Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2727 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00869.pdf (PENESTIN (56). lotissement de Lomer. rapport de sauvetage urgent)
  • réalisés selon l'axe Nord-Sud un quatrième a été effectué en plein centre du quadrant N/W. A l'issue du sondage,les fouilles ont .été rebouchées. RESULTATS: Tous les sondages ont présenté une même stratigraphie,à savoir : a) couche de terre végétale de 0,Ï5 à 0,20m d'épai seur* •h
RAP00993.pdf (LOUDÉAC (22). tracé de la future rocade nord (rn 164 bis). rapport de prospection inventaire.)
  • exemplaires repérés à proxi- mité de points de découvertes de l'Age du Bronze oïl ils sont manifestement antérieurs au reste du parcellaire (notamment à St-Thois et Trévé) . Ntotons également la découverte, vers 1965, d'un grand foyer présentant tous les - 2 - caractères d'un
  • soubassement de forge protohistorique, non loin du dépôt de St-Bugan. Enfin, le passage de la voie romaine de Pennes S Carhaix est attesté dans cette zone. Tous ces éléments nous ont amené, à l'annonce de l'ouverture, en janvier 1982, du chantier de la déviation routière nord de Loudéac
  • , n'induisent apparemment au- cune concentration particulière. Ces constatations amènent à penser que la campagne loudéacienne a dû rester fort longtemps a l'état semi-éauvage , en tous cas fort peu peuplée, et encore par dos gens au mode de vie relativement archaïque, ne faisant en
RAP00143.pdf (ARZON (56). Bilgroix. tertre. rapport de sauvetage urgent.)
  • est, avec ses voisines, en cours de lotissement par son propriétaire, MA DE LIN E. Le terrain a de tous temps été connu couvert Léon de lande et le dëbroussai11 âge a révélé une butte basse allongée pierrai1leuse visiblement artificielle, qui nous a été signalée par M
  • alentour. >our l'ssseivtJHePoteau massif de blocs noyés dans un humus sableux, paré vers le Sud par un mucet en maçonnerie grosso-tr.odo à brun assez Des la ligne de rupture pierres de tous sableux, - Le tout de pente sèche correspondant signalée plus calibres
  • bronze étant ; la peut avec sape, fin rien la en preuve dérivé des beaucoup de estiEnfin, celées, des du ouvrages Néolithique tous ne cas n'a été serait-ce plus Kerlescant donc de peut l'environnement monuments la être on pas plus des archéolo
  • malgré tout ce monument, résultats reconnaissance, serait en effet un les moyens et qui â de vouloir en effectuer une fouille de tous petits caveaux imminente, lots 6 et 7, aux dires mêmes dont du propriéta i res. Dans ces à défaut d'une pour un conditions
RAP00277.pdf (TRÉDION (56). dolmen de Coëtby. rapport de sauvetage urgent.)
  • dalles) montre en tous cas qu'il s'agissait d'un mégalithe important, au moins de la taille du dolmen classé de Coetby, situé â 500 m de 15, en bordure de la route nationale. II - PROSPECTION A la suite de cette découverte et à partir des? indications de MM. RETO et LE CLAINCHE
  • , complétées par un dépouillement bibliographique, nous avons prospecté systématiquement la partie orientale du bois de Coetby, ce qui nous a permis de retrouver toute une série de monuments pour la plupart à peine connus et en tous cas â peu près impossibles â identifier â partir des
  • ,5 à 2 m de haut ; dans les parcelles 204, 224 et 231, nature indéterminée ; le monument D a subi un âêbut de fouille anciennement (2 tranchées transversales à l'extrémité sud-est qui n'ont apparemment rencontré que de la terre). Tous ces tertres sont truffés de terriers montrant
  • certitude se révêle donc d'une richesse exceptionnelle en monuments pas toujours faciles â identifier d'ailleurs. Les tertres en particulier restent assez ënigmatiques, nettement différents en tous cas des tumulus de l'Age du Bronze ancien/moyen ou des tombelles du Bronze final
RAP00148.pdf (ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.)
