Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

18 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02041.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • (56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire
  • 56
  • financement Les moyens matériels utilisés La prospection aérienne : une saison contrariée par le mauvais temps La prospection au sol 2. PRESENTATION DES RESULTATS 2.1. Les données 2.1.1. Les fiches de découverte 2.1.2. Enclos et enceintes : L'enceinte de Lehenvaud en Guénin (56) 2.2
  • : Archéologie des parcellaires, Editions Errance, p. 45-56). Une synthèse des données récentes sur le Morbihan a fait l'objet d'une thèse de doctorat soutenue en 1997 et publiée en 1999 (texte) et 2000 (corpus) - (NAAS P., 1999 Histoire rurale des Vénètes armoricains (Ve s. av. J.-C - llle s
  • superposition classiques. On retiendra surtout cette année la découverte de substructions d'époque romaine, comme celles d'un bâtiment à galerie de façade photographié à Toulgouët en Saint-Allouestre (56) ou encore celles découvertes à Bermagouët en Missiriac (56), à proximité d'un
  • enceinte conservée au lieu-dit la Métairie des Landes (Loudéac - 22). 6 Fig. 4 et 5 : Guenin (56) - Lehenvaud Ci-dessus : enceinte connue par son talus arasé (1993) Ci-dessous : même enceinte matérialisée par son fossé superposé à un second enclos rectangulaire En 2003, le repérage
  • Fig. 7 : Noyal-Pontivy(56) - Le Guinquisse Ensemble de deux enclos homotypiques accolés P. Naas (2004) Bien que l'échantillon soit réduit, il pouvait être intéressant de mesurer et de comparer les subdivisions observées pour chacun des sites. Les superficies estimées ont été
  • ? prééminence de la gestion du cheptel .. ? ). 2.2.3. Les ensembles complexes (superposition) Comme en 2002 et en 2003, les résultats de cette année ont révélé quelques ensembles complexes sous la forme de groupements d'enclos superposés . b) A Saint-Thuriau (56), au lieu-dit Porh
  • fermes gallo-romaines et de leur organisation a été largement évoquée dans les rapports précédents, en particulier en 2003. Cf. également sur cette question : P. Naas, BAAB, t. CXI, p. 65-102 11 Fig. 12 : Caro (56) - Le Bignon Ensemble d'enclos et de fossés parcellaires . A gauche
  • (56) — Toulgouët Les substructions d'un bâtiment gallo-romain ont été photographiées en juin 2004 au lieu-dit Toulgouët, en Saint-Allouestre (Morb.) (fig. 13 et 14). Le bâtiment, conçu selon le plan classique à galerie de façade (« cottage bouse »), mesure au minimum 25 m de long
  • difficiles à cerner - ont certainement joué. 13 Fig. 13 : Saint-Allouestre (56) — Toulgouët Villa gallo-romaine matérialisée par un bâtiment à galerie de façade implanté au sein d'un réseau de fossés (pars urbana ?) Présence d'un sol bétonné dans la partie est du bâtiment (tache claire
  • en limite de parcelle) P. Naas (2004) b) Plaudren (56) - Gohilis (fig. 15) Des substructions de murs formant une enceinte de plan vraisemblablement trapézoïdal (axe nord-sud d'environ 70 m de long ) avec une entrée à l'ouest ont été photographiées en 2003 sur l'emplacement du
  • un monument cultuel de 5000 m 2 qui jouxte, à quelques dizaines de mètres de distance, l'imposante enceinte gallo-romaine de Kerfloch. c) Missiriac (56) — Bermagouët Des indices fugaces de vestiges immobiliers ont été repérés en juin 2003 mais la faible qualité des clichés nous
  • Missiriac et Caro doit être replacée dans le contexte plus large d'une agglomération secondaire, sur la rive gauche de I'Oust (Naas, 1999, p. 190 et 195). 14 Fig. 1^ : Plaudren (56) - Gohilis Ci-dessus : murs d'enceinte de l'aire sacrée du temple de Gohilis . e plus claire au centre
  • . 2.3.4. Vestiges mobiliers et immobiliers a) Bieuzy (56) - La Couarde : 2 bornes milliaires (rue Dentellière à Bieuzy) Deux bornes milliaires connues anciennement (CIL 9008) et qu'on croyait disparues après avoir été transportées à Bieuzy vers 1903 (La Grancière, BSPM, 1904, p. 266
