale de la parcelle AS 106 du révisé de 1986 1983). La (ce numéro remplace AS 44 du commune de Ouiberon en est Cooddonn ées Lambert cadastre cadastre de propriétaire. : AY 2289,100
  • large de quatre mètres et les indices d ' autres structures. A Pâques 1986, une prospection électromagnétique 2 révèle sur 1600 m la présence de nombreux alignements. C'est la première été en2 visage fin 1986. La prospection n'a porté que sur 1600 m 2 au lieu de 5000 m pour des
  • revenir sur la exemplaire dactylographié du rapport rience réalisée à Rezéa été déposé ainsi théorie que les résultats obtenus cette de l'expé- à la DAH de Rennes en 1986, à Quiberon-Goulvars,accompa- gnés d'une première interprétation. documents graphiques qui montrent
  • orthogonaux organisés suivant de Je joins à ce rapport les une profusion une double trame: d'alignements l'une orien- tée selon les points cardinaux,1 ' autre NW-SE, La fouile de l'été 1986 n'a fait Est qu'effleurer la partie Sud- de la zone expérimentale; une des priorités de la
  • 1987 sera titude des de décaper le carré UW tracés théoriques. - 7 - campagne 60-80 pour contrôler l'exac- I 8 - NT t - 10 - STRUCTURE La ■être première explorée pagne 1986 Il du 1985 des priorités compléter fait la Très bien sage de le très bel
  • semble pouvoir être re- chronologie relaétablie avec une relative sûreté. C'est la raison a pour laquelle la été abandonnée en 1986, murs formant ainsi viron. ture, malgré la découverte de deux les retours de M33 que des murs de refend Il qui est essentiel fouille de S5 en
  • La campagne 1985 avait laisse supposer 1 'existence do deux périodes sûres dans sa partie orientale et coupée par S2 donc antérieure) période plus ancienne probable, ques pierres alignées (SI et d'une représentée par quel- (M10 sous M9 de SI). La campagne 1986 a permis
  • Gallo-Romaine.. affiner -31 - A site à du début CONCLUSIONS 1986 - OBJECTIFS 19 87 [^cs objectifs de la campagne 1 986 ont pour l'essentiel prospection magnéto-tellurique arti2 , 2 1600 m , décapage de 1000 m et trois sonda- ficielle sur ges de contrôle de fouille et fine
  • campagne 1986 était essentiellement d'élargir la zone de fouille pour en mesurer l'importance après la découverte des indices 1985 et la prospection magnéto-tellurique artificielle de Pâques 1986, divement, les relevés de murs ont après l'été,Du retard a mobilier n'a pu être ni
RAP00496.pdf ((35)(56). le bassin de la moyenne Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • , Rennes. LEROUX G., 1986 Contribution à l'étude du peuplement dans le sud de l'Ille et Vilaine (des origines au moyen-âge), Mémoire de maîtrise, inédit. Université de Haute-Bretagne, 3 Rennes. REMERCIEMENTS Ces survols ont été rendus possibles par les crédits du Conseil Supérieur
  • /86 16 H KODACHROME 64 ASA NORD Phytologiques 35I45ZV81 . B 06/08/86 II H FUJICHROME 100 ASA EST Id - • Informations photographiques complémentaires I - DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES Bilan hydrique des sols Lundi 7 JUILLET 1986. Réserva hydrique en pourcentage
  • PARTICULIERES Bilan hydrique des sols k x78 y^f^ti / X"'O 70 ,64 { » V ^W3 Lundi 08 septembre 1986 57 ♦ 58
  • 100ASA p SUD-OUEST hyto - et Scio - Informations photographiques complémentaires Bilan hydrique des sols le lundi 11 août 1986. Réserva hydrique en pourcentage d'une réserve utile (nexiaala) de 100 aa ■p PROSPECTION AERIENNE A - REFERENCES ADMINISTRATIVES Département : 35
  • SUD Scio - et Phyto id - Informations photographiques complémentaires I - DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES Bilan hydrique des sols le lundi 11 août 1986. Réserve hydrique en pourcentage d'un* réserve utile (aaxiaale) de 100 ma PROSPECTION AERIENNE A - REFERENCES
  • - DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES Bilan hydrique des sols le lundi 4 août 1986 Reserve hydrlqua an pourcentage d'une reserve utile (maxlaale) de 100 m» PROSPECTION AERIENNE {^LU'pP^f A - REFERENCES ADMINISTRATIVES Département : Commune : ^^AG^ N° INSEE : 129 35 B
  • -EST Phyto id - SUD-OUEST id - NORD id - SUD Phyto - et Scio id - • Informations photographiques complémentaires □ I - DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES Bilan hydrique des sols le lundi 11 août 1986. Réserve hydrique en pourcentage d'un* reserve utile (naxiaale) de
  • FUJICHROME 100 ASA 35033DF1325.E. 35033DFI325.F id - SUD SUD-EST id - Phyto id • - Informations photographiques complémentaires DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES Bilan hydrique des sols le lundi 23 Juin 1986. Raaarve hydrique en pourcentage d'un* reserve utile (aaxiaala
