Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2842 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03284.pdf (éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne ; le cadre chronologique et les formes de l'habitat. Rapport de PCR 2015)
  • éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne ; le cadre chronologique et les formes de l'habitat. Rapport de PCR 2015
  • Compte‐rendu d’activité 2015 Projet Collectif de Recherche Eléments pour une nouvelle approche de  l’âge du Bronze en Bretagne  Le cadre chronologique et les formes de l’habitat  Stéphane BLANCHET (coordination), Vérane BRISOTTO, Anne‐Françoise CHEREL, Klet  DONNART, Muriel
  • Eléments pour une nouvelle approche de l’âge du Bronze en Bretagne 2 Projet Collectif de Recherche Rapport d’activité 2015  SOMMAIRE  LISTE DES PARTICIPANTS  p.5  1. LE PROJET INITIAL : quelques rappels p.7  2. L’ACTIVITE EN 2015 p.9  2.1 Typologie des céramiques de l’âge du
  •  Bronze final et du début du 1er âge du Fer (XIIIe ‐  VIIe siècles av. J.‐C.) par A.‐F. Cherel et O. Lierville  p.13 2.2 Typologie des céramiques de l’âge du Bronze moyen : premiers éléments de réflexion  par X. Hénaff  p.43 2.3 Le macro‐outillage à l’âge du Bronze dans le Massif
  •  Bronze :  p. 93 exemples d’analyses spatiales portées sur les enclos circulaires par E. Le Goff    2.6  Étude  archéo‐anthropologique  des  squelettes  de  l’âge  du  Bronze  en  Bretagne  par  L.  Tonnerre  p. 107 3. PRINCIPALES PERSPECTIVES POUR L’ANNEE 2016 P.133  DOCUMENTS
  •  ANNEXES  Le  Bronze  moyen  et  l’origine  du  Bronze  final  en  Bretagne  par  S.  Blanchet,  M.  Mélin,  T.  Nicolas et P. Pihuit  Le  macro‐outillage  lithique  sur  les  sites  de  l’âge  du  Bronze  armoricain :  quelques  hypothèses fonctionnelles pour aborder la notion
  •  d’artisanat par C. Hamon et S. Blanchet   FICHES D’ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE  3 Eléments pour une nouvelle approche de l’âge du Bronze en Bretagne                                                                                                       4 Projet Collectif de
  •   DONNART Klet  INRAP GO, UMR 6566 CReAAH  Céramologue, âge du Bronze et âge du Fer  ESCATS Yoann  INRAP GO  Responsable d’opérations  FAVREL Quentin  Université de Nantes  Etudiant en Master 2  FILY Muriel  CG 29  Attachée de conservation, âge du Bronze.  GABILLOT Maréva
  •   UMR 5594 ARTeHIS  Chargée de recherche, âge du Bronze.  GANDOIS Henri  Univ. Paris 1, UMR 8215  Trajectoires  Chercheur bénévole  Doctorant  GAUTIER Maurice  Univ. Rennes 1, UMR 6566 CReAAH Doctorant  Prospecteur aérien  GOMEZ DE SOTO José  CNRS, UMR 6566 CReAAH  Directeur
  •  de recherche émérite, âge du Bronze.  HENAFF Xavier  INRAP GO  HAMON Caroline  CNRS, UMR 8215 Trajectoires  Responsable d’opérations, Préhistoire récente/Protohistoire  ancienne.  Chargée de recherche, spécialiste du macrooutillage.  LE BIHAN Jean Paul  CRAF  Archéologue
  •  8215 Trajectoires  Céramologue, âge du Bronze  PAILLER Yvan  PIHUIT Patrick  INRAP GO, UMR 8215 Trajectoires  Responsable d’opérations, Préhistoire récente/Protohistoire  ancienne.  INRAP GO  Dessinateur  POILPRE Pierre  INRAP GO  Historien, Archéogéographie  QUILLIEC Bénédicte
  •   Ingénieure d’études, âge du Bronze.  SICARD Sandra  INRAP (siège), UMR 8215  Trajectoires  Univ. Paris 1, UMR 8215  Trajectoires  INRAP GO, UMR 6566 CReAAH  STEVENIN Claire  Education nationale  RIPOCHE Julien  Doctorant  Responsable d’opérations, Préhistoire récente/Protohistoire
  •  n’est bien sûr pas  figée et évolue en fonction des problématiques, des travaux mis en place mais aussi des besoins. La  trame grise signale les agents de l’Inrap bénéficiant de jours PAS.  5 Eléments pour une nouvelle approche de l’âge du Bronze en Bretagne 6 Projet Collectif
  •   précédentes.  Rappelons simplement qu’à partir des données disponibles en Bretagne, deux axes prioritaires ont, au  démarrage du projet, été définis :      construire  un  référentiel  chrono‐culturel  pour  l’âge  du  Bronze  régional  en  prenant  notamment  en  compte  la  typo
  •   aujourd’hui  de  reprendre  largement  la  question de la culture  matérielle et de la chronologie des sociétés de  l’âge  du  Bronze  régional.  Avec  le  développement  de  l’archéologie  préventive,  nous  disposons  effectivement d’ensembles suffisamment importants et nombreux pour
  •  Bronze. Ils serviront à préciser les marqueurs chronologiques et culturels.     fournir un premier référentiel sur les formes de l’habitat et l’occupation du sol.  En  lien  avec  le  thème  précédemment  évoqué,  l’étude  des  formes  de  l’habitat  nous  permet  bien évidemment de
  • du Bronze en Bretagne                                                                                                         8 Projet Collectif de Recherche Rapport d’activité 2015  2. L’ACTIVITE EN 2015 Dans le cadre de la programmation 2015, le PCR a été reçu favorablement
  •  rappeler qu’il  s’agit d’un prolongement tout à fait naturel de l’enquête nationale sur l’âge du Bronze pilotée par M.  Talon,  C.  Marcigny  et  L.  Carrozza  mais  aussi  d’autres  travaux  passés  ou  en  cours  (PCR  Bronze  en  Normandie, PCR Bronze Pays de La Loire…).   A l’instar
  •  principaux axes du projet et de dresser un bilan de l’activité 2015.   Les résultats de plusieurs travaux en cours ont par ailleurs fait l’objet de présentations :               ‐ Habitat Bronze final de Caudan (M. Levan)  ‐ Etude des enclos circulaires de Bretagne et Pays de la Loire (M
  •   Bronze,  fiabilisation  des  données  concernant  les  enclos  circulaires…).  Comme pour bon nombre de PCR, l’inventaire de la documentation disponible et le récolement des  données constituaient un préalable à la réussite du projet. Les premières années du PCR ont donc été
  •  leur représentativité, un travail  9 Eléments pour une nouvelle approche de l’âge du Bronze en Bretagne de hiérarchisation et d’analyse a donc été réalisé en parallèle. Le référentiel continu à être alimenté  en fonction des découvertes (diagnostics, fouilles) dont le rythme
RAP03340.pdf (PLONEOUR-LANVERN (29). Kersulec : Un dépôt en fosse du Néolithique moyen 2 et une occupation de l'âge du Bronze ancien. Rapport de fouille)
  • PLONEOUR-LANVERN (29). Kersulec : Un dépôt en fosse du Néolithique moyen 2 et une occupation de l'âge du Bronze ancien. Rapport de fouille
  • Fouille archéologique Rapport d’opération PLONEOUR-LANVERN (Finistère), Kersulec Un dépôt en fosse du Néolithique moyen 2 & une occupation de l’âge du Bronze ancien sous la direction de Yvan Pailler 0 Inrap Grand Ouest Décembre 2016 5 cm Fouille archéologique Rapport
  • d’opération 29 174 Code INSEE PLONEOUR-LANVERN (Finistère), Kersulec Un dépôt en fosse du Néolithique moyen 2 & une occupation de l’âge du Bronze ancien - Yvan Pailler SRA 2015-206 Lambert 93, cc48 F111688 n°- Arrêté de prescription Système d’information Code Inrap Entité
  • du Néolithique moyen et de structures d’un habitat de l’âge du Bronze ancien (H. Seignac) 55 1.2.4.1. Introduction 55 1.2.4.2. Matériel et méthode 55 • Principe de l’étude anthracologique 55 • L’examen dendrologique 57 1.2.4.3. Analyse anthracologique des
  • échantillons des occupations Néolithique/ âge du Bronze ancien 57 • Résultats d’analyse 57 • Interprétation paléo-écologique 57 -Quel environnement boisé exploité ? 58 -Comparaisons 59 1.2.4.4. Conclusion 60 60 62 62 62 65 69 70 71 73 73 77 77 78 83 83 84 2
  • diagnostic (fig. 29) Des objets du Néolithique réemployés à l’âge du Bronze Une occupation de l’âge du Bronze ancien De rares éléments de chronologie relative Deux tombes Une occupation domestique Un petit bâtiment Une construction légère, un possible atelier 86 2.3.3.3. Quelques
  • • Description des échantillons 113 • Conclusion 114 2.3.4.2. Le mobilier céramique de l’âge du Bronze ancien (T. Nicolas) 114 • Présentation générale 114 • Catalogue par contexte de découverte 119 • Aspects technologiques 119 • Aspects typo-chronologiques 119
  • creuset, indice de métallurgie du bronze (iso 65). 122 - Description 124 - Approche technologique 126 - Indices d'usage et d'intensité de l'activité métallurgique du creuset 126 - Comparaisons régionales et extrarégionales. 128 - Une métallurgie ancienne dans le nord
