Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)
1989 [X]

67 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00875.pdf (PLOUGOULM (29). toul an naour - penn an dour. rapport de sondage)
RAP01712.pdf (PENESTIN (56). les Landes de Cofreneau. rapport de sauvetage urgent)
RAP00078.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. rapport de sauvetage programmé.)
  • I L E D'OUESSANT FINISTERE MEZ-NOTARIOU V I L L A G E DU P R E M I E R A G E DU FER CAMPAGNE 1989 ILE D'OUESSANT (FINISTERE) MEZ-NOTARIOU UN VILLAGE DU PREMIER AGE DU FER FOUILLE DE SAUVETAGE PROGRAMME Responsable : J.-P. LE BIHAN Archéologue municipal de Quimper, chargé
  • de mission auprès du Département du Finistère Novembre 1989 Table 1 2 3 des Matières SITUATION: 1 ORGNANISATION DE LA FOUILLE: 1 2.1 La durée du chantier: l 2.2 Les moyens matériels: 1 2.3 Les moyens humains et scientifiques: 4 2.4 Relations publiques et publication des
  • GISEMENT: . . . 1.1.1 Résultats de l a prospection magnétique: 1.1.2 Les résultats de l a campagne 1989: 1.1.3 Les estimations: 1.2 ETUDE SEDIMENTOLOGIQUE ET GRANULOMETRIQUE: 1.3 ETUDE PALYNOLOGIQUE ET ANTHRACOLOGIQUE: 1.3.1 Analyse organique: 1.3.2 Analyse anthracologique: .... LE
  • a question avant l a fouille: 3.1.2 La f o u i l l e 1989: 3.1.3 Essai d'interprétation: .... 3.2 L'US.ll: 3.2.1 Fouille et description: .... 3.2.2 E s s a i d'interprétation: .... 3.3 L'US.21: 3.4 L'US.27: 3.5 L'ENSEMBLE US.25 - US.22 - US.30: . . 3.5.1 Vue d'ensemble: 3.5.2 La partie
  • proprement d i t e s'est déroulée du 4 j u i n au 8 août 1989, s o i t sur une période d'un peu plus de deux "mois. I l convient d'ajouter une semaine pour l e s t r a n s f e r t s de matériel en j u i n (voitures, cabane de chantier) et une post- f o u i l l e de quatre mois, en octobre
  • réalisée par l e Centre des Faibles radioactivités, C.N.R.S.-C.E.A. de Gif sur Yvette, sous l a responsabilité de M. FONTUGNE. 2.4 Relations publiques e t publication d e s résultats: Les f o u i l l e s de Mez-Notariou font f a i t de plusieurs présentations: l ' o b j e t , en 1989
  • concerne l'enregistrement du matériel archéologique mis au jour nous retenons les mêmes procédés que l o r s de l a précédente campagne. Zone fouillée en 1989. 1— P l a n de répartion des s e c t e u r s X IX 1 XI III > \ 1 IV V VI VII h-" 3.4 Les réalisé
  • o n d'une technique de cartographie par photographie q u i évite les i n t e r r u p t i o n s longues de f o u i l l e et l a m o b i l i s a t i o n permanente d'un ou plusieurs s t a g i a i r e s pour les relevés. Si l'on considère que les conditions de f o u i l l e 1989
  • parcelles. La f o u i l l e 1989 vérifie de manière indiscutable cette hypothèse. Dans l a zone o r i e n t a l e de l a Marques de p a r c e l l a i r e moderne. Situation cadastral« P l a n e t résultats de l a p r o s p e c t i o n archéo-magnétique f o u i l l e , sur
  • i q u e par c e t t e méthode. 1 . 1 .2. 1989: .......... Le s résultats Cette campagne f a i t domaine. de l a campagne progresser notre connaissance dans ce D'une part les bâtiments à fondations lourdes e t profondes cessent d'apparaître au niveau du secteur V de l a f o
  • révèle très éloquente. Dans l e cas du bâtiment Us.24 l e rapport entre l e volume de fondation et l a s u p e r f i c i e de l'édifice est de 1/3 ; pour l a cabane du Braden I I , i l est de 1/15. La campagne 1989 permet l'étude de d i x bâtiments de ce type, t r o i s d'entre eux
  • enfouir des poutres horizontales de consolidation. Ce point p a r t i c u l i e r retiendra notre a t t e n t i o n lors de l'étude de chaque bâtiment à fondations lourdes 3.1.2 La f o u i l l e 1989: L'extension de l a f o u i l l e du bâtiment vers l ' e s t , en zone IV permet
RAP01143.pdf (QUIMPER (29). Keradennec. rapport de sondage)
RAP00379.pdf (SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). le château. rapport de sondage.)
  • , 1989; Leguay 19811. C'est d ' a i l l e u r s ce qui causa sa perte. juillet Suite à l a t e r r i b l e défaite bretonne q u i a v a i t eu l i e u l e 28 1488 sur l a "lande de l a rencontre", à l'ouest de l a v i l l e Aubin, l e s français décidèrent de démolir l a forteresse
  • en a été et de poser de nouvelles questions (Ce.R.A.Pa.R, 1988; Cucarull, 1989). De plus, une véritable prise de conscience de l a part de l a population et des élus a grandement favorisé l e t r a v a i l d'approche. Le rachat de l a p a r t i e privée par l e Conseil
  • Général et sa mise à d i s p o s i t i o n du public, a i n s i que l a création en 1989 de l'association " l e s amis du château de Saint Aubin" ont permis de s t r u c t u r e r un p r o j e t , dont l e sondage n'est que l'étape l i m i n a i r e . 0 50m v \ \ \ \ 1
  • amené dans l a s a l l e 1. La rareté de son u t i l i s a t i o n dans l e s châteaux des marches bretonnes est générale [Cintré, 1989]. Quoi q u ' i l en s o i t , grâce à l a f o u i l l e et aux relevés, deux choses semblent acquises: l a complexité de l'évolution de cette p
  • , 1988: Rapport de prospection-inventaire. - Cintré, 1989: La frontière franco-bretonne mentalités, guerre Histoire, du Moyen-Age. Vle-XYIe s. Economie, e t société en Pays de marches, thèse de doctorat d'Etat en Rouen, 1989, 3 v o l . - Cucarull, 1988: La mémoire d'une région: l
  • e s survivances de l a b a t a i l l e de Saint Aubin (XVIe-XIXe s ) , L r Pays de Fougères. 1988, 69, p 39-43. - Cucarull, 1989: Le château de Saint Aubin du Cormier, Archéologie médiévale, 1989, p 348-349. - Fino, 1977: Forteresses de l a France médiévale. Paris (3ème éd
RAP00325.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four Provost. rapport intermédiaire de 1re et 2e année de fouille programmée triannuelle)
  • CTLÑFÍRRGS ¿ ß REt/3 GFL/P tov/re^ñ y. JOp^ 11 ? t) 325 CHARTRES DE BRETAGNE - FONTENAY ATELIERS DE POTIERS MEDIEVAUX PARCELLE AK 52 - 1989 - Programme de fouilles pluriannuelles RESUME : Site occupé par au moins quatre ateliers de potiers entre le Xlle s. et le
  • XlVe s. La campagne de fouilles 1989 a permis de mettre au jour le plan d'un bâtiment en bois (atelier I) et une grande partie de l'aire de travail de l'atelier II dont trois fours d'un modèle similaire à ceux étudiés en 1987. Les ateliers des XlIIe-XIVe s. ne sont surtout connus
  • d'une aide technique des services municipaux de la commune de Chartres de Bretagne et l'équipe de fouilles a pu être logée dans les locaux du Centre Culturel. B: Etat d'avancement des recherches. - 1 - Surface d'étudiée en fin 1989. La campagne 1989 a été conduite sur une aire de
  • entièrement étudié et ceux 5 et 6 le seront en 1990. 11 reste à fouiller, pour la dernière campagne, une surface de près de 500 rn2 qui est susceptible de correspondre à l'emplacement, de l'aire de rejet de l'atelier II et de l'aire de travail de l'atelier III découvert en 1989. P l a n
  • 2 : Situation des 3 carrés prospectés. c- d 11 oa iCtirt m t n - 3 4 — 2 = Etude des sources médiévales. L'étude des archives médiévales mentionnant directement ou indirectement l'artisanat potier chartrain a été poursuivie en 1989 avec le dépouillement systématique des
  • &SAonnièsiz ATELIER I F ob&tL-dipotoL'-. (non ^ouÂlZze.) CHARTRES VE BRETAGNE fÛNTENAV: Etat en J9S9. FOÑTENAY , ChaAtAM, dz Bsie.tagn&: vue dé>viznn
