Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2696 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01557.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport final de synthèse de fouille programmée 1996-1998)
  • point. Sur le plateau supérieur, nous avons enfin examiné les pentes situées en contrebas du rempart principal (tranchées 18^, 23, 24 et 25) et reconnu les architectures de la porte laténienne (tranchées 16N et 27). En 1998, nous avons évalué le potentiel archéologique des pentes
RAP01521.pdf ((22). Plédéliac)
  • .: surface - enfoui ? plein air ETAT à la découverte: ETAT actuel: VESTIGES IMMOBILIERS: VE5TIGE5 MOBILIERS: tegulae, imbrices, tessons dont sigillée, , . „_„,.„»,_.,., en qrès rose d'Erquy. GRANDE ( 5 ) PERIODE(S): gallo-romain fgt de meule ELEMENTS DE DATATION: AUTRES REFERENCES
  • '^^llo-romain'i C^médiéval ELEMENTS DE DATATION AUTRES REFERENCES: PROTECTION: TOPONYMES V0I5INS: le Femulon : ZC 15. TERRIERS: ANCIENS CADASTRES : ICONOGRAPHIE: COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins oui- plans : cadastre 1974. photographies non* BIBLIOGRAPHIE: 5UIVI DES
  • ELEMENTS DE DATATION AUTRES REFERENCES: PROTECTION: TOPONYMES V0I5INS: 5t Symphorien (hameau) TERRIERS: ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE : COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins: non plans: cadastre photographies: 1974. non BIBLIOGRAPHIE : SUIVI DES DOCUMENTS: dépôt: mairie de
  • silex patinée. (Paléolithique ? -néolithique^- gallo -romainAmédiéval . ELEMENTS DE DATATION : AUTRES REFERENCES: PROTECTION: non TOPONYMES V0I5INS: L a Lande Hariaux-ZD5; la Croix-Rouge TERRIERS: ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE: COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins: oui
  • GRANDE ( 5 ) PERIODE(S): ga , te ssons ii 0 _ romain ELEMENTS DE DATATION: AUTRES REFERENCES: PROTECTION: non T0P0NYME5 VOISINS: L a Lande Har iaux-ZD5 ; la Croix-Rouge (carrefour CD55-CE15) TERRIERS: ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE: COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins
  • partiellement conservé. IMMOBILIERS : traces d'arases en bordure de la zone VESTIGES MOBILIERS: GRANDE ( S ) immergée. tessons PERIODE(S): médiéval ELEMENTS DE DATATION: AUTRES REFERENCES: PROTECTION: non TOPONYMES VOISINS: Saint MALEU ,( hameau ): 1 978-ZT ; TERRIERS: (lac artificiel
  • : Parcelles limitrophes , du cadastre 1964-B1, portant le même toponyme, vestiges mobiliers et immobiliers comparables: n oS 384; 386; 387. avec 23, Ms COMMUNE : PLEDELIAC CADASTRE: FEUILLE année;197B N° section: ZE ALTITUDE N.G.F. t LAMBALLE . x: 250 400 5m: 95 &
  • visibles sur photo aérienne. tessons. PERIODE(S): Gallo-Romain? ELEMENTS DE DATATION: AUTRES REFERENCES: PROTECTION : non TOPONYMES VOISINS: xronxmc TERRIERS: La Ville Merien. 1978-ZD-30, ahaut, 197B-ZD-29. 125,126; ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE : COLLECTIONS: PIECES ANNEXES
  • : fond de voilée, vor oont- exposé au PERIODE(S): tessons médiéval ELEMENTS DE DATATION: AUTRE5 REFERENCES: PROTECTION: non TOPONYMES VOISINS: TERRIERS: ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE: COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins: plans: cadastre 1978. photographies: non
  • ( Gallo-Romain ?)• ELEMENTS DE DATATION: AUTRES REFERENCES: PROTECTION: non TOPONYMES VOISINS: Champ Rouge: ZR 1. Chemin des Villes Gromé :1837 A 5. TERRIERS: ANCIENS CADASTRES: ICONOGRAPHIE: COLLECTIONS: PIECES ANNEXES: dessins: plans: cadastre 1978. photographies: non
  • IMMOBILIERS: VESTIGES MOBILIERS: industrie sur quartz(?) GRANDE(5) PERIODE(S): - tessons. préhistoire : indéterminé - médiéval et post-médiéval. ELEMENTS DE DATATION: AUTRES REFERENCES: PROTECTION: non TOPONYMES VOISINS: TERRIERS: Saint-Maleu du Val (hameau), Hatte:(lac artificiel
RAP02769.pdf (ÎLE-DE-MOLÈNE (29). programme archéologique molenais, rapport n°17, beg ar loued : un habitat en pierres s7ches du campaniforme/âge du bronze ancien. rapport de fouille programmée 2011)
  • ............................................................ 5 FICHE SIGNALETIQUE .................................................... 7 I – RAPPORT FINANCIER 2011 (H. Gandois) .............. 11 A – INTRODUCTION......................................................................................................... 11 B – ELEMENTS DE
  • le littoral de la Bretagne ............................................................................................. 73 3 - Contribution à la préhistoire de l’élevage en Bretagne............................................... 77 V – ELEMENTS DE DATATIONS ABSOLUES (H. Gandois
  • ...) n’ont pas été prises en compte et par conséquent ne sont pas remboursées sur le budget de cette année. B – ELEMENTS DE SYNTHESE Les tableaux ci-dessous (tabl. 2, 3 & 4) présentent de manière synthétique les dépenses réalisées au cours des cinq dernières années. Les frais sont
RAP03801 (Corpus des signes gravés néolithiques, Art rupestre néolithique en Armorique. Rapport PCR.)