  • - Outillage 143 • Comparaisons 145 2.3.5.2. L’outillage macrolithique de l’occupation de l’âge du Bronze (V. Brisotto, C. Hamon avec la collaboration de J. Rolet et Y. Pailler) 145 • Les matières sélectionnées pour le macro-outillage 145 • Analyse technologique et
  • sites de l’âge du Bronze armoricain 166 • Conclusion 167 3. Synthèse et discussion 167 3.1. Un dépôt en fosse original au Néolithique moyen 167 3.2. Les occupations du Bronze ancien 167 - Deux tombes du Bronze ancien 168 - Une occupation domestique 168 - Le
  • ) 222 - Néolithique 222 - Âge du Bronze 228 Inventaire des silex et des quartz taillés (C. Nicolas) I. Données administratives, techniques et scientifiques 8 Inrap · RO de fouille PLONEOUR-LANVERN (Finistère), Kersulec Fiche signalétique Localisation Région Bretagne
  • Âge du Bronze Urbanisme Habillement Ancien Maison Trésor Moyen Structure urbaine Monnaie Recent Foyer Verre Âge du Fer Fosse Mosaïque Hallstatt (premier Âge du Fer) Fossé Peinture La Tene (second Âge du Fer) Sépulture Sculpture Grotte
  • pétro-archéologie des céramiques Analyse pétrographique des céramiques de l’âge du Bronze Théophane Nicolas, Inrap Céramologue Etude typo-technologique de la céramique néolithique et âge du Bronze Clément Nicolas, Post-doctorant Fyssen, UMR 8215, Trajectoires Spécialiste
  • lithicien Etude typo-technologique des silex taillés et exploitation base Bronze funéraire du Finistère Yvan Pailler, Inrap Spécialiste lithicien, assistant d’étude et d’opération Coordination scientifique et rédaction Hervé Paitier, Inrap Photographe Prise de macro-photos de
  • plus plausible. La deuxième période correspond à une occupation de l’âge du Bronze ancien installée dans un méplat. Dans un premier temps, deux tombes (un coffre et une tombe en fosse) sont creusées sur le site ; ces structures bien connues à l’âge du Bronze ancien en Basse Bretagne
  • le sens d’une modeste unité d’habitation même si l’absence d’outils de mouture pose question. La découverte sous le possible atelier d’un creuset ayant servi à fondre du bronze ainsi que quelques outils en pierre correspondant au travail du métal depuis le concassage / broyage du
  • avril 2015 ; VU l'avis de la commission interrégionale de la recherche archéologique en date du 24 juin 2015. CONSIDERANT que le diagnostic a mis en évidence des indices du Néolithique moyen sous la forme d’une probable tombe en fosse, et des occupations de l’âge du Bronze ancien
  • « Kersulec » à Plonéour-Lanvern (29) Des occupations rurales du Néolithique et de l’âge du Bronze Projet scientifique d’intervention Par : Michel Baillieu, Adjoint scientifique et technique Région Bretagne 27 I. Données administratives, techniques et scientifiques SOMMAIRE Préambule
  • Inrap · RO de fouille PLONEOUR-LANVERN (Finistère), Kersulec Préambule L’opération de fouille préventive vise à l’étude scientifique des vestiges d’un site d’habitat attribuable à la période du Néolithique moyen et de l’âge du Bronze ancien menacés de destruction par un projet de
  • – 29 334 Quimper Cedex Contexte actuel Nature archéologique Milieu rural Tombe en fosse du Néolithique moyen et habitat de l’âge du Bronze ancien Date de remise des offres au plus tard le : Arrêté fouille Site n° (n° patriarche) Date du projet : 18 septembre 2015 N° 2015-206 du
  • d’intervention présenté ici répond à la prescription de fouille édictée par le Service Régional de l’Archéologie (DRAC Bretagne). Il concerne la fouille de deux ensembles distincts : - Une structure en fosse attribuable au Néolithique moyen (ensemble 1) Une occupation de l’âge du Bronze
RAP02688.pdf (MOREAC (56). rd 767, déviation de Locminé, échangeur du Barderf, tranche 1. rapport de diagnostic)
  • modernes Protohistoire Age du Bronze Anci en Moy en Récent Age du Fer Hall st att X La Tène Epoque contemporaine Ere industriel le  Edifices publics Edifices religieux Edifice militaire Bâtiment commercial Structurefunéraire Voirie Hydraulique Habitat rural Villa
  • Inféri eur Moy en Supéri eur Mésoli thique et Epi paléol ithique Antiquité Romaine République romaine Empire romain Haut Empire (jusqu'en 284) Bas Empire (285 à 476) Néolithique Anci en Moy en Récent Chal col ithique Moyen Age Haut Moy en Age Moy en Age Bas Moy en Age Temps
RAP02881.pdf (BREST (29). ZAC de la Fontaine Margot : tumulus de l'âge du bronze. rapport de fouille)
  • BREST (29). ZAC de la Fontaine Margot : tumulus de l'âge du bronze. rapport de fouille
  • Thèmes : traces d’une occupation Néolithique-Bronze ancien, tertre funéraire de l’âge du Bronze ancien et foyers protohistoriques, foyers du haut Moyen Age, parcellaires modernes, aménagements et vestiges de la Seconde guerre mondiale Mots clefs : sur la chronologie : Néolithique
  • , Protohistoire (Bronze ancien, âge du Fer), haut Moyen Age, Epoque moderne, Seconde guerre mondiale sur la nature des vestiges mobiliers : céramique, lithique, charbon, fer (Seconde guerre mondiale) Lieu de dépôt temporaire du mobilier archéologique : Centre départemental de l’archéologie
  • BREST (FINISTERE - BRETAGNE) ZAC de la Fontaine Margot Tumulus de l’âge du Bronze Rapport final d’opération de fouille Arrêté de prescription de fouille SRA 2011-316 Arrêté d’autorisation de fouille SRA 2012-067 Muriel FILY (dir.) Klet DONNART, Bertrand GRALL, Gwenaëlle HAMON
  • -316 Muriel FILY (dir) 2013 Fily M. (dir.), Donnard K., Grall B., Hamon, G., Laforge, M., Melin, M., Querré, G., Pustuc’h, F., 2013, Brest (Finistère, Bretagne), ZAC de la Fontaine Margot, Tumulus de l’âge du Bronze, Rapport final d’opération de fouille. Le Faou - Quimper
  • foyer du Néolithique moyen ................................................................................................................. 29 2‐ Un habitat du Néolithique final‐Bronze ancien .................................................................................. 30 3
  • .........................................................................................................................................................56 C‐ Les occupations postérieures au tertre (Muriel FILY)........................................................... 57 1‐ Les structures du haut Moyen Age........................................................................................................... 58 1.1 Une
  • structures (excepté F13 et F35) ............................................................................... 94 4‐ Le mobilier céramique de l’âge du Bronze ........................................................................................... 95 4.1. La céramique des US 1001, 1002
  • 5.2. La céramique Bronze final/âge du Fer............................................................................................................ 100 6‐Synthèse
  • l’archéologie du Conseil général du Finistère dans le cadre de la réalisation de la ZAC de la Fontaine Margot à Brest a permis la mise au jour d’un tertre funéraire du Bronze ancien II. L’occupation du site commence dès le Néolithique moyen, avec la présence d’un petit foyer. Par la suite
  • , un habitat Néolithique final-Bronze ancien, mis en évidence par le mobilier découvert dans les terres du tumulus, s’est implanté non loin. Des outils lithiques ont permis de montrer que le métal était présent et travaillé sur place. Cet habitat proche a ensuite été raclé pour
  • construire le tertre. Ce petit tumulus abritait une sépulture à inhumation matérialisée par un coffre de bois. Aucun ossement n’y a été retrouvé, mais des traces de phosphore révélateur d’un corps ont été mises en évidence. Du mobilier céramique de l’âge du Bronze ancien a également été
  • haut Moyen Age comme l’attestent le probable 16 Conseil général du Finistère Centre départemental de l’archéologie Brest (29) – La Fontaine Margot Arrêté SRA 2011-316 Muriel FILY (dir) 2013 Tableau récapitulatif Chronologie Structures Néolithique Foyer : 1 Néolithique
  • finalBronze ancien Mobilier raclé lors de la constitution du tertre céramique, lithique Habitat Tumulus : 1 céramique, lithique Funéraire Tombe : 1 céramique Funéraire Protohistoire Mobilier Occupation Accompagnement rituel funéraire ? Foyers : 2 haut Moyen Age Moderne
  • Contemporain Interprétation Foyer : 1 Séchoir à grains ? : 1 céramique Occupation Fossés : 5 céramique antérieure dans le comblement lors de l’étalement du tertre Parcellaire Impacts d’obus et de munitions : 65 tranchée anti-char : 1 fer, bronze Seconde Guerre mondiale 17
