Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3929 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00121.pdf (TRÉFLEZ (29). chapelle Saint-Guevroc. rapport de sauvetage urgent.)
  • TRÉFLEZ (29). chapelle Saint-Guevroc. rapport de sauvetage urgent.
  • plus assurée. Pour bien montrer l'importance historique de cette pierre jugée jusqu'ici de peu d'intérêt, je voudrais laisser la parole à l'excellent spécialiste qu'est le père Jean Ferron, du Misée National de Carthage, l'auteur des Orants de Carthage (collection les Cahiers de
  • avec disproportion des mains ; mais le visage de votre ermite prie à sa manière comme ceux des orants de Carthage ou du monde accado-sumérien. Et, en plus3 chose extraordinaire3 vous avez le "vêtement d'ailes"3 cette représentation si connue sur les bords du Tigre et de l'Euphrate
  • "Tߣir
  • Saint Guevroc Cadastre DATES 12 du 12 juin 1978 Autorisation (n°, date) Intervention (début et'fin). Années antérieures d'intervention INTERVENTION J 12 du 17 juin 1978 .... Responsable -.M. R. SANQUER Motif d'intervention Surface fouillée ensablement recul de la dune
  • _ Estimation do l'étendue du gisement ?„ SITE j Chapelle et sépultures médiêî vales (Vile - XVè s;). Nature du gisement Nature des découvertes effectuées Périodes chronologiques Substructions et nécropole » \ Vllè - XVe s. OBSERVATIONS — CONTENU DU DOSSIER Rapport scientifique. 1
  • Pions 3 Coupes _ _„ ...» 1 Illustrations Photographies 1égendée s 13 NOTICE SUR LES FOUILLES DE LA CHAPELLE SAINT-GUEVROC EN TREFLEZ (Juin 1978) La Direction des Antiquités historiques de Bretagne a pratiqué un sondage autour de la chapelle de saint Guevroc, en Tréflez
  • (Finistère) au cours du mois de juin 1978. I - LE SITE ET SES ABORDS L'édifice actuel, tapi à une centaine de mètres de la côte, dans un champ de dunