Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)
1990 [X]

57 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03212.pdf (LE CLOITRE-SAINT-THEGONNEC (29). Quillien : site mésolithique. Rapport de sondage)
  • ' : - : 'G5V ■ • :'.v •■-■' - /' . / >' ; 4 44; LÉOPOLD Pierre RAPPORT DU CONCERNANT CLOI I'RE-SA 1NT-THÉGONNEC (LE 31 I) LE SONDAGE MÉSOLITHIQUE DE SITE Mars Avril 7 - , QUILLIEN FINISTERE)* 1990 PROBLÉMATIQUE Quillien (fig.l) est identifié depuis 1984. Au
RAP02111.pdf (CARHAIX (29). rue Charles le Goff. rapport de sondage)
RAP01849.pdf (LOCMARIAQUER (56). la Table des Marchand. rapport intermédiaire de fouille programmée 1989-1991)
  • Programme triennal de recherches (1989-1991) Rapport intermédiaire (Campagne de fouilles 1990) avec le concours: — du Ministère de la Culture et de la Communication (Sous-direction de l'Archéologie) — du Centre National de la Recherche Scientifique (UPR 403) — de l'Université de Nantes
  • bien. Que chacun des acteurs de ce nouvel épisode reçoive ici témoignage de notre profonde gratitude. SOMMAIRE I - RAPPELS. A - Premier programme triennal (1986-1988). B - Deuxième programme triennal (1989-1991). II - ETAT DES LIEUX. III - MOYENS ET PLANS DE FOUILLES 1990
  • - LOCMARIAQUER - Vue générale sur les deux chantiers de fouilles, Er Vinglé à gauche et Table des Marchand à droite. La photo est prise à proximité du tronçon principal du Grand Menhir (septembre 1990 n°90.880) I - RAPPELS La Table des Marchand, l'un des fleurons de l'architecture et de
  • décapages en direction du Grand Menhir. Les recherches 1990 sont donc dans le prolongement direct de celles de 1989. En 1989, nous sommes sortis de l'emprise du cairn des Marchand proprement dit. Sous le niveau correspondant à la période de construction du monument, dans la direction
  • ; simultanément des déchets de débitage d'orthogneiss retrouvés près de ces fosses, juste dans le niveau d'occupation du cairn des Marchand, attestaient la date de ces destructions lors de l'édification de la grande tombe. 11 - ETAT U&S LIEUX Au cours de l'hiver 1989-1990, pendant
  • campagnes, offre, à chaque printemps, un triste spectacle. Dans la perspective assez proche de la remise en état du monument et de ses abords (en fait, les travaux ont commencé en juillet 1990 et se termineront en mars 1991), il conviendrait que la routine de l'entretien, du désherbage
  • MARCHAND «13go Rocher Sol d'occupation qallo-romain Perturbations modernes Le Grand Menhir 2 - LOCMARIAQUER - TABLE DES MARCHAND - Plan général des fouilles. Etat à la fin de la campagne 1990. En 1990, les travaux ont concerné les bandes XA-XI/4-26, ZA-XI/18-19, D-H/22-24, BJ/2-5
  • . Les foyers sont désignés F et les fosses de stèles fo. On remarquera, de 4 à 20 dans les bandes ZA à XI, les affleurements du socle, souvent exploités en petites carrières. III - MOYENS ET PLANS DE FOUILLES 1990 A - Considérations sur le fonctionnement. Commencée le 2 mai, la
  • , un autre secteur abandonné en 1989 pour des raisons de sécheresse a été achevé; il s'agit du rectangle D-H/22-24. 3 - LOCMARIAQUER - TABLE DES MARCHAND - Vue générale sur le grand secteur de fouilles ZA-XI/4-26 Zone des carrières et des stèles (septembre 1990 - n° 90.863). IV
  • MARCHAND - Zone des carrières, ZAXI/12-20 Remarquer l'orientation générale des diaclases du granité, (septembre 1990 - n° 90.718). 7 - LOCMARIAQUER - TABLE DES MARCHAND - Carrières d'extraction de granité. a - Traces de rubéfaction. (n° 90.452). b - Instruments en quartz en place dans
  • scelle les niveaux 9 pré-TdM, on observe quelques centimètres d'arène granitique pouvant venir des rejets de creusement des fosses de fondation de stèles. C - La zone des fosses de stèles : ZA-XI/21-26 La fouille réalisée en 1990 a agrandi un secteur de fouille ouvert en 1989 en ZA
