Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2001 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03332.pdf (MONTENEUF (56). Inventaire, description et cartographie des blocs de la parcelle XC 102 du site archéologique des Pierres Droites. Rapport de FP)
  • : écaillage (de la taille d’un timbre poste), desquamation (de la taille d’une main), exfoliation (très gros)  Les dépressions : sont recherchées des cuvettes aux formes arrondies. Sont-elles présentes ? nombreuses ? ont-elles un exutoire ? La catégorie "boîte de débitage/encoche"  a été
  • ? selon quelles orientations ? suivent elles toutes la même orientation ? ont-elles la même origine ? À l'issue de cette description il est tenté de déterminer si ces rainures se sont créées lorsque le bloc était en position pré-mégalithique , mégalithique  ou post mégalithique
RAP00457.pdf ((22)(35). arrondissements de Dinan et Saint-Malo. rapport de prospection inventaire.)
  • noms de commune. Voici donc une liste des résultats obtenus . Nous ne rappelerons que le type de renseignement obtenu , les détails ayant déjà été envoyés à la Circonscription de Bretagne . BAGUER - MORVAN , La Basse Poterie , parcelle 652 , section F3 - Gisement post-médiéval de
  • , parcelles 14 , 16 et 17 et 26 , section Al , Vaujour - Gisement de tegulae. BAGUER - PICAN , Trégoyer , parcelle 244 , section Al - Gisement de tegulae . BAGUER - PICAN , La Vallée , parcelles 530 et 531 , section A2 - Gisement post-médiéval du XVIIIème siècle, doublé d'un gisement
  • Barbotais , parcelles 213 et 214 , section Bl - Gisement galloromain très important. BONNEMAIN , Les portes , parcelle I 153 , section A3 - Gisement post-médiéval , ayant toutes les apparences d'un atelier de potier . BONNEMAIN , La Praie , parcelle 321 , section Bl - Gisement gallo
  • -romain . BHN6MAIN , La Poterie , parcelle 952 , section C2 - Gisement post-médiéval. BONNEMAIN , La Ville Blanche , parcelle 439 , section Bl - Gisement gallo-romain. BONNEMAIN , La Basse Barbotais , parcelles 288 et 291 , section Bl - Gisement gallo-romain BONNEMAIN , Les Caves
  • , parcelles 1354 , 1348 , 1341 , 1352 et 1350 , section A4 Gisements gallo-romains. BONNEMAIN , Le Pont Melin , parcelle 128 , section Al et , secondairement , parcelle 97, même section - Gisement gallo-romain. CHERRUEIX , La Métrie , parcelle 42 , section A - Gisement post-médiéval
  • , antérieur au XVIIIème siècle. CHERRUEIX , Le Bas Chemin , parcelles 170 et 171 , section H - Gisement post-médiéval et gisement gallo-romain. C0MB0URG , Le Pont du Pas au Moine , parcelles 177 et 178 , section Al - Gisement médiéval pouvant correspondre à une ancienne forge. CORSEUL , Le
  • tessons de céramique sigillée (Ilème siècle surtout). XDOL DE BRETAGNE , L'Orme , parcelles 117 , 118 et 119 , section AX - Gisement galloromain , doublé d'un gisement post-médiéval. EPINIAC , La Vieuville , parcelles 147 , 148 et 149 , section Al , parcelle 86 , section Bl et parcelle
  • , Le Haut Bois Gervily , parcelle 286 , section F - Gisement post-médiéval. EPINIAC , La Haute Roche , parcelle 115 , section AE - Gisement post-médiéval. EPINIAC , La Ville Oubert , parcelle 293 , section C - Gisement post-médiéval. EPINIAC , La Luzardière , parcelle 67 , section
  • AH - Gisement post-médiéval. EPINIAC, Cadran , parcelles 615 , 608 , 607 et 610 , section B2 - Gisement de tegulae. EPINIAC , Le Petit Souchai , parcelles 322 , 327 et 328 , section C - Gisement de tegulae EPINIAC , La Morandais , parcelles 92 , 95 et 97 , section Dl - Gisement
  • . LANGROLAY , Sur Les Vaux , parcelle 218 , section B2 - Gisement gallo-romain. LILLEMER , Le Sillon , parcelle 394 , section A3 - Gisement post-médiéval (fin XVIIème siècle) . LOURMAIS , La Frelonnière , parcelles 741 , 339 et 340 , section B2 - Gisement de tegulae. Une meule trouvée à
  • proximité. LOURMAIS , La Barre , parcelle 322 , section A - Gisement post-médiéval , probablement doublé d'un gisement de tegulae. LOURMAIS , La Guillardière , parcelle 39 , section A - Gisement médiéval . En 51 , découverte d'une meule transition néolithique-bronze. LOURMAIS , Le Roche
  • Treblin , parcelles 566 , 567 , 568 et 569 , section B3 - Gisement médiéval . LOURMAIS , La Charlopinais , parcelle 389 , section B2 - Gisement de tegulae. LOURMAIS, Launay-Solon , parcelles 31 et 35 , section Bl - Gisement post-médiéval. LOURMAIS , Le Prail , parcelle 790 , section Bl
  • - Gisement gallo-romain. MEILLAC , La Vallée , parcelle 99 , section El - Découverte d'un ensemble de fortifications , dénommées "fortifications à Du Guesclin". MINIAC-MORVAN , La Croix de Villebret , parcelle 640 , section E2 - Gisement post-médiéval . (XVIIème siècle). MINIAC-MORVAN
  • , Le Vieux Bourg , parcelles 536 et 538 , section G3 - Gisement galloromain et carolingien. >^ MONT-DOL , Le Portail , parcelles 193 , 14 , 15 , 174 et 175 , section J - Gisement post-Éêdiêval . complément en parcelle 12 , même section % MONT-DOL , La Duchée , parcelles 61 , 63 et
  • 64 , section G - Gisement post-médiéval. (XVIIème siècle) . Ancien habitat . ^ MONT-DOL , La Hëlaudais , parcelle 100 , section H - Gisement post-médiéval siècle) . (XVIIème MONT-DOL , La Basse Roche , parcelles 125 , 126 , 127 , 139 et 142 , section G Très important gisement
  • post-médiéval. PLERGUEUR , Painfour , Parcelles 847 , I 105 , 849 et 848 , section B4 - Gisement de tegulae et de pierres. PLERGUER , Le Désert de tegulae. , en supplément parcelles III , 112 et 113 , section II - Gisement PLERGUER , Le Vallet , parcelles 249 et 248 , section El
  • - Gisement gallo-romain et gisement post-médiéval. ^PLERGUER , La Soulière , parcelles 125 , 126 , 127 , 170 et 174 , section El - Gisement post-médiéval . PLERGUER , Le Mezeray , parcelle 635 , section C3 - Gisement de scories , de briques et de pierres (peut-être ancienne forge
  • ). PLESLIN , La Bigotière , parcelles 535 et 537 , section B2 - Gisement complexe (Galloromain et post-médiéval). PLEUDIHEN , Le Breuil , parcelles 671 , 670 , 663 , 667 , 666 , 681 , 682 , 683 , 684 , 68 et 686 , section C2 - Gisement de tegulae et de scories. PLEUDIHEN , Le Tertre
  • - Complément d'informations sur un gisement de tegulae. PLEURTUIT , Le Mottay , parcelles 136 et 137 , section Z0 - Gisement post-médiéval . (XVI lié siècle) . PLUMAUDAN , La Louvière , parcelle 139 , section Cl - Gisement gallo-romain probable. QUEVERT , Le Val , parcelles 578 et 579
  • complexe (tegulae scories , pierres , poteries post-médiévales). SAINT JACUT , Les Ebihens - Gisement de la Tène III. SAINT MALO , Plage de Bon Secours - Découverte d'une poterie de la Tène III. SAINT MARCAN , Le Mezeray , parcelle 436 , section C2 - Gisement de tegulae. SAINT MELOIR
