Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

7 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01603.pdf (VANNES (56). rue du Maréchal Leclerc - place du général de Gaulle. rapport de diagnostic)
  • VANNES (56). rue du Maréchal Leclerc - place du général de Gaulle. rapport de diagnostic
  • 56
  • VANNES 56 260 102 département du Morbihan Place du Général de Gaulle Rue du Maréchal Leclerc Rue du Four DFS de diagnostic archéologique 04/01 /1999-30/01/1999 Frédérick Béguin avec la collaboration de Michel Baillieu AFAN Grand Ouest SRA de Bretagne Ville de Vannes S? S
  • : I VANNES 56 260 102 département du Morbihan Place du Général de Gaulle Rue du Maréchal Leclerc Rue du Four DFS de diagnostic archéologique 04/01 /1999-30/01/1999 Frédérick Béguin avec la collaboration de Michel Baillieu AFAN Grand Ouest SRA de Bretagne Ville de Vannes
  • Fiche signalétique Localisation de l'opération SITE N°56 260 102 Département : Morbihan Commune :Vannes Lieu dit ou adresse : Place du Général de Gaulle, rue du Maréchal Leclerc, rue du Fou Année cadastre : 1977 Section(s) et Parcelle(s) :BO. Voirie Altitude : entre 9,00 et 5,50
  • m NGF Coordonnées Lambert : XI = X2 = Yl= Y2 = X3 = Y3 = Identité de l'opération Autorisation N ° 1999/009 Valable du 04/01 /99 au 15/01 /99 TITULAIRE (nom et prénom) :Béguin Frédérick {EVJ SP SU organisme de rattachement :AFAN Propriétaire du terrain : Ville de
  • 20 Références bibliographiques du DFS ANNEE: 1999 AUTEUR: Frédérick Béguin Collaborateur(s) :Michel Baillieu TITRE : Place du Gén.de Gaulle, rues du Mar.Leclerc et du Four. Sous-titre : DFS de diagnostic archéologique Nombre de volumes :1 nbre de pages :55 nbre de figures :16
  • surveillance de travaux 1999: Michel Baillieu, responsable (AFAN, Ingénieur en charge du suivi des opérations de la ville de Vannes) Christophe Lepennec (Ville de Vannes, agent municipal de fouilles) Surveillance de travaux 1983: Alain Triste (Président du CERAM) Relevés de terrain: Michel
  • daté de la fin du 3ème et du début du 4ème siècle (Site de Germaine de 1 Cf. Marsille, 1982. Staël, M.Baillieu 1999) et d'un therme indépendant de la même époque (De Fréminville 1857). Le Bas Moyen Age semble marqué par deux invasions vikings en 865 et 919 au cours desquelles la
RAP01628.pdf (INGUINIEL (56) . l 'habitat de l'âge du fer de Kerven Teignouse. rapport intermédiaire 1999 de fp 3 1998/2000)
  • INGUINIEL (56) . l 'habitat de l'âge du fer de Kerven Teignouse. rapport intermédiaire 1999 de fp 3 1998/2000
  • 56
  • de l'Archéologie de Bretagne 1999 KERVEN TEIGNOUSE, commune d'INGUINIEL (Morbihan) Fouilles programmées tri annuelles 1998 - 2000 Rapport intermédiaire, année 1999 I. 1. RAPPEL DES OPERATIONS PRECEDENTES 1999 est la huitième année de fouilles programmées sur l'habitat du
  • . LA DEMARCHE PRECONISEE POUR L'ANNEE 1999 A l'issue de la fouille 1998, il m'a semblé nécessaire de privilégier l'étude des limites nord du site. C'est ainsi que j'ai proposé dans le premier rapport intermédiaire une- modification du programme prévu en 1997. Cette extension devait
  • conditions qu'en 1998, sur une surface de 150 m2 , dans un secteur assez complexe. II. LES RESULTATS DE L'ANNEE 1999 II. 1 Les limites nord du site. L'étude des structures découvertes et non fouillées en 1998 ainsi que l'extension des recherches au delà de la limite de l'avant cour
