Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
22 [X]
Date (Année)

560 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01357.pdf (CORSEUL (22). val de Gravel. la maison Hervé. rapport de fouille préventive)
  • CORSEUL (22). val de Gravel. la maison Hervé. rapport de fouille préventive
  • 22
  • SAUTA0E DU TERRAIN HERVE (PARCELLE M.997) 1994-1995 Hervé KEREBEL, archéologue municipal Liste des opérations archéologiques sur la commune de Corscul (22 février 1996) c de la fouille n 1965-1971 70 n° de site 22 048 067 22 048 071 m ay il 1973 76 984 Responsable G. Guennou, B
  • . Chiche B. Chiché M. Du Cleuziou 22 048 063 22 048 001 J.P. Bardel J.P. Bardel F. Fichct de Clairfontaine Nature de la fouille N° de plan fouille programmée I 2 sondage archéologique sondage archéologique fouille préventive fouille préventive 3 4 5 6 N° parcelles AB.13 M.341
  • AB.83 AB.50 Observations Domus. thermes, mes Rue, portique ? Bâtiment indéterminé Bâtiment indéterminé M. 185 Domus ? Carrefour de rues cal 1984 22 048 045 22 048 017 M. Batt fouille préventive fouille préventive 7 ZL.l M.924 Rue, bâtiment indéterminé av I 1984 22 048
  • 004 J.P. Bardel fouille préventive 8 M.898 Rue, portique s 1985 22 048 059 F. Fichet de Clairfontaine fouille préventive 9 AB.308 Rue, bâtiment indéterminé •Antoine 1986 986 22 048 068 F. Fichet de Clairfontaine fouille préventive AB.167 Bâtiment indéterminé 22
  • 048 043 F. Fichet de Clairfontaine fouille programmée 10 11 AB.79 Rues, bâtiment commerciaux 987-1989 22 048 043 F. Fichet de Clairfontaine fouille programmée 1 1 AB.79 Rues, bâtiment commerciaux F. Fichet de Clairfontaine sondage archéologique 12 M.937. 938
  • sondage négatif 22 048 080 F Fichet de Clairfontaine surveillance travaux 13 M.35I fûts de colonne, fragment de statue 22 048 043 22 048 027 H Kerébel sondage archéologique AB.79 Rues, bâtiment commerciaux H. Kerébel sondage archéologique 11 14 AB.319 Rues, escalier 22
  • 048 030 H. Kerébel rural 11 YC.42 AB.79 Temple Rues, bâtiment commerciaux sondage négatif rie 1987 87 990 J90 9 erel 1990 991 22 048 043 H Kerébel sondage archéologique fouille programmée 992 22 048 011 H. Kerébel sondage archéologique 15 YH.15 992 22 048 043 H
  • Kerébel fouille préventive 1 1 AB.79. 319 rue 992-1994 22 048 043 H. Kerébel fouille programmée 11 AB.79 Rues, bâtiment commerciaux e 1993 22 048 054 H. Kerébel sondage archéologique vestiges non louches par les trav aux 22 048 074 H. Kerébel sondage archéologique
  • 16 17 AB.321 oê 1993 AB.349 sondage négatif H. Kerébel surveillance travaux 18 AB.66 vestiges non touchés par les travaux H. Kerébel sondage archéologique rural 22 048 030 H Kerébel sondage archéologique YC.43 Temple 22 048 075 lion 1993 1993 erel 1993 994 av II
  • 1994 loc 1994 22 048 063 H. Kercbel H. Kerébel sondage archéologique sondage archéologique rural 19 20 H. Kerébel ayl 1994 22 048 004 H Kerébel surveillance travaux surveillance travaux surveillance travaux ur Guidon 1995 1995 995 erel 1995 .e Paradis 1995 H Kerébel 996
  • -1998 erel 1996-1998 AB.l 19 Voie extérieure 21 AB.50 YH.23p Rue. Bâtiment indéterminé sondage négatif 8 22 M.898 R.D. 44 vestiges non touchés par les trav aux Effacement de réseaux 23 11 M.995 à 1014 AB.79 Fouille et sondages préalables année de post-fouille rural YC.41
  • . 42. 43. 44. 45 Temple YC.26. 27. 31. 34 sondage négatif AB.398 sondage négatif 22 048 081 H. Kerébel fouille préventive 22 048 043 H. Kerébel 22 048 030 22 048 082 A. Provost fouille programmée fouille programmée H Kerébel sondage archéologique H Kerébel H. Kerébel
  • A Provost sondage archéologique rural 24 fouille programmée fouille programmée rural cr 1996 22 048 043 22 048 030 Fouille programmée Tranchée de 4 000 mètres de long i : • Sondage archéologique AB.79. 80 Rues, bâtiment commerciaux YC.41. 42. 43. 44, 45 Temple -A*. Fouille
RAP01452.pdf (CORSEUL (22). Monterfil 2. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998)
  • CORSEUL (22). Monterfil 2. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998
  • 22
  • . Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 4: 5: 6: 7: 8: 9: 10 : 11 : 12 : 13 : 14 : 15 : 16 : Fig. 17 : Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 18 19 20 21 22 : : : : : Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 23 24 25 26 27 28 29 : : : : : : : Fig. 30 : Vue aérienne de la réserve archéologique de
  • (fig. 18,19 et 20). Il peut s'agir d'une salle de travail où se situerait le praefornium alimentant l'hypocauste (fig.21 et 22). Au nord de l'hypocauste, une cour semble disposer en son centre d'un puits (fig.23). Son mur de fond, constitué de blocs de petit module, contient
  • l'enduit de mortier de tuileau . 35 Fig. 20 : Sondage 7, La pièce de travail au sol d'argile jaune à l'ouest de l'hypocauste. 36 Fig. 21 : En limite du sondage 7, vue du parement du mur sud de la pièce de travail. Fig. 22 : Sondage 5, la cour au sol de schiste installée entre
  • réserve archéologique nous avaient permis de positionner avec précision une rue est-ouest déjà repérée par photographie aérienne à l'emplacement du terrain de sport et, au sud de la ferme du Ray {Chemin du Ray II, site n°22 048 063) (rue n° 3). Cette rue délimite au nord Yinsula nord
RAP01130.pdf (PLÉDÉLIAC (22). Saint-André. rapport de fouille préventive)
  • PLÉDÉLIAC (22). Saint-André. rapport de fouille préventive
  • 22
RAP01750.pdf (TRÉMUSON (22). la Morandais. rapport de diagnostic archéologique)
  • TRÉMUSON (22). la Morandais. rapport de diagnostic archéologique
  • 22
  • TREMUSON «La Morandais» (Côtes d'Armor) Site n° 22 372 01 AP DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 11/06/2001 - 13/06/2001 Sous la direction de Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Eric NICOLAS Autorisation n° 2001/059 du 11/06/01 au 15/06/01 Rennes : SRA Bretagne AFAN Grand-Ouest
  • d'un tumulus arasé sur le plateau du Cojledic à Saint-Nicolas-duPelem (22). Rapport de diagnostic (à paraître). BRIARD J. (1984) - Les tumulus d'Armorique. L'Age du Bronze en France, tome 3, Picard, Paris.
RAP01818.pdf (TRÉMUSON (22). la Morandais. document final de synthèse de fouille préventive)
  • TRÉMUSON (22). la Morandais. document final de synthèse de fouille préventive
  • 22
  • TREMUSON « La Morandais » (Site n° 22 372 001 AP) (Côtes d'Armor) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE DE FOUILLE PREVENTIVE 01/10/2001 -25/10/2001 sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Eric NICOLAS, Rennes : Service Régional de l'Archéologie de Bretagne INRAP
  • - Direction interrégionale Grand-Ouest 2002 TREMUSON « La Morandais » (Site n° 22 372 001 AP) (Côtes d'Armor) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE DE FOUILLE PREVENTIVE 01/10/2001 -25/10/2001 sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Eric NICOLAS FICHE SIGNALETIQUE
  • Identité du site : Site n° : 22 372 001 AP Département : Côtes d'Armor Lieu-dit ou adresse : La Morandais Commune : Trémuson Année : 2001 Section(s) et parcelle(s) : ZB 258 Y= 2040,620 Coordonnées Lambert : X = 216,120 Altitude = 150 NGF Propriétaire du terrain : Commune de
  • 3.3 3.4 LES STRUCTURES ARCHEOLOGIQUES LE MOBILIER ARCHEOLOGIQUE ATTRIBUTION CHRONOCULTURELLE COMMENTAIRES 1 1 1 1 5 5 8 26 29 32 34 34 37 41 41 4. CONCLUSION GENERALE 42 5. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 43 ANNEXE 1 DFS : Trémuson (22) - La Morandais 1. INTRODUCTION 1.1
  • . Les faits archéologiques repérés au sein des US ont quant à eux été fouillés manuellement. Toutes les structures mises au jour au sein du tumulus ont pu être étudiées. 1 DFS : Trémuson (22) - La Morandais L'étude du site de l'Age du Fer s'est limitée à la réalisation de
  • individuellement. Le marquage a été réalisé sur les sacs de stockage. Il comporte le n° défait etd'US. Le mobilier archéologique et les archives de fouille sont déposés au dépôt de fouille de Guingamp (Côtes d'Armor). Figure 1 : La Morandais, Trémuson (22) - Localisation du site (Carte IGN au