  • - LOCMARIAQUER - TABLE DES MARCHAND - Fosses de stèles et trous de poteaux, (septembre 1990 - n° 90.743). niveau de terre jaune stérile et le socle granitique altéré, et d'être bordées, sur une face, de pierres de calage. Il semblait déjà que ces deux cavités étaient alignées sur un axe
  • premiers décapages 1990 permettent de retrouver en F-G, au niveau du sol TdM, l'amas linéaire de pierres, déjà aperçu dans la bande 20-21, qui correspond à une sorte de ceinture d'éboulis ou de reliquat de destruction, à 6/7 mètres de la base du mur II du cairn (fig. 20a). Au-dessous
  • archéologique notées alentour ne se révélaient pas très fortes, il ne semblait pas d'une grande utilité de s'attaquer à ce secteur. En 1990, la rectification des limites du chantier et la levée des contraintes de fouilles vers l'entrée du cairn nous ont permis d'effectuer l'exploration de ce
  • bronze ancien. 36 - LOCMARIAQUER - TABLE DES MARCHAND - Poteries des niveaux tardifs. IX - CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES Bien qu'une estimation superficielle puisse conduire à considérer les recherches de la campagne 1990 comme un simple prolongement de celles de 1989, il nous
RAP01711.pdf (PENESTIN (56). Lande de Cofreneau. rapport de sauvetage programmé)
  • Olivier KAYSER S6/SS.oo3 fîP. PENESTIN Lande de Cofrenau Sauvetage progra««é 1990 POINTE'DE PENNLAN ~L~^ >~rxr * * "r.«Tvé*r.. J'Toul-Coque'nrv'i! '''''//''''/•'■'s. + Basse de Prières V.io V* ,1 iw»TO\ffl '■'0 Grand Sèdf','//, POINrFDO HAIGUEN
  • d'argile cuite impliquent une proximité probable de telles structures de combustion. Il paraît évident que le niveau dégagé en correspond à une aire de dépotoire, à la fois artisanal rejets de briquetage) (la céramique). et domestique 1990 (les Les lits de blocs
RAP01427.pdf (SAINT-JEAN-SUR-VILAINE (35). le Tertre. sépulture du Moyen Âge. rue Bellevue. rapport de sondage)
  • SAINT JEAN - SUR - VILAINE LE TERTRE (35 283 004) (ILLE - ET - VILAINE) RAPPORT DE SAUVETAGE URGENT Novembre 1990 Michael BATT. Ingenieur d'Etudes, Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE Rennes : S.R.A. de Bretagne. FICHE
  • l'église paroissiale et à 130 mètres au nord de la Vilaine. Au mois de novembre 1990 des travaux liés à l'aménagement d'un jardin potager font apparaître,à la suite de l'effondrement des dalles de couverture, une sépulture en coffre. Le décapage de la terre végétale a montré que celui
RAP01144.pdf (DINAN (22). 23 à 29 rue de la Croix. rapport de sondage)
  • à RENNES, des sondages ont été réalisés le 20 novembre 1990. » Trois tranchées ont été réalisées perpendiculairement au rempart à l'aide d'un tracto-pelle jusqu'à atteindre le sol naturel, constitué d'arène granitique à cet emplacement. D'une profondeur comprise entre 2,50 m et
  • 1990, sous réserve de la clause de découverte fortuite. I FAIT A RENNES, le 30 novembre 1990 LE CONSERVATEUR, Y. MENEZ. ? d l u T 5m 0 5 10 15 m. —I
RAP01142.pdf (QUIMPER (29). Keradennec. rapport de fouille préventive)
  • L'OPERATION DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE LOURD DE KERADENNEC EN QUIMPER J.Y. ROBIC et J.P. LE BIHAN De décembre 1989 à septembre 1990 un diagnostic lourd est mené sur 10 ha de la zone d'aménagement péri-urbaine de Keradennec au sud de Quimper. L'opération est financée par la
RAP00861.pdf (CARHAIX (29). "6 rue Bazeilles". rapport de sondage)
  • RAPPORT DE SONDAGE AFFECTUE RUE DE BAZAILLES COMMUNE DE CARHAIX- PLOUGUER (FINISTERE) CIRCONSCRIPTION OCTOBRE 1990 Michael BATT DES A N T I Q U I T E S DE BRETAGNE RAPPORT DE SONDAGE AFFECTUE A CARHAIX PLOUGUER (FINISTERE) RUE BAZAILLES SITUATION: Commune
  • . présence de et demandant la forme destruction. été réalisés à la de AD du des A n t i q u i t é s sondages tranchées sud - sondages négociations quatre orientées des 1990. section Circonscription appartenant une é t u d e 2 au 3 O c t o b r e parcelle PLOUGUER