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • covered, encompassing 772 hectares (4.01% of the surface area of the four communes). 30.99kg of pottery and 93.92kg of man-made building material were recovered from the transects; 45% of the pottery was médiéval, 53.6% post-medieval and 1.4% Roman. No pre-Roman pottery was found
  • and in toto.) Of thèse concentrations, none produced predominantly Roman material although 4.8% produced s orne Roman material; 27.3% had predominantly médiéval, 38.5% predominantly post-medieval, and 8.6% more than the necessary minimum proportions of médiéval and post-medieval sherds
  • and in the early 'nineteenth century (Astill and Davies 1982b: 21f, 31). Thèse cadastral suggestions coincided with fields that produced concentrations of surface material at the post-medieval 'site' C470 and, more arguably, the post-medieval 'probable site 1 C473, although no buildings were
  • indicated there in the nineteenth century. One concentration was located in an area which had standing, inhabited, buildings in the early nineteenth century, but which is now devoid of structures or earthworks: F212, a 'possible site' (médiéval and post-medieval ) . Overall
  • and post-medieval pottery; 0221 had been classified as a 'possible site', with a prépondérance of médiéval pottery in an assemblage that included Roman wares; B216 was a 'blank' field which had produced no finds; B347 was classified as a 'site 1 , with Roman pottery predominating. Soil
  • the field, with no obvious clustering; magnetic susceptibil ity readings did not vary very much. Quantities of pottery, and of brick and tile especially, were low: 0.41 sherds of médiéval pottery per square (2.72g), 0.55 sherds of post-medieval pottery per square (4.4g) and 0.29
  • expanses of meadow and woodl and and diversions of streams and roads for essentially aesthetic purposes [Astill and Davies 1982b: 22]). An area of 0.62 hectares was walked, yielding 0.31 Roman sherds per square (2.77g), 0.52 médiéval sherds (2.72g), 1.15 post-medieval sherds (4.1g
  • ity readings did not vary much, but although médiéval and post-medieval pottery were gênerai ly distributed over the field, both Roman wares and brick and tile cl ustered in the north-west quarter. Although quantities of Roman pottery were small, those of brick and tile were
  • unusually large, and their distribution, together with the nature of the assemblage, suggests that the field once contained a Roman-period structure. Médiéval and post-medieval pottery, by contrast, probably arrived as a resuit of manuring. B216 lies on a slight north-west si ope at 65m
  • away. 0.41 hectare was walked. No pre-medieval or médiéval pottery was recovered and no brick or tile; but 0.05 sherds per square of récent post-medieval pottery were collected and eleven pièces of haematite (1561g). There was little variation in magnetic susceptibil ity readings
  • size is 0.44 hectare. In the early nineteenth century it was part of an area of water meadow, 250m from the nearest settlement of Le Cleu. 0.3 Roman sherds per square were collected (2.11g), with 0.4 médiéval sherds (1.63g), 0.31 post-medieval sherds (1.71g) and 2.38 fragments
  • of brick and tile (50.82g). The assemblage included second-century Roman wares, fifteen fragments of tegul a and one of imbrex. Médiéval and post-medieval pottery were gênerai 1 y distributed over the field but both Roman pottery and brick and tile cl ustered in the north-eastern third
  • . As with field 0221, this cl ustering was sufficiently pronounced (and sufficiently distinct from the distribution of médiéval and post-medieval pottery) to suggest that a Roman-period structure once stood on the field. Magnetic susceptibil ity readings produced unusually high values
  • characteristic of the région in the sixteenth to early eighteenth centuries was notable: only 3% of post-medieval pottery was recovered, and that mostly modem. There was no apparent zoning of particular fabrics, which would suggest a constant accumulation of soil produced by near continuous
  • . It produced only seven pièces of brick and tile and 47 sherds of pottery. Most of the pottery was of fabric 1 (44.7%); there was also a notable proportion of the médiéval tableware, fabrics 5 (12.5%) and 6 (21.3%). The post-medieval wares were mainly nineteenth-century types (8.5
  • commune was intensively cultivated from the 1 ater twelfth century (although small amounts of earlier pottery could reflect earlier activity), while the absence of early post-medieval wares suggests a lapse in arable cultivation during the early modem period or changes in manuring
  • it was exploited as meadow, apparently in the early post-medieval period. The range of pottery found in both field boundaries reflects closely that recovered from 'total' collection of Allô. The désertion of the médiéval settlement may have been connected with the remodelling of this area when
  • and classified by Astill, Cook and Wright, and compared with the existing fabric séries. No changes have been suggested for this séries, which now comprises 16 fabric groups for prehistoric, Roman, médiéval and early post-medieval pottery. In December 1984 the fabric séries was compared
  • ; 27 fields hard by buildings tended to have as much post-medieval as médiéval pottery but only seven produced sufficient concentrations to warrant classification; fields penetrating the buildings at Rangera, Bussonaie, Pied, Gaincru and early médiéval Lodineu ail produced
  • and Davies 1984c: 58). This year concentrations on meadow/1 ande most frequently produced a prédominance of post-medieval pottery. This suggests that many of the concentrations were in areas of early modem arable; in the case of those in the 1 ande they may indicate the taking in of new
RAP00489.pdf ((22)(35). les arrondissements de Dinan et de Saint-Malo. prospection magnétique sur le camp des Rouets. rapport de prospection inventaire)
  • Fortifications 4 8 4 3,3 Structures 1 2 1 0,8 Gisement tegulae Gisement gallo-romain Gisement médiéval Gisement post-médiéval Fonderies 9 14 12 23 21 17,4 25 36 24 47 49 40,5 8 11 2 4 10 8,3 20 28 6 12 26 21,5 6 8 2 4 8 6,6 70 100 51 100 121 100
  • AB gisement post-médiéval X = 296.550 Y = 93.225 V 4 - BONNEMAIN, Les quatre routes de l'Ombre, parcelles 1208,1173,1170,1171,1172 section D3 anciennes fonderies de fer X = 293.025 Y » 94.940 5 - LA CHAPELLE AUX FlLTZMEENS,La Courte Es Derennes, parcelles 289,290,254 et 255
  • - COMBOURG, Blandefolle, parcelle 1470, section K3 gisement post-médiéval X = 295.175 Y = 83.200 14 - COMBOURG, Le Champ Buet .parcelles 753 et 760, section C2 gisement post-médiéval X m 295.850 Y = 87.200 15 - COMBOURG, Les Fontenelles , parcelles 742,743,744 et 745, section C2
  • gisement post-médiéval et céramique sigillée X = 303.300 Y = 79.825 24 - DINGE.Bougettin, parcelles 333,334 et 336, section C2 gisement post-médiéval X = 298.400 Y = 81.825 25 - DINGE ,La Costardière .parcelles 194,195,708,709,710,696,697,698 et 193, section Al et C2 gisement post
