Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > opération préventive de diagnostic (retirer)
  • Département > 35 (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
opération préventive de diagnostic [X]
Commune
Département
35 [X]
Date (Année)

391 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02540.pdf (CORPS-NUDS (35). mise à 2x2 voies de l'axe Bretagne/Anjou, rd 41, section Corps-Nuds/Janzé la lande du feu - le bois de teillay. rapport de diagnostic)
  • CORPS-NUDS (35). mise à 2x2 voies de l'axe Bretagne/Anjou, rd 41, section Corps-Nuds/Janzé la lande du feu - le bois de teillay. rapport de diagnostic
  • 35
  • - Présentation générale - état de conservation des vestiges - Description des vestiges - phasage - Synthèse CONCLUSION ANNEXES 1 - Etude du mobilier céramique, par Maryse Dinard 2 - Documents administratifs Fiche signalétique Identité du site Sites n° 35 Région : Bretagne Département
  • compact h o m o g è n e avec peu de schiste. F 26 - Sondage 35 1 - Limon brun-gris clair compact h o m o g è n e avec p e u de schiste. F 26 - Sondage 36 S N 1 - Limon brun-gris clair meuble h o m o g è n e avec c h a r b o n de bois. F5 F 5 - Sondage 15 F 5 - Sondage 16 F 5
  • - Limon brun-gris clair compact homogène avec peu de schiste. F 26 - Sondage 35 F 2 - F26 - Sondage 33 F2 ; 1 - Limon brun-gris clair meuble homogène avec charbon de bois. 1 - Limon brun-gris clair compact homogène avec peu de schiste. 1 - Limon brun-gris foncé meuble homogène
  • plus intéressant se rapportant à cette occupation est représenté par un possible vase à provisions retrouvé dans le fossé F.85 (Sondage 35), tout à fait caractéristique de la période de La Tène finale (milieu du premier siècle avant notre ère). 4 - Phasage (Figures 13 et 14) Les
RAP02575.pdf (LE PERTRE, BRIELLES, GENNES-SUR-SEICHE, ARGENTRÉ-DU-PLESSIS (35). terroirs gaulois, antiques et médiévaux sur le tracé de la LGV Rennes/Le Mans (secteur 4). rapport de diagnostic)
  • LE PERTRE, BRIELLES, GENNES-SUR-SEICHE, ARGENTRÉ-DU-PLESSIS (35). terroirs gaulois, antiques et médiévaux sur le tracé de la LGV Rennes/Le Mans (secteur 4). rapport de diagnostic
  • 35
RAP02780.pdf (LE PERTRE (35). la basse rivière, LGV secteur 4 phase 3. rapport de diagnostic)
  • LE PERTRE (35). la basse rivière, LGV secteur 4 phase 3. rapport de diagnostic
  • 35
RAP02821.pdf (LE PERTRE (35). LGV secteur 4 phase 3 : le Haut Brétorin - la Grée. rapport de diagnostic)
  • LE PERTRE (35). LGV secteur 4 phase 3 : le Haut Brétorin - la Grée. rapport de diagnostic
  • 35
RAP02749.pdf (BAIS (35). carrière des Vallons. rapport de diagnostic 2011)
  • BAIS (35). carrière des Vallons. rapport de diagnostic 2011
  • 35
  • , Carrière des Vallons Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné Cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Mars 2012 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 Sommaire
  • Cadre archéologique et historique 30 I.3 Stratégies et méthodes mises en œuvre 30 I.3.1 Les contraintes techniques 34 I.3.2 La phase terrain 35 I.3.3 La post-fouille 36 I.3.4 Les analyses 42 II. 42 II.1 Introduction 48 II.2 L’ensemble 1 48 II.2.1 L’enclos
  • A.-F. Cherel) 102 Introduction 102 III.1.1 L’ensemble 1 104 III.1.2 L’ensemble 2 105 III.1.3 L’ensemble 4 106 III.1.4 L’ensemble 6 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 Sommaire
  • microlithique Résultats de l’analyse par radiocarbone (ensemble 5) I. Données administratives, techniques et scientifiques Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et scientifiques
  • _______________________________________________________________________________________________________________ FICHE SIGNALÉTIQUE ________________________ _______________________________ Localisation Maître d’ouvrage des travaux d’aménagements Région S.A. Pigeon Carrières Bretagne _______________________________ Nature de l’aménagement Département Ille-et-Vilaine (35) Projet
