Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1569 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02175.pdf ((22). l'occupation des sols dans le bassin du Quiou et sa périphérie à l'époque antique. rapport de prospection thématique)
  • fouilles aux siècles derniers ou qui avaient été signalés avec imprécision. A partir de 1974 le Ce.R.A.A lance une étude du peuplement et de l'organisation de l'espace rural sur la base de prospectioninventaire. Les synthèses sur les civitas ont ainsi mis en évidence en premier Heu des
  • 2003-2004 et 2004-2005, la prospection ponctuelle a exposé des premiers critères de classifications à l'origine d'une typologie des établissements ruraux en rapport avec les résultats obtenus. Le choix géographique est un facteur fondamental dans l'implantation de bâtiments. En
  • époques. Dans un premier temps, la prospection systématique a concerné la commune de Tréfumel ainsi que des secteurs de Plouasne et Saint-Juvat en 2003-2004. Face à la brièveté du temps imparti, il a été nécessaire de faire des choix de zone-test à couvrir puisque l'ensemble des trois
  • communes enveloppe une superficie de 5682 hectares ce qui représente une surface trop étendue à prospecter en quelques mois. Puis, la prospection ponctuelle a touché les communes des Champs-Géraux, d'Evran et de Saint-Judoce en 2004-2005. 15 Ferdière A., 1998, p. 9. 16 C. Petit
  • -Aupert s'est chargée en novembre 2004 et mai 2005 du Quiou, St-André-Des-Eaux et de Tréverien en nie-et-Vilaine. 16 1-2-1- Deux méthodes de prospection 1-2-1-1- La prospection ponctuelle Elle consiste en une vérification des sites déjà inventoriés sur les communes des Champs
  • auparavant ne laissaient aucune trace visible en surface, peuvent être lisible par des labours répétitifs. La première, entreprise en automne-hiver 2004-2005, concerne les communes de Plouasne 18 et Saint-Juvat 19 . Nous avons procédé à ce type de prospections de fin janvier à fin mars et
  • vingt-cinq visites ont été accomplies accompagné d'étudiants en archéologie. La deuxième campagne, entreprise en novembre-décembre 2004 et en avril 2005 a touché les communes des Champs-Géraux, d'Evran et de Saint-Judoce. Cette vérification a permis d'apporter des données
  • -site a également été 17 C. Petit-Aupert s'est chargée en automne 2004 et mai 2005 des communes du Quiou et de Saint-André-Des-Eaux. 18 Site n° 38, 39, 40, 41. 19 Site n° 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57. 17 accompli afin de repérer d'éventuelles traces d'épandage. Cette
  • collecte permet ainsi d'évaluer l'ancienneté de la mise en culture d'un terroir. Cette méthode a principalement été mise en oeuvre sur la commune de Tréfumel de fin novembre 2003 à début janvier 2004, ainsi que sur des zones plus restreintes à Plouasne et à St-Juvat (carte 3). Vingt
  • à partir de l'automne 2003 jusqu'au début de l'hiver 2004. Durant cette période, les terres sont tout juste labourées et les parcelles semées en blé offrent une bonne visibilité. Pour celles couvertes de chaume, la visibilité était plutôt moyenne. Les prés, les parcelles laissées
  • mises en culture sur la commune de Tréfumel (hivers 2003-2004) Conditions de visibilité Mise en culture: I B Blé C Chaume P Pâturages F BoiS/ forêts Col Colza J Jachères 1 bonne moyenne mauvaise nulle 0 c lki 20 7-2-2- Contraintes et limites Malgré le choix d'une
  • ont livré des pilettes d'hypocauste, des dalles de schiste et des fragments de pierre de marbre48 . Le gisement de la Bouhourdais 1 (n° 50), découvert en 2004, a été classé dans le type villa du fait de la grande extension du gisement au sol (un hectare), mais aucun élément de
RAP02042.pdf ((22). l'occupation des sols dans le bassin du Quiou et sa périphérie à l'époque antique : le canton d'Évran. rapport de prospection thématique)
  • DRAC-SRA -2FÊV.2Û05 COURRIER ARRIVEE L'occupation des sols dans le bassin du Quiou et sa périphérie à l'époque antique : Le canton d'Evran Rapport de prospection 2003-2004 Marielle Guinguéno Master 1 d'archéologie Université de Rennes 2 Sommaire -Introduction 3 I- Le
  • d'érosion sur les hauteurs, de 13 C. Petit-Aupert s'est chargée en novembre 2004 du Quiou, St-André-Des-Eaux et de Tréverien en llle-et-Vilaine. 8 colluvionnements sur les versants ou encore d'alluvionnements en fond de vallée. Dans ce dernier cas, seuls des labours très profonds
  • janvier 2004, ainsi que sur des zones plus restreintes à Plouasne et à St-Juvat. Vingt-deux visites ont été effectuées sur ces communes avec l'aide précieuse d'étudiants en archéologie 15 . La commune de Tréfumel s'étend sur 580 hectares et la nature pédologique de ses sols a entraîné
  • d'hypocaustes, d'enduits peints, de marbres 17 . Le gisement de la Bouhourdais 1 (site n° 6), découvert en 2004, a été classé dans le type villa du fait de la grande extension du gisement au sol, mais aucun élément de décoration n'est apparu. Une prochaine vérification sur le terrain devrait
  • communes de Plouasne, St-Juvat et Tréfumel qui sont prises en compte cette année. Faute de temps, nous n'avons pas pu nous rendre sur les autres communes du canton. Cependant, ce travail sera effectué lors de l'hiver 2004-2005. Par ailleurs, nous sommes confrontés pour ce secteur à une