  • -médiéval X = 297.775 Y = 81.350 26 - DINGE.Bougettin, parcelles 345 et 346, section C2 gisement post-médiéval X = 298.625 Y = 82.425 27 - DINGE, Bregeonjotte, parcelle 737, section E2 gisement gallo-romain X = 299.475 Y = 79.675 28 - DOL DE BRETAGNE, au pied de la Cathédrale .parcelle
  • ,Le Pignon Blanc .parcelles 152 et 153, section L gisement post-médiéval X = 295.520 Y = 105.920 35 - LANHELIN ,La Sédoinière , parcelles 601,602,573 et 574, section B2 gisement post-médiéval X = 292.325 Y = 91.100 36 - LANHELIN, Les Epinettes .parcelles 66 et 72, section Bl
  • structures probablement gallo-romaines vues d'avion X = 291.625 Y = 92,000 37 - LANRIGAN ,La Ville au Coq, parcelles 71 et 72, section Al gisement post-médiéval X = 301.025 Y = 85.600 38 - LANRIGAN, Le Moulin .parcelles 34 et 44, section Al gisement gallo-romain X » 300.400 Y = 85.475 39
  • X = 290.225 Y = 90.375 42 - MINIAC-MORVAN, La Bouexière .parcelle 538, section 12 gisement gallo-romain X = 288.950 Y = 96.800 X43 - MONT-DOL ,Chanteloup, parcelle 15, section P gisement post-médiéval X = 295.800 Y = 104.000 '44 - MONT-DOL ,près du Chemin de Chanteloup à la
  • Bégaudière .parcelle 159 et 161, section M gisement de briquetages et gisement post-médiéval X • 295.800 Y = 103.320 45 - MONT-DOL, La Begaudière .parcelle 124, section L gisement post-médiéval X = 296.700 Y = 103.000 46 - PLERGUER ,Les Landelles .parcelles 844 et 845, section D3 gisement
  • Moulin de la Chênaie .parcelles 101 et 105, section Al gisement post-médiéval X = 283.260 Y « 91.675 X 50 - PLESDER, Beaulieu, parcelle 1101, section A3 Anciennes fonderies X = 285.060 Y = 88.900 51 - PLESDER, La Saudraye .parcelles 640,629 et 628 .section A2 Fonderies anciennes X
  • = 284.050 Y = 89.600 52 - PLESDER, Pilleverte, parcelle 320, section A2 gisement post-médiéval X = 284.300 Y = 90.610 53 - PLEUGUENEUC , Les Plantes .parcelles 47a et 48, section ZB Enclos probablement protohistorique X = 287.900 Y = 88.400 54 - PLEUGUENEUC, Breull Caulnette , parcelles
  • -romain X = 294.950 Y = 82.500 57 - QUEBRIAC, Launay, parcelles 719,720,725,726,727 et 724,section B3 gisement post-médiéval X = 293.775 Y = 82.700 58 - QUEBRIAC, La Mariais , parcelles 1275 et 1277, section B3 gisement gallo-romain X = 293.850 Y = 82.450 V 59 - SAINT LEGER DES PRES
  • , Le Verger .parcelle 149 et 150, section BI ruine post-médiévale X = 304.900 Y » 84.000 60 - SAINT MALO.Le Rosais.au nord de la parcelle 32, section AX gisement de tegulae X = 279.550 Y = 111.870 1 61 - SAINT MARCAN.Lè~"Tgrtg«^des Mezil 1„ |jn , |ni lli' 1 M , Découverte de
  • 1000,1005 et 1006, section A3 gisement post-médiéval X = 290.850 Y = 93.675 64/f SAINT PIERRE DE PLESGUEN, Les Remardières, parcelles 1199 , 1198b ,1198 et 1196, section B2 Fonderies probablement post-médiévales X = 289.275 Y = 92.700 65X" SAINT PIERRE DE PLESGUEN, La Teillière
  • .parcelles 1047,1048 et 1061 section A3 gisement gallo-romain X = 291.100 Y = 94.300 66 - TREMEHEUC.La Gallerie .parcelle 245, section A2 gisement post-médiéval X = 301.475 Y = 91.275 67 - LE TRONCHET ,Le Petit Bas Liage, parcelles 7 ,8 ,9 , 10 , 11 , section Gl gisement post-médiéval X
  • , parcelles 464, -463, 437,462, 461 ,460,455 et 454, section A3 Important gisement gallo-romain X = 280.725 Y = 89.775 4 - LES CHAMPS GERAUX, La Rouvrais .parcelles 132,131 et 148, section Bl Gisement médiéval et post-médiéval X = 280.450 Y = 91.500 5 - LES CHAMPS GERAUX, Fautrel
  • , parcelles 783 et 784, section C4 Gisement gallo-romain X = 282.625 Y = 90.050 6 - LES CHAMPS GERAUX, Bonne Fontaine .parcelle 405, section C2 Fonderies anciennes X = 281.425 Y = 89.825 7 - LES CHAMPS GERAUX ,L ' Ecuhel d'en Haut .parcelles 132 et 130, section Cl Gisement post-médiéval X
  • Gisement gallo-romain X = 256.950 Y = 113.925 16 - LANHELIN ,La Ville Lizou, parcelle 282, section Al Gisement post-médiéval X = 291.600 Y = 92.650 17 - LANGUEDIAS.Le Bos, parcelle 111, section Al Gisement post-médiéval X = 262.950 Y = 88.175 18 - LANVALLAY .Les quatre Routes des Landes
  • - SAINT HELEN ,La Ville Hamon .parcelles 57 ,58 , section ZE Gisement gallo-romain X = 283.480 Y = 93.560 35 - SAINT HELEN, Grohon, parcelle 105, section D2 Gisement post-médiéval X = 280.475 Y = 94.825 36 - SAINT HELEN, La Goussais .parcelles 36 et 37, section ZD Gisement gallo-romain
  • nombreux fragments de céramiques sigillées. On a noté aussi la présence de poteries carolingiennes et post-médiévales (apports de fumier possibles). ÇENTRE RÉGIONAL ARCHÉOLO^'t D'ALET Fort de la Cité 35400 SAINT MALG 1981 LES CHAMPS GERAUX Côtes du Nord anciennes fonderies
RAP00568.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • ' collection. Late IronAge/early Roman pottery was recovered (maximum 6 sherds per 5m square) and this tended to concentrate in two areas in the field. The much larger quanti ty of médiéval pottery (maximum 22 sherds per square) had a si mi 1 ar distribution, while the post— medi eval
  • in four 0.1m spits. Ail the spits produced appr ox i matel y the same relative proportions of pottery; the total 127 sherds comprised 6"/. pre-medieval (6 Iron-Age, 1 Roman), 88"/. médiéval and 67. post-medi eval wares. The médiéval pottery was very largely (947.) of Fabric 1
  • , and the majority (577.) of the post-medi eval wares was ni neteenth-century . Smal 1 quanti ti es of brick and tile were recovered but only from the first three spits (total 23 fragments, 0. 787kg) . Context 1, however, had in addition to local quartz and quartzite large quantities (120kg
  • . The range o-f pottery recovered -from the top two spits was very différent -from the lowest spit. In the first twenty centimètres 45 sherds were -found; médiéval pottery predominated (837.), -followed by post-medi eval (157.) and a single sherd o-f Roman pottery (27.) ; 52 -fragments o-f
  • brick and tile (1.5B6kg) were recovered. This is in contrast to the 1 ower spit which had 31 sherds, 977 o-f which were Ir on Age, and the remaining sherd was post-medi eval ; 3 pièces (0.119kg) of brick and tile were f ound. The plough soil sealed a layer of compact, dul 1 yel 1 ow
  • ) . Comment The occurrence of médiéval and post-medi eval pottery in the plough soil, but not beneath , and the lack of conte;-; ts of thèse période would suggest that this matériel was not deriyed from SLib— surface features. Manuring might wel 1 account for the evenly distributed
  • and smal 1 quantiti.es of post-medi eval pottery, but it is more difficLilt to explain the rather ni gh quanti ty and the concentration of médiéval pottery - thèse would be better expiai ned by référence to occupation context s or middens in that field. The difficulties of digging