  • par l'adjonction d'un nouvel enclos. Les fouilles de 1999 ont mis en valeur la reprise du tracé d'un enclos limité par un petit fossé semblable à celui de la première phase. Cette limite initiale est bien visible en bordure est de l'entrée et il ne s'agit donc pas d'un simple
  • . J.-C. La bordure nord du site fortifié (lllème siècle av. J.-C) Le fossé 151, clôturant l'avant-cour nord du site, est reconnu depuis 1998. Le dégagement des structures en 1999 avait plusieurs objectifs: bien connaître son fonctionnement, appréhender l'aménagement de l'entrée
  • découverts sous le foyer. BILAN ET PROPOSITIONS POUR 2000 Les résultats de la campagne 1999 me semblent très positifs. La fouille du secteur nord donne maintenant une vision assez complète de l'organisation de l'habitat vers le nord. L'utilisation de l'espace se traduit à la Tène ancienne
  • est évidemment un point important et spectaculaire de la campagne 1999. D'autre part, la fouille de l'enclos central confirme que le site, à la fin de la Tène ancienne, s'étend vers le sud. La mise en valeur de l'entrée de l'avant cour nord, si elle demeure partielle, indique la
  • définitive dans les prochains jours. Enfin, une exposition consacrée au site s'est déroulée au Musée de Préhistoire de Carnac du 12 juin au 31 octobre 1999. Elle a donné lieu à la réalisation d'un livret joint en annexe de ce rapport. La convention du dépôt du mobilier de Kerven Teignouse
  • 99 28 16 98 - Fax : 02 99 28 69 34 E-mail : dominique.marguerie@univ-rennesl.fr Le bas-marais de Kerven-Teignouse (Inguiniel, Morbihan) Rapport d'étude pollinique Dominique MARGUERIE octobre 1999 Illustration de la page de couverture : Pollen de Malvacée (x 1500) vu au
  • 0.3 CBRYOPHYL 0.3 CHEHOPODI BRASSICAC Polygonun 0.3 Plantago 1.1 1.7 0.8 1.4 33 Plantago 34 Plantago 1.2 35 Plantago 36 DIPSACACE 37 URTICACEA 0.3 3.2 38 Calluna 1.4 1.4 39 Erica 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 ERICACEAE CISTACEAE CAHPAHULA : Helampyru Cerealia
  • à la disparition du tilleul et de l'orme au Bronze final. L'impact anthropique sur la végétation est net. La pratique de l'agriculture entraîne la multiplication des plantes rudérales et des cultures céréalières sont attestées dans un proche environnement (Marguerie, 1999
  • site de Kerven Teignouse (Inguiniel, Morbihan). Rapport d'étude inédit, 4 p. MARGUERIE D., 1999 - L'environnement des sociétés du Néolithique et de l'Age du Bronze en Bretagne centrale : apport des études polliniques. In : Briard et al., Néolithique, Age du Bronze et
RAP01631.pdf (LOCMARIAQUER (56). le Lehuie, rue Wilson. rapport de fouille)
  • LOCMARIAQUER (56). le Lehuie, rue Wilson. rapport de fouille
  • 56
  • LOCMARIAQUER (MORBIHAN) LE LEHUIE- RUE WILSON FOUILLE PREVENTIVE SOUS LA DIRECTION DE FANNY TOURNIER & ALAIN PROVOST S.R.A. BRETAGNE : 1999 A.F.A.N. IS3I SOMMAIRE INTRODUCTION 2 Fiche signalétique 2 Présentation du site 5 Cadre de l'opération RESULTATS 11 17 Le
  • L'OPÉRATION Site N° : 56 116 053 Département : 56 Commune LOCMARIAQUER Lieu-dit ou adresse : Le Lehuie-sud, rue Wilson Année cadastre :1983 Section(s) et parcelie(s) : BH1, 479 Coordonnées Lambert Zone : 2 Altitude : 6 m x1 = 202,95 x2 = x3 = y1 = 2298,7 y2 = y3 = IDENTITÉ DE L'OPÉRATION
  • Autorisation n° 1999/053 valable du 18/10/99 au 20/11 /99 Nature Fouilh préventive TITULAIRE (nom et prénom) : TOURNIER Fanny Organisme de rattachement AFAN Propriétaire du terrain : fR-ive Protection juridique Néant. Motif de l'opération : CovST£ocp*dK/ J)lUhf FMTILLQKJ Maître d'ouvrage
  • BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNÉE : 1999 AUTEUR (nom, prénom) : TOURNIER Fanny COLLABORATEUR(s) : PROVOSTAlain TITRE : Le Lehuie-sud, rue Wilson Sous-titre : Fouille préventive Nombre de volumes : 1 nbre de pages : 35 nbre de fig. : 23 Figure 2 - Extrait du plan cadastral de 1983 5
  • Gaule, si fréquents dans les agglomérations sanctuaires et, notamment celles à caractère religieux. L'hémicycle, de 160 m de pourtour, est fermé par un mur de 72 m de long et l'orchestra atteint 56 m de largeur pour 44 m de profondeur. Les murs circulaires intérieurs n'ont d'autre
  • l'ouest est un bâtiment globalement carré d'environ 15 m de côté, cloisonné et muni d'une abside : ce pourrait être un édifice thermal privé plutôt que public. L'autre est un bâtiment étroit, de 12 m de largeur et dont la longueur dépasse 56 m d'après les sondages ponctuels exécutés
  • responsabilité scientifique du Conservateur régional de l'archéologie de Bretagne. Elle s'est déroulée du 18 octobre au 17 novembre 1999. Sa réalisation en a été confiée à Fanny Tournier (A.F.A.N., titulaire de l'autorisation, avec la collaboration de Alain Provost (archéologue indépendant
  • -aqueduc de Kérisper-Rosnarho, Morbihan; Bulletin de la Société Polymatique du Morbihan; 1992; p. 143-155. BARDEL J.-P. - Rapport du sondage archéologique effectué au Lehuié à Locmariaquer 56; SRA Bretagne; 1987. CAILLOT-DELANDRE - Le Morbihan, son histoire et ses monuments; Rennes
RAP01641.pdf (VANNES (56). le sanctuaire antique de bilaire. rapport intermédiaire 1999 de fp 2 1999/2000)
  • VANNES (56). le sanctuaire antique de bilaire. rapport intermédiaire 1999 de fp 2 1999/2000
  • 56
  • ), pourrait être traitée ultérieurement (fig. 15). VANNES, 1999 BILAIRE (56-260-036) ût n°: Structure: Synchrone: galité: oupe Coupé par: I Constructuion ; I I Occupation j_ Creusement I Remplissage j Destruction I 1 I Abandon _j ILS ; Remblaiement Formation sed
  • MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE LE SANCTUAIRE DE BILAIRE COMMUNE DE VANNES (Morbihan) FOUILLE PROGRAMMEE BISANNUELLE 1999-2000 RAPPORT INTERMEDIAIRE 1999 Michel BAILLIEU avec la collaboration de Laure Simon
  • Association Pour Les Fouilles Archéologiques Nationales BILAIRE : Commune de Vannes Programme 22 : lieux de culte et pratiques rituelles gallo-romains Autorisation de fouille programmée bisannuelle n° 99-063 du 01/06 1999 Coordonnées Lambert : Zone 1 : Ax = 218.250 ; AY = 2309.375
  • ît été reconnues, elles se superposent sur un même espace et doivent se :uer approximativement entre la période de la conquête et le Bas-empire. 2. Présentation de la campagne de fouille 1999. Par la qualité et la nature des vestiges, une fouille de sauvetage aurait été fficile
  • ses abords, a donc été mise en réserve, e est destinée à l'aménagement d'un espace vert. 2 Au printemps dernier (avril 1999) les travaux de voirie du lotissement ont laissé apparaître de nouveaux vestiges dans les coupes des talus de la route nouvellement crée (fosses, trous de
  • poteaux, angles de murs ou radiers). Le programme de la campagne 1999 a donc été sensiblement modifié. Un décapage complémentaire prenant la forme d'une grosse vignette de 200 m2 a été effectué en juin 1999 (fig. 11). Cette zone (zone 3) se situe à une quinzaine de mètres au sud ouest
