Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1017 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00568.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • ; the cadastral work allows total reconstruction of the early rà neteenth- century ] andscape and is of parti cul ar value for the fieldwork programme (Asti 11 and Davies 1982, 1983, 1984, 1985, 1986, 1987)." The 1988 season involved sample excavation of parts of seven fields (B409, A92, A31
  • . The square T36 was excavated in the same way as H 145 and A92 in 1986: a 5% sample was taken for sieving to check recovery rates and l'iand tools were used (Asti 11 and Davies, 1987). The excavation took 85 working days, with a team of five. Trench 36 The plough soi 1 (1) was excavated
  • material was obtained from T29 (as was reflected by the results D -f the total collection) but more Roman pottery was found. Time ran ont and the sites had to be backfilled at the point, when ditches were recognised (Asti 13. and Davies 1987, 118-21). In 1988 the excavation was resumed
  • that this ditch was filled (and perhaps eut) at a later date than ditches 5 and 10. Indeed it may have been filled during the 9 destruction o-f the buildings. Comment The fabric and forms of the pottery, similar to the material from HSO (excavated in 1986: Asti 11 and Davies 1987, 120-1
  • to the cadastral settlement pattern. The excavation method was the same as that used on K446 in 1986 (Asti 11 and Davies 1987, 112-13). A lm-wide trench was eut by machine from the ridge down the slope so that it went through the tile concentration and sectioned the earthworks (T39
  • Asti II and Davies 1985, 90-5; and below, D153) . With the exception of the features at the bottom of the slope which are associated with modem attempts at drainage, the pottery suggests that ail the pits and ditches ware filled in or after the first and second centuries AD
RAP00566.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • y managed landscapes associated with pet i ts further investigation because such château;-: , also warrant areas tend more traces of earlier landscapes. to préserve Add i t i on al 1 in some parts cadastral land— use, naming and road suggest. former settlement sites (Asti 11 p
  • absorbing 42 working days. Two 6m squares were excavated (see fig. G), One, T3, was located on the highest part of the field, where surface prospection had identified both large amounts of pottery and concentrations of phosphates (Asti 11 and Davies 1983s 16, 18). The second, T4
  • by the early post médiéval period (Asti 11 and Davies 1985s 92-5, 97)» If the occupation in T4 is prehistoric then it is the first of its kind for the? région and has important implications for survey work» Its low-lying position, in a wet valley bottom and sealed by 70cm of colluvium
RAP01486.pdf ((29). pays du Léon. région des Abers. rapport de prospection inventaire)
  • Yvan PAILLER RAPPORT DE PROSPECTION INVENTAIRE — CAMPAGNE 1997 — • Liste des sites et indices de sites • Inventaire du matériel poli v Coordonnées 1 ^ambert < n° de carte ( Commune Jeu-dit ] Nombre c l'objet* 1 Matériaux < Jbjets remarquables Remarques 0417 ET Top
  • d'outil poli, 1 éclat d'outil poli, 1 ébauche de H.P., 1 polissoir pour aiguille(?), 8 »rattoirs sur entame, 1 grattoir sur éclat, plusieurs éclats retouchés, 1 percuteur Ploumoguer Brentercti 3 X = 74,550 Y = 1101,050 105 SX : 92, Fibro : 7, FL : 3, Dol type Brenterch : 1,QZ: 1
  • 1 pointe à pédoncule et ailerons (Bronze ancien), 1 frag. de céramique 1 tranchante, 2 pièces en fibro. polie, 1 racloir, 2 serçoirs, 1 pièce à coche, 7 frag. de lames ou lamelles retouchées, 6 éclats retouchés, 3 grattoirs, 1 percuteur Plouarzel Kervéatouz 6 X = 78,250 Y