  • -267) ont été retrouvées et dessinées par nos soins en 1986 (Naas P., 1986) mais la trouvaille n'a jamais été consignée au SRA. Des clichés ont été pris à nouveau cette année et une fiche de 16 Fig. 17 : Plumelin (56) - Guénanec Ci-dessus : le tracé de la voie Angers-Carhaix est
  • bien visible dans le bois de Guénanec grâce aux formations arbustives sur la chaussée surélevée. Ci-dessous, détail au sol : chaussé (à gauche) et emprise du fossé latéral gauche nivelé par un sentier Largeur totale de la voie : 30 m. P. Naas (2004) Fig. 17 bis - Plumelin (56
  • dans la propriété d'un particulier où nous l'avons retrouvée en 1986 (cf. photographie et dessin). Elle a été revue et photographiée par P. Naas et JY Eveillard en août 2004. L'inscription n'est plus lisible. Propriété de M. Mme J-P Bermond, rue de la Dentellière, 56 - Bieuzy-le
  • -Eaux. N° 2 Borne anépigraphe Borne routière en granité découverte en 181 1, à 15 mètres de la précédente. De section quadrangulaire (0,40 m de côté) pour une hauteur totale de 2,40 m, elle serait anépigraphe. Déplacée à Bieuzy (56) en même temps que la précédente et conservée dans
  • la même propriété JP Bermond, rue de la Dentellière, 56 Bieuzy-les-Eaux) 17 Fig. 18 : Bieuzy (56) - rue de la Dentellière Les deux milliaires de Castennec conservés dans une propriété privée. Le milliaire de gauche, mutilé au XIXe s., a été scié en deux dans le sens de la
  • longueur pour servir de linteau à la ferme de la Couarde. b) Bieuzy les eaux (56) - Pont Press : stèle funéraire et chapiteaux
RAP02664.pdf ((22)(56). entre l'Oust et l'Elle. rapport de pi 2010)
  • (22)(56). entre l'Oust et l'Elle. rapport de pi 2010
  • 56
  • orthogonaux (fig 11) 2.5 Diachronie et territoires 2.5.1 Noyai -Pontivy (56) 2.5.2 Langonnet 2.6 Habitats, parcellaires et voies romaines 2.6.1 Buleon(56) 2.6.2 Moustoir Ac (56) 3. CONCLUSION TOME 2 Patrick NAAS Prospection-inventaire année 2 0 1 0 LISTE DES SITES DECLARES (ANNEE 2
  • 0 1 0 ) Vl° d'ordre 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Département 22 56 56 56 56 56 Commune MUR DE BRETAGNE BULEON CAMORS CAUDAN CLEGUEREC CLEGUEREC 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 COLPO GUEGON GUENIN HENNEBONT LANGONNET LANGONNET LANGONNET LANGONNET LANGONNET
  • Lieu-dit Coet Nohen Braz Le Resto Gamerf Kercado Croix du Grain La Haye Trebimoël LANGUIDIC LE CROISTY Lautreville Guergazec Pen er Prat Kerihuel Kerscao Kerantons 1 Kerantons 2 Kernon Listoir Coet Milin MOUSTOR-AC Kervez 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 56 56 56
  • 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 MOUSTOR-AC NAIZIN NAIZIN NAIZIN NEULLIAC NEULLIAC NEULLIAC NOYAL PONTIVY NOYAL PONTIVY NOYAL PONTIVY NOYAL PONTIVY PLAUDREN PLOERDUT PLOUAY PLUMELEC PLUMELIAU REGUINY SARZEAU SEGLIEN SEGLIEN SERENT Kervallée Bellevue
  • Porsuillec Coetpidan Perzo Penhouët Maro Cavan 40 41 56 56 SERENT TREFFLEAN 19 20 21 22 23 24 Nature du site 3 enclos + fossés Enclos, parcellaire et voie romaine Enclos à partition 3 envlos curvilignes Enclos funéraire 2 enclos accolés Enclos et parcellaire à fossés orthogonaux
  • avec la voie Vannes — Corseul, phénomène rarement attesté jusque-là (cf annexe tome 2, site n° 2). A Goh Ilis , Plaudren (56), près de l'enceinte de Kerfloch, la sécheresse a permis de er photographier des fossés contigus aux murs du péribole (1 état du sanctuaire ?) ainsi que les
  • . 3 - GUENIN (56) - Kerscaouët. Clichés P. Naas (2010) Fig. 4 - GUEGON (56) - Le Maguéro. Détail au sol d'une grl'aemndperiesncedinsteforsepésrépearpacronatvriaosntedavnesculne pairlairseon(cf(.5s/0ite7/2n0°101). ). On distingue netement Fig. 5 - Langonnet (56) - Kerihuel Fig
  • . 6 - Plaudren (56) - Go llis. Le sanctuaire : cella et galerie octogonales, section de fossé contigu au mur du péribole (30/06/2010) 1.3.3. L a photo-interprétation et le redressement des clichés Les photographies verticales disponibles avec Google Earth et Géoportail (ce
