Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
NAAS Patrick [X]
Type d'opération
prospection diachronique [X]
Département
56 [X]
Date (Année)
1997 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01576.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • (56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire
  • 56
  • (Plans, photographies et localisation IGN) Prospection-Inventaire P. NAAS Liste des sites déclarés en 1997 (département du Morbihan, sauf mention contraire) N° Départ. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 56 56 56 56 56 56 56
  • paraître) GAUTIER M., NAAS P. et LEROUX G., 1996 - « Archéologie des paysages agraires armoricains. Eléments pour une nouvelles approche », m CHOUQUER G. (sous la direction de ), 1996 - Les formes du paysage. Tome 2 : Archéologie des parcellaires, Errance, p. 45-56. NAAS P., 1997
  • PATRICK NAAS " ♦ MM, fjgj RAPPORT DE PROSPECTION-INVENTAIRE ENTRE L'OUST ET LE BLAVET Arrondissements de Pontivy, Vannes et Lorient Département du Morbihan 1997 (Autorisation du 1/05/1997) RAPPORT DE SYNTHESE ET FICHES DE DECLARATION TOME 1/1 SOMMAIRE 1. Aspects
  • taphonomiques et méthodologiques 1.1 Historique des recherches (1990-97) 1.2 Les caractéristiques taphonomiques de la zone prospectée 1.3 La prospection en 1997 2. Présentation des résultats 2. 1 Les données 2.2 Les enclos curvilignes 2.3 Les habitats enclos à partitions internes 2.4 Les
  • 56 56 56 56 56 22 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 Commune BIEUZY-les-Eaux BIGNAN BIGNAN BIGNAN BULEON CHAPELLE-Nve (La) GUEGON GUEGON GUEGON GUEGON GUEHENNO GUENIN LOUDEAC (22) MELRAND MOREAC MOREAC NAIZIN NAIZIN NEULLIAC NOYAL-PONTTVY PLUMELIAU
  • ) Enclos Enclos Enclos Enclos Enclos Enclos Ensemble d'enclos 1- ASPECTS TAPHONOMIQUES ET METHODOLOGIQUES 1.1 Historique des recherches (1990-1997) 1997 marque la 8ème campagne de prospection diachronique entre l'Oust et le Blavet, dans le cadre des opérations de prospection
  • 1997 a été assuré principalement par le Ministère de la Culture (25000 F), complété par une participation du Conseil Général du Morbihan (5000 F). 1.2 Les caractéristiques taphonomiques de la zone prospectée. La zone prospectée s'étend du littoral jusqu'à la limite
  • forte densité d'occupation des régions de l'intérieur, tendance qui semble irréversible à partir du second Age du Fer. Fig. 4 - Cartes de répartition des enclos d'habitat (1) et des stèles de l'Age du Fer (2) 1.3 La prospection en 1997 La prospection aérienne à basse altitude
  • , la photo-interprétation des clichés verticaux et certaines vérifications au sol ont constitué l'essentiel des opérations menées sur le terrain en 1997. Contrairement à l'année précédente où les conditions climatiques très exceptionnelles avaient permis la révélation de nombreux
  • enclos ou ensembles d'enclos complexes, parfois de grande superficie, mais également de substructions d'époque gallo-romaines - comme la petite villa à galerie de façade, découverte à Bolloré en Saint-Allouestre, au bord de la RN 24 - , les résultats de l'année 1997 ont été beaucoup
  • travail, seuls des sites importants par leur superficie ou leur complexité, non accessibles à ce jour en prospection à basse altitude, sont traités prioritairement. Fig. 5 - Bignan (56) : Mermelan Enclos à partition interne, visible grâce aux micro-reliefs à l'aplomb des fossés. Fig
  • . 6 - Plumelin (56) : Lann Gostrevel Indice pédographique correspondant au talus/fossé de l'enclos, visible sur un démarrage de culture (maïs). Des clichés-contact avant remembrement (période 1948 - 1967), sur une zone riche en enclos, ont permis de tester et de vérifier le rôle
  • reportera au tableau récapitulatif des découvertes inclus en début de rapport ainsi qu'aux fiches de découverte, plans, clichés et documents divers figurant en annexe. 32 fiches de sites ont été établies au titre de l'année 1997. Elles concernent presque exclusivement des sites inédits
  • l'habitat photographié à Talhouët St-Adrien (Saint-Barthélémy -56), sur une haute terrasse alluviale du Blavet. Il se présente comme un grand enclos subrectangulaire, à double fossé et partition interne. Un habitat analogue a été reconnu à Kerlorans en Naizin. Dans les deux cas, des
  • La Chapelle-Neuve sont des des habitats. Fig. 11 - Petits enclos quadrangulaires et "antennes" associées A: St-Servant (56) : Le Pelleret B : La Chapelle-Nve (56) : Kerdanen La présence de petits fossés externes exclut a priori l'hypothèse d'enclos funéraires Photo
  • -interprétation P.NAAS 1997 2.6 Les fermes gallo-romaines précoces On notera une fois encore la présence récurrente de ces plans quadrangulaires réguliers, à fossés rectilignes (fig. 12 et 13). Les découvertes de 1997 s'ajoutent à une longue série (fig. 16) - concernent - qui l'ensemble
  • Kerogard Moréac : Beaulieu Moréac : Kerra \ Crédin : Kervégant Guehenno : Pencouello Meslan : Melené (d'ap. R. Bertrand) Plouay : St-Levenec (P. Bertrand) -t-nnu Plumeliau : Port-Talvem Porcaro : La Démardais (1er-3ès.) (fouilles O. Blin) Baud : Lann Kerheve Plumeliau (56
  • peuplades armoricaines au cours des événement de 56 av. J.-C, au moment de la Conquête (Langouèt, 1988, p. 45). On ne possède paradoxalement aucun plan plausible - à l'exception d'un croquis indicatif (Hervé, 1989, 73 et 235) - pour ce vaste camp, déjà largement détruit lorsqu'il fut
  • reconstituer le plan de cette vaste enceinte. Reconstition de l'enceinte externe : Le rempart arasé a été relocalisé en prospection aérienne en 1996 et 1997 dans la partie sud-est du camp, près du ruisseau, où il apparaît, du nord au sud sur environ 350 m, sous la forme d'une anomalie
  • pédologique (largeur estimée > 20 m !). Un talus relique paraît en constituer le prolongement vers le nord. L'enceinte s'incurve au sud où elle est encore conservée en élévation dans un bois résiduel (Cadastre 1997, WA 87 b ); c'est un rempart impressionnant dont les dimensions sont