  • prescrite Numéro de l’arrêté de prescription _______________________________ n° 2010-157 en date du 21/10/2010 Numéro de l’arrêté de désignation n° 2011-135 en date du 28/06/2011 1 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives
  • Peinture Sculpture Inscription Autre X Géologie Datation 14C Anthropologie Paléontologie Zoologie Botanique Palynologie Macrorestes An.de céramique An. de métaux Acq. des données Numismatique Conservation Restauration 2 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35
  • –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et scientifiques _______________________________________________________________________________________________________________ Equipe de fouille
  • _________________________________________________________________________________________________________________ Ets Beausire - Terrassement mécanique à une pelle de 180 CV avec godet de curage de 3 m de large. 4 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et scientifiques
  • observé. Cette partie du terroir est ensuite réinvestie au haut-Moyen-Âge comme en témoigne le système d’enclos désigné par l’ensemble 4, daté du VIIIè-IXè siècle. 5 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et
  • 103 104 38 37 36 35 30 31 32 33 34 95 111 65 384 390 383 379 29 n° 117 s 121 415 27 26 le 122 21 22 28 25 ta 396 123 Ensemble 7 414 20 23 24 en 129 405 124 234 413 412 19 m 128 388 te 127 Ensemble 4 152 226 403 126 151 ar 137 150
  • 334 AXE 13 12 11 331 333 322 81 84 113 7 301 85 78 111 110 45 44 43 42 41 40 9 8 47 83 82 109 108 107 112 318 300 35 34 33 32 31 1 348 324 312 302 3 2 340 95 PYLONE 40 IS BA >> PYLONE 39 Fig. 3 Implantation des tranchées de diagnostic 0
  • 200 m Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et scientifiques _______________________________________________________________________________________________________________ I.2 État des connaissances
  • des émergences régulières de schiste noir. Les arènes granitiques ont été 19 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et scientifiques
  • 372 280 239 30 31 32 373 230 236 35 416 375 101 102 103 104 33 34 95 111 29 27 26 n° Le Tertre 110 384 390 383 379 21 22 28 25 s 121 414 20 23 le 122 24 ta 396 123 19 18 en 129 152 13 413 m 128 405 124 109 17 te 127 388 226 136
  • 253 243 38 37 36 49 371 277 276 267 258 251 241 268 259 30 31 32 417 372 280 252 237 242 29 373 230 236 35 416 375 101 102 103 104 33 34 95 111 378 384 390 383 379 Le Tertre 21 22 28 27 26 n° 117 414 20 23 s 121 24 25 le 122 19
  • PYLONE 40 IS BA >> 0 200 m PYLONE 39 Fig. 6 Profondeurs des sondages correspondant au niveau d’apparition des structures archéologiques Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et scientifiques
  • (35) – 2010-157 I – Données administratives, techniques et scientifiques _______________________________________________________________________________________________________________ environ 500 m au nord du secteur qui nous concerne. L’extension de la carrière a depuis détruit
  • antique (Meuret, 1990). Des occupations altomédiévales sont identifiées aux lieux-dit du Bas Godeloup (28) et de la ferme du Cap (29) (VIIè-VIIIè siècle) où un dépôt de monnayeur y a été découvert. 27 Inrap –- Rapport de diagnostic Bais Carrière des Vallons (35) – 2010-157 I
  • Saint-Pair) sur les parcelles limitrophes au sud de la fouille précédemment décrite (35). Inventoriée par J.-C. Meuret, elle a été partiellement fouillée par P. Guigon en 1986 et 1987 (Guigon, Bardel, 1989). Une chapelle romane y est ensuite édifiée (chapelle Saint-Pierre) autour de
RAP02737.pdf (VITRÉ (35). ZAC des Ormeaux, tranche 1. rapport de diagnostic)
  • VITRÉ (35). ZAC des Ormeaux, tranche 1. rapport de diagnostic
  • 35
  • 2.3 Une fosse protohistorique ? 37 2.4 Une occupation mal datée 43 3. Conclusion Un parcellaire non phasé ? 44 Bibliographie 45 Liste des figures 4 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 Inventaires techniques 47 1
  • · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 Fiche signalétique Localisation Région Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne — Département Ille-et-Vilaine (35) Commune Vitré Proprietaire du
  • An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration … 8 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le
  • aire d'approvisionnement, terrains dépendants peut-être des sieurs des Ormeaux, et source de la trame parcellaire actuelle. Enfin, l'occupation humaine mise au jour au sud de l'emprise n'apporte que des données limitées. 9 10 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35
  • occupation humaine tout au sud de l'emprise: bâtiment, silo, fosses 11 I. Données administratives, techniques et scientifiques Localisation de l’opération N Rennes 20 0 échelle 1/25000 20 40 60 80 100 km 12 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des
  • Ormeaux, tranche 1 I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de diagnostic
  • Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 17 II. Résultats 20 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 1. Cadre général de l'intervention
  • Tr 03 Tr 04 10 8 9 11 12 log1 17 Talus 16 Tr 06 sans 18 haie 22 23 19 24 Tr 07 32 Tr 14 25 Tr 15 26 29 33 Ligne E.D.F . 30 34 35 Tr 11 31 49 Tr 35 86 Tr 12 Tr 34 log3 Tr 08 Tr 13 Tr 16 55 42 Tr 09 36 95.0 90 92 93 Tr 37 log2 45 Tr 10
  • lisa tion 107 74.5 85.0 .00 X=336200 85 80.0 .00 108 110 101 112-102 80.0 75 10 m 98 Tr 38 100 N Y=353800 Y=354000 Y=354200 ViTRE (35)- Zac des Ormeaux, Tranche 1 111 99 X=336400 X=336400 0 X=336200 90.00 X=336000 0 0 100.00 X=335800 23 II
  • éclats lithiques en silex (Hamon 2010), et surtout Le Menhir de la Pierre Blanche sur la commune toute proche de Pocé-Les-Bois à l’ouest de Vitré. Plus près de nous, l’âge du Bronze se fait tout aussi discret, puisque seules 24 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35
  • peuplement ancien. 26 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 I.3 L’intervention archéologique. Stratégie, méthodes et contraintes Fig.5 Tranchées au premier plan, clochers de Vitré au second. Le terrain diagnostiqué concerne un projet
  • Pommier puis Philippe Boulinguiez de la cellule topographique de Cesson-Sévigné. L'ensemble de ces données fournit la base de cet écrit, et se retrouve dans les différents inventaires à la fin de ce volume. 28 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux
  • inchangé Inrap · RFO de diagnostic Diagnostic archéologique sur plan d’intendance de 1811 0 N 100 m LÉGENDE Fossés Structures Diagnostic archéologique sur photo aérienne de 1949. Haies, talus, parcellaire actuel tranchée- sondage limite d’emprise ViTRE (35)- Zac des Ormeaux
  • sont, dans la zone centrale de l’emprise, deux réseaux fossoyés, le premier nord-sud (Fo 29-32-33), le second nord est- sud ouest (Fo 24-30-34-35-42-45-46) et éventuellement nord-sud (Fo 19) (fig. 12). Tr 06 Tr 07 Tr 08 N Tr 09 33 32 90.00 45 Tr 10 46 42 34 29 35 log2 30
  • , hétérogène, compact, lessivé. 32 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 A ceux-là, nous pouvons probablement ajouter un tronçon de fossé observé tout au sud du diagnostic dans la tranchée 41, Fo 105. II.2.2 Un fossé médiéval Tranchée 29
  • 20 N Tr 16 60 Tr 12 log3 Tr 22 59 Tr 34 90.0 86 0 95. Tr 23 00 Tr 15 Tr 35 61 Tr 13 49 Tr 14 Tr 21 65 Tr 11 0 50 m Fig.14 Fossés protohistoriques. Le premier de ceux-ci, orienté nord-sud, Fo 61-65, a été testé au niveau de la tranchée 20: nous avons là son
  • . L’examen du tesson de céramique par 34 Inrap · RFO de diagnostic Inrap Grand Ouest VITRE (35)- Zac des Ormeaux, tranche 1 Tr 20-St 61 S N 1 2 US 1: Limon argileux brun foncé, charbons, cailloutis, homogène et meuble. US 2: Limon argileux brun gris moyen à clair, rares charbons
  • premier, orienté estouest, Fo 49 Tr 13, il est question d’une extrémité de fossé, comblement de limon argileux brun foncé pour 0,28 m de profondeur. Son pendant nord-sud, Fo 55-86, s’interrompt probablement au sud entre la tranchée 34 et 35, pour former avec Fo 49 un passage, une
