Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

10 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02257.pdf (PLOUFRAGAN/TRÉGUEUX (22). section "le sabor-la craree". rocade d'agglomération de Saint-Brieuc. dfs de diagnostic)
  • PLOUFRAGAN/TRÉGUEUX (22). section "le sabor-la craree". rocade d'agglomération de Saint-Brieuc. dfs de diagnostic
  • 22
  • Rapport + I N S T I T U T N A T I O N A L » e R E C H E R C H E S A R C H É O L O G I Q U - E S P R É V E N T I V E S De Diagnostic Avril-Juin + 2007 DRAC-SRÀ Gilles LEROUX t 0 SEP. M l COURRIER ARRIVEE PLOUFRAGAN-TREGUEUX . . 3 Section «Le SABOT-LA
  • DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES Direction interrégionale Grand Ouest Rapport de Diagnostic Mars - Juin 2007 Gilles LEROUX, avec la collaboration d'Arnaud DESFONDS, et Hervé MORZADZEC PLOUFRAGAN-TREGUEUX Section «Le SABOT-LA CRAREE» Rocade d'agglomération de Saint
  • : Localisation du tracé de la section de la future rocade d'agglomération de St Brieuc, objet du diagnostic archéologique au printemps 2007, sur la carte IGN au 1 /25000 ème. assurément une des raisons essentielles de la prescription de diagnostic de la part du Service régional de
  • la possibilité d'étudier une part non négligeable de cette entité archéologique. ANNEXES : - Etude du mobilier, par Françoise LABAUNE-JEAN, Inrap PLOUFRAGAN Rue des Bosses Juillet 2007 Mobilier (F. Labaune) PLOUFRAGAN « Rue des Bosses » Étude du mobilier (F. Labaune-Jean
  • , INRAP Grand Ouest) Cette étude concerne l'ensemble du mobilier mis au jour en mai-juillet 2007 dans le cadre de la campagne de sondages d'évaluation du potentiel archéologique sur le lieu-dit « Rue des Bosses », sur la commune de Ploufragan, réalisée sous la direction de Gilles
  • 5 à pâte brune), en usage à la fin du 1er siècle et durant PLOUFRAGAN Rue des Bosses Juillet 2007 Mobilier (F. Labaune) les trois premiers quarts du Ile siècle après J.-C. Un autre tesson d'amphore possède une pâte attribuable aux productions d'origine ibérique sans
RAP02548.pdf (SAINT-ANDRÉ-DES-EAUX (22). ancienne église paroissiale Saint-André. rapport de prospection thématique 2007-2008)
  • SAINT-ANDRÉ-DES-EAUX (22). ancienne église paroissiale Saint-André. rapport de prospection thématique 2007-2008
  • 22
  • ANCIENNE ÉGLISE PAROISSIALE SAINT-ANDRÉ Prospection thématique (arrêté 2007/208) Prospection thématique avec sondages (arrêté 2008/225) DRAC-SRA Région : Bretagne Département : Côtes-d'Armor Commune s Saint-André-des-Eaux Code INSEE : 22630 N° Patriarche : 222740003 2 2 MARS
  • l'opération Notice scientifique et mots-clés Copie de l'arrêté d'autorisation 2007/208 Copie de l'arrêté d'autorisation 2008/225 1 É L É M E N T S PRÉALABLES 1.1 16 Présentation de l'opération archéologique 1.1.1 Conditions de l'intervention 1.1.2 Problématiques et objectifs de
  • Mattinez, Mylène Navetat, Nadia Saint-Luc. Fiche signalétique Identité du site Région : Bretagne Département : Côtes-d'Armor (22) Commune : Saint-André-des-Eaux Code INSEE : 22630 Lieu-dit : Prairie de Bétineuc, ancienne église N ° Patriarche : 222740003 Coordonnées géographiques
  • historiques le 13 septembre 1990 Opération archéologique Type d'intervention : - Prospection thématique (2007) - Prospection thématique avec sondages (2008) N ° SRA : 3424 Arrêtés d'autorisation : - 2007/208 - 2008/225 Titulaire de l'autorisation : Mathias Dupuis Organisme de rattachement
  • : bénévole Surface fouillée : 31,7 m Durée de l'intervention : 3 mois cumulés - 1/08/2007 au 2/09/2007 (étude archéologique du bâti première tranche) - 1/06/2008 au 30/06/2008 (sondages) - 08/09/2008 au 04/10/2008 (étude archéologique du bâti seconde tranche) Lieu de conservation du
  • menées de 2007 à 2008 avaient pour objectif de réaliser une étude complète des élévations et des vestiges de peintures murales conservés in situ. Quatre sondages au sol ont permis en outre d'apporter de précieux compléments d'informations sur l'origine et l'évolution du site ainsi que
  • Moyen Âge ; Moyen Âge ; Bas Moyen Âge) ; Période moderne ; Période contemporaine Mots-clés : Edifices religieux ; Matériaux et techniques de construction ; Architecture romane ; Peinture murale Copie de l'arrêté d'autorisation 2007/208 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE
  • Commission interrégionale de la recherche archéologique OUEST, en date du 30/01/2007 ARRETE Article 1er : M. DUPUIS Mathias est autorisé(e) à procéder, en qualité de responsable scientifique, à une opération de prospection [ X] thématique [] inventaire [ ] avec relevés d'art rupestre à
