Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Date > 1988 (retirer)
  • Creator > FICHET DE CLAIREFONTAINE François (retirer)

5 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00366.pdf (RENNES (35). 61-65 rue de Dinan. rapport de sondage)
  • RENNES 61, (ILLE-ET-VILAINE) 65 r u e de O i n a n Parcelles AC 13 - 15 ETUDE ARCHEOLOGIQUE CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES DE BRETAGNE - 1988 RENNES (Ille et Vilaine): Parcelles Sondages 6 1 - 6 5 r u e de Dinan AC 13 - 15 archéologiques Présentation : L
  • C'est sur église ( 1 9 8 6 ) e t Z.A.C. dire archéologique que Saint-Etienne l e s principaux sur l e l o n g de l a r u e d e l a r u e de S a i n t Saint l'évolution réalisées à du bâti C.E.S. (1980-1981), Malo-Ille apports Malo.: Dinan de Site ( 1987-1988
  • ( Condate ) , ont eut l i e u l e long de l a rue de Dinan ou au dessus de c e l l e - c i , sur l a rue de Saint-Malo: CE.S.Echange ( 1977-1979 ), Eglise Saint Etienne ( 1980-1981 ) , Site de l a rue Saint-Louis ( 1986 ) et Z.A.C. Saint Malo-Ille ( 1987-1988 ) . C'est dire que les
RAP00422.pdf (CORSEUL (22). Monterfil II : un quartier commercial aux Ie-IVe s. rapport intermédiaire 2 de fouille programmée 1987-1989)
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES HISTORIQUES ET PREHISTORIQUES DE BRETAGNE Programme H 30 CORSEUL (Côtes du Nord) Site de Monterfil II UN QUARTIER COMMERCIAL AUX Iè - IHè s. FOUILLE PROGRAMMEE 1988 CORSEUL ( cotes du nord
  • sur Corseul sont l'objet d'un programme de fouilles pluriannuel depuis 1987. En 1988, la subvention de l'Etat, Ministère de la Culture et de la Communication auquel s'est adjoint une aide matérielle et financière de la commune de Corseul a permis qu'une campagne de fouilles se
  • ^oooocrair»oooaoc^po INTAILLE EN CALCEDOINE DATABLE DU Ile SIECLE. ( Pièce 4) ETAT DU PROGRAMME DE FOUILLES 1988 PARCELLE AB 79: Sur une surface totale de 4500 m2 actuellement fouillée est de 992 m2 la surface En 1988, aux mois de juillet et août, se sont achevées les études des
  • l'abandon de l'édifice. Mis à part quelques rares fosses, telle celle n°93, et les puits, les niveaux des lié - IHè siècles ont livré très peu de mobilier. En 1988, quelques ensembles clos datables surtout de la première moitié du 1er siècle ont été découverts. N°60: tranchée-palissade
  • complètes. Ainsi deux grandes cruches, des vases fumigés, de la poterie commune et une forme sigillée Drag.36. Mobilier datable de la seconde moitié du 1er ap. Mobilier monétaire : 37 pièces ont été recueillies en 1988. La plupart se situaient en contexte. On doit surtout retenir la
  • sont en cornaline. Elles ont été recueillies dans un niveau bouleversé par les labours, dans la boutique 4. La première de forme circulaire, en calcédoine de couleur jaune-orangé présente un visage de vieillard. ( type courant classique linéaire: voir H.Guiraud,1988, Intailles et
  • camées de 1'époque romaine en Gaule, 48è supplément à Gallia.). La seconde intaille en calcédoine rouge, de forme ovale , représente un personnage casqué.( type courant lisse du Ilè siècle.) 4 Urne funéraire datable des années -50 / -10 av. LA CAMPAGNE DE FOUILLE - 1988
  • Saint-Antoine et autour du château de Monterfil. Ils appartiennent à un premier noyau d'habitat relativement lâche. En 1988, le site de Monterfil n'a pas livré de nouvelles structures, les' premières ayant été localisées dans la boutique 1 et l'entrepôt, si ce n'est quelques petites
  • nettement, à Monterfil II, les mutations architecturales liées à la naissance et aux premières phases de développement de la ville. En 1988, outre une meilleure connaissance des structures des niveaux précoces, la fouille aura permis d'une part de caractériser l'organisation et les
RAP00572.pdf (RENNES (35). 42-48 rue de Saint-Malo. rapport de sondage)
  • Recherches I.R.R.A.P., ' — — . — ^ ^n' • » I.R.R.À.P. 1 • I INSTITUT DE RESTAURATION ET DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES ET PALEOMETALLURGIQUES, 21 RUE DES CORDELIERS 6 0 2 0 0 COMPIEGNE TEL. 4 4 2 0 2 0 2 4 Compiègne, le 13 m a i 1988 Direction des Antiquités H i s t o r i q u e
  • ARCHEOLOGIQUES E T PALEOMETALLURGIQUES, 21 RUE DES CORDELIERS 6 0 2 0 0 COMPIEGNE TEL. 44 2 0 2 0 2 4 Compiègne, le 13 mai 1988 Direction des Antiquités H i s t o r i q u e s de Bretagne 6 rue du C h a p i t r e 35044 RENNES CEDEX N/Ref. : 88.36 RENNES DEV I S T r a i t e m e n t de r e
RAP00602.pdf (Les ateliers de potiers médiévaux en Bretagne. rapport de 1re année de projet collectif de recherches 1987-1989)
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION n CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES HISTORIQUES ET PREHISTORIQUES DE BRETAGNE Programme H 30 Four 3 de l'atelier I de Chartres de 1988 Bretagne (Xlle s.) TABLE DES MATIERES P- 2 ETAT DU PROGRAMME : Financement P- 2 Etat de