  • u i l l e t la la ville 1988, antique une t e l l e de VORGIUM n ' a jamais fortement été urbanisé disponible de pour fouille. Une demande fin superficie 1990 début 1991 de p e r m i s pour ce de c o n s t r u i r e terrain. sera déposée 1 KILOMETRE
RAP00833.pdf (VANNES (56). ruelle du Recteur, cour de l'immeuble de u.c.k. rapport de diagnostic)
RAP00831.pdf (RENNES (35). campus de la place Hoche. rapport de sondage)
  • R E N N E S A o û t 1990 (35) E T U D E D1 I M P A C T A R C H E O L O G I Q U E UNIVERSITE DE RENNES I U . F . R . des Sciences Economiques et Economie appliquée à la gestion 7 , place H o c h e . Françoise GOUPIL Direction des Antiquités de Bretagne. 831 LISTE DES
  • d'une future réorganisation structurelle de l'ensemble de secteur universitaire. Cette tuel x étude a donc été réalisée ,dans le cadre d'un travail contrac- 1 MOIS / 1 PERSONNE : Août 1990 / F . G O U P I L ) . METHODOLOGIE : Une première étude en archives a permis de cerner
RAP00772.pdf (MOUTIERS (35). le bourg. rapport de fouille préventive)
  • CoXt ArcUa- Sauvetage urgent n°90-29 AH - Juillet 1990 M O U T I E R S ( I - e t - V ) A n c i e n n e é c o l e " L e Boxxr-gr" pu.bliq;^ie Parcelle C2 404 (Cadastre de 1935) Coordonnées Lambert : Z.II x=334,8 y=2335,65 Altitude : 65m f RCONSCRIPTION HISTORIQUE I
  • coquillier en réemploi. C'est le cas dans le mur sud de l'église de Moutiers, dans le mur nord du bâtiment qui longe au sud l'actuelle place de l'église (ancien cimetière), mais aussi plus à l'Ouest, dans le mur de la maison C2 514, tout près du gisement de l'ancienne école. En mai 1990
  • 15- Octobre 1990 35042 RENNES CEDEX Rapport anthropologique sommaire sur des ossements découverts à MOUTIERS (ille -et-Vilaine), Salle communale> dans un sarcophage en calcaire coquillier. Etant donné le massacre qu'à subi la contenu de ce sarcophage, situé juste en dessous de
  • \ \ Y—A \ T e r r a s s e m e n t 1990 constaté a posteriori \ MOUTIERS (1-et-VO G'2 404 Fond d e coffre déplacé 0,50 lm Fragment de sarcophage de calcaire coquillier ( S? ) MOUTIERS (i-et-V) 02 4 0 4 S a r c o p h a g e n°6 ( 5 6 ) i Sarcophage S 6 Reste de fond
RAP00738.pdf (SAINT-JACUT-DE-LA-MER (22). les haches. rapport de fouille préventive)
  • RAPPORT DE FOUILLE DE SAUVETAGE URGENT 1990 LES HACHES en Saint-Jacut-de-La-Mer Hors cadastre. photo 1 : LE SITE DES HACHES A MAREE HAUTE (mortes eaux) Catherine Bizien-Ja ^ ^ ^ t I I I I I I Se; BORDEREAU RECAPITULATIF •T::CN HISTORIQUE RAPPORT DE : PROGRAMMEE IGE
  • pour appréhender ces diverses questions. Le site des Haches complète l'image de l'occupation de la baie de Saint-Jacut-de-la-mer au début de notre ère. QBGAMISATIQMSETMOYENS La campagne de fouille s'est déroulée du 25 février au 24 mars 1990. Onze foui1leurs bénévoles y ont
RAP00734.pdf (PAULE (22). Saint-Symphorien. habitat protohistorique. rapport de synthèse de fouille programmée 1989-1990)
  • PAULE (22). Saint-Symphorien. habitat protohistorique. rapport de synthèse de fouille programmée 1989-1990
  • F I G U R E S S i t u a t i o n géographique 1 Plan général des s t r u c t u r e s 2 Vues aériennes des f o u i l l e s 1988, 1989 e t 1990 3 Phases s u c c e s s i v e s d'évolution du s i t e A Structures souterraines 5 S o u t e r r a i n n°l 6 Fosse
  • changement de tracé r o u t i e r s'est déroulée sous forme d'un sauvetage programmé dont l ' a i r e d'étude épousait l ' e m p r i s e de c e t t e n o u v e l l e v o i e d ' o r i e n t a t i o n Est/Ouest. Les deux s u i v a n t e s , effectuées en 1989 e t 1990, e t organisées en f
  • fossés, quasiment i n e x i s - t a n t e s sur ]'ensemble de l ' e m p r i s e , l e t r a c t o - p e l l e e s t utilisé de Fig; F o u i l l e s années 1989 e t 1990 m °3 manière i n t e n s i v e . C e t t e t e c h n i q u e permet de m u l t i p l i e r , sous un s t r
  • t u r e , c'est à d i r e l ' e f f o n d r e m e n t de l a voûte de l'une ou de l a s a l l e d u d i t souterrain. B i e n que nous ne soyons pas i n t e r v e n u s manuellement s u r c e t t e s t r u c t u r e affaissée au p r i n t e m p s 1990, p l u s i e u r s