  • Bruyère (site n° 12)). Cependant, de nombreuses interrogations demeurent, notamment au niveau de la classification des sites. De nouvelles vérifications en 2005 devraient permettre de compléter ces données. 19 Bibliographie Bizien-Jaglin C, 2004 - La prospection archéologique dans
  • . Leveau P., Sillières P., Vallat J.-P., 1993 - Campagnes de La Méditerranée romaine, bibliothèque d'archéologie, Paris, 309 p. Levitre J, 1967, 1968, 1969, 1970, 1974 - Rapport de fouilles, SRA. Pape L., 1995 - La Bretagne romaine , Ouest France Université, Rennes, 308 p. Provost
  • ; les étangs de St-Blaise (Bouches-duRhône). éd. De la Maison des Sciences de l'homme, Documents d'Archéologie Française, 74, Paris, 314 p. 24 Carte n° 2 Conditions de visibilités et mises en culture sur la commune de Tréfumel (hivers 2003-2004) Conditions de visibilité bonne
  • décrire le plus précisément possible chaque gisement de notre zone d'étude en 2003-2004. Les communes concernées dans cet inventaire sont classées par ordre alphabétique, tout comme les sites présents au sein de Plouasne, St-Juvat et Tréfumel. Localisation des sites Fiche de
  • al., 2002, p. 239. -catalogue de sites, SRA. -Gallia, 1969, p. 248 ; 1977, p. 352. -Gaultier Du Mottay , 1883-1884, p. 414. -Harmois, 1909a, p. 30-31. -Leroux, 1 989, p. 27. -Levitre, Rapports, 1966, 1967, 1968, 1969, 1970, 1974, S.R.A. Sources épigraphiques : fragment de colonne
  • : Prospection au sol : J.-P. Pincemin. Date de prospection : 1 967 -FOUILLES : Date : 1967, 1968, 1969, 1970 et 1974. Responsable : J. Levitre. Nature des fouilles : sondages et programmées. Structures fouillées : thermes et bâtiments d'une villa. -DESCRIPTION GEOGRAPHIQUE : Topographie
  • , 1981, p. 125 ; Langouët, Souillet, 1974, p. 658). Distance aux autres sites et relation : -ferme des Champs Trénigon (site n°3) à 1 ,500 km au nord. -VESTIGES : les sondage 1967 et 1968 a permis à J. Levitre de dégager un praefurnium, un caldarium et un tepidarium. Un canal
  • d'évacuation enduit de mortier rose et couvert de larges tuiles y a été dégagé. Puis les fouilles de 1969 et 1970 ont été réalisées à l'est de la parcelle à 80 m des thermes. Elles ont révélé les murs d'un bâtiment. Enfin, la campagne de 1974 a permis de dégager les fondations au niveau de
  • peints de couleur pourpre, noire, jaune d'autres moulurés évoquent un encadrement de porte (Levitre, 1974, p. 1, 4). -morceau de marbre blanc (1). Mobilier ; Métal .-monnaies : -Sesterce de Trajan (1). -monnaie de Dioclétien (1 ). -monnaie de Théodose (1) émise à Trêves, -un petit
  • bronze indéterminé à tête radiée, -anneau de bronze (1). -clef (1). -clous. (Bizien-Jaglin et al., p. 239). Verre : -fragments. -pastille de verre bleu (1) (Levitre, 1974, p. 5). Céramique fine: sigillées: -fond de coupe Curie 15 de Lezoux estampillé Gemelinus, 140-190 ap. J.-C. (1
  • ) (Levitre, 1974, p. 3). -fragments de panse d'un bol Drag 24-25, datés de 50-110 ap. J.-C. (2) (Levitre, 1970, p. 3). -fragment de lèvre de Drag 27 (1) (Levitre, 1974, p. 5). -fragments de lèvre et de panse de coupelles Drag 35-36, de 50 à 110 ap. J .-C. (3) (Levitre, 1970, p. 3
  • probablement avant un E. Enfin, un fond de vase noir porte à sa partie inférieure, deux B tracés à la main(Levitre, 1974, p. 2). Faune. : défenses de verrats ou de sangliers, dents de porcs ou de sangliers, tibias de bovins (Levitre, 1964, 1965, 1969, 1970). Coquillages : coquilles
  • d'huîtres (Levitre, 1970 ; p. 3). Autres : -fragments d'une statuette de Vénus en terre blanche, dont la chevelure à chignon, le devant des jambes et un petit morceau de draperie (Levitre, 1974, p. 5). -réglette de calcaire (long. 9 cm) avec une extrémité taillée en pyramide (Bizien
  • .-C. (Levitre, 1974, p. 5). Fiche de prospection Numéro du site : 2 Type de site : villa. Nom du site : Basse Chapelle. N° INSEE : 22 208 006 Département : Côtes-d'Armor. Canton : Evran. Commune : Plouasne. Cadastre : 1968, B2. 1105, B2. 1117. Coordonnées Lambert : x=276.050 y
  • : prospection au sol (C. Bizien-Jaglin). Documents graphiques : I.G.N : 1/25000 eme , feuille de Dinan-Caulnes, 1117 ouest. B.R.G.M : 1/5000^, 2001, feuille de Caulnes, 281. -PROSPECTION : Prospection au sol : C. Bizien-Jaglin, M. Guinguéno. Date de prospection : 2002, 1 8/02/2004. Type de
RAP02213.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport final de synthèse de fp 3 (2004-2006))
  • CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport final de synthèse de fp 3 (2004-2006)
  • MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR LE CHATEAU DU GUILDO COMMUNE DE CREHEN (Côtes d'Armor) FOUILLE PROGRAMMEE TRIENNALE 2004-2006 DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE
  • Laurent BEUCHET avec la collaboration de : T. Béthus - M. Dupré - S. Jean - J. Pilet-Lemière INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES  Laurent Beuchet Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  • : Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006 Stagiaires universitaires et fouilleurs bénévoles : AH THON Emmanuelle ANDRAULT Véronique ARNAUD-GODDET Caroline BATTAIS Rozenn BERNARD Guillaume BERTRAND François BESNARD Virginie BOCCAROSSA Florence