  • ) and A31/79 below, suggest a firstand second-century date for the occupation of the nearby, but still unlocated, structure. The later ditch (11) was filled with structural material from this building. The absence of post-second-century pottery from the excavations and fieldwalking
  • and post-medi eval pottery was of a modérât e quanti ty (maximum 5 sherds per square) and appear ed to be evenly distributed over the field, and derived from manuring. It therefore seemed likely that the brick and tile concentration might indicate an isolated settlement, unrelated
  • by folding animais. After an interval of non-arable use A31/79 was later turned to arable again and médiéval and post-medi eval pottery was distributed on the field through manuring. The small quantities of médiéval pottery suggest that this was after some considérable i nterval . Surface
  • material collected from this field originally suggested thaï i t was a likely site to find évidence of continuity from Roman into later periods, with its distribution of Roman, médiéval and post-medi eval pottery and brick and tile too, as wel 1 as earthworks. It is therefore very
  • did not dérive from the local bedrock (Brioverian shale). A small number of squares (7) had some Roman pottery (maximum 3 sherds per square) while the post-medi eval pottery (maximum 7 sherds per square) was evenly distributed over the field, as were the small quantities (maximum
  • ploughing (see 22 and 29 below). Cut into the clay was a collection of négative features, that did not ail belong to the same phase. The earliest feature was a shallow and f 1 at-bot tomed ditch (38: 1.1m wide) which had f i 1 1 ed with a clay (39) before it was cut by a post pit (36
  • : diameter lm, filled with 37) and a ditch, perhaps a drain, which ran diagonally across T32 (32: 0.8m wide, filled with 34); at its north-west end i t. was shallow and f 1 at-bottomed , but at the south east it had become deeper and had a 'V' shaped profile (fig. 6). Fi ve other post
  • , for the post holes were sealed by a 'buried soi 1 ' (20, 29) which in places in T38 had a corrugated surface; in parts of T38 this soi 1 was deeper and may have had two horizons, 45 below 29. In the north part of T32 a lityer of soil and quartz (18) was laid on the buried soil and on top
  • was médiéval (2128 sherds), the great majority of which was of Fabric 1 (2004 sherds). The post-medi eval pottery (235 sherds) was composed of Fabric 4 and tin-glazed wares of the eighteenth to nineteenth centuries; a small quantity of Roman (33 sherds) and Iron-Age wares (6 sherds
  • ditch, whose function was not precisely established, followed by an other ditch and post holes relating to a timber phase of construction (one? of which was packed with black roofing slate (03-4)), followed by a phase of agricultural use. After this came three walls, two (7, 41
RAP00655.pdf (les arrondissements de Dinan et Saint-Malo (22)(35). rapport de prospection inventaire)
  • 5 % - période gallo-romaine 47 % - nériode médiévale 16 % - nériode post-médiévale V % Les découvertes gallo-romaines (29 sites inédits) revêtent une orande imnortance nour le proqramme de recherche qui a été établi avec le Laboratoire d ' Archéomëtrie de l'Université de Rennes
  • et ^40 , section I 1 - gisement de tegulae COMBOURG - Travers - parcelles 303 et 483 , section H 1 - gisement post-médiéval COMBOURG - La Bullière - parcelle 523 , section A2 - Gisement médiéval COMBOURG - La Basse Epine - parcelle 421 , section R2 - gisement gallo-romain DOL DE
  • BRETAGNE - Pont Labat - narcelle 146 , section AB - Briqueterie EPINIAC - Les Appelais - parcelle 370 , section 01 - gisement post-médiéval LA FRESNAIS - La Jagaudière - parcelle 249 , section K - gisement nost-médiéval LA FRESNAIS - La post-médiéval . D iqassière - parcelles 169
  • , 210 et 650 , section K - gisement LANHELIN - Le Ville Poulet - parcelles 660 , 554 et 619 , section B' - gisement gallo-romain MEILLAC - Loges de Pirieuc - parcelle 421 , section 01 - forqe nallo-romaine MEILLAC - La Sëdounière - parcelles 1012 et 1025 , section A3 - gisement post
  • - Les Clérettes - parcelles ooq , 007 , 005 et 9 ^4 , section D2 - qisement post-médiéval MEILLAC - Le Bourqneuf - parcelle 516 , section A2 - gisements oost-médiëvaux MEILLAC - La Pelterie - parcelles 302 et 3Q3 , section Bl - qisement post-médiéval MEILLAC - La Chapelle Lazary
  • gisement gallo-romain. PLEUGUENEUC - La Motte Beaumanoir - parcelle Id , section ZT - Motte féodale PLEUGUENEUC - La Barre du Leix - parcelles ?Ic et b , section ZV - gisement médiéval 7 ROZ LANDRIEUX - La Fontaine - narcelle 125 , section J - gisement post-médiéval SAINS - Etang de la
  • côté". En somme ce gisement , à cheval sur le Moyen Age et le Post-Moyen Age , est assez bien daté par les textes. Découverte intéressante. 22 .^.o^9.^ 1980 PLOUBALAY Côtes du Nord gisement gallo-romain parcelles 242 et 243 Lieu dit Les Haies Coordonnées Lambert : section B
  • métal! escent - une anse de cruche - un col de cruche fossé de 466 - tegulae. On a un mobilier centré sur le Ilême siècle. CENTRE RÊGWlWfc *rf0L0S« O 'Atjsr tort -de 1 $tt* 135400 SAl'Xt wlALÔ 1980 BONNEMAIN Ille et Vilaine gisement post-médiéval parcelles 726 , 727 et 725
  • post -médiévale qui se trouvait probablement en 725. v- BONNEMAIN La Bérichère 1980 COMBOUKG Ille et Vilaine gisement de tegulae parcelles 7^1 et 738 , section D3 , cadastre de I96ALieu dit : La Poissionnière Coordonnées Lambert : 2%)% fi'Ço En 7 ^1 on a pu noter la
  • quantité peut dater du H. M. A - de de de de En 340 , on a noté : nombreuses tegulae , d' imbrices et de pilettes pierres blocs de calcaire coquiller tessons divers dont certains post-médiévaux. CENTRE RÉGIONAL ARCHÉOLOGIQUE D'ALET Fort do la Cité 35400 SAINT MALQ ; 1 980 i
  • . Prospection à suivre. 1980 C0MB0URG Ille et Vilaine 1 0 gisement post-médiéval parcelles 303 et 483 , section H 1 , cadastre de 1964 Lieu dit Travers ety Coordonnées Lambert : x £50 On a noté la présence de nombreuses tuiles plates (ép : 2 cm) dans une zone restreinte de la
  • parcelle 303 . Y étaient joints des tessons post-médiévaux à pâte rouge dominante . Quelques grès normands aussi se trouvaient dans les sillons de labour. En 483 , les témoignages (tuiles plates) sont beaucoup plus dispersés et moins significatifs. CENTRE RÉGIONAL ARCHÉOLOGIQUE D'Ain
  • 1980 LA FRESNAIS Ille et Vilaine gisement post -médiéval parcelle 248 , section K 5 cadastre de 1951 Lieu dit : La Jagaudière Coordonnées Lambert : x 291 450 et y 106.200 On y note la présence de pierre à l'est . A ces pierres , sont mélangés des tessons de poteries du Marais et
  • des tessons de grès normands . Datation approximative : XVIIIè siècle. CENTRE RÉGIONAL ARC'IÉO' OGIQUE D'ALET Fort de la Ci lé 35400. SAINT MALO LA FHESNAIS Ille et Vilaine gisement post-médiéval parcelles 168,219 et 650 , section K , cadastre de Lieu dit : le Bézier ou La
  • Pigassière Coordonnées Lambert : -4j>Q &00 291.^00 Au niveau du Grand Sillon , c'est à dire sur ce sillon où l'on a effectué quelques prélèvements palynologiques il y a quelques années , J.MSURY a localisé un gisement post-médiéval datable du Wllème siècle. Surtout en 650 , on retrouve
  • des poteries post-médiévales, des tessons de poteries du Marais et des tuyaux de pipes caractéristiques du Wllè s. L'emplacement semble correspondre à une des métairies mentionnées dans l'enquête de 1181 (p. 70). 0 1980 LANHELIN Ille et Vilaine gisement gallo-romain
  • cette fiche de localisation. une photographie et/ou un schéma 1980 MEILLAC II le et Vilaine gisements post -médiévaux parcelle 516 , section A 2 , cadastre de 1957 Lieu dit : Le Bourgneuf Coordonnées Lambert : x ^o-o et y 3$,&oo in deux zones distinctes , on a pu observer
  • avec déversoir des tegulae des fragments d'argile cuite encore attenante à des scories de très nombreuses scories. Pas d'autre mobilier post-médiéval. Ces mobiliers sont cohérents et semblent correspondre à un ancien atelier métallurgique d'époque gallo-romaine .Le tesson de
  • fait penser à la Tène III ou au Haut Moyen Age. un : US 1980 MEILLAC Ille et Vilaine gisement post-médiéval parcelle 73 , section A 1 , cadastre de 1957 Lieu dit : Le Moulin du Bas Bourgneuf Coordonnées Lambert x et y - Q „ On a noté , au centre de la parcelle , un fort amas
  • par : coupe Walters 79/80 barbotinë à bord rabattu. Cette parcelle est en prairie et offre de grands espoirs lorsqu'elle sera retournée. Prospection à suivre. 1980 MEILLAC Ille et Vilaine gisement post-médiéval fonderies parcelles 1323 et 1324 , section B3 , cadastre de 1957
RAP00598.pdf (RENNES (35). 38 rue Saint-Melaine. rapport de sondage)
  • beige-vert. Mis à part quelques fragments de céramigue moderne, l'absence de céramique gallo-romaine, médiévale et post-médiévale est à noter. Il n.'y avait pas de traces de vestiges de constructions en dur. Nos conclusions sont limitées par ce sondage ponctuel mais il semble que sur
RAP00481.pdf ((22)(35). arrondissements de Dinan et Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • post-médiévaux . En fait tout semble indiquer que l'on se trouve à proximité immédiate d'un gisement gallo-romain . La présence de prairies difficilement prospectables gêne la poursuite des recherches . 22 - PLEUDIHEN . La Magdelaine , parc lie 576 , section D2 - Gisement
  • archéologique - Un peu comme pour le site précédent , on a observé une composition disparate des vestiges en cette parcelle . Tantôt , il s'agit de céramiques gallo-romaines , tantôt , on se trouve en présence de mobiliers médiévaux ou post«édiévaux . En fait tout semble indiquer que l'on
  • - Gisement post-médiéval - Dans une zone relativement concentrée , faisant penser à un ancien habitat , on a recueilli des tessons post-médiévaux parmi lesquels on distingue des céramiques caractéristiques du Marais de Dol (XVIè s environ). 3 - BAGUER-MORVAN , La Guyomeraie , section Al
  • 338,361,362,359,358,351 et 356 , section C2 - Gisement post■mëdiëval - Une teçula a été retrouvé en 362 et la parcelle 357 n'a pu être prospectée. En 356 et 351 , on a noté la présence de tuiles plates et des tessons médiévaux et post-médiévaux . En 361,362 et 359 , présence des mêmes tuiles plates
  • d'oiseau du site des Villeneuves , nouveau gisement de tegulae . 10 - BAGUER-PICAN . La Vallée , parcelles 530 et 531 , section A2 - Gisement post-médiéval - On a pu constater un ensemble de rejets datant du XVIIIème siècle en ces parcelles. 11 - BAZOUGES LA PEROUSE . parcelle 12
  • est probablement révélatrice d'un site gallo-romain tout proche . Ce site est superposé à un gisement post-médiéval correspondant à un ancien habitat (vieux Quimper.grès normands .tuyaux de pipes , boulettes d'argile cuite. 16 - CHERRUEIX , La Métrie , parcelle 42 , section
  • A - Gisement post-médiéval - On y a noté la présence de nombreuses tuiles plates à crochet , de pierres , de fragments de briques et de tessons . Un habitat devait exister en ce lieu au XVIIIème siècle. •AZOUGE S C ANC AIE Ru» J«» Fouri à I A' Chaux CANC AU Km d«l four* Coup
  • * 0 à Chaux A A' 2 17 - COMBOURG , Le Buet , parcelle 1637 , section K4 - Edifice post -médiéval - Autour d'une trace , plutôt hexagonale , on a noté la présence d'un gisement de petites tuiles plates . «ous pensons à un édifice du genre pigeonnier . On se trouve en présence
  • d'un édifice dont les substructions ont modifié la végétation. 18 - COMBOURG , La Vieux Cour , parcelles 650 et 645 . section G2 - Gisement d'imbrices - On y a constaté la présence d imbrices gallo-romaines , de scories , le tout mêlé à des vestiqes post-médiévaux. L absence totale
  • d'argile cuite pouvant Çjô-ooi. correspondre à un ancien four . A côté de ces débris , ont été collectés des céramiques post-médiévales : plat d'Albisola , des grès normands , des céramiques du Marais et des scories , légères . Ce site de four probable reste à étudier. - 36 - LA
  • de ces vestiges se situait à environ 1 mètre sous le niveau du sol actuel. 41 -LILLEMER , Le Sillon , parcelle 394 , section A3 - Gisement post-médiéval - Dans ces parcelles dénommées "Les Courtils Ferrands" , on a recueilli un lot abondant de céramiques du Marais . Le gisement
  • plusieurs fragments de tegulae et d'imbrices . Des apports postérieurs post-médiévaux ont pollué le site primitif. 43 - LOURMAIS , La Guillardiêre , parcelle 39 , section A - Gisement médiéval - De nombreuses tuiles plates à crochet et des tessons divers jonchent le sol . 44 - LOURMAIS
  • pierres jonchent le sol . L'épicentre de ce gisement semble se situer en 525. "S, 52 - fCWIAC-WORVAN , carrefour de la Croix de Villebret , parcelle 640 , section E2 - Gisement post«édiéval - Dans une zone assez restreinte , on a noté la présence de tessons post-médiévaux , cohérents
  • . Il semble ou 'un gisement , datable du XVIIè siècle , existe en ce lieu. y S3 - WMIAC-ttORVAN . 1 a Vigne , parcelles 586a et 588 , section F3 - Gisement post-médiéval et probable «nseaent gallo-romain à proximité - En 586a , on a en effet retrouvé un tesson de céramique sigillée
  • , «tes scories , des vestiges post-médiévaux . En 588 .mobilier post-médiéval . La prospection se poursuit. )C '-54 - MINIAC-MORVAN . Le Breqinal , parcelle 427 , section H3 - Gisement post-médiéval - On y a observé de -très «ombreuses tuiles plates , à crochet , des blocs de granité
  • , on a noté la découverte d'un fragment de céramique sigillée du Ilême siècle. >
  • - TOflT POL , La Duchée , parcelles 61 , 63 et 64 , section G - Gisement post-médiéval - Nombreux tessons de céramique du Marais , fragments de grès normands , des boulettes d'argile cuite , des pierres , un «orceau de plat de cuivre et des tuiles à crochet jonchent le sol . Un habitat