  • , testé tranchée 29 (fig. 18), a un profil et un comblement proche de Fo 75, parois évasées, fond en cuvette, et peu profond (0,30 m), avec de surcroît un premier état (US 2). Vers l’est, au delà de la haie, ce sont un à deux fossés parallèles 35 II. Résultats LÉGENDE Tr 18 Tr 19
  • limite d’emprise Fossé médiéval tranchée- sondage Fossé médiéval à contemporain 55 Tr 20 Structure Fossé moderne à contemporain Fossé protohistorique ? Fossé protohistorique N Tr 12 log3 Tr 16 60 Tr 22 59 Tr 34 86 90.0 0 Tr 17 95. Tr 23 00 Tr 15 Tr 35 61 Tr 13
RAP02683.pdf (ANDOUILLE-NEUVILLE (35). la lande plaine : ZAC ecoparc des Bruyères. rapport de diagnostic)
  • ANDOUILLE-NEUVILLE (35). la lande plaine : ZAC ecoparc des Bruyères. rapport de diagnostic
  • 35
  • .              Tr 35- St 60 Tr 34- St 59 E O 1 2 US 1: Limon argileux gris c lair et cailloux. US 2: Limon argileux gris , quelques rares ch arbons de bois, hydromorphe
RAP02335.pdf (DROUGES (35). le bourg. rapport de diagnostic archéologique)
  • DROUGES (35). le bourg. rapport de diagnostic archéologique
  • 35
  • *** DROUGES - LE BOURG (llle-et-Vilaine - 35 102 002 AH) RAPPORT DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 21-01-08 29-01-08 Arrêté de prescription n°2007-019 du 6 mars 2007 Opération n° 2007-019 Opération INRAP n°DA 05020801 TEDDY BETHUS avec la collaboration de ELEN C A D I O U PIERRICK
  • Lambert zone II étendue X : 331.100 Y : 328.700 Cadastre : Section : ZO Parcelle : 21 Propriétaire du terrain : commune de Drouges N° de site: 35 102 002 AH 1 Données administratives, techniques et scientifiques de l'opération 8 1-1 Situation géographique, contextes géologique et
  • l'opération Elen CADIOU, INRAP, technicienne de fouille Vincent POMMIER, INRAP, topographe Pierrick LEBLANC, INRAP, topographe Post-fouille Rédaction du DFS : Teddy BÉTHUS Dessin du mobilier archéologique : Fanny TOURNER, DAO et mise en page: Teddy BÉTHUS Drouges (35)- Le bourg Libnté
  • : préfecture de région 3 Drouges (35)- Le bourg L^trlJ • fgsHtf • fnnmlu RÉPUguqtJJ F » a w ç « s e MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE Le Préfet de Ea région de Bretagne, Préfet dilto-at-VHaine, Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de
  • long disposées en sfadoconcs et légulièiement réfartiei ait S'ensemble du piojet_ls.itufa«-SMid
  • il. D\0S©SSfl! • DROUUE5, Lt Bmiro - i o t o a n t B I ecmnHal 3SA5SW7 6 •3/J Drouges (35)- Le bourg 1 Données administratives, techniques et scientifiques de l'opération 1-1 Situation géographique, contextes géologique et topographique La commune de Drouges est située dans
  • de Drouges est mentionné entre 1096 et 1123. Voir J.C. MEURET, Peuplement, pouvoir et paysage sur la marche Anjou-Bretagne, Société d'Archéologie et d'Histoire de la Mayenne, Laval, 1993., p. 432. 9 Drouges (35)- Le bourg 1-3 Méthodologie L'intervention s'est déroulée du 21/01
  • fait archéologique 25 numéro de tranchée sondage 0 numéro de parcelle cours d'eau 10 F/G 5 : PLAN GÉNÉRAL DES SONDAGES V Rapport de sondages archéologiques Drouges (35)- Le bourg 2 Résultats de l'opération Les structures mises au jour révèlent deux indices de sites. Le
  • d'oxydation FI G 8 : SONDAGE 17, FOSSÉ 34, LOCALISATION ET COUPE OUEST. 13 Drouges (35)- Le bourg 2-2 Carrière et leurre archéologique 2-2-1 Un ensemble de fosses contiguës cette direction. À l'est et à l'ouest, ses limites restent inconnues. Au centre de la parcelle, les sondages
  • FOSSE 73 numéro de tranchée Drouges (35)- Le bourg 2-3 Les autres structures Parmi les structures découvertes, un puits a été mis au jour en bas de pente, dans la tranchée n°6 (fig. 13). Son sondage s'est révélé particulièrement difficile du fait des remontées d'eau abondantes
  • . Drouges (35)- Le bourg Conclusion Bibliographie Les données issues du diagnostic ont mis en évidence, outre le réseau de parcellaire et quelques structures isolées, la présence d'un site de carrière, caractérisé par plusieurs fosses d'extraction contiguës. La fosse principale a fait
