Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2287 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01350.pdf (LANGON (35). la chapelle Sainte-Agathe. rapport de prospection thématique)
  • la couche qui porte un autre décor (cf. ci-dessous), aucun tracé n'a subsisté. Si l'on reporte les pseudo-caissons sur le déroulé de l'arc, il y a la place pour sept encadrements, soit un central en guise de clef de voûte. Là où la couche picturale est conservée audessus, Cyrille
  • on Ancient Wall Painting, Amsterdam, 8-12 September 1992), BABESCH, Annual Papers on Classical Archaeology, suppl. 3-1993, Leiden, 1993, p. 9-17, et particulièrement p. 10-12. 3 Cf. A. BARBET, La peinture murale romaine, les styles décoratifs pompéiens, Paris, 1985, p. 263 et notes 81-82
  • -série 8T : beaux-arts, Monuments Historiques d'Ille-et-Vilaine, 1839 - 1841; chapelle Sainte-Agathe de Langon (maintenant série 4 T Monarchie de juillet) 2.7.4.1. Correspondance du 6 septembre 1837 2.7.4.2. Correspondance du 23 septembre 1837 2.7.4.3. Correspondance du 2 septembre
  • quinze lignes d'épaisseur : mais les tuiles et les briques ordinaires étaient bien moins épaisses. Toutes étaient rouges l'exception de quelques unes et chez les épaisses surtout, où la partie centrale était noirâtre. Chez quelques unes la couleur rouge était très vives leurs
RAP00321.pdf (LA CHAPELLE DES FOUGERETZ (35). le Bas Plessis. rapport de sauvetage urgent.)
  • . La face supérieure comprend une zone centrale déprimée qui porte le motif figuré(largeur:15mm -hauteur: 13mm) et un bourrelet circulaire saillant.Le dos est lisse.Une bélière,produite par un étirement du verre,permettait de passer le fil d'un collier. On peut reconstituer comme
  • , Ancient gems from the collection of Burton Y.Berry, Indiana,1969. -Brandt,1912- E.Brandt, Antike Gemmen In deutschen Sammlungen.Bd.1 Staatliche Münzsammlung Hünchen. Teil 3. Gemmen und Glaspasten der romischen Kaiserzeit, Prestel,München,1972. -Bréhier,1903= L.Bréhier, Les colonies
  • . -Sena Chiesa= G.Sena Chiesa, Gemme del Museo Nazionale di Aquileia, Aquileia 1966,2 vols. -Toynbee,1973= J.M.C Toynbee, Animals in Roman life and art, London, Thames and Hudson,1973. -Veyriès,1884= A.Veyriès, Les figures criopnores dans l'art grec, l'art greco romain et l'art
RAP01858.pdf (les sites mésolithiques en Bretagne. rapport de 1re année de projet collectif de recherche)
  • plus facilement dans l'imaginaire, là où les découvertes nouvelles démultiplient les questionnements inédits. A quoi sert l'archéologie ? Comme n'importe quelle science et n'importe quel art contemporain, elle est le complément naturel de l'univers matériel de l'ère industrielle
RAP00428.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne)
  • s'agit d'une grande amphore répertoriée par Dii£332L, sous le numéro 1, dans la catégorie "aaphores républicaines" (1). Les deux anses, presque parallèles au col, indiquent un p.-oduit relativement récent par rap art au reste de sa série. (Conquête-Auguste) ( 2 ) - 3 PL,. II
  • centrale et mériuionale I présenter ce caractère. Ces particules nous indiquent donc à coup sûr que ces tessons sont des produits léaosiens. La couverte orange est assez luisante et adhère relativement bien à la pâte. La fabrication est extrême**}» 4-gnée. iàî ce qui concerne las formes
  • ces première: importations» Les atsiiers exportateurs sont ceux de la Gaule méridionale et Centrale» 45,94 % des tessons sont de fabrication lédosierme et 29,73 % de facture ruthène, les "iicsit&tions de sigillée" représentant 24,33 %• A la vue de ces pourcentages, nous somv es
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
RAP04050 (THEIX-NOYALO (56). Rue de Talhouët. Rapport de Fouille)
  • Un bûcher funéraire (SP1347) 68 2.2.2.2 Un dépôt secondaire de crémation (SP1004=VP1004) 69 71 2.2.3 2.3 2.3.1 73 2.3.1.1 La galerie 75 2.3.1.2 Le pavillon occidental 78 2.3.1.3 Le pavillon oriental 81 2.3.1.4 La partie centrale 84 2.3.1.5 Eléments de datation
RAP02620.pdf (PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport de fp 2010)
  • -Lanvern (29) et bien répandue au Moyen-âge central et final en Basse et Centre-Bretagne). Leur profil est rectangulaire et presque horizontal (Fig. 24, n°3), comparable aux profils des premières productions en onctueuse datées des Xe-XIe siècles. Le troisième individu, découvert au
  • légèrement similaire à celui du camp des Rouets à Mohon, dans le Morbihan. Ce site fortifié, dont l’occupation est attribuable à la fin du haut Moyenâge ainsi qu’au Moyen-âge central, présente en effet une large enceinte de 5 hectares possédant en son centre une double enceinte et, à côté
  • céramique ne nous permet pas de posséder âge central. Il a en effet plusieurs fois été présenté, d’éléments de datation directs. C’est pourquoi nous un peu partout en Europe, que de telles enceintes lancerons prochainement une série de datations au de grande dimension pouvaient abriter
  • XIVe siècle. III – Une occupation de la fin du Moyen-âge. En l’état actuel des recherches, le site de Bressilien semble inoccupé durant tout le Moyen-âge central, et ce jusqu’au XIVe siècle, période à laquelle est installée en contrebas de l’enceinte, au nord, un important bâtiment
RAP02367.pdf (BERNÉ (56). rapport de sondages archéologiques sous des pieds de fragon petit houx en forêt domaniale de Pont-Calleck)
  • de parement E/O centrale. Le décapage s'est arrêté aux deux premiers niveaux de parement. Au Nord, une multitude de petites pierres dominent cette ligne de parement. Ces blocs font penser, soit à un système de blocage entre deux parements, soit à un niveau d'effondrement. Au Sud
RAP02448.pdf (SAINT-VOUGAY (29). l'esplanade nord du château de Kerjean. archéologie des jardins. rapport final de synthèse de fp2 1998-1999.)