  • a dû exister en ce lieu , à l'extrémité d'une parcelle , près d'une route. X $9 - WDNT DDL , La Hélaudais , parcelle 1130 , section H - Gisement post -médiéval - Près de la route , «n "-mm extrémité de parcelle allongée , vestiges post-médiévaux (céramiques du Marais entre autres
  • ) . Habitat ancien dont 1 'occupation couvrait le XVIIè siècle. >(-€0 - ffOST POL , Le Pont aux Roux , parcelles 125 , 126 , 127 , 139 et 142 , section G - Gisement post«ediéval - vestiges d'un ancien habitat (Xïè - XVIIè siècles) d'après la présence de boulettes d'argile , de tessons
  • dont certains de céramiques du Marais , de pierres . X 51On -v WPtTT POL , Le Portail , parcelle 12 , section J - Gisement post-médiéval (complément d' information )a noté la présence de céramiques du Marais , ce qui étand le gisement antérieurement signalé
RAP00831.pdf (RENNES (35). campus de la place Hoche. rapport de sondage)
  • très succintement, la nature des vestiges auquels nous pouvions être confrontés dans cette zone de la ville antique, médiévale et post-médiévale.(FIG 3) Au regard été du de cette effectués, terrain bles, des étude, sondages qui des sondages ont dû à la pelle
  • giques et bitume. L'étude post-sondages, independament des p l a n s , stratigraphies,étude du mobilier archéologique mis au jour, a consisté à recadrer les données de terrain avec les données h i s t o r i q u e s , nécessitant ainsi une deuxième recherche en archives. Uneétude
  • cultivées) du couvent et l'existence de niveaux anciens( médiévaux) non visibles à l'observation. RESUME : - : Etude d'archives : époque médiévale et post-médiévale. - Approche archéologique d'une installation conventuelle post-médiévale ( plan/ fosses dépotoirs.). - Etude de
  • tibériennne, antique dans - d'habitats cette zone à l'époque post- ANNEXE : DONNEES 2 ARCHEOLOGIQUES DES SONDAGES 1)Etude lourde: Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée Tranchée A B C D El E2 E3 E4 F G H I 2)Etude
  • légère: Tranchée J Tranchée K m CL 3 : Tr E l , mur de schiste vert et de schiste de Pont-Réan. Couvent des Carmélites. TRANCHEE H: US 1 : mur post-médiéval, mortier jaunâtre à ocre. Une tranchée de récupération des matériaux matérialise le phénomène de démolition dont les
  • textes parlent. TRANCHEE B : US 1 : mur de schiste vert et de schiste de Pont-réan, mortier jaune-ocre, époque post-médiévale. Ce mur ,mis au jour dans un sondage par ailleurs fort perturbé par des con duits divers, apparait en écharpe dans la tranchée.Il présente un empâtement de
  • murs de TrA et de TrB,largeur 110cm, époque post-médiévale. En stratigraphie-ouest, un remblais de démolition (ardoises, schiste, carreaux) indique probablement l'intérieur d'un bâtiment et la tranchée de récupération des pierres du mur montre des traces de sol de mortier très
  • perturbé probablement contemporain du m u r . TRANCHEE E2 : US 1 : sol de schiste pilé avec des élémnts de démolition post-médiévaux. Ce niveau a été volontairement laissé intact, car il présentait un état de conservation intéressant et par ailleurs, un sondage proford , en partie ouest
  • , E3 , E4 CL 4 : Tr E ,sondage profond, calage de trou de poteau et niveau de sol de schiste. TRANCHEE US US US US US US US 1 2 3 4 5 6 7 : : : : : : : H: petite fosse installée dans un niveau post-médiéval. sol de schistë pilé avec matériaux de démolition, époque post
  • osseux d'animaux. TRANCHEE E4 : US 1 : sol de schiste fragmentaire, avec éléments de démolition post-médiévaux. US 2 : mur de pierres de schiste v e r t , mortier ocre, largeur 120cm, avec tranchée de récupération, époque post-médiévale. US 3 : niveau d'abandon d'époque romaine. Ce
  • r , des traces de sol de mortier très perturbé (époque post-médiévale). I i CL 5 : Tr F , exemple de stratigraphie de rechappage de sol d'argile, au fond d'un sondage profond. TRANCHEE F : US 1 : niveau d'abandon gallo-romain, non perturbé. US 2 : mur récupéré. US 3
  • : fragment de sol de mortier, apparaissant en stratigraphie, avec enduits époque romaine. US 4 : sol d'argile avec fragments de tuiles. US 5 : mur d'époque post-médiévale, mortier jaune pâle et pierres de schiste vert et de Pont-Réan. US 6 : sol d'argile rougie (incendie ou activité
  • 'organisés ' de démolition avec des pierres de schiste vert et de schiste lie de vin de Pont-Réan,époque moderne ou contemporaine. 30 à 40 cm de remblais plus diffus avec quelques pierres,des traces de mortieret de la terre végétale, époque post-médiévale (?). 20 à 30 cm de fondation
  • ème siècle. - 2 - ardoises de toiture, trou pour le clou,époque post-médiévale. US 1 - 1 - fragment de grès - 2 - fragment de céramique sigillée, atelier du Sud G a u l e . US 2 - 1 - rebord de terra nigra (Menez 125, type centre). D D TRANCHEE E3: - 2 - lèvre de terra nigra
  • indéterminés, époque gallo-romaine. fragment de Walter 7 9 / 8 0 . fragment de panse d'amphore 2 / 4 . 2 tessons d'amphore Dressel 2 / 4 . 2 tessons indéterminés, époque gallo-romaine. 1 tesson de cruche, époque gallo-romaine. US 1 - 1 - 1 fragment de céramique vernissée post-médiévale
  • sombre, 1er s i è c l e . - 2 - fragment de panse de cruche .époque romaine. US 5 - 1 - fragment de céramique vernissée verte, époque postmédiévale. - 2 - fragment d'anse vernissée jaune-vert, époque post-médiévale. TRANCHEE%: TRANCHEEG 'US 8 - 1 - fragment de cruche , pâte
  • Tr G - Us 10 - n°2 0 120 cm Tr H - Us 8 - n°l Tr H - Us 7 - n°l Tr E2 n° 5 n° 6 Echelle : 1 / 3 . FIG15: Mobilier archéologique 1 FIG16: Mobilier archéologique. 1 CL 9 : peson gallo-romain. CL10: carreau d'argile cuite et ardoise de toiture, époque post-médiévale
RAP00833.pdf (VANNES (56). ruelle du Recteur, cour de l'immeuble de u.c.k. rapport de diagnostic)
  • imbrices terre noire organique, associée a du mobilier post-médiéval à récent. amas sec de mobilier post-médiéval amas de pierres sèches terre noire cendreuse sable aménagement récent de la cour Argile jaune tracés restitués FIGEE D'IDENTITE Commune : Vannes (56) Adresse : Ruelle du
  • à de la céramique post-médiévale. L'extrémité occidentale de cette couche s'arrête à l'emplacement des fondations d'un bâtiment 8 matérialisé par des pierres maçonnées à l'argile. L'occupation post-médiévale est mise en évidence jusqu'à la roche par la présence d'un niveau de
  • un petit fossé aménagé à l'aplomb de la partie haute de la roche. Le remplissage de cette structure consiste en un sédiment noir organique auquel sont associés des fragments d'ardoises modernes et différents fragments de céramiques récentes et post-médiévales. A 9 m de la limite
  • A, les couches de sédiment vont d'une occupation post-médiévale à moderne. Ces niveaux ont été perturbés par le passage d'au moins deux tranchées de canalisations encore en usage, creusées jusqu'à la roche et parfois même dans celle-ci (Fig.5, 1) . Outre ces deux perturbations, un