  • faces porte un poli miroir, 1 coche, 3 grattoirs, 1 lame retouchée, 1 troncature, 1 pièce esquillée Plouarzel Keraponson 1 X = 78,900 Y = 1108,200 18 SX: 18 1 tranchante, S éclats retouchés Plouarzel Keraponson 2 2 SX: 2 Plouarzel Kerdeniel X = 78,950 Y - 1108,00 X
  • lames ou lamelles, 2 éclats retouchés et un percuteur Plouarzel Porsmoguer 1 X - 73,800 Y = 1103,750 21 SX: 21 4 nuclei, 2 grattois, 4 éclats retouchés, 1 pièces esquillée Plouarzel Porsmoguer 2 X = 73,800 Y = 1103,600 5 SX : 4, Fibro. : 1 1 talon pointu de hache poli, 1
  • coche, 1 fragment de fond de poterie Ploumoguer ICermergant 2 X = 74,500 Y = 1095,500 22 SX : 17, FI. : 3, Fibro. : 1, QZ : 1 lamelle à coche, 1 perçoir, 1 éclat à coche, 1 1 éclat retouché, 1 frag. d'objet poli Ploumoguer Lanfeust Keralan X = 76,400 Y = 1099,800 42 SX : 40
  • , Fibro. : 1, indéterminé : 1 ciseau poli, 1 frag de lame retouchée, 1 pièce à 1 double coche, 1 perçoir, 1 coche, 1 éclat lamellaire retouché Ploumoguer S erres-Le Portzic X = 78,000 Y - 1101,800 22 SX: 22 1 tranchante trapézoïdale à double troncature concave, 1 grattoi sur
  • en QZ orangé Champ quasi-illisible, mais dans lequel ont déjà été trouvés plusieurs haches polies et du silex taillé 1 grattoir sur entame Nul doute que nous soyons en présence d'un petit affleurement de sillimanite < = 77,900 Y = 1103,100 ] 'loumoguer 0417 ET Top 25 SX: 7
  • bords portent des retouches directes Ploumoguer Cosquer X = 80,900 Y = 1103,900 8 SX : 7, Fibro. : 1 1 frag. d'objet poli, 1 grattoir brûlé sur entame, 1 frag de grattoir, 1 lamelle micro-retouchée Ploumoguer Casteliouas X = 77,450 Y = 1102,650 11 SX : 10, ind. : 1 1
  • . = 76,700 Y = 1108,750 59 SX : 55, Fl. : 1, QZ : 1, Dol. iype A : 1, ind. : 1 1 talon pointu de H.P., 1 frag de poignard brûlé, 1 galet dnt une des aces est plane quasi-polie miroir et dont une des extrémités a été >ercutée, 2 percuteurs, 3 grattoirs sur entame, 2 perçoirs, 5 coches
  • , 6 éclats retouchés dont un en silex d'importation provient vraisemblablement d'une hache polie, 2 tessons de céramique dont un Tagment d'anse décorée Kerdidreux 2 X = 76,800 Y =1108,750 17 SX: 16, QZ: 1 1 grattoir sur entame, 1 grattoir sur éclat, 1 coche, 1 pièce esquillée
  • 1 atéralement, 1 éclat à coche, 1 grattoir sur 1 amelle, 1 frag. d'objet poli (?) : !2 SX : 18, Fibro. :4 '. X = 82,300 Y - 1099,850 57 SX : 54, Fl. : 2, Fibro. : 1 ■Ceruzas X = 83,950 Y - 1 100,800 1 SX : 1 Plouzané Kergoff X - 84,550 Y = 1100,450 47 SX : 46, FL
  • coche Saint-Renan Kerhastel X = 83,950 Y = 1103,050 25 SX : 23, Fl. : 1, Fibro. : 1 1 ébauche de pendeloque polie, 1 éclat retouché, 1 pièce à trois coches retouchée de partout, 1 grattoirs, 2 raclettes Saint-Renan Pen-ar-prat X = 83,800 Y = 1103,000 138 SX: 130, Fl. : 5
  • Lanrivoaré Languéo X = 84,100 Y = 1106,800 8 SX: 8 1 grattoir, 1 éclat retouché, 1 lamelle retouchée Lanrivoaré Kemevez X = 83,400 Y =1107,200 12 SX: 12 1 pièce à deux coches, 1 lamelle retouchée, 1 grande troncature oblique sur lamelle, 1 frag. de microlithe poli par l'usure
  • frag. lame prox. tronqué et retouché latéralement en silex blond l monnaie de Napoléon III, 5 centimes, 1854 1 coche, 1 grattoir, 1 éclat micro-retouché Figure 4 : Inventaire et descriptif du matériel poli COLLECTION : N° 1 ABILY - Kervatous en PLOUGUIN Nature de l'objet
  • lâche polie (fig 42 ) Lieu et Commune de la trouvaille Kervatous PLOUGUIN Coordonnées Lambert Pétrographie Dimensions et Poids Dolérite du type A L = 9,9 cm 1= 4,3 cm e= • 2,1 cm P= , 140g Dolérite très . L= 9,9 cm altérée 1= 5,2 cm e= 2,2 cm P= 170 g L^olérite du type A L = 8,6
  • cm 1= 4,5 cm e= 2,3 cm P= 130 g Fibrolite marbrée L= 9,6 cm (verdâtre-brun1= 6 cm orangé) e= 2,3 cm P= 230 g 2 -lâche polie (fig- 42) Idem 3 ■lâche polie (fig.42) Idem 4 Hache polie (fig-42) Idem 5 Hache polie Idem Fibrolite Idem Fibrolite Idem Fibrolite (fig4,2