  • l/25000ème, Saint-Brieuc, 916 OT, Top 25). 2 DFS : Trémuson (22) - La Morandais Figure 2 : La Morandais, Trémuson (22) - Implantation cadastrale du projet. ZB 344 Age du Bronze. Age du Fer. Epoque moderne. Indéterminé. Tracés supposés. Emprise actuelle du tumulus. Emprise
  • originelle du tumulus Figure 3 : La Morandais, Trémuson (22) - Plan général des vestiges, des tranchées de diagnostic et du décapage. Les structures de l'Age du Bronze sont en vert. 4 DFS : Trémuson (22) - La Morandais 2. UN TUMULUS DE L'AGE DU BRONZE Avant la fouille, le tumulus se
  • Morandais, Trémuson (22) - Vue du tumulus avant la fouille. 5 Coupe 1 Fossé parcellaire Fossés gaulois 50,00m Coupe 2 Fosse moderne I I U S . 0 1 : Terre végétale. U S . 0 2 : L i m o n brun-gris clair r e m a n i é . U S . 0 3 : L i m o n brun-gris f o n c é r e m a n i é . U S
  • . S u b s t r a t : Limon o r a n g é , gris a u contact d e s c o u c h e s s u p é r i e u r e s . Figure 4 : La Morandais, Trémuson (22) - Coupes 1 et 2 effectuées dans la masse du tumulus. 6 Coupe 1 Fossé de parcellaire Fosse moderne Coupe 2 oso Fosse moderne US.01
  • (chablis). US.07: Limon brun-gris. Substrat : Limon orangé, gris au contact des couches supérieures. Tumulus originel. Etalement du tumulus. Figure 5 : La Morandais, ON Trémuson (22) - Restitution en coupe de la masse originelle du tumulus et de son étalement. DFS : Trémuson (22
  • et jusqu'au substrat. L'US.04 correspond très vraisemblablement aux ultimes traces d'une structure en bois (coffrage ?) aménagée sur les côtés et jusqu'au fond de la structure. Par contre, aucun plancher n'a été reconnu. La coupe longitudinale effectuée à 8 DFS : Trémuson (22
  • ) - La Morandais Photos 2 et 3 : La Morandais, Trémuson (22) - Vue de la coupe 1. On distingue encore nettement le bombement du tumulus. Au premier plan, on remarque des galeries d'animaux fouisseurs qui perturbent la masse du tertre et le paléosol. 9 DFS : Trémuson (22) - La
  • Morandais Photo 4 : La Morandais, Trémuson (22) - Le niveau gris intermédiaire d'une dizaine de centimètre d'épaisseur correspond au niveau de paléosol scellé par le tumulus. l'intérieur de l'excavation a, quant à elle, permis de reconnaître d'autres traces de bois (US.02
  • • \o y - o «• - % Emprise actuelle du tumulus. Emprise originelle du tumulus. Structures de l'Age du Bronze. Structures de l'Age du Fer. 10m Chemin de l'Age du Fer. Figure 6 : La Morandais, Trémuson (22) - Structures mises au jour au niveau du décapage 11 US.01 : Limon gris
  • : La Morandais, Trémuson (22) - Plan et coupes de la structures funéraire F.l. 12 DFS : Trémuson (22) - La Morandais \ Photos S et 6 : La Morandais, Trémuson (22) - Structure funéraire F.l à l'issue du décapage. Le pourtour de la structure est marqué par un liseré marron qui
  • correspond vraisemblablement aux restes d'un coffrage en bois. 13 DFS : Trémuson (22) - La Morandais Photo 7 : La Morandais, Trémuson (22) Structure funéraire F.l en cours de fouille. 2.2.3 La structure funéraire F. 2 (figure 8) La structure F.2 avait été en partie repérée lors de la
  • gris brun, compact. US.09 : Limon gris-beige clair et limon brun-noir cendreux, charbons de bois, induration. Argile cuite. Substrat : Limon gris-blanc à orangé. Blocs de pierres A SE Profil. Céramique NO 49,60m 0,50m Figure 8 : La Morandais, Trémuson (22) - Plans et coupes
  • de la structure funéraire F.2. 15 DFS : Trémuson (22) - La Morandais Photo 8 : La Morandais, Trémuson (22) Structure funéraire F.2 à l'issue du décapage de la masse du tumulus. DFS : Trémuson (22) - La Morandais Photo 9 : La Morandais, Trémuson (22) Structure funéraire F.2
  • en cours de fouille. DFS : Trémuson (22) - La Morandais Photo 10 : La Morandais, Trémuson (22) - Noyau noir induré de l'épandage (US.01). Les niveaux de cendres ont été évacués. Les petits creusements circulaires correspondent à des terriers. Photo 11 : La Morandais, Trémuson
RAP02136.pdf (SAINT-NICOLAS-DU-PELEM (22). "croaz dom herry". les ensembles funéraires pré et protohistoriques de croaz dom herry. rapport de diagnostic)