  • au cours des trois semaines de fouilles ce qui a permis de progresser dans notre recherche. La mise au net du plan a été réalisée par Ph. Gouezin,et Y. Laborderie a toujours été un second efficace et compétent.Que tous soient très vivement remerciés. X X X RESULTAT DES RECHERCHES
  • parement 3 dégagé au cours de la campagne 82. Tous ces parements s'arrêtent sur un mur en pierres sèches limitant une tranchée de 0,90m de large qui circonscrit semble-t-il l'arrière du grand blockhaus (cliché 16,17). Le parement externe périphérique est décalé de I,20m par rapport à
  • à éliminer tous les matériaux déposés au dessus des dalles de béton du couloir (Z. Le Rouzic)du dolmen.De ce fait le linteau a été totalement mis à jour. De forme sensiblement ovale,sa face supérieure est relativement brute par rapport à la face inférieure bouchardée.Aucune
  • (
  • assurés que tous les parements de l'angle Nord du cairn I existent,ramenés au même niveau pour avoir permis la mise en place de cette construction. Le nettoyage de la Zone D a permis de mieux connaître le mode de liaison entre les deux cairns.Le parement supérieur correspondant à la
  • qu'il nous en coûte,de sous développée.
  • d'Arzon.Il faut également féliciter totalement dévouée au bien-être de tous. Personnellement je pense qu'il est souhaitable que de nombreux efforts se manifestent de la part des .autorités compétentes sur le plan financier,pour que cette fouille soit menée à terme dans le sens d'une
  • elle fut de nouveau ensevelie. Il va sans dire que tous ceux qui prennent part aux fouilles sont fortement intéressés par les résultats et les découvertes éventuellesjmais pour découvrir leur emplacement exact et les exhumer,il reste encore un chemein à parcourir et cela coûtera
  • certainement encore du temps et de la patience. La bonne entente mutuelle de tous les participants et la bonne ambiance faisaient paraître les journées courtes malgré la monotonie et la difficulté du travail.Mous fûmes largement dédommagés par l'ex- 43. cellente nourriture,par les
  • prochainejmerci à tous ceux qui ont contribué à celà.C'est ainsi que nous avancerons. Hans Eckhard Lehmann,Kulpin, H*F*A ?M H€40 . A-- fbcc bud du peViV WoclK^ovuS) : paremcv-iVs 3,4,6 au mweau de\a Se.™el\e. Ç> ~ Pc>rcm,^S vus du de«>suà «Au Vwu-r die co
RAP00003.pdf (BOURBRIAC (22). coat helluan)
  • \, X = 99,00 et V = 190,OS. Cette, petite, pièce, de. terre dont la propriété revient à Madame. h\EVER Gilberte, demeurant 72 rue. de. la Navigation à GENEVE [Suisse) est actuellement travaillée, par Monsieur LE PARC Bernard. Le Lieu-dit que tous connaissent et que L'on peut tire
  • également été recueillis au cours de notre travail. Cinq autres éclats de silex, quelques éléments de charbons de bois et tessons indéterminés viennent complété la liste des découvertes. Tous ces indices récoltés dans la masse du remplissage du caveau hors d'une stratigraphie ordonnée
RAP01952.pdf (DINGE (35). Couabrac. rapport de diagnostic)
  • vestiges de cette période. Cette étude doit permettre de rassembler tous les éléments techniques et scientifiques permettant de rassembler tous les éléments techniques et scientifiques permettant l'élaboration d'éventuels projets de fouille préventive ». CONTRAINTES TECHNIQUES Compte
RAP00592.pdf (ERDEVEN (56). rapport de prospection inventaire)
  • par l'érosion éolienne. (la conjonction gel-dégel suivie de pluie abondante provoque une forte érosion) . -2- Ces observations sont menées de pair avec la collecte des matériaux dégagés par l'érosion. Cette collecte vise tous les matériaux: - Déchets de dêbitage de silex
  • . Durant l'été 1978 des moellons au nord du tas Nord, qui auraient mérité un lever de plan, ont été extraits et emportés : Motocyclistes, tracteurs , et même autos à la recherche de parcours tous terrains, menacent enpermanence le site. E) - A noter la parenté étroite entre les
RAP00564.pdf ((56). l'arrondissement de Vannes. rapport de prospection inventaire)
  • environnementale devra être particulièrement poussée et qu'ils ont une valeur fondamentale dans l'interprétation des trouvailles de surface et dans la détermination de secteurs où tous les vestiges mobiliers devront être relevés. Par ailleurs, les informations que nous livre la toponymie sont