  • différentes se succèdent jusqu'à la roche : -une couche de sable (aménagement de la cour ?) -une couche noire cendreuse -Une couche composée d'un amas de pierres sèches auquel du mobilier post-médiéval était associé. -Une couche de sédiment noir organique, semblable à ce qu'il existe
  • partout ailleurs, associée à du mobilier post-médiéval. -Une couche de terre organique noire livrant des fragments de tegulae. (Ce dernier niveau est peut-être gallo-romain,mais il peut également s'agir d'un remblai postérieur.) Les fondations du bâtiment de l'U.C.K. mesurent 1,40 m de
  • CERAMIQUE GALLO-ROMAINES RETROUVEES EN CONTEXTE POST-MEDIEVAL: n°l, sondage A amas de tessons post-médiévaux à récents; n'2, sondage B couche noire organique; n°3, sondage C couche noire organique. ICM 11 TOPOGEAmiE Les sondages effectués ne permettent pas à eux seuls une estimation
  • partir de l'est coupe sud, niveau post-médiévaux Sondage D : fondation du bâtiment reposant sur la roche
RAP00567.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • . 0. 767. 1 . 37. Table 1: Roman Medi eval Post -med . Wei ght Fl int Haemati te by no. kg Pot Pot Pot g 2. 72 1 3. 67 34 . 67. 61 . 17. 2. 97. 545 18 26. 01 347. 61. 57. 3 . 87. 64 4 86. 87. 3. 13 3.77. 8.27. proportions and quantities of material recorded As in the core
  • predomi nanti y médiéval or predomi nanti y post-medi eval sherds, others more than the necessary minimum proportions of médiéval and post-medi eval sherds, and others had a prédominance of man-made building material. The proportions of such concentrations are as follows, by transect
  • : P M R Some Some pre—Rom. Roman 7 . 47. 11 . 17. 10. 67. 1 . 37. 6. 57. Table 3: Médiéval Post-medi eval 11. 17. 8. 17. 6 . 57. 48. 27. 32.57. 35. 5% Med. + Brick Post-med . 11.17. 18. 57. 3.87. 45.67. 51 . 57. Brick + pottery 11. 17. 107. 6 . 5 "
  • for its very 1 ow proportions of médiéval pottery and very high of post-medi eval . Thèse results are striking by comparison with patterns of material recovered from the four core communes. Whereas the amounts of Roman material collected from the surface are mue h the same, the amounts
  • and proportions of médiéval material are 1 ower (especially in R) - as in N - while those of post-medi eval material are considerably higher, though not as high as in N; in the core 507. of pottery collected from the surface was médiéval and 46.77. post-medi eval . The proportion
  • of concentrations characterized by médiéval pottery is much lower than in the core (where it was 54.77.), and that by post-medi eval much higher (20.47. in the core). The overall distribution of material nevertheless shares some characteristics with that in the core. Again there are 'blank
  • of Pipriac was interesting. Some small plots beside houses in the town contained more médiéval material than post-med i eval . Near Pipriac, although some médiéval fabrics were recovered, post-medi eval sherds were far more notable. The distribution of material in gênerai reflects
RAP02001.pdf (AMBON, MUZILLAC (56). implantation d'une ZAC. rapport de diagnostic)
  • fossés de parcellaire récent 3. CONCLUSION ET NOTICE SYNTHÉTIQUE Annexes : - Figures - Tableau récapitulatif - Documents administratifs 1 Fiche signalétique Identité du site : Ref : 31 05 04 27 01 Département : Finistère Communes : Ambon et Muzillac Lieu-dit : La vielle Poste
  • l'autorisation de fouille), Eric Nicolas (technicien supérieur). Intervenant scientifique et technique durant la phase post-fouille : Eddie Roy et Eric Nicolas. 2 3 1 - Introduction L'implantation d'une zone d'aménagement concerté sur 272 858 m2, au niveau d'un contexte archéologique
  • , toutes les autres sont représentées sur le plan général. 1.1- Cadre géographique et géologique (superficiel) L'emprise des travaux se trouve en contexte bocager entre les communes d'Ambon et de Muzillac, au lieu-dit " La vielle Poste ". Le substratum est constitué de granit
  • a été effectué ont été relevés en coupe (fig.5). Il semblerait, vu l'humidité régnante sur de nombreuses parcelles et d'après le résultat des tranchées de diagnostic, que la zone ait été mise en culture très tardivement. Hormis les bâtiments de " La Vieille Poste " il n'existe aucune
  • lors du diagnostic archéologique. Toutes les structures immobilières découvertes sur le site de " la Vielle Poste " sont des vestiges excavés de type fossés dont certains marquent au sol l'empreinte d'anciens chemins ou de talus. Vu leur orientation, leur comblement très humifère et
  • stratigraphiques relevées sur le site "La Vieille Poste" sur les communes d'Ambon et de Muzillac. 1m REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE ARRETE n° 2003/175 portant prescription de diagnostic archéolo C3 La Préfète de la
  • terrain faisant l'objet des aménagements, ouvrage ou travaux susvisés, sis en : Région : BRETAGNE Département : Morbihan Communes : AMBON et MUZILLAC Lieu-dit : La Vieille Poste Cadastre : sur le territoire de la commune d'Ambon : G 167 à 171, G 1001à1004, G1281 et 1283p, G 998 à
RAP00897.pdf (RENNES (35). 16-18 rue Saint-Louis. rapport de sondage)
  • n° 2 et 3). *A.F.A.N.: Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales PLAN N°1 S*' PLAN N°2 0 10m mmm « EmpriSÊ dU projet Tranchée de sondage PLAN N°3 TRANCHEE 1 Cette tranchée est d'une longueur de 6 mètres. Un premier niveau archéologique , post
  • antiques dans le sondage profond est de 100 cm.. Cliché n° 1 6 Cliché n° 3 8 Séquence stratigraphique de la paroi nord du sondage profond de la tranchée 1: 1022== remblai moderne 1001— niveau d'argile jaune, associé à solin de schiste gris 1015. Céramique post-médiévale. 1002
  • Séquence stratigraphique de la paroi sud de la tranchée 2: 2001== remblai moderne. I 2017== sédiment gris noir contenant de l'ardoise du schiste et du charbon de bois. Couche d'occupation de 2003. 2003== niveau plan d'argile pulvérulent. Post-médiéval. 2018== blocage de schiste en
  • -34,05 m 2011= 33,85 m - 2019=2010 33,65 m - 2007 i 33,50 m - Substratum TRANCHEE 2, CONCLUSION Nous pouvons remarquer une constante entre les sondages 1 et 2 concernant les niveaux médiévaux et post-médiévaux avec encore des indices de bâti et d'occupation. Les vestiges antiques
  • antiques que médiévaux à post- médiévaux, est conservée. Certains bâtiments actuels, visés par le projet, n'ayant pas encore été détruits, nous n'avons pu sonder la totalité du secteur. Malgré c e l a , l ' a b s e n c e d e c a v e et la p r o f o n d e u r des premiers niveaux
  • l'époque moderne est matérialisée par un sol constitué d'argile associé à plusieurs solins en schiste. Les quelques céramiques prélevées sur ces niveaux sont post-médiévales, période ou c e secteur de la ville a connu à nouveau une phase de monumentalisation. Toute cette accumulation