  •                             Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •       XIVe   nouvelle extension de la fouille à l’angle nord-ouest du vers le milieu du XV e XV e XVIe  Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •     XVIIIe Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006          sans occasionner de circulation d’engin dans les zones Cette extension ainsi que la mise au jour de vestiges non
  • . Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006                    Laurent Beuchet
  •                                                      la cuisine du logis du XV e a mis au jour une e  Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •                               Laurent Beuchet                                         Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  • . Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006  largement documentées en Bretagne    Laurent Beuchet
  •                               Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006                          0
  • château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006    la construction de la courtine contre la fondation de marquer un aménagement semblable aux maçonneries Un lambeau de sol de terre battue est conservé sur Rien ne subsiste d’un
  • éventuel retour de la construction  Laurent Beuchet          Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •          Laurent Beuchet            Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006 Ces caractéristiques sont
  • )                                  Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006                           Laurent Beuchet
  •                Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006    antérieurs à la construction de la cuisine dans l’angle montrant sur sa face externe une glaçure jaune et une XIII e XIV e    Laurent Beuchet
  •                           Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006            0 2m       Laurent Beuchet
  •        Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006   Cette maçonnerie n’est conservée que sur une assise
  • .                                                                                                       Figu re 38 : élévation cou rtine ouest, ph ase 3.                        Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004
  • triennale 2004-2006  Les élévations internes ont fait l’objet d’un relevé   Laurent Beuchet Notons l’absence totale de système de Plusieurs fragments montrent une structure de La longueur maximum des lattes mesurée
RAP01734.pdf (PLOUVORN (29). dépôt de Kermengoues. rapport de sondage)
  • OBJET : Rapports de sondages et sauvetages Comme suite à votre visite, j'ai l'honneur de vous faire le point sur la transïïdssion des rapports de sondages et sauvetages autorisés en 1973 et 1974 Autorisations délivrées en 1973 : Talhouam ^ M , LECORUECj : rapport expédié le 7
  • , la Bezizais (M. JOUVE) : 1 8 décembre 1 9 7 3 St ARI'IEL, Bailleron (M. IÎORVAK) : 1 8 décembre 1 9 7 3 KERIEH, Le Paou (K. LECERP) : 2 7 octobre 1 9 7 3 PRIZIAC, Cosqueric (K. BRIARD) : 23 janvier 1974 •PLUIIELEC, Pontenerion (H. LECORliEC) : 13 mars 1974 GARL/\Ii, Quef-du (i-I
  • vous rendant compte de la découverte fortuite qui avait motivé cette autorisation de sonûD.ge. Autorisations délivréses en 1979 : -PEITVEIL/a'î, Port-Blanc (M. LECERP) : Rapport expédié le 6 mirs 1974, sous référ. 74086 Kercadoret ( ï l . ROUX) : " 1 8 avril 1974 74138 -PLOUilRZÏÏL
  • , Kerdeniel ( m . GOUL'^TQUER) : " 1 6 .roai 1 Q 7 4 74186 -COM-MA, ;>uillidiec ( K . L B ROUX) : " 1 o mai 1Q74 II 74185 -PLOEIEUR, Cruguellic (î-I. LE ROUX) : " 11 décembre 1974 74354 -B.ERIffi, Pont-Gallek (M. LECORIEC) I opération non effectuée, reportée à 1975 -BOURBRIAC, Kerivoa (l-I
  • . .LECFffj) : Rapport expédié le 11 décembre 1974, référ. 74354 -St PIERRE QUIBERON (H. ROQUAIS) : " i. n n -BAUD, Kergoh (li. LECERF) : " 30 octobre 1974 " 74318 -ERDEVI'M; Keminihy (M. CHAPUY) : opération toujours en cours pour suivre l'exploitation de la sablière j fera l'objet d'un
  • rapport global en 1975. QUERRIEÎ\% Kericuff ( h . LEC'^RF) : Rapport expédié le 11 déce.mbre 1974, référ. 74354 ?LOUGOîn/'^]LIN, rue du Plateau (ii. LECERF) : " " " " COLPO, Larcuste (M. LECORÎTEC) : Rapport en préparation en collaboration entre le titulaire de l'autorisation de
RAP00165.pdf (BUBRY (56). Botcalper. rapport de sauvetage urgent.)
  • Patrick SOMA.GES ANDRE ARCHEOLOGIQUES A BUBRY (Morbihan) 14 et 15 Décembre 1974 Au printemps 1974» en proéédant à de profonds labours dans un de ses champs, Mr LE FRANC, propriétaire exploitant à Botoliper, en BUBRY, Morbihan, remarquait un objet curieux parmi les débris
  • " Archeologia, n° 74, Septembre 1974, p. 67 - Patrick ANDRE, "Le lingot de Bubry et le problème du cuivre en Armorique" Archéologie en Bretagne, n° 5» 1975. ( à paraître). Il importait bien évidemment de procéder sur les lieux de la découverte à des sondages,destinés à éclairer la
  • 453, section P 3 Propriété de Mr LEFRANC, Botoalper, BUBRY. Les sondages ont été réalisés le samedi 14 et le dimanche 15 Décembre 1974, avec l'aide de Mr J.MAUNY, étudàlnt à Rennes, de Mr CHAPUY, de la Société archéologique lorientaise, et du propriétaire de la parcelle. Deux
RAP02230.pdf ((22). les campagnes coriosolites aux confins des cités des coriosolites et des riedonnes. le cas du bassin calcaire du Quiou et sa périphérie. rapport de prospection thématiqu.)