  • céramique en place, etc) se trouvant en contexte primaire (sol ou niveau en place). Ainsi une étude précise de la répartition du mobilier sera possible à la suite des deux campagnes de fouilles (1999-2000). La fouille a donc concerné tout d'abord la partie est de la zone 1 (2 bandes de 4
  • responsabilité de L. Simon, assistante d'étude à l'AFAN. 6661 ■ 8J/B//8 - /\ -9C0 09Z 9S S3UUB 3 2. Principaux résultats de la campagne 1999. A) Zone 1, phase 1 La fouille a mis en évidence une première phase d'occupation caractérisée par un ensemble de structures légères qui semble
  • 1. En outre, l'épaisse couche 1023 qui vient en recouvrement a livré un mobilier homogène datable de la période augustéenne. 4. Le bilan de la campagne 1999 et la programmation de l'opération 2000. Dès le début de la campagne 1999, des données nouvelles sont apparues. En effet
RAP01655.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • (56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire
  • 56
  • arivés à maturité. Au second plan, un autre ensemble fossoyé, découvert en 1992, apparaît sur des céréales très avancées (08/07/1999) Fig. 4 - Boccandé, Missiriac (56) 09/07/1999 Fig. 5 - Panros, Guégon (56) 02/07/1999 Fossés visibles sur des cultures de mais au démarrage. Le
  • développement vertical de la plante accentue les contrastes (comparer les deux clichés). Ces indices, visibles au démarrage, diparaissent ensuite pour réapparaître fin août, après la floraison. Fig. 6 - Kervent, Radenac (56) 31/08/1999 Fig. 7 -Kerfraval, Guénin (56) 31/08/1999 Micro
  • direction de G. Chouquer (voir Gautier, Naas et Leroux in Les formes du paysage, tome 2, 1996, Errance, p.45-56). On trouvera en annexe un courrier adressé en juin 1999 à D. Marguerie qui résume assez bien nos positions et nos projets sur la genèse du (ou des « bocages ») armoricain(s
  • Cadastre Année : 1 Zone Lambert ^°7 Section(s) et parcelle(s) : ZR:5a ,5b ,6 . X = 197,000 1 Nom du site : Départ.: 56 Cadastre Commune: année : B »Eu2*/ section: Photo-interprétation : P. NAAS 1999 0 100m 5 v Annexe !.i Déclaration de découverte archéologique
  • PATRICK NAAS RAPPORT DE PROSPECTION-INVENTAIRE ENTRE L'OUST ET LE BLAVET Arrondissements de Pontivy, Vannes et Lorient 1999 Autorisation du 10/06/1999 Tome 1/1 RAPPORT DE SYNTHESE Liste des sites déclarés en 1999 Prospection-inventaire P. Naas (entre Oust et Blavet) N
  • ° site | Dép 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 22 22 22 22 22 22 22 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 Commune Loudéac Loudéac Loudéac Loudéac Mûr-de-Bretagne St-Caradec St-Maudan Baud Bieuzy Caro Crédin
  • . Aspects méthodologiques 1.1. Historique des recherches 1 .2 Les caractéristiques de la zone prospectée et les conditions d'acquisition des données 1.3 La prospection en 1999 2. Présentation des résultats 2. 1 Les données 2.2 Les habitats ruraux à fossés rectilignes 2.3 Les grands
  • , extrait IGN, documents divers) 1- ASPECTS METHODOLOGIQUES 1.1 Historique des recherches (1990-1999) 1999 marque une décennie de recherches archéologiques en milieu rural dans le cadre des opérations de prospection-inventaire entre l'Oust et le Blavet, financées par le Ministère
  • de la Culture. Les premières campagnes systématiques de prospection au sol dans cette zone remontent à 1985. La prospection aérienne à basse altitude a débuté en 1989, un financement stable intervenant à partir de 1990. Le financement de la campagne 1999 a été assuré par le