  • 44 m2 44 m2 44 m2 44 m2 44 m2 44 m2 44 m2 0,25 m 0,60 m 0,60 m 0,40 m 0,30 m 0,20 m 0,80 m 0,50 m 35 36 37 38 39 Positif Négatif Contemp. Oui Fossé parcellaire Oui Faïence Contemp. - - - Drain Non - Oui Oui Fossé parcellaire - Contemp. - - - Fosse
  • parcellaire Tp - - - - - - - Fosse - - Oui - - - - 1 - Non Non - Oui Oui Oui 21 Drouges (35)- Le bourg 3-2 Inventaire de la documentation graphique 1 Calque polyester A3 Coupe 1/6, st. 73, sd. 28 1 20 E. Cadiou 2 Calque polyester A3 Coupe 2/6, st. 73, sd. 28
RAP02484.pdf (RENNES (35). 3 rue des Carmes. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). 3 rue des Carmes. rapport de diagnostic
  • 35
  • RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Céline Bélanger Philippe Cocherel Fanny Tournier Juillet 2009 —Rennes (35) - 3 rue des Carmes- Illustration de couverture : Vue du couvent des Carmes, à gauche sur l'illustration, extraite du plan de «Rennes ville épiscopale siège du parlement et capitale du
  • du mobilier archéologique : Céline BELANGER DAO et mise au net du levé topograpique : Teddy BÉTHUS Mise en page du rapport : Teddy BÉTHUS Étude du mobilier céramique : Fanny Tournier Remerciements : Gaétan LE CLOIREC, Dominique POUILLE, Françoise LABAUNE 11 Rennes (35) - 3
  • de sondages archéologiques du site dans le cadastre actuel de Rennes (DAO T. Béthus / Inrap) 11 Rennes (35) - 3 rue des Carmes- Liberté • Égalité •• Fraternité RÉPUB1IQUE FRANÇAISE REÇU IE M I N I S T E R E D E L A C U L T U R E ET D E L A C O M M U N I C A T I O N P R
  • Ausmann compagnie, 12 quai Dugay Trouin, 35 000 Rennes Fait à Rennes, le 18 juilfet 2008 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ilfe et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires
  • , Préfet d'ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps 11 Rennes (35) - 3 rue des Carmes- Page 2 sur 3 FICHE DE PROJET DE DIAGNOSTIC Réf. du projet : DA05030001 Affaiie suivie par : Michel
  • BAILLIEU 1 IDENTIFICATION 1.1 Site Ele et Vilaine RENNES 3, rue des Carmes PC pour un immeuble collectif Section BS n°7 Département : Commune : Lieu-dit Nature du projet : Références cadastrales 1,2 Aménageur AUSMANN COMPAGNIE 12, quai Duguay Trouin - - 35 000 RENNES 06/11/30/09/39 (M
  • : carte postale du cloître du couvent des Carmes (extrait de BANEAT, Le Vieux Rennes, 1911) 11 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-1-2 C o n t e x t e a r c h é o l o g i q u e et historique 2-1-2-1 Un secteur mal documenté La parcelle concernée par le diagnostic se situe dans un
  • archéologiques du couvent dans la ville médiévale, au XVe siècle (DAO T. Béthus /Inrap) 15 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-1-2-4 Un établissement sous l'égide des ducs de Bretagne L'installation des Carmes à Rennes est autorisée par lettre patente de François 1er, duc de Bretagne, en
  • Rapport de sondages archéologiques Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-1-3 Méthodologie 2-1-3-1 Stratégie de l'intervention La juxtaposition des plans cadastraux et du plan du couvent dressé en 1798 montre que la parcelle concernée par le projet d'aménagement se superpose
  • examiner rapidement le dossier par la CIRA. F i g . 7 : vue intérieure du bâtiment actuel (Cl. T. Béthus / Inrap) F i g . 8 : ouverture du sondage 1 (Cl. T. Béthus/Inrap) 19 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2 D o n n é e s a r c h é o l o g i q u e s 2-2-1 Les v e s t i g e s 2-2
  • possible d'atteindre le terrain naturel en raison de la profondeur des remblais (fig. 9). F i g . 9 : vue générale du sondage 1 (Cl. T. Béthus / Inrap) 20 Rapport de sondages archéologiques Rennes (35) - 3 rue des Carmes Coupe Ouest À l'extrémité ouest de l'excavation, les
  • : relevé de la sépulture (DAO T. Béthus / Inrap) 1 1007 Fig. 14 : relevé en restitué de la coupe ouest du sondage 1 (DAO T. Béthus/Inrap) 1002 23 Rennes (35) - 3 rue des Carmes Coupe Est La coupe Est révèle une stratigraphie différente. Treize couches s'accumulent sur 1,90m