  • -André-des-Eaux et Trévérien). I. RAPPEL DE LA PROBLÉMATIQUE DE RECHERCHE Ce programme de recherche, qui a débuté en 2004, porte sur les campagnes antiques aux confins des cités des Coriosolites et des Riedones. Notre étude est focalisée sur une entité géographique tout à fait
  • systématiques, permettront de dresser un corpus exhaustif des établissements antiques autour de la villa du Quiou. 2.1. L'analyse des formes du paysage Si l'analyse des formes du paysage est, comme nous l'avions souligné précédemment (Rapport 2004, p. 6), indispensable, la réalisation de la
  • de la méthode adoptée cf. Rapport 2004, p. 6-7). Toutefois, il était impossible, en raison de la superficie choisie et de la diversité des cultures, de couvrir, en une seule campagne, l'ensemble de cette zone. Aussi, ce travail de terrain, qui s'échelonnera sur plusieurs années
  • tenté une expérience de ramassage systématique hors site. Cette démarche, effectuée, à l'origine (cf. Rapport 2004, p. 6) dans le but d'évaluer l'ancienneté de la mise en culture du terroir par le calcul de la densité de vestiges ramassés par hectare, s'est révélé très utile pour la
  • détection de sites secondaire. En effet, lors des campagnes de 2004 et 2005, nous avions noté 28 secteurs ayant fourni des trouvailles isolées ou des indices de sites antiques. Cette présence ne peut être due au hasard et il semble probable que certains d'entre eux révéleront des
  • communes du Quiou, de Plouasne, de Saint-André-des-Eaux et de Trévérien. Dans certains cas, la prospection a porté sur les gisements ou indices de sites répertoriés depuis 2004. L'objectif était, bien entendu, de compléter les données obtenues antérieurement. Nous avons, ensuite
  • , prospecté de nouveaux secteurs, afin de déceler de nouveaux gisements. 8 3.1. Les découvertes 3.1.1. Les vestiges isolés et les indices de sites : des données nombreuses Nous avons noté sur huit parcelles, comme pour les campagnes précédentes (2004 et 2005), la présence de données
  • anciennement et partiellement fouillée entre 1966 et 1974 2 , semble occupée du I er au IV e s. ap. J.-C. Seule une partie de la pars urbana a été reconnue. Il s'agit de pièces appartenant à l'aile thermale et d'une construction, partiellement mise au jour et qui comporte un sol dallé de
  • de la villa de la Gare au Quiou Les dernières prospections menées sur les emplacements probables des bâtiments d'exploitation de la villa (rapport 2004, fig. 8) ont permis de préciser leurs étendues (fig. 8) et leurs chronologies d'occupation. En effet, une très faible mais nette
  • les limites du gisement. En revanche, une nouvelle prospection effectuée sur une parcelle (fig. 7, Trévérien n°5 18=147) située à 450 m à l'ouest de cette villa et qui avait livré quelques vestiges antiques en 2004 (rapport 2004, p. 26), a fourni de nouveaux éléments. En effet, des
  • . Naas, P. (1999) : Histoire rurale des Vénètes Armoricains (Ve s. av. J.-C.-HIe s. ap. J.-C), Les dossiers du Ce.R.A.A., suppl. V. Paris, F. (1977) : Caulnes, XI- 17, Carte géologique de la France à 1/50 000e , Orléans. Petit-Aupert, C. et D. Allios (2004) : Les campagnes antiques
  • aux confins des cités des Coriosolites et des Riedones : Le cas du bassin du Quiou et de sa périphérie (Ille-et Vilaine et Côtes-d'Armor), Rapport de la campagne de prospection 2004. Petit-Aupert, C. et F. Labaune-Jean (2005) : Les campagnes antiques aux confins des cités des
  • ». v.lte-PeîKV. *4 0 1 2km Fig. 1.- Localisation des communes concernées par l'étude. il • /f la 250 I I I zone habitée zone boisée 500 m vestige préhistorique isolé (2004) vestige antique isolé ou indice de site vestige préhistorique isolé 2005 vestige antique isolé ou
  • indice de site (2004) parcelle prospectée en 2006 site antique (2004-2005) parcelle prospectée en 2005 site probable o O vestige antique isolé ou indice de site 2006 vestige préhistorique isolé (2006) Fig. 3 - Prospection systématique. Commune du Quiou, secteur nord ; commune
  • Saint-André-des-Eaux, secteur sud. 1 / 12 500 e. C. P-A. I zone habitée site antique (2004) parcelle prospectée en 2006 zone boisée vestige préhistorique isolé (2004) site probable d'époque romaine (2006) vestige antique isolé ou indices de site (2004) vestige antique isolé
  • antique (2004) zone habitée zone boisée P = pré vestige préhistorique isolé (2004) vestige antique isolé ou indices de site (2004) vestiges du Xle et XVe s. (2004) ■sm m parcelle prospectée en 2005 parcelle prospectée en 2006 site probable d'époque romaine (2006) m site probable
  • - Prospection systématique. Commune de Trévérien, secteur nord. 1 / 12 500 e. C. P-A. site antique (2004) vestige préhistorique isolé (2004) vestige antique isolé ou indice de site (2004) vestige du XVe s. isolé (2004) parcelle prospectée en 2005 site probable d'époque romaine (2005
RAP03646 ((22). Les tumuli de l'âge du Bronze dans les Côtes d'Armor. Rapport de PT 2018)
  • diachroniques effectuées par Alain Provost entre 2004 et 2008. Ce travail étant récent et sérieux, il ne s'agit pas cette fois de revérifier les données de la soixantaine de monuments alors rapportés. Quelques sites feront tout de même l'objet d'une mention, quand de nouvelles structures
