Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
GOUEZIN Philippe [X]
Type d'opération
Commune
TREDION [X]
Département
Date (Année)
2020 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03832 (TREDION (56). Nécropole néolithique de Coëby. Rapport de fouille programmée.)
  • a donc été décidé de reporter cette intervention. A cet effet, des préparations de prélèvements seront réservées 2020 dans les différentes stratigraphies mises au jour. Rappelons ses travaux : Après avoir abordé, dans le cadre d’un travail doctorat la « Maison des vivants » par
  • architecturales dégagées. A l’intérieur du cairn et situé à 0,40 m du bord extérieur du parement 1, dans sa partie sud, un chemisage ou doublement de la paroi apparaît. Il conviendra de vérifier cette anomalie de construction en 2020 afin d’évaluer une possible reprise architectural ou une
  • ° 19 : TRED 8, détails architecturaux du parement 2 en bleu. 20 montre deux lignes droites avec angulation dans la partie sud-ouest de la paroi. Le dégagement de la souche d’arbre en 2020 qui occulte la continuité du parement amènera des éléments complémentaires de compréhension
  • sépulcrale. Une seconde anomalie semble prendre forme au sud-est de la précédente mais avant de parler d’un autre contrefort il faudra enlever une très grosse souche d’arbres en 2020. Il pourrait effectivement s’agir d’un autre parement construit entre les parements 1 et 2 avec une
  • couloir d’accès est envisageable. Une banquette périphérique est même envisageable avec une hauteur correspondant à la hauteur des deux monolithes situés à l’entrée de l’espace sépulcral plus la hauteur d’une possible dalle de couverture. La fouille du couloir d’accès en 2020 amènera
  • cette année. La fouille minutieuse de cet espace sera réalisée en 2020. Néanmoins, plusieurs détails méritent d’être soulignés (Fig. n° 23). L’enlèvement de la surface remaniée du cairn a mis en évidence des pierres dressées supplémentaires de la chambre sépulcrale. Seules deux
  • englobe toutes les tombes. A ce jour, trois petites tombes apparaissent clairement. Nous n’avons fouillé que la partie supérieure de cet ensemble qui s’étend dans le secteur est de la zone d’étude. Il conviendra en 2020 d’étendre la fouille afin de déterminer l’emprise de cet
  • malgré la présence d’importantes souches et du prélèvement de quelques orthostats et dalles de couverture. Aucun éboulement d’une possible couverture en encorbellement n’a été décelée. L’espace sépulcral de ce monument sera un objectif prioritaire pour la campagne de 2020. Si la
  • périphérie du cairn a été dégagée sur une épaisseur de 0,20 m, elle sera étendue en 2020 de même que l’étude du parvis de façade. En ce qui concerne le mobilier archéologique, seul le couteau en silex gris découvert dans la partie supérieur du comblement du couloir a été mis au jour. La
  • envisagé en 2020. Autre détail architectural situé à l’arrière du cairn dans le parement 2 (Fig. n° 30). Nous avons remarqué deux anomalies structurelles dans les blocs utilisés pour la construction du parement de façade (flèches rouges). En effet, l’ensemble des blocs mis en œuvre dans