  • aériennes sur ces terroirs. Ceci a été largement confirmé, à l'échelle régionale, pour l'ensemble de la zone briovérienne, du Blavet à la Mayenne (Leroux, Gautier, Meuret et Naas, 1999 - Enclos gaulois et gallo-romains en Armorique, D.A.O, n° spécial - pp. 16-19; 20-24; 69-70) Il
  • a également été montré que si les extrapolations et les validations en termes de peuplement doivent être abordées avec prudence (voir, par exemple, les répartitions inversées des stèles et des enclos pour l'Age du Fer dans cette région, Naas, 1999, p. 4445), on peut toutefois avancer, en
  • ce qui concerne les habitats enclos, l'hypothèse, pour l'Armorique, d'une forte densité d'occupation des régions de l'intérieur, tendance qui semble irréversible à partir du second Age du Fer. Fig. 3 - Le Thay, Caro (56) Au premier plan, enclos visible sur pois protéagineux
  • -reliefs visibles sur maïs à la fin du mois d'août. En 1999, dans la plupart des cas, ces indices sont restés peu visibles (cliché ci-dessous). L'enclos de Radenac, aux fossés bien marqués, constitue une exception (cliché ci-dessus). 1.3 La prospection en 1999 Les opérations de
  • détection en 1999 se sont appuyées sur la prospection aérienne à basse altitude et sur la photo-interprétation complémentaire de clichés verticaux. 1999, comme les deux années précédentes, a connu un été maussade et peu ensoleillé, précédé par un printemps humide. Ajoutons également que
  • microenvironnementales jouent un rôle majeur. Toujours a contrario , 1999 a également démontré l'intérêt qu'il y avait à ne pas négliger les anomalies pédo-hydrographiques, très fugaces, qui se manifestent (par assèchement différentiel) à la suite d'un épisode orageux. On remarquera ainsi, à
  • Kerboutier en NoyalPontivy (site connu depuis 1990), l'exceptionnelle lisibilité des indices, en particulier le réseau fin de petits fossés « agraires » (?) superposé à l'enclos principal (fig. 9). Fig. 8 - Kerboutier, Noyal-Pontivy (56) Bel exemple d'anomalie pédo-hygrographique, sur
  • sur sol nu, à la suite d'un épisode orageux. L'assèchement différentiel du sol permet d'observer avec netteté, durant une très courte période, le tracé des fossés et des autres structures en creux (30 06/1999) m il il i Si l'essentiel des structures sont des fossés comblés
  • établies au titre de l'année 1999. La quasi-totalité des structures sont inédites, auxquels nous avons joint deux compléments de sites jugés significatifs. La répartition spatiale des découvertes demeure très aléatoire, même si on y retrouve de façon atténuée les zones privilégiées à
  • ces plans quadrangulaires réguliers, à fossés rectilignes a été maintes fois signalée prospection (voir par exemple, le rapport de prospection 1997, fig. 12 et 13). Les découvertes de 1999 - qui s'ajoutent à une longue série - concernent l'ensemble de la zone prospectée et montrent
  • dans deux ouvrages récents : Naas, 1999, p. 72-75; 161-172; Leroux, Gautier, Meuret et Naas, 1999, p. 51-62). Rappelions simplement que les données de la fouille et de la prospection au sol et les recoupements typo-chronologiques permettent aujourd'hui d'y voir le modèle canonique
RAP01661.pdf (SAINT-PIERRE-QUIBERON (56). un atelier de débitage. site du Guernic. rapport sondage et de prospection thématique.)