  • concentration en tumuli a déjà été mise en évidence (Provost, 2004-2008), et le travail s'est également porté vers l'est des Côtes-d'Armor. Ce large territoire couvert permet alors d'avoir une vision plus précise de ce phénomène tumulaire. B – Méthodologie 1) La collecte des données Nous
  • avons consultés des inventaires anciens tels celui de Jacques Briard en 1984 (Briard, 1984), le bon travail d'Anne Balquet en 1992 (Balquet, 1992) ou encore les résultats des prospections diachroniques d'Alain Provost (Provost, 2004-2008), afin d'avoir un premier corpus de référence
  • -Penity, nous pouvons parler de redécouverte dans la mesure où ces tumuli avaient déjà été signalés dans des travaux ultérieurs (Fily, 2004). 12 Commune Lieu-dit Vestiges Bulat-Pestivien Kerbouchas 1 tumulus Callac Goascaër 1 tumulus Canihuel Restobert 1 tumulus Carnoët
  • d'opération, I.N.R.A.P. Grand-Ouest, 2016 BRIARD, 1984 : BRIARD (J.), Les tumulus d'Armoriques, L'âge du Bronze en France 3, Éditions Picard, 1984 FILY, 2004 : FILY (M.), Rapport de prospection thématique sur l'âge du Bronze en Centre Bretagne dans le département des Côtes-d'Armor, SRA
  • Rennes, 2004 FILY et al., 2012 : FILY (M.), LORHO (T.), MENEZ (Y.), VILLARD-LE TIEC (A.). Paysages funéraires de l'âge du Bronze dans le centre-ouest de la Bretagne : approches multiscalaires, dans Bérenger (D.), Bourgeois (J.), Talon (M.), Wirth (S.) (éd.), Paysages funéraires de
  • en Bretagne, Le cadre chronologie et les formes d'habitats, 2014, p. 71-91 PROVOST, 2004-2008 : PROVOST (A.), Inventaire du patrimoine archéologique du Centre Ouest Bretagne, Région Bretagne, Pays du Centre Ouest Bretagne, D.R.A.C., 2004-2008 TOURNIER, 1994 : TOURNIER (F
  • : Lieu de dépôt : Chronologie : Période de début : Âge du Bronze probable. Période de fin : Bibliographie : FILY (M.), Rapport de prospection thématique sur l'âge du Bronze en centre Bretagne dans le département des Côtes-d'Armor, SRA Bretagne, 2004 Documents annexes : Localisation
  • sur le cadastre actuel Localisation du site (point rouge) sur un extrait de la carte IGN Images aériennes Géoportail 15/05/1974 et Google Earth 30/08/2005 Photographies au sol du 29/04/2018 21/09/2018 Carte - Géoportail 500 m © IGN 2017 - www.geoportail.gouv.fr/mentions
  • 1240400 0 0 100m Image aérienne Géoportail 15-05-1974 100m Image aérienne Googleearth 30-08-2005 Photographies au sol 29/04/2018 Fiche d'enregistrement de site Prospection-inventaire 2018 - Mikaël Le Maire EA : Inédit. Localisation : Département : CÔTES-D'ARMOR Commune : Kerien
  • probable. Période de fin : Bibliographie : Documents annexes : Localisation sur le cadastre actuel Localisation du site (point rouge) sur un extrait de la carte IGN Images aériennes Géoportail 15/05/1974 et Géoportail Spot 6 (2017) Photographies au sol du 29/10/2018 31/10/2018 Carte
  • 7264000 7264000 1241500 7263750 7263750 Tumulus du Paou 1241500 0 0 100m Image aérienne Géoportail 15-05-1974 100m Image aérienne Géoportail Spot 6 (2017) Photographies au sol 29/10/2018 Fiche d'enregistrement de site Prospection-inventaire 2018 - Mikaël Le Maire EA
RAP02094.pdf (BERNÉ (56). forêt domaniale de Pont-Calleck. rapport de prospection inventaire)
  • Conseil Général du Morbihan Juin 2005 N° 2004-35 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE La préfète de la région Bretagne, Préfète du département d'Ille-et-Vilaine, Chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'Ordre
  • d'archéologie nationale ; après avis de la Commission interrégionale de la recherche archéologique OUEST, en date du 23/03/2004 ARRETE Article 1er : Mlle DARDIGNAC Cécile est autorisé(e) à procéder, en qualité de responsable scientifique, à une opération de prospection [Xjthématique t
  • ] inventaire [ ] avec relevés d'art rupestre à partir de la date de notification du présent arrêté jusqu'au 31/12/2004 concernant la région BRETAGNE Intitulé de l'opération : Inventaire archéologique sous couvert forestier. Forêt de Pontcallec (56) Département : MORBIHAN Commune : BERNE
  • affaires culturelles / Service régional de l'archéologie de Bretagne, le Conseil général du Morbihan et l'Office national des forêts a été signée en décembre 2004 en vue de la réalisation de cette étude. Elle a pour objet de définir un partenariat financier et technique entre ces trois
  • , sont situés dans des vallons très encaissés qui créent d'importants dénivelés. L'ensemble du plateau se trouve sur un substrat granitique. 1.2. DÉROULEMENT DE L 'ÉTUDE La prospection sur le terrain s'est déroulée du 9 au 13 novembre 2004 et du 14 au 17 février 2005. Comme il ne
  • cartographique) Relevés GPS □ Chronologie : Âge du Bronze Final ou Âge du Fer ? Description / Observation : Deux tombelles sont signalées au SRA. Elles ont été découvertes en 1974 par un agent de l'ONF. L'une d'entre elles a fait l'objet d'une fouille de sauvetage en 1975 par Y. Lecerf et M
  • : Découvert en 1974, il s'agit d'un habitat groupé. Un relevé des structures a été effectué en 1976 et 21 « habitats » (H1 àH21) de forme ovoï dale, circulaire ou carrée ont été identifiés ainsi que 13 talus (A àN) délimitant des enclos ou des zones dans lesquelles se répartissent les
  • Description / Observation : Découvert en 1974, ce site a été relevé en 1980 avant le reboisement de la parcelle (Bardel, 1980). Il s'agit d'un habitat groupé composé de 8 bâtiments. L'un d'eux (H5), partiellement conservé, se situe au pied d'un gros if. La prospection de 1980 a permis de