  • l’intérieur avait fourni une datation à l’âge du Bronze ancien-moyen. Des blocs de quartz de calibre important avaient également été repérés dans l’emprise de ce tumulus. Un petit sondage avait été réalisé dans le tertre afin d’apporter des éléments de compréhension à son édification
  • , matérialisée par la présence d’un tumulus de l’âge du Bronze, en sommet de pente, dans la partie sud des parcelles DW 116 et 117, a fait l’objet d’un arrêté de prescription de fouille (arrêté SRA 2011-316) (fig. 1, 2 et 4). Cette fouille préventive de 3500 m2 a pour objectif « d’étudier
  • a révélé des indices mobiliers diffus dans les parcelles avoisinants la future ZAC témoignant d’une occupation probable de la préhistoire au Moyen Age (Galliou 1995, Galliou 2005, Galliou 2006, Le Goffic 1999, sources orales locales). De même, le diagnostic de Sophie Casadebaig a permis
  • , outre la découverte du tumulus de l’âge du Bronze, la mise au jour d’une occupation médiévale, et de nombreux indices de la Seconde guerre mondiale (Casadebaig et al. 2011). La mobilier prélevé a été nettoyé, identifié puis enregistré. 2-Le contexte géologique (Marine Laforge
  • les couches du tertre, ont permis de mettre en évidence le fait que les hommes avaient dû racler les terres d’un habitat proche légèrement antérieur pour édifier leur monument (études des spécialistes infra). Une occupation datée du Néolithique final au Bronze ancien est donc
  • - Bronze ancien. Hormis le mobilier découvert dans les terres du tumulus, et le petit foyer, aucune autre trace de ces habitats n’a pu être mise en évidence. Ils pouvaient se situer hors de la zone prescrite, et l’impact de la Seconde guerre mondiale sur ce secteur aurait pu les
RAP03191.pdf (PLECHATEL (35). Les Landes. Rapport de fouille)
  • d’accéder au plateau sur lequel sont implantés les grands bâtiments du Néolithique final de la Hersonnais, pourrait faire penser qu'il s'agit d'un aménagement en lien avec ce franchissement. La principale occupation étudiée est une nécropole en activité de l'âge du Bronze ancien au
  • Bronze moyen. Elle est constituée d'une série de structures funéraires alignées en bord de rupture de plateau selon un axe ouest-sud-ouest – est-nord-est. Plusieurs types d'aménagements ont coexisté (sépultures sous tumulus, cairns, sépultures simples ?) auxquels sont associées
  • funéraire, nécropole, sépulture sous dalle, tumulus, habitat, production métallurgique, réduction, enclos fossoyé, fossés parcellaires, foyers, fosses, trous de poteau, Néolithique Moyen et Final, âge du Bronze ancien et moyen, Moyen Âge. couverture PLÉCHÂTEL (35), LES LANDES
  • Bronze 1.2.2 Moyen Âge 7 1.3 Mots clefs 39 8 2 GÉNÉRIQUE DES INTERVENANTS 2 PRÉSENTATION DE L'INTERVENTION ARCHÉOLOGIQUE 8 2.1 Suivi administratif et scientifique 39 2.1 Contexte de l'intervention 9 2.2 Équipe de terrain 39 2.2 Rappel des éléments du diagnostic 9 2.3
  • aménagements du Néolithique moyen 3.1.2 Les aménagements du Néolithique final 3.1.3 Synthèse pour les occupations anciennes 28 5.2 Arrêté d'autorisation et de nomination 30 5.3 Compte-rendu de réunion avec le SRA du 26/09/2013 58 58 77 88 3.2 Les occupations de l'âge du Bronze 3.2.1
  • Les structures funéraires 3.2.2 Les aménagements associés 3.2.3 Synthèse sur les vestiges de l'âge du Bronze de Pléchâtel 31 5.4 Compte-rendu de réunion avec le SRA du 08/10/2013 93 93 95 3.3 Quelques vestiges protohistoriques récents 3.3.1 Le fossé F812 3.3.2 L'empierrement
  • 104 Arrêté de prescription 2011/147 du 18 juillet 2011 Arrêté d'autorisation de l'opération 2013/226 du 20 août 2013 Maître d’ouvrage Communauté de communes de Moyenne Vilaine et Semnon 1.3 Mots clefs Chronologie Néolithique moyen et final, âge du Bronze ancien et moyen, Moyen
  • contemporaine ; en raison de la découverte d'un complexe funéraire de l'âge du Bronze plus important que prévu, les objectifs de l'opération, initialement concentrés sur l'occupation médiévale, ont été recentrés sur les vestiges protohistoriques. Les premières traces d'occupation mises au
  • étudiée est une nécropole en activité de l'âge du Bronze ancien au Bronze moyen. Elle est constituée d'une série de structures funéraires alignées en bord de rupture de plateau, selon un axe ouest-sud-ouest – est-nord-est. Ce sont de deux à six sépultures (avec ou sans aménagement
  • potentielles sépultures isolées. À ces aménagement funéraires viennent s'ajouter les traces de diverses occupations domestiques, dont un bâtiment ovalaire et au moins une importante fosse de rejet de mobilier céramique de l'âge du Bronze. Ce type d'association n'est pas sans rappeler celle
  • observée sur d'autres sites armoricains, tels que Lannion (22) ou Domloup (35). Vu les perturbations de surface observée, les structures funéraires de l'âge du Bronze semblent avoir grandement souffert des occupations postérieures, notamment de la fin de la période médiévale, avec les
  • aménagements funéraire (tombelles ?). Si tel était le cas, étant donné le fait qu'elle s'intègre au sein de l'axe principal des sépultures de l'âge du Bronze, ces dernières pourraient indiquer la pérennité de cette nécropole, comme on a déjà pu l'observer au sein d'autres exemples
  • Pléchâtel s'est focalisée sur les deux ensembles mis au jour lors du diagnostic Inrap. Par conséquent, les informations récoltées et l'étude exhaustive des différents sites répertoriés sur la carte archéologique se sont principalement portées sur le Néolithique, l'âge du Bronze et la
  • période médiévale. 1.2.1 Néolithique et âge du Bronze En ce qui concerne les occupations anciennes à Pléchâtel, les nombreuses prospections pédestres et aériennes,ont permis de répertorier un peu plus d'une vingtaine de sites ou traces d'occupations néolithiques et/ou de l'âge du
  • Bronze. De manière générale, ceux-ci se présentent sous la forme de gisements de surface, mais aussi d'édifications de monuments mégalithiques tels que le « Menhir de Pierre Longue», haut de 4,80 m, autrement nommé « Menhir du Perrin » au lieu-dit le Guinois (n° EA : 35 221 0003) ; le
  • ) ; - La Ravillais sur le site de la Sourdouère (n° EA : 35 221 0056) ; - La Heraudière (n° EA :35 221 0070). En ce qui concerne l'âge du Bronze, le dépôt des Grandes Pièces au Val Dréo (n° EA:35 221 0049) est composé d'un lot exceptionnel de 15 bracelets en bronze, entiers ou
  • fragmentés, découverts sur les Landes de Bagaron, en limite de la commune de Bain-de-Bretagne. Ce dépôt unique témoignant d'une occupation certaine au Bronze Ancien a été découvert de façon éparse au hasard des différents travaux agricoles effectués à cet endroit. Sur la commune de Bain
  • -de-Bretagne, un tumulus de l'âge du Bronze aurait été découvert en 1983 au lieudit Le Fresne (n° EA : 35 012 0005). Les sites de La Loutrais aux Bignons (n° EA :35 012 0041) et celui du Bois Vert (n° EA : 35 012 0049), témoignent aussi d'une occupation du territoire dès l'âge du
  • Bronze. De plus, de nombreuses structures fossoyées attestées de cette époque sont répertoriées au sein de la carte archéologique. C'est notamment le cas des sites de La Lande (n° EA :35 012 00034, 35 012 0069) et de L'Émondais 2 (n° EA : 35 012 00027, 35 012 0073), où des vestiges
  • spécialiste de l'archéologie médiévale ayant une bonne connaissance de l'archéologie régionale, devant être assisté d'un céramologue médiéviste, d'un spécialiste de l'âge du Bronze et le cas échéant, d'un anthropologue de terrain. - Durée : 40 jours ouvrés avec une équipe constituée au
RAP02423.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2008)
  • été possible faute de données cadastrales. Le nombre des dépôts de fondeurs enregistrés (Age du Bronze et Age du Fer) et dépôts monétaires gaulois et gallo-romains passe de 1 à 7 par la localisation, plus ou moins précise, des signalements anciens. Les 3 nouveaux enclos répertoriés
  • confection de l'outillage lithique. Les gisements de surface du Néolithique/Age du Bronze ancien, ne livrent que peu d'artéfacts à l'exception du site de Trédudon en La Feuillée (EA n° 29 054 001 1). Les menhirs localisés sont au nombre de 15 auxquels il faut ajouter l'imposant monument
  • mésolithiques Gisements néolithiques Mégalithes Tumulus, tombes mégalithiques, coffres funéraires Gisements Age du Bronze Gisements Age du Fer Souterrains Stèles Dépôts Enclos Enceintes Gisements gallo-romains Mottes castrales Maisons fortes Habitats médiévaux désertés Châteaux Objets isolés