  • PROGRAMME 1989 Projet de publication: Les Ateliers de potiers médiévaux en B. p. 86 p. 89 p. 90 ATELIERS DE POTIERS MEDIEVAUX ] ] RESUME j_ Dans le cadre du programme de recherche collectif, les études réalisées en 1988 ont surtout concerné les sites potiers des départements d'Ille
  • de séchage. La mise au point de méthodes d'analyse pétrographique a permis de mieux caractériser les productions de Chartres et de Landean. 1 Coordonnateur : F . FICHET DE CLAIRFONTAINE 1988 ETAT DU PROGRAMME FINANCEMENT Les études actuellement en cours s'inscrivent dans un
  • Département d'Ille et Vilaine, dans la mesure où les laboratoires et la Circonscription des Antiquités de Bretagne y sont implantés, est relativement privilégié. En 1988, s'y sont développées la prospection-inventaire et l'étude des sources. Une opération de fouille, suscitée par le
  • de Malansac a été poursuivie. La production des ateliers de Saint Jean la Poterie, au xXVè siècle, est désormais mieux connue grâce à un lot recueilli dans le château de Rieux. Pour le Finistère, seules des analyses pétrographiques ont été menées. Les études réalisées en 1988
  • I ATELIERS DE POTIERS Xè - XVè s. LE GROUPE DE RECHERCHE En 1988, le projet collectif de recherche chercheurs professionnels ou amateurs. a associé 13 CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES: F. Fichet de Clairfontaine coordonnateur du projet M.Batt LABORATOIRE D ' ARCHEOMETRIE
  • rapport aux autres ménages. L'étude de ces sources est actuellement en cours, dans le cadre d'un mémoire de maitrise ( Melle M . NI ERES ). 3 : LES OPERATIONS DE FOUILLES. En 1988, deux opérations de fouilles programmées ont été réalisées sur les sites de Meudon en Vannes (Fin IXe
  • formes de Saint-Jean-le-Poterie se retrouvent Outre-Manche, dans des ateliers du Kent, du Sussex. En 1988, P.-R. Giot et H.Morzadec ont poursuivi l'analyse pétrographique des productions de Landean et de Chartres de Bretagne. Pour Landean, la méthode d'analyse mise au point et
  • microtoponymique et de voir s'il existe des recoupements |£ Décembre 1987. Les Dossiers du Ce.RAA., 16, (1988) LES MARDELLES, MARDRELLES OU MARZELLES DANS LA MICROTONYMIE DE LA BRETAGNE Loïc LANGOUET* et Guy SOUILLET** * Maître de Conférences à l'Université de Rennes I ** Professeur
RAP01150.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). le four Provost. rapport intermédiaire de fouille programmée 1988-1990)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). le four Provost. rapport intermédiaire de fouille programmée 1988-1990
  • 8 8 SIECLE CHARTRES DE BRETAGNE ATELIERS DE POTIERS Parcelle AK 52 FONTENAY MEDIEVAUX 1988 Résumé: Site occupé par deux ou trois ateliers de potiers médiévaux des XlIè-XIVè siècles. La campagne de fouilles 1988 a permis de mettre au jour une grande partie de l'aire de
  • a v a n c é e d è s sa l o c a l i s a t i o n : des drains de l'atelier II se d i r i g e a n t v e r s lui. Cependant, de récentes 2 prospections au sol et les fouilles réalisées en 1988, démontrent qu'il est très proche de structures du Xlè siècle. Les prospections au sol ont
  • vaisselle de table ( tasses, c o u p e s , p i c h e t s , . . ) le p l u s s o u v e n t décorée d'une glaçure verte. Sont aussi produits des briques, tuiles et pavés. Au-vu d e s p r e m i è r e s d o n n é e s d e la f o u i l l e , il é t a i t p r é v u , p o u r 1988, d e p o u r s
  • e d e v i e n n e t r o p sec et d'une couleur u n i f o r m e , les structures m i s e s au jour. 4 37 CHARTRES 1S88 A T E L I E R S 1 ET 3 A DE B. Vue générale du stie En haut : structures atelier I En bas : structures atelier III IV: LA CAMPAGNE DE FOUILLES.1988
  • c t i o n ). Deux exemplaires sont ornés d'un décor pincé. La coupelle réceptacle peut avoir ou non une lèvre p i n c é e . L'ATELIER II Il n ' é t a i t p a s e n v i s a g é , p o u r la c a m p a g n e d e f o u i l l e s 1988, d'entamer l'étude des structures de l'atelier
  • CONCLUSION GENERALE La campagne de fouilles éffectuées d u r a n t l'été 1988 a permis de localiser, sur le s i t e de F o n t e n a y , les structures de ce qui semble bien être un troisième atelier de potier ( A.III), contemporain du premier et datable du Xllè siècle ou du début du
  • autour des premières structures de l'atelier III. L'étude des structures datables du XlVè siècle, sans être repoussée à l'année suivante, ne sera menée que sur les drains et fossesdépotoirs dégagés en 1988. Il e s t d u r e s t e d e plus en plus probable, que compte-tenu de son
  • : 1225 + 15 ans ap. J.-C pour la dernière utilisation du four étudié. Philippe LANOS Rennes, septembre 1988 j Fig. 5a : Courbe de référence I-D (I. Bucur, 1986).