  • ) 6 Hache polie (fig4 2> ( 7 Hachette (fig .4'2) L= 1= e= P= L= 1= e= P= L= 1= e= P= 11,8 cm 5,6 cm 3,4 cm 330g 6,3 cm 4 cm 1,4 cm 70 g 4,4 cm 3 cm 0,7 cm 20 g Description Très beau poli - Une des faces est bombée, l'autre plate - Tranchant émoussé, de forme convexe
  • . Tranchant émoussé. Tranchant en bon état malgré des traces d'utilisation. Tranchant brisé et émoussé - Talon brisé Bord gauche brut - Trace de sciage bien nette sur le bord droit (non représentée par R. SANQUER). Face A : Très bien polie. Face B : Polissage superficiel. Anfractuosités
  • brutes. Talon et tranchant brisés. Surface érodée. Tranchant rectiligne. Surface érodée. Tranchant brisé. Figure 5 : Inventaire et descriptif du matériel poli COLLECTION : Anne-Marie et François BIZIEN - Lannoulouarn en PLOUGUIN Nature de l'objet Fragment de Hache polie (fig.43
RAP00567.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • of surface scatters Di scussi on Clearly the character of the surface material differs from transect to transect. Transects P and M had areas which produced a little pre-Roman pottery - as had Transect N - a phenomenon that is extremely rare in the core communes (Asti 11 and Davies 1986
RAP00626.pdf (BRENNILIS (29). Karaes Vihan. rapport de fouille préventive)
  • Historiques ~ Région : S f i ^ r A-b-rTeT Asti q ui-t és, Préhistorique s )' l W À V V d » Département V - . - C ommune % QÂr . ^ f Dept « U» \ J Co ! 0 IV n° du site -Lieu-dit Commune Site 0,0 J\\ Cujr\ (inventaire archéologique) Nature du gisement
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • ; in addition, environmental analysis and a survey of standing buildings is being undertaken. The larger study involves (amongst other éléments) analysis of documents, including the very detailed cadastral maps and records of the early nineteenth century (Asti 1 1 and Davies 1982a, 1982b
RAP00702.pdf (PLOUHINEC (29). Kersandy. rapport de fouille programmée)
  • f m Km$mm Araaaraent r e a è l a y e r l a plot: : : s*nictèr© terminal du tannino. parli© iniaote ©ai utilleée „¡asti© araaée« ''boto 19 - io oaira a Sté rooonetltao axftwdeeaaa du oaveaa et 1 e . da terra irotège loa atruotarea oonaorvóoe aar piace dano le ool
RAP00563.pdf ((56). l'arrondissement de Vannes. rapport de prospection inventaire)
  • , chacun de ces secteurs étant associé à un paysage particulier, comprenant de grands champs carrés, des allées bordées d'arbres, des plantations, des prairies, des viviers, des ruisseaux déviés de leur cours originel (Asti 1 1 et Davies). On doit, par ailleurs, prendre en considération
RAP01084.pdf (PLOVAN (29). Kergalan. rapport de fouille programmée)
  • de 1»ancien estuaire par une inlorotalaise (vol* section -X*X) creusé© dfms l'ancienne for asti on de g o i e t s taon s t i r i ene, efc passant pro- gressivement en -..i reo tien de if, .©r à une cote b »se s© xjutta* ohsût san» rupture de ¡.e.r.te notable h h (section T'Y
RAP00196.pdf (INZINZAC-LOCHRIST (56). Maison forte de Sainte-Geneviève. rapport de fouille programmée annuelle)
  • important mobilier notamment céramique. La fouille de cet ensemble exceptionnel de structures complexes et bien conservées promet beaucoup, notamment en ce qui concerne les modes architecturaux, l'organisation de l'espace et la vie quotidienne. - G. Asti 11 poursuit, à travers la
RAP01138.pdf (LANNEDERN (22). Bergam. rapport de fouille préventive)
  • hache polie en fibrolite de 7,8 cm de long, parcelle N° 431, section A 2 , Cadastre 1934, rénové 1963. Propriétaire : M . MAISONNEUVE, Bergam. (N° 5 sur le plan). 'I ~ Une hache polie en fibrolite de 7,5 cm de long (Le Goask commune de Scrignac) Propriétaire : M . MAISONNEUVE
  • , Bergam. - Une hache polie en dolérite Type A , parcelle(N° 533, section A 2 , cadastre 1934, rénové 1963. Propriétaire : M . MAISONNEUVE, Bergam. (N° 6 sur le plan). - Une hache polie cassée en dolérite Type A , parcelle N° 1.482,j section A2, cadastre 1934, rénové 1963. C.L. : 138,45
