Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)
2003 [X]

97 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01867.pdf (BETTON (35). ZAC de Pluvignon, la Bunelais. rapport de diagnostic archéologique)
RAP01900.pdf (LOCMARIAQUER (56). le Rouick. dfs de diagnostic)
  • Rapport de diagnostic INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES 2003 Stéphane BLANCHET LOCMARIAQUER "Le Rouick" (Morbihan) 31/03/03 N° de prescription : 2002-158 N° de projet INRAP : 31 05 0353 01 INRAP Direction interrégionale : Grand-Ouest FICHE
  • Ordonnées : 2298,050 Altitude :10 m NGF Propriétaire du terrain : Bernard ROBBIANI Protection juridique : Arrêté de désignation n° : Arrêté de prescription n° : 2002-158 Début du chantier : 31 mars 2003 - Fin du chantier : 31 mars 2003 Titulaire : Stéphane BLANCHET Organisme de
  • rattachement : INRAP Motif de l'intervention : lotissement Exploitant : Bernard ROBBIANI Dates de l'intervention : 31/03/2003 Surface diagnostiquée : 800 m2 LISTE DES INTERVENANTS Intervenants scientifiques SRA : Inrap : Stéphane BLANCHET, Michel BAILLIEU Autre : Intervenants techniques
RAP01901.pdf (LOCMARIAQUER (56). "mané rutual". dfs de diagnostic archéologique)
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES LOCMARIAQUER (56) « MANE RUTUAL » (Site n° 56 116 009 AP) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n" 2002-178) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avril 2003 LOCMARIAQUER (56) « MANE RUTUAL » (Site n° 56 116 009 AP
  • Coordonnées Lambert : X = 202,750 Y= 2298,850 Altitude = 10NGF Propriétaire du terrain : Dominique Le Cotillec L' opération archéologique: Arrêté n° : 2002-178 Début du chantier : 31 mars 2003 - Fin du chantier : 4 avril 2003 Titulaire : Stéphane BLANCHET Organisme de rattachement
  • : INRAP Motifs de l'intervention : permis de construire Aménageur/maître d'ouvrage : Dominique Le Cotillec Surface totale de l'intervention archéologique : 1650 m2 Date de l'intervention sur le terrain : 31 mars 2003 au 04 avril 2003 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : 0,3 m
  • ) Didier DUBANT (Adjoint au chef d'antenne) Michel BAILLIEU (Adjoint Scientifique et Technique) Stéphane HRYWNIACK (Contrôleur de gestion) LOCMARIAQUER - Mané Rutual Avril 2003 INTRODUCTION 1. CADRE DE L'OPERATION Le projet de construction d'une habitation - à proximité du dolmen
  • J ®Tlle ' - er Hohié 1 km Figure 1 : localisation du diagnostic (d'après les cartes I.G.N au l/25000e TOP 25, 0821 OT et 0921 OT). Figure 2 : implantation cadastrale du projet et des tranchées de sondage. LOCMARIAQUER - Mané Rutual Avril 2003 PRESENTATION DES DONNEES
  • recueillis. Il se trouvaient dans l'horizon brun-jaune sableux compact sur lequel a été mis en place le cairn. Avril 2003 Avril 2003 LOCMARIAQUER - Mané Rutual 2. L'OCCUPATION ANTIQUE Un niveau d'occupation Le site antique de Locmariaquer est reconnu depuis au moins le XVIIème
  • fragments), cruche et amphore D2/4 de la péninsule ibérique (Tarraconnaise), fragment de terra nigra et tessons de céramique modelée pouvant indiquer une datation fin 1er s. BC-courant 1er s. AD Avril 2003 LOCMARIAQUER - Mané Rutual CONCLUSION L'ensemble de l'emprise de la parcelle
  • d'occupation antique semble quant à lui bien préservé. Sur le secteur étudié, la dimension des radiers de fondation mais également la nature des vestiges exhumés laisse plutôt entrevoir la présence de bâtiments domestiques liés à de l'habitat ou encore à de l'artisanat. Avril 2003
RAP01905.pdf (ERDEVEN (56). "ZAC de Kerhillio". rapport de diagnostic archéologique)
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES ERDEVEN (56) «ZAC de Kerhillio» RAPPORT DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n° 2003/009) Sous la direction de Stéphane BLANCHET Mai 2003 2 3 *. « FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Site n° : 56 054 0
  • ?? Département : Morbihan Lieu-dit ou adresse : ZAC de Kerhillio Commune : Erdeven Année : 2003 Section(s) et parcelle(s) : H6. 695, 949, 950, 952, 953, 977, 1377 Y= 2305,575 Coordonnées Lambert : X = 186,300 Altitude = 10 NGF Propriétaire du terrain : Commune L' opération archéologique
  • : Autorisation ou décision : 2003/009 Date de validité : 02/09/2002 au 02/12/2002 Titulaire : Stéphane BLANCHET Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l'intervention : permis de construire Aménageur/maître d'ouvrage : LE BAUD PROMOTION Surface totale de l'intervention archéologique
  • : 9764 m2 Date de l'intervention sur le terrain : 12 et 13 mai 2003 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : 1,8 m à 3 m sous le sol actuel. Chronologie : Age du Fer ? Nature des vestiges immobiliers : niveau d'occupation, empierrement, fosse. Nature des vestiges mobiliers
  • chef d'antenne) Michel BAILLIEU (Adjoint Scientifique et Technique) Stéphane HRYWNIACK (Contrôleur de gestion) ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Mai 2003 2 INTRODUCTION 1. CADRE DE L'OPERATION Une demande de permis de construire, pour des terrains situés à proximité du village de
  • fouille de Vannes. ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Mai 2003 Figure 1 : Localisation du projet et contexte archéologique (d'après la carte IGN 821 OT de Quiberon au 1/25000). 1 : site néolithique ; 2 : site de l'Age du Fer ; 3 : site gallo-romain. Fig. 2 : implantation cadastrale des
  • tranchées de sondage et faits archéologiques. ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Photo 2 : tranchée 7. Les parois de la tranchée s'effondrent au fur et à mesure de son creusement. Mai 2003 ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Mai 2003 Photo 3 : tranchée 1. Le cliché a été pris % d'heure après