  • SAINT-NICOLAS-DU-PELEM (22). "croaz dom herry". les ensembles funéraires pré et protohistoriques de croaz dom herry. rapport de diagnostic
  • 22
  • ensembles funéraires pré et protohistoriques de Croaz Dom Herry Dates d'interventions : N° de prescription : N° de site (ou n° Patriarche) : N° INSEE de la commune : N° de projet INRAP : 20.09.05 - 04.10.05 S RA 2005/060 22 321 0026 (15831) 321 DA 05 0100 01 INRAP - Direction
  • 'c < vm • if \t- Hefrt" r s ^ i ' arzolès irnfftAï Figure 1 •' Saint-Nicolas-du-Pelem, Croas Dom Herry (22) - Localisation du site l/25000ème, Saint-Nicolas-du-Pelem, 0817 OT). 3 (d'après carte IGN au 2005 Diagnostic archéologique Saint Nicolas du Pe lern - Croaz Dom
  • Herry Sierjjotiw\ . M >?£ ».»> ïatks.i «h •üs-isd«: FoftWtj ' / felou ' ^áfeí J>Pl ClftïWH-l "Kèrwànti; f it V* • ; v' teuM'e. V-'-'itob-nU F Vr' / , Sun L JesWwwo Wvstier, g« ¿V c '•f ''-.I --l i'.»'" Figure 2 : Saint-Nicolas-du-Pelem, Croas Dom Herry (22
  • : Saint-Nicolas-du-Pelem, Croas Dom Herry (22) - Plan général des sondages et des structures (en noir) mises au jour. 5 Diagnostic archéologique Saint Nicolas du Pe lern - Croaz Dom Herry 2 - P R E S E N T A T I O N DES D O N N E E S ARCHEOLOGIQUES est - sur certains secteurs
  • Kergroas à Paule (22). La fosse présente un contour grossièrement circulaire. D'un diamètre de 75 cm, elle possède un profil en cuvette. Son comblement est constitué d'un limon brun-jaune homogène et très fin qui évoque indéniablement un remplissage de la structure par infiltration
  • et apparaissent à la base de la couche de labour. La fosse découverte dans la tranchée 39 (photo 22) présente dans son comblement des charbons, de la cendre et quelques esquilles d'os brûlées. La structure contient probablement une partie des résidus de combustion d'un bûcher
  • âge ? Période post-Médiévale ?) o Le chemin creux (figure 10) Photo 22 - tranchée 39. Le chemin a été observé sur la partie nord-ouest du projet au niveau des tranchées 3, 5, 17, 25, 33, 40, 42. Il suit le creux d'un talweg qui facilite le passage entre le fond de la vallée du
  • la structuration du système agraire. L'attribution chronologique du 2005 chemin reste incertaine. Un rattachement à la période médiévale semble le plus probable. 22 Diagnostic archéologique Saint Nicolas du Pe lern - Croaz Dom Herry 2005 3 - CONCLUSION Enfin, toutes les
RAP02556.pdf (LAMBALLE (22). ZAC de la Tourelle : une occupation de longue durée sur le plateau de la tourelle. rapport de fouille)
  • LAMBALLE (22). ZAC de la Tourelle : une occupation de longue durée sur le plateau de la tourelle. rapport de fouille
  • 22
  • Code INSEE : 22 093 altitude : 94 m NGF Propriétaire du terrain : Communauté de communes de Lamballe Arrêté de prescription n° : 2006/045 en date du 04/04/2006 Arrêté de désignation n° : Responsable désigné : Stéphane BLANCHET Organisme de rattachement : INRAP Maître d'ouvrage des
  • . 1 : Zac de la Tourelle, Lamballe (22) - Carte de localisation de la fouille.  139 10 : zone boisée : voirie et merlon : emprise 11 12 120 13 14 85 121 15 18 19 20 21 17 22 123 23 24 25 26 27 125 127 34 m. 0 81 86 111 79 74 500 Lamballe – La
  • cette enceinte (datation, fonction), l’apparente agrégation de structures plus tardives offrait N   : emprise : voirie et merlon : zone boisée 0 m. Fig. 3 : Zac de la Tourelle, Lamballe (22) - Implantation cadastrale du site 2. 500 Lamballe – La Tourelle aussi de
  • la fin du premier âge du Fer caractérisée par un enclos en forme d’agrafe associant le N 71 0 m. 50 Fig. 4 : Zac de la Tourelle, Lamballe (22) - Plan de l’ensemble des vestiges mis au jour à l’issue du décapage. 0 m. 50 N
  •                     Fig. 5 : Zac de la Tourelle, Lamballe (22) - Proposition de phasage chronologique. Lamballe – La Tourelle creusement d’un fossé large mais peu profond et le remploi d’une partie de l’enceinte du Bronze final. Un petit ensemble céramique a pu être mis en évidence. L’entité 4 est
RAP02863.pdf (ERQUY (22). Bellevent. rapport de diagnostic)
  • ERQUY (22). Bellevent. rapport de diagnostic
  • 22