  • ; 86,80. \ VPropriétaire : M . Jean BRAS, Bergam Vras, Cj - Une hache polie cassée en dolérite Type A , parcelle 533, section A 2 , cadastre 1934; rénové en 1963 (N° 7 sur pie plan). Propriétaire : M . BRAS, Bergam Vras. qi/j^ fcJ, - Une hache en dolérite Type A très bien polie
  • de 8,2 cm de long trouvée à Coat Lethune en Cleguer (Morbihan) au bord du Scorff. Date de la trouvaille 1967-68. Propriétaire : M . BRAS, Bergam Vras. - Une hache polie de 3,5 cm de long pour 2,3 cm de large au tranchant,,en roche non identifiée de couleur noire ou marron par
  • tache. Très bien polie mais rongée à certains endroits. Le tranchant est net parcelle N° 469 section A2 cadastre 1934, rénové en 1963. Elle a été trouvée en haut de la parcelle. C.L. : 138,65 ; 86,90. Propriétaire : M . BRAS, Bergam Vras. - Une hache polie en dolérite Type A de 17 cm
  • de long. Elle a été trouvée près de Guernaléen en Yves OUERE, Croissant Lannédern. C^.L. : 137,8 ; 86,9. Propriétaire : M . Kergus, Lannédern. - Une hache polie en dolérite Type A de 14,5 cm de long. On y remarque des traces de chocs dues au passage des charrues. Elle a été
RAP01859.pdf (LILLEMER (35). l'enceinte néolithique. rapport de prospection thématique avec sondages)
  • , fragments de haches polies, fragment de meule, ciseau en dolérite et surtout une hache naviforme intacte dénotant dans ce contexte du néolithique moyen (parcelle 196). Par ailleurs, un secteur riche en scories de réduction du minerai de fer a été défini. Il indique probablement la
  • tessons est la teinte noire et la surface interne polie couvrant une pellicule de pâte beige ou grisâtre. Ce type est uniquement présent dans la parcelle 793. Le type 10 correspond aux tessons d'un même pot probable. La pâte beige est claire, d'aspect granuleux et rayable à l'ongle
  • °4). La grande majorité des tessons présente des surfaces lissées ou sommairement lissées et des exemples de régularisation à la main sur les faces internes. De nombreux fragments montrent aussi des surfaces polies avec arrachement en surface de dégraissant et valorisation des
  • gris-beige au noir. Elle est polie et des traces verticales de 1 à 4 mm de large sont visibles. La surface interne d'une teinte plus homogène marron foncé à noire est également polie et montre des traces horizontales ou légèrement en biais. Aucune trace de façonnage n'a été
  • l'intérieur. La surface externe varie du noir au beige en passant par des nuances de gris et de marron. Elle est polie et porte les traces de ce travail en biais proche de l'horizontal. La surface interne sommairement lissée est de teinte gris-beige à marron. La pâte, de type 2, présente
  • léger bourrelet externe (fig. S n°3) et est constitué d'une pâte de type 4, noire à marron contenant de très rares et fines paillettes de mica et du dégraissant de quartz épars d'une taille variant entre l'infra millimétrique et 2 mm. La surface externe est noire et polie, l'interne
  • d'épaisseur, est gris foncé et riche en mica très fin et en dégraissant de quartz anguleux et translucide d'une taille variant de l'infra millimétrique à 1 mm. La surface externe est noire et présente des zones polies ou lissées. L'interne, couverte de caramel alimentaire, est sommairement
  • lissée exceptée la lèvre qui est polie. - Un fragment d'un deuxième bol ou écuelle (fig. S n° 7) montre une forme largement ouverte, au diamètre maximal compris entre 17,3 et 20,3 cm légèrement réduit à l'ouverture. La lèvre irrégulière est légèrement aplatie. La pâte, proche du type
  • superposées. - Un troisième bol est représenté par un fragment de bord, montrant une forme légèrement refermée au col (fig. S n°8). Le diamètre d'ouverture est proche de 16 cm. La lèvre est légèrement arrondie et est matérialisée sur la face externe par un aspect poli. La pâte, de type 5
  • , marron-gris, montre rarement de très fines paillettes de mica et du dégraissant quartzeux infra millimétrique. La surface externe marron-noire est lissée, l'interne polie ou régularisée à la main humide. - Un tesson épais et arrondi traversé par une perforation correspond probablement
  • secteurs gris. Elle contient beaucoup de paillettes fines de mica et du dégraissant épars à rare de quartz millimétrique (rarement 2 mm) anguleux, translucide et mat. La surface externe est polie d'une teinte variant du gris-clair au beige-clair en haut du pot, au gris-foncé, noire sur
  • dégraissant dense de quartz anguleux, translucide ou mat, d'une taille allant de 3 à 5 mm. La surface externe est polie, noire sous la carène et beige au-dessus. La surface interne est noire et montre des traces de polissage verticales d'une largeur de 1 à 2 mm. - Un col de bouteille est
RAP00786.pdf (PLOUHINEC (29). rapport de prospection inventaire.)
  • tumulus de Kergoglé DIC, Mr TRIVI- exploitant au village voisin de Kerfendal vint nous signaler qu'il avait dans un de ses champs une curieuse pierre près de autrefois trouvé deux haches polies. malheureusement disparue. bliques de une à Plouhinec, La plus grande et laquelle
  • présence immé- diate de haches polies dans ce champ. treint attestant que longueur et assez le bloc a pu être préservé Comme il était gênant pour la culture il a été déplacé pour être exposé dans le petit jardin musée lapidaire entourant l'église de P louhinec . Ma lgré les
  • leviers n'a posé aucun problème L'intérêt de supposer que la les exemples Il montre un sont quand même raris- le finissage des haches polies ne se faisait pas en des endroits déterminés fixes mais que parfois des petis polissoir de fortune étaient utilisés pour un petit nombre
  • de haches. PLOUHINEC, d ' Ar Photo n° 2 à cuvettes Vouarm - Vue de la pierre au moment de son enlèvement Le dessus est strié par les socs de charrue mais les petites cuvettes polies sont visibles. Photo n° 3 - Une des ha ches polies trouvées prèsdelapierre d ' Ar Vouarm
  • . *çj 0 Dalle S 0W\ F î g . 1 - Plouhinec * Ar Vouarm Pierre à cuvettes en place dans son affleurement et une des haches polie trouvée à proximité.
RAP03402 (YVIAS (22). La Petite Tournée : environnement du cairn néolithique de Tossen ar Run. Rapport de diagnostic)
  • proximité immédiate, une hache polie a été découverte verticalisée, tranchant vers le haut, dans le même horizon limoneux. L’hypothèse d’une stèle et un dépôt néolithiques peut être prudemment formulée. Ces éléments étant possiblement liés au monument, ou du moins, pouvant être corrélés
  • Archivage des données 29 2 Les faits archéologiques 29 2.1 Les réseaux fossoyés 29 2.2 La dalle de la tranchée 1 30 La dalle 30 La hache polie 30 3 Conclusion Inventaires techniques 34 35 Inventaire des faits Inventaire du mobilier I. Données administratives
  • modernes ou contemporaines. En revanche, il faut souligner la mise au jour d’un bloc anthropisé, à environ 120 m du cairn de Tossen ar Run. Cette dalle de grès a été façonnée par des enlèvements et soigneusement régularisée par bouchardage. À proximité immédiate, une hache polie a été
  • Petite Tournée 50 m 102.25 102.50 10 2.5 0 N 5 2.2 10 10 2.5 0 10 10 2.50 2.7 5 0 3.0 10 0 10 3.2 102.75 5 10 103.00 3.5 0 10 3.75 10 3.2 5 Hache polie 104.00 Dalle ouvragée 104.2 10 3.5 0 5 104.5 0 5 3.7 10 0 104. 4.0 75 10 3 25 104. 105.00 2
  • limite de l’emprise du diagnostic. Le décapage a toutefois permis la découverte d’une hache polie verticalisée, tranchant vers le haut, dans le même horizon limoneux, à seulement deux mètres de la dalle. Là encore, aucune trace de creusement perceptible, ce qui confirme les
  • débitage initial du bloc, sans doute au moment de l’extraction. Mais les méplats ont tout de même été partiellement bouchardés pour les régulariser. La hache polie La hache est en dolérite. Elle n’est pas entière au sens strict, puisque son tranchant a été anciennement fracturé puis