  • août 1986, Réserve hydrique en pourcentage d'une reserve utile (maxlaale) de 100 aa PROSPECTION AERIENNE REFERENCES ADMINISTRATIVES Département : 35 REFERENCES CADASTRALES Année : 1969 Commune : ST-MALO-DE-PHILY N° INSEE : 289 Section(s) et parcelle(s) Lieu-dit (hameau
  • 15 H Informations photographiques NORD-OUEST complémentaires Phyto - CZ] I - DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES Bilan hydrique des sols, le lundi 28 juillet 1986 ■71 7^ 148 • 132 ISO ' H .S6 »37 ■MB I» X33 ISS »4S Asserve hydrique en pourcentege d'une reserve utile
  • phyto- et scio- 35289ZK47.B 02/09/86 19 H FUJICHROME 100 ASA NORD-EST Id - ■ Informations photographiques complémentaires LZ] I - DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES xB a Bilan hydrique des sols le lundi II Août 1986. m Réserva hydrique en pourcentage d'une reserve
  • 15 H FUJICHROME 100 ASA EST Id - Informations photographiques complémentaires LZ] I - DONNEES CLIMATOLOGIQUES PARTICULIERES Bilan hydrique des sols le lundi 11 août 1986. Réserve hydrique en pourcentage d'une ressrvs utile (aexiaele) de 100 mm PROSPECTION AERIENNE
  • Bilan hydrique des sols le lundi I septembre 1986 Reserve hydrique en pourcentage d'une reserve utile (maximale) de 100 mm 352I9ZSI56.C Le mais A poussé beaucoup plus vigoureusement à l'aplomb des fossés comblés; la végétation y est également beaucoup plus dense
RAP00401.pdf (SAINT-MALO (35). cité d'Alet - rue de Mesle. rapport de sauvetage urgent)
  • RAPPORT DE FOUILLE DE SAUVETAGE SAINT-MALO - CITE D'ALET - RUE DE MESLE DECEMBRE 1986 RAPPORT DE FOUILLE DE SAUVETAGE SAINT-MALO - CITE D'ALET - RUE DE MESLE DECEMBRE 1986 SOMMAIRE INTRODUCTION 1) MOTIVATIONS DE LA FOUILLE 2) PRELIMINAIRES A LA FOUILLE I- LA FOUILLE
  • - seraient effectués sous notre contrôle. 2) PRELIMINAIRES A LA FOUILLE Ces travaux exploratoires eurent lieu le 05 décembre 1986 et révélèrent de suite un intérêt archéologique : en effet, sous 2 mètres de remblais apparemment récents, est apparue une couche épaisse de 50 cm environ et
  • intéressante. Figure 1 - Localisation de la fouille au sein de l'enceinte urbaine d'AIet. Figure 2 - Relevé cadastral de la zone fouillée. I - LA FOUILLE A) MOYENS UTILISES 1) Les moyens humains Les travaux s'effectuèrent du 22 au 31 décembre 1986 ( soient 8 jours de fouille effectifs
  • logement d'une partie d'entre nous. B) LE DEROULEMENT DE LA FOUTLLE Les travaux à la pelleteuse se poursuivant encore à la date du 22 décembre 1986 dans la partie Ouest de la zone concernée par notre fouille de sauvetage d'urgence - il nous a été impossible d'ouvrir un sondage à
RAP00175.pdf (DAMGAN (56). Saint-Guérin. rapport de sauvetage urgent.)
  • SAINT-GUERIN 19 8 6 DAMGAN 56 Brigitte MAISONNEUVE Nicolas ROUZEAU Rapport de fouille de sauvetage urgent effectué à Saint-Guérin en DAMGAN (Morbihan) 1986 fig.3 isas _ IAINT.CIUERIN _ DAMOAM 66 LOCALISATION Le village de Saint-Guérin en Damgan ( Morbihan
  • zone 2 bis. La zone éloigné au sud correspondant à l'affleurement d'une couche d'habitat. La zone 4 est le secteur situé à l'est de la zone 1. LA FOUILLE DE 1986 Elle a eu lieu du 7 au 21 de N. ROUZEAU, Y. ESNAULT, juillet, C. COLOMBEL, grâce à la collaboration S. JEHANNO
  • d'ouest dominants. Le programme des travaux de 1986 comportait, reprise de la fouille restée inachevée en zone 2 bis, l'extension du décapage à l'est de la zone 1 avait déjà été pressenti en 1985 ( d'une part la et d'autre part ; l'intérêt de ce secteur cf. Fig. k, p.6 , Rapport
  • a au moins un ovicapridé de 7 à 10 mois, trois ans, et un de deux à quant à la mandibule de cheval elle appartient à un sujet 13 d'environ 6 ans. Le nombre total d'individus est probablement inférieur à 10. La fouille de 1986 a livré de nouveaux vestiges osseux en zone 2 bis
  • qu'un jeton de la taille d'une monnaie ( Planche XXVIII ). Ces objets étaient connus depuis 1985. H faut y ajouter un grattoir denticulé et quelques éclats de silex provenant de la zone 2 bis fouillée en 1986. Enfin, la couche de surface de la zone /+ a livré le talon d'une
  • PROVISOIRES Les travaux de 1985 et 1986 ont montré qu'il existait au moins 2 niveaux d'occupation sur le site de Saint-Guérin, ( voir coupe AA' donc 2 périodes ). Rien dans l'étude de la céramique ne permet actuel- lement de caractériser chacune d'elle et il est probable que ces 2