  • découvrir, dispersée sur le site, de la céramique onctueuse de la fin du Moyen Âge. Lors de la prospection de 2004-2005, toutes les structures ont été retrouvées et relevées au GPS (Fig. 8 et 9). Plusieurs charbonnières ont également été recalées sur le plan ainsi qu'une structure située
  • : 128 -Z2 : 131 Parcelles forestières : 42-43 et 36-43-44 R1 : 110- R2 : 110 m Remarques sur la localisation : Précise Photos Relevés GPS Chronologie : Moyen Age Description / Observation : Découvert en 1974, ce site a également fait l'objet de relevés (Bardel, 1976). Il s'agit
  • trouvé à proximité de C4 avait permis d'attribuer ce site au Bas Moyen Âge. La prospection de 2004-2005 a permis de retrouver et de relever l'ensemble de ces structures. Elles forment deux groupes distincts séparés par un vallon (C1 à C3 en parcelles 36-43-44 et C4 à C1 1 en parcelles
  • prospection de 2004-2005 en suivant les talus situés en parcelle 32 au Nord du Village 1. Il s'agit d'un habitat dispersé qui peut être divisé en deux ensembles : le premier en parcelle 33 et le deuxième en parcelle 39 (Fig. 12, 13 et 14). L'ensemble situé en parcelle 33 est composé de 4
  • Chronologie : Moyen Âge Description / Observation : Ce site, découvert lors de la prospection 2004-2005, est un ensemble de 5 bâtiments groupés (Fig. 7, 15, 17 et 18). L'ensemble est situé en bordure de plateau. Un tesson d'amphore gallo-romaine a été trouvé dans une taupinière au milieu
  • Description / Observation : Ce site a été découvert lors de la prospection 2004-2005. La zone dans laquelle il se trouve a été prospectée parce qu'elle est située en bordure de plateau (comme pour les cinq autres villages) et parce que la carte de courses d'orientation présente àcet
RAP01521.pdf ((22). Plédéliac)
  • Mi 'COMMUNE : PLEVEN CADASTRE: FEUILLE N° année: 1974 section:ZD I.G.N.: 1/50 0D0-X-16, parcelle: t 5m : 5 65 sommet, ploino, fond de voilés, versant exposé au ri La Lande Hariaux PROSPECTEUR: GEOLOGIE : DATE DE PROSPECTION: 02/08/84. et 11/11 /84. HENRY Paul
  • : PROTECTION: non TOPONYMES VOISINS: La Croix-Rouge ( carrefour CD.55-CE. 15). TERRIERS: ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE: COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins: ou i plans: cadastre 1974 photographies: ou i BIBLIOGRAPHIE : SUIVI DE5 DOCUMENTS: dépôt: . mairie de Piédéliac
  • '^^llo-romain'i C^médiéval ELEMENTS DE DATATION AUTRES REFERENCES: PROTECTION: TOPONYMES V0I5INS: le Femulon : ZC 15. TERRIERS: ANCIENS CADASTRES : ICONOGRAPHIE: COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins oui- plans : cadastre 1974. photographies non* BIBLIOGRAPHIE: 5UIVI DES
  • DOCUMENTS: dépôt: mairie de Plédéliac. analyses : diffusion: dossier D.A.H.B. OBSERVATIONS: fgt * 22 - PLEVEN 1974-ZB. e: 1/200D. 3 COMMUNE : CADASTRE: PLEVEN N° année:1974 section:ZA LAMBALLE. COORDONNEES LAMBERT I: x:255 200 t 5m: 95 200 parcelle: 38 FEUILLE
  • ELEMENTS DE DATATION AUTRES REFERENCES: PROTECTION: TOPONYMES V0I5INS: 5t Symphorien (hameau) TERRIERS: ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE : COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins: non plans: cadastre photographies: 1974. non BIBLIOGRAPHIE : SUIVI DES DOCUMENTS: dépôt: mairie de
  • plans: cadastre 1974. photographies: BIBLIOGRAPHIE: non non SUIVI DES DOCUMENTS: dépôt: mairie Plédé liac. analyses : diffusion: OBSERVATIONS: dodsier D.A.H.B. (carrefour CD55-CE 15) COMMUNE : PLEVEN CADASTRE: FEUILLE année:1974 I.G.N.: N° section: ZD parcelle
  • : non plans: cadastre 1974 photographies: non BIBLIOGRAPHIE: SUIVI DES DOCUMENTS: dépôt: mairie de Plédéliac analyses: laboratoire d 1 Archéométrie RENNES diffusion: dossier D.A.H.B. OBSERVATIONS: I 22 . A ^S. o
RAP02371.pdf (RENNES (35). les fouilles du couvent de La Visitation. rapport de fouille préventive)
  • août et 18 septembre 2003 du 17 juillet au 24 décembre 2004 du 27 décembre 2004 au 31 décembre 2006 INTERVENTION : Responsable : Motif de l'intervention : Surface totale du projet : Emprise de la fouille Surface réellement fouillée Equipe de fouille : Constitution du rapport
  • : Céramiques de l'US 2004 73 : Céramiques de l'US 2004 74 : Céramiques de l'US 2001 Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 75 : Céramiques de l'US 2001 76 : Céramiques de l'US 1035 77 : Exemples de céramiques importées du Bas-Empire découvertes dans des contextes de la
  • du : J. MASTROLORENZO (d'après Les résultats de cette étude constituent l'objet de ce rapport. s Emprise du chantier de ibuiIle site - Août 2004). fond cadastral fourni par l'entreprise "Sévaux et Associés") A.I - DESCRIPTIF TECHNIQUE DE L'OPERATION A.I.1 - DEROULEMENT
  • supplémentaires qui, ajoutée aux 928 jours/homme prévus au devis (provisions comprises), a permis la conduite d'une opération étalée sur 5,5 mois, du 17 juillet au 24 décembre 2004, les accords conclus avec l'aménageur prévoyant une date butoir de libération des parcelles au 31 décembre de
  • l'enjeu de l'intervention dans cette zone à risques Au total, la phase de décapage s'est déroulée du 17 juillet à début septembre 2004. Elle a mobilisé deux à trois agents de l'LNRAP durant environ 80 jours/homme, ainsi qu'une pelleteuse pendant les 35 jours prévus au projet. Les
RAP03823 (PLENEUF-VAL-ANDRE (22). Kerdishéol, 108 rue Georges Clémenceau, parcelle 1. Rapport de diagnostic)