  • façon dont le tranchant a été retravaillé pose question. Une cassure accompagnée d’enlèvements crée un biseau double, avec un angle très ouvert. Ces biseaux ont été partiellement polis et forment alors un pseudo tranchant. Celui-ci n’est toutefois clairement pas utilisable pour
  • immédiate, une hache polie a été découverte verticalisée, tranchant vers le haut, dans le même horizon limoneux. L’hypothèse d’une stèle et un dépôt néolithiques peut être formulée. Ces éléments étant possiblement liés au monument, ou du moins, pouvant être corrélés avec une topographie
  • culminant ici à 109 mètres et dominant tout le paysage environnant. II. Résultats Fig. 7 Hache polie découverte à proximité de la dalle. Crédit Stéphan Hinguant, Inrap Fig. 8 Hache polie découverte à proximité de la dalle. Crédit Hervé Paitier, Inrap 31 III. Inventaires
  • brun limon brun limon brun limon brun limon brun limon brun limon brun Mobilier 1 hache polie à prox, esquilles silex Datation Minute 1 1 1 1 Néolithique ? 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 III. Inventaires techniques 35 Inventaire du mobilier TR Fait 1 1 1 1 1 5 5 5 5 5
  • Description dalle de grès ouvragée hache polie esquille silex brulé esquille silex brulé tesson Datation Néolithique Néolithique Néolithique Néolithique Néolithique Sujets et thèmes Structure agraire Le diagnostic archéologique réalisé à La Petite Tournée n’a pas révélé d’occupation
  • anthropisé, à environ 120 m du cairn de Tossen ar Run. Cette dalle de grès a été façonnée par des enlèvements et soigneusement régularisée par bouchardage. À proximité immédiate, une hache polie a été découverte verticalisée, tranchant vers le haut, dans le même horizon limoneux
RAP01646.pdf ((29). mésolithique final et néolithique dans le Léon. rapport de prospection thématique.)
  • résultats du troisième stage de terrain L'Epipaléolithique Le Mésolithique Le Néolithique Carte de répartition des sites repérés lors du stage de terrain 1999 Etude de collections privées et publiques Une lame polie appartenant à Monsieur Yves Plouzennec trouvée au Reuniat (Plomelin
  • ) Une lame polie appartenant à Monsieur Tugdual Rouzic trouvée à Kerouant (Saint-Pabu) Etude d'une collection de matériel en fibrolite provenant de Kermorvan (Le Conquet) Contribution à l'inventaire des objets polies de la commune de Bodilis Nouvelles trouvailles autour de Kerizaouen
  • comme celui du plateau du Colledic (Saint-Nicolas du Pelem) dans les Côtes d'Armor. Néanmoins, ce site majeur peut être mis en relation directe avec les atelierscarrières de fabrication de lames polies en métadolérite du type A situés sur la commune de Plussulien. Aucune démarche
  • sémaphore (X = 77,500 - Y = 11 18,050), une pointe à dos courbe en silex et un tranchant de lame polie en quartz. Ces données viennent compléter nos informations sur ce lieu où ont déjà été repérés, à son extrémité, un locus mésolithique (moyen et final) et une plaquette de fibrolite
  • Plouédern) ou d'une lame polie, laissent supposer une occupation discrète de ce secteur. Etude de collections privées et publiques Une lame polie appartenant à Monsieur Y. Plouzennec trouvée au Reuniat (Plomelin) Je tiens à remercier N. Vigouroux qui m'a signalé l'existence de cette
  • parcelle qui, de mémoire d'homme, n'avait jamais été travaillée. C'est, semble-t-il, après avoir enlevé une dalle qu'il aurait repéré l'objet. S'agissait-il d'un bloc naturel ou de la dalle de couverture d'un coffre ? La hache polie se trouvait-elle en dessous ou dans les terres à
  • bords sont très équarris, les faces sont légèrement bombées, le talon est tronqué (Fig. 1). Toute la surface de la lame est d'un poli quasi-miroir à l'exception d'une partie du talon qui porte des traces de piquetage. Cet objet était en parfait état au moment de sa trouvaille, les
