Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

7 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00428.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne)
  • CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne
  • 22
  • si; ilaires, vases ovoïdes etc.. 2*) La céra ique cou .une brune Bien que présentant elle aussi, sur le plan quantitatif, un léger 13 fléchissement (22 sur le plan % au lieu de 24,1 %), elle s'améliore très nettement ualitatif• Les pStes sont plus fines parce que mieux pré
  • »tt« à liî pétales m 22 - Plusieurs fragments de vases ovoïdes avec décor à la barbotdne. Pâte jaune rosé avec engobe toir. - Tessons de "l'erra-aubra" ou "limitations de Sigillée" (Cf. p. !£)• Notons que les derniers centimètres de cette strate. Juste sous la couche de
RAP00429.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne)
  • CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne
  • 22
  • Mulon". Mais pour nous en faire une idée plus précise, il fallait y mener une campagne plus importante que la précédente. Elle le fut, tant par sa durée (deux stages de trois semaines, du 10 juillet au 22 août) que par le nombre de ses participants (35). Ceux-ci, étudiants ou lycéens
RAP00430.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne)
  • CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne
  • 22
  • la façade est de la maison A est on béton blanc étendu «B9T un hérisson de blocs de micaschiste* Celui* contemporain, en terre cuite (coupe a* 2) est particulier à lespaoe 22 (PI* III). Le petit mur de refond B-W limitant cet espace au nord devait en effet s'arrêter 1,8 ra à
  • , représente m mur SWÎE et le sol qui lui est attaché. Celui-ci est appuyé sur le dé- bordement du remplissage de la fosse 1 qui constitue à cet endroit deux ooucheo-dépotoirs t l'une -niveau 22-40- est très argileuse, l'autre, plus ancienne -niveau 0-22- contient beaucoup plus de
  • , fig. 203. (14) J.J. HAÏ? 1 Op. oit. Pl# Vin, n° 20-22. oéraajfl^^ o * 20 » i d*u» gobeJet h IÙVTG plat» et fond sauluré. «■ do tooDoao d'anphores du type dit "amphore on olive*» • Léo décora* Les décors Jnprâaée dans la pâte do ces céror&queo sont de tords types « m loe
  • . Ces deux auteurs datent cette foroe de l'époque de Claucîo-DocrLtien. (21) M. OOSB « Op. cit. Pl. 26, fig. 339. «*• 22 gobelet ovoïde on teœra>««igra lisse figuré sous lo a* 1.034» et d'une jatte carénée eu céramique fia© ardoisée (aB 1*636), D'autre part* nous avons trouvé dans
  • cette mfico coueiie un fragoaut d'estampille o.» torra-aigra (fig* ) i ... AîîOC. il est dOEesage que nous a*ea ayons qu'une partie, car ce type d'estampille est» à notre connaissance, rare en Araoriquo, et par voie de conséquence, intéressant (22). Quant a la oéraaiqu© d'iailuenoe
  • -iloilat. (22) Ces eotsŒ®iiles reflètent bien on effet l'influence de la poterie sigillée sur la terrawoigra. ^BÉMl» j M |W| j JÊÊÈ* » (23) OSUALD end PiSCCS t j fig. 5. (24? Idem, p. 181, Pl. XL?, fig. 12. {23) mmm I ipfrw of (26) Idem, p. 340. aaaatf fmmm IÉN • M* ' • Mi
RAP00444.pdf (PABU (22). le grand chemin. rapport de sondage)
  • PABU (22). le grand chemin. rapport de sondage
  • 22
RAP00749.pdf (LE QUESSOY (22). la Lande des châteaux. rapport de sondage)
  • LE QUESSOY (22). la Lande des châteaux. rapport de sondage
  • 22
  • , par l a départementale nS I . C*est dans c e t t e p a r c e l l e appartenant à M. V i c t o r Duault, boucher à Quessoy, que furent é f f e c t u é s , du 12 au 9 a v r i l 1966» des sondages archéologiques. 22) SITE Nous sommes sur l a r i v e gauche d'un ruisseau qui coule du