  • l’histoire et surtout de la préhistoire. Localement, le substratum géologique est complexe et se compose d’une grande variété de roches, dans une zone de contact entre des formations gneissiques briovériennes et des granodiorites, microdiorites et conglomérats (Égal et al., 2004). Mais
  • la datation et les caractéristiques de ce site, l’un des rares en Bretagne à avoir livré des restes osseux paléolithiques (Monnier, 1974 et 1976 ; Monnier et al., 1985 ; Hallégouët et al., 1993 ; Hinguant et Auguste, 2005). À l’autre extrémité de la baie, la petite anse du Pissot
  • aux glaciations saalienne et weichsélienne (Monnier, 1974). Une couche en place a cependant été détecté au sommet d’une plage ancienne, livrant une vingtaine d’artefacts lithiques dont un biface en phtanite. De l’autre côté de l’éperon de la Guette, amorçant la baie du Val-André
  • . © S. Hinguant, L. Juhel. II. Résultats 47 Bibliographie Égal É., Thiéblemont D., Thomas É., Guennoc P., Hallégouët B., avec la collaboration de Carn A., Chantraine J., Guerrot C., Houlgatte E., Le Berre P., Martalet G., Monnier J.-L, Tegyey M., Truffert C., 2004 – Notice
  • - veillance de travaux sur le site paléolithique moyen de Piégu (Pléneuf-ValAndré, Côtes-d’Armor). Rapport final d’opération de fouille préventive, Inrap, SRA Bretagne, 23 p. Monnier J.-L., 1974 - Les dépôts pléistocènes de la région de Saint-Brieuc ; stratigraphie et préhistoire. Bulletin
RAP02026.pdf (LE CONQUET (29). programme archéologique molenais. rapport n°6. sondage du site de Trielen nord (Le Conquet) et sondage du site de beg ar loued. rapport de prospection thématique avec sondages)
  • écembre 2004 Yvan Pailler, Yohann Sparfel, Anne Tresset, avec les contributions de Nicolas Cayol, Yvon Dréano, Catherine Dupont, Sandie Yves Guéguen, Eisa Landais PROGRAMME ARCHEOLOGIQUE MOLENAIS, Rapport n° 6 SONDAGE DU SITE DE TRIELEN NORD (LE CONQUET) Opération n°2003 - 164
  • SONDAGE DU SITE DE BEG AR LOUED (ILE MOLENE) Opération n° 2004 - 14 LU + 50 m □ 50mCr]20mC^10inLU5m l—i flm Laboratoire "Anthropologie, Préhistoire et Quaternaire Armoricains" UMR6566 CONSEIL GENERAL NISTERE •3 lr*Uf ' " V *V MUSIUM NATIONAL *'* Occidental* CENTRE NATIONAL
  • des capacités de transport et d'accueil limitées. Les conditions météorologiques difficiles ont obligé à restreindre la durée de l'intervention qui s'est déroulée entre le 24 et le 26 février 2004. L'assistance logistique et l'aide de Jean-Yves Le Gall et David Bourles ont
  • coquillier [•,*| Prélèvement Figure 3. Coupe stratigraphique à l'est du four (Y. Sparfel, A. Tresset, 25/02/2004) 8 50 cm [ | v 'I Sol végétal et galets | Terre et sable (bioturbation) HHH Niveau coquillier Vffl | Argile rubéfiée |ïl";\| Argile jaune fo^j Couche noire Terre
  • noire avec nodules d'argile cuite R77] Lit de galets Pierre I [A I Argile M Plage de galets fossile Figure 4. Coupe stratigraphique du sondage (V. E. Leroux, A. Tresset, 26/02/2004) 9 Figure 5. Clichés du four avant et après le sondage (Y. Sparfel, 24 et 26/02/2004) 10
  • Figure 6. Clichés des galets allongés et du four à la fin de l'intervention (Y. Sparfel, 25 et 26 /02/2004) 11 A Terre brune avec nodules d'argile cuite N-----1 Terre noire avec nombreux nodules d'argile cuite et coquilles \'!/7\ Argile jaune brun, rubéfié par endroits avec
  • nodules d'argile cuite 1 I Argile cuite Argile rubéfiée Pierre B t, - 1 Pierre rubéfiée 50 cm Figure 7. A - Coupe stratigraphique transversale du sédiment remplissant le four ; B - Plan des petites dalles à la base de la couche de terre noire (V. E. Leroux, 26/02/2004) 12
  • similitude, nous avons regroupé dans le tableau n° 2 le matériel récolté en février 2004 et celui provenant des prospections antérieures (et qui avait déjà été présenté dans les précédents rapports). Les matières premières représentées (silex, grès, quartz, gneiss, granité) correspondent
  • 0,9 0,05 4 0,82 4 0,08 12,5 0,47 1 0,23 12 0,24 0,3 0,01 1 0,23 1 0,02 1 0,04 1 0,23 1 0,02 2654,4 436 4935 Tableau 3 - Bilan quantitatif de la malacofaune de Trielen 2004 (NMI : Nombre Minimum d'Individus, NR : Nombre de Restes) La patelle domine
  • taxinomiquement. H) CONCLUSION Le sondage réalisé en février 2004 a permis de répondre aux deux principales questions qui ont motivé cette intervention : l'âge et la fonction de la structure apparue en coupe de microfalaise. Bien que la structure ne soit que partiellement conservée, ses
  • AR LOUED (ILE MOLÈNE) FICHE SIGNALETIQUE Numéro d'opération : 2004 - 14 Nature des opérations : sondage Titulaire de l'autorisation préfectorale : Yvan Pailler Département : Finistère Commune : Ile Molène Lieu-dit : Beg ar Loued Coordonnées Lambert II étendu : X : 60,300 et Y
  • centimétrique (coordonnées Lambert II étendu : X = 60293,035 ; Y = 2401910,045 ; Z = 7,459). Lors de la mise au net des relevés, les altitudes ont été converties en altitudes NGF. Conformément à l'avis exprimé par la CIRA en 2004, le secteur fouillé a été étendu afin de mieux comprendre
  • III en fin de fouille (Y. Sparfel, 05/06/2004) ; B - Cliché du sondage IV en fin de fouille (Y. Sparfel, 07/06/2004) 28 3 mr 24 1 A 4 '1 m ' ^_X 7 37 li") H Niveau végétal 1=^=1 Niveau limoneux sableux (terre arable cultivé) IfëSSI Niveau limoneux organique (US 2