  • habitats antérieurs, aujourd'hui disparus. Le programme de prospection représente la partie la plus importante du travail de terrain, les quatre communes étant systématiquement couvertes lors d'investigations de plus en plus intensives .Tous les champs labourés exploitables dans la zone
  • investigation de terrain afin de relever tous les indices en place. Notre sélection a été conçue de manière à ce que tous les types de conçentrations_ -"sites", "sites probables", "sites possibles"- dans toutes les situations possibles à proximité et à une certaine distance de lieux
  • vue d'une analyse du taux de phosphate et une étude du taux de susceptibilité magnétique du sol viennent compléter le ramassage de tous les vestiges mobiliers .Selon les résultats que nous obtiendrons , nous soumettrons certaines de ces parcelles à un examen géophysique et d'autres
  • 1983, nous avons ainsi constaté que près de la moitié des concentrations de tous types (42, 4 %) étaient situées à moins de 100 mètres des habitats cadastrés et 27 % à moins de 50 mètres, mais que 10 % se trouvaient à plus de 400 mètres de ces habitats. Il est donc fort probable que
  • trouvailles sur le "site probable" en B 319 étaient certes basses, mais n'étaient cependant pas les plus basses du groupe. Dans tous les cas, la proportion de céramiques post-médiévales était remarquablement basse. On peut suggérer diverses explications à de telles variations:c'est ainsi
  • acquérir des outils méthodologiques utilisables dans d'autres régions d'Europe. La méthode que nous avons élaborée pourrait ainsi être appliquée ailleurs. En combinant une prospection de " terrain systématique et rigoureuse à une exploitation très poussée de tous les types de
RAP01370.pdf (VANNES (56). rue Victor Hugo / rue de la Coutume. rapport de diagnostic)
  • . Les inventaires sommaires le sont vraiment : pour les séries contemporaines, il n'existe pas d'analyses générales des documents. Le terme de « travaux » est le terme générique désignant tous types d'Intervention sur la voirie : alignements, travaux d'entretiens etc. 3 Date que
  • 1V200 1816 33 Notes 1V201 juillet 1851 44 Notes 1V201 14 juillet 1837 45 Cote globale 1V201 1836-1844 34 Notes 1V202 30 octobre 1863 46 Cote globale 1V202 1855-1870 Tous les documents recensés sont conservés aux Archives départementales du Morbihan C. Rapine
  • * Tous les documents recensés sont conservés aux Archives départementales du Morbihan VANNES Service régional de l'Archéologie Liste des sources manuscrites triées par date COTE 41 Notes 33G13 30 octobre 1665 23 Notes G798 après 1726 5 Vu Rien Q99 1790-1795 2 Q2124
  • 1889-1899 22 303372 1895-1935 14 302181 1904-1945 25 V533 1906 Tous les documents recensés sont conservés aux Archives départementales du Morbihan COTE V544 1906 1V214 1907 1V215 1907 1V216 1907 24 V473 1908-1910 30 V560 1908-1913 302184 1920-1939 302182
  • 1926-1936 29 38 Vu Rien 39 40 17 15 Rapine -1996 DATE TEXTE Notes Vu Rien Liste chronologique des sources recensés * Tous les documents recensés sont conservés aux Archives départementales du Morbihan VANNES Service régional de l'Archéologie Liste Liste des sources
  • 1885 49 Notes 3P86 1814 47 Notes 3P676 1844 33 Notes 1V201 juillet 1851 44 Notes 1V201 14 juillet 1837 34 Notes 1V202 30 octobre 1863 37 Rapine -1996 DATE TEXTE Rens. annexes 1V207 1827-1829 42 Notes 1V212 10 avril 1863 40 Notes 1V216 1907 * Tous
  • 30 octobre 1863 51 . Rapine -1996 DATE TEXTE Rens. annexes 302178 Juin 1865 48 Notes 302180 29 juin 1885 40 Notes 1V216 1907 * Tous les documents recensés sont conservés aux Archives départementales du Morbihan Liste ervice régional de l'Archéologie de Bretagne
RAP01335.pdf (QUIMPER (29). carte archéologique communale. rapport de prospection inventaire)
  • connus des animateurs de l'activité archéologique quimpéroise seront menacés de disparition lors de la cessation d'activité de ces chercheurs. Tous les sites ne sont pas publiés et une grande partie de la documentation iconographie relève des archives personnelles de ces chercheurs ou
