Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Département > 35 (retirer)
  • Creator > LEVAN Mélanie (retirer)
  • Operation type > opération préventive de diagnostic (retirer)

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02797.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des portes de la Seiche, tranche 1a. rapport de diagnostic)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des portes de la Seiche, tranche 1a. rapport de diagnostic
  • 35
  • 17 39 AS 8 18 19 20 AH 54 mod 59 41 4 mod mo AH 57 36 57 5 62 MOD mod 33 35 38 8 51 mod d Cadastre actuel et numéro de parcelles mod od d 35 3 46 Cadastre napoléonien 56 5 32 Ancien chemin 42 4 Haie actuelle 52 34 3 Ruisseau de la Mécanique 26 6 47 4
  • de sondage Courbe de niveau AS 247 Cadastre actuel avec numéro de parcelles Haie actuelle 7 64 19 3 AS 18 Voiries actuelles, routes et chemins Emprise du diagnostic AS 16 AS 249 AS 233 19 28 34 29 33 8 23 24 25 32 20 15 5 4 31 35 30 mod 17 14 9
  • 19 61 39 18 mod 20 59 41 mod 36 57 62 MOD 33 mod 38 51 mod 35 60 27 46 32 56 42 52 34 26 47 31 43 25 53 48 ? mod 30 44 54 Ruisseau de la Mécanique 1812 Les Peupliers Cadastre napoléonien 24 29 Emprise du diagnostic 49 45 55 Tranchées 23
  • relevés de terrains, ces fossés ont été clairement identifiés (tr 08, 11, 18, 20, 35, 37, 47, 52, 56) (fig.5). Ils n’ont pas fait l’objet de sondage dans le cadre du diagnostic. Le chemin nord/sud de 1810 longeant la limite de l’actuelle parcelle AS 9 a été retrouvé au contact des
  • naturelle. La datation précise des structures est impossible. Selon toute vraisemblance, le mobilier pourrait provenir du plateau situé un peu plus au nord-ouest. Photo 8 : Coupe nord/sud du sondage 1, tranchée 09, © Mélanie Levan 35 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des
RAP02816.pdf (SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). ZAC de la Bellangerie, tranche 1. rapport de diagnostic)
  • SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). ZAC de la Bellangerie, tranche 1. rapport de diagnostic
  • 35
  • 72 243 8 14 22 68 241 214 4 7 ZI 24 11 21 211 213 6 10 13 65 240 218 210 212 9 56 20 239 209 3 46 205 208 7 61 35 238 204 207 5 51 164 203 2 40 197 Y=7237500 29 1 45 163 165 206 Y=7237600 54 25 50 173 166 198 27 26 33 226 191 199
RAP02830.pdf (CHANTEPIE (35). les rives du Blosne, tranche 4, phase 1. rapport de diagnostic)
  • CHANTEPIE (35). les rives du Blosne, tranche 4, phase 1. rapport de diagnostic
  • 35
RAP03542 (LAILLE (35). Mérol. Rapport de diagnostic)
  • LAILLE (35). Mérol. Rapport de diagnostic
  • 35
  • Circonstances de l’intervention 35 1.2 Cadre géographique et géologique 38 1.3 Contexte archéologique environnant 39 1.4 Stratégie et moyens mis en œuvre 40 2. L’occupation archéologique 41 41 41 45 47 47 48 49 49 52 52 52 54 54 2.1 Une occupation datée de la Protohistoire 2.1.1
  • vestiges des tranchées 33 à 35 2.3.2.2 La tranchée 36 Concentration A Concentration B 2.3.2.3 La tranchée 42 67 68 68 68 68 70 70 2.4 L’occupation de la fin du Moyen Âge 2.4.1 Les fossés parcellaires 2.4.2 Le chemin C 2.4.3 Les fossés et la mare non datés au sud de la parcelle A23
  • Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné 2017-028 Numéro de l’opération Codes Mélanie Levan, Inrap Organisme de rattachement Ille-et-Vilaine Commune Responsable scientifique de l’opération EARL Ronan Collet EARL Charles De Bel Air Dates d’intervention sur le
  • 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné 20 130 m², soit 12,3 % Entre 0,35 m et 1,40 m 8 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Paleolithique Mobilier Edifice public nb Industrie lithique
  • médiéval Mélanie Levan, Inrap Responsable d’opération Responsable scientifique, rédaction Myriam Texier-Le Puil, Inrap Anthropologue Fouille et étude de l’incinération Équipe de post-fouille 10 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol Notice scientifique Le
  • ed n mu m co tranchées de diagnostic emprise prescrite 1347500 I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16
  • Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · RFO de diagnostic Commune
  • de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques 21 22 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté modificatif de prescription 23 24 Inrap · RFO de diagnostic
  • Commune de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques 25 26 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques Projet scientifique d’intervention 27 28 Inrap · RFO de diagnostic
  • Commune de Laillé (35), Mérol I. Données administratives, techniques et scientifiques 29 Arrêté de désignation 31 II. Résultats II - Résultats 33 II. Résultats 1. Présentation de l’opération 1.1 Circonstances de l’intervention Le projet d’implantation de serres agricoles
  • sur les communes de Laillé et Bruz (35) a conduit le Service régional d’archéologie à prescrire un diagnostic archéologique préventif (Figure 1). A la demande des aménageurs, l’EARL Collet Ronan et l’EARL Charles De Bellair, et avant l’acquisition des terrains, l’opération s’est
  • 7212000 33 9.14 42 34 z Bru e e d Laillé un m de m ne co u mm co mun com e de mun 35 locus1 com 0 20.0 36 e de Bruz Laill é ED 22. 00 F 20. 00 8 7 6 5 4 3 2 1 21.00 11 12 38 mare 13 14 15 16 17 18 19 39 Zone Humide Zone Humide Zone Humide
  • 7211800 7211800 21.00 21.00 20 40 80 120 160 200m Chablis 22.00 1347600 1347400 Echelle : 1/2000 Figure 2 : Plan général du diagnostic sur fond cadastral. Faits archéologiques 40 Cave à pommier 1347800 0 41 22.00 35 II. Résultats 1.2 Cadre géographique et
  • Commune de Laillé (35), Mérol 31 19.00 30 37 20.00 29 N 36 log 8 38 33 O log 7 28 37 28-29 21.00 E 27 S 25 22.00 27 11 23.00 10 9 4 32 14-15 10 20 9 23 .00 21 22 23.50 23 .00 22 24 21.0 25 23.00 0 log 2 31 26 33 9.14 42 34 36 12 log 5
  • 21 35 locus1 20.0 36 0 22.0 0 log 1 22 23 23 18 log 3 8 7 6 5 4 3 2 1 11 12 21.00 log 6 13 14 15 21.00 mod 20 16 17 18 19 39 Zone Humide 0 38 mare Echelle : 1/2500 Figure 3 : Contexte topographique et localisation des logs. 41 22.00 100m log
  • (substrat) 4- limon sableux très fin jaune, traces d’oxydations (substrat) Echelle : 1/50 1m 38 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol 1.3 Contexte archéologique environnant L’opération de diagnostic archéologique se situe dans un environnement riche en vestiges
  • . Un des objectifs du diagnostic a été de vérifier sa présence à proximité immédiate, voire sur l’emprise même de l’opération. Cette voie, selon l’historien Paul Banéat (Banéat 1928, p.35), passait par Le Pavais à Bruz, franchissait la Seiche près de Carcé et joignait le lieu-dit
  • la Rivière-Bizais, la CAG 35 recense des « tegulae, tessons de céramiques commune et sigillée des Ier et IIe siècles » découverts en prospection. Lors de notre intervention, les riverains nous ont indiqué la présence de céramiques et éléments d’architecture antiques à cet endroit
  • . L’implantation des tranchées a également été dicté par un chemin ancien arboré et 40 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Laillé (35), Mérol protégé dans le cadre du projet. Rejoignant la ferme de Mérol et traversant l’emprise du diagnostic du nord au sud, ce dernier est encadré par deux
  • locus1 mare 0 5m Echelle : 1/250 mod Figure 8 : Localisation de l’incinération F.1.15 Le vase F.1.15 est apparu écrêté par le godet de la pelle mécanique à une profondeur sous le niveau actuel relativement faible de 35 cm, directement sous la terre végétale. Elle s’inscrit dans