  • l'ouverture de la tranchée. Au centre du sondage, la nappe phréatique est visible. ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Mai 2003 PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES Les huit tranchées de sondage effectuées dans l'emprise du projet ont permis d'établir un profil stratigraphique du secteur
  • observé dans les sondages. Les horizons reconnus sont numérotés de haut en bas. La couche archéologique est signalée par une trame grise. ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Mai 2003 Photo 5 : tranchée 2. A la base du sondage, le niveau de sable noir correspond à l'horizon 4 (vieux sol
  • ) observé sur toute l'emprise du projet. Photo 6 : tranchée 1. Vue de détail de l'horizon 4 (vieux sol). Le niveau sableux gris clair correspond à l'horizon 5. ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Mai 2003 Photos 7 et 8 : tranchée 2. Vue de détail de l'horizon 4 (vieux sol). On distingue une
  • partie des blocs de granité qui constituent l'empierrement F.2. Ces blocs ne semblent pas agencés. ERDEVEN - ZAC de Kerhillio Mai 2003 CONCLUSION A l'issue de ce diagnostic, il apparaît que la zone dunaire concernée par le projet présente deux niveaux de sols anciens. Le premier
RAP01909.pdf (LILLEMER (35). "le Bas Lejeard". dfs de diagnostic)
  • Rapport de diagnostic INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES 2003 Stéphane BLANCHET LILLEMER "Le Bas Lejeard" (îlle-et-Vilaine) 12.02.03 - 14.02.03 N° de prescription : 2002-176 N° de projet INRAP : 31 05 0360 01 INRAP Direction interrégionale : Grand
  • : 1104,650 Altitude :13 m NGF Propriétaire du terrain : BOHUON Dominique et COLLET Murielle Protection juridique : Arrêté de désignation n° : 2003-046 Arrêté de prescription n° : 2002-176 Début du chantier : 10 février 2003 - Fin du chantier : 10 février 2003 Titulaire : Stéphane BLANCHET
RAP01910.pdf (CONCARNEAU (29). "avenue de la Gare-Kerizette". rapport de diagnostic)
  • Rapport de diagnostic INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES 2003 Stéphane BLANCHET CONCARNEAU "Avenue de la Gare - Kerizette" (Finistère) Mai 2003 N° de prescription : 2002-173 N° de projet INRAP : 31 05 0373 01 INRAP Direction interrégionale : Grand
  • -Ouest -AIA o FICHE SIGNALETIQUE Site n° : | 2 . 9 | | 0 . 3 . 9 | | 0 . 0 . 5 AP | Département : Finistère Commune : Concarneau Lieu-dit ou adresse : Avenue de la Gare - Kerizette (ou Porzambars) Cadastre : Année : 2003 Section(s) et parcelle(s) : E.34 et E.36 Coordonnées
  • Lambert : Zone : 2 Abscisses : 132,400 Ordonnées : 2338,800 Altitude : 25 m NGF Propriétaire du terrain : Consorts Le Noac'h Protection juridique : Arrêté de désignation n° : 2003-100 Arrêté de prescription n° : 2002-173 Valable du 22 avril 2003 au 06 juin 2003 Titulaire : Stéphane
  • BLANCHET Organisme de rattachement : INRAP Motif de l'intervention : lotissement Exploitant : Consorts Le Noac'h Dates de l'intervention : 05/05/2003 au 07/05/03 Surface diagnostiquée : 9300 m 2 LISTE DES INTERVENANTS Intervenants scientifiques SRA : Inrap : Stéphane BLANCHET, Michel
RAP01915.pdf (GUIDEL (56). "pen mané". diagnostic archéologique)
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES GUIDEL (56) « PEN MANE » (Site n° 56 078 072) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n° 2002/188) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Eric GAUME et Vincent POMMIER Juillet 2003 2 7 AOUT 2ÛQ3
  • adresse : Pen Mane Commune : Guidel Année : 2003 Section(s) et parcelle(s) : 620p, 508p, 478p, 617 Y= 2328,060 Coordonnées Lambert : X = 165,560 Altitude = 45 m NGF Propriétaire du terrain : Communauté d'agglomération du pays de Lorient L'opération archéologique: Arrêté n° : 2002
  • l'intervention sur le terrain : 7 juillet au 25 juillet 2003 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : 0,1 m à 0,8 m sous la surface du sol actuel. Chronologie : Néolithique final à 1er Age du Fer ? Nature des vestiges immobiliers : enclos, trous de poteau, foyers, silo. Nature des
  • . L'entité archéologique n°2 3. Les autres structures CONCLUSION GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 INTRODUCTION 1. CADRE DE L'OPERATION Le projet d'extension de la ZAC de Pen Mane à Guidel a suscité la mise en place d'un diagnostic archéologique. Plusieurs éléments ont motivé la
  • concerné par le projet justifie pleinement cette intervention. Par ailleurs, le responsable d'opération devra veiller à la mise en évidence d'éventuelles structures associées à cet enclos ». Sur le terrain, l'étude s'est échelonnée entre le 08 juillet 2003 et le 25 juillet 2003
  • . L'opération de terrain a mobilisé deux archéologues de l'iNRAP. Le travail de post-fouille a ensuite été effectué entre le 28 juillet 2003 et le 01 août 2003. Il a été réalisé par le responsable d'opération et un dessinateur. 2. CADRE GEOGRAPHIQUE ET ARCHEOLOGIQUE Le projet d'extension de
  • /ou en coupe à l'échelle l/10ème ou l/20ème. Juillet 2003 Le plan de masse a été levé au théodolithe laser par un topographe de F INRAP. Les données de terrain ont été consignées sur un système de fiches. L'ensemble de la documentation générée par les sondages est, par type de
  • déplacés. GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 Figure 1 : localisation du projet et contexte archéologique (d'après la carte IGN 0720 ET de Lorient au 1/25000). 1 : dolmen (ou coffre ?) de Lesvariel ; 2 : gisement de surface néolithique ; 3 : tumulus. GUIDEL (56) : Pen Mane Figure
  • 2 : implantation cadastrale du projet à l'échelle l/2500emc (section ZP). Juillet 2003 Morbihan - Commune de Guidel "Pen Mané 3" Projet de ZAC Fond de plan : Cap l'Orient - Lorient Figure 3 : Localisation des tranchées de diagnostic archéologique ! Institut national ! de