RAP02836.pdf (PLOUFRAGAN (22). ZAC Beaucemaine. rapport de diagnostic)
  • PLOUFRAGAN (22). ZAC Beaucemaine. rapport de diagnostic
  • 22
  • lieu-dit ZAC de Beaucemaine ___________________________ Codes Code INSEE 22 215 ___________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système Lambert II étendu X : 220254 Y : 2399501 Z : 137 à 144 m NGF ___________________________ Statut du terrain au
  • d’aménagement d’une zone d’aménagement concerté au lieu dit Beaucemaine sur la commune de Ploufragan (22) a donné lieu à la prescription d’un diagnostic archéologique de la part du SRA. Ce diagnostic, effectué sur une surface de 67 348 m², a révélé la présence de vestiges de l’âge du Bronze
  • --------------------------------------------------------------------------------------------- II. Résultats II. Résultats - 22 --------------------------------------------------------------------------------------------- Fig. 2 : Localisation du diagnostic sur le plan cadastral actuel (sections BC et BD) II. Résultats - 23
  • --------------------------------------------------------------------------------------------- 1. Le cadre de l’opération 1.1 Circonstances de l’intervention Le projet de développement d’une ZAC de 8 hectares sur la commune de Ploufragan (22), au lieu dit Beaucemaine, a donné lieu à la prescription d’un diagnostic archéologique de la part du service régional d’archéologie
  • --------------------------------------------------------------------------------------------- 13 8.0 0 13 7.5 0 .00 135 .50 135 13 8.5 0 13 9.0 0 13 9.5 0 14 0.0 0 140 .50 141.00 0 6.0 13 .50 6 13 0 7.0 13 0 7.5 13 0 138.0 44 45 .50 138 46 0 9.0 13 47 .00 142 48 49 50 21 52 51 20 13 9.5 0 53 23 19 55 54 27 31 140.00 56 26 35 22 30 57 43 .50
  • . 13 00 0. 14 17 12 .00 136 0 7.0 13 18 13 9 4 0 0 2.0 14 65 71 141.0 0 Limite du diagnostic 62 66 68 14 5 .50 141 32 42 15 59 61 37 36 29 .00 141 60 28 40 67 63 70 69 44 45 46 47 48 49 50 21 52 51 20 53 23 19 55 54 27 31 56 26 22 35 30
  • --------------------------------------------------------------------------------------------- - 39 - II. Résultats --------------------------------------------------------------------------------------------- Fig. 22 : Localisation du diagnostic sur le cadastre napoléonien - 40 - II. Résultats
  • de la tranchée 2 pour suivre ensuite une orientation NO-SE. Le sondage effectué dans la tranchée 6 (fig 22) montre un fossé relativement large et profond marquant le paysage pendant plusieurs siècles. Fig.23 : coupe du fossé 2 tranchée 6 Dans les tranchées 64, 67 et 69 nous
  • --------------------------------------------------------------------------------------------- - 43 - 2.5 Etude du mobilier archéologique par Françoise Labaune-Jean et Théophane Nicolas 2.5.1 Méthode de travail Les parcelles abordées à Ploufragan (22), au lieu-dit ZAC de Beaucemaine, en 2012, a livré du mobilier protohistorique, antique, médiéval et moderne dans plusieurs
  • de la coupe du fossé 1 tranchée 10 Figure 21 : Photo de la coupe du fossé 1 tranchée 10 Figure 22 : Localisation du diagnostic sur le cadastre napoléonien Figure 23 : Relevé de la coupe du fossé 2 tranchée 6 Figure 24 : Dessins du mobilier céramique Figure 25 : Répartition
  • spatiale et chronologique du mobilier archéologique - 53 - Chronologie Age du Bronze, Age du Fer, Antiquité, Epoque Médiévale, Epoque Moderne Sujets et thèmes Fossés, Fosse Ploufragan, ZAC Beaucemaine Le projet d’extension du Zoopôle de Ploufragan (22) a donné lieu à la
RAP02486.pdf (LANISCAT (22). stockage lié à des productions meunières et dépôt monétaire osisme découverts à Laniscat. rapport de fouille)
  • LANISCAT (22). stockage lié à des productions meunières et dépôt monétaire osisme découverts à Laniscat. rapport de fouille
  • 22
RAP02579.pdf (LAMBALLE (22). rue de Penthièvre, implantation d'une zone d'aménagement. rapport de diagnostic)
  • LAMBALLE (22). rue de Penthièvre, implantation d'une zone d'aménagement. rapport de diagnostic
  • 22