  • d'avantage vers l'Est l'aire de travail de cet atelier de potier datable de la fin Xlle - début X H I e s. De 1987 à 1989, quelques 217 m2 de cet atelier ont pu être étudiés. En 1989, de nouvelles structures ont été mises au jour dans la partie Sud de l'aire de façonnage et autour des
  • chargement de vases. r B: L'ATELIER II L'étude de l'aire de travail de cet atelier, contemporain du premier, a été le principal objectif de la campagne de 1989. En 1988, seuls 25 m2 de l'aire de façonnage avaient été mis au jour. Depuis, l'atelier I I a été étudié sur une surface de
  • co—dirigé par X Barrai (université de Rennes) et D Dufournier (CRAM. Caen). Durant la campagne de 1989, la fouille du drain n°ll a été achevée (étude d'un lot céramique provenant sans doute d'une voûte démontée) ainsi que celle de dépotoirs situés de part et d'autre du drain n°7
  • , recouvrant entre autre les deux fours localisés en 1989, une grande partie de l'aire de rejet de l'atelier II et sans doute des structures appartenant à l'atelier III. Chartres sur les dans les ateliers finale à En 1990, les premières publications sur le site de seront proposées dans le
RAP00451.pdf (HÉNON (22). les vignes. rapport sondage)
RAP00768.pdf (MAXENT (35). église paroissiale. rapport de sondages archéologiques)
  • -ET-VILAINE) CAROLINGIENNE 1989 4 768 MAXENT (Ille—et-Vilaine) EGLISE CAROLINGIENNE INTRODUCTION Le canton de PLEL^N—LE—GRAND a é t é retenu dans l e cadre de l ' O p é r a t i o n I n t é g r é e de Développement de l a Bretagne pour 1a mise touristiques. en Il
  • inhumations (Wembrit, Saint-Maixent p e u t - ê t r e l e narthex. ?) avec l e déambulatoire et II : LES FOUILLES ARCHEOLOGIQUES. Les sondages archéologiques ont été réalisés le jeudi 10 août 1989. Une tranchée de 26, 20 m de long e t de 0,87 y m de large pelle. , de d i r
RAP00210.pdf (LARMOR-PLAGE (56). fontaine du Treuch. rapport de sondage)
  • SONDAGE ARCHEOLOGIQUE MOUSTOIR — BERÏÏIET AU EN L A R M OR-PLAGE (MORBIHAN) En 1988 - 1989 les travaux de construction d'un nouveau tronçon de route cotière entre Larmor-Plage et le village de Lomener en Ploemeur ( Morbihan ) remblayaient une zone déclive entre les
RAP00559.pdf (la région du haut-ellé (56). rapport de prospection inventaire)
  • 1 PROSPECTION — DU INVENTAIRE HAUT — ELLE ( DE LA REGION MORBIHAN ) ( Communes du Faou'ét, Lanvenegen, Langonnet, Priziac, Guiscriff , Plo'êrdut) . La campagne 1989 de prospection - inventaire dans la région du Hamt-Ellé s'est étalée sur toute l'année, de Janvier à
  • : BRIARD J., GOUEZIN BH. , ONNEE T. du Bronze ,r rt Deux dépots inédits de l'Age Soc. d'Hist. et d'Archéo. du Pays de Lorient, 1988-1989, pp. 22-28. - TREUSCOAT Manoir médiéval. Section C2, parcelle 46?. Le manoir de Treuscoat a été vendu au début des années 70, et remonté par son
  • Rennes. L'une de ces haches analysée par J. R. BOURHIS a montré une forte teneur en étain. Biblio : BRIARD J, GOUEZIN Ph, ONNEE T, "Deux dépots inédits de l'Age du Bronze". Soc. d'Hist. et d'Archéo. du Pays de Lorient, 1988-1989» pp. 22-28. - SAINT FIACRE Stèle hémisphérique gauloise
  • d'une grande quantité de tegulae lors de la destruction d'un talus. Section 01, parcelle 187. Biblio (l). COMMUNE DE LE CROISTY La commune de Le Croisty n'a pas fait l'objet de travaux pendant l'année 1989. SONDAGE A P1ELZIAC - PELLAN - VIHAN La prospection en surface avait