  • partir de la date de notification du présent arrêté jusqu'au 31/12/2007 concernant la région BRETAGNE Intitulé de l'opération : Etude de bâti sur l'ancienne église paroissiale romane Département : CGTES-D'ARMOR SAINT-ANDRE-DES-ËAUX Programme : 2006 : 23 - 2006 23 Etablissements
  • l'implantation et de l'évolution du lieu de culte de Saint-André Département : COTES-D'ARM OR Commune : SAINT-ANDRE-DES-EAUX Cadastre : A.1250 Lieu-dit : Numéro(s) de site (s) : 22 274 0003 Coordonnées Lambert : x = 266491 y = 2412737 Programme : 2006 : 23 - 2006 23 Etablissements
  • ) concemé(s} [ ] Gendarmerie [ ] Sous-direction de l'archeologie 1 ÉLÉMENTS PRÉALABLES 1.1 Présentation de l'opération archéologique 1.1.1 Conditions de l'intervention Les investigations archéologiques sur l'ancienne église de Saint-André-des-Eaux se sont déroulées d'août 2007 à
  • première campagne de prospection thématique (arrêté 2007/208), s'est concentrée sur l'étude archéologique du bâti, principalement à travers le relevé exhaustif des peintures murales 1 conservées in sied . La seconde tranche, sous la forme d'une prospection thématique avec sondages
  • calendrier 2007 et de 4000 € sur le calendrier 2008. Les opérations de terrain ont mobilisé une quinzaine de bénévoles et se sont déroulées en trois campagnes, pour une durée cumulée d'environ trois mois d'intervention sur le site. 1 3 1.1.2 Problématiques et objectifs de recherche La
  • période . Les études de synthèse les plus récentes et les plus pertinentes sont redevables aux travaux de Philippe Guigon sur le haut Moyen Age et la période préromane et aux recherches menées par Marc Déceneux sur la période romane . e I8 20 21 22 23 24 Ce manque d'études, qui
  • respecte un système de numérotation identique pour les uns et les autres, hiérarchisé comme tel : - US à quatre chiffres, de [1001] à [22.] pour les élévations ; De [2001] à [22.] pour le sondage [A] ; de [3001] à [22.] pour le sondage [B] ; de [4001] à [/2.] pour le sondage [C] ; de
  • [5001] à [22.] pour le sondage [D]. - Faits à trois chiffres, précédés d'un identifiant de trois ou quatre lettres majuscules, de [101] à [22.] pour les élévations ; de [201] à [22.] pour le sondage [A] ; etc. Les Unités Stratigraphiques (US) regroupent des entités archéologiques de
  • distingués de leurs couches picturales. Eventuellement, celles-ci ont été subdivisées en [1000.1] à [IOOO.22], afin de préciser leur ordre d'application. Les relevés de peintures murales ont été réalisés à l'échelle I sur film transparent et mis au net informatiquement ; ils couvrent
RAP02342.pdf (LANISCAT (22). Pontdorniol. rapport final d'opération)
  • LANISCAT (22). Pontdorniol. rapport final d'opération
  • 22
  • I N S T N o ARC H A T I O N A L E R E C H -E R C 0 L O G I Q U S P R -É V E N T I V E S + + Rapport final d'opération 2007 DRAC-SRA - 3 JUIN 2008 COURRIER ARRIVEE Stéphan HINGUANT Avec la collaboration de Xavier HENAFF, Françoise LABAUNE-JEAN et Hervé
  • LANISCAT (Côtes-d'Armor) PONTDORNIOL Arrêté n° 2006 / 086 Occupations multiples ponctuelles sur le tracé de la RN 164 Rapport final d'opération STEPHAN HINGUANT A V E C LA C O L L A B O R A T I O N DE XAVIER HENAFF, FRANÇOISE LABAUNE ET HERVE MORZADEC Rennes 2007 FICHE
  • : du 12-02 au 02-03-2007 Propriétaire du terrain : D D E des C ô t e s - d ' A r m o r Protection juridique : Motif de l'opération : Déviation routière RN164 Maître d'ouvrage : D D E des Côtes-d'Armor Coût global de l'opération : Contraintes techniques particulières : néant
  • BIBLIOGRAPHIQUES DU R F O ANNEE : 2007 AUTEUR(S) (nom, prénom) : HINGUANT Stéphan COLLABORATEUR(s) : HENAFF Xavier, LABAUNE Françoise, MORZADEC Hervé TITRE : Occupations multiples ponctuelles sur le tracé de la RN 164 (Pontdorniol, Laniscat, Côtesd'Armor) Sous titre : Rapport de fin
  • contexte. Sa présence demeure donc énigmatique. Fig. 1 3 - L a n i s c a t - Pontdorniol : zone 1, tête de s t a t u e t t e (cliché S. H i n g u a n t / Inrap) 22 CONCLUSION GENERALE Les données archéologiques issues de la fouille du site de Pontdorniol sont loin d'avoir satisfait
RAP02239.pdf (MUR-DE-BRETAGNE (22). aménagement de la rn 164. déviation de mur. dfs de diagnostic)
  • MUR-DE-BRETAGNE (22). aménagement de la rn 164. déviation de mur. dfs de diagnostic
  • 22
  • ement Diagnostic archéologiqu RN164 : Dé osìic archéologique |fetobre;2Ö06 I M ' 0 5 01 05 01 ation d'Eric Nicolas ¡
  • : Sections ZC n°6, 44, 46, 48, 50, 58, 66, 69, 72, 95, 96, 98, 100, 101, 109, 112, ZD n°5, 15, 16, 21, 22, 24, 31, 44, 45, 50, 51, 74, 76, 77, 78, ZE n°38, 49, 51, 143, 150, 176, 177, 219, 376, ZH n°12, 38, 41, ZL n°52, 54, 56, 58, 68, 69, 71, 74, 77, 78, 79, 82, 95, 102, 104, 105, Z K n
