Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Date > 2018 (retirer)
  • Operation type > prospection thématique (retirer)

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03522 (SAINT-NICOLAS-DU-PELEM (22). Kerfornan : rapport de prospection pédestre et géophysique. Rapport de FP 2017)
  • février 2018, en compagnie de Vivien Mathé. Un très grand merci te revient tout naturellement Vivien Mathé, tout autant pour ta disponibilité, ton professionnalisme, ta rigueur et la relecture du manuscrit. Grâce à toi, j’ai pu m’initier modestement à la réalisation d’une prospection
RAP03554 (Les sites fortifiés littoraux de l'âge du Fer en Bretagne. Rapport de PT 2017)
  • topographiques sur certains sites fortifiés. 6 Table des matières Générique 6 Remerciements 6 Préambule 8 Présentation générale du projet (rappel) 9 Bilan provisoire et perspectives 2018 11 Bibliographie générale 12 Inventaire actualisé : Finistère 15 15 37 55 Le
  • présentés dans le rapport de prospection 2017 10 Bilan provisoire et perspectives 2018 Ce second rapport d’étape vient approfondir l’étude de plusieurs sites fortifiés localisés sur le littoral et les îles de Bretagne. Pour chacun des 6 sites étudiés (fig.2), les éléments nécessaires
  • le cadre du PCR Belle-Île-en-Mer en 2018 (dir. Audouard et Gehres), nous pensons qu’un nombre significatif de méthodes d’action sur le terrain auront été approfondies pour en permettre une synthèse critique. Conçue sur trois années, l’année 2018 est sensée être la dernière
  • année e cette prospection-inventaire. Le rapport final de 2018 vise donc à être beaucoup plus détaillé, de manière à permettre une cartographie précise de l’ensemble des sites fortifiés pouvant être retenus à l’issue de la prospection-inventaire. Des fiches de déclarations seront
  • sites dits «potentiels» restent à mettre en forme pour le rapport final de 2018. 11 Bibliographie générale Batt M., Kayser O. et Pihuit P., 1988 - Rapport-Inventaire sur les communes de Bangor et Sauzon, Belle-Île-enMer (Morbihan), Direction des Antiquités de Bretagne, 52 p
RAP03646 ((22). Les tumuli de l'âge du Bronze dans les Côtes d'Armor. Rapport de PT 2018)
  • (22). Les tumuli de l'âge du Bronze dans les Côtes d'Armor. Rapport de PT 2018
  • Les tumuli de l'âge du Bronze dans les Côtes-d'Armor. Mikaël Le Maire Compilation d'ortho-photographies révélant la présence de tumuli à Trébrivan. Prospection-inventaire thématique 2018 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique
  • suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018
  • nous nous étions jusqu'à présent concentré au nord-ouest des Côtes-d'Armor, la prospection 2018 s'étend à l'ensemble du département avec une attention plus particulière au sud-ouest. En effet, le potentiel archéologique apparaît là aussi important, comme le démontre les prospections
  • Si les deux dernières années de prospection se sont cantonnées à une zone nord-ouest des Côtesd'Armor du fait de la masse archéologique importante, la prospection-inventaire 2018 s'est concentrée sur l'ensemble du département. Les prospections se sont étendues vers le sud où la
  • m au nord-est d'un tumulus. De même à Goazel à Saint-Caradec, un petit enclos duquel se développe un système parcellaire se trouve à même pas 200 m au nord du tumulus. (figure 6) Figure 6: Association domestique / funéraire à Goazel à Saint-Caradec (Bing Maps 2018, à gauche) et
  • les sites Géoportail, Google Maps et autres, ou/et dépendante également de technologies nouvelles comme le LiDAR. Figure 8: Le bonheur est peut-être bien dans le pré, mais il semble aussi y avoir un tumulus ! Article paru dans Le Télégramme le lundi 10 septembre 2018. 18
  • .), Fortifications de terre médiévales dans le Trégor (Côtes d'Armor), Rapport de prospection thématique, S.R.A. Bretagne, 1994 19 INVENTAIRE A – Sites déjà enregistrés à la carte archéologique 20 Fiche d'enregistrement de site Prospection-inventaire 2018 - Mikaël Le Maire EA : 22 061 0060
  • 2010 Inventeur/informateur Dernière vérification M. Gautier 21/01/2018 Prospection satellite Description : Description des vestiges : En 2010, M. Gautier observe sur les images aériennes cinq anomalies claires de 20 à 35 m de diamètre. Le contrôle au sol révèle effectivement
  • des Côtes-d'Armor et du Finistère Documents annexes : Localisation sur le cadastre actuel Localisation du site (point rouge) sur un extrait de la carte IGN Image aérienne Google Earth 2009 (extrait de Gautier, 2010) Photographies au sol du 21/01/2018 21/09/2018 Carte
  • -fax 0296135559 cdif.guingamp@dgfip.finances.gouv.fr Cet extrait de plan vous est délivré par : Date d'édition : 21/09/2018 (fuseau horaire de Paris) cadastre.gouv.fr Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2017 Ministère de l'Action et des Comptes publics 7247500 7247500
  • 1225250 5 2 1 4 3 7247250 7247250 Nécropole tumulaire de Kermarquer 1225250 0 100m Image aérienne Google Earth 2009 (extrait de Gautier, 2010) Photographie au sol du tumulus 1 22-01-2018 Photographie au sol du tumulus 2 22/01/2018 Photographie au sol du tumulus 4 22-01
  • -2018 Photographie au sol du tumulus 2 (à gauche) et 3 22-01-2018 Photographie au sol du tumulus 1 (premier plan), 2 (à gauche) et 3 (à droite) 22/01/2018 B – Sites faisant office d'une déclaration 28 Fiche d'enregistrement de site Prospection-inventaire 2018 - Mikaël Le Maire
  • EA : Inédit. Localisation : Département : CÔTES-D'ARMOR Commune : Bulat-Pestivien Nom : Lieu-dit de l'IGN : Kerbouchas Réf. cadastrale : Section(s) G2, Parcelle(s) 206, Année 2018 Géoréférencement (Lambert 93) : X : 231051 ; Y : 6834323 Précision : Précis Circonstances de
  • découverte : Année Circonstance 2018 Inventeur/informateur Dernière vérification M. Le Maire 21/04/2018 Prospection documentaire Description : Description des vestiges : Sur plusieurs images aériennes, une perturbation claire apparaît d'environ 25 m de diamètre. Le contrôle au sol
  • : Âge du Bronze probable. Période de fin : Bibliographie : Documents annexes : Localisation sur le cadastre actuel Localisation du site (point rouge) sur un extrait de la carte IGN Images aériennes Géoportail 2015 et Google Earth 2003 Photographies au sol du 21/04/2018 01/07/2018
  • CEDEX tél. 0296135558 -fax 0296135559 cdif.guingamp@dgfip.finances.gouv.fr Cet extrait de plan vous est délivré par : Date d'édition : 01/07/2018 (fuseau horaire de Paris) cadastre.gouv.fr Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2017 Ministère de l'Action et des Comptes publics
  • 7268250 7268250 1231000 7268000 7268000 Tumulus de Kerbouchas 1231000 0 0 100m Image aérienne Google Earth 2003 100m Image aérienne Géoportail 2015 Photographies au sol 21/04/2018 Fiche d'enregistrement de site Prospection-inventaire 2018 - Mikaël Le Maire EA : Inédit
  • . Localisation : Département : CÔTES-D'ARMOR Commune : Callac Nom : Lieu-dit de l'IGN : Goascaër Réf. cadastrale : Section(s) A2, Parcelle(s) 312, Année 2018 Géoréférencement (Lambert 93) : X : 229355 ; Y : 6835811 Précision : Précis Circonstances de découverte : Année Circonstance 2018
  • Inventeur/informateur Dernière vérification M. Le Maire 21/04/2018 Prospection documentaire Description : Description des vestiges : Sur plusieurs images aériennes, une perturbation claire apparaît d'environ 30 m de diamètre. Le contrôle au sol révèle un bombement de 0,80 m de
  • : Localisation sur le cadastre actuel Localisation du site (point rouge) sur un extrait de la carte IGN Images aériennes Géoportail 14-05-1948 et Google Earth 2003 Photographies au sol du 21/04/2018 01/07/2018 Carte - Géoportail 500 m © IGN 2017 - www.geoportail.gouv.fr/mentions-legales
RAP03661 (HOEDIC (56). Les derniers chasseurs-cueilleurs côtiers d'Europe atlantique et la mort : étude interdisciplinaire de la nécropole mésolithique de Hoedic)
  • Les derniers chasseurscueilleurs côtiers d'Europe atlantique et la mort Etude interdisciplinaire de la nécropole mésolithique de Hoedic (Morbihan, France) Rapport de prospections géophysiques sur le site mésolithique de Hoedic « Port-Neuf » - Année 2018 Grégor Marchand
  • (Université de Rennes / CNRS) Pablo Arias (Université de Cantabria) Autorisation n° 2018-192 Prospections géophysiques    Hoedic, 2018      2    Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse
  • . Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  Table
  • malheurs des datations par le radiocarbone _______________________________ 14  1.5. Le Programme CIMATLANTIC (2015-2017) : un état des lieux sur Téviec et Hoedic ____ 15  2. Problématique de la recherche de 2018 _____________________________________________ 17  2.1. Etat sanitaire d’un
  • résistivité éléctrique __________________________________________ 25  4. Analyses préliminaires des résultats obtenus en juin 2018 ______________________________ 27  5. Conclusions __________________________________________________________________ 40  5.1. La prospection géophysique
  •     Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  Remerciements Nous sommes grandement redevables à M. Jean‐Luc CHIFFOLEAU, Maire de Hoedic, pour  l’autorisation d’intervenir sur la commune dont il a la charge.    Nous  remercions  M.  Yves  MENEZ,  Conservateur  Régional  de  l’Archéologie
  •     Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  Résumé de l’opération   Fouillé entre 1931 et 1934, l’amas coquillier de Port‐Neuf à Hoedic est l’un des plus célèbre  sites  du  Mésolithique  européen,  qui  témoigne  à  la  fois  des  modes  d’habitat  des  derniers  chasseurs‐cueilleurs
  •   (SimTIC) », mené par Pablo Arias, une prospection géophysique a été réalisée en juin 2018,  pour  établir  un  bilan  des  données  archéo‐sédimentaire  préservées,  en  associant  des  chercheurs de lʹUniversité de Cantabrie (Espagne), du Geoarchäologisches Labor (Séminaire
  •   cohérent  pour  les  datations  par  le  radiocarbone  et  de  données  concernant  les  restes alimentaires marins, très mal renseignés sur ce site.      5    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  1. Nature et importance scientifique du site  1.1. Bref historique des
  •   cependant toujours ce cruel problème du mauvais contrôle de la valeur de l’effet réservoir  océanique.      6    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  Figure 1. Hoëdic. Orthoimages de lʹîle et de la zone explorée. Source Google Earth.    7    Prospections géophysiques
  •     Hoedic, 2018      Figure 2. Position de l’amas coquillier sur la carte de l’IGN.    8    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018    Figure 3. Vue de la cale de Port‐neuf (au centre de l’image) ; l’amas est derrière sur la pointe.      Figure 4. L’emplacement des fouilles
  •  des années 1930 est encore nettement visible sur le terrain.      9    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  1.2. Description du gisement  La  description  stratigraphique  du  gisement  est  relativement  sommaire  et  on  ne  sait  pas  exactement  si  elle  est  la
  • , mais ce n’est qu’une hypothèse.  10    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018    Figure 5. Vue des fouilles de Hoedic lors des fouilles de M. et S.‐J. Péquart en 1933.          Figure 6. Stratigraphie relevée par Marthe et Saint‐Just Péquart (publication de 1954)    11
  •     Prospections géophysiques    Hoedic, 2018    Figure 7.Plan des fouilles de Marthe et Saint‐Just Péquart. Les points noirs signalent les tombes.    1.3. Un témoignage archéologique fort incomplet  Les  méthodes  de  fouille  pointilleuse  de  Marthe  et  Saint‐Just  Péquart  sur  les
  •     Prospections géophysiques    Hoedic, 2018    Figure 8. Hoëdic. Tombe mésolithique avec structure en bois de cerf. Fouilles de S.J. et M. Péquart (1933).    Par  ailleurs,  si  la  nécropole  de  Téviec  a  été  correctement  publiée,  celle  de  Hoedic  n’a  fait  l’objet que d’une
  •   6ème  millénaire  avant  notre  ère,  le  site  mésolithique  d’Hoedic  se  trouve au carrefour de problématiques nouvelles en plein essor.      13    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  1.4. Heurs et malheurs des datations par le radiocarbone  La  première  datation
  •   moins  dans  le  cas  des  valeurs  aberrantes  très  tardives.  Rétrospectivement,  il  apparait  qu’il  y  a  eu  un  consolidant  non‐identifié  appliqué  14    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  aux squelettes de Téviec et Hoedic qui nʹ a pas été enlevé dans tous
  •     Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  années  1930  que  Marthe  et  Saint‐Just  Péquart  devaient  fouiller  les  sites  exceptionnels  de  Téviec et de Hoedic, qu’ils surent d’ailleurs bien valoriser dans la communauté scientifique  de l’époque. Les enjeux scientifiques concernent
  •  de master 2  (P. Fontan) et de plusieurs communications en colloque.    16    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  2. Problématique de la recherche de 2018 2.1. Etat sanitaire d’un site majeur  Depuis  les  années  1930,  aucun  travail  de  terrain  n’a  été  réalisé
  •  of  the  south‐western  Europe  from  a  genomic  point  of  view),  ces  travaux  viendront  clore  l’état  des  lieux sur ce site fondamental pour le Mésolithique européen.        17    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  Le  financement  de  ces  prospections  géophysiques