  • stratigraphique nécessitera un décapage fin en deux temps: - L e premier temps concernera les niveaux post-médiévaux. - L e deuxième concernera l'accumulation végétale jusqu'aux niveaux antiques. Cette couche pourrait en effet contenir de petits aménagements s'inscrivant entre le bas Empire et
RAP00566.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • ... • • . J. I sites sites f N./< commune médiéval \ boundories sites post médiéval i undated sites 500m 0 sites TRANSECT M I A3 conditions, f eatures, présence of varieti£?s of schiste and local pronunci at i ons were noted on standardised recording forms. 285 fields were
  • of man-made building mater i al were recovered frorn the transects; 6.47. of the pottery was Roman, 34.87. médiéval and 58.8?/;, post-medi evail » This is consi derabl y more brick and tile than recovered in each previous season, rather more Roman pottery and rather less médiéval. Ten
  • s 10 (3.5) 24 (8.4) 23 (8.1) 57 (207.) 285 per transect and in tôt o. ) Of thèse concentrations, none produced predomi nantly Roman material although 17.57» produced some Roman material;; 12.37. had predomi nanti y médiéval, 22.87. predomi nant 1 y post-medi eval , and 8.8
  • ?/. more than the necessary minimum proportions of médiéval and post-medi eval sherds» 43.9% of concentrations had a prédominance of building material, at présent treated as undatable; the remainder had more than the necessary minimum of pottery and. building material» Thèse figures
  • % médiéval and 68% post-medi eval 5 six worked flints were? collected. One possible platform, a mound and ten lynchets were also noted. In accordance with the usual conventions, concentrations of surface material (total 51) may b e c 1 a s s i f i e d as f o 1 1 o w s r, Si tes ' ' Pr
  • obabl e ' Possi b 1 e ' N 4 .8 Î7 M ( 27. ) (8.97.) (13.3%) 3%) Total s 4 (1.9%) 20 (9.67.) 27 (12.97.) Fields wal ked 203 6 209 Tab 1 e Of thèse concentrations 9.87» produced some Roman and pré—Roman sherds; 9.87» had predomi nanti y médiéval, 54.97. prédominant! 1/ post
  • -medi eval , and 11.87. more than the necessary minimum proportions of médiéval and post-medi eval sherds. 13.77 had a. prédominance of building material and the rest had more than the necessary minimum of building material and pottery. Despite the changes in topography and land
  • Bonneraye/Le Printemps/Saint-Nicolas (Reminiac) area and in the area around ^the château of Touraille, stretching north from it over the? Campeneac commune boundary to La Tieulais; and there are a di sti net i ve number of 1 ow concentrations of post-medi eval material in the Les PI aci
  • by the early post médiéval period (Asti 11 and Davies 1985s 92-5, 97)» If the occupation in T4 is prehistoric then it is the first of its kind for the? région and has important implications for survey work» Its low-lying position, in a wet valley bottom and sealed by 70cm of colluvium
  • and fairly even distribution of médiéval and post-medi eval pottery. Although there were areas of slightly higher concentration, the scatter looked like a manuring scatter.. H145 is a flat field that is located near the crest of an exposed south-facing ridge on the south--west edge
  • ) layer of 'Pplough soil (2) accumulated over the filled-in pit and the rest of the trench. The pottery suggests that this Dccurred during the post-medi eval period for 13 sherds of post -med i eval pottery were found; 39 médiéval sherds (28 of group 1, 3 of group 3 and 8 of a new
  • because it shows that that part of Quoiqueneuc was occupied by the thirteenth century; hence, the buildings recorded in the ancien cadastre on the edge of H 145 did not represent a post-medi eval extension of an earlier settlement. , but an aspect of the médiéval settlement pattern i t
  • médiéval pottery to the rier t h classify the two fields as a 'site'. In March 1986 intensive surface collection was rnade from most of the two fields. The distribution of médiéval and post-medi eval pottery on K446 was of a 1 ow and even density, although there appeared to be more
  • a 1 ow and even scatter of médiéval and post-medi eval pottery; small quanti ties of Iron Age pottery were also recovered (not more than two sherds from a five-metre square), most coming from the western third of the field. Médiéval and post-med i eval pottery distribution
  • . soft shale (Bri overi an ) , were more prolific in the upper levels and are likely to dérive from plough scatter » aa Context 1 (plough soil) on sur -face 0-1 0cm 10--20cm 20-30cm No. 2 prehistoric 1 médiéval 1 post médiéval 2 prehistoric 7 médiéval 23 post médiéval 1
  • prehistoric 1 médiéval 8 post médiéval 10 prehistoric 1 médiéval 5 post médiéval Wt. .005 kg „ 025kg .002kg .016kg . 078kg .072kg „ 003kg .021kg .030kg .074kg .009kg .088kg Cut into the subsoil was an irregular curving ditch, 50-70cm wide, 50cm deep (4). One possible interprétation
  • blocks was was found found, mixed with clay which contained modem glass and a sherd of post médiéval pottery (62) ■ Half of thèse blocks were quartz, a tenth were quartz i tes of a type obtai nabi e 3km to the north and another tenth were siltstone of a type obtainable 5km
  • cadastre shows part of the field to have been divided into narrow bands, but the excavated ditches neither run parai 1 el nor the fui 1 length of the field» They are therefore unlikely to be of a médiéval or post-medi eval date and may possibly be contemporary with the 'prehi stor i c
RAP01967.pdf (YVIGNAC (22). la Basse Boexière. dfs de diagnostic sur construction d'une stabulation)
  • d'amménagement : 758 m Surface disponible pour l'intervention archéologique : 758 m Surface sondée : 116 m Dates de l'intervention sur le terrain : 17/06/2002 Dates de l'intervention en post-fouille : le 18/06/2002 2 2 2 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : Entre 0,30 et 0,40 m
  • l'autorisation de fouille : suivi des sondages. Eric Nicolas, (technicien supérieur) : fouilles et enregistrement des structures. Intervenant scientifique et technique durant la phase post-fouille : Eddy Roy : rédaction du rapport Eric Nicolas : Dessins Assistés par Ordinateur (DAO) 1
  • a nécessité pour la phase terrain, l'intervention de deux contractuels INRAP ; - un responsable d'opération ; Eddy Roy pendant 1 jour, - un technicien ; Eric Nicolas pendant 1 jour. La post-fouille a nécessité 1 jours pour Eddy Roy et 1 jours pour la DAO (Eric Nicolas, spécialiste du
  • Phase post-fouille 18/06/2002 Périodes : indéterminé La construction d'un bâtiment agricole (stabulation) sur 758 m , au niveau d'un contexte archéologique sensible sur la commune d'Yvigniac la Tour dans les Côte d'Armor a amené le Service Régional de l'Archéologie à demander une