  • Allée couverte Tumulus Enceinte Tombe mégalithique Stèle funéraire Dépôt Motte castrale Tumulus Tumulus Menhir Enceinte Dépôt de fondeur Menhir Enceinte Tumulus Tumulus Chronologie Age du Bronze Age du Bronze Gallo-romain Age du Fer 2 (?) Indéterminé Moyen-Age Néolithique Moyen-Age
  • Age du Bronze Age du Bronze Moyen-Age Moyen-Age Moyen-Age Indéterminé Moyen-Age Indéterminé Gallo-romain Néolithique Age du Bronze Indéterminé Age du Bronze Moyen-Age Mésolithique Indéterminé Age du Fer 2 Age du Bronze Age du Bronze Néolithique Age du Bronze Indéterminé Age du
  • Bronze Age du Fer Age du Bronze Moyen-Age Age du Bronze Age du Bronze Néolithique Moyen-Age Age du Bronze Néolithique Indéterminé Age du Bronze Age du Bronze 22 243 0003 22 243 0004 22 243 0005 22 243 0006 22 243 0007 22 243 0008 22 243 0009 22 243 0010 22 243 0011 22 243 0012 22
  • Néolithique Mésolithique Mésolithique Mésolithique Gallo-romain Gallo-romain Age du Bronze Indéterminé Indéterminé Age du Bronze Néolithique Age du Bronze Age du Fer Age du Fer Néolithique Néolithique Néolithique Néolithique Néolithique Age du Bronze Néolithique Néolithique Moyen-Age
  • Tumulus (4) Age du Bronze Néolithique Age du Bronze Moyen-Age Age du Bronze Gallo-romain (?) Age du Bronze Néolithique Age du Bronze Néolithique Age du Bronze Age du Bronze Mésolithique Mésolithique Age du Bronze Moyen-Age Indéterminé Gallo-romain Age du Bronze Néolithique Age du
  • Bronze Age du Bronze Age du Bronze Age du Bronze Age du Bronze Age du Bronze 29 054 0009 29 054 0010 29 054 0011 29 054 0012 29 054 0013 29 054 0014 29 054 0015 29 054 0018 29 054 0020 29 054 0022 29 054 0023 29 139 0001 29 139 0002 29 139 0003 29 141 0001 29 141 0002 29 141 0003 29
  • l'importance des lignes de crêtes et la proximité des voies de passage dans le choix d'implantation des monuments funéraires de l'Age du Bronze. -le nombre d'enceintes terroyées fait plus que doubler, passant de 56 à 124. Au seul critère morphologique, en l'absence de fouilles, il est
  • .-Y Tinevez sur l'implantation humaine du Néolithique au Haut Moyen Age dans la région de Callac et de P. Kernevez sur les fortifications médiévales du Finistère. \ l il Quelques prospecteurs isolés (J.-M. Moullec et J.-Y. Paul dans le secteur de Berrien, Y de Bellaing sur le
  • ou tertres isolés étaient enregistrés mais 25 autres figuraient dans la liste des indices. Le déséquilibre était encore plus flagrant pour les dépôts de fondeurs de l'Age du Bronze et les dépôts monétaires gaulois et gallo-romains : 1 seul enregistré et 14 dans la liste des
  • dignes de foi. Dans une optique de recherche, on se priverait, en se limitant de la sorte, d'une partie du fonds documentaire. Cette catégorie comprend notamment un certain nombre de dépôts de fondeur de l'Age du Bronze et de dépôts monétaires ou d'objets isolés dont le lieu de
  • provient de la liste des indices de sites. 14 entités précédemment enregistrées ont été invalidées. 8 correspondent aux structures agraires supposées du Moyen Age, inventoriées dans la commune de Brennilis notamment (cf. paragraphe 1). Outre des questions chronologiques non résolues
  • des Monts-d' Arrée achevées en 2008. Au plan qualitatif, il convient de souligner l'augmentation significative (de 37 à 49 plus 3 autres à Scrignac) du nombres de sites funéraires de l'Age du Bronze (nécropoles tumulaires, tertres isolés, tombes en coffre). Quelques sites sont
  • Bronze, tels Kerrolland en Maël-Pestivien (EA n° 22 138 0001), Kerpinson en Saint-Servais (EA n° 22 328 0006) et Plouénez en Brennilis (EA n° 29 018 0005). Ils sont parfois associés à des tertres tumulaires comme à Niquelvez en Berrien (EA n° 29 007 0035). Les fouilles ont montré
  • que les chambres funéraires de certains tumulus de l'Age du Bronze adoptaient parfois ce mode d'architecture. Dans la liste des tertres tumulaires, le tumulus de Kerguévarec en Plouyé (EA n° 29 211 0007), fouillé au XIXe siècle, est un site majeur : une sépulture princière du
  • Bronze ancien, type plutôt rare en Bretagne centrale. La tombe en pierre sèche à couverture de dalles a livré des épées, des poignards, des haches à légers rebords, des pointes de flèches armoricaines en silex et une perle d'espacement en lignite. Deux autres monuments sont datés du
  • Bronze ancien : le coffre de Juno-Bella en Berrien (EA n° 29 007 0001), associé à plusieurs tertres, et la tombe en coffre de Ligolennec en Berrien (EA n° 29 007 0003). La grande majorité des tertres fouillés sont datables du Bronze moyen. Dans cette série, il convient de citer les
  • , coffres, cercueils en bois et tombelles en pleine terre. Les fouilles de ces structures ont livré des vases bitronconiques à 2 ou 4 anses et, plus rarement, des vases ornés et des poignards en bronze. D'autres grands tertres, fouillés ou non, sont bien conservés, tels Kerjean en Plouyé
RAP03707 (TREMUSON (22). Le Coin des Petits Clos : du Néolithique à l'âge du Bronze entre traditions continentale et atlantique. Rapport de fouille)
  • TREMUSON (22). Le Coin des Petits Clos : du Néolithique à l'âge du Bronze entre traditions continentale et atlantique. Rapport de fouille
  • . The excavated area revealed two steps of Neolithic occupations, a Bronze age circular monument and other Prehistoric and Medieval remains. The first major occupation is a middle Neolithic settlement with different features (fire pits, ovens, water tank, building,…). An important discovery
  • was discovered nearby and could be dated at first Bronze age. DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 5 ÉTAT DU SITE S'implantant sur la rive gauche du Gouët, Trémuson est une commune du département des Côtes d'Armor située à une dizaine de kilomètres à l'ouest de la baie de
  • Bretagne, Côtes d'Armor Fouille préventive du 12/06/2017 au 10/08/2017 VOL. 1/1 VOL. 1/1 TRÉMUSON (22), LE COIN DES PETITS CLOS sur tranchée de fondation, foyer, four, citerne, céramique, industrie lithique. Aménageur SAINT-BRIEUC AGGLOMÉRATION ancien, Bronze final, Moyen
  • Âge ; Habitat rural, bâtiment sur poteaux, bâtiment Arrêté de prescription 2016-336 DU 14 NOVEMBRE 2016 Mots clefs : Néolithique moyen, Néolithique final, Castellic, Campaniforme, Bronze couverture Responsable : Sébastien TORON FOUILLE PRÉVENTIVE 31 rue Soyouz - ESTER
  • Agglomération LE COIN DES PETITS CLOS Prescription n° 2016-336 du 16 mai 2017 TRÉMUSON (22), LE COIN DES PETITS CLOS Du Néolithique à l'âge du Bronze entre traditions continentale et atlantique Keywords : Settlement, postholes building, trench building, fire pit, deck oven, water tank
  • occupation domestique et artisanale du Néolithique moyen (bâtis sur poteaux, citerne, fours, …), deux bâtiment sur tranchée de fondation datés entre la fin du Néolithique et le début de l'âge du Bronze ainsi qu'un enclos circulaire et des structures en creux d'époques protohistorique (âge
  • du Bronze – âge du Fer) et médiévale. La période la plus représentée est le Néolithique moyen I ; on dénombre une quinzaine de structures de combustion ou de rejets de différents types, Auteurs dont six ont pu être datées entre 4700 et 4200 avant notre ère. Dans cette SÉBASTIEN
  • conservation de la tranchée de fondation permet de restituer la présence de poteaux jointifs de différentes sections. À proximité, une autre portion de bâtiment présentant un plan similaire, avec une tranchée moins profonde, pourrait appartenir au début de l'âge du Bronze. Aménageur SAINT
  • -BRIEUC AGGLOMÉRATION VOL. 1/1 FOUILLE PRÉVENTIVE TRÉMUSON (22), LE COIN DES PETITS CLOS Du Néolithique à l'âge du Bronze entre traditions continentale et atlantique RAPPORT FINAL D'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE Arrêté de prescription 2016-336 DU 14 NOVEMBRE 2016 AVRIL 2019 Numéro de
  • (22), Le Coin des Petits Clos. Du Néolithique à l'âge du Bronze entre traditions continentale et atlantique, Rapport final d'opération archéologique (fouille préventive), Éveha – Études et valorisations archéologiques (Limoges), 1 vol., SRA Bretagne, 2019. TRÉMUSON (22) – Le Coin
  • bâtiment (UA 2) 4.3.3 Les bâtiments sur tranchée en amande : synthèse et comparaisons 4.3.4 Des unités domestiques de transition 3e-2e millénaire av. ? 99 99 99 102 4.4 Un monument à fossé circulaire du Bronze final 4.4.1 Méthodologie 4.4.2 Description du monument 4.4.3 Au centre, les