  • l'intervention sur le terrain : du 28/08/06 jusqu'au 27/10/06 Dates de l'intervention en post-fouille : du 30/10/2006 au 17/ 11/2006 et du 08/01/2007 au 12/01/2007 1 10 Résultats : Principaux résultats : Deux zones de vestiges archéologiques ont été relevées. Zone I : Une unique petite
  • structures isolées ont été appréhendées par une fouille manuelle de façon à essayer de préciser leur rôle et leur chronologie ; le fossé 15 et la fosse 22 (tranchées 41 et 77, fig.10 et 11). Les vestiges archéologiques apparaissent directement sur le substrat, constitué à cet endroit de
  • bordure d'un petit plateau peut être liée à un assainissement ancien du secteur et peu avoir un lien chronologique avec la petite fosse 22, ultime vestige protohistorique relevé plus au sud au niveau de la tranchée 77. Deux fragments de céramiques, également de cette période, ont été
  • prélevés lors du décapage à proximité du fossé 15. La petite fosse 22 relevée au niveau de la tranchée 77, apparaît directement sur le substrat constitué de schiste altéré, sous le niveau de terre arable épais d'une trentaine de centimètre à cet endroit. De plan ovoïde à fond chaotique
  • plusieurs greniers implantés dans un même secteur. La série de trous de poteaux 77 à 80 formant un renvoi d'angle parfait, pourrait appartenir à une même construction, n°4. Les trois structures 77, 43 et 76 sont contigus et présente un diamètre de 50 à 60 cm. Leur profondeur atteint 22
  • zone d'habitat, pouvant le relier à un usage domestique (séchage ou consommation). 9 10 Le fossé 31 orienté N/E-S/O présente une ouverture de 0,80 m pour un profil en cuvette. Sa profondeur atteint 22 cm au niveau du décapage et son comblement est constitué de limon brun homogène
  • n°8 : Plan général des sondages archéologiques (partie 5). Figure n°9 : Plan général des sondages archéologiques de la zone I. Figure n°10 : Fossés 15 et 16 relevés au niveau de la tranchée 41. Figure n° 11 : Fosse 22 relevée au niveau de la tranchée 77. Figure n°12 : Plan des
  • . 15.05 : Limon argileux brun. 15.06 : Limon brun grisâtre argileux. 15.07 : Limon ocre brunâtre. Figure n°10 : Fossés 15 et 16 relevés au niveau de la tranchée 41. 22 SE V NO 03 io£ù>- - 01 22.01 : Schiste altéré 22.02 : Creusement. 22.03 : Limon brun comportant quelques
  • petits fragments de céramiques protohistoriques. 0 1/20e 0 Figure n°11 : Fosse 22 relevée au niveau de la tranchée 77. 50 cm r ZL Tr.146 Tr.150 Tr.151 )2b ï RN164 102 -igure n°12 : Plan des vestiges archéologiques de la zone II. 82 77 a V • • Tr.207 Cher l/250e
  • i s d a n s le r a p p o r t m a i s d o n t les r e l e v é s sont archivés) Faits 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 Tranchée Descriptif 6 Fossé N R . et 6 6 Chemin N R . et 6 6
RAP02260.pdf (TRELIVAN (22). lotissement le hameau d'Avaugour à la barrière. dfs de diagnostic)
  • TRELIVAN (22). lotissement le hameau d'Avaugour à la barrière. dfs de diagnostic
  • 22
  • DRAC-SRA Trélivan (22) m sep. 2® COURRIER A R R I V l .. Lotissement « Le Hameau d'Avaugour » à La Barrière Diagnostic Archéologique Juillet 2007 Arrêté préfectoral 2007-008 émis le 25 Janvier 2007 Anne-Louise Hamon,(I.N.R.A.P.) Avec la participation de Françoise Labaune
  • l'antiquité, INRAP 4 Fiche technique Localisation de l'opération Département: Côtes d'Armor (22) Commune: Trélivan (22) Lieu-clit ou adresse: La Barrière Année du cadastre: 2007 Sections et parcelles : AE. 13, 15, 65, 67 et 69 Coordonnées' Lambert, X : 274.000 Y : 1091.300 Altitude
  • départemental des Cotes d'Armor du fonds documentaire: S.R.A. de Bretagne, Rennes Références bibliographiques du D.F.S. Année: 2007 Auteur :Hamon Anne-Louise Collaborateur(s): Françoise Labaune, Titre: Trélivan (22) lotissement du Hameau d'Avaugour, ci La Barrière Sous Titre: Diagnostic
  • : 125mN.G.F. Identité de Vopération Nature: Diagnostic archéologique Arrêté préfectoral portant prescription de la fouille : N° 2007-008, émis le 25 Janvier Titulaire de l'autorisation de fouille :Ham on Anne-Louise Organisme de rattachement: I.N.R.AP. 2007 Propriétaires du terrain
  • Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vilaïne, Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre national du mérite, SS ARRETE n° 2007-008 portant prescription de diagnostic archéologique VU le code du Patrimoine, notamment son livre V ; VU la loi n° 2001-44 du 17
  • ) le 17 janvier 2007 par ia direction régionale des affaires culturelles de Bretagne, service régional de l'archéologie ; CONSIDERANT' que, en raison de leur localisation, les travaux envisagés sont susceptibles d'affecter des éléments du patrimoine archéologique ; en effet, le