  • recherches archéologiques Resp. : S.Blanchet (Inrap)- Topographie : V.Pommicr (Inrap) J.C. Boianard (stagiaire) - 05/08/2003 \ préventives Coordonnées planimètriques Lambert II - Echelle 1 : 1000e Direction GO / Service Topographie Bretagne - 37, rue du Bignon/CS67737 - 3SS77 Cesson
  • -Sévigoé céda: - Tel : 0223360067 - Fax : 0223360050 - B mail :base-rennes-topo@inrap.fr Siège INRAP - 7, rue de Madrid - 75008 Paria - www.inrap.fr | Direction Grand-Ouest GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES A l'issue du diagnostic, ce sont
  • m Structure Morbihan - Commune de Guidel "Pen Mané 3" Projet de ZAC Fond de plan : Cap l'Orient - Lorient Figure 4 : Détail de l'enclos (entité 1) Resp. : S.Blanchet (Inrap)- Topographie : V.Pommler (Inrap) J.C. Bolsnard (stagiaire) - juillet 2003 Institut national de
  • ) fm tau MOOK GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 Photos 2 et 3 : tranchée 21. Angle sud-est de l'enclos. Sur la photo du haut, on distingue le fossé F.27 bis qui vient se greffer sur le fossé d'enclos. GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 Photo 5 : tranchée 21. Sondage 2
  • dans le tronçon est du fossé d'enclos. On perçoit différentes phases de comblement. GUIDEL (56) : Pen Mane Photo 7 : tranchée 21. Structure de combustion F.32. Le fond de la structure est légèrement rubéfié. Juillet 2003 GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 Photo 8 : tranchée
  • 21. Structure de combustion F.28. Le fond de la structure est légèrement rubéfié. GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 Juillet 2003 GUIDEL (56) : Pen Mane archéologique datant n'y a été recueilli. Cette structure présente une rubéfaction sur sa moitié nord. Trois fosses ont
  • du même type. La deuxième forme correspond à un vase à panse faiblement galbée et ouverture légèrement rétrécie soulignée par un bourrelet GUIDEL (56) : Pen Mane Photo 12 : tranchée 7. Silo F.3. Il est recoupé par un fossé de parcellaire moderne (F.4). Juillet 2003 f 6 t.9
  • } - Topographie : V.Pommier (lnra.pl J.C BoUnard («togliiirel • Juillet 2003 Food de pUn : Cap f Orient - Lortcnt Coordonnée» planimetriquei Lambert 11 - Echelle 1 : 250e e de Madrid - 75008 Parti - www.infp.fr 1 Direction Grwd-Oueit T K. 03 U M 00 40 ru m n )i oo M Tranchée 7 F3 Terre
  • : S. BUnrtift (lnrmp) - PAO : B. Kermmprm jjnggj Sitgc LNRAP • 7, rue de Madrid - 75008 Part* - www.inrap.fr Institut national de recherches archéologiques préventives \ Direction Graod-Ourtt Juillet 2003 GUIDEL (56) : Pen Mane (planche 2 : 2). La pâte est de couleur brun-gris
  • : céramiques provenant du silo 3. 6 cm GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003 Photo 13 : tranchée 50. Blocs de granité situés à proximité de la fosse F.55. Ils portent des traces de débitage. Un des blocs a été travaillé et correspond vraisemblablement à l'ébauche d'une auge (3 me bloc à
  • partir de la gauche). Photo 14 : tranchée 50. Fosse F.55. Elle contient les éclats de débitage d'un ou de plusieurs blocs de granité. Le gros élément situé au fond de la fosse correspond peut-être à la base d'un bloc erratique « en place ». GUIDEL (56) : Pen Mane Juillet 2003
RAP01918.pdf (GUIDEL (56). "rue des Navigateurs". diagnostic archéologique)
  • Août 2003 GUIDEL (56) « RUE DES NAVIGATEURS » (Site n° 56 078 045) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n° 2002-135) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Eric GAUME, Boris KERAMPRAN et Vincent POMMIER FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Site n° : 56
  • 078 045 Département : Morbihan Lieu-dit ou adresse : Rue des Navigateurs Commune : Guidel Année : 2003 Section(s) et parcelle(s) : YR 94 Y= 2324,375 Coordonnées Lambert : X = 161,475 Altitude = 35 m NGF Propriétaire du terrain : Michel Le Calvic L' opération archéologique
  • : 7 juillet au 25 juillet 2003 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : 0,3 m à 0,6 m sous la surface du sol actuel. Chronologie : Néolithique, Age du Bronze, Age du Fer, Gallo romain. Nature des vestiges immobiliers : tumulus, monolithes, fossé, fosses. Nature des vestiges
  • l'opération I. INTRODUCTION 1. Cadre de l'opération 2. Cadre géographique et archéologique 3. Méthodologie mise en œuvre II. PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES 1. Le secteur 1 2. Le secteur 2 III. CONCLUSION GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Août 2003 I. INTRODUCTION 1. CADRE
  • échelonnée entre le 08 juillet 2003 et le 25 juillet 2003. L'opération de terrain a mobilisé deux archéologues de l'INRAP. Le travail de post-fouille a ensuite été effectué entre le 11 août 2003 et le 18 août 2003. Il a été réalisé par le responsable d'opération et un dessinateur. 2
  • seront déposés, après étude, au dépôt de fouille de Vannes. GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Figure 1 : localisation du projet (d'après la carte IGN 0720 ET de Lorient au 1/25000). Août 2003 Août 2003 GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs EXTRAIT CADASTRAL Figure 2
  • navigateurs Fond de plan : J, Cochard - Lorient Figure 3 : Localisation des tranchées de diagnostic et des faits archéologiques Reap. : S.Blanchet (Inrap)- Topographie : V.Pommier (Inrap) J.C. Bolsnard (stagiaire) - 05/08/2003 1 1 Institut national de recherches archéologiques
  • - www.inrap.fr \ Direction Gr*nd-0ueit GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Août 2003 II. PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES A l'issue du diagnostic, ce sont donc 8 tranchées et vignettes de sondage qui ont été réalisées et 28 faits archéologiques qui ont été identifiés (figure 3). Les