  • 5.3.2 Nature et origine des matières premières 5.3.3 Le mobilier lithique du Néolithique moyen 5.3.4 Le mobilier lithique du Néolithique final – Bronze ancien 5.3.5 Le mobilier lithique d'attribution incertaine 5.3.6 Conclusion 166 166 166 166 5.4 Caractérisation des autres
  • TORON Dates d’intervention sur le terrain du 12/06/2017 au 10/08/2017 1.3 Mots clefs Chronologie Néolithique moyen, Néolithique final, Castellic, Campaniforme, Bronze ancien, Bronze final, Moyen Âge Sujets, thèmes (interprétation des vestiges immobiliers et des vestiges mobiliers
  • investigations archéologiques ont permis de mettre au jour une importante occupation domestique et artisanale du Néolithique moyen (bâtis sur poteaux, citerne, fours, …), deux bâtiments sur tranchée de fondation datés entre la fin du Néolithique et le début de l'âge du Bronze ainsi qu'un
  • enclos circulaire et des structures en creux d'époques protohistorique (âge du Bronze – âge du Fer) et médiévale. La période la plus représentée est le Néolithique moyen I ; on dénombre une quinzaine de structures de combustion ou de rejets de différents types, dont six ont pu être
  • proximité, une autre portion de bâtiment présentant un plan similaire, avec une tranchée moins profonde, pourrait appartenir au début de l'âge du Bronze. 4 ABSTRACT The residential building project at Le Coin des Petits Clos is situated in the west part of Tremuson locality
  • L'OPÉRATION 1.1 Les résultats du diagnostic Prescription par arrêté n° 2016-205 modifiant l'arrêté n° 2016-163 du 2 juin 2016 ; Réalisé du 17 août au 26 août 2016, sous la conduite de Eddie Roy (Inrap). Chronologie : Néolithique moyen, Chalcolithique, Protohistoire, âge du Bronze ancien
  • pouvant être liée à une activité d'extraction ainsi qu'un foyer à pierres chauffées. La seconde phase se place entre le Néolithique final et le début de l'âge du Bronze. Elle se caractérise dans la partie sud-est du diagnostic par la mise au jour d'un fossé d'orientation nord-ouest
  • .). Ils seront inventoriés et localisés sur le plan général des structures. - Conduite de l'opération : L'opérateur d'archéologie préventive doit être agrée pour le Néolithique et l'âge du Bronze. Le responsable d'opération doit être spécialiste du Néolithique et de l'âge du Bronze
  • du Bronze ancien et la première moitié du Bronze moyen. L'opération permet également de repérer sur sa marge sud plusieurs fossés gaulois (IVe siècle) correspondant à un système d'enclos, probablement lié à une ferme (Blanchet 2001 et 2002). À moins de 300 m au nord-est de cette
RAP03817 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat de chasseurs-cueilleurs maritimes de l'Holocène. Rapport de FP 2019)
RAP02204.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2005-2006)
  • dépôts de fondeur de l'Age du Bronze et de dépôts monétaires du Second Age du Fer, de la période romaine et du Moyen-Age, dont le lieu de découverte est imprécis mais approché par la mention d'un lieu-dit. Ces sites sont, comme les autres, enregistrés en tant qu'entités archéologiques
  • douille (de 2 à 92 pièces) de la période Bronze Final/ Premier Age du Fer. S'en distingue celui de la carrière de Saint-Guénolé en Collorec (EA 29 036 0004) découvert lors de travaux d'extraction et qui comprenait au moins 23 haches à douille et 6 bracelets dont 2 en or (?). Les sites
  • voie ancienne (cf. ci-dessous), l'importance des matériaux de construction observables au sol (moellons, tuiles), l'abondance de céramiques du Second Age du Fer et du Haut-Empire, des monnaies et la découverte de fragments de statuette en bronze. Il pourrait s'agir d'un sanctuaire
  • des monuments funéraires de l'Age du Bronze. le nombre d'enceintes terroyées a également plus que doublé, passant de 44 à 92. Au seul critère morphologique, il est parfois délicat de dater ces ensembles, ce type de structure couvrant les périodes protohistorique, gallo-romaine et
  • substrats granitiques de la région. Tumulus et coffres funéraires - présumés de l'Age du Bronze - sont au nombre de 27 : ils ont été la "cible" privilégiée des érudits du XlXè siècle. Au nombre de 16, tous les enclos repérés en prospection aérienne sont localisés dans le bassin schisteux
  • ont été particulièrement productifs sur Châteauneuf-du-Faou, Landeleau, Spézet, Plonévez-du-Faou, Canihuel et Saint-lgeaux. Au plan qualitatif, il convient d'observer la progression du nombre de structures funéraires de l'Age du Bronze - tumulus et tombes en coffres - (de 27 à 42
  • ). C'est une constante : chaque année permet d'améliorer sensiblement le fonds documentaire grâce au contrôle des indices de sites et au parcours systématique des chemins communaux. Le nombre de dépôts (dépôts de fondeurs de l'Age du Bronze et dépôts monétaires gaulois et gallo-romains
  • archéologique car ils ont fait l'objet de sondages. 7 4. Les principaux résultats Aucun gisement Paléolithique n'est signalé. Si les gisements de surface des périodes Mésolithique, et Néolithique/ Bronze Ancien apparaissent relativement nombreux, il convient de préciser que la quantité
  • dénombrer pas moins de 19 tombes, sachant qu'un grand nombre avaient été détruites auparavant. Une partie de ces coffres ont été déplacés et remontés au Château de Trévarez. Le rare mobilier de ces sépultures les situe au Bronze Moyen ou au Bronze Final. Parmi les 9 dépôts de l'Age du
  • Bronze localisés, 2 sont des dépôts majeurs : celui de Ty-Lann à SaintThois (EA 29 267 0005), daté du Bronze Moyen, est exceptionnel car il a livré le plus grand nombre de haches à talons (153) parmi tous les dépôts connus. S'y ajoutent 2 haches à rebords. L'ensemble a été classé
  • Monument Historique et est conservé au Musée Préhistorique Finistérien. Le second, découvert en 2 temps (en 2001 puis 2005) à Kerboar en Saint-lgeaux (EA 22 334 0012) et daté du Bronze Final, est tout aussi exceptionnel. Il comprend 7 épées, 82 fragments d'épée, 1 chaudron, 5 haches à
  • structures souterraines et tranchée couverte ; il a livré un abondant mobilier céramique du Premier Age du Fer. A Penfoul, en Landeleau, (EA 29 102 0001) c'est une nécropole à incinérations associée à un habitat fortifié qui a été découvert lors de fouilles exécutées en 1980 : elle
  • a livré une série exceptionnelle d'urnes cinéraires et une stèle. Les deux stèles de Botvarec en Locmaria-Berrien (EA 29 129 0001) "extraites du sol" témoignent probablement d'une nécropole du Premier Age du Fer. A Belle-Etoile en Saint-Connan (EA 22 284 0003) ce sont 47 lingots
  • fusiformes en fer qui témoignent, au Second Age du Fer, d'une métallurgie locale associée à un habitat. On a localisé avec précision le dépôt de monnaies osismes découvert en 1896 (... en grand nombre), au Moulin à Vent en Plonévez-du-Faou (EA 29 175 0014). La grande majorité des enclos
  • découverts dans le bassin de Corlay sont attribuables, d'après leur morphologie, au Second Age du Fer : il s'agit de vastes exploitations agricoles. Les ensembles les plus vastes et les plus complets ont été repérés à Penfel en Saint-Gilles-Pligeaux (EA 22 294 0004), Ty-Glaz, Poulorvan et
  • /fossé, de plus de 1 ha de superficie, conservée sur VA de son périmètre pourrait dater du Second Age du Fer, toujours occupée à l'époque romaine, d'après la mention de tegulae. On citera, enfin, le camp d'Artus à Huelgoat (EA 29 081 0008) fouillé par Wheeler en 1938 : l'un des
  • -Age. Quelques enceintes spectaculaires et majeures sont toutefois conservées. A Saint-Denis en Spézet (EA 29 278 0027), si le talus n'a plus guère d'élévation, l'enceinte circulaire de 45 m de diamètre, implantée sur un éperon, précédée d'une terrasse en demi-lune, reste
  • révélée par la photographie aérienne (EA 22 334 0023). Elle longe, à l'est, le grand site de la fin du Second Age du Fer et du Haut-Empire romain de Nonéno (EA 22 334 0029). C'est en bordure de cet itinéraire que fut trouvé le dépôt de monnaies républicaines et du début de l'Empire
  • protohistorique - il est jalonné de tumulus de l'Age du Bronze (7) en Canihuel et Saint-lgeaux. C'est un remarquable itinéraire de crêtes avec un seul franchissement de ruisseau : celui de la rivière de Corlay. La voie de Carhaix à Morlaix, reconnue d'est en ouest depuis le Petit-Carhaix
  • la bande de roulement a probablement été opérée au Moyen-Age et, à l'époque moderne, on a choisi d'établir un nouveau chemin compte tenu de la dégradation de l'ancienne chaussée. Il s'agit là d'un processus bien connu sur nombre de voies antiques. La voie de Carhaix à Douarnenez
RAP02222.pdf (Les haches à douille de type armoricain. rapport intermédiaire 2006 de projet collectif de recherches 2006-2008)
  • d'identité du projet Titre du projet : Les haches à douille armoricaines Mots-clefs : Haches à douille, Armorique, composition métallique, paléoenvironnement, Age du Bronze, Age du Fer Coordinateur du projet : RTVALLAIN Josette MNHN/UMR 6566 du CNRS Autres participants : - Participants
  • douille armoricaines, phénomène qui apparaît être un élément majeur dans la transition entre l'Age du Bronze et le premier Age du Fer, mais qui a été longtemps assigné à a fin de l'Age du Bronze. Ce projet s'appuie sur d'abondantes publications, de nombreuses découvertes inédites
  • . Cette publication a pour objectif de placer le phénomène des haches à douille de type armoricain dans l'ensemble des dépôts d'objets en bronze et des haches à douille de l'ouest atlantique afin de caractériser leur originalité culturelle, de préciser leur contexte chronologique et
  • , souvent récentes, ayant permis de nouvelles observations sur le contexte archéologique, des fiches et des analyses encore peu exploitées, sur le travail et l'expérience des chercheurs spécialistes de l'Age du Bronze et de l'Age du Fer. Chacun apporte à ce champ d'études des techniques
  • s'impose. Des années 1960 à 1990, Jacques Briard a abondamment étudié ce phénomène, le situant dans une étude d'ensemble de l'Age du Bronze atlantique, à travers de nombreuses publications. Un volet de cette étude en avait été confié à Josette Rivallain, de 1968 à 1971. Depuis les
  • BOURHIS J., Analyse des bronzes de Maintenon, BSPF, 1979, 76, 4, 127-128. BRIARD J., Le Bronze de faciès atlantique en Armorique, Congrès préhistorique de France, Poitiers, 1956, 313-327. Un dépôt de haches à douille armoricaines découvert à Combrit (Finistère), Trâv. Labo. Anthrop
  • . Rennes, 1958, 37-41. L'Age du Bronze final de faciès atlantique, Premier colloque atlantique, Brest, 1961, 99-101. Les dépôts bretons et l'âge du Bronze atlantique, Thèse ès sciences, Université de Rennes, 1966, 352 p. Un dépôt du Bronze final : la Cour en Gausson, Côtes-du-Nord
  • , Annales de Bretagne, 1967, LXXTV, 91-98. Un dépôt du Bronze final : les haches à douille armoricaines de Treillières, Loire atlantique, 8 e Conggès préhistorique de France, XKème Session, 1969, 117-127. Rennes à l'Age du Bronze, Annales de Bretagne, 1970, LXXVI, 11-36. Un dépôt de
  • l'Age du Bronze final : le Jardin des Plantes à Nantes (Loire-Atlantique), Etudes préhistoriques et protohistoriques, Pays de la Loire, 1972, 2,2 p., 1 pl. Les Civilisations de l'Age du Bronze en Armorique. In La Préhistoire Française, 1976, 561-574. Rapport sur la fouille de
  • sauvetage du dépôt de haches à douille de La Ville-au-moulin, Trévé, Côtes-du-Nord, 1982- 1983, 6 p., sd. Dépôts de Bronze, haches à douille, pré-monnaie et fausse monnaie, in Mélanges Colbert de Beaulieu, 1987, 133-144. Systèmes prémonétaires en Europe préhistorique, fiction ou réalité
  • ? in Rythmes de la production monétaire de l'Antiquité à nos jours, Paris, 1990,731-743. L'Age du Bronze du Pays Pourlet et de la Cornouaille morbiharmaise, Mairie du Faouèt, 1990, 24 p. Paléométallurgie armoricaine. Lingot en plomb du Bronze final et creusets protohistoriques. Antiquités
  • Nationales, 1990-1991, 2223, 37-42. Thésaurisation et paléomonnaie de l'Age du Bronze armoricain (1500-700 av. J.C.), in L'économie, construction humaine, Tud Ha Bro, Plabennec, 1993, 67-81. L'Age du Bronze. La civilisation d'Unetice. Les religions de l'Age du Bronze. Le culte des eaux et
  • des marais. Les civilisations d'Armorique et du Wessex. Les phénomènes prémonétaires. Les analyses, in Avant les Celtes, L'Europe à l'Age du Bronze, 2500-800 av. J.C., Daoulas, 1998. Répartition spatiale des dépôts de l'Age du Bronze en Bretagne. Ensembles maritimes et ensembles de
  • l'intérieur. In L'Atelier du bronzier en Europe du XXe au Ville siècle avant notre ère, Paris, CTHS, 1998, 223-234. De l'Age du Bronze à l'Age du Fer aux marges de l'Armorique. Les dépôts hallstattiens de haches à douille. Exposition Musé Dobrée, Nantes, 1999, 16. Fragments du dépôt de
  • haches à douille de Treillières (Loire-Atlantique), Exposition Musée Dobrée, Nantes, 1999, 18. BRIARD J., BASTIEN G., Haches à douille et pointe de lance en Bronze draguées dans la Loire (Indre-et-Loire), Bull. Amis du Musée Préhistorique du Grand Pressigny, 1972, 23, 43-47. BRIARD J
  • ., BLANCHET J.C., BOURHIS J., DECORMEILLE A., GLABECK P., Essai d'exploitation d'analyses spectrométriques de l'Age du Bronze en Bretagne par l'analyse des données, Trav. Labo. Anthrop., Rennes, 1985, 7-22. BRIARD J., BOURHIS J., Les dépôts de l'Age du Bronze de Gaël (Ille-et-Vilaine
  • ), Annales de Bretagne, 1973, LXXX, 21-33. BRIARD J., BOURHIS J., Analyse spectrographiques d'objets préhistoriques et antiques, 4 S série, Trav. Labo. Anthrop., Rennes, 133 p., sd. BRIARD J., BOURHIS J., VIVET J.B., nouvelles séries d'analyses spectrographique sur le Bronze armoricain
  • : Tréboul et haches à douille, Bronze 96, Neuchâtel, 1996, 81-82. BRIARD J., ELUERE C, MOHEN J.P., VERRON G., Mission au British Muséum : objets de l'Age du Bronze trouvés en France, I- Les ensembles. Antiquités Nationales, t. 14-15, 1982-83, pp. 24-58. BRIARD J., GOUEZIN P., ONNEE Y
  • ., Deux dépôts inédits de l'Age du Bronze. Treuscoat à Priziac (haches à douille) - Ros-en-Laer au Faouèt (haches à talon), Soc. Archéologique et Historique du Pays de Lorient, 1988-1989, 22-27. BRIARD J., GOULETQUER R, ONNEE Y., Dépôts de l'Age du Bronze de Bretagne. La Prairie des
  • Mauves à Nantes, Trav. Labo. Anthrop., Rennes, 59 p. BRIARD J. LE ROUX C.T., Dépôts de l'Age du Bronze inédits ou mal connus du Finistère, Annales de Bretagne, 1970, LXXVI, 37-56. BRIARD J., MARECHAL J.R., Etude technique d'objets métalliques du Chalcolithique et de l'Age du Bronze de
RAP03449 ((56). Autour du Golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2016)
  • Datation protohistoire à Moyen-Age tumulus possible diverticule de la voie antique Vannes/Locmariaquer chapelle Age du Bronze Antiquité Le Moulin Martin système d'enclos protohistoire et Moyen Age Béganne Logerais enclos protohistoire et Moyen Age 15 Berric Le Bois Roger
  • /033/0023 56/053/0033 56/053/0036 Nouvelle découverte 77 Le Guerno Le Gréhando enclos Age du Fer/Antiquité 108 Larré Kériel - La croix Devin tumulus Age du Bronze 108 Larré Kériel - Le clos Kériel tumulus Age du Bronze 108 109 Larré Lauzach Tranhouët La Motte
  • tumulus enclos Age du Bronze protohistoire et Moyen Age 115 Locmaria Grandchamp Talhouët enclos Age du Fer/Antiquité 121 Lorient Hôtel Gabriel aménagement hydraulique (citerne ?) 143 Muzillac Le Moustéro chapelle et cimetière époques moderne et contemporaine MoyenAge
  • Age 153 Péaule Signon enclos protohistoire et Moyen Age 164 171 Ploeren Pluherlin Poulpri Le Frotage tumulus enclos Age du Bronze protohistoire et Moyen Age 171 Pluherlin bâtiment antique Antiquité 171 171 Pluherlin Pluherlin tumulus tumulus Age du Bronze Age du
  • Bronze 175 Plumergat La Maison Neuve Bodevrel Le Moulin Rouge Kermaréchal enclos protohistoire et Moyen Age 177 Pluvigner Toul er Bic enclos Age du Fer/Antiquité 221 Saint-Jacutles-Pins Le Bois-Guy enclos protohistoire et Moyen Age 229 Saint-Martin La Santé ferrier
  • Fer 260 Vannes Kernicole Place Lucien Laroche Rue des remparts maison Age du Fer Age du Bronze MoyenAge/époque contemporaine époques moderne et contemporaine 56/234/0024 260 Vannes Place de la Libération ancienne chapelle StMichel et cimetière MoyenAge/époque moderne
  • découvertes Age du Bronze Age du Fer Age du Fer/Antiquité Antiquité Moyen Age/époque moderne Epoques moderne et contemporaine Protohistoire au Moyen Age Protohistoire et Moyen Age Fin du 2nd âge du Fer au Moyen Age Total données complémentaires 8 3 8 5 7 2 2 9 2 46 1 2 1 1 5 Age du
  • Bronze 8 4 8 7 7 2 3 9 3 51 15,7 % Age du Fer 7.8 % 15,7 % Age du Fer / Antiquité Antiquité 13.7 % Moyen Age / époque moderne 13.7 % Epoques moderne et contemporaine 3.9 % Protohistoire au Moyen Age 5.9 % Protohistoire et Moyen Age 17.7 % Fin du 2nd âge du Fer au Moyen