  • SAINT-PIERRE-QUIBERON (56). un atelier de débitage. site du Guernic. rapport sondage et de prospection thématique.
  • 56
  • PROSPECTION THEMATIQUE SUR L'HABITAT NEOLITHIQUE EN MORBIHAN Un atelier de débitage de silex : le site de Guernic à Saint-Pierre-Quiberon. DFS de prospection thématique : opération du 28-30 août 1999 sous la direction de Jean-Noël GUYODO N° du site : 56 234 0142 Autorisation
  • : opération du 28-30 août 1999 sous la direction de Jean -Noël GUYODO N° du site : 56 234 0142 Autorisation préfectorale du 9 avril 1999, opération n° 1999/008 Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Rennes, 1999 Remerciements. La réalisation de cette opération n'aurait pu
  • préfectorale du 9 avril 1999, opération n° 1999/008 Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Rennes, 1999 PROSPECTION THEMATIQUE SUR L'HABITAT NEOLITHIQUE EN MORBIHAN Un atelier de débitage de silex : le site de Guernic à Saint-Pierre-Quiberon. DFS de prospection thématique
  • Guernic. 2. Contexte. 2.1. Cadre géographique. 2.2. Contexte archéologique. page 1 page 1 page 1 page 1 page 2 page 2 page 3 Chapitre II : Campagnes de fouille 1998-1999. 1 . Méthodes et techniques. 2. Sondage : implantation et description. 3. Stratigraphie et structures. page 6
  • , productions, échanges. P14 Mines et ateliers néolithiques et des débuts de la métallurgie. Département : Morbihan Commune : Saint-Pierre-Quiberon Lieu-dit : Guernic N° site 56 234 0142 Coordonnées Lambert Parcelles cadastrales : x : 186,350 y : 2298,200 non cadastré (servitude communale
  • excavé fin août 1998, élargit en août 1999. La campagne 1999 a été effectuée en deux jours et demi par des 3 bénévoles (quatre en moyenne) aguerris à la fouille d'amas de débitage préhistoriques. La faible durée de l'opération est conséquente du statut de réserve ornithologique de
  • de la presqu'île de Quiberon. 6 CHAPITRE II : Campagnes de fouille 1998-1999. Pour une meilleure compréhension, les résultats des deux campagnes 1998 et 1999 seront ici évoqués. 1. Méthodes et techniques. La fouille d'un amas de débitage est fréquemment effectuée sur des
  • photographies doublées (diapositives et négatif couleur) complètent les relevés de terrain. 2. Sondage : implantation et description. Un sondage de 6 m2 (1998) élargi à 8 m2 (en 1999) a été ouvert sur le bord oriental de l'îlot dans une zone quasiment dépourvue de végétation afin de ne pas
  • *-169 0 N -143 20,5 21,1 AB5 t -177 -148 =143 21,2 -162 21,3 -168 -167 ™ 1 en 21,4 A -177 : altitude -177 -150 21,5 Woc de pierre lm 22,1 22,2 a 22,3 -161 22,4 22,5 -173 Ilôt de Guernic Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) Campagnes 1998-1999 Plan final Plan
  • Il faut enfin signaler un phénomène observé au moment de l'arrivée sur le site en août 1999 qui permet de mieux saisir la séquence stratigraphique. Le sondage ouvert l'an passé était très nettement visible, notamment ses bermes et unités fouillées intégralement en 1998, mais le