  • ) J.C Boianard (stagiaire) - 05/08/2003 Coordonnées planimètriques locales - Echelle 1 : 250e Direction GO / Service Topographie Bretagne - 37, rue du Blgnon/CS67737 - 35577 Cesson-Sévigné cedex - Tél : 0223360067 - Fax : 0223360050 - E mail :base-rennes-topo@inrap.&' Siège INRAP
  • - 7, rue de Madrid - 75008 Paris - www.inrap.fr Institut national de recherches archéologiques préventives Direction Grand-Ouest GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Août 2003 Photo 1 : vue du tumulus depuis le sud-ouest. Deux blockhaus ont été construits dans la masse du
  • 5 et 6) 2 C. Boujot (2002) - Les dispositifs de pierres chauffées in SaintVigor-d'Ymonville « les Sapinettes » et « La Mare de Mares ». DFS sous la direction de C. Marcigny. Inédit. Vol. 2, annexes, p. 1-22. Août 2003 est couché suivant une orientation est/ouest au sein de
  • n'ont pas permis de déterminer s'il se trouve ou non au sein d'une fosse. Une seule fosse (F. 18) a été reconnue partiellement à proximité du GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Août 2003 Photos 3 : sondage 3, F.9. Dispositif de pierres chauffées. Les blocs de pierre recouvrent une
  • fosse en cuvette. Afin d'améliorer le contraste de la photo, la structure a légèrement été humidifiée. GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Août 2003 Photo 5 : sondage 4, F. 11. Le bloc de granité a manifestement été débité ou exploité. Aucune fosse pouvant être associée au bloc n'a
  • été perçue. GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Août 2003 Photo 6 : sondage 4, F. 11. Aucune fosse pouvant être associée au bloc n'a été perçue. Au moment de la fouille le terrain était très sec et n'offrait pas des conditions de lecture satisfaisantes. La concentration de blocs
  • labour. GUIDEL (56) : Rue des Navigateurs Août 2003 Photo 9 : sondage 6. Vue générale du sondage. Au centre, on distingue le monolithe F.21. Il est bordé par deux fossés (F. 19 et F.22). Sur la bordure gauche de la photo, la fosse F. 18 est visible. Plusieurs petits amas de blocs
  • sondage (photo 9). Août 2003 de micaschiste ainsi que des galets marins ont été observés isolés ou sous la forme de petites concentrations dans l'interface sablo-limoneuse brun-jaune. Ces blocs et plaquettes sont le plus souvent brûlés. Malgré des nettoyages fins, ils ne semblent pas
  • 2003 Photo 10 : sondage 7. Vue générale de l'interface sablo-limoneuse mise au jour à l'extrémité est du sondage. Au sein de cette interface, on distingue plusieurs blocs de granité. Certains d'entre eux portent des traces de débitage. De nombreux blocs de granité et plaquettes de
  • la Guerre 39-45 ont dégradé le site. Les travaux effectués lors de la mise en place de la structure en béton (située à proximité des sondages 6 et 7) et des blockhaus ont certainement contribué à une dégradation du site. Août 2003 2. Le secteur 2 (figure 7) Le secteur 2
  • navigateurs Figure 6 : plans et coupes des Faits 1,2 et 9 Responsable : S. Bianchci flnrnp] - 0 1 m Topographie : V Pommier (Inrap) J.C. Boinnard |atagiairc| - juillet 2003 Destin assisté par ordin : B. Kerampran [Inrapl Siège INRAP - 7. rue de Madrid • 75009 Pari* • wurw.inrap.fr
  • : S. Blanchct (lnrnp| • Topographie : V. Pommier (Inrapl J C Boisnard (stagiaire) - juillet 2003 Dessin assisté par ordinateur : B. Kerampran (Enrap) Siège INRAP - 7, rue de Madrid - 75008 Paris - www.inrap Jr Zones Fouillées Institut national de recherches archéologiques
RAP01930.pdf (LILLEMER (35). "les Hauts". diagnostic archéologique)
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES LILLEMER (35) « LES HAUTS » (Site n° 35 153 003 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (.Arrêtés n° 2003/111 et 2003/133) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Vincent POMMIER Août 2003 J\ ^ ^o
  • LILLEMER (35) « LES HAUTS » (Site n° 35 153 003 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêtés n° 2003/111 et 2003/133) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Vincent POMMIER FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Siten : 35 153 003 AH 0 Département : Ille-et
  • -Vilaine Lieu-dit ou adresse : Les Hauts Commune : Lillemer Année : 2003 Section(s) et parcelle(s) : A. 968 p et A. 971 p Coordonnées Lambert : X = 290,450 Altitude = 10 m NGF Y= 1104,675 Propriétaires des terrains : Christophe LEGUENNEC et Laurent GUILLARD L'opération
  • archéologique: Arrêtés n° : 2003/111 et 2003/133 Date de validité : Titulaire : Stéphane BLANCHET Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l'intervention : maisons individuelles Aménageur/maître d'ouvrage : Christophe LEGUENNEC et Laurent GUILLARD Surface totale de l'intervention
  • archéologique : 1819 m 2 Date de l'intervention sur le terrain : 19 juillet au 22 juillet 2003 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : 0,3 m à 1 m sous la surface du sol actuel. Chronologie : Néolithique, Moderne. Nature des vestiges immobiliers : fossés, fosses, niveau d'occupation
  • 3 4. La tranchée 4 5. La tranchée 5 III. CONCLUSION octobre 2003 LILLEMER (35) : Les Hauts I. INTRODUCTION 1. CADRE DE L'OPERATION Le projet de construction de deux maisons individuelles à Lillemer (figure 1) et plus précisément sur le versant sud de la butte de Lillemer
  • , l'intervention a été effectuée entre le 19 août 2003 et le 22 août 2003. Le travail de postfouille s'est ensuite échelonné entre le 03 et le 17 novembre. Il a été réalisé par le responsable d'opération et un dessinateur. 2. CADRE GEOGRAPHIQUE La commune de Lillemer est située dans le fond du
  • , nous n'avons pas pu utiliser un godet plus large (3 m). 1 octobre 2003 LILLEMER (35) : Les Hauts Le rebouchage des tranchées a été réalisé à l'issue de l'opération. Toutes les structures sondées ont été relevées en plan et/ou en coupe à l'échelle Î/IO^ ou l/20 . Le plan de masse
  • projet et des sondages (d'après la carte IGN 1116 ET de Saint Malo au 1/25000). LILLEMER (35) : Les Hauts Figure 2 : environnement octobre 2003 archéologique de la parcelle sondée (A.968). Plan issu du rapport de prospection thématique (Demande de fouille programmée triennale
  • ) effectuée en 2002 à Lillemer (L. Laporte et al.). LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 II. PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES A l'issue du diagnostic, ce sont donc 5 tranchées de sondage qui ont été réalisées et 7 faits archéologiques (fossés et fosses) qui ont été identifiés
  • moderne. Cet horizon brun compact correspond au niveau octobre 2003 colluvié observé dans la tranchée 2 (US.3) et dans la tranchée 4 (US.2). 4. La tranchée 4 (figure 3) La tranchée 4 est située sur la partie basse de la butte de Lillemer. Sur ce secteur, les niveaux superficiels
  • mobilier néolithique de Lillemer. octobre 2003 Tableau 1 : LILLEMER - Les Hauts : sondages 2003, parcelle A. 968p et A. 968p Céramique Structure ou US Nb fragments Nb fonds Nb bords Tr.2/US.4 g 1 Tr.2/US.5 / Tr.2/US.6 NMI Observations 2 / / / Fin de la période
  • retouché (silex) LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 III. CONCLUSION Le diagnostic réalisé sur l'emprise de deux projets immobiliers livre une série de données complémentaires concernant l'occupation néolithique de Lillemer. Sur la partie haute de la butte, aucun aménagement
  • regretter - tant sur un plan scientifique que sur un plan économique - de n'être intervenu que sur une surface limitée alors que le secteur (notamment les terrains contigus) aurait pu être étudié dans sa globalité. LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 / Photo 1 : vue de la moitié
  • labour (US.l). Au premier plan, le niveau gris clair situé à la base du sondage correspond à un autre horizon colluvié (US.5). La zone rubéfiée (fait 2) apparaît sous la forme d'une tâche orangée au centre de la photo. LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 »to 3 : tranchée 2. Vue
  • (35) : Les Hauts octobre 2003 Photo 5 : tranchée 2. Vue de l'horizon sableux gris-vert et de l'empierrement (fait 3). Il est également visible en coupe (US.6). Le niveau sombre qui recouvre l'empierrement correspond à l'US.4. : tranchée 2. Vue en coupe de l'empierrement (fait 3
  • ). Il repose en partie sur le socle schisteux (partie gauche du cliché). Sinon, il recouvre un horizon sablo-argileux (US.7). On distingue parfaitement l'US.4 qui recouvre l'empierrement. Photo 6 LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 7 : tranchée 4. Le niveau gris situé à la
  • vraisemblablement médiéval. Enfin, on observe un niveau brun colluvié (US.2) et la couche de labour (US.l). Photo LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 Photo 9 : tranchée 4. Vue de détail d'une concentration de plaquettes de schiste à l'extrémité sud-est de la tranchée. LILLEMER (35
  • ) : Les Hauts octobre 2003 : tranchée 5. Vue de la fosse (fait 7) en cours de fouille. Sur la photo 11, la fosse n'est pas encore totalement vidée. Le contour de la moitié sud de la structure reste à délimiter. Photos 10 et 11
RAP01947.pdf (PLOUHINEC (56). "route de Sainte-Hélène (le bout de la croix). diagnostic archéologique)
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES PLOUHINEC (56) « Route de Sainte-Hélène (Le Bout de La Croix) » (Site n° 56169011) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n° 2003/116) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Eric GAUME, Frédéric
  • BOUMIER Septembre 2003 PLOUHINEC (56) « Route de Sainte Hélène (Le bout de la croix) » (Site n° 56169011) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n° 2003-116) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Eric GAUME, Frédéric BOUMIER FICHE SIGNALETIQUE Identité du
  • site : Site n°: 56 169 011 Département : Morbihan Commune : Plouhinec Lieu-dit : Route de Sainte Hélène (Le Bout de la Croix) Année : 2003 Section(s) et parceUe(s) : ZI n°59, 62,195, 197 et 199 Coordonnées Lambert : X = 181,500 Y= 2315,240 Altitude = 22,5 m NGF Propriétaire
  • du terrain : L'opération archéologique: Arrêté n° : 2003-116 Date de validité : septembre-octobre 2003 Titulaire : Stéphane BLANCHET Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l'intervention : lotissement Aménageur/maître d'ouvrage : S.C VAL D'ERDRE PROMOTION Surface totale de
  • l'intervention archéologique : 21049 m2 Date de l'intervention sur le terrain : 23 septembre au 26 septembre 2003 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : 0,5 m à 1 m sous la surface du sol actuel. Chronologie : Age du Fer, Gallo romain. Nature des vestiges immobiliers : enclos, fossés
  • l'Archéologie) Yannick LECERF (Conservateur du patrimoine) INRAP, Direction interrégionale Grand-Ouest - Gilbert AGUESSE (Chef d'antenne) Michel BAILLEEU (Adjoint Scientifique et Technique) Stéphane HRYWNIACK (Contrôleur de gestion) PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003
  • projet ». Sur le terrain, l'étude s'est effectuée entre le 23 et le 26 septembre 2003. Cette opération a mobilisé deux archéologues de l'INRAP. Le travail de postfouille s'est ensuite échelonné entre le 29 septembre 2003 et le 17 octobre 2003. Il a été mené par le responsable