  • 18 18 19 2.2.1 – La fosse 115. 2.2.2 – Un possible réseau fossoyé lié à cette période. 2.2.3 – L’impact H. 2.2.4 – Le foyer 72. 2.3 – De nombreuses structures du Moyen âge. 2.3.1 – Un système fossoyé. 2.3.2 – Les constructions sur poteaux. 2.3.2.1 - Impact A 22 23 23 23
  • Tr. 9 35 Tr. 10 229 28 31 11 10 25 29 27 213 Tr.252 26 52 213 212 55 53 12 56 Tr. 23 75 Tr. 18 68 sd2 Tr. 11 62 69 208 204 203209 206 205 207 15 63 58 67 Tr. 8 64 17 19 18 214 20 24 65 Tr. 15 16 230 231 220 70 23 218 219 21 76 22 77 105 80
  • 129 124 125 133 134 166 130 136 138 167 128 132 139 140 146 131135 168 147 137 170 141 143 169 142 145 164 122 Tr. 5 228 202 72 149 Tr. 12 78 201 108 107 148 71 103 Tr. 24 Tr. 4 Tr. 7 Tr. 22 106 Tr. 16 216 224 73 226 74 117 118 Numéro de tranchée
  • tranchée de diagnostic n°3 (fig.04 et 28). Il a livré un fragment de céramique de cette période, considéré résiduel dans son contexte de découverte (puisqu’il est accompagné de deux fragments de tuiles gallo-romaines). La structure 132, relevée dans la tranchée n°26 (fig.04 et 22
  • US.03 : Limon brun clair. 29 13 N/E 03 02 01 Tr. 3 sd1 214 E 03 S/SO 03 12 Tr. 14 01 N/NE 02 01 sd2 18 18 214 103 03 02 N/O 213 01 67 S/E 02 01 Tr. 15 01 N/E S/O 03 N/O US.03 : Limon brun clair. 70 21 US.03 : Limon brun. 22 Tr. 22 01 103 US.03
  • , toutes périodes confondues (coupes au 1/50e). 02 NE SO 01 S/E 04 80 216 98 02 01 N/NO US.01 : Limon ocre brun clair. US.02 : Fossé. US.03 : Limon brun clair. Tr. 31 US.03 : Limon brun. 02 21 03 Tr. 29 195 22 03 177 50m 2.3 - De nombreuses structures du Moyen âge
  • périodes confondues) relevés sur le site. 22 En effet, de nombreux vestiges attribués au Moyen âge ont été relevés au niveau de la parcelle n°50. 2.3.1 - Le système fossoyé Parmi les nombreux fossés relevés sur l’emprise des futurs travaux, beaucoup d’entre eux ont livré du
  • Figure n°21 : Coupes et situation des trous de poteaux formant l’impact C, relevé au niveau de la tranchée de diagnostic n°28. 2.3.2.3 - Impacts D et E. De nombreux trous de poteaux apparus dans la tranchée de diagnostic n°26 forment deux impacts distincts D et E (fig.18 et 22) et
  • apparaissent à 0,80 m sous le niveau de sol actuel. 26 Figure n°22 : Trous de poteaux 124 à 133 de l’impact D et 142 à 147 de l’impact E, tranchée n°26. Les onze trous de poteaux 124 à 135 de l’impact D, semblent former 3 ou 4 travées régulières d’un bâtiment se développant hors
  • importante de 0,30 m. Son comblement laisse entrevoir le négatif du poteau d’origine ayant pourrie en place. Il avait un diamètre de 0,17 m (fig.22). Comme pour l’impact A relevé plus à l’ouest du site (tranchée n°31, fig.19), cette construction est dotée d’une partie basse pouvant
  • poteau 110 (fig.22) appartenant à un bâtiment du Moyen âge. Ce fragment de granite (n°2, fig.32) à section quadrangulaire comporte diverses traces de façonnage et d’utilisation. Confectionné dans un granite à grains homogènes relativement fins, il présente des traces de chauffe au
  • situées rue de Penthièvre à Lamballe (22) ont permis de mettre au jour un lot de mobilier qui, après nettoyage, s’est avéré correspondre à plusieurs occupations de chronologies différentes. Au total, la répartition se compose de la manière suivante : - 276 tessons de récipients en
  • couleur « terre de sienne » et à moitié recuit. Il est lissé à l’intérieur et à l’extérieur ; le dégraissant (quartz++) est de taille millimétrique à centimétrique. Ce récipient peut être attribué au Bronze moyen. Fait 109 (fig.22) Ce lot se compose exclusivement de fragments issus
  • , à sa décoration (fig. 35). 41 Figure n°35 : Vues du bord de vase de stockage et de fragments de panse à décor digité du fait 109 (© F. Labaune-Jean) Fait 110 (fig.22) Aux côtés d’un petit tesson de facture protohistorique, on note 4 tessons de production médiévale (XIIIe
  • Pont aux Chèvres »22, ou de Plouedern23. L’étude typochronologique de ce petit lot céramique, de l’Age du Bronze, permet de proposer une attribution au Bronze moyen. Cette occupation serait à mettre en parallèles avec l’enceinte du Bronze final mise au jour à proximité sur le site
