Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Date > 2020 (retirer)
  • Creator > CABANILLAS de la TORRE Gadea (retirer)
  • Département > 22 (retirer)
  • Operation type > fouille programmée (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
CABANILLAS de la TORRE Gadea [X]
Type d'opération
fouille programmée [X]
Commune
Département
22 [X]
Date (Année)
2020 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03982 (SAINT-GLEN (22). Le site du premier âge du Fer de La Touche-ès-Pritiaux. Rapport 2020 de FP 2020-2022)
  • SAINT-GLEN (22). Le site du premier âge du Fer de La Touche-ès-Pritiaux. Rapport 2020 de FP 2020-2022
  • 22
  • Bretagne, Côtes-d’Armor, Saint-Glen, La Touche ès Pritiaux Nº EA : 22 296 008 Arrêté d’autorisation nº 2020-133 LE SITE DU PREMIER AGE DU FER DE LA TOUCHE-ÈS-PRITIAUX A SAINT-GLEN (CÔTES-D’ARMOR) Campagne 2020 – Triennale 2020-2022 Gadea Cabanillas de la Torre (Ministère de la
  • Coordonnées géographiques : 48.338607º, -2.527499º Références cadastrales : Saint-Glen, parcelle 47, feuille 01, section ZL Propriétaire du terrain : Odette Méheust Arrêté d’autorisation : 2020-133 Responsable de l’opération : Gadea Cabanillas de la Torre Dates de l’intervention : du 22
  • juin au 17 juillet 2020 Intervenants administratifs : Yves Menez, Anne Villard Notice scientifique Le dépôt du Premier âge du Fer de La Touche ès Pritiaux à Saint-Glen (22) avait fait l’objet en 2015 d’un sondage suite à la découverte d’un lot de haches à douille de type armoricain
  • . Décapage mécanique et nettoyage Le travail de terrain s’est déroulé entre le 22 juin et le 17 juillet avec trois fouilleurs permanents et jusqu’à quatre flottants, en raison des difficultés d’organisation liées à l’épidémie de Covid-19 du printemps 2020. Le décapage de la terre végétale
  • 115-S au niveau de l’entrée sud, pourrait également appartenir à cet ensemble bâti. 2. 3. Le foyer 22-23 Le redécapage a permis de repérer des traces persistantes du foyer 22-23, qui n’avait pas été fouillé jusqu’au fond. La fouille de 2020 a confirmé la présence de deux
  • creusements, le 22 recoupant le 23, dont le comblement porte des traces de rubéfaction suite à une combustion sur place (fig. 8). L’ensemble a été entièrement fouillé. Fig. 8. Le foyer central 22-23 suite à la fouille de 2020. 2. 4. Le prolongement nord-est La présence d’un alignement de
  • .................................................................................................... 16 2. 1. La tranchée de fondation 115 ................................................................................... 16 2. 2. Les trous de poteaux 216, 218, 222, 223 et 221 ....................................................... 17 2. 3. Le foyer 22-23
  • ................................................................................... 21 4. 2. Le secteur sud-ouest ................................................................................................. 21 4. 2. Le foyer 231 ............................................................................................................. 22 4. 3. Le secteur
  • ....................................................................................................................... 41 2. Mobilier et prélèvements ............................................................................................... 45 4 FICHE SIGNALETIQUE Localisation de l’opération : Bretagne, Côtes-d’Armor, Saint-Glen, La Touche ès Pritiaux Code INSEE : 22 296 Nº EA : 22 296 008
  • bâtiment circulaire d’environ 10 m de diamètre, doté de deux entrées. Des aménagements ont également été découverts en dehors de ce bâtiment. La fouille de ces ensembles s’est poursuivie en 2020 sur 475 m2. La campagne a confirmé que le site a été fréquenté au moins du Mésolithique
  • jusqu’à l’époque moderne, et que l’occupation âge du Fer se compose probablement de plusieurs ensembles bâtis. Il s’agit du premier cas de dépôt de haches à douille de type armoricain découvert intact en contexte, à l’intérieur d’un bâtiment. La campagne 2020 a permis d’aborder ce
  • contexte de manière plus large, en se focalisant sur le bâtiment et son environnement. 5 Copie de l’arrêté d’autorisation nº 2020-133 (page 1/2) 6 Copie de l’arrêté d’autorisation nº 2020-133 (page 2/2) 7 8 Copie de l’autorisation de la propriétaire du terrain pour intervenir
  • s’implante sur un substrat d’arène granitique jaune qui apparaît, dans l’emprise du sondage, entre 30 et 40 cm sous le niveau de sol actuel. Une veine argileuse, aperçue lors de la prospection géophysique, est apparue en bordure nord-est de l’emprise décapée en 2019. En 2019 et 2020 ont
  • la commune de Saint-Glen, dont la plupart correspondent à des enclos non datés reconnus par prospection aérienne. Néanmoins, plusieurs sites de l’âge du Fer sont connus dans et autour de la commune. Dans le bourg de Saint-Glen (EA 22 296 0009), aux lieux-dit Bel-Air à Trébry (EA
  • 22 345 0006), à Boucléron et à la Chapelle Saint-Roch dans Le Méné (EA 22 046 0012 et 0026) des souterrains du Second âge du Fer sont attestés. Plusieurs enclos de l’âge du Fer sont également connus à Plénée-Jugon comme ceux du Pont Boscher (EA 22 185 0016) et du Rochay (EA 22 185
  • 0031) ainsi que celui fouillé en 2014 à la carrière de Gouviard (EA 22 185 0097) et dans Le Mené au Clos du Mitan (EA 22 046 0015). En 2016, Catherine Bizien du Centre régional d’archéologie d’Alet a également effectué un sondage à l’emplacement d’un petit dépôt d’une cinquantaine
  • de haches à douille de type armoricain sur la commune de Plénée-Jugon, au lieu-dit Rotoué (EA 22 185 0109). 1. 3. Circonstances de l’opération Suite à la découverte, en 2015, d’un dépôt de haches à douille de type armoricain sur cette parcelle, un sondage d’environ 30 m² a été
  • 2020 avait pour objectif la poursuite de l’étude du bâtiment circulaire ayant abrité le dépôt de haches à douille et de son environnement immédiat, afin de mieux caractériser l’étendue et la nature de l’occupation du premier âge du Fer et d’en préciser la durée et la datation
  • (environ 30 cm) à l’aide d’un tracto-pelle a été effectué en deux temps. Une première ouverture a été réalisée les 22 et 23 juin, dans le but de redégager le bâtiment circulaire (sous géotextile) et ses abords immédiats, et de décaper la grande fosse 150 sous le talus sud (fig. 1). Ce
  • . Décapages de 2015, 2019 et 2020 14 Fig. 3. Photographie par drone du chantier, Y. Bernard 253 256 270 265 262 250 271 266 263 254 252 267 ± 264 258 269 261 268 274 259 108 118 110 146 247 215 119 149 214 213 200 121 124 243 240 19 241 12 14 143 129