  • Dans une o r i e n t a t i o n sud, l e plateau c e n t r a l accuse une d é c l i v i t é l i m i t é e en sa p a r t i e i n f é r i e u r e par un mur ( n2 22) r e l i a n t l e s deux éperons rocheux (nS 15 & 1 6 ) . Ses dimensions sont l e s suivantes: longueur : I2m largeur
  • Le c o l vu en plan O 4 «h SCHEMA iMS 9 Coupe du sondage n9 3 SCHEMA N9 IP & I I * Objet Vue en de fer indéterminé face Coupe? PHOTOGRAPHIES M ouverture éperon Le mur nS 22 relie les deux éperons nS 15 ouest 16 encoches Pierre dite: "Bénitier des moines
RAP00871.pdf (PLÉMY (22). le Breil. ferme de la petite clôture. rapport de sondage)
  • PLÉMY (22). le Breil. ferme de la petite clôture. rapport de sondage
  • 22
RAP01073.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille programmée)
  • CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille programmée
  • 22
  • périodes II, III et IV. Pig.20.- Poyer III (carré Q V). Fig.21.- Canalisation C 1. Pig.22.- Ther.ies de la période V (plan général). Fig.23.- Trop plein du bassin M okienté sur le fondj de la canalisation C 2. Fig.24.- Canalisation C 2. Pig.25.- Plan de la partie occidentale des
  • : forme D. 27 et de Graufosenque de fomes D 22/23, Ritt. type II A j un vase biconique en terra-rubra (inv. 71-213). Le remblai établi sur le sol I était trè3 pauvre on matériel. Quelques tessons du début du 1er s. (époque de Tibère) cotaient collés à la surface du sol I : un fragment
  • poteau (9) Ch. Goudineau s "La céramique arétine lio3e", Ecole Française de Rome' T. IV, 1968 p. 22. Fig.18.- Estampille ATEI, 71-9 (p.lO)« Période H Fig.21.•Canalisation Cl (carré PVI, vu vers le nord), p.11. •11- circulaire d'un diamètre de Ot 15 m. L'amorce du parement
  • *A. -12- Les conatructiona do 1* état V appartiennent à des thèmes qui ont été installés 30us la Tétrarchie ou durant les premières années du IVe 3, (fig. 22). Le matériel archéologique recueilli au-dessus des sols V n'est pas assez important pour que l'on puisse détailler de façon
  • 1 et H. Ce dernier étant arasé, nous ne pouvons vérifier ou infirmer le bien fondé de cette hypothèse. 1! ' ■-'.'•■i\-:".'J_ 10 m 0 voie I) Cour O il " § G y m m m j • ■ ? *- - - ■ ■ m FI m «Si \ ! F 1 1 Fig.22.- Thermes de la période V (plan gené V
  • . 22, ce secteur ouest des thermes se présente comme étant le résultat de deux périodes de construction. Divers éléments le prouvent. L'extrémité occidentale du mur àadîlde L est enfoncée dans celui gui limite L et K à l'ouest. De plus, les^pareils sont différents î l'élé
  • originellement le conduit d'échappement des gaz de ce foyer (?). 2/ Les remaniements de la seconde triode (512-338, ?). A l'est, on a ajouté au grand caldarium P la petite salle chauffée H (fig. 22). Les constructions orientale et occidentale, de plus, ont été réunies par la salle froide I
  • un bassin ornemental, lais les mutilations subies par ce dis- positif ne permettent pas d'en avoir la certitude. (lO) En 1968, nous avons mis au jour au nord-ouest de la cour B ^f±s* 22) un puits antérieur à la fin du Ille s. -17< CHAHMER 3 La fouille 3'est limitée, sur ce
  • doute (2l) Il s'agit maintenant de déterminer la date de leur construction et la durée de leur utilisation. SOLS HT. Nous avons vu (22) que la couche de destruction qui s'est formée au-dessus du sol IV contenait de la poterie d'usage courant des Ile et Ille s. et de la sigillée de
  • Leaoux) et aux sols III. P^.r conséquent, sous réserve que les sols III apportent des précisions su plémentaires, on peut dater la construction des sol3 IV du milieu du Ile siècle. (20) p. 2 et 7. (21) p. 17. (22) p. 20. (23) Oswald and Pryce t "Introduction to the study