  • en fait qu'un bloc naturel. Le sondage n'a retrouvé aucune structure ni reste d'une inhumation. 8 RESULTATS DE LA - CAMPAGNE 1989 A l'issue d'une année de prospection- inventaire, les résultats obtenus couvrent toutes les périodes préhistoriques et historiques, sauf le
  • Faouet Bull, de la Soc. d'Eist. et d'Archéc. du Pays de Lorient 1988-1989, pp. 22-26. Cadastre Année : Coordonnées de l'épicentre 1977 Section(s) et parcelle(s) Zone Lambert : : JJ 2, 2 £5 et 27C £ X = 163, 050 \ V = 354,100 VD2 Ait litige NGFîHOm) 270 II r 163
  • 1965, pp. 52-54. GI0T PR, BRIARD J et PAPE L. - Protohistoire de la Bretagne. Rennes 1979. M0HEN JP. - Le monde des mégalithes. 1989, p. 27. Coordonnées de 1 ' épicentre Cadastre Année : Zone Lambert : Section(s) et parcelle(s) : X = Emplacement de 2a trouvaille indéterminé i
  • : I 248 m ou II 1989 PLOERDUT 56 Site gallo-romain parcelle 645, section R4, cadastre de 1842 Lieu-dit : Bois de Lochrist Coordonnées Lambert T : X = -$%,12Ç 1^3, RA, Y = ûcd| . Ck . .-i'Hr René LE COZ a récupéré un grand nombre de fragments de tuiles et un fond de
  • AltitiH" NGF : I 200 1 ' épicentre ou m 11 1989 PLOERDUT 56 Gisement gallo-romain parcelle 34, section 01, cadastre de 1842, ou parcelle 187, section 01, cadastre de 1986 Lieu-dit : La Villeneuve Coordonnées Lambert II : X = 179,650 Y = 357,100 A. BARACH a découvert un site
  • Directeur de Circonscription Objet : Sondage à Manépemeur en PRIZIAC Cher Monsieur, Je tfous avais entretenu par téléphone, il y a environ un mois, d'un site découvert en 1989 lors de nos prospections sur la commune de Priziac, probablement un village médiéval, et sur lequel il serait
RAP00243.pdf (PLUVIGNER (56). habitat et nécropole de Talhouët-Breventel. rapport final de fp2)
  • DANIEL TANGUY FOUILLE PROGRAMMEE SUR LE SITE D'HABITAT ET LES SÉPULTURES DE L'AGE DU FER, COMMUNE DE PLUVIGNER AU TALHOUF.T (MORBIHAN) Années 1988-1989 DANIEL TANGUY FOUILLE PROGRAMMEE SUR LE SITE D'HABITAT ET LES SÉPULTURES DE L'AGE DU COMMUNE DE PLUVIGNER FER, AU
  • l'habitat, En temps, sous immédiate la de fouille (1988-1989)- plus 1988 Nous sépultures 1988, de conduit premier proximité ont donné plusieurs découvertes cons- centrale. un deux l'objet d'une étude. recherches centrale, a rapidement partie est devenue
  • Frs émanant du Conseil Général du Morbihan. 1989, Pour analyses, ont les été crédits d'Etat, reconduits de façon crédits municipaux se sont élevés cette fois uniquement à à semblable. et Les 10 300 Frs consacré fouille. Par contre, l'aide 1988 doit être
  • considérée comme du Conseil Général pour exceptionnelle la fonctionnent puisqu'elle n'a pas été reconduite en 1989Il faut bien logistique de année, du a déblaiement Près et 40 Talhouet durant juillet gratuitement a pris préalables de 1989- ajouter à ce
  • funéraire que sur l'habitat du "premier Âge du Fer" nos connaissances du processus 1'Armorique pourront évoluer. V de du "celtisation" que de 19 CONCLUSION Les fouilles de 1988 - 1989 ont montré la richesse et la diversité des structures du site. Elles ont mis en
  • Tel: (1) 69 82 35 25 Résultat de la mesure d'âge par le Carbone 14 de l'échantillon : Gif-8 0 02 Echantillon prélevé par: D. TANGUY Soumis par: D. TANGUY Le: 1/1989 Sous la référence: 1988 structure funéraire S 2 Nature de l'échantillon: Charbon de bois Lieu de prélèvement