  • ) Niveau limoneux argileux (jaune/brun) EZZ3 Plage ancienne O•^o ci • ..O-^o ca 6,33 Figure 16. Plan et coupes du sondage III (Y. Sparfel, Y. Dréano, 04/06/2004 ; altitudes en mètres NGF) 29 ]■"■ H Niveau végétal ——O"
  • arable cultivé) bs^ Niveau limoneux argileux (jaune/brun) C EZ3 Plage ancienne 3 t t 24 i 4 0 1m Figure 17. Plan et coupe stratigraphique du sondage IV (Y. Sparfel, 07/06/2004 ; altitudes en mètres NGF) 30 7 V- Y ——1—' —L-—_ ,7,70 I 6,38- 6,13—' lm 3 Niveau
  • végétal i .1 Niveau dunaire pulvérulent Niveau limoneux sableux (terre arable cultivé) Interface US 1 fëfigjj Niveau limoneux organique (US 2) Figure 18. Coupe stratigraphique du sondage V (Y. Pailler, Y. Dréano, 29/06/2004 ; altitudes en mètres NGF) 31 jacent a été limitée à 1
  • Hallégouët (maître de conférence en géographie physique, UBO). Figure 19. Cliché du sondage II depuis le sud-est (Y. Sparfel, 29/06/2004) 33 -LA Carré AO (non fouillé) C Cairé Al (US 3, passe 8 Profil du relevé t X -7,29 .effondrement .2003 Carré CarréC B Carré A 1m
  • Niveau dunaire pulvérulent Niveau végétal b=-~4 Niveau limoneux sableux (terre arable cultivé) US1 \///A Interface Niveau limoneux organique (US 2) EË3 US 3 Figure 20. Coupe strati graphique (en projection) sud-ouest des carrés A, B, Cl du sondage II (Y. Sparfel, 29/06/2004
  • attesté sur le site pour l'instant. ♦ La totalité des sédiments extraits lors de la campagne de 2004 a désormais été triée. Les refus de tamis provenant de la fouille de 2003 sont actuellement en cours de tri au laboratoire d' archéozoologie de l'UMR 5197 du CNRS, au Muséum National
RAP01920.pdf (PLOUHINEC (56). la villa de Mané-Véchen, étude des peintures de la salle ab. rapport d'étude dans le cadre de la fouille programmée)
  • cagettes prélevées en 2003 et 2004 a été lavé en conservant systématiquement toutes les indications de localisation (numérotation des carrés et des cagettes). Les assemblages effectués par cagette, puis par carré et par voisinage ont permis une recomposition très satisfaisante puisque
  • cette première interprétation et à envisager d’autres fonctions possibles. I.2. Découverte des enduits dans la salle AB Le lot d’enduits provenant de la salle AB a été mis au jour lors des campagnes de 2003 et 2004, qui se concentraient sur l’aile occidentale du bâtiment. Cette salle
  • médian de la paroi est marqué par le carré sur pointe qui interrompt la frise de svastikas en haut de parois (fig. 32). 5 Voir par exemple le décor d’Eu - Bois l’Abbé (Frésard 2004 et Frésard 2006) 11 III.3.3. Perception d’un module de base Cette construction très rigoureuse
RAP02841.pdf (LILLEMER (35). rapport de fouilles. rapport de fp 2012)
  • seraient pas apparus lors du comptage. Pour leur identification, ont été employés des clés de détermination (Moore et al., 1991 ; Beug, 2004), certains volumes du « Northwest European Pollen Flora », les atlas photographiques de M. Reille (Reille, 1992, 1995, 1998) et la collection de
  • pollens indéterminés y étant exclus. Les taxons représentés par des points ont un taux, qui est à inférieur à 1 %. La concentration des sédiments en grains de pollen et de spore, en micro-charbons de bois a été calculée selon une adaptation de la méthode volumétrique (Cour, 1974). 7
  • , c'est-à-dire la partie haute de l’estran colonisée par une végétation basse et dense recouverte seulement au moment des très fortes marées, peut être déduite de l’abondance des pollens de Chénopodiacées (Morzadec-Kerfourn, 1974 ; Heyvaert, 1980). Les boisements régionaux perçus
RAP02027.pdf (VIEUX-VY-SUR-COUESNON (35). de "Bourguel" au "Moulinet" : une agglomération secondaire ? rapport de prospection thématique)
  • , Service Régional d'Archéologie de Bretagne, 2002. GUILLOTIN DE CORSON (Chanoine), Fouillé de Rennes, VI, p.460 LANGOUËT (L.), JDossiersdu CeRAA, n°2, 1974, p. 30, n° 12, 1984, p. 20, n°14, 1986, n°20, 1992, n° 22, 1994, n° 24, 1996, n°32, 2004. LEROUX (G.), PROVOST (A.), « L'ILLE-ET
  • MARTINE GUILLERMIN-BELLAT RAPPORT DE PROSPECTION THÉMATIQUE Année 2004 DE « BOURGUEL » AU « MOULINET », EN VIEUX-VY-SUR-COUESNON : UNE AGGLOMÉRATION SECONDAIRE ? Arrêté préfectoral du 31 Mars 2004. Zoif AVANT-PROPOS Je tiens, tout d'abord à remercier Monsieur S. Deschamps
  • environ (Communes : Vieux-Vy-sur-Couesnon, Romazy, Sens de Bretagne). Son emplacement topographique, son extension et la nature du mobilier collecté nous invite à proposer d'y voir la première agglomération secondaire du secteur. Mon travail, en cette année 2004, a donc été focalisé
  • archéologique du CeRAA, L. Langouêt4 , depuis 1974, a mis régulièrement en évidence l'extrême importance du site. 1.2.Toponymie. Si le nom de Romazy a donné lieu à de multiples interprétations qui semblent relever de la plus haute fantaisie, une seule semble justifiée, celle du
  • Géographique de Bretagnl 780e p. 966 4.Langouët L «chronique de prospection archéologique » in Dossiers du CeRAA, n°2, 1974, n° 11, 1983, n°12, 1984, n°14, 1986. 5 Banéat P. : Le Département d'Itte-et-Vilaine, Guénégaud Paris, 1927, 1973, t. IV, p.312. 6 Ogée J, Supra. 7 Gendron S
  • . 16 DECLARATIONS DE SITES- Campagne 2004 Déclaration de découverte archéologique «nunwn Régional de l 'Archéologie de Bretagne Service îi «u» du Ct*pl»». MQM Première mention °| *[ Responsable = (UKOM Cum. Données complémentaires = £ |^{o |6'|K| Année = ■ Annexe i