  • : détail du sol 1036 (Cl. T. Béthus / Inrap) F i g . 20 : relevé de l'excavation Fig. 19 : mur récupéré de sondages archéologiques 1053 (Cl. T. Béthus/Inrap) 1043, sondage 1 (DAO T. Béthus /Inrap) 25 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2-1-2 Sondage 2 Le sondage 2
  • ensemble. F i g . 22 : coupe est, stratigraphie 26 du sondage 2 (Cl. T. Béthus/Inrap) - Rapport de sondages archéologiques 27 Rennes (35) - 3 rue des Carmes La construction 2019 intervient dans un second temps. Le remblai 2030 est recoupé au nord par la fondation de cette
  • du mur 2001 (Cl. T. Béthus / Inrap) 25 - F i g . 28 : orthophoto du mur 2001 (DAO T. Béthus / Inrap) 29 Rennes (35) - 3 rue des Carmes Les remblais postérieurs à ce mur sont recoupés, dans un premier temps, par la tranchée de récupération d'un mur orienté nord-sud et large
  • constituer les témoins d'une occupation finale fortement dégradée. Le décapage a livré sur ces niveaux du matériel daté du XIXe siècle (fig. 26). Fig. 31 : maçonnerie 2070 (Cl. T. Béthus/ Inrap) 31 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2-2 Le mobilier céramique (Fanny Tournier, INRAP) 2
  • 4 NMI. Aucun grès n'y a été décelé. On peut attribuer cet ensemble au XVIIe siècle. Fig. 34 : vases relevés au décapage. Un pot au fond percé indique peut-être un pot de fleur. Le tesson en bas du cliché est un tenon de chauffe-plat (Cl. F. Tournier/Inrap) F i g . 35 : pâte de
  • arbore un décor incisé de petites arcades (« très décorée ?) L'ensemble de ce lot montre les caractéristiques des productions de la fin du Xllle siècle (phase III) des ateliers de potiers de Chartres-de-Bretagne (35). 33 Rennes (35) -672rue des Carmes- • US 2038 Trois tessons
  • identique au tesson 2039-3. Période Moderne. • US 2076 2 tessons glaçurés d'époque médiévale sans plus de précision Fig. 41 : céramiques des US du sondage 2 (DAO F. Tournier/Inrap) 35 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2-3 Interprétation des données 2-2-3-1 Les vestiges antérieurs
RAP02586.pdf (CHASNE-SUR-ILLET (35). ZAC du champ des Buttes. rapport de diagnostic)
  • CHASNE-SUR-ILLET (35). ZAC du champ des Buttes. rapport de diagnostic
  • 35
  • , llle-et-Villaine, Z.A.C du C h a m p des Buttes 1- Introduction 1-1 Nature du projet A Chasné sur Illet (35), le « Champ des Buttes » a fait l'objet en 2003 d'un premier diagnostic archéologique autour de l'église Saint-Martin, sur une surface globale de 12520m 2 '. Les vestiges
  • 5-1 Méthodes de travail Les sondages pratiqués sur les parcelles de la commune de Chasné-sur-Illet (35) concernées par ce projet au lieu-dit « Champs des Buttes » ont permis de mettre au jour un lot de mobilier qui, après nettoyage, s'est avéré correspondre à plusieurs
  • proposition chronologique avec un profil à lèvre assez droite, légèrement éversée et décorée sur l'extrémité d'impressions digitées . 6 Tranchée 43 Le mobilier issu du fait 35 comprend un tesson de faïence blanche et un autre de faïence à glaçure externe au manganèse (marron
  • . », Actes du congrès de Sens. Janvier 2004. Martineau J. - « Chasné-sur-Illet. Le champ aux buttes », Rennes 2003. Rapport de diagnostic, III. Inventaires techniques 35 : $m -.- v . «EU « mifs^mm s.M. ! ¡mm ^¡M III. Inventaires techniques Chasné-sur-IIIet, llle-et-Villaine
  • 8m 55 m2 8m 57 m2 8m 55 m2 6 10 11 12 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 8m 8m 8m 9m 9m 8m 0m 4m 8m 8m 8m 3m 8m 8m 8m 8m 4 m 8m 8m 8m 8 m 9m 9m 7m 54 49 55 m2 59 m2 62 m2 59 m2 59 m2 59 m2 32 m2 55 m2 54 m2 58 m2 55 m2
RAP02644.pdf (BRUZ (35). Cicé. rapport de diagnostic)
  • BRUZ (35). Cicé. rapport de diagnostic
  • 35
  • 1 35 Fossé Minute 2 1 36 Fossé Fossé Minute 2 Fossé Minute 3 0,8 2 37 38 0,7 2 39 40 1 15 T. P. Minute 1 25 11 12 Fossé Fossé/ 12 7 Fossé parcellaire Fosse 0,7 0,6 Minute 1 et 4 7 Ô 5 17 OUI 6 10 5 6 Fossé parcellaire Relevé Fossé/ Haie