  • au fil des découvertes. Des sites nouveaux peuvent apparaître tandis que des zones suffisamment étudiées peuvent être libérées de toute contrainte. La carte archéologique peut être consultée, à titre préventif, par tous les aménageurs, publics ou privés, par les particuliers
  • sollicitant des permis de construire. Elle est un document très utile lors des transactions foncières. 1.2.2.3. Document de référence pour l'histoire locale. - Pour les enseignants à tous niveaux, de l'enseignement primaire à l'enseignement supérieur. - Pour les élèves et étudiants dans le
  • patrimoine archéologique quimpérois. - Un fichier exhaustif cl raisonné de tous les sites archéologiques de la commune. Une informatisation des données concernant chaque site. Chacun fait l'objet de fiches installées sur base de données FileMaker Pro II. Pour chaque site les fiches
  • . Les moyens matériels Le Centre de recherche archéologique du Finistère et le Centre d'étude et de recherche archéologiques de Quimper proposent la mise à disposition de tous leurs moyens informatiques et cartographiques et de leur bibliothèque. 2.1.3.1. Organisation générale Les
  • . 2.1.3.3. Cartographie et informatique L'utilisation du logiciel Adobe Illustrator installé sur deux unités centrales Macintosch couplées avec un scanner et une imprimante laser permet de reprendre et de cumuler tous les plans de fouille et les documents cadastraux. Il est alors
  • possible de réaliser un fichier cartographique informatisé complet de tous les sites répertoriés. Une configuration dotée d'une table à digitaliser et d'une table traçante permet d'utiliser le logiciel Autocad et de travailler en trois dimensions sur un ordinateur I.B.M. Il est possible
  • bonne voie de réalisation. Il permettra la mise en forme de documents accessibles au grand public et aux lecteurs plus spécialisés. Trois types de publications sont prévues. - Un fichier manuel et informatisé de tous les sites proposant la lecture facile informations essentiels pour
  • origines de Quimper" elle tiendra compte des acquis et insistera sur la localisation des vestiges et sur la géographie antique. - Un atlas archéologique complet sera réalisé. Travail rigoureux, il présentera tous les vestiges dans leur contexte géographique. Des analyses synchroniques
RAP01853.pdf (LA MÉZIÈRE (35). ZAC cap Malo. tranches 1 et 2. dfs de diagnostic)
  • parcelle n'ont pas tous été repérés. Il est cependant fort probable que le fossé découvert dans les tranchées 186, 185 et 182 en fasse partie. Les fossés mis au jour dans les tranchées 160, 161 et 171, ainsi que 177, apparaissent aussi sur ce même cadastre. Les autres fossés dans les
  • direction est-ouest - 1 = 0,70 m. F.108 : Trou de poteau - 0,35 m de diamètre F. 109 : Trou de poteau - 0,62 m de diamètre F.110 : Trou de poteau - L = 0,68 m; 1 = 0,35 m. Tous ces faits ont un même comblement supérieur, fait d'un sédiment limoneux gris clair avec de rares charbons de
  • .305 : Trou de poteau - L = 0,66 m; 1 = 0,46 m F.306 : Fosse au contour irrégulier- L = 1,16 m; 1 = 0,62 m F.307 : Fosse au contour irrégulier et partiellement décapée F.308 : Fosse oblongue - L = 0,79 m; 1 = 0,50 m F.309 : Trou de poteau - 0,35 m de diamètre Tous ces faits ont un
  • .288 : Trou de poteau - L = 0,35 m; 1 = 0,28 m. F.289 : Trou de poteau ovale - L = 0,56 m; 1 = 0,45 m. F.290 : Trou de poteau - L = 0,46 m ; 1 = 0,39 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits
  • 0,54 m de diamètre F.200: Trou de poteau ovale - L = 0,47 m; 1 = 0,34 m. F.201 : Fosse au plan trapézoïdal - L = 3,20 m; 1 = de 0,55 m à 1,21 m. F.202 : Fosse rectangulaire - L = 0,78 m ; 1 = 0,53 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec
  • endroits. F.206 : Trou de poteau de 0,45 m de diamètre F.207 : Trou de poteau de 0,40 m de diamètre F.208 : Fosse partiellement découverte - 1 = 0,82 m. F.209 : Fosse partiellement découverte; 1 = 1,45 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec
  • 0,45 m de diamètre. F.311 : Fossé Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. T R A N C H E E 83 F.213 : Fosse partiellement découverte - 1 = 0,60 m