  • , Adeline Walter Laboratoire de recherche en archéologie et architectures (LARA) Université de Nantes rue Censive du Tertre | 44312 NANTES cedex 3 3 4 5 6 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de
  • étroitement associée, physiquement et symboliquement. La contextualisation en 3D des supports ornés, dans le cadre topographique (le site) et architectural (la tombe, l’ouvrage de stèles), s’impose tout autant afin que ne se perde pas le lien historique et fonctionnel. Les enregistrements
  • supports ornés dans leur cadre naturel ou architectural est un autre objectif, afin que ne soit pas perdu ce lien historique et fonctionnel qui a souvent fait défaut dans les précédents travaux. À cet égard, un des résultats de l’inventaire est d’ores et déjà, au terme des campagnes
  • stèles et tombes enregistrées serviront de tremplin, nous l’espérons, à un ambitieux Conservatoire architectural pour le Néolithique de l’ouest (voir le rapport Cassen, Vaquero 2003c plaidant en ce sens). Face à une attente sociale évidente portée par ces vestiges néolithiques
  • dossier en cours en vue du classement UNESCO de la région de Carnac ; de la représentation équilibrée des autres départements bretons ; de la variété des différentes architectures touchées par le phénomène (affleurement, stèle, ciste, tombe à couloir, allée sépulcrale) ; de la
  • des motifs individualisés ; – des modèles numériques des architectures (sépulture mégalithique, plan et élévations) quand elles ne se limitent pas à la stèle ou à l’affleurement rocheux. La sauvegarde et la communication de ces données feront l’objet d’une première synthèse à
RAP02521.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniformes, âge du bronze ancien. rapport final de fouille programmée 2007-2009)
  • ) 12 A - INTRODUCTION 12 B - ELEMENTS DE SYNTHESE 12 C - A N A L Y S E DES VARIATIONS P O S T E A P O S T E 123456789- 15 Analyses Communication Fournitures Logement Assurance Matériel Nourriture Transport Travaux 15 16 16 17 17 17 18 18 18 D-CONCLUSION //- SEPTIEME CAMPA
  • 174 VI - ELEMENTS DE DA TA TIONS ABSOLUES (H. Gandois, A. Tresset & Y. Pailler). 176 A - L E N A U F R A G E D E L'mOISE B - L E S D A T E S DU M O B I L I E R A R C H E O L O G I Q U E 176 176 1 - La zone colluvionnée 2 - Fin de l'habitat et phase d'abandon 178 178 3 - La
  • remboursées sur le budget de cette année. B - ELEMENTS DE SYNTHESE Les tableaux ci-dessous (tabl. 2, 3 & 4) présentent de manière synthétique les dépenses réalisées au cours des trois dernières années (pour la triennale donc). Les frais sont regroupés par grands postes budgétaires afin
RAP03920 (VANNES (56). 5, 7, 9 rue du Colonel Pobéguin. Rapport de diagnostic)
  • creusement \104/ © C. Baudoin, Inrap, Inrap Fig. 8 Le collecteur d’eaux pluviales (US 102) © C. Baudoin, Inrap Fig. 9 Les niveaux de vases US 106 sous les remblais US 101© C. Baudoin, Inrap Ces niveaux argileux gris à noir ont été mis en évidence jusqu’à l’extrémité de la tranchée
  • .11). Il n’a pas été possible de déterminer si cet amas se trouvait dans une structure particulière type fossé ou fosse, ou s'il avait juste été déposé sur la vase. Les premières observations, conduites sur les objets en cuir, révèlent des restes de chaussures, un possible élément
  • de fourreau et de nombreuses courroies et/ou sangles ainsi que de grandes pièces aux formes caractéristiques (infra étude des cuirs). La majeure partie de ce lot semble 32 Inrap · Rapport de diagnostic Fig.10 (g.) Fragments de bois piégés dans les niveaux de vase © C. Baudoin
  • , Inrap Fig.11 (dr.) Les niveaux de vase dans lesquels ont été mis au jour les cuirs et les textiles © Ph. Cocherel, Inrap Bretagne, Morbihan, Vannes, 5,7,9 rue du colonel Pobéguin appartenir à la sellerie et à l’harnachement équestre. D’après l’iconographie, tous ces éléments