  • ], l'enclos central est divisé par un fossé de partition en deux aires (superficies 2 2 2 estimées : 2800 m et 4000 m ). Le fossé périphérique (S minimum : 13 000 m ) délimite avec i REGUINY(56)-Bonvallon LANGUIDIC (56) - Listoir 100 m NAIZIN(56)-Porsuillec Fig. P.NAAS(2010) 9
  • ) p o u r r a i e n t constituer l'amorce d ' u n troisième enclos. D e s fragments de tuiles o n t été ramassés à l'emplacement d u site ( C A G 56, « Bellevue », p. 221) La numérotation des enclos renvoie à celle des sites 2010 RNAAS(2010) Fig. 10 - Habitats o r g a n i s é s
  • ; ils se distinguent ici du site laténien [9] par une diminution de la superficie des modules. Enfin, des ensembles fossoyés peuvent se révéler complexes comme celui reconnu sur 2 hectares près du Blavet à Hennebont (56) [site n° 10]. Les clichés montrent le plan partiel de deux
  • évoquent des zones perturbées qui pourraient être d'origine anthropique (emprise de bâti ?). La densité des fossés et son organisation en damier évoquent un probable habitat d'époque romaine. Fig. 11 - SARZEAU (56) - Haut Calzac. E n s e m b l e à f o s s é s p s e u d o o r t h o
  • témoignent de la densité d'occupation de certains terroirs. Les données pour 2010 ont montré deux zones intéressantes dans le nord du département du Morbihan, à Noyal-Pontivy et à Langonnet. 2.5.1 Noyai-Pontivy (56) [fig. 12] Entre Pennerest et Le Guinquis où plusieurs enclos avaient
  • eux se concentrent autour de Kermat, au sud-ouest de La Trinité - Langonnet où d'importantes substructions sont signalés anciennement ( L. Pape, 1978, p. A-198 ; bibliogr. : cf. CAG 56, 2009, p. 170). Au sud , un enclos atypique à double enceinte difficilement datable pourrait
  • proximité immédiate d'une voie romaine sont à signaler, à Buléon et à Moustoir-Ac (Morbihan). 2.6.1 Buleon(56) Près du Resto, c'est un ensemble fossoyé de 10 hectares qui a été reconnu par avion en 2010. Le site est structuré par un enclos de forme trapézoïdale (60 x 48 x 66 x 46 m
  • romaine : P. Naas, « Les enclos d ' é p o q u e romaine en A r m o r i q u e p é n i n s u l a i r e et dans les r é g i o n s l i m i t r o p h e s », A R E M O R I C A , 2, 2 0 0 8 , p . 6 7 - 8 5 . 21 2.6.2 Moustoir Ac (56) Le tracé de la voie romaine dite voie dAngers à Carhaix
  • entre les agglomérations antiques de Plaudren et de Sulim- Castennec est visible sur les clichés verticaux à Moustoir-Ac (56), sur près de deux kilomètres entre Douargo, Kervez et Penmané. A Kervez, la voie a été photographiée en 2010 sur près de 700 m. La chaussée dont l'emprise est
  • , on ne peut totalement exclure la présence de vestiges de fossés pour partie antérieurs au réseau viaire antique, remontant peut-être à la période gauloise. Fig. 17 - MOUSTOIR-AC (56) Kervez. Voie romaine Angers - Carhaix. Eléments de parcellaires disparates associés ou antérieurs à
  • Coet Nohen Braz 3 enclos + fossés 56 BULEON Le Resto Enclos, parcellaire et voie romaine 3 56 CAMORS Gamerf Enclos à partition 4 56 CAUDAN Kercado 3 envlos curvilignes 5 56 CLEGUEREC Croix du Grain Enclos funéraire 6 56 CLEGUEREC La Haye 2 enclos accolés 7
  • 56 COLPO Trebimoël Enclos et parcellaire à fossés orthogonaux 8 56 GUEGON Lautreville Enclos 9 56 GUENIN Guergazec 3 enclos accolés c o m p l é m e n t 10 56 HENNEBONT Pen er Prat Ensemble d'enclos 11 56 LANGONNET Kerihuel Grande enceinte à fossés
RAP02249.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • (56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire
  • 56
  • 2.3.3. Les petits enclos funéraires 2.4. Les découvertes pour la période romaine 2.4.1. Quatre habitats gallo-romains à enclos découverts à Sérent (56) 2.4.2. L'enceinte gallo-romaine de Bernoué, en Saint-Connec (22) 2.4.3. Un type d'habitat gallo-romain inédit à Moréac (56) et à
  • Loudéac (22) 2.4.4. Deux fana inédits, à Locqueltas et à Plumelin (56) 2.5. Photo-interprétation et genèse des paysages 2.5.1. Saint-Abraham, sur la rive coriosolite de l'Oust 2.5.2 Kerberre en Saint-Allouestre (56) : un cas d'école 3. AUTRES ACTIVITES ET CONCLUSION Enseignement
  • site 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 Départ. 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56