  • , qui sera notifié â la société Alpha Terrains - 72 rue de Paris - 53000 Lavai et au directeur interrégional de l'Institut national de recherches archéologiques prévert:ves Fait à Rennes, le 25 janvier 2007 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'tlle et Vilaine, le
  • l'emplacement du futur lotissement du Hameau d'Avaugour, au lieu dit La Barrière, sur la commune de Trélivan (22), et en application de la loi 2001/44 relative à l'archéologie préventive, le Service Régional d'Archéologie de Bretagne a préconisé la réalisation d'un diagnostic archéologique
  • sur toute la surface du projet proposé. La réalisation de cette opération a été confiée à l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives, par l'arrêté préfectoral numéro 2007-008 émis le 25 Janvier 2007. La phase «terrain» de l'opération s'est déroulée du 16 au 20
  • Juillet 2007, sous la direction de Anne Louise Hamon, (I.N.R.A.P) avec l'aide technique de Vérane Brisotto (I.N.R.A.P.). Un procès verbal constatant l'accessibilité au terrain à la date du démarrage du diagnostic a été signé le 16 Juillet 2007 par la Société Alpha Terrains représentée
  • par monsieur T. Dubois et l'INRAP représentée par A.L. Hamon. L'absence de limites parcellaires visibles au sud de la parcelle AE 13 y a été mentionnée. Un second procès verbal a clôturé l'opération le 20 Juillet 2007. 2. Contexte général : Le projet d'aménagement s'étend sur une
  • , constitué de granulite, apparaît en fond de tranchée sous la forme d'une roche très granuleuse, altérée dans sa partie supérieure en arène grossière jaune. Une quarantaine de centimètres de terre végétale recouvre l'ensemble. 9 Trélivan Figure 1: Trélivan (22), Lotissement: Je Hameau
  • d'Avaugour à La Barrière, Diagnostic INRAP 2007-008, Localisation du projet et des sites archéologiques les plus proches sur la carte I. G.N. au 1/25000 P 10 2-2 Contexte archéologique cffigl L'indice de site à partir duquel a été prescrite cette opération archéologique est
  • constitué d'un gisement de tuiles dispersées en surface du sol. Il a été découvert par Monsieur Pincemin à la fin des années quatre-vingt, et daté de la période gallo-romaine. Il porte le numéro d'inventaire 22 364 007 AH. Les communes de Trélivan, Quevert, Lehon et Saint Carné, au
  • ont été rebouchés en fin d'intervention. 11 Trélivan, La Barrière, diagnostic 2007/008 Figure 3 : Projection du cadastre napoléonien (en rouge) sur le plan général de sondages En fonction de la densité et de la qualité des vestiges découverts, des sondages manuels ont été
  • Structures excavées Limon piégé en surface du substrat Axe de coupe p 15 Trélivan, La Barrière, diagnostic 2007/008 Figure 4: Plan d'ensemble du secteur nord Les vestiges se composent de trous de poteaux, de fosses et de fossés. Le substrat granitique mis à nu lors du décapage
  • -briques, tuiles, céramique Trélivan, La Barrière, diagnostic 2007/008 6:Terre végétale 7: Limon arénacé légèrement argileux, brun rouge 8: Limon arénacé argileux brun foncé+ quartz, granité altéré Figure 5: Plans et profils de structures excavées 1 ï J z 3.1.4 : Des pièges
  • poterie et d'assez nombreux fragments de tuiles. - Deux doubles fossés ont été repérés au sud de ce premier site, en parcelle 13. Interprétés comme des limites parcellaires, ils peuvent être mis en relation avec le site antique placé plus au nord. 22 Bibliosravhie Généralités
  • : Carte archéologique de la commune de Trélivan,de Saint Camé, de Léhon, 2007, Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, cellule carte archéologique MENEZ, LANGOUET, PESCHARD, COLLEU , 1 9 9 1 Menez Y., Langouet L., Peschard S., Colleu J.P.- Un site du second âge du fer à Saint
  • et a r è n e 11 5 1 Secteur N o r d Secteur N o r d Secteur N o r d Id Id Granit Arène Id R o c h e r et a r è n e 1 4 1 5 1 Tranchée 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 69 69 69 69 13 13 13 13 13 13 13 13 13 40 60 60 Secteur N o r d Id Id A r è n e , r o c h e r et b l o c
RAP02290.pdf (LANNION (22). zone artisanale de Bel-Air. mise en évidence d'une occupation de l'âge du bronze. dfs de diagnostic)
  • LANNION (22). zone artisanale de Bel-Air. mise en évidence d'une occupation de l'âge du bronze. dfs de diagnostic
  • 22
  • Institut national de recherches archéologiques préventives Rapport De Diagnostic np 1 0 AC-SRA Octobre-Novembre 2007 2007 C O U K K i t R ARRIVEE Sous la direction de Yoann ESCATS avec la collaboration de Stéphane BLANCHET, Arnaud DESFONDS, Myriam TEXIER LANNION « Zone
  • VESTIGES PROTOHISTORIQUES I I . 1 . 1 L'enclos de l'âge du Bronze (Fig. 6, page 32) II.1.1.1 Le fossé principal de l'enclos (Fig. 6) 17 21 21 22 11.1.1.2 le fossé interne associé à l'enclos 30 11.1.1.3 Les structures internes de l'enclos (Fig. 7, page 38) 33 11.1.1.3.1 Les fossés