  • (fig.13). Cependant, les niveaux de vase ont pu être abordés en moyenne à 1,90 m sous le niveau de parking. Ils ont été identifiés sur les 7,50 m de long de la tranchée (fig.14). Un prélèvement de sédiment a été effectué dans les trente premiers centimètres de vases afin d’estimer
RAP03027.pdf (QUIMPER (29). Kernoter. rapport de fouille de sauvetage)
  • élipsord- 1 (environ 150 m est/ouest et 400 m nord/sud), elles dominent toute la 'baie de Kérogrn et le port du Corniguel vers l'ouest tandis que la vàe s'étend sur les hauteurs du Mont u'rugy et de Kerraoisan au nord. L'emplacement est donc privilégié. De surcroit, 1'environnement
  • . - A il CouchexelHH 0.3 : terre arable. l'ouest de la coupe un mur orienté est-ouest est toujours en place se raccorde au mur nord-sud étudié en B.C. selon un angle de 85°. - 2 - ; * V» S ■§'£» annexe 6: C.oup£ La stratigraphie, celle de la coupe avec couches C.I, C.2
  • . très ihauvaise qualité, sans vernis intérieur rebord - Un - Une - Un rebord 1 anse Des - de vase cqiïlïé en grossière. terre grise d'amphore vinaire àpâte beige. d'assiette grise tessons à lèvre rentrante. abondants d'urnes Quelques scories et pierres grises
  • communes. fortement chauffées sont également pré¬ sentes. 553AI D'INTURPNETATION: I) le fossé: La coupe selon B.C laisse clairement voir que le canal creusé dans sol vierge est antérieur aux différents murs. Il s'inscrit en effet à un niveau nettement plus bas que leurs
  • chemin qui prolonge la route goudronnée, puis un sentier, soit le long d'un talus, soit au coeur même d'une parcelle ; après 400 m c'est encore un alignement de talus qui nous ramène progressivement vers la R.D«>n034. Ce tracé direct, utilisant la stricte voie des hauteurs, sans
RAP03982 (SAINT-GLEN (22). Le site du premier âge du Fer de La Touche-ès-Pritiaux. Rapport 2020 de FP 2020-2022)
  • . Les objets métalliques avaient été rangés dans un grand vase de stockage à proximité de six autres contenants comparables enfouis. La découverte d’une dizaine de structures supplémentaires (fosses, trous de poteaux) dans un sondage restreint d’environ 30 m2 avait suggéré la
  • effectué. Ce petit décapage a donné lieu à la fouille de plus d’une vingtaine de faits, dont six vases enterrées et plusieurs fosses et trous de poteaux vraisemblablement contemporains (Cabanillas de la Torre 2016). Il s’agissait du premier cas de sondage positif effectué autour d’un
  • 273 235 232 219 1/100 0 1 affleurements 231 US 2001 Fig. 3. Saint-Glen, La Touche ès Pritiaux 2020 : plan général des vestiges 4,00 m 5 m roche saine vase enterré roche altérée dépôt de haches 2. 3. Fouille manuelle La plupart des faits ont été fouillés par moitié
  • limon sableux brun clair, peu compact, avec inclusions d’arène du substrat, hétérogène 1/400 0 1 5 m 4,00 m 231 205 107 234 209 F 234 E B 208 234-2 limon argileux gris-brun sombre, avec inclusions d’arène du substrat C 233 D 233 207 A 273 233-2 limon argileux gris
  • 222 233 208 224 207 221 273 245-2 235 232 219 1/400 245-3 0 1 245-4 231 5 m 4,00 m 237 245-2 limon sableux brun sombre, peu compact, homogène 245-3 limon brun-noir charbonneux et cendreux, 241-2 241-3 peu compact et hétérogène 245-4 substrat remanié 1/20 0
  • 107 223 136 218 137 236 101 216 115 S 102 104 138 210 217 209 103 234 222 233 208 224 220 205 115 E 105 1/20 207 221 0 coupes 273 235 232 219 0,5 m 1/400 0 1 231 5 m 4,00 m Fig. 23. Plan et coupes du secteur nord-ouest 25 limon brun sombre meuble