  • par P.-R. Giot et G. Querré dans le cadre du PCR sur les ateliers médiévaux de Bretagne, ont en effet montré que les potiers de ces ateliers utilisent un dégraissant à base de granit altéré issu d’un massif très 22 23 Information : Hamon (A.-L), INRAP. Information : Blanchet (S
RAP02917.pdf (SAINT-CARADEC (22). Bel Air : découverte d'une vaste zone d'occupation datée de l'époque gallo-romaine. rapport de diagnostic)
  • SAINT-CARADEC (22). Bel Air : découverte d'une vaste zone d'occupation datée de l'époque gallo-romaine. rapport de diagnostic
  • 22
  • CIDERAL 4-6 Boulevard de la gare, 22602 Loudéac. ___________________________ Lieu de dépôt des archives : INRAP, Cesson-Sévigné Département Côtes d’Armor (22) Références de l’opération Commune Saint Caradec Numéro de l’arrêté de prescription Numéro de l’opération Adresse ou lieu
  • Organisme de rattachement Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné Dates d’intervention sur le terrain Préparation Le 06/09/2013 et le 23/09/2013 Fouille Du 24/09/2013 au 30/10/2013 4 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • Chargé d’études (céramologue) Tâches affectées dans le cadre de l’opération Coordination scientifique, infographie, texte, dessins et mise en page du RFO Etude du mobilier céramique 5 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Arrêté de prescription 7 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 8 Saint Caradec (22
  • ), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 9 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 10 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Localisation de l’opération Figure n°01 : Localisation de Saint Caradec (Côtes d’Armor). Figure n°02 : Localisation du futur agrandissement de la Z.A.C. de « Bel Air » à Saint Caradec. 11 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Figure n°03 : Localisation de l’emprise archéologique sur le plan cadastral actuel. 12 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 13 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • par prospection aérienne 14 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 au Sud/est de l’emprise, au lieu-dit Goazel1. Cet ensemble (non étudié), révèle une implantation conséquente dans ce secteur dès la
  • des lettres et sciences sociales, centre de recherche bretonne et celtique. 2 15 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 L’opération a nécessité pour la phase terrain, l'embauche de deux contractuels
  • de fouille, c’est pourquoi par mesure de simplicité et de compréhension du texte, les numéros en caractère gras concernent exclusivement les structures 16 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013
  • l’intervention archéologique. Le décapage mécanique consiste à retirer successivement plusieurs couches de terre jusqu’à l’apparition d’anomalies ou de vestiges archéologiques susceptibles d’être conservés en substruction. Ces 17 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • , et auquel se trouve rattaché plusieurs unités stratigraphiques (U.S.). 4 Annexe : Tableau récapitulatif 18 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Après vérification, plusieurs faits se sont avérés
  • Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Figure n°08 : Emplacements des prélèvements des vestiges mobiliers. 20 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • essentiellement concentrées au niveau des tranchées de diagnostic n°113 et 128 (fig.10). 21 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Figure n°10 : Structures archéologiques relevées dans la périphérie S/E de
  • 2,95 m pour une largeur de 0,74m. Elle est conservée sur une profondeur maximale de 0,28 m et son profil est à fond relativement plat, au parois peu évasées. 22 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013
  • induré, d’une dizaine de 23 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 centimètres d’épaisseur, relevé dans la partie centrale de la fosse (us.03, fig.12), semble correspondre à autre chose. Figure n°12
