Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02955.pdf (GUENGAT (29). le Bourg, rue des Genêts : occupation rurale antique. rapport de diagnostic)
  • GUENGAT (29). le Bourg, rue des Genêts : occupation rurale antique. rapport de diagnostic
  • 29
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Guengat, Le Bourg, rue des Genêts (29) Occupation rurale antique Sous la direction de Jean-François Villard Inrap Grand Ouest Avril 2014 2 Diagnostic archéologique Occupation rurale antique par avec la collaboration de
  • Jean-François Villard Eddy Roy Entité archéologique Nr site Code INSEE 29 066 Rapport d’opération Guengat, Le Bourg, rue des Genêts (29) du Code Inrap D106139 Système d’information Arrêté de prescriptionSRA 2013-147 Centre de recherche archéologique du Finistère Inrap
  • Grand Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr OPAC de Quimper Avril 2014 SRA de Bretagne 1 2 SOMMAIRE I - DONNÉES ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES 1 : TABLEAUX SIGNALÉTIQUES 7 2
  • 2.3.4. Le fossé T. 28 2.3.5. Les fossés T. 29 et T. 30 2.3.6. Le fossé T. 32 2.3.7. Les fossés T. 22 et T. 23 2.3.8. Les structures individuelles 3 24 24 24 25 28 28 30 30 31 31 31 31 35 37 37 40 40 40 2.4. Les vestiges de la zone
  •  : TABLEAUX SIGNALÉTIQUES Localisation Région Bretagne Département Finistère (29) Coordonnées CC48 X : 1163855 Y : 7229760 Responsable scientifique de l’opération Jean-François Villard, chargé d’études, Inrap. Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et
  • /2014 au 14/02/4 Références de l’opération Code INSEE 29066 Numéro de dossier Patriarche Non communiqué Numéro de l’entité archéologique Non référencé Numéro de l’arrêté de prescription n° 2013--147. Post-fouille (alternée) Du 17/02/2014 au 20/02/2014 et 01/04/2014 au 22/04/2014
  • d’archéologie Inrap Grand-Ouest Références cadastrales Commune de Guengat Année 2014 (informatisé) ZO 28p et 315p 7 Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération François Erlenbach, DRAC
  • terrain). Elles limitent les possibilités d’approfondir certaines observations. B1 B2 B3 B4 B 5, 5 B 7 et B 8 B6 B9 B 10 B 11 B 12 B 13 B 14 B 15 B 16 B 17 B 18 B 19 B 20 B 21 B 22 B 23 B 24 B 25 B 26 B 27 B 28 B 29 B 30 B 31 SURFACE LONGUEUR (en m²) (en mètre) 57.18 19,5 141.87
  • . 32 T. 40 . 118 9 B1 T. 11 00 T. 20 8 B1 5 B1 T. 22 S. 12 T. 23 7 B1 S. 13 T. 25 S. 14 T. 27 T. 24 4 T. 13 S. 16 S. 17 T. 28 B1 T. 29 S. 15 T. 12 6 B1 T. 14 3 B1 T. 15 2 B1 T. 16 B1 S. 11 B1 1 113.00 117.0 0 116 . 00 B2 0 B1 B5 113.00 T. 1
  •  : tranchée B 29, vue vers l’ouest des fossés contemporains T. 36 et T. 41 Cliché 9 : tranchée B 31, vue vers l’ouest des fossés contemporains T. 42 à T. 45 24 en bourrelet débordant (fig. 10). À cela s’ajoute un fond à pied annulaire et base de paroi tronconique en poterie sigillé
  • occidentale du sondage T5-2 Poterie fumigée 0 T1-1 10 cm T5-3 Poterie commune claire Poterie commune sombre Fig. 13 - Guengat, le bourg, rue des Genêts : fossé T. 5, mobilier gallo-romain Fig. 12 - Guengat, le bourg, rue des Genêts : fossé T. 1, mobilier gallo-romain 29
  • Coupe 5 S. 17 Coupe 7 s s Coupe 1 s T. 14 s s s s Coupe 6 T. 31 s s s B19 s s s s s s s s s s s s s Coupe 2 s T. 27 s s s s s s s s s s Coupe 3 T. 15 s T. 29 s T. 28 T. 16 S. 11 Tranchée s s s s s Terre arénitique graveleuse + pierres
  • comblement plus caillouteux en surface (clichés 25 et 28). Vers l’ouest, son axe butte sur le tracé de T. 29 et ses intersections avec T. 30 et T. 31. Seul un vaste décapage permettrait de le suivre et de déterminer son interaction avec ces autres vestiges. Un sondage mi-mécanique, mi
  • -manuel, est réalisé en B  16 (fig. 15, coupe 3  ; clichés 29 et 30). Il révèle là encore un profil complexe (largeur 1,80 m ; profondeur 0,65 m). Cependant, ici, la partie profonde, en étroit canal comblé de terre arénitique claire, semble appartenir à la phase initiale. Dans un
  • second temps, un large creusement à profil en U aplani paraît avoir été réalisé. Il est comblé de successions de couches de terres arénitiques dont Cliché 29 : tranchée B 16, vue vers le nord-ouest du sondage dans le fossé T. 28 Cliché 30 : tranchée B 16, fossé T. 28, vue de la
  • ) au bord d’un talus, ce dernier arasé en fin d’occupation comblant la partie supérieure. Ce sondage ne livre que deux tessons de poterie commune sombre gallo-romaine. 2.3.5. Les fossés T. 29 et T. 30 Les fossés T.  29 et T.  30 sont localisés au sud de la tranchée B 17
  • (fig. 14 ; clichés 31 et 32). Ils constituent une intersection, sans qu’aucune chronologie ne soit perçue en surface. Cliché 28 : tranchée B 16, vue vers le nord-ouest du fossé T. 28 37 Cliché 31 : vue vers le nord de la tranchée B 17 ; au premier plan, les fossés T. 29 à T. 318
  • vers le sud-ouest (absent dans B 19). Au sud-est, il outrepasse l’axe figuré par T. 29, mais ne peut être suivi ensuite, à cause de la proximité de la limite méridionale de la parcelle 315p. Un sondage est réalisé dans T. 30 en B 16 (fig. 15, coupe 1 ; cliché 33). Il révèle un
  • poterie commune sombre (fig. 19), on retrouve : les Cliché 32 : tranchée B 17, vue vers le nord-ouest de l’intersection des fossés T. 29 et T. 30 Orienté nord-est / sud-ouest, T. 29 se prolonge au-delà de la limite de fouille dans sa partie méridionale. À l’opposé, il n’apparait
  • pas dans les tranchées voisines. Il pourrait se raccorder à l’un des axes du fuseau central, T. 27 ou T. 28, par exemple. Là encore, le manque de vision globale limite les interprétations à ce stade de l’étude. Le fossé T. 30 est sensiblement perpendiculaire à T. 29 et son axe
RAP02930.pdf (QUIMPER (29). 8 rue Léo Lagrange. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). 8 rue Léo Lagrange. rapport de diagnostic
  • 29
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Quimper, 8 rue Léo Lagrange (29) Sous la direction de Jean-François Villard Inrap Grand Ouest Février 2014 Diagnostic archéologique Rapport d’opération Quimper, 8 rue Léo Lagrange (29) Sous la direction de Jean-François
  • Villard Inrap Grand Ouest Février 2014 par avec la collaboration de Jean-François Villard Eddy Roy Diagnostic archéologique Rapport d’opération Entité archéologique Nr site Code INSEE 29 232 Quimper, 8 rue Léo Lagrange (29) du Code Inrap D106138 Système d’information
  • Arrêté de prescriptionSRA 2013-270 Centre de recherche archéologique du Finistère Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr SRA de Bretagne Février 2014 1 2 SOMMAIRE DONNÉES ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES
  •  : CONCLUSIONS 4.1. Conclusions scientifiques 4.2. Conclusions techniques Bibliographie Liste des clichés Liste des figures ANNEXE Arrêté de désignation Arrêtés de prescription 3 4 5 Localisation Région Bretagne Département Finistère (29) Propriétaire du terrain
  • archéologique Lambert II étendu X : 119832 Y : 2351607 Géographiques Longitude : 4° 06’ 09.8’’ Latitude : 47° 59’ 11.8’’ Altitude moyenne : 45 m NGF Références cadastrales Commune Quimper Année 2013 Section CE Parcelles : 332 Coordonnées CC48 X : 1170613 Y : 7222914 Terrain du 06/01/2014
  • au 10/01/2014 Post-fouille Du 27/01/2014 au 31/01/2014 Lieu de dépôt des archives: Numéro de l’arrêté de désignation n°2013-290 Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Madame Bontonnou et Monsieur Le Floc’h (propriétaires) Nature de l’aménagement Coordonnées géographiques
  • au sud-est. Il s’agit exclusivement de terre végétale ou de jardin. Des réseaux de racines perturbent la transition entre la base de ces terres et le substrat. L’entreprise Larzul de Saint-Evarzec (29) est chargée des travaux de décapage en soustraitance de l’entreprise Beaussire
  • être maintenue sur la parcelle CE 332. 18 Bibliographie : GALLIOU P., 2010  : Carte archéologique de la Gaule, le Finistère (29), pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel Provost, édition de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, Ministère de
  •   - Quimper, 8 rue Léo Lagrange : localisation du sondage archéologique Fig. 6  - Quimper, 8 rue Léo Lagrange : poterie antique 20 ANNEXE 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 Diagnostic archéologique Rapport d’opération Quimper, 8 rue Léo Lagrange (29) Sous la
  • direction de Jean-François Villard Inrap Grand Ouest Février 2014
RAP02963.pdf (CONFORT-MEILARS (29). Castellien : vestiges d'enceinte fortifiée. rapport de diagnostic)
  • CONFORT-MEILARS (29). Castellien : vestiges d'enceinte fortifiée. rapport de diagnostic
  • 29
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Confort-Meilars, Castellien (29) Vestiges d’enceinte fortifiée Sous la direction de Jean-François Villard Inrap Grand Ouest Avril 2014 Vestiges d’enceinte fortifiée par avec la collaboration de Jean-François Villard
  • Olivier Morin Vincent Pommier (topographe) Nathalie Calvez Entité archéologique Nr site Code INSEE 29 145 Diagnostic archéologique Rapport d’opération Confort-Meilars, Castellien (29) (archiviste) Code Inrap D106910 Système d’information Arrêté de prescriptionSRA 2014-056 du
  • Centre de recherche archéologique du Finistère Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr SRA de Bretagne Avril 2014 1 2 SOMMAIRE I - DONNÉES ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES 1 : TABLEAUX
  • Finistère (29) Jean-François Villard, chargé d’études, Inrap. Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Commune Confort-Meilars Non communiqué Adresse ou lieu-dit Castellien Propriétaire du terrain Organisme de rattachement Inrap Grand Ouest
  • 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné M et Mme Tymen Dates d’intervention sur le terrain Codes Références de l’opération Code INSEE 29145 Numéro de l’arrêté de prescription n° 2014-056. Numéro de dossier Patriarche Non communiqué Numéro de l’opération D 106-910
  • Numéro de l’entité archéologique Non référencé Numéro de l’arrêté de désignation 2014-061 Fouille Du 24/02/2014 au 28/02/4 Post-fouille (alternée) Du 03/03 au 07/03/2014 et du 23/04 au 19/05/2014 ___________________________ Lieu de dépôt des archives : INRAP, Cesson-Sévigné
  • de l’aménagement Vente du terrain (projet de l'acheteur : maison individuelle) Altitude 58.5 à 61.5 m NGF Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Références cadastrales Commune de Confort-Meilars Année 2014 (informatisé) ZC 106p (future ZC 154) 7 Dépôt archéologique du
  • d'origine : 1/2000 Échelle d'édition : 1/2000 Date d'édition : 30/01/2014 (fuseau horaire de Paris) Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2012 Ministère de l'Économie et des Finances 1147600 Le plan visualisé sur cet extrait est géré par le centre des impôts foncier suivant : QUIMPER
  • l’objet d’une prescription de diagnostic archéologique (arrêté 2014-056, cf. annexes). Le lot B (future ZC 153) n’est actuellement pas concerné. 2.2. Les moyens 3. LE CONTEXTE GÉNÉRAL 3.1. Le site (fig. 1 à 3) Les terrains sont situés à l’extrémité occidentale d’un plateau
  • l’identification chronologique des sites concernés (enceintes quadrangulaires, mais aussi éperons barrés, enceintes de contour). Comme R. Sanquer, il se 29 base sur des critères morphologiques (mobilier caractéristique, stèle, souterrain, nécropole, talutage et aménagement massifs
RAP02970.pdf (QUIMPER (29). Kernoter : les vestiges protohistoriques. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). Kernoter : les vestiges protohistoriques. rapport de diagnostic
  • 29
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Quimper, Kernoter 5 (29) Les vestiges protohistoriques, antiques et médiévaux Sous la direction de Jean-François Villard Inrap Grand Ouest Mai 2014 Les vestiges protohistoriques, antiques et médiévaux par avec la
  • collaboration de Jean-François Villard Eddie Roy Entité archéologique Nr site Code INSEE 29 232 Diagnostic archéologique Rapport d’opération Quimper, Kernoter 5 (29) du Code Inrap D104-732 Système d’information Arrêté de prescription SRA 2013-210 Centre de recherche archéologique
  • du Finistère Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Ville de Quimper Mai 2014 SRA de Bretagne 1 2 SOMMAIRE I - DONNÉES ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES 1 : TABLEAUX SIGNALÉTIQUES
  • 5 6 1 : TABLEAUX SIGNALÉTIQUES Localisation Région Bretagne Département Finistère (29) Commune Quimper Adresse ou lieu-dit Kernoter Coordonnées CC48 X : 1171558 Y : 7220832 Jean-François Villard, chargé d’études, Inrap. Statut du terrain au regard des législations sur
  • 53 m NGF Fouille Du 13/01/2014 au 24/01/4 Post-fouille (alternée) Du 19/05/2014 au 20/06/2014 ___________________________ Lieu de dépôt des archives : INRAP, Cesson-Sévigné Lieu de dépôt de mobilier : Dépôt archéologique du Faou. Maître d’ouvrage des travaux d'aménagement
  • Références cadastrales Commune de Quimper Année 2014 (informatisé) HN 6, 13, 15, 76p 7 _________________________ Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération François Erlenbach, DRAC
  • . 19 X=1171700 X=1171600 X=1171500 e de Rout Y=7221000 det Béno Toul Sable B 18 Kernoter B 16 B1 B 17 HN6 B 15 B 13 Y=7220900 B 14 B2 50.78 B3 B4 B6 B5 B 19 B7 HN76p Y=7220800 HN13 B 20 B8 B 10 B 21 B 22 rnoter B 11 Chemin de Ke B9 B 23 B 28 B 29 B
  • parcelle HN6 en cours d’intervention archéologique Cela réduit d’un peu plus de 6 000 m² la surface accessible qui de 35 184 m² passe à 29 184 m². Enfin, rappelons que l’opération est réalisée en janvier sous des conditions climatiques difficiles de pluie continue et de vent
  • parcellaires d’époque contemporaine (cadastre napoléonien) s’ajoutent aux observations archéologiques. TRANCHEE B 1 B 2 B 3 B 4 B5 B 5 B 6 B 7 B 8 B 9 B 10 B 11 B 12 B 13 et B 14 B 15 B 16 B 17 B 18 B 19 B 20 B 21, B 28 et B  29 B 22 B 23 B 24 B 25 et B 30 B 25 et B 30 B 26 B 27 PARCELLE
  •  à 0,60 m 0,45 à 0,60 m 0,40 à 0,45 m 0,30 à 0,40 m 0,50 à 0,65 m 0,40 à 0,60 m 0,30 à 0,50 m 0,45 m 0,45 m 200 29 164 186 303 201 127 49,5 + 5 + 9 10 54,5 62 62  62 + 10 10 66,5 42,5 0,40 à 0,50 m 0,40 à 0,50 m 0,40 à 0,50 m 0,40 à 0,50 m 0,40 à 0,50 m 0,40 à 0,50 m 0,40 à
  • Emp. 3 T. 12 S. 24 T. 13 B4 B6 B 19 B5 B7 B 20 T. 15 S. 25 Y=7220800 T. 23 B8 B 10 T. 17 B 11 rnoter Chemin de Ke B9 B 21 B 22 B 23 T. 24 B 28 T. 26 B 24 B 29 T. 16 B 12 S. 29 S. 26 T. 18 S. 27 B 25 B 30 T. 25 Y=7220700 B 26 B 27 Cadastre actuel
  •   ; profondeur 0,15  m) comblée d’une terre arénitique brun-jaune clair (cliché 14). Elle ne livre pas de mobilier, mais compte tenu du contexte, elle pourrait être associée à S. 26. 29 Substrat géologique Coupe stratigraphique 2.2. Le vase Ce type de récipient trouve des
  • équivalents sur le site quimpérois de Penancreac’h (Le Bihan et al., 1993), daté de la fin du Néolithique et du Bronze ancien. De même, des vases à cordons préoraux sont associés à de la céramique campaniforme à Prat-Palud en Plomeur (29) (Salanova, 2000, p. 156 et 225) ou en Normandie
  • , communication SAO avril 2014, à paraître). Dater précisément le vase S.  26 demeure délicat. Contrairement à Penancreac’h ou Ouessant, celui-ci n’est pas associé à d’autres types de poteries contemporaines. Les cordons préoraux et les boutons rapportés apparaissent dans les corpus
  • à Quimper aussi bien dans l’agglomération antique de Locmaria (Le Bihan, Villard, 2012) que sur des sites ruraux tels que celui de Kerlic (Roy, 2014, rapport de diagnostic en cours de rédaction). Trois tessons de céramique commune sombre sont également découverts. Ils
  • pourrait se raccorder à T. 21 ou se prolonger en direction de T. 22 dont les caractéristiques sont proches (fig. 15, coupe 2 ; cliché 29). Ce dernier est toutefois plus érodé et les segments de T. 20 (B 14) / T. 22 (B 15) ne sont par strictement alignés. Ce désaxement pourrait
  • qui, s’il n’est pas décapé, masque complètement la structure. Le fossé livre quatre fragments érodés d’une panse d’amphore. Cliché 29 : parcelle HN6, tranchée B 15, vue vers le nord-est du sondage dans le fossé T. 22 Les caractéristiques du fossé T. 25 sont proches de celles de