Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00648.pdf (DOUARNENEZ (29). les plomarc'h tosta. rapport de fouille préventive)
  • DOUARNENEZ (29). les plomarc'h tosta. rapport de fouille préventive
  • 29
  • devient de plus en plus évident que le remblai est moderne ; des fragments de faïence proviennent de la zone profonde. I ! i i I O :í X'a ¿ . I i s 4 AMPHORE TYPE DRESSELIA P'ömarc'h 1977 (29 77 01 E8C2 03) HË S t CHU, ¿ : POUARMENEZ Cuve $ - Couhe PLOMARC'H 0uesfc
  • et écailles indiquent que l'on traitait le poisson dans cette partie du couloir, à moins que l'on ait laissé dans l'angle quelque reste de balayage. TROISIEME SEMAINE DE FOUILLES. LUNDI 29 AOUT 1977. Le travail se poursuit selon l'organisation adoptée en fin de semaine. Au quatre
  • O 3 N z W . m 2 tri r * (D- -i CD Les Editions Marque déposée Audierne — Reproduction (Finistère) interdite ^icWà ijaajc ^ . t u M Y^mm e» FOUILLE DE SAUVETAGE DE L'USINE ROMAINE DE SALAISONS (15 août au 4 septembre 1977) Département : FINISTERE
  • d'Archéologie Antique et Médiévale du Bu.ZZe.tXn de Za SocZeté a.A.chêoZogZque du FInZàtene (1975, pp. 64 à 69 ; 1976, pp. 42 à 52), et dans la chronique de la circonscription de Bretagne, GaZZZa, 1977, 2. La recherche s'insère dans l'importante question de Z' ZnduAt-iZe des ¿aZaZion-i en
  • ) était unique dans la région et ne pouvait manquer de poser des problèmes d'origine aux occupants médiévaux. En 1977, s'est poursuivie la fouille de l'unité de production n° 2, comprenant 16 cuves groupées symétriquement. Voici, sommairement, le résumé du journal de fouille : PREMIERE
  • SEMAINE DE FOUILLES LUNDI 15 AOUT 1977. Arrivée des fouilleurs logés à l'école Jules Ferry à Douarnenez, grâce à l'obligeance de M. le Maire, de M. l'Inspecteur d'Académie et du Directeur de l'école. L'équipe se compose de : R. SANQUER, Directeur des Antiquités , Directeur du chantier
  • des sols. A. GUILLOU, étudiante. D. BRIGANT, étudiante, archéologue confirmée (5 ans de fouilles). MARDI 16 AOUT 1977 Le matin, il pleut. Cours technique en salle sur le quadrillage du terrain et le fonctionnement du niveau de chantier. Implantation du chantier à 11 h. Deux équipes
  • Izella, le bois d'en bas, nous apprend qu'un taillis y prit la suite des habitations. > h Ô v ^ OAjL^ - MERCREDI 17 AOUT 1977 Les équipes de travail mises en place la veille continuent leur ouvrage. La décision est prise de fouiller les cuves en quadrants : ainsi la progression
  • vestige quelque peu notable. JEUDI 18 AOUT 1977. Poursuite du même genre d'activité. Descente progrèssive dans les cuves. Aucune formation originale n'apparaît. VENDREDI 19 AOUT 1977. Poursuite du travail dans les cuves 5 et 8. Les résultats obtenus jusqu'ici sont assez décevants. La
  • . SAMEDI 20 AOUT 1977. La situation est stationnaire dans tous les sondages. Il apparait de plus en plus que les cuves nn° 5 et 8 ont été fouillées à l'époque moderne, tandis que seules, les cuves nn° 10 et 11 montrent*des couches médiévales originelles. En particulier, des réparations
  • sont visibles dans le mur de la cuve n° 10. DIMANCHE 21 AOUT 1977. Repos. Visite des sites archéologiques de la région. DEUXIEME SEMAINE DE FOUILLES LUNDI 22 AOUT 1977. A l'ouverture de la deuxième semaine de fouilles, il est décidé d'effectuer différents sondages dans la partie du
  • trou de poteau calé par des pierres. La cuve n° 11 est remplie jusqu'à une grande profondeur, d'une terre noire cendreuse très pulvérulente, fragile et de ce fait dangereuse, car les coupes menacent constamment de s'effondrer sur les fouilleurs. MARDI 23 AOUT 1977. Poursuite
  • -ouest, à 0,40 m environ, un niveau de tuiles romaines posées à plat nous a fait songer un moment à un caniveau, mais cela ne s'est pas vérifié par la suite (cf. photo n° ). Quelques tessons de poterie romaine fine sont les seuls témoignages découverts. MERCREDI 24 AOUT 1977. La pluie
  • est si forte qu'elle interdit tout travail sur le chantier. A la place les fouilleurs se replient sur l'école J. Ferry où se poursuivent le lavage et le marquage des tessons. JEUDI 25 AOUT 1977. En prévision de l'abandon des cuves dont le remblai se révèle moderne, une partie du
  • , pourtant peu profonde, n'a jamais été bousculée. VENDREDI 2 6 AOUT 1977. Il pleut tellement le matin que le travail n'est pas possible. Seule une petite équipe reste sur le chantier, car nous avons décidé de vider les cuves déjà visitées à l'époque moderne au moyen d'une pelle mécanique
  • . La réalité de la fouille moderne est confirmée : presque jusqu'au fond nous trouvons des vestiges modernes. Cependant les angles n'ont pas été touchés et nous en réservons la fouille pour plus tard. SAMEDI 27 AOUT 1977. Quelle est la situation à la fin de la deuxième semaine de
  • - MARDI 30 AOUT au JEUDI 1er SEPTEMBRE. 1977 Le décapage des sondages se poursuit régulièrement, assez lentement car il faut décaper à la truelle le cailloutis qui recouvre le sol. En G5, dans le sol, une ornière marque l'emplacement de la route d'un chariot. Sur le sol du couloir, les
  • sont atteintes dans l'angle. Une analyse des sols du sondage J5 est en cours, mais ne m'est pas encore parvenue. LE VENDREDI 2 SEPTEMBRE ET LE 3 SEPTEMBRE 1977. Il est temps d'entreprendre les travaux préliminaires à la clôture du chantier : lever des plans, mise au net des coupes
  • , fin du marquage, mise en sacs et en boites, etc... LE DIMANCHE 4 SEPTEMBRE 1977. Il convient de rendre propre les locaux de l'école - J- 10 - Ferry. RESULTATS DE LA CAMPAGNE DE F O U I L L E DE 1977. La campagne de l'année surtout des confirmations Confirmation au 1
  • e r de 1977 a apporté : de l ' e x i s t e n c e d'une première occupation siècle. Confirmation dans fouille la première moitié de la du I l d construction de siècle sa d e s t r u c t i o n et de l'usine de salaisons vers 270. Traces du de la