  • Propriétaire du terrain : Lannion Trégor Agglomération Arrêté de prescription n° : 2006-143 en date du 07-12-2006 Arrêté de désignation n° : 2007-071 en date du 02-08-2007 Responsable désigné : Escats Yoann Organisme de r a t t a c h e m e n t : INRAP Maître d'ouvrage des travaux : INRAP
  • septembre 2007 au 05 octobre 2007 RÉSULTATS - sur la chronologie : Protohistoire (âge du Bronze, âge du Fer), moderne. - sur la nature des vestiges immobiliers : fossé d'enclos, fossés parcellaires, fosse d'extraction, voiries, monuments funéraires. - sur la nature des vestiges
  • pelle de 120 CV avec godet de curage de 3 m X NOTICE S C I E N T I F I Q U E Le projet d'une zone artisanale sur la commune de Lannion (22) au lieu-dit « Bel Air », a conduit le Service régional de l'archéologie à prescrire un diagnostic archéologique sur la totalité de l'emprise
  • CIRCONSTANCES DE L'INTERVENTION En vue de l'aménagement d'une Zone Artisanale au lieu-dit « Bel Air » à Lannion (Côte d'Armor, 22), une opération de diagnostic archéologique a été réalisée sur une surface de 11,9 hectares (Fig. 1, page 11). Conformément à la prescription de l'Etat (SRA
  • nord-ouest des Côtes d'Armor (22), et limitrophe de la commune de Ploulec'h. Le projet est bordé au sud par la départementale 786 (route de Morlaix), à l'ouest et à l'est par une voie communale et au nord par un chemin rural. La zone à diagnostiquer occupe le haut d'un plateau qui
  • que plusieurs zones très humides ont été révélées, notamment dans les parcelles 373, 326, 327 et 328. D'après l'exploitant agricole, une mare se forme tous les hivers au niveau des tranchées 46, 47 et 53 (Fig. 4, page 19). Fig. 1 : Lannion, ZA de Bel Air (22
  • fer Age du fer stèle Architecture 1.3 STRATÉGIE ET MÉTHODES MISES EN ŒUVRE 1.3.1 Déroulement de l'opération L'opération de diagnostic archéologique s'est déroulée du 04 septembre 2007 au 5 octobre 2007. Une pelle mécanique de 120 CV munie d'un godet lisse de 3 m de large a été
  • de combustion structure indéterminée ou chablis chemin • ^ J T / ' ,. ^ Desfonds haie relevé microtopographique 100m tumulus Figure 4 : plan-masse topographique avec types de structures - 1/1500, section R du cadastre de Lannion (22) CbetnKv Légende • H H H structures
  • -masse du diagnostic avec proposition de datation des structures-1/1500, section R du cadastre de Lannion (Côte d'Armor,22) 20 I I . 1 LES VESTIGES PROTOHISTORIQUES I I . 1 . 1 L'enclos de l'âge du Bronze (Fig. 6, page 3 2 ) Cette occupation est attestée, selon le mobilier, par 32
RAP02286.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport de fp annuelle, 2007)
  • CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport de fp annuelle, 2007
  • 22
  • sortie 2007 numérotation 22. 49. 1. 150. Numéro Diapo 150 Image numérisée F.P., resp. Laurent Beuchet Opération Négatif remblai de construction, 1er état des communs (14e) Situation Zone US Couche 13194 MUSÉE/DÉPOT Lieu/conserv Ensemble n° inv. mon. Contexte 13194/3
  • -Normandie 14032 Caen Cedex, tél. 02 31 56 59 14, courriel : jacqueline.pilet-lemiere@unicaen.fr Département Commune Lieu-dit Date Côtes-d'Armor LABORATOIRE Dépot/étude Créhen Date entrée Château du Guildo Consolidation 23/10/07 CRAHM Date sortie 2007 numérotation 22. 49. 1
  •                                                                                                        Département Commune Lieu-dit Date Côtes-d'Armor LABORATOIRE Dépot/étude Créhen Date entrée Château du Guildo Consolidation 23/10/07 CRAHM Date sortie 2007 numérotation 22. 49. 1. 153. Numéro Diapo 153 Image numérisée F.P., resp. Laurent Beuchet Opération Négatif remblai
  • Dépot/étude Créhen Date entrée Château du Guildo Consolidation 23/10/07 CRAHM Date sortie 2007 numérotation 22. 49. 1. 154. Numéro Diapo 154 Image numérisée F.P., resp. Laurent Beuchet Opération Négatif remblai lié à la destruction générale et réaménagement fin 15e
  • Département Commune Lieu-dit Date Côtes-d'Armor LABORATOIRE Dépot/étude Créhen Date entrée Château du Guildo Consolidation 23/10/07 CRAHM Date sortie 2007 numérotation 22. 49. 1. 156. Numéro Diapo 156 Image numérisée F.P., resp. Laurent Beuchet Opération Négatif sol de
  • Créhen Date entrée Château du Guildo Consolidation 23/10/07 CRAHM Date sortie 2007 numérotation 22. 49. 1. 157. Numéro Diapo 157 Image numérisée F.P., resp. Laurent Beuchet Opération Négatif remblai de construction antérieur au refend 15061 (1 er état bâtiment 14e
