Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
HUET Briagell [X]
Type d'opération
fouille programmée [X]
Commune
Département
22 [X]
Date (Année)
2010 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00798.pdf (PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ (22). le site paléolithique moyen des vallées. rapport de fp 2010)
  • PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ (22). le site paléolithique moyen des vallées. rapport de fp 2010
  • 22
  • sous-marines Service régional de l’archéologie de Bretagne UMR 6566-CReAAH 2010 Remerciements Nous tenons sincèrement à remercier, pour leur aide et leur soutien : Le Ministère de la Culture et de la Communication qui, à travers le DRASSM et le Service régional de l’archéologie de
  • prélèvement et d’enregistrement des données .... 10 2.3.4. État de préservation du site........................................................................... 22 2.4. Études connexes
  • ..................................................................................................................... 60 Table des tableaux.................................................................................................................. 62 Fiche signalétique Identité du site Région : Bretagne Département : 22 Commune : Pléneuf-Val-André 22370 Code INSEE : 22186 Lieu-dit ou
  • n° : 2010 – 67 en date du : 28/05/2010 Responsable désigné : Briagell Huet Organisme de rattachement : CNRS – UMR 6566 CReAAH Dates d’intervention sur le terrain : 31/05/2010 au 12/06/2010 Équipe scientifique et technique Responsable d'opération : Briagell Huet (UMR 6566 CReAAH
  • vestiges et qui a rendu nécessaire la mise en place d’une fouille archéologique en juin 2010. L’opération programmée s’est déroulée dans des conditions contraignantes du fait du recouvrement du site à chaque marée haute. L’unique niveau paléolithique est inclus dans des sables limoneux
  • fouille programmée a donc été formulée pour une réalisation dans le courant de l’année 2010. Les grandes marées de l’équinoxe d’automne ont toutefois mis à nouveau à nu le niveau archéologique l’exposant une nouvelle fois à des risques de détérioration, voire de disparition totale
  • 12 juin 2010 avec l’aide d’une équipe de 10 personnes. Fig. 4 – Niveau archéologique affleurant avec éclats de quartz visibles et os apparaissant en coupe (clichés D. Chauvin et B. Huet) 2.2. Problématique et objectifs de l’opération La plage des Vallées est déjà connue pour
  • gisement connu sur la plage des Vallées. 2.3. Déroulement de l’opération La fouille s’est déroulée sur une durée de 2 semaines consécutives du 31 mai au 12 juin 2010 avec une équipe de 10 personnes. La période choisie est le résultat d’un compromis entre la nécessité d’intervenir en
  • vestiges archéologiques avait alors été estimée à environ 20 m². Mais au moment de l’opération en juin 2010, il était difficile de distinguer les zones mises à nu par les décapages mécaniques de 2009 et celles mises au jour par l’érosion marine intervenue depuis. Au vu de l’étendue des
  • ’eau intempestives à travers la plage actuelle et qui empêchaient d’atteindre le niveau de limons sableux. Fig. 7 – Vue panoramique de la plage des Vallées avec délimitation de la zone d’affleurement du limon sableux livrant des vestiges telle qu’elle se présentait en juin 2010
  • couverture photographique totale de la surface fouillé après ortho-redressement des clichés. Le travail d’assemblage et de mise au net de ces relevés photo-numériques est encore en cours (décembre 2010). 2.3.3.3. La fouille Avant d’entamer à proprement parler la fouille, nous avons du
  • Fig. 11 – Projection des vestiges dans l’épaisseur du niveau archéologique selon l’axe des ordonnées (sud/nord) du carroyage 100,5 100,4 100,3 100,2 Quartz 100,1 Silex 100 Autres roches 99,9 Faune 99,8 99,7 99,6 99,5 2004 2006 2008 2010 2012 2014 2016 2018 x Fig. 12
  • vestiges du site des Vallées (Tabl. 1). Origine des vestiges Fouille 2010, vestiges relevés par tachéomètre Fouille 2010, vestiges relevés par m² Fouille 2010, Ramassage de surface Sous-total Fouille 2010 Évaluation du site 2009, Ramassage de surface Prospection Ce.R.A.A., 1ère campagne
  • faunique présente un état de conservation particulièrement mauvais. Les restes osseux sont de consistance molle, dans un état de décomposition avancé (Fig. 22, Fig. 23). Ils manquent nettement de cohérence et tendent à se déliter. Les restes dentaires sont quant à eux de consistance
  • de la taille et/ou de la forme du vestige). Fig. 22 – Restes osseux en très mauvais état de conservation (clichés B. Huet) 20 Fig. 23 – Restes osseux à l’état de traces dans le sédiment, non prélevables (cliché B. Huet) 2.3.3.5. Traitement du matériel Le lavage et le marquage
  • portent également l’identification du site, suivi cette fois de la mention SU (abréviation de « surface ») (Ex. : LV10.SU) (Tabl. 2). Origine des vestiges Fouille 2010, vestiges relevés par tachéomètre Fouille 2010, vestiges relevés par m² Fouille 2010, Ramassage de surface Évaluation
  • circulaire des orientations des vestiges (N/S : 40 % ; O/E : 28 % ; NO/SE : 21 % ; NE/SO : 11 %) 22 Cette légère orientation préférentielle dans la pente semble plutôt témoigner d’un phénomène de transport en masse des vestiges, de type reptation ou solifluxion ; une orientation
  • 99,7 99,6 99,5 2000 2005 2010 2015 2020 2025 X Fig. 29 – Répartition en coupe des inclinaisons des vestiges selon l’axe des abscisses (ouest/est) du carroyage L’analyse des orientations et inclinaisons des vestiges met donc en évidence l’existence