  • : en haut à gauche : tumulus, Langario (Baden) ; en haut à droite : bâtiment gallo-romain, probable grenier, Bézidalan (Elven) ; en bas à gauche : enclos ploygonal et traces de parcellaire, la Vallée (Péaule) ; en bas à droite : maçonnerie de la fin du Moyen Age ou du début de
  • archéologique 1 Allaire le Bois-Guy enclos protohistoire et Moyen Age 3 Arradon Langat Antiquité 5 Arzon Pen-Castel tronçon de la voie antique Vannes/Locmariaquer éperon barré, site castral médiéval 8 8 Baden Baden Langario Kerispert 12 Béganne Les Alliers 12 Béganne 12
  • enclos et fossés parcellaires Age du Fer/Antiquité 20 Bohal La Béraudaie enclos et gisement de surface Age du Fer/Antiquité 20 28 Bohal Caden Le Gage Coëtqui enclos système d'enclos Age du Fer protohistoire à Moyen Age 28 33 Caden Carentoir Craslon Le château de Launay
  • enclos ferrier 53 Elven Bézidalan 53 53 Elven Elven Bodual Penroh bâtiment antique dépendance d'une villa gisement de surface carrières Age du Fer fin du 2nd Age du Fer au Moyen-Age Antiquité 54 Erdeven Kerzénan enclos Age du Fer/Antiquité 58 58 Férel Férel Le Gastre
  • La Métairie Neuve ferrier ferrier 58 67 Férel GrandCha mp Trémorel Le Guernanderff enclos enclos Antiquité Age du Fer/MoyenAge Antiquité Age du Fer/Antiquité données complémentaires et n° d'EA 56/005/0015-0016 MoyenAge/époque moderne Antiquité MoyenAge/époque moderne 56
  • /époque moderne 143 Muzillac Trégren système d'enclos protohistoire à Moyen-Age 149 NoyalMuzillac Le Grand Closne enclos protohistoire et Moyen Age 149 NoyalMuzillac Le Petit Closne manoir MoyenAge/époque moderne 153 Péaule La Vallée enclos protohistoire et Moyen
  • 231 Saint-Nolff Kerfléac'h 234 Beg-en-Aud 251 260 St-PierreQuiberon Theix Vannes amphore - découverte isolée éperon barré - découvertes isolées de mobilier tumulus ancien Hôtel de Cleiss, chambre des comptes, maison de ville, mairie fin du 2nd Age du Fer au Moyen-Age Age du
  • 260 Vannes Rue des Tribunaux ancienne église SaintSalomon MoyenAge/époque moderne 261 La VraieCroix Kerlapin enclos Age du Fer/Antiquité La présentation des fiches de découverte s’effectue dans l’ordre de la numérotation INSEE des communes et dans l’ordre alphabétique
  • Age 5.9 % 0 Rapport de prospection diachronique 2016 (arrêté 2016-343) Total 2 4 6 8 Nb de 10 découvertes Répartition par commune et par période chronologique des découvertes effectuées pendant la prospection diachronique de l’année 2016 (51 découvertes réparties sur 32
  • l’extension de la carrière de Poulmarch, gérée par la société Colas. Image extraite de Google Earth datée du 13/08/2016. Les tumuli de l’âge du Bronze Mikaël Le Maire a initié une prospection, dans le secteur de recherches du CERAM, sur les tumuli de l’âge du Bronze. La méthode est celle
  • qu’il a développée et appliquée sur la partie occidentale des Côtes d’Armor dans le cadre du projet collectif de recherches sur l’âge du Bronze coordonné par S. Blanchet. Elle est également employée dans le Finistère. Elle consiste en une exploitation des photographies aériennes
  • et dénombrement de 1677. La facture de l’une d’entre elles, moellons de granite liés au mortier de chaux coquillier, permet d’envisager une datation à la fin du Moyen Age par comparaison avec des murs construits de façon analogue. Les autres vestiges relevés se rattachent à une
RAP03364.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport de FP 2014-2016)
RAP02905.pdf (BÉDÉE (35). ZAC du pont aux Chèvres : les occupations de l'âge du bronze et du haut Moyen Âge. rapport de fouille)
  • BÉDÉE (35). ZAC du pont aux Chèvres : les occupations de l'âge du bronze et du haut Moyen Âge. rapport de fouille
  • Présentation générale des vestiges Le cadre archéologique 31 34 37 La présence néolithique Les foyers empierrés Le cas du foyer F.552 39 Les occupations du site à l’âge du Bronze 39 41 42 44 48 50 51 52 55 56 58 59 64 67 69 71 73 78 81 81 Introduction Age du Bronze – L’Ensemble 5 Age
  • du Bronze – L’Ensemble 7 Age du Bronze – L’Ensemble 12 Age du Bronze – L’Ensemble 13 Age du Bronze – L’Ensemble 15 Age du Bronze – L’Ensemble 18 Age du Bronze – L’Ensemble 21 Age du Bronze – L’Ensemble 28 Age du Bronze – L’Ensemble 29 Age du Bronze – L’Ensemble 30 Age du Bronze
  • Habillement Maison Âge du Bronze Trésor Ancien Structure urbaine Monnaie Moyen Foyer Verre Recent Fosse Mosaïque Sepulture Age du Fer Peinture Hallstatt (premier Âge du Fer) Grotte Sculpture La Tene (second Âge du Fer) Abri
  • · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Stéphane
  • 80 m NGF 0 Rennes Nantes 1km 12 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine Arrêté de prescription I. Données administratives, techniques et scientifiques 13 14 Inrap · RFO de
  • fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres
  • , Bédée, Ille-et-Vilaine I. Données administratives, techniques et scientifiques Définition des moyens 17 18 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine I. Données administratives, techniques
  • et scientifiques Arrêté d’autorisation de fouille 19 20 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine 21 II. Résultats II - Résultats 22 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge
  • du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine 23 II. Résultats Introduction La détermination de la fenêtre de fouille qui a été offerte à notre investigation, couvrant une surface de 6 hectares, demeure le résultat d’une série de circonstances
  • · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine Les méthodes d’investigation L’opération de fouille a commencé le 20 janvier 2011 par le décapage mécanique de la surface des 6 hectares livrés à nos
  • du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine Présentation générale des vestiges (Fig. 4) enclos circulaire Fig. 6 Vue aérienne du chemin ancien qui longe l’enclos circulaire. © Gilles Leroux, Inrap Une première remarque s’impose à la vue du
  • d’archéologie préventives réalisées sur le site de Bédée. © Arnaud Desfonds, Inrap 0 10 50 100 500 m 30 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine D’un point de vue historique et archéologique, le
  • , découverte dans le comblement d’une fosse apparemment isolée (F.1026) (Fig. 10-11). Ces deux objets peuvent appartenir à une phase finale du Néolithique ou une autre du début du Bronze ancien. 32 Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée
  • - Grattoir ; 6 et 7. St. 1723 U.S. 2 - 6 - Grattoir et 7 - Racloir ; 8. St. 1218 - Hache polie. 3cm 34 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine 3 1 4 2 0 1 3cm Echelle : 1/1 5 1. Hors
  • l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine La morphologie de ces structures est relativement homogène puisqu’elles se distinguent systématiquement par un regroupement plus ou moins dense de blocs de quartz concassés avant la pose. Dans un
  • l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine La fouille fine entreprise à l’aplomb de cette structure a rapidement révélé une densité remarquable d’excavations comblées, de diamètres et profondeurs très divers (Fig. 17). Les plus modestes
  • des ensembles de l’âge du Bronze. © Arnaud Desfonds, Inrap 50 Peson isolé Meule 41 II. Résultats Age du Bronze – L’Ensemble 5 L’Ensemble 5 est représenté par le plan d’un unique bâtiment installé au centre de l’emprise de fouille. Aucune autre structure ne semble devoir lui
  • Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine Age du Bronze – L’Ensemble 7 L’Ensemble 7 se résume au plan complet d’un bâtiment circulaire et d’un alignement de quatre poteaux qui lui est contigu à une distance de 3 m vers l’est. Ce bâtiment, ou plutôt
  • 1454 909 1457 910 1455 921 908 1456 899 914 915 0 Fig. 22 Plan de l’Ensemble 7. © Arnaud Desfonds, Inrap 5m N 44 Inrap · RFO de fouille Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Age, ZAC du Pont aux Chèvres, Bédée, Ille-et-Vilaine Age du Bronze
  • Fouille archéologique Bédée (Ille-et-Vilaine) ZAC du Pont aux Chèvres Les occupations de l’âge du Bronze et du haut Moyen-Âge sous la direction de Gilles Leroux Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40 Décembre 2013 Fouille
RAP01433.pdf ((35). déviation des rd 38 et 48. section Guichen - bourg des comptes. 1re tranche. commune de Guichen. rapport de diagnostic)
  • du haut) montre que les structures apparaissent immédiatement sous la couche 0 20 m Fig. 5 : Guichen. Site 2, Age du bronze. Emplacement des tranchées de sondages et position des faits archéologiques mis en évidence. En orange, structures de l'Age du bronze. En vert