  • LABORATOIRE Dépot/étude Créhen Date entrée Château du Guildo Consolidation 23/10/07 CRAHM Date sortie 2007 numérotation 22. 49. 1. 158. Numéro Diapo 158 Image numérisée F.P., resp. Laurent Beuchet Opération Négatif remblai de construction antérieur au refend 15061 (1 er
  • : programme 1995-1997 : programme 2001-2003 : programme 1998-2000 : programme 2004-2006 : fouille 2007 : étude de bâti Figure 2 - Localisa tion des pha ses d’étude. 2 XII e 1- Ces différentes interventions sont présentées en introduction du rapport de synthèse de 1997 (Beuchet
  • 1997, pp. 1 et 2) 2- Beuchet 1994 LE CHÂTEAU DU GUILDO - JANVIER 2008 9 XV e XIV XII Ie guerre folle XV e 10 XIV e XIV e XV e XIV e XVIe XV e XVI e 0 10 20 m 13 13 5 14 11 12 16 15 17 Zone 16 XVIIe et XVII Ie 18 INTRODUCTION 20 L’OPÉRATION 2007 21 19
  • - JANVIER 2008 21 13 393 13 340 22 HAUTE-COUR 141 97 BASSE-COUR 153 18 152 46 152 45 151 88 101 94 15112 ACCÈS 0 Figure 1 2 - P hase 1 - Plan généra l des structures. 20 m ÉTUDE ARCHÉOLOGIQUE PHASE 1 Interprétation Le premier château du Guildo, un éperon barré des XI e
  • CHÂTEAU DU GUILDO - JANVIER 2008 CONCLUSION 67 Bilan et perspectives pour 2007 XIV e et XV e XIe -XIIe 68 XV e X e -XII e XIe XIV e CONCLUSION Figure 5 0 Phase 4, milieu XV e siè cle - Restitution archite cturale ; vue généra le depuis le sud-ouest . LE CHÂTEAU DU
  • 14032 Caen Cedex, tél. 02 31 56 59 14, fax. 02 31 56 54 95, courriel : jacqueline.pilet-lemiere@unicaen.fr Département Commune Lieu-dit Date Côtes-d'Armor LABORATOIRE Dépot/étude Créhen Date entrée Château du Guildo Consolidation 23/10/07 CRAHM Date sortie 2007
  • numérotation 22. 49. 1. 155. Numéro Diapo 155 Image numérisée F.P., resp. Laurent Beuchet Opération Négatif remblai de construction avant sol de carrelage commun sud (mi 15e ) Situation Zone US Couche 15284 MUSÉE/DÉPOT Lieu/conserv Ensemble n° inv. mon. Contexte 15284/4
RAP02333.pdf (LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine de la gare. rapport intermédiaire 2007 de fp 3 (2006-2008))
  • LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine de la gare. rapport intermédiaire 2007 de fp 3 (2006-2008)
  • 22
  • LE QUIOU (Côtes d'Armor) Site n° 22 263 001 la villa gallo-romaine Fouilles archéologiques programmées Rapport de Sixième Année, été 2007. Seconde année de triannuelle 2006 - 2008 Autorisation n° 2006 - 255 Par Jean-Charles ARRAMOND, Christophe REQUI Avec la collaboration de
  • Laurent BRUXELLES, Françoise LABAUNE, Thomas ARNOUX, Paul-André BESOMBES LE QUIOU Côtes d'Armor (22) La Villa gallo-romaine de la Gare Site n° 22 263 001 AH Rapport intermédiaire de fouilles archéologiques programmées Sixième année, Eté 2007. Deuxième année de triannuelle 2006
  • ° :22 263 001 AH Département : Côtes d'Armor - 22 Commune : Le Quiou Lieu dit ou adresse : La Gare Année cadastre : 1983 Section(s) et parcelle(s) : A201, A206, A207, A208, A209, A210, A211 Coordonnées Lambert : Zone : Altitude : 20 m x = 277,825 y = 1081,400 IDENTITE DE L'OPERATION
  • recherche P.20 Crédit Année 2006 : 53 800 euros Surface fouillée ou reconnue : Année 2000 : 300 m2 - Année 2001 : 1000 m2 Années 2002-2007 : 3200 m2 Surface des bâtiments de la Villa : 20 000 m2 Surface estimée du site : 100 000 m2 (dans la ou les parcelles concernées par l'opération
  • : Service Régional de l'Archéologie - Rennes(35) REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT ANNEE : 2007 AUTEURS : Jean-Charles Arramond, Christophe Requi COLLABORATEUR(S) : Thomas Arnoux, Laurent Bruxelles, Françoise Labaune, PaulAndré Besombes Sous-titre : Rapport intermédiaire de fouilles
  • archéologiques programmées - Année 2007/ Nombre de volumes : I nbre de pages : 59 p. nbre de figures : 78 G E N E R I Q U E D E L'OPERATIONINTERVENANTS SCIENTIFIQUES (par ordre alphabétique) Direction scientifique : Jean-Charles Arramond (adjoint scientifique et technique, INRAP GSO et
  • Premières conclusions Localisation des vestiges et zonage du site 17 La campagne 2007 : continuité des problématiques de l'année 2006 (Figure 9) 17 Enregistrement des données de terrain 17 Structure du rapport 19 21 L E S RESULTATS construction sur le bâtiment III 35 37 Phase
  • (Figure 10) 21 Les structures postérieures au bâtiment I dans la zone 3 (Figure 54) 43 La zone 2 21 Les fosses structurées 43 Espace de service UH 84: 22 Les autres structures 45 La cour extérieure : zone 5 46 Zonel : Sondages complémentaires 49 Une activité
  • d'extraction de faluns.. 51 Dans la zone 6 51 Dans la zone 4 53 entre l'espace thermal et le bâtiment principal de la villa. 22 Le Remblai R510 : le niveau d'occupation Une zone d'évacuation 2 de VUH84 22 des eaux usées des bâtiments de la zone 23 La Zone 3 : le bâtiment Principal
