Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00099.pdf (AMBON (56). église paroissiale. rapport de sauvetage urgent)
  • S A UV ETAGE décision ARCHEOLOGIQUE 88 _05 EGLISE PAROISSIALE Patrick Alain FOUILLES ANDRE TRISTE ARCHEOLOGIQUES ( Sauvetage urgent ) EGLISE PAROISSIALE D'AMBON - Morbihan - - 1988 - Autorisation n° 88-05 AH de M. des Antiquités de Bretagne. le Directeur de
  • a été percée (1). L.M.TIIIet, ou agrandie en 1649. Bretagne romane, ed. du Zodiaque, p. 49. 6 - Raisons de l'intervention archéologique de 1988. Depuis de longues années, l'église d'Ambon connait des travaux de restauration. La nef romane a été partiellement dégagée de
  • à la croisée du transept. Les travaux de fouille ont été réalisés au printemps 1988. Ils ont été menés avec l'appui efficace et bienveillant de la municipalité d'AMBON, et notamment de son maire, M. HARDY, qui a témoigné d'un grand intérêt pour ces recherches, s'attachant en
  • compréhension des fouilles qui venaient de s'achever. sacristie (1639) —r -i MORBIHAN AMBON EGLISE S* OR y JUL1TTE Joi» 1383 ITON ArcUect. en cK«r d.sM.H . FIg 4. AMBON (Morbihan). Eglise paroissiale. Emplacement des structures fouillées en 1988. Foui I les 1988 - 9 - CONDUITE
  • fouille, et les nécessités des travaux de réfection de l'église, ces ossements ont été recueillii 'et rassemblés, sous le contrôle des autorités religieuses et civiles, dans la sacristie de la chapelle du Rosaire. l'étude le 14 anthropologl que décembre conclusions 1988, dans
  • le de ces trop tard présent ossements pour rapport, que n'a nous achevé été terminée et publIée puissions le 15 en Décembre inclure 1988. les que -10- -11- Associées à ces sépultures et mêlées aux terres rapportées plusieurs monnaies ont été trouvées : des
  • (s).( (1) On a ramassé en outre des charbons de bois, pour datation. Le résultat de ces analyses C.14 ne nous est pas parvenu avant la fin de la rédaction de ce rapport ( 15 décembre 1988). -19- - 20 - Analyses des résidus métalliques du four. Les deux analyses faites sur
  • 1988) (1)- Les teneurs du cuivre et du plomb ont été dosées par électrolyse. - Les teneurs en SIo^ représentent la partie insoluble après l'attaque nitrique ; en plus de la silice, elles comprennent l'étain sous la forme oxydée ( SN0 ). - Les teneurs en fer sont donnnées en FE203
  • , elles pourraient concerner la nef. La connais sance de l'église d'Ambon passe par la révélation de ses infrastructures, dont les fouilles de 1988 ont montré la complexité et la richesse. 15 Décembre 1988. (1) P. ANORE, rapport de fouilles, 1973. (2) R. X. GRAND, BARRAL
  • l'art roman en Bretagne, Paris, Y ALTET, le paysage monumental 1958, p.280-281. , op. cit. p. 236-237 . C. E. R .A . M . 19 88 Plant ,J - P . LABAT C 3 ft.' AMBON 1988 DOUPE BB' :.E.R.A .M. P L ABAT AMBON 1988 56190 COUPE MORBIHAN A A' C . E . R . A . M . J.P L»B»T