  • 56 56 56 56 56 22 22 22 Commune BIGNAN CARO CARO CREDIN CREDIN CREDIN FORGES (Les) GRAND-CHAMP GUEGON GUEGON GUEGON GUEGON GUEHENNO GUILLAC KERFOURN LANOUEE LANOUEE LANTILLAC LIZIO LIZIO LOCQUELTAS MISSIRIAC MOREAC NAIZIN NOYAL-PONTrVY PLAUDREN PLAUDREN PLEUGRIFFET PLEUGRIFFET
  • et 2005). Outre les notices sur les sites de Castennec - Bieuzy et Kerfloch - Plaudren (56) dans le cadre des travaux de l'UMR sur les agglomérations secondaires dans l'ouest de la Gaule, un texte sur les « Aménagements agraires et parcellaires gallo-romains enArmorique » devrait
  • . A titre d'exemple, dans la région de Pontivy qui a révélé de nombreux sites, seul un grand ensemble fossoyé bien connu à Tremeler, Neulliac (56) apparaît sur sol nu (fig. 3) . Précisons d'ailleurs que le fonds documentaire n'est pas mis à jour régulièrement. Ainsi les dates de prise de
  • fossoyé de Tremeler à NEULLIAC (56), GEOPORTAIL, échelle 1/3800 . Année de prise de vue : 2004 (consultation : 1 er semestre 2007) Ci-dessous : la fouille de Kerven Teignouse à INGUINIEL (56) , GOOGLE EARTH ait. 500 m. Date de prise de vue : non connue (2005 ?) (consultation : 1 er
  • semestre 2007) ternet Exploiei «tris e Outils ? 2 Rechercher ,fr/kidex.php?evertf=DispteyCarto^ Favoris ' -y/ i _____ Echelle 1 /2000 Fig. 4 Serent (56) - Bocquidet GEOPORTAIL (IGN) . Calage de structures archéologiques sur les clichés verticaux (redressement manuel
  • tardo-antiques, habitats et parcellaire médiévaux) que sur la nature et le statut des différentes occupations qui se sont succédé (fig. 6). Enfin, à l'entrée nord de Baud (56), la menace créée par un projet d'expansion de supermarché sur un site gallo-romain connu par un gisement de
  • . Outre un petit enclos de ce type photographié à la Saudrette, Les Forges (56), un ensemble original de 2 petits enclos quadrangulaires emboîtés a été reconnu à Saint-Dré, Noyal-Pontivy (56), 20 m au SE d'un vaste enclos curviligne (superficie estimée : 12 000 m2). Ils mesurent
  • funéraire renfermant des urnes cinéraires ou une inhumation . Les datations convergentes semblent indiquer la période de transition entre 11 Fig. 9 - NOYAL-PONTIVY (56) Saint-Dré Ensemble de deux petits enclos quadrangulaires emboîtés à proximité d'un vaste enclos curviligne. Possible
  • découvertes pour la période romaine 2.4.1. Quatre habitats à enclos d'époque romaine découverts à Sérent (56) Plusieurs habitas à enclos d'époque romaine ont découverts cette année sur la commune de Sérent qui a révélé par ailleurs d'intéressant vestiges de l'âge du Fer. Trois de ces
  • 'origine anthropique. Une entrée axiale aménagée sur le fossés sud semble associé à un système de 12 La Gaubretière (85) La Duperie (fouille G. Guillier) Sérent (56) Brément 1 100, Photo-interprétation P. Naas 2006 I Sérent (56) La Touche aux Angles Fig. 10 - Habitats gallo
  • -romains délimités par des enclos emboîtés dans le nord-ouest de la Gaule Esse (35) L'Outre (d'ap. G. Leroux) Fig . 11 - Sérent (56) - Deux habitats gallo-romains voisins organisés selon un modèle récurrent (enclos emboîtés) Ci-dessus : Sérent (56) - « Brément ». Enclos emboîtés et
  • fossés associés. Ci-dessous : Sérent (56) -« La Touche aux Angles ». Enclos emboîtés et fossés en bandes parallèles. A noter en haut à droite, la trace de bâtiments occupant un angle de l'enclos. P. Naas 2006 fosses légèrement en retrait à l'intérieur de l'enclos. Cette ouverture
  • théorique est de l'enclos sont alignés sur un même axe nord/sud, reliés peut-être par un mur (monumentalisation de l'accès au site ?). Leur plan 14 Photo-interprétation P. Naas 2006 50 m Fig. 12 - Sérent (56) - Tréviet nord. Villa comportant 3 bâtiments organisés à l'intérieur d'un
  • orienté nord/sud qui marque la séparation avec la zone est où se trouvent les bâtiments A et B. Une prospection sur le site en décembre 2006 malgré la mise en culture des parcelles ZO 55 et 56 a révélé des fragments de tuiles correspondant à l'emplacement des bâtiments A et C (bâtiment