  • 48 49 Fossé Fossé Minute 3 OUI Minute 3 Fossé Minute 3 Haie Minute 3 Fossé Minute 3 Fossé Minute 3 parcellaire parcellaire 27 III. Inventaires techniques 50 30 3-1 32 33 34 35 Positif 17 0,7 Négatif 0,8 Positif 0,7 3 2 51 52 53 54 55 Positif 17 18
  • . Jouquand 3 22, 24 , 25 26, 27 et 29 Plans faits 3b à 50. Coupe fait 29, 31, 40 et 45 1 20 et 1 100 G.Jouquand 4 30, 32, 34, 35, 39, 40, 42, 43 et 44 Plan faits 50 à b4. Coupe tait 51 1 20 et 1 10U G.Jouquand 5 45, 49, 53, 54, 57, 59, 62 et 65. Plan faits b5 à 87. Coupes
RAP02952.pdf (RENNES (35). 3 bis rue des Carmes. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). 3 bis rue des Carmes. rapport de diagnostic
  • 35
  • cailloutis. Diagnostic archéologique Le projet de construction d’un immeuble situé au 3 bis rue des Carmes a motivé la réalisation de ce diagnostic archéologique situé dans le centre ville de Rennes (35). Ce projet impactera ici une surface d’environ 271 m2 où nous avons pu réaliser
  • Inventaires de la documentation graphique 45 4. Annexe 47 Protocole d’intervention sur site pollué par I. Giron-Audéoud, INRAP G.O. 25 26 27 29 29 32 35 36 36 36 37 38 38 38 38 39 2.1.1 Le contexte archéologique 2.1.2 Les contraintes techniques 2.1.3 Méthodologie 2.2.1 Les données
  • scientifiques 7 I - Données administratives, techniques et scientifiques Fiche signalétique ____________________________ Localisation ___________________________ Références de l’opération Région Bretagne Numéro de l’arrêté de l’opération 2013/205 Département Ille-et-Vilaine (35
  • ) Numéro de l’opération D 105 543 Commune Rennes Numéro de l’arrêté de désignation du responsable 2013-280 ____________________________ Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Lieu-dit 3bis, rue des Carmes ____________________________ Codes Codes INSEE 35 238 Numéro de l’entité
  • · RFO de diagnostic Rennes (Ille-et-Vilaine) 3bis, rue des Carmes Notice scientifique Le projet de construction d’un immeuble situé au 3 bis rue des Carmes a motivé la réalisation de ce diagnostic archéologique situé dans le centre ville de Rennes (35). Ce projet impactera ici une
  • moment, est celle d’une réfection du niveau de sol antérieur. 35 II -Résultats archéologiques Fig. 20 : Sol de mortier découvert dans la tranchée 2 (U.S. 1001) Tous ces niveaux sont recoupés par le creusement 1008 composée de plusieurs couches de remblais très hétérogène
  • verre bouteille et divers objets ferreux) (fig. 21). Fig. 21 : Vue de la tranchée 3 36 Inrap · RFO de diagnostic Rennes (Ille-et-Vilaine) 3bis, rue des Carmes 2.2.2 Etude du mobilier archéologique 2-2-2-1 Méthodes de travail La parcelle abordée à Rennes (35) au n°3bis rue
  •  : Inrap Grand Ouest, 2009. Martineau 2008 MARTINEAU (J.)-Rennes, Place Saint-Germain. Etude documentaire. Paris : Inrap Grand Ouest, 2008. Pessenti 2011  PESSENTI (C.)-3 rue des Carmes, Rennes (35). Rapport final d’opération archéologique : fouille préventive. Eveha, 2011. III
  • , ossements humains métallique Le projet de construction d’un immeuble situé au 3 bis rue des Carmes a motivé la réalisation de ce diagnostic archéologique situé dans le centre ville de Rennes (35). Ce projet impactera ici une surface d’environ 271 m2 où nous avons pu réaliser trois
RAP02059.pdf (BAIS (35). carrière des Vallons. dfs de diagnostic archéologique)
  • BAIS (35). carrière des Vallons. dfs de diagnostic archéologique
  • 35
  • mis en évidence de nombreux sites (CAG 35, p. 65-66 et p. 103-104) sur les communes limitrophes de Bais et Louvigné-de-Bais (fïg. 3). Une dizaine d'indices sérieux sont recensés dans le voisinage du projet d'extension de la carrière. Deux d'entre eux concernent la protohistoire
  • au niveau du hameau de la Blinière localisé au sud-ouest (site 52). Des tegulae et des briques dont certaines sont surcuites ont été retrouvées à proximité d'une source (CAG 35, p. 104, prosp. G. Leroux 1989). Un manoir de la fin du Moyen-Age est également signalé au sud à la