  • laps de temps très court : moins d'une année (Photographies 1 et 2). Avant le début de l'intervention 1999, un nettoyage général du gisement, avec retrait de la végétation rase, du « néo-amas » et de la pellicule sableuse (1 à 3 centimètres) a du être effectué afin de pouvoir
  • industrieuse très développée dans le temps. Photographie 1 : secteur sud-est du sondage 1 998, sédimentation et formation d'un "néo-amas" (cliché avant intervention d'août 1999, du sud). Photographie 2 : vue après nettoyage du début de la poursuite de la fouille du secteur 1998 (carrés
  • 21,4 12 10 8 M 58 25 29 8 12 0 13 3 3 7 6 214 13 6 1 8 14 17 17 9 2 5 3 5 3 5 6 1° L lm + 22,1 28 22,2 14 22,3 11 22,4 11 7 > 100 individus 60-100 individus 6 : nombre d'invidus d'un sous-carré 224 Couche 1, campagnes 1998-1999 AA1 AA2
  • 117 139 224 poids des invidus d'un sous-carré (en grammes) Couche 1, campagnes 1998-1999 Figure 5 : Guernic, couche 1, nombre et poids des individus. AA1 AA2 AA3 AA4 AA5 AB1 AB2 AB3 AB4 AB5 AC1 AC2 AC3 AC4 AC5 20,1 91 179 181 96 250 18 13 15 7 306
  • i < T 21,1 22,1 N 1° L 0 | 1 > 70 individus | 35-70 individus 9 nombre d'esquilles d'un sous-carré 22,5 Couche 1, campagnes 1998-1999 AA1 AA2 AA3 AA4 AA5 AB1 AB2 AB3 AB4 AB5 AC1 20,1 19 22 21 16 53 2 3 3 53 82 205 18 13 10 11 7 2 1 1
  • 22,1 22,2 22 ,3 22 ,4 17: poids des invidus d'un sous-carré (en grammes) 22 ,5 Couche 1, campagnes 1998-1999 Figure 6 : Guernic, couche 1, nombre et poids des esquilles. 20,1 AA1 AA2 AA3 362 124 274 AA4 AA5 AB1 AB2 AB3 AB4 AB5 370 246 167 121 61 85 0
  • AC1 AC2 AC3 AC4 AC5 105 11 54 111 163 N 18 21 92 / 20,2 109 0 0 138 110 699 346 109 71 54 33 55 20,3 217 0 0 239 368 487 313 157 113 107 115 40 104 42 41 20,4 330 23 204 320 208 115 172 164 66 133 56 29 69 17 15 204 150
  • 0 0 37 214 58 49 54 18 47 67 14 20 5 4 8 311 BHBSI L ■f 22,1 56 65 46 30 18 28 133 28 22,2 66 22 30 28 10 12 9 0 223 27 31 46 30 21 5 21 3 22,4 10 34 170 43 24 9 224 12 0 58 32 20,1 AA2 670 741 AA3 1100 I > 300
  • individus 1 1 100-300 individus : nombre d'invidus d'un sous-carré 6 AA1 1 Couche 3, campagnes 1998-1999 AB4 AB5 AC2 AC3 AC4 AC5 AB1 AB2 237 805 864 1498 1049 232 659 388 395 624 674 N 643 434 209 304 60 211 640 > 0 AB3 AC1 AA4 AA5 20,2 272 0 0
  • kilogrammes poids des invidus d'un sous-carré (en grammes) Couche 3, campagnes 1998-1999 Figure 7 : Guernic, couche 3, nombre et poids des individus. i i o 3 AC1 AC2 AC3 AC4 AC5 AB1 AB2 AB3 AB4 AB5 12 233 46 25 24 18 26 11 12 6 54 90 37 283 188 2 4 9 0 3
RAP01732.pdf (PLOEMEUR (56). Étang de Lannenec - Guidel . rapport de prospection inventaire)
  • PLOEMEUR (56). Étang de Lannenec - Guidel . rapport de prospection inventaire
  • 56
  • Etang de LANNENEC OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1 999/052 N°2000/063 RAPPORT 1999 -2000 Daniel LE MESTRE SOMMAIRE L GENERALITE 3 2. PRESENTATION DU SITE - RAPPEL 3 2.1. SITUATION GÉOGRAPHIQUE 3 2.2. DESCRIPTION DE L'ETANG 3 2.3. PROBLÉMATIQUES DE
  • DÉPART (RAPPEL) 4 2. 3. 1. 2. 3. 2. 2. 3. 3. 3. 4. PROBLÉMATIQUES 2000 4 2.5. OBJECTIFS ANNONCÉS 5 ORGANISATION 6 3.1. INTERVENANTS 6 3.2. MATÉRIEL 6 INVENTAIRE 7 INDICES 4. 1. 1. 4. 1. 2. 4.1.3. 4.1.4. 4.2. 4.3. 7 Autorisation 1999 Autorisation 2000