  • : d'habitat du Talhouet PLUVIGNER , Morbihan Résultat de la mesure de l'âge: 1450 ± 50 ans d 13C: -26,20%o Date calibrée: Cal AD (658,470) OBSERVATIONS: Intervalle de confiance 95% (2 sigmas) Calibration d'après PAZDUR et MICHCZYNSKA GIF le: 1 6/06/89 1989 (Radiocarbon à paraître
RAP00640.pdf (CARHAIX (29). " 2, rue des Augustins". rapport de sauvetage urgent)
  • t r u c t i o n Départemental par à la des fouille Roger la présentée compte-rendu par de par 89.PC.074 à un une formulées n° le 2 R u e 1989, de Préhistoriques pour correspondant bénévole et de construire 1989, 14 J u i n prescriptions Historiques
  • it: M D E BRETAGNE AUTORISATION TEMPORAIRE DE valable du Le Directeur des Antiquités demeurant à ' ««sw ¡¡Sud SAUVETAGE 10 mars Balaneg-Huella, Saint-Eloy LE GOFFIC confie à M. 29224 n° 89. AbL 30 juin 1989 au de Bretagne A L-; f? i y g prénom : Michel DAOULAS la
  • ^ * * déclare con^entin à ce. que. dej> {¡ouuitlej> asickéolo ¿otent e.ntAepnjj,oj> aouà le contrôle de la Vinection deA Antiquité* de Bretagne, dan* le teAAatn ct-deAAuA désigné, durant l'année : 1989. Le teAAatn seAa. Aeintô en état à l'tisue. de^> travaux. Les objets et échantillons
  • . collection privée i I 3. autre Finistère. auteur LE GOFFIC Michel Existence de , f iche(s) complémentaire(s) / Date: /* 73 Juin 1989. . 4 / 1-80 -79 1-78 N. 169 Levés stéréotopographiques aériens complétés Resfifution de la mission photographique sur le terrain en 1 9 6 7
RAP00416.pdf (TRESSÉ (35). le bas Rouault. rapport de fouille programmée annuelle et synthèse)
  • RAPPORT DE SYNTHESE DU SITE Du Bas-Rouault en TRESSE (Me-et-Vilaine) 1988-1989 Laboratoire d'Archéométrie de Rennes I. RAPPORT DE SYNTHESE DU SITE Du Bas-Rouault en TRESSE (llle-et-Vilaine) 1988-1989 Laboratoire d'Archéométrie de Rennes I. SOMMAIRE INTRODUCTION I
  • - ORGANISATION ET DEROULEMENT DE LA FOUILLE A - Organisation B - Déroulement C - Résultats de la prospection magnétique de 1989 II - ZONES 3, 2, 9 (fouille 1988) et 6 A - Couches superficielles sous l'humus 1) Description stratigraphique (zones 3, 2, 6 et 9) a) Zone 3 b) Zone 2 c) Zone 6 d
  • construction et poterie commune) Le BasRouault en TRESSE (llle-et-Vilaine) (Campagnes de fouille 1988-1989) AVANT-PROPOS Nous avons opté, dès le début de la fouille de l'atelier gallo-romain de Tressé, pour des rapports concernant les structures aussi complets que possible et qui ont
  • 1989 et nous ne présenterons pas de photographies de cette fouille (il sera toujours possible de référer au rapport 1988). De plus, la quantité du matériel sortie cet été ne nous permet pas de présenter un bilan précis, nous espérons fortement que celui-ci pourra être étudié en 1990
  • archéologique. Les objectifs pour 1989 étaient les suivants ; - La fouille exhaustive des zones 4 et 5 afin d'apprendre s'il existait, au sud, du bassin de foulage, d'autres vestiges liés à cette activité. - Une extension au nord pour localiser d'autre trous de poteaux prouvant par leur
  • sciences, - Gaël HAMGONAT, lycéen, - Alain QUEBRIAC, lycéen, - Bernadette QUEBRIAC, étudiante en économie, - Frédérick LEMAIRE, étudiant en sciences, - Bernard LEPRETRE, Ingénieur, - Yehan MEURY, lycéen, - Guillaume TRUFFER, lycéen, - Frédérique WARNET, étudiante en histoire. En 1989
  • fouille de subventions pour un total de 25000 francs : 15000 francs délivrés par l'A.F.A.N., 10000 francs accordés sur les crédits pour l'archéologie départementale par le conseil général d'Ille-et -Vilaine. Nous avons bénéficié, en 1989, de subventions pour un total de 30000 francs