  • 11 22 238 23 239 202 25 24 21 259-2 122 141 237 127 115 203 140 139 106 107 223 136 218 137 236 101 216 115 S 102 104 138 210 217 209 103 234 222 233 208 224 220 205 115 E 105 1/20 207 221 0 coupes 273 235 232 219 0,5 m 1/400 0 1 231
  • a apporté des éléments supplémentaires sur son architecture. La tranchée 115 s’avère être segmentée et présenter des comblements différentiels plutôt longilignes que ponctuels. Ces segments peuvent témoigner de « pans » de mur en terre, les poteaux laissant peu de traces comme, par
RAP02969.pdf ( Éléments pour une nouvelle approche de l'âge du bronze en Bretagne : le cadre chronologique et les formes de l'habitat. rapport du projet collectif de recherche 2013)
  •  d’ensembles suffisamment  importants et nombreux pour proposer un premier séquençage des productions sur la base des formes  et  des  thèmes  décoratifs.  Des  datations  14C  sur  les  suies  ou  les  caramels  de  cuisson  présents  à  la  surface des vases viennent préciser cette
  •  la région – sont nombreuses et permettent surtout d’aborder la question des formes, des  rythmes de l’habitat et plus largement la question de l’occupation du sol et des espaces de production.  Les  éléments  actuellement  exploitables  comprennent  à  la  fois  des  architectures
RAP00207.pdf (LARMOR-BADEN (56). île de Gavrinis. le tumulus. rapport de sauvetage programmé.)
  • phases, du 29 mars au 17 avril et du 30 août au 18 septembre. Ces six semaines de travail avec un effectif moyen d'une quinzaine de fouilleurs représentent un total de près de 400 journées de travail ef- fectif sur le terrain. Ont participé au chantier à titre bénévole : . Mmes et
  • tessons isolés ou mais plus équilibré de fragments de vases plus important mais complètement écrasés, et lithique ou la encore le dêbitage sur dreikanters de quartz est majoritaire. - 13 - IV - DESCRIPTION SOMMAIRE DU MOBILIER MGLE_SUD (Zones N6-N7) Outre des tessons gallo
  • périphérie (zone L9). On y note particulièrement de nouveaux importants fragments d'amphores républicaines et des tessons de plusieurs vases en sigillée rouge vif, sans décor conservé. 2- A la base du cairn et dans le vieux sol, au pied du parement ou à peu de distance en avant : - Une
  • concentration de tessons néolithiques plus ou moins broyés semblant appartenir à plusieurs vases à la limite N7 et N8. La pâte est d'épaisseur variable selon les fragments (4 à 9 mm) avec dégraissant sableux fin, couleur noirâtre dans l'épaisseur mais beige à rosé en surface. Aucun élément
  • , avec forts coups de lissage fruste (fiche 24). - Vase écrasé mais reconstituable un peu plus au Sud ; ouverture légèrement rétrécie, bord éversé à lèvre arrondie, fond légèrement aplatie. La forme est assez caractéristique du "type Carn", ce qui est confirmé par la présence d'un
  • ). - Fragment de fond aplati d'un assez grand vase à paroi épaisse (8 mm) mais pâte fine et bien lissée, gris-beige dans toute l'épaisseur (fiche 31). - Série d'une dizaine de menus tessons non raccordables, mais paraissant appartenir à au moins trois vases différents, mais aucun
  • été : - Une quasi-certitude quant à l'architecture du monument et l'unicité de sa conception centrée sur un dolmen unique (a la différence de la plupart des grands cairns armoricains qui sont le résultat d'accrescences et de remaniements) . Ces renseignements d'ordre architectural
  • approche chronologique et culturelle de la vie du monument. La découverte, là encore, d'une fréquentation antérieure à la construction d'au moins certains éléments de la façade puisqu'au moins une des fosses reconnues est engagée sous l'angle est du cairn. - La découverte d'un vase
  • proche du type "Carn" pour la phase de fréquantation. - La datation des pieux de bois pour la phase d'abandon au Néolithique final:
