Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00256.pdf (QUIBERON (56). beg-er-vil. rapport de sauvetage programmé)
  • QUIBERON (56). beg-er-vil. rapport de sauvetage programmé
  • 56
  • Olivier KAYSER Programme P 24. QUIBERON (Morbihan) BEG-ER-VIL Campagne 1987 Sauvetage programmé n° 1400 Site n° 56 186 007 PROGRAMME P 24 QUIBERON (Morbihan) Site de BEG-ER-VIL Site n° 56 186 007 Cadastre de 1983 : AT (35) Coord. Lambert : x = 189,8 y = 2 288,9
  • Sauvetage programmé Autorisation n° 1400 du 22-IV-1987 0*1114 ■ i- rVv'"--"'^^-
  • 'objet d'une fouille de reconnaissance en 1985 (autorisation N° 85-05 P). Au vu des résultats obtenus à 1'époque et en raison de l'érosion progressive du site par l'océan, un sauvetage programmé fut entrepris au printemps 1987, après accord de la Municipalité, propriétaire du
  • refus de tamis conservé dans des sachets, avec repérage du cadran et du niveau; Un second tamisage, à l'eau, des 5 m3 de sédiments conservés aura lieu au dépôt de fouilles de la circonscription à Rennes, durant 1'hiver 1987-1988. Sur le terrain, une double couverture photographique
  • pléistocène. La fouille de 1987 permet de la subdiviser en 3 sous-couches, archéologiqueir.ent semblables. . C.3a (niveaux 1 et 2 de la fouille) : couche composée de sédiments sableux et de débris de coquillages. 3. . C.3b (niveaux 3 à 8) : couche composée de sédiments organiques et de
  • de la fosse St. 87-7 - à 1'intérieur du bois de cerf de la fosse St. 87-6. 18. CONCLUSIONS La campagne 1987 se révèle d'un intérêt manifeste pour l'étude des dernières communautés de chasseurs-collecteurs de la zone morbihannaise. Contrairement, aux gisements classiques de
  • . ; 15 COURTIN J., 1974 - Le Néolithique de la Provence, M.S.P.F., t. 11. KAYSER 0., 1985 - Beg-er-Vil, rapport de sauvetage urgent. LECORNEC J., 1983 - Le dolmen de Port-Mari a à Saint-Gildas-de-Rhuys (Morbihan), B.S.P.M., t. 110 ; 41 - 56. ROZOY J.-G., 1978 - Les derniers
  • chasseurs, Char!evi11e-Mézières, 3 BEG-ER-VIL 1987 : DECOMPTE DE L'OUTILLAGE LITHIQUE sondage 1985 (pour mémoire) - 1ère classe : Total . Grattoir simple sur éclat 1 1 2 . Grattoir caréné 1 - 1 . Grattoir denticulé : 3 - 3 . Eclat épais denticulé : 4 - 4 . Eclat
RAP00255.pdf (QUIBERON (56). habitat de Goulvars. rapport de sauvetage programmé.)
  • QUIBERON (56). habitat de Goulvars. rapport de sauvetage programmé.
  • 56
  • SOMMAIRE P.2 - Conditions de la fouille. 1. le financement 2. 1 ' équipe P.4 - Plans de situation P,7 - Objectifs de la campagne 1987 P.8 - Travaux préliminaires: d éblaiement,quadrillage,clôture. La fouille p, - La structure 11 P.9 Présentation générale P.10
  • photographiques Annexe : 1. plan schématique d'emprise du carroyage et des structures , au 1:100e. 2. plan de S 11,au 1:20e. 3. Plan de S 5,au 1:20e. ~ A - CONDITIONS DE LA FOUILLE 1. LE FINANCEMENT. Le financement de la campagne 1987 a été assuré par l'Association pour les
  • est -u - toujours en gestation. - S" - PLAN CADASTRAL Report - QUIBERON FEUILLE du quadrillage ~ C - AS - 1986 OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE 19 87 A l'issue de la campagne 1986,nous nous étions donné comme objectif pour la campagne 1987: - le déblaiement des abords du
  • SE,donnait à ce mur un aspect très spectaculaire et laissait pr ésager des découvertes originales. Repérer le rpolongement de cette structure constitua donc la seconde priorité de la campagne 1987. Les travaux de déblaiement furent longs: il fallut au tractopelle plusieurs demi
  • 1987,mais aussi les difficultés rencontrées,nous amènent à proposer la démarche suivante pour 1988. 1. enlever l'énorme couche de sable éolien au nord de S5 et au dessus de S 8 et S 9,au centre du site. C'est la con- dition nécessaire à la bonne marche des travaux. On peut
  • °) - et 4. à M 70-33: QUIBERON Goulvars (56) PLAN AU lOOeme (CARROYAGE ET EMPRISE DES STRUCTURES) +- u f V 4- W QUIBERON Goulvars PLAN AU DE S 11 (56) 20EME QUIBERON PLAN Goulvars AU DE S 5 (56) 20EME Uf 38 s 100 V U M33 Foss? 3 Uf 41 Fosse 1
RAP00785.pdf (QUIBERON (56). Goulvars. rapport de sondage)
  • QUIBERON (56). Goulvars. rapport de sondage
  • 56
  • Jean-Yves Robic-Christine Boujot QUIBERON ETUDE D'IMPACT ARCHEOLOGIQUE JUILLET 1987 Ministère de la Culture CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES HISTORIQUES ET PREHISTORIQUES DE BRETAGNE 6, rue du Chapitre, 35000 RENNES SOMMAIRE I - INTRODUCTION II -MOYENS MIS EN OEUVRE POUR
  • l'opération. De plus M.Der Krikorian a fait effectuer le piquetage et bornage des parcelles et a. rais à la disrosit ion de la Direction des Antiquités de Bretagne une pelle mécanique pendant une durée de 120 heures. III- DESCRIPTION DU SITE A-LOCALISATION (fig 1,fig 2 ) Site n"56 01 30
  • 13S 020 Commune Quiberon Lieudit Goulvars 50 m Quiberon :* GOULVARS* 1987 IMPLANTATION mSmj zon es DES de TRANCHEES DE vestiges archéologiques SONDAGE Cadastre 1970 : parcelles sondées AS 13,14,15,16,17,13,25 CM Der Krikorian propriétaire) ,AS 6,25 (sur demande de
  • sondages, prise du Sud. La fouille s'est déroulée du i Juillet au 14 juillet 1987. Les sondages ont été fait sous la forme de tranchés de 2m de large sur une longueur de près de 200m, perpendiculaires à l'orientation des vestiges du villag de la Tène III. Le but de ces sondages
  • ON Il serait souhaitable d'envisager(eu égard à la densité et à l'état de conservation remarquable des vestiges Quiberon Répartition Gallo - GOULVARS" des vestiges par périodes romaine Gauloise m •v'ii^l Préhistorique ( 1987 néolithique?) chronologiques archéologiques
  • échapper aux sondages;de ce fait il serait souhaitable que la Direction des Antiquités de Bretagne soit informée de toutes découvertes pendant les travaux. T1 - S4 GOULVARS 1987 PLIE 10 cm T7 - S18 GOULVARS 1987 GOULVARS 1987 ANNEXE 1 LES VESTIGES OSSEUX Une dent de