  • /IO4™ ou l/20ime. Une couverture photo a été assurée. Afin d'améliorer les contrastes, les structures ont été systématiquement humidifiées avant la prise des Septembre 2003 PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène clichés. Le plan de masse a été levé au théodolithe laser par un
  • la carte IGN 0720 ET de Lorient au 1/25000). Septembre 2003 16 27 14 19 20 8 24 17 53 6 26 I 3 4 62 I \5 25 20 24. 60 18 11 Y~ 65 66^ 25 38 56 r 32 23 21 22 57 1 _ %• I : limites du projet | : structures archéologiques Figure 3 - Plan général des
  • tranchées de sondage et des faits archéologiques - 50 m PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003 PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES A l'issue du diagnostic, ce sont donc 27 tranchées de sondage qui ont été réalisées et 68 faits archéologiques qui ont été
  • F58 US6 8 7 zone lustrée zone graphitée Planche 1 : quelques éléments de céramiques recueillis au cours du diagnostic. PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003 configuration de la partie nord de l'enclos reste par contre ^déterminée. Néanmoins, cet enclos est à
  • est souvent difficile de savoir avec quel enclos ces structures fonctionnent. Septembre 2003 PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Des fosses ont été observées sur l'ensemble du site. Elles peuvent être grossièrement circulaires ou ovalaires. Certaines d'entrés elles
  • bâtiments. Plusieurs cas d'utilisation de galets marins pour de tels aménagements sont connus sur des sites protohistoriques de la côte sud de la bretagne (Pont L'Abbé - site de Keralio...) Septembre 2003 PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003 CONCLUSION Le bilan du
  • établissement plus important (habitat fortifié ?...). PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003 Photo 2 : vue au sol de l'enclos curviligne (enclos 1). Les micro-reliefs que l'on peut observer dans la luzerne correspondent à l'emplacement du fossé d'enclos. PLOUHINEC (56
  • ) : Route de Sainte Hélène Photo 4 : tranchée 24, F.60. Coupe stratigraphique effectuée dans le fossé de l'enclos 1. Septembre 2003 PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Photo 6 : tranchée 22, F.58. Coupe stratigraphique effectuée dans le fossé de l'enclos 2. Septembre 2003
  • PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003 Photo 7 : tranchée 10. Vue partielle (tronçon F.28) du fossé de l'enclos 2. Sur le bord droit du fossé, on observe plusieurs excroissances qui pourraient correspondre à des trous de poteau associés au fossé. Un trou de poteau (F.29
  • ) situé sur la gauche du fossé a été fouillé. Sa profondeur conservée atteint 0,5 m. Photo 8 : tranchée 6 . Vue partielle (tronçon F.16) du fossé de l'enclos 2. Le tronçon de fossé est bordé par une fosse (F. 17). PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003 Photo 10
  • : tranchée 9. Vue du fossé F.25. Il s'agit vraisemblablement d'un fossé de partition de l'enclos 2. PLOUHINEC (56) : Route de Sainte Hélène Photo 12 : tranchée 11. Vue du puits (F.36) tel qu'il apparaissait au moment du décapage. Septembre 2003 PLOUHINEC (56) : Route de Sainte
  • Hélène Septembre 2003 Photo 13 : tranchée 11. Vue en coupe du puits (F.36). Le comblement supérieur est constitué d'un sédiment humique gris-noir. A la base du sondage, on observe un niveau de sable beige clair. Les premiers éléments de maçonnerie sont visibles. PLOUHINEC (56
  • ) : Route de Sainte Hélène Septembre 2003 Photo 14 : tranchée 11. Vue en coupe du puits (F.36). A la base du sondage, on observe un niveau de sable beige clair qui comble l'espace laissé entre le creusement du puits et la partie maçonnée. Les premiers éléments de maçonnerie sont
RAP01887.pdf (THORIGNÉ-FOUILLARD (35). ZA Bellevue. dfs de diagnostic)
  • DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 2/12/2002-14/01/2003 THORIGNE-FOUILLARD (ILLE-ET-VILAINE) Z.A. Bellevue par Aline BRIAND avec la collaboration de Françoise LABAUNE INRAP - Dir Grand Ouest Service Régional de l'Archéologie Bretagne Janvier 2003 Thorigné-Fouillard, ZA
  • : du 02 au 20/12/2002 et du 06/01 au 14/01/2003 Dates de l'étude post-fouille : du 15 au 24/01/2003 Résultats Cote d'apparition des vestiges : de 0,4 à 0,6 m sous le sol actuel Chronologie : Protohistoire (Tène finale ???), Gallo-romain, haut Moyen-Age Nature des vestiges
  • , la seconde du 6 au 14 janvier 2003, les congés de fin d'année s'étant intercalés entre les deux. Au total, 17 jours de travail de terrain ont été nécessaires pour mener à bien ce diagnostic. Le rapport a été réalisé au terme de dix jours d'étude post-fouille, entre le 15 et le 14
RAP01903.pdf (TRELIVAN (22). "ZA du Gros Bois". dfs de diagnostic)
  • TRELIVAN ZA du Gros Bois (Côtes d'Armor) 26/03-30/03/2003 par Aline BRIAND N° de prescription : 2002/150 N° de projet INRAP : 31 05 0352 01 INRAP Direction interrégionale Grand-Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737 - 35577 Cesson-Sévigné cedex TRELIVAN • Rennes* J&VHIeJ 'JÊm
  • : 271400 Y : 92030 Y : 92430 Z : 112,5 NGF (moyenne) Propriétaire du terrain : Société CODI, 34 rue Bertrand Robidou, BP 357, 22106 Dinan Protection juridique : néant Opération archéologique Arrêté de prescription n° : 2002/150 Arrêté de désignation n° : 2003/075 Valable du au
  • Titulaire : Aline Briand Organisme de rattachement : INRAP Motif de l'intervention : lotissement Exploitant : Surface de l'intervention archéologique : 119 600 m2 Surface diagnostiquée : 7 911 m2 Proportion de terrain sondé : 7% Dates de l'intervention : du 26 au 30 mars 2003 Dates de