  • , chronologie indéterminée. En bleu, structures modernes. Fig. 6 : Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, détail. Position des structures et ensembles céramiques de l'Age du bronze. de terre végétale de 0,20 à 0,30 m de profondeur. Cependant, au décapage, les contrastes de couleurs
  • et 11 Terre limoneuse brune homogène \&§\ Terre brun-jaune à galets \M Blocs émoussés Sable jaune-orangé «i Pseudogley rouge-orangé compact Charbons de bois Fig. 7 : Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C. Coupes stratigraphiques. présentent de nombreux décors
  • -Vilaine. DFS de fouille préventive, SRA Bretagne, Rennes. 3 cm 0 Ensemble C, éclat laminaire de jaspe Fig. 8 : Guichen. Site 2, Age du bronze. Mobilier céramique et lithique. PLANCHE I Photo du haut. Guichen. Moyenne terrasse de la Vilaine, vue générale des tranchées de sondages
  • , coupe stratigraphique du petit fossé, (clichés H. Paitier). PLANCHE III Photo du haut. Guichen. Site 1 , Age du fer. Tranchée 3, plaque de cuisson mobile en surface d'une fosse. ^hoto du bas. Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, fossés 10 et 11 (clichés H. Paitier
  • ). PLANCHE IV Photo du haut. Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, coupe stratigraphique de la fosse 100. La structure apparaît sous 30 cm de terre arable, inscrite dans le niveau de galets de la haute terrasse de la Vilaine. Photo du bas. Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C
  • , coupe stratigraphique du trou de poteau 39. (clichés H. Paitier). PLANCHE V Photo du haut. Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, coupe stratigraphique de la fosse contenant les ensembles céramiques A et B. Paitier) ^ Gu Chen Site 2 Age du bronze Tran ' " ' chée B, fosse
  • circulaire, (clichés H. PLANCHE VI Photo du haut. Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, empreinte du vase C après la phase de décapage. Photo du bas. Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, vase C en cours de dégagement, (clichés H. Paitier). PLANCHE VII Photo du haut
  • . Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, ensemble céramique B en cours de dégagement. Photo du bas. Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, vase B, fond en cours de dégagement, (clichés H. Paitier). PLANCHE VIII Guichen. Site 2, Age du bronze. Vignette C, vase B montrant un
  • antérieure à l'Age du bronze n'a cependant été retrouvée au sein de ces divers dépôts. P* Localisation générale et position du tracé routier sur la carte IGN au 1/25000° (feuille Bruz, 1219 O, 1990) 1 : Résultats Sur l'ensemble du tracé concernant la commune de Guichen, deux sites
  • archéologiques inédits ont été découverts. Un site attribuable à l'Age du fer localisé à l'amorce du tracé à la jonction avec la RD 38 (site 1) et un site attribuable à l'Age du bronze, au lieu-dit La Basse-Bouëxière, sur un lambeau de la haute terrasse (site 2) (fig. 2). SITE 1 Coordonnées
  • l'extrémité nord, correspondent à des fosses d'implantation de poteaux de 15 cm de profondeur conservée. Ces structures pourraient indiquer que Fig. 3 : Guichen. Site 1, Age du fer. Emplacement des tranchées de sondages et position des faits archéologiques mis en évidence. En orange
  • . 4 : Guichen. Site 1, Age du fer. Coupes stratigraphiques de deux fossés et mobilier archéologique (fond d'écuelle et sections de plaques de cuisson mobiles). nous sommes bien en présence d'un habitat, du moins en périphérie de celui-ci, pour lequel une extension vers le nord
  • majeure partie de l'occupation du Bronze final. Substrat géologique et géomorphologie : le substrat correspond aux alluvions anciennes de la Vilaine caractérisées par des dépôts de galets et de blocs émoussés dans une matrice argileuse brun-rouge. Au delà du replat, vers l'ouest, les
  • remplissages, il est possible qu'ils soient en relation avec les structures adjacentes datées de l'Age du bronze. La présence de fossés sans aucun lien avec le parcellaire actuel ou napoléonien se retrouve d'ailleurs dans d'autres sondages, en l'occurence les tranchées B, L et Q, fossés
  • dont l'orientation reste sensiblement est-ouest mais pour lesquels nous n'avons pas d'attribution chronologique. Les structures certifiées de l'Age du bronze par le mobilier archéologique se concentrent donc essentiellement dans la vignette C. Mais au delà du talus séparant les
  • spicules. L'agencement générale des structures liées à l'Age du bronze ne permet pas d'établir de plan cohérent à ce stade du diagnostic. Il semble bien, compte tenu de la céramique découverte, que nous avons affaire à un site d'habitat qu'il convient de rapprocher de la fouille récente
  • décider. Le site 2 est quant à lui à rattacher au Bronze atlantique final, période très mal connue en Armorique, notamment la transition Bronze final/Hallstatt ancien, surtout en ce qui concerne l'habitat. Même si l'emprise routière ne touche qu'une partie du replat sur lequel semble
  • compte la surface comprenant les parcelles 96, 98, 100 et 102, soit une surface d'environ 5000 m2. L'intervention sur le site de l'Age du bronze concerne quant à elle une surface de 6000 m2, entre les bornes d'emprise 961 et 965 et sur la totalité de la largeur du tracé, soit les
  • électrogènes semble nécessaire. L'épaisseur des terres à décaper est de 30 à 50 cm. La fouille devrait pouvoir être menée à bien par une équipe de cinq personnes durant 1 ,5 mois. 1 BLANCHET, S., 1996 : Un habitat de l'Age du bronze final. Saint-Sauveur-des-Landes "le Champ Blanc" llle-et
RAP02085.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de l'opération 2003-2004 de prospection inventaire sur les communes de Carnoët)
  • Kernat en Plélauff (EA n° 22 181 0010), artéfacts vraisemblablement indicateurs d'une structure funéraire du néolithique final arasée. Le nombre de tumulus (Age du bronze et éventuellement Age du fer) passe de 3 à 1 1 . A l'exception de ceux de Locoal en Plouguernével (EA n° 22 220
  • proviennent de la liste des indices et 77 représentent des sites inédits. Au plan de la qualité des informations, l'accent doit être mis sur 3 points : -le nombre des tumulus de l'Age du Bronze (voire de l'Age du fer) a plus que doublé, passant de 17 à 41, avec de fréquents groupes de 2 à
  • description des mégalithes et de quelques enceintes et la relation des découvertes de dépôts de l'Age du bronze. La nature des entités enregistrées reflète parfaitement les types de recherche effectués sur le territoire concerné (Tableau 2). Ainsi, les enclos issus des prospections
  • des tumulus (âge du Bronze et éventuellement âge du Fer) est très faiblement représentée par comparaison avec le territoire voisin prospecté l'an dernier et compte tenu du nombre (14 dont 8 à la localisation incertaine) de dépôts de haches du Bronze moyen et final. Les gisements
  • du bronze, quelques tumulus, des enceintes, des stèles funéraires et des objets isolés (Tableau 2). Ils n'apparaissent pas en tant qu'entités archéologiques malgré des descriptions souvent précises -cas des enceintes dénommées « camps » dans la littérature du XIXème siècle-, pour
  • du néolithique final conservé au dépôt de fouilles départemental de Guingamp. Il en est de même pour le mobilier provenant des fouilles des 3 allées couvertes de Liscuiz en Laniscat (EA n° 22 107 0001). Sur les 6 dépôts de haches de l'Age du bronze figurant dans la liste des
  • radiocarbonne faisait remonter cette galerie au Haut Moyen-Age. L'exploitation du plomb est en fait plus ancienne et date au moins du début de l'époque gallo-romaine d'après la découverte de céramiques du 1er siècle après J.-C. dans le comblement d'un puits. D'autre part, à proximité
  • tertres et aucune relation aux éléments structurants du paysage (crêtes entre autres) n'apparaît significative. Quelques dépôts de âge du Bronze (haches), signalés anciennement, ont pu être localisés avec précision, notamment ceux de la route de Corlay en Sainte-Tréphine (EA n° 22 331
  • 0009) et de Kersouflet en Le Faouët (EA n° 56 057 0002), ce dernier enregistré auparavant dans la carte archéologique sans coordonnées cadastrales. Il faut noter également une hache plate du Bronze ancien à Croaz-Henchou en Mellionnec (EA n° 22 146 0016). Pour l'âge du Fer, les