  • : Plan et coupes stratigraphiques de la fosse 121. La fosse est creusée dans le substrat, constitué à cet endroit de limon ocre assez homogène, et rien dans le comblement ne rappel cette texture. 24 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • qu’elles n’aient livré aucun mobilier archéologique, il est possible que les constructions sur poteaux placées à une dizaine de mètres, soient liées chronologiquement à cette fosse. 25 Saint Caradec (22), «Bel Air
  • » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Figure n°14 : Fosse 121 en cours de fouille. 26 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 Figure n°15 : Coupes stratigraphiques longitudinale de la fosse 121. 2.1.1 - Les constructions sur
  • poteaux. Les empreintes d’au moins trois constructions sur poteaux ont été relevées au Nord et au N/O de la fosse 121 (fig. 10). 27 Saint Caradec (22), «Bel Air » ---------------------------------------------------------------------- Octobre 2013 2.1.1.1 - Le petit bâtiment n°1
RAP01903.pdf (TRELIVAN (22). "ZA du Gros Bois". dfs de diagnostic)
  • TRELIVAN (22). "ZA du Gros Bois". dfs de diagnostic
  • 22
RAP01917.pdf (MAROUE-LAMBALLE (22). "la Roncière". dfs de diagnostic archéologique)
  • MAROUE-LAMBALLE (22). "la Roncière". dfs de diagnostic archéologique
  • 22
  • DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 22/07-28/07/2003 MAROUE-LAMBALLE (Côtes d'Armor) La Roncière par Aline BRIAN D avec la collaboration de Françoise LABAUNE INRAP - Dir Grand Ouest Service Régional de l'Archéologie Bretagne septembre 2003 MAROUE-LAMBALLE, La Roncière, juillet
  • archéologique : 23 245 m2 Surface diagnostiquée : 2 469 m2 Proportion de terrain sondé : 10,6% Dates de l'intervention : du 22 au 28 juillet 2003 Dates de l'étude post-fouille : 28 juillet/1 août et l 75 septembre er e Résultats Cote d'apparition des vestiges : 0,70 m sous la terre
  • contrôle du SRA Bretagne, et a été financée par la commune de Maroué-Lamballe. Le diagnostic a été réalisé sur le terrain du 22 au 28 juillet 2003. Au total, dix jours de travail de terrain ont été nécessaires pour mener à bien ce diagnostic. Le rapport a été réalisé au terme de dix
  • d'un habitat. 22 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Fig. 14 : vue en plan de la fosse de rejet ( ?) n°47 dans la tranchée 11 (cl. H. Paitier) Les autres fosses affectent des formes et des dimensions très variées, et le diagnostic n'a pas permis de leur attribuer une
  • brun et gris avec des inclusions de charbons Tranchée n°23 7,9 0 8^78 10m TV 20m limon Fossé n°78 C0 Limon brun / gris clair, meuble hétérogène avec quelques inclusions de charbons 77 —4-—— 76 75 0 10m lm Tranchée n°22 TV J 20m limon Trou de poteau n°77 © Limon gris
  • développement de l'habitat, ou la présence de bâtiments annexes (vocation agricole, pastorale ?). Les 3 trous de poteaux alignés dans la tranchée 22 (structures 75, 76, et 77) et régulièrement espacés (de 1,20 à 1,50 m) peuvent appartenir à un bâtiment, ou à une palissade participant de
  • /ouest (fossés 9, 97, 98, F.3, 78, 74, 72), les fossés 96 et 99 sont orientés nord-nordouest/sud-sud-est, les fossés 22, 23 et 117 suivent un axe nord-est/sud-ouest, et seuls les fossés 104 et 108 ont une orientation nord/sud, dont varient encore les deux fossés 109 et 110 (mais ceux
RAP01835.pdf (CORSEUL (22). "l'école". dfs de diagnostic)
  • CORSEUL (22). "l'école". dfs de diagnostic
  • 22
  • des données collectées A.X.III.a - Schéma évolutif A.X.III.b - Nature des constructions découvertes 20 21 21 21 22 22 23 23 23 A.XI-SONDAGE 11 24 A.xn - SONDAGE 12 25 A.xni - OBSERVATION RÉALISÉE HORS SONDAGE 26 SONDAGE DEUXIEME PARTIE : CORRELATIONS ET EVOLUTION! B.1 B.n
  • structures antérieures à l'état 3 Figure 22 : Céramiques découvertes au sud du decumanus D2 Figure 23 : Céramiques découvertes au nord du decumatms D2 (Sondage 7) Figure 24 : Céramiques découvertes au nord du decumanus D2 (Sondage 8) Figure 25 : Situation du site par rapport à la ville