  • l'étude post-fouille : du 2 au 4 juillet 2003 Générique de l'opération Intervenants scientifiques Service régional de l'Archéologie de Bretagne : Yves MENEZ (conservateur du patrimoine) Inrap, direction interrégionale Grand-Ouest : Aline BRIAND (responsable d'opération) Michel
RAP01917.pdf (MAROUE-LAMBALLE (22). "la Roncière". dfs de diagnostic archéologique)
  • DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 22/07-28/07/2003 MAROUE-LAMBALLE (Côtes d'Armor) La Roncière par Aline BRIAN D avec la collaboration de Françoise LABAUNE INRAP - Dir Grand Ouest Service Régional de l'Archéologie Bretagne septembre 2003 MAROUE-LAMBALLE, La Roncière, juillet
  • 2003 Sommaire Fiche signalétique Générique de l'opération Introduction 1. Contexte topographique et géologique 2. Contexte archéologique 3. Méthodes et conditions de l'intervention 4. Résultats du diagnostic Introduction 4.1. Les éléments protohistoriques et gallo-romains 4.2
  • . L'habitat du bas Moyen-Age / époque moderne 4.2.1. l'enclos 4.2.2. les autres structures d'habitat 4.2.3. le réseau fossoyé 5. Etude céramologique Conclusion 1 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Générique de l'opération Intervenants scientifiques et techniques : Equipe de
  • interrégional) M. Didier DUBANT (Administrateur) M. Michel BAILLIEU (Adjoint Scientifique et Technique) M. Stéphane HRYWNIACK (Contrôleur de gestion) 2 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Maître d'ouvrage et financement de l'opération : Commune de Lamballe, Mairie : M. BASSET
  • , Directeur des services techniques M. LE GUEVEL, Adjoint aux travaux Commune de Maroué : M. Jean BENOIT, maire 3 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Fiche signalétique Identité du site Site n° : 31 05 0386 01 Département : Côtes d'Armor Commune : Maroué-Lamballe Références
  • cadastrales : Année : 1990 Lieu-dit : La Roncière Section : ZO Coordonnées Lambert m : X : 239.700 Parcelles : 124 a Y : 1093.700 Z : 85m NGF Propriétaire du terrain : Commune de Lamballe Protection juridique : moyen __ Opération archéologique Arrêté de prescription n° : 2003/020
  • Arrête de désignation n° : 2003/131 Titulaire : Aline Briand Organisme de rattachement : INRAP, Direction Interrégionale Grand-Ouest Nature de l'intervention : Diagnostic Motif de l'intervention : Lotissement Aménageur/Maître d'ouvrage : Commune de Lamballe Surface de l'intervention
  • archéologique : 23 245 m2 Surface diagnostiquée : 2 469 m2 Proportion de terrain sondé : 10,6% Dates de l'intervention : du 22 au 28 juillet 2003 Dates de l'étude post-fouille : 28 juillet/1 août et l 75 septembre er e Résultats Cote d'apparition des vestiges : 0,70 m sous la terre
  • i'eWabrayV •v k Maroué-L amballe La Roncière f. . / i uaicwHui : M Fig. 1 : Localisation de la 3ème tranche du projet de lotissement de La Roncière d'après la carte IGN 0916 Est, Erquy, Le Val André, l/25000e MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Introduction Le développement
  • contrôle du SRA Bretagne, et a été financée par la commune de Maroué-Lamballe. Le diagnostic a été réalisé sur le terrain du 22 au 28 juillet 2003. Au total, dix jours de travail de terrain ont été nécessaires pour mener à bien ce diagnostic. Le rapport a été réalisé au terme de dix
  • sondée 1ère et 2ème tranches : lotissement existant Maroué-Lamballe La Rortcière Fig. 3 : Plan cadastralfigurantl'emprise de la parcelle sondée, ainsi que les tranches précédemment loties MAROUE-LAMBALLE, La foncière, juillet 2003 1. Contexte topographique et géologique La
  • . L'épaisseur de sédiment rencontrée est ainsi assez variable, entre 0,40 et 1 m, mais la moyenne reste relativement élevée (0,80 m en moyenne). 9 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 2. Contexte archéologique Notre intervention sur le terrain a été motivée par la présence d'un
  • s'inscrit ainsi dans un contexte archéologique relativement riche, et ne correspond pas à un élément isolé dans une région archéologiquement méconnue. 10 Carte de répartition des sites de la commune de : Lamballe Le : Ven 5 Septembre 2003 'b Uta Auw fi»ftlieWV ilh MflMdïl
  • . fit lioia fari do Giti, ^'JucOtun 1,» Vaile 1 M«a Ritt* ItBùigHtJ •CmàHmiij fiJ-绫, I« Cimiy»b I Ajsoa d'Or l Mircità iie. fCorbélm,' •te? glite Bois¿,'(¿non Maroué-Lamballe La Roncière MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 3. Méthode et conditions
  • , avec implantation des structures MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 4. Résultats du diagnostic Introduction Sur les 37 tranchées réalisées, seules trois d'entre elles se sont au final avérées négatives (fig.5), soit 8%. L'enregistrement s'est fait en deux niveaux: les
  • foncière, juillet 2003 4.1. Les éléments protohistoriques et gallo-romains De rares fragments de céramique attestent d'une occupation protohistorique. Les tranchées n° 3, 10, et 37 ont en effet livré quelques fragments de céramique d'aspect protohistorique, sans qu'il soit possible
  • poche similaire à l'US 1 ; l'US 4, qui englobe l'US 1, est un limon 15 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 brun clair/jaune comprenant des nodules de charbon (fig.7 et 9). La fouille de ce four a livré quelques éléments de céramique attribuables à la période
  • mobilier moderne commun à tout le site découvert (cf. infra, étude céramologique). Cette 16 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 urne était encaissée dans une grande tâche de sédiment limoneux brun foncé dont la nature reste indéterminée. Sa présence semble confirmer une
  • coupes des structures n°2,4, et 70 lm MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 4.2. L'habitat du bas Moyen-Age / époque moderne Bien que toutes les structures découvertes n'aient pas été sondées ou n'aient pas livré de mobilier, il semble qu'elles soient pour l'essentiel