  • i n t e r s e c t i o n s , permettante de ce f a i t une m e i l l e u r e interprétation s t r a t i g r a p h i q u e . ( f . i g n°12 B) Au cours de l'été 1990, une longue s e c t i o n dans l a q u e l l e o n t été ménagées c i n q coupes a été fouillée, ( f i g n°13, 14
RAP00699.pdf ((22). évaluation de l'état de conservation du patrimoine archéologique inscrit ou classé au titre de la loi de 1913 dans le département des Côtes-d'Armor)
  • de remembrement engagées dans ces périodes. A Nombre de sites 50 40 30 20 10 13 47 14 _ Années 1900 1950 1960 1970 1980 1990 8 Répartition géographique Arrondissement N. sites DINAN 10 GUINGAMP 37 LANNION 17 SAINT-BRffiUC 31 Les mégalithes des Côtes
RAP00688.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. village du premier âge du fer. rapport de fouille préventive)
  • ILE D'OUESSANT FINISTERE MEZ-NOTARIOU VILLAGE DU PREMIER AGE DU FER CAMPAGNE 1990 ILE D'OUESSANT (FINISTERE) MEZ-NOTARIOU UN VILLAGE DU PREMIER AGE DU FER FQUILLE DE SAUVETAGE PROGRAMME Responsable : J.-F. LE BIHAN Archéologue municipal de Quimper, chargé de mission
  • auprès du Département du Finistère Décembre 1990 SOMMAIRE 1 SITUATION: 2 ORGANISATION DE LA FOUILLE: 2.1 La durée du chantier: ... 2.2 Les moyens matériels: 2.3 Les moyens humains et scientifiques: 2.4 Relations publiques et publication des résultats: 3 PROBLEMATIQUE ET METHODE
  • poteaux fouillés en 1990: 103 3.3 L'ensemble Us.53 - Us.54 - Us.55: . 104 3.4 Les bâtiments légers de la zone occidentale: 110 3.4.1 Au nord-est, près de l'Us.47: 110 3.4.2 La zone des Us. 48 et 49: 110 3.4.3 Le secteur de l'Us.50 et 56: . 111 3.4.4 La zone des Us.51 et 52: 111 3.5
  • précise du 1988. 2 ORGANISATION 2.1 La. durée site est faite dans le rapport DE LA FOUILLE: clu chantier : La campagne de fouille proprement dite s'est déroulée du 1er juin au 12 août 1990, soit sur une période de plus de deux mois. Il convient d'ajouter un mois de
  • de Rennes I poursuit ses investigations et pratique les analyses anthrachologiques nécessaires. 2.4 Relations publiques et publication des résultats: Les fouilles de Mez-notariou font, en 1990, l'objet de plusieurs communications ou présentations: - Communication à la journée
  • . - Vidage des structures en creux. Les pierres sont ôtées. Toutes les empreintes de trous de poteaux deviennent visibles. 3.4 Les résultats réalisé : La campagne supplémentaires, et 1990 permet le de t ravail traiter 800 m2 a989. des titv des .lot ,990. ^ 17 -Zone fouillée
  • en 1990. 20 M Répartition des zones de foui 11 p. ce qui, compte-tenu de la densité des trous de poteaux et des structures correspondant aux bâtiments à fondations lourdes, représente une progression très forte de l'étude du village. La sécheresse rend la campagne difficile
  • nombreux, apparaissent, suggérant parfois le plan de bâtiments (Us.53, 54). De même, le sommet des fosses correspondant à l'implantation de bâtiments à fondations profondes (Us. 47, 48, 49, 50, 51, 52), se dessine très nettement. 21 Fouille 1990 - niveau 2 US.47-48-49-50-51-52. 22
  • Fouille 1990 - niveau 2 zone Ouest (US.50-51-52). 23 IMP** Fouille 1990 - niveau 3. 24 Fouille 1990 - niveau 3 US.47-48-49. 25 i n 0 Jefe? V m-t -$m
  • w
  • diamètre. Cette technique plus classique se repère grâce à des calages de pierres souvent très impressionnants et parfaitement conservés dans des trous gabarit également imposant.. En 1990 nous mettons au jour six nouvelles structures correspondant à ce type de fondations lourdes: Us
  • * * • » > •«A ® © © ® 58 US : 0 NIVEAU : ty z m \ 4 LA STRUCTURE Us.50: Située au nord de la fouille 1990, l'Us.50 présente des structures complexes et assez originales dans leurs combinaisons, leur profondeur, parfois supérieure à ce que nous mettons au jour dans ce secteur du site, et