  • charbonneuse au pied du parement. Angle Est - Fouille du vieux sol entre les deux parements de façade : le surcreusement du substratum passe sous le 1er parement dans la partie Est. 1932 LARMOR-BADEN - Gavrlnis 1982 LARMOR-BADEN - Gavrlnis (Morbihan) . Vase à décor en "moustaches
RAP03935 (LANDIVISIAU (29). Parc d’activités du Vern : occupations encloses du second âge du Fer. Rapport de fouille)
  • bâtiment ovalaire sur poteaux et tranchée de fondation ont été identifiés à l’intérieur de cet espace. La découverte originale réside dans la mise au jour d’une fosse quadrangulaire dans laquelle 16 vases, dont la plupart archéologiquement complet, on été retrouvés. Des comparaisons
  • Vases en cours de fouille (fosse F400). Cliché : M. Quillivic © Éveha, 2020 LANDIVISIAU (29), Auteurs MARINE GOURMELON (DIR.), MÉLANIE DEMAREST, KLET DONNART, MARINE LAFORGE, OCÉANE LIERVILLE, ANNE-MARIE LOTTON, MANON QUILLIVIC, SANDRINE PARADIS-GRENOUILLET RAPPORT FINAL
  • cohérents qui ont été mis au jour dans l’enceinte de cet enclos. Seuls deux greniers sur 4 poteaux, ainsi qu’un bâtiment de forme ovalaire, combinant une architecture mixte sur tranchée de fondation et poteaux, ont été identifiés dans le quart nord-est de l’enclos. La structure originale
  • associée à cette phase concerne la découverte d’une fosse quadrangulaire (F400) presque carrée, au sein de laquelle 16 vases, pour la plupart archéologiquement complet, ont été disposés. Ce corpus est remarquable par la qualité de sa fabrication et la diversité des formes évoquant le
  • the west of the celtic site. During the following until the second half of the XXth century, this road is still in use. The site brings new elements to the recent archaeological problematic in Brittany on rural settlements during the Iron Age. Its discovery is a real contribution since
RAP03327 (PLENEE-JUGON (22). Les Touches, projet RD 59. Rapport de fouille)
  • DES CÔTES-D’ARMOR (22) PLÉNÉE-JUGON - Projet RD59 “Les Touches” Rapport d’Opération d’Archéologie Préventive Illustration de couverture : Vases entiers en dépôt découvert dans la nécropole. Clichés : A. BLANCHARD Sous la direction de Mohamed SASSI Avec les contributions de
  • ). Coupe stratigraphique longitudinale (éch. : 1/40). DAO : A. Blanchard et A. Dufournet. Figure 45 : Photos des coupes stratigraphiques, SP1139. Clichés : A. Blanchard et A. Dufournet. Figure 46 : Photos en plan du démontage 1, 2, d’un vase en place et de la fin de fouille, SP1139
  • 3D). Figure 52 : Plan de la double enceinte ENC1018 et ENC1020 (éch. : 1/400). DAO : J. Ménager et L. Cure. Figure 53 : Relevés en coupe de l’enclos interne ENC1020, FO1345-FO1270 (éch. : 1/20). DAO : L. Cure. Figure 54 : Photos de l’enclos interne ENC1020, jonction entre FO1270
  • Céramique, Vase entier en dépôt SP1124, US1638. Clichés et DAO : A. Blanchard. Figure 158 : Mobilier céramique, 1 : SP1139 ; 2 : SP1126 ; 3 : SP1128 ; 5 à 6 : SP1132. Clichés et DAO : A. Blanchard. Figure 159 : Mobilier lithique, 1 : armature percante à pédoncule et ailerons SP1115, US
  • . Coupe nord-ouest - sud-est Coupe sud-est - nord-ouest Plénée-Jugon (22) Les Touches _ projet RD59 2014 - 141 Coupe sud-ouest - nord-est Coupe nord-est - sud-ouest 224 Figure 46 : Photos en plan du démontage 1, 2, d’un vase en place et de la fin de fouille, SP1139. Clichés
  • : A. Blanchard et A. Dufournet. Fin de fouille Démontage 2 Plénée-Jugon (22) Les Touches _ projet RD59 2014 - 141 Vase en place Démontage 1 1 3 2 4 5 Plénée-Jugon (22) Les Touches _ projet RD59 2014 - 141 6 Figure 47 : Photos de détails des blocs 1 à 3 : SP1115, 4 : SP1121, 5