  • : 15000 francs délivrés par l'A.FAN., 15000 francs accordés sur les crédits pour l'archéologie départementale par le conseil général d'Ille-et -Vilaine. Des prélèvements ont été effectués, en 1989, par le Laboratoire d'Archéométrie de l'université de Rennes I, pour les datations des
  • dans deux sondages. En 1989, le fouille s'est déroulée du 1er au 31 juillet et une semaine au milieu du mois d'août. La fouille s'est organisée en trois excavations séparées. La première zone, numérotée 6, est située au nord de la zone 2, à laquelle elle est contiguë mais de manière
  • donné lieu à différents plans et de nombreuses coupes que nous ne présenterons dans ce rapport que s'ils sont essentiels à la bonne compréhension du texte. C - Résultats de la prospection magnétique de 1989 Au mois de juin 1989, nous avons réalisé avec l'aide de Philippe LANOS
  • PROBABLEMENT D'ORIGINE ARCHEOLOGIQUE F '9-2 DEUXIEME TRANCHE DE LA PROSPECTION MAGNETIQUE D E TRESSE au sud et à l'est des zones fouillées de 1986 à 1988 Travail effectué par P. LANOS et F. LE NY Juin 1989. Fig.3 : Plan d'ensemble des couches superficielles sous l'humus dans les
RAP00361.pdf (PLÉLAN-LE-GRAND (35). étang du Perray (35). rapport de sondage.)
  • - - ••..•.. - .•-••.., , „.- . > V-" - -••-- ' >• .- :>:.-, '- - - 'Ï -fesfêp^t . -M Âftii«» Vf -S» ^r-'' • - :-: , .• '.••.i • V.. (jRflKiD ^ ... . -, uftMie tiMtmb, . Cf: HezbaJcy SONDAGE D'US BAS FOURNEAU ET DE SES STRUCTURES ANNEXES Le Perray, en PLELAN LE GRAND (septembre-octobre 1989) Texte: Jean
  • quelques scories. A noter en profondeur, la présence, très conforme, de s c o r i e s de four (DOMERGUE, 1989), certaines d'un diamètre de 20 à 30cms , les autres de petites dimensions et mélangées à du c h a r b o n de bois. La cuve - l ' a m p l e u r des d i m e n s i o n s font
  • BIHAN 19~4. MENEZ 1988, ABETEL 1987, DUNIKOV.'SKI 1989 , HAMON 198S ...). Le site du Perray n'a pas failli a la règle : les amas s u p e r f i c i e l s de scories FI et F3 ont révélé en p r o f o n d e u r la présence de fosses emplies de déchets m é t a l l u r g i q u e s : * La
  • matériaux en fusion" (HAMON,1989) . Signalons pour en terminer avec les structures annexes, la présence une dizaine de mètres en-dessous du bas-fourneau, d'une sorte d ' e x c a v a t i o n (structure E sur le plan d'ensemble) plane, g r o s s i è r e m e n t c i r c u l a i r e quant
  • ; elle ne livra aucun matériel a r c h é o l o g i q u e en surface. CONCLUSION Bien eue limité , ce sondage du site n°3 s'est révélé très s a t i s f a i s a n t , en ce qu'il a p e r m i s d'exhumer un "périmètre de travail du fer" (HIpON,1989) centré autour d'un bas-fourneau de
RAP00522.pdf (PLÉCHÂTEL (35). carte communale. rapport de prospection inventaire)
  • universitaires qui ont vu le jour ces dernières années, mémoires de maîtrise et de D.E.A. (G. Jumel, 1982 et 1983 ; G. Leroux, 1986 et 1988) et thèse de doctorat (G. Jumel, 1989). Noyaisur -Seiche ChartrV de-Bwtayne \ cLV ?'VJ sw-Seiclie *1 St-ErWon ^ ourgbard Cji an* loup Le
  • outillage peut s'apparenter sur le plan morphologique à celui de Saint-Congard (Morbihan). Cet outillage dont nous avons discuté la position chronologique dans une thèse soutenue en 1989 pourrait se rapporter à la charnière du Mésolithique final et du Néolithique ancien. (X : 297,20 ; Y