  • formations alluviales et colluviales LE SITE Trois sondages réalisés au cours de cette campagne de fouille ont permis de recouper deux séquences distinctes. Deux sondages (2007-8 et 9) sont situés à la limite nord-est du site, au pied du versant descendant du village du Quiou. Le
  • dernier (2007-4) est localisé au nord ouest du site, au pied d'un petit ressaut topographique (Figure 8 et 9). Le «sablon» Sous le sol pédologique actuel, l'altération modérée des faluns se traduit par la présence d'une frange de «sablon» plus ou moins importante. Il provient d'une
  • correspondaient bien à des extractions de blocs de faluns et pas de sablon comme pourrait laisser penser l'état actuel de la roche. les sondages 2007-8 et 2007-9 Distants d'une vingtaine de mètres, ils recoupent une succession stratigraphique comparable mais d'épaisseur variable. De bas en
  • cette formation lui confèrent une grande irrégularité, que ce soit au niveau de sa composition, de son épaisseur ou de sa morphologie ; -au-dessus, on recoupe une formation argilo-limoneuse dont l'épaisseur passe de un mètre dans le sondage 2007-8 à 1,6 mètres dans le sondage 2007-9
  • dans la séquence, font leur apparition. Ils traduisent l'arasement de certaines structures archéologiques proches et l'étalement des fragments sur l'ensemble de la parcelle. le sondage 2007-4 Il est situé au pied du site, non loin du petit ruisseau qui passe plus à l'ouest
  • que sa couleur rappelle fortement celle du sablon développé sur les faluns. Soit nous arrivons à proximité du falun, soit il s'agit d'une formation colluviale qui remanie le sablon. Dans tous les cas, nous n'avons pas recoupé de formation alluviale comme dans les sondages 2007-8 et
  • 2007-4. Un niveau d'argile brun rouges assure le passage entre les deux formations : celui-ci a été observé, au cours de la fouille de la galerie d'extraction 255 et de la fosse 125 (Rapport 2005, p.125-126). Il pourrait être comparé au liseré d'argile que nous avons observé dans
  • les poches de décarbonatation de la carrière de Tréfumel. Enfin, au nord-est, une formation alluviale à galets a été atteinte par les sondages 2007-8 et 9. Elle témoigne de la présence d'un lambeau de terrasse de la Rance, adossé contre les faluns. Les limons jaunes et bruns
  • semblent pouvoir être attribués, pour l'essentiel, à des colluvions. Issus du versant à l'est du site, ils recouvrent indistinctement les faluns et les formations alluviales. Cette formation, qui gomme les irrégularités du substrat, s'épaissit en direction de l'axe de la vallée (2007-4
  • ). SD 2007-8 „„„ „ „ 20,60 m NGF — SD 2007-9 0 m £S— Labours : limon argileux à galets et terre cuite Limon argileux brun à galets et à fragments de terre cuite et d'os Argile limoneuse brune, homogène et compacte Argile limoneuse beige clair à marbrures jaunes et rouille
  • Galets pris dans une matrice argileuse beige à taches grises SD 2007-9 mmá'é - HHHI — SD 2007-4 18,85 m NGF Labours : limon argileux à galets et terre cuite Fossé : remplissage de limon brun contenant des fragments de terre cuite, quelques galets, des blocs de falun et quelques
RAP02289.pdf (SAINT-ANDRÉ-DES-EAUX (22). étude archéologique de l'église Saint-André. rapport de prospection thématique dans le cadre d'une étude préalable du bâti)
  • SAINT-ANDRÉ-DES-EAUX (22). étude archéologique de l'église Saint-André. rapport de prospection thématique dans le cadre d'une étude préalable du bâti
  • 22
  • accès c) L'éclairage d) Les aménagements intérieurs e) L'appareillage et la mise en oeuvre 21 21 21 22 23 24 24 2 SAINT-ANDRE-DES-EAUX, Etude archéologiquedel'ancienne église Saint-André-, 2007 2. Analyse archéologique du Mur 103 a) Appareillage et revêtements h) Echafaudages c
  • planches 57 3 SAINT-ANDRE-DES-EAUX, Etude archéologiquedel'ancienneéglise Saint-André-, 2007 Fiche signalétique Identité du site Département : Côtes d'Armor (22) Commune : Saint-André-des-Eaux Code I N S E E : 22630 Lieu-dit : Prairie de Bétineuc, ancienne église Cadastre
  • d'activité 2007 janvier 2008 SAINT-ANDRE-DES-EAUX, Etude archéologique ê l'andenne église Saint-Andr à Mathilde, Illustrations de couverture : détails des relevés aquarellés de Charles Chauvet, 1916. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine - Ministère de la Culture et de la
  • Communicationj SAINT-ANDRE-DES-EAUX, Etude archéologique de l'ancienne église Saint-André-, 2007 TABLE DES MATIERES Fiche signalétique 4 Génétique de l'opération 5 Avant-propos et remerciements 6 I. ELEMENTS PRÉALABLES 7 A. Présentation du site 7 1. Le cadre naturel 7
  • : section 1, parcelle 1250 Propriétaire du terrain : Mairie de Saint-André-des-Eaux Protection juridique : - Inscription à l'inventaire supplémentaire le 18 mars 1987 - Classement au titre des Monuments historiques le 13 septembre 1990 Opération archéologique Autorisation n° : 2007/208
  • Titulaire : Mathias Dupuis Organisme de rattachement : bénévole Raison de l'intervention : Prospection thématique Durée de l'intervention : du 1/08/2007 au 2/09/2007 Rapport intermédiaire Nombre de volumes : 1 Nombre de pages : 57 Nombre de planches : 15 Chronologie Haut Moyen Age Moyen
  • Âge Classique Bas Moyen Age Epoque moderne Sujets et thèmes Peintures murales Enduitspeints Edifices cultuels Architecture romane Matériaux de construction 4 SAINT-ANDRE-DES-EAUX, Etude archéologique de l'ancienne église Saint-André-, 2007 Générique de l'opération Intervenants
  • archéologique de l'ancienne église Saint-André-, 2007 Avant-propos et remerciements Les mines de l'ancienne église de Saint-André-des-Eaux se dressent dans les abords boisés de l'étang de Bétineuc, à quelques centaines de mètres à l'écart du bourg ; elles bénéficient d'un cadre naturel
  • archéologiquedel'ancienne église Saint-André-, 2007 A. Présentation du site I. ELEMENTS PREALABLES 1. Le cadre naturel Ce projet de recherche s'inscrit dans le cadre d'une demande de prospection thématique présentée en 2006 auprès du sendee régional de l'Archéologie de Bretagne et financée
  • conjointement par l'Etat et le Conseil Général des Côtes d'Armor. La campagne d'étude s'est déroulée du 1er août au 2 septembre 2007, elle a réunit jusqu'à cinq archéologues ou intervenants bénévoles. Les résultats de cette étude seront largement exploités pour la réalisation d'un mémoire de
  • Master 2 en archéologie médiévale, présenté à l'université de Nan terre au cours de l'année universitaire 2007-2008, sous la co-direction de J.-P. Caillet et Ch. Sapin1. Le présent rapport constitue une étape intermédiaire avant la réalisation du document filial de synthèse. Son
  • objectif est d'informer les partenaires institutionnels (Sendees archéologiques de l'Etat et département) de l'avancement du projet, ce dernier faisant l'objet d'une demande de reconduction en 2008. Il s'agit donc de dresser un bilan de la campagne 2007, d'en présenter les avancées et
  • - DE S -EAUX,Etudearchéologique-de''ancienneégliseSaint-Andri,2007 Pouf l'atteindre, il faut emprunter un petit chemin de terre, sinueux et surélevé. Le réseau hydrographique est caractérisé par la présence de la Rance qui flue à l'est du bourg. Elle est alimentée, au sud, par le
  • SAINT-ANDRE - DE S - EAUX, Etude archéologique- de ''ancienne église Saint-Andri, 2007 Les marges du bassin du Quiou et de la vallée de la Rance sont entourées par des formations sédimentaires d'âge indéterminée, s'étendant faiblement (environ I km) au nord, à l'est et à l'ouest et
  • de l'ancienne église Saint-André-, 2007 André-des-Eaux accède au plein statut de paroisse au milieu ou à la fin du XIIe s. Nous savons par exemple que Saint Pern est érigée en paroisse autonome sur un territoire distrait de Plouasne, par l'évêque de SaintMalo, Saint Jean de la
  • 1992, p. 328-329. 18 A E B , IV, p. 362. 19 G R A N D 1958, p. 195. 20 L E M A S S O N 1925, p. 280. 21 T A N G U Y 1992, p. 63. 22 Voir C I T E D E V I L L E , T O N N E R R E 1987, p. 3035 et p. 149-156. 15 9 G U I L L O T I N D E C O R S O N 1880-1886, II, p. 580. L E M A S S O
  • diocèse de D o l et liste des anciennes paroisses et trêves », extrait du Bulletin de la section de géographie d u Comité des travaux historiques et scientifiques, 1951, Paris, 1952, p. 102. 10 SAINT-ANDRE - DE S -EAUX,Etudearchéologique-de''ancienne église Saint-Andri, 2007 de
  • archevêché (voit C H E D E V I L L E , T O N N E R R E 1987, p. 259-260). 11 S A I N T - A N D R E - D E S - EAUX, Etudearchéologique-de ''ancienne église Saint-Andri, 2007 André-des-Eaux ou de son église antérieures à la fin du XIV e s30. En 1516, la paroisse est taxée de 60 sols au
  • . 33 O G E E 1853, p. 697. 34 Cette inscription a été relevée au cours de la campagne 2007, mais n'a pas encore été transcrite. 35 A E B , IV, p. 362. 36 L E M A S S O N 1925, p. 280. 37 A E B , IV, p. 403. de Plouasne, dans la même charte qui mentionne l'église de Tréfumel en
  • SAINT-ANDRE-DES-EAUX, Etude archéologiquedel'ancienne église Saint-André-, 2007 de la mairie, sur le hameau des Mares où avait été transféré le siège de la commune en 1864. La première pierre est posée le 10 septembre 1893, puis sa bénédiction solennelle à lieu le 27 octobre 189543
RAP02271.pdf (SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). le cairn de croaz dom herry. rapport de fp 1 2007)
  • SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). le cairn de croaz dom herry. rapport de fp 1 2007
  • 22