  • de terrain Problématique de l'opération LISTES (PLANCHE, FICHE, PHOTOGRAPHIE,) ANNEXES 8 9 9 9 10 11 11 14 6. 1 . LISTE DES ANNEXES 14 6.2. REMERCIEMENTS 14 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 PREAMBULE
  • région. 1. GENERALITE Idem rapport 97 2. PRESENTATION DU SITE - Rappel 2.1. Situation géographique L'étang se situe à une vingtaine de kilomètres de LOREINT 56, à la frontière des communes de PLOEMEUR et de GUIDEL dans un encaissement occidental de l'anse du POULDU Figure T2-5
  • avec l'océan qui renferme un étang dénommé aujourd'hui étang du Loch 3 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 2.3. Problématiques de départ (Rappel) Il avait été pris en considération plusieurs problématiques liées
  • différentes époques en sera déduite : variations des dimensions de l'étang, connexion avec le domaine marin voire envahissement total du domaine par la mer, modification du Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 paysage lors
  • des sites de l'Etang par une prospection de la première partie nord ouest du grand étang. - Planche H4-5 5 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 3. ORGANISATION 3.1. Intervenants Responsables de l'opération Groupe
  • - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 INVENTAIRE Programme 1999 4.1. Indices 4.1.1. Autorisation 1999 Périodes discontinues demandées : mars - avril et octobre - novembre Accordé le 05/08/99 jusqu'au 31/12/99 L'arrivées tardives des
  • autorisations et la connaissance de la période accordée n'a pas permis de maintenir une disponibilité des différents acteurs sur l'opération. Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 Programme 2000 4.1.2. Autorisation 2000 Périodes
  • 0M50 à 0M70 et se prolonge d'une quarantaine de mètre dans 8 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 l'espace proche de l'étang. Elle se compose de pieux dressés et inclinés mais non dénombrés à ce jour. Diamètre de ces
  • réalisation de plusieurs carottages dans des bassins différents conforterait les résultats d'analyse. 9 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 4.3. Problématique 2001 Les besoins et les objectifs découlent logiquement des
  • 2001 voir début 2002. Bien sûr, la réalisation du carottage et la logistique nécessaire à son bon fonctionnement seront les objectifs prioritaires de l'année 2001 . 10 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 5
  • CEREGE) ■ II FICHES Couverture 4 Vue aérienne des zones GZ50 ET GZ100 Aerienne6.jpg - Certaines ne seront éditées qu'à l'issu de travaux complémentaires. 11 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 GZ100 GZ50 La
  • zone en brillance fait l'objet du cliché en couverture. - Planche H 4-5 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 47.74600 i s 47.74400 4» 47.74200 1V 47.74000 -m « - iî S, 250 m 47.73800 3.496 3.494 3.492
  • 3.490 3.488 Zone Est de l'Etang 3.486 3.484 3.482 5 - Planche H 4-10 Levé de Michel DECOBERT CNRS CEREGE mai 2000 13 Etang de LANNENEC - OPERATION ARCHEOLOGIQUE SUBAQUATIQUE N°1999/052 N°2000/063 - RAPPORT 1999-2000 6. ANNEXES 6.1. Liste des annexes 1. Remerciements