  • trois exemplaires, les deux autres font partie de la collection Du Chatellier déposée au Musée des Antiquités Nationales. Par sa forme générale, la hache présentée ici se rapproche d'une des lames polies du tumulus Saint-Michel (Carnac), mais elle en diffère par sa section (Herbaut
  • appartenant à Monsieur Tugdual Rouzic, trouvée à Kerouant (Saint-Pabu) Cet objet nous a été signalé par Yohan Sparfel. Il s'agit d'une lame polie découverte il y a huit ans par T. Rouzic à Kerouant, Saint-Pabu. De mémoire d'homme, la parcelle qui a livré cette pièce n'avait été cultivée
  • , présentant une couleur plus foncée que la terre alentour. Cette lame polie triangulaire en parfait état de conservation est de couleur marron jaunâtre, sans qu l'on puisse en tirer aucune indication sur la nature de la roche. L'analyse pétro graphique en sera réalisée ultérieurement. Ses
  • peuvent encore être observés ; certains ont néanmoins été polis, d'autres sont bruts et peuvent être confondues avec des anfractuosités. La lame est parfaitement polie - à tel point que l'on peut parler de « poli-miroir » - à l'exception toutefois de l'extrémité du talon. Plusieurs
  • mégalithisme, abritait au Néolithique, un atelier de fabrication de lames polies en fibrolite (Pailler, 1997). La sillimanite est présente dans la granodiorite de la Pointe des Renards (notamment sur l'Ilette) et dans les gneiss de Kerhornou, formations géologiques qui traversent la
  • pièces qui se répartissent de la manière suivante : 21 objets ou fragments d'objets polis et 17 matériaux bruts. La majorité du matériel provient de la parcelle 603, section H du cadastre qui se trouve sur la gauche de la route qui mène au phare (Fig. 1). Les coordonnées Lambert du
  • longueurs conservées des objets polis sont comprises entre 2,7 et 7,3 cm, trois d'entre elles mesurant plus de 5 cm. Les largeurs sont encore plus évocatrices de la petitesse du mobilier, un unique fragment de hache devait atteindre 4 cm de large. Il en est de même des épaisseurs : seul
  • un fragment dépasse les 2 cm, tous les autres étant inférieurs à 1 cm. Les dimensions modestes du mobilier poli sont à mettre en parallèle avec celles du matériel brut. Sur les 17 pièces dont nous disposons, composées de petits blocs, de plaquettes, et d'un galet, quatre seulement
  • caractéristique, ces objets, ou du moins le matériau dans lequel ils ont été façonnés, proviennent des affleurements de Lannoulouarn (Plouguin) où fonctionnait également un atelier de fabrication d'objets polis. C'est avec davantage de circonspection que l'on rattachera à l'atelier de
  • Lannoulouarn un fragment de ciseau (pl.III-5) et une plaquette polie (pl.III-1), également de couleur verdâtre. 1 . Je tiens à remercier O. Kayser (Conservateur au S.R.A.) qui a accepté de me confier le matériel en fibrolite pour étude. 2. Voir tableau en annexe. - Essai de
  • abandonnée en cours de fabrication, sur laquelle une seule face a été polie, le tranchant n'a pas été biseauté. Bon nombre des pièces de la série n'ont subi qu'un polissage partiel et dans certains cas, seul le polissage de la partie active de l'outil, c'est à dire le tranchant, a été
  • réservé aux lames polies dont la longueur est inférieure ou égale à 5 cm. Pour certaines pièces très petites, on emploiera le néologisme micro hachette (pUI-2). Par leur degré de finition et par leur état de fraîcheur, certains objets ressemblent davantage à des éléments de parure qu'à
  • des objets utilitaires (pl.I-2), Il n'est pas interdit de penser que des artisans aient joué sciemment sur le côté esthétique du facettage pour embellir certaines pièces. Quant aux deux plaquettes polies (pl.III-1; pl.IV-6), nous restons dubitatifs sur leur utilisation autant que