  • Rougerie (site 33). Il faut enfin mentionner la découverte d'un enclos à la Jouaudière, hameau aujourd'hui disparu qui se situait à l'emplacement actuel de la carrière (site 38). Ce site mentionné dans la Carte Archéologique de la Gaule (CAG 35, p. 104, fig. 178) correspondait à un
  • haut et resserré (pl. II, n° 1), souligné par un cordon annulaire, évoque des types tardifs de la fin de La Tène, tels que ceux d'Alet à Saint-Malo (35) (Langouët 1978) datés du 1er siècle av. J.-C. Une jatte tournée trouve des correspondances sur l'habitat de Chantepie, «Les Rives
  • du Blosne » (35) dans un contexte hypothétiquement daté de la fin du Ile siècle ou peu après, mais également à Hédé (35), « Le Bas-Chesnay » sur des formes proches attribuées du De-1ère moitié du 1er siècle av. J.-C. En outre, comme dans les autres contextes, un grand vase de
  • stockage probable vient compléter l'ensemble. Il est pourvu d'une lèvre éversée en bourrelet peu accentué et trouve des parallèles à la fin de l'âge du Fer dans l'Ouest, comme par exemple sur l'habitat de Thorigné-Fouillard (35), « Z.A. de Bellevue » (rapport en cours) Enfin, un
  • récipient de taille plus modeste a conservé l'empreinte d'une pseudo-cannelure. Il trouve des équivalences sur l'habitat de Chantepie, «Les Rives du Blosne » (35) ou encore à Pacé, « Z.A.C. de Beausoleil ». Fait 6 Un unique tesson protohistorique fut découvert dans cette structure
  • telles ornementations sont connues localement, peut-être dès la fin de La Tène ancienne et durant La Tène moyenne, comme à Rennes (sites de « Beaurade » et de « La Visitation ») ou encore à Thorigné-Fouillard (35) (« Z.A. de Bellevue »). 20 Fait 4 On dénombre un seul tesson au
  • récipients recueillis, ces remarques viennent étayer cette hypothèse. Un grand vase haut et fermé doté d'une lèvre arrondie éversée comporte de nombreux parallèles dans l'Ouest à la fin de l'âge du Fer. Enfin, une petite forme ouverte trouve de rares comparaisons à Thorigné-Fouillard (35
  • -avril 2004. Béguin 1995 : BEGUIN (F.). - « La céramique d'un enclos du Second Age du Fer à Hédé (35) au lieu-dit « Le-Bas-Chesnay ». R.A.O, 12, 1995, p. 111-115. CAG 35 : LEROUX (G.) et PROVOST (A.) - L'ille-et-Vilaine (35), carte archéologique de la Gaule, académie des inscriptions
  • -Plesguen (35) ». In : Les mobiliers des 2eme et 1er siècles avant notre ère dans l'Ouest de la Gaule. Compte-rendu de la réunion tenue le 22/03/2001 à Rennes ; UMR 6566, CNRS-Culture-Université, « Civilisations Atlantiques et Archéosciences », Thème : âges du Fer. Langouët 1978
RAP01833.pdf (SAINT-JOUAN-DES-GUÉRETS (35). la Chapelle de la Lande)
  • SAINT-JOUAN-DES-GUÉRETS (35). la Chapelle de la Lande
  • 35
RAP01866.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Bosne". tranche 2. dfs de diagnostic.)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Bosne". tranche 2. dfs de diagnostic.
  • 35
  • Leroux G., Chantepie (35), les rives du Blosne, diagnostic archéologique, première tranche, Rennes 200 6 Implantation des tranchées, méthodes et contraintes techniques 173 tranchées d'une vingtaine de mètres de longueur ont été ouvertes à la pelle mécanique munie d'un godet lisse
  • : 97 m 2 Vestiges : apparition à - 0,55 m de la surface Quatre fossés et une anomalie de plan irrégulier y ont été découverts. Le fossé F7 a recoupé un fossé plus ancien (F6). Le F2 a livré quelques petits fragments de tuile. Tranchée 139 Superficie : 35 m 2 Vestiges : apparition
  • : 35 m2 Vestiges : apparition à -0,50 m de la surface Une seule anomalie, dont le remplissage est de limon gris argileux, a été remarquée ici. Tranchée 148 Superficie : 20,35 m2 Vestiges : apparition à -55 m de la surface Cette tranchée n'a révélé qu'une seule fosse de plan semi
  • ., Chantepie (35), Les rives du Blosne, diagnostic archéologique, première tranche, Rennes, 2001 Lorren C., Périn P. (textes réunis par), L'habitat rural du haut Moyen Age (France, Pays-Bas, Danemark et Grande Bretagne), Rouen, 1995