  • , La foncière, juillet 2003 Fig.10 : vue en plan, ainsi que la coupe nord, du fossé n°43 (F.l) dans les tranchées 10 et 11 (cl. H. Paitier) Fig.ll : vue de la coupe sud du fossé n°43 (F.l) dans la tranchée 11 (cl. H. Paitier) 20 Tranchée n°9 TV CD cailloutis dans un limon gris
RAP01972.pdf (LA MÉZIÈRE (35). "Montgerval-ZAC cap-Malo". dfs de fouille du bowling)
  • DFS DE FOUILLE ARCHEOLOGIQUE 18/11/2003 -11/12/2003 LA MEZIERE (ILLE-ET-VILAINE) Montgerval - ZAC Cap Malo Fouille du bowling par Aline BRIAND la coll. de Christel BEGUIN, Boris KERAMPRAN, et Anne-Françoise CHEREL INRAP - Dir Grand Ouest Service Régional de l'Archéologie
  • Bretagne février 2003 605 La Mézière, Montgerval, ZAC Cap-Malo, fouille du bowling Sommaire Fiche signalétique Générique de l'opération Introduction 1. Contexte topographique et géologique 2. Contexte archéologique 3. Méthodes et conditions de l'intervention 4. Résultats de la
  • Lambert I : X : 297,850 Y : 1064,250 Z : de 83,5 à 90m NGF Propriétaire du terrain : Communauté de communes du Val d'Ille Protection juridique : néant Opération archéologique J) , Arrêté de prescription n° : 2002/081 Arrête de désignation n° : 2003/183 Titulaire : Aline Briand
  • 960 m2 Dates de l'intervention : 18 novembre au 11 décembre 2003 Dates de l'étude post-fouille : 15 décembre 2003 au 16 janvier 2004 Résultats Cote d'apparition des vestiges : entre 0,40 et 0,70 m sous la terre végétale Chronologie : Protohistoire, bas Moyen-Age, moderne
  • Nicolas (technicien INRAP) qui, grâce à sa contribution en DAO, nous a permis de finir dans les temps. 4 1 ? ¿71 fouille de 2003 fouille de 2001 La Mézière Montgerval- ZAC Cap Malo Fig. 1 : Localisation du projet du bowling à Montgerval - ZAC Cap-Malo d'après la carte IGN 1217
  • Préventives, sous le contrôle du SRA Bretagne, et a été financée par la Communauté de communes du Val d'Ille. La fouille a été réalisée sur le terrain du 18 novembre au 11 décembre 2003. Au total, dix-huit jours de travail de terrain ont été utilisés. La phase de terrain a occupé une
  • première entre le 15 et le 19 décembre 2003, la seconde du 5 au 9 janvier, et la troisième du 2 au 6 février 2004, occupant la responsable d'opération pendant 15 jours, une technicienne pour le lavage du mobilier pendant une demie journée, une technicienne pour le DAO pendant 5 jours
  • relative. Le fossé F 2002 traverse la zone 2 de la limite d'emprise nord à la limite d'emprise sud, soit sur quelque 42,50 m. Il recoupe plusieurs chablis, dont le n°2003, partiellement fouillé lors du sondage 3, et qui a livré du mobilier résiduel. Fig. 13 : Vue générale de F 2002
  • , un tesson 1 : limon très légèrement argileux brun gris, traces de charbons, céramique = 2002 2 : limon gris blanc = 2002 3 : limon gris clair et blanc, itraces de charbons, 1 silex et 1 fragment de schistre travaillé = 2003 4 : limon gris clair, beaucoup de charbon (racines
  • ) = 2003 5 : limon gris blanc très compact = 2003 F 2002, Sd 2 coupe nord F 2002, Sd 4, coupe longitudinale coupe ouest p Q coqpe nord ' M m z z w ' 1 : limon légèrement argileux brun beige, traces de charbon, quelques cailloux de quartz, 1 tesson en surface 1 : limon légèrement
  • aucun aménagement. Ce fossé semble recouper 2 chablis anciens (fig. 14, sd 3 et 8, et fig. 15 et 16). Fig. 15 : vue du sd.3 dans F 2002, où l'on observe que F 2002 recoupe le chablis F 2003 Les sondages 1, 3, 7, et 8 ont livré un peu de mobilier attribuable à la Protohistoire, dont
RAP01922.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). 14 rue du docteur Menguy (parcelle ar.132). dfs de sondages archéologiques)
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES CARHAIX-PLOUGUER (Finistère) 14, rue du Docteur Menguy (parcelle AR. 132) D.F.S. de sondages archéologiques 17/03 - 19/03/2003 (Arrêté de prescription n° 2003/021) Sous la direction de Gaétan Le Cloirec avec la
  • collaboration de Françoise Labaune et Stéphane Jean Rennes : S.R.A. Bretagne 2003 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION SITE n° DE L'OPÉRATION COMMUNE : Département : Finistère Lieu dit ou adresse : 14, rue du docteur Année cadastre : 1984 Coordonnées Lambert Zone : Carhaix-Plouguer
  • Menguy Section(s) et parcelle(s) AR. 132 Altitude : x1 = x2 = x3 = yl = y2 = y3 = IDENTITÉ DE L'OPÉRATION Arrêté de prescription n° 2003/021 Nature : diagnostic TITULAIRE (nom et prénom) : L e Cloirec Gaétan Organisme de rattachement : I.N.R.A.P. Propriétaire du terrain
  • : dépôt archéologique des fonds documentaires : SRA du Faou, N° des 10 à 20 diapo. les plus représentatives, fouille et mobilier) : voir inventaire RÉFÉRENCES ANNEE : 2003 BIBLIOGRAPHIQUES Labaune et Stéphane clichés DU DFS AUTEUR (nom, prénom) : Le Cloirec COLLABORATEUR(S
  • sur place du 17 au 19 mars 2003. Trois jours de post-fouille ont ensuite permis d'étudier le mobilier, de réaliser le rapport et d'archiver la documentation. 2 1.2. Environnement archéologique Ce secteur correspond à la partie sud-ouest de la ville antique où sont concentrées de
  • structures archéologiques reconnues (D.A.O. G. Le Cloirec / INRAP). Fig. 8 : foyer aménagé au pied du mur M. 2. Diagnostic archéologique CARHAIX-PLOUGUER (29), 14 rue du docteur Menguy Parcelle AR.132 17-19 mars 2003 Arrêté de prescription n° 2003/021 Institut National de
  • rubéfaction nettement visibles. Auteur de la fiche : G. Le Cloirec / INRAP 20 Diagnostic archéologique CARHAIX-PLOUGUER (29), 14 rue du docteur Menguy Parcelle AR.132 17-19 mars 2003 Arrêté de prescription n° 2003/021 Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES