Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
TINEVEZ Jean-Yves [X]
Type d'opération
Commune
Département
35 [X]
Date (Année)
1996 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01408.pdf (PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. habitat néolithique. rapport de synthèse de fouille programmée 1994-1996)
  • PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. habitat néolithique. rapport de synthèse de fouille programmée 1994-1996
  • 35
  • zone centrale entre les deux ensembles précédents, révèle deux phases CI et CH. - L'ensemble D est plus réduit en limite sud-ouest de l'aire d'étude. 16 La H e r s o n n a i s R.N. 137. zone non d é c a p é e déblais FLECHATEL. 35. LA HERSONNAIS .1996. Fig. 5 j : Plan
  • MINISTERE DE LA CULTURE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE U.M.R. N° 153 : « Civilisations atlantiques et archéosciences » La Hersonnais à PLECHATEL (Dle-et-Vilaine) Un vaste ensemble du Néolithique final Programme de fouille 1994-1996 Rapport de synthèse 1996
  • Jean-Yves TINEVEZ, avec la collaboration d'Eric NICOLAS, de Servane JOVIN et Cécile TALBO Avec la participation du Conseil Général d'Dle-et-Vilaine N° de site : 35 221 012 AP Autorisation de fouille programmée n° 1204 2 ¡998, 1 MINISTERE DE LA CULTURE SERVICE REGIONAL DE
  • L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE U.M.R. N° 153 : « Civilisations atlantiques et archéosciences » La Hersonnais à PLECHATEL (Ille-et-Vilaine) Un vaste ensemble du Néolithique final Programme de fouille 1994-1996 Rapport de synthèse 1996 Jean-Yves TINEVEZ, avec la collaboration d'Eric NICOLAS
  • , de Servane JOVIN et Cécile TALBO Avec la participation du Conseil Général d'Dle-et-Vilaine N° de site : 35 221 012 AP Autorisation de fouille programmée n° 1204 SOMMAIRE I - SITUATION ET CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE. H - ENVIRONNEMENT TOPOGRAPHIQUE ET GEOLOGIQUE DU SITE. III
  • - HISTORIQUE DE L'OPERATION. IV - METHODE UTILISEE. V - REMARQUES GENERALES SUR LES STRUCTURES ARCHEOLOGIQUES ET LEUR CONTEXTE NATUREL. VI - LA ZONE NORD : L'ENSEMBLE A : 1 - Rappel des données antérieures. 2 - Nouvelles données des campagnes 1994-1996. 2-1 - Compléments de recherches
  • décapées et phasage de l'opération. Fig. 5 : Plan général du site (état 1996) et les ensembles A à D. Fig. 6 Fig. 7 : Vues aériennes de l'ensemble du site, en haut, vue de l'ouest ; en bas, vue de l'est. : Ensemble A - Vue générale de l'est. Trou de poteau latéral sud (SA. 10) avec
  • latéral sud (SC. 110) et de la paroi sud (fossé SC. 111 et petit trou de poteau intermédiaire). Fig. 32 : Ensemble C - Extrémité est : pignons du bâtiment et enclos. Fig. 33 : Bâtiment C - Partie centrale. Fig. 34 : Ensemble C - Proposition de phasage. Fig. 35 : Ensembles A et
  • l'ouest par la Vilaine et au nord par son affluent le Semnon. En 1996, les décapages en bordure de la voie rapide N. 137, à l'extrémité ouest de l'ensemble B, ont fait réapparaître l'amorce d'un talweg orienté à l'ouest vers le ruisseau de la Lande de Bagaron. Ce talweg, en bordure
  • cette campagne et du potentiel archéologique estimé des zones non explorées, un programme triannuel est autorisé et réalisé de 1994 à 1996, à raison de 7-8 semaines de recherches sur le terrain, y compris la phase de décapage, chaque année. Depuis les premiers sondages de 1991
  • , approximativement 2.070 journées/fouilleur ont été consacrées à la fouille. Une surface totale d'environ 2 ha est actuellement décapée mais certains secteurs nécessitent une reprise, notamment dans la partie centrale dégagée en 1996, en raison de la difficile lecture du substrat schisteux. 12
  • protégées en profondeur des phénomènes taphonomiques. Cette conservation est d'autant meilleure que le site n'a subi que peu d'altérations postérieures. En 1996, le nombre de faits archéologiques mis au jour dépasse les 500 structures individuelles aux dimensions très diverses, et les
  • général du site (état 1996) et les ensembles A à D. Fig. 6 Vues aériennes de l'ensemble du site, en haut, vue de l'ouest, en bas, vue de l'est. Fig. 7 : Ensemble A - Vue générale de l'est. Trou de poteau latéral sud (SA. 10) avec trace centrale du poteau. VI - LA ZONE NORD
  • réinterprétation des clichés aériens. 2 - Nouvelles données des campagnes 1994 - 1996 : Parallèlement à l'étude des ensembles B, C et D, les recherches sur l'ensemble A ont été poursuivies, compte tenu de son fort potentiel archéologique. On distinguera d'une part les 17 compléments de
  • recherche sur les fondations du bâtiment, d'autre part la mise au jour et l'étude de l'enclos qui a fait l'objet d'une partie importante des recherches de terrain. En 1996, le nombre de structures mises au jour s'élève à plus de 150 du type fosse ou trou de poteau et près de 450 m
  • d'un mètre en retrait de la palissade, est originale, et l'hypothèse d'un passage couvert, voire d'un chemin de ronde le long de la paroi peut être prudemment émise (Fig. 15,17). En 1996, ce système de double bastaing, étayant une palissade est reconnu jusqu'à la limite du terrain
  • sondages de diagnostic avaient permis de déceler un ensemble cohérent de structures en creux au sud de la zone étudiée. L'extrémité est et une partie de la façade sud-ouest d'un second bâtiment avaient été mises au jour (voir rapports 1992 et 1993). En 1994 et 1996, les décapages
  • d'évaluation en 1992 avaient permis de reconnaître d'emblée les caractéristiques essentielles de ce bâtiment, largement confirmées en 1994 et 1996. a) Les tierces de poteaux porteurs (Fig. 21,22) : A l'image du bâtiment A 'es trous de poteaux majeurs sont disposés en tierces de 9 m de