  • a montré l'existence d'une dépression centrale atteignant 1,50m de profondeur ainsi qu'une stratigraphie différente. En particulier, il convient de signaler la présence d'horizons anciens hydromorphes. 10 3 . 3. ETAT DE LA RECHERCHE SUR LES JARDINS EN BRETAGNE (d'après C. Pieau). Ce
  • , fait des plans représentant des projets de plantations d'érables, de noisetiers, de tilleuls ou de marronniers. Si ces deux personnages sont membres en 1757 de la Société d'Agriculture de Commerce et des Arts comme le marquis de Coatanscour, les recherches de Catherine Dumas sur
  • le parterre occupant la zone centrale. Ce jeu de trois plans successifs permet d'"enrichir les effets et d'articuler plus fermement les espace " (Guillaume 1999). Ce plan d'ensemble ordonné (Guillaume 1999) n'a pu voir le jour qu'après une restructuration profonde du paysage et
  • , 1979. W. F. Jashemski, "Recently excavated gardens and cultivated land of the villas at Boscoreale and Oplontis", dans Ancient roman villa gardens. Dumbarton Oaks colioquim on the history of landscape architecture, Dumbarton Oaks, Trustees for Harvard University, 1987. 12 D. Jacques
RAP03814 (VANNES (56). Rue Saint Tropez. Rapport de fouille)
RAP04028 (AMANLIS (35). Le Bois de Teillay, tranche 1 : Occupations funéraires protohistoriques et établissement rural du bas Moyen Âge. Rapport de fouille)
  • sera menée à son terme, notamment par l'intervention d'une équipe spécialisée. D'une manière plus générale, cette opération offre l'occasion d'étudier un terroir fortement occupé et anthropisé depuis le Néolithique et la Protohistoire jusqu'au Moyen Âge central et tardif. Cette
RAP02897.pdf (LANNION (22). ZA de Bel Air : une vaste enceinte et deux tumulus de l'âge du bronze. rapport de fouille)
RAP03514 (GUER (56). L'Ecusson. Rapport de diagnostic)
  • (2017) 1/50 000 Val Coric Ouest , Tranche 2 (2016) 0 1000 2000 m N Val Coric Ouest , Tranche 1 (2011) Légende d’après la feuille de Guer, n°352, BGRM, 2009 PROTÉROZOÏQUE TERMINAL – PALÉOZOÏQUE BASAL : BRIOVÉRIEN DE BRETAGNE CENTRALE Poudingues de Gourin b1 faciès des Dalles
RAP01714.pdf (PLOUHINEC (29). "ménez-drégan I". rapport intermédiaire 2000 de fp 3 (2000-2002))
  • of Neanderthal DNA form the northem Caucasus. Nature, 2000, 404:490-493 Leonard, H.A., Wayne, R.K., and Cooper, A. Population genetics of Ice Age brownbears. Proc. Natl Acad. Sci. USA, 2000, 97(4): 1651-1654 3 Geigl, E.M. DNA diagenesis in lower palaeolithic bone. Ancient Biomolecules, 1998
  • , 1(3):240-241 4 Monnier J.-L. et al, Comptes Rendus de ¡'Academic des Sciences, Paris, T. 319, 1994, Sérien,pp.l55-160. 5.2 - Unexpectedly long preservation ofgenetic material in fossil bones "5th International Ancient DNA Conference"; 12-14 Juillet 2000, Manchester, Angleterre
  • résumé intitulé "Ancient DNA V" Extrapolation of the rate of DNA degradation m solution has led to the prediction that DNA older than 5000 years could not be preserved. However, the existence of DNA in fossils estimated to be around 30.000 years old has been reported showing
  • be invaluable to permitftittu-egenetic analysis of ancient fossils. 6 - Perspective pour la campagne 2001 La campagne triennale amorcée cette année se poursuivra selon les mêmes objectifs au cours des deux armées de fouille suivantes : - dès 2001, fouille de la banquette supérieure, sous
  • blocs instables et des dépôts de pente du versant au-dessus de la grotte (cliché S. Hinguant). Id. (cliché S. Hinguant). Vue vers l'est. Mise en évidence de la paroi et de la voûte tombante du diverticule oriental (cliché S. Hinguant). Partie centrale de la cavité. Mise en
RAP02272.pdf (Vents et fours. du minerai à l'objet. recherches sur la ventilation naturelle en paléométallurgie du fer. rapport final de pcr 2005-2007)
  • fait naître, d'approcher la culture technique qui a en a autorisé la conception et la réalisation. L'archéologie expérimentale, qui tend actuellement à se généraliser, dans l'archéologie des arts du feu, du textile, de la construction terrestre et navale pour ne citer que quelques
  • l'accent sur le décryptage d'une lignée technique et de son comportement au travers de temps et d'espace donnés. André Leroi-Gourhan, Bertrand Gille n'ont pas procédé autrement. On conçoit donc aisément que la démarche typologique puisse aisément être ressentie comme centrale lorsque la