  • /400 20 m Figure 52 : Plan de la double enceinte ENC1018 et ENC1020 (éch. : 1/400). DAO : J. Ménager et L. Cure. 235 236 0 éch. 1/20 S PT 1190-1 S PT 1541-1 Plénée-Jugon (22) Les Touches _ projet RD59 2014 - 141 1m 1544 1547 1530 1532 FO1270 SDS1190 SE PT 1530-1
  • ....................................................................................................................................129 3.7.4 Synthèse et conclusion.......................................................................................................................................................131 3.7.4.1 Architecture funéraire
  •   Architecture funéraire - Tombe en fosse - Dépôt - Céramique - Technologie lithique - Âge du Fer (second Âge du Fer) - La Tène - Enclos - Habitat rural - Bâtiment agricole - Structure agraire - Maison - Fosse - Foyer - Souterrain - Atelier métallurgique - Artisanat - Céramique - Outil
  • - Meules - Géologie - Anthracologie Chronologie : iiie s. av. J.-C. au milieu du ier s. av. J.-C. Peuples et cités : Coriosolites - Corseul - Fanum Martis Keywords : Late Neolithic - Bell-Beaker culture - Early Bronze Age - Necropolis - Burial - Funerary architecture - Pit grave
  • quadrangulaires aux angles arrondis. Toutes ne possèdent pas la même orientation ni les mêmes dimensions. Aucun ossement humain n’est préservé, limitant la perception des gestes funéraires. Néanmoins, les structures présentent des architectures variées (coffre, coffrage, architecture composite
  • ou non, condamnation des structures, marquage au sol), qui plaident en faveur d’inhumations (individuelles ?). Les éléments constitutifs des architectures ont tous été extraits localement. Le mobilier est rare ; si l’on excepte deux récipients complets issus chacun d’une sépulture
RAP02402.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniforme. rapport intermédiaire 2008 de fp 2007-2009)
  • -EnvironnementTélédétection-Géomatique, L E T G UMR 6554 BRETAGNE*? , V I V A N T E ^ SEPNB Q, SOMMAIRE SOMMAIRE 2 REMERCIEMENTS 7 FICHE SIGNALETIQUE 9 LISTE DES PARTICIPANTS 10 I - RAPPORT FINANCIER 2008 12 A - INTRODUCTION B - ELEMENTS DE SYNTHESE C - ANALYSE DES VARIATIONS POSTE A POSTE 1
  • , l'équilibre semble presque parfait entre dépenses et budget, il faut noter que certaines petites dépenses (frais d'envoi, reprographie, impressions...) n'ont pas été prises en compte et par conséquent ne seront pas remboursées. B - ELEMENTS DE SYNTHESE Financement : 2005 : - Conseil
RAP03974 (QUIBERON (56). Le Manémeur. Redécouverte d'un monument mégalithique néolithique sur la côte sauvage de Quiberon)
  • pour ses abondantes architectures mégalithiques, non funéraires (pierres dressées groupées ou non) ou funéraires (dolmen, tertres, tumulus…) qui ont été implantées sur ce territoire entre le début du Ve millénaire av. J.C et la fin de la Protohistoire. La très grande variété
  • des terrassements récents a cependant contribué à enrichir le corpus des architectures funéraires et non funéraires régionales. C’est dans cette dynamique scientifique que doit se placer la fouille du site du Mané Meur à Quiberon. En effet, bien que n’étant pas conservé en
RAP02005.pdf ((29). le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • laboratoire de Lyon. Il a donné une date de 6675 +/- 55 BP, soit 5707-5483 cal. B.C (Lyon-2267 (Poz)). Cette date correspond bien à celles déjà obtenues par Olivier Kayser sur ce site mais son principal intérêt est d'être accompagnée d'autres dates sur coquilles, prélevées au même endroit
  • Plouvien Kerliézoc Finistère Plomeur Beg-anDorchenn 8805 B.P. +/-60 8202 à 7613 Lyon OxA cal B.C 1912 noisettes 8780 +/- 90 8227 à 7596 Lyon- 19 11 B.P. OxA cal B.C 6485 +/- 50 5513 à 5325 B.P cal B.C. 6675 +/- 55 5707 à 5483 Lyon-2267 B.P. (Poz) cal B.C. Noisettes Charbon