  • . F.214 : Fossé - 1 = de 1,60 m à 1,68 m. F.215 : Fossé ? - 1 = 1,42 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. T R A N C H E E 84 F.216
  • : Fossé aux bords irréguliers. T R A N C H E E 85 F.217 : Fossé - 1 = de 1,67 m à 2,35 m. F.218 : F o s s é - 1 = 1,44m F.218 : Fossé - 1 = 2 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments
  • = 1,92 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. T R A N C H E E 87 négative T R A N C H E E 88 négative T R A N C H E E 89 négative T R
  • A N C H E E 90 F.249 : Fosse o v a l e - L = 0,82 m; 1 = 0,47 m. F.250 : Fossé - 1 = 0,48 m. F.251 : Fossé - 1 = 0,68 m. F.252 : Trou de poteau de 0,37 m de diamètre F.253 : Trou de poteau de 0,31 m de diamètre au moins F.254 : Trou de poteau de 0,32 m de diamètre. Tous ces faits
  • ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. T R A N C H E E 91 F.255 : Fossé - 1 = 0,70 m F.256 : F o s s é - 1 = 0,35 m. Tous ces faits ont un comblement
  • supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. T R A N C H E E 92 F.257 : Fossé - 1 = 0,70 m. F.314 : Fossé- 1= 1,70 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun
  • ou gris, avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. -39T R A N C H E E 93 F.258 : Fossé - 1 = 0,66 m. F.259 : Fossé - 1 = 0,92 m au moins Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec
  • - 1 = 0,76 m - sédiment limoneux gris à ocre, nombreux charbons de bois, fragments de terre cuite. T R A N C H E E 96 F.261 : Fossé - 1 = 0,60 m. F.262 : Fossé - 1 = 0,60 m. F.263 : Fosse - 1 = 0,90 m. Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris
  • , avec des inclusions de charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. T R A N C H E E 97 F.294 : Fossé - 1 = 1,40 m. F.295 : Fossé - 1 = 0,42 m Tous ces faits ont un comblement supérieur de nature limoneuse, brun ou gris, avec des inclusions de
  • charbons de bois et de petits fragments de terre cuite en quantité variable. T R A N C H E E 98 F.296 : Fossé partiellement découvert - 1 = 1,50 m au moins. F.297 : Fossé - 1 = 0,85 m. F.298 : Fosse partiellement découverte - 1 = 0,62 m au moins. Tous ces faits ont un comblement
RAP00824.pdf (QUIMPER (29). le champ de tir. rue de la Tourelle. rapport de sondage)
  • stand de tir et que tous les vestiges archéologiques existant vraisemblablement tout au l o n g de cet é d i f i c e o n t été d é t r u i t s lors de cette o p é r a t i o n . E n r e v a n c h e , au s u d d e la p a r c e l l e , u n t e r r e p l e i n ( s o n d a g e S.5) qui
RAP02292.pdf (PACÉ (35). ZAC Beausoleil tranche 5. rapport de diagnostic)
  • fragments en terre cuite 1 fragment de brique moderne 1 objet lithique (broyon) 2. Étude du lot céramique par contexte Tranchée 25 Un lot de 70 tessons a été mis au jour hors structure dans cette tranchée. Les tessons appartiennent tous à la partie supérieure d'un vase à panse
  • tessons correspondant tous à des fragments de coupes carénées (trois fonds). L'unique tesson de bord montre qu'au moins une d'entre elles est de type Menez 96, à col droit terminé par une lèvre en bourrelet rond. Ces formes sont en usage à partir de la fin du 1er siècle avant J.-C. et
  • comprend trois fragments de bord correspondant à trois pots à cuire différents mais tous dotés d'une lèvre en bourrelet arrondi éversé. Ce type de forme est fréquent au 1er siècle après J.-C., avec de plus fortes proportions jusqu'au milieu de ce siècle. Le matériel amphorique se
  • compose de 11 tessons provenant tous à la panse d'un même récipient. La pâte bicolore en tranche (orange et beige jaune) renferme un dégraissant sableux évoquant les productions du Sud de l'Espagne. Il est cependant difficile de préciser si les fragments peuvent provenir d'une amphore
RAP02502.pdf (PACÉ (35). ZAC Beausoleil. tranche 7. rapport de diagnostic)
  • Observations : Hormis quelques rares fossés qui n 'ont livré aucun mobilier, aucune structure n 'a été décelée dans cette parcelle. La largeur des fossés n 'excède jamais 0,50m et sont tous orientés selon le parcellaire actuel. Deux fossés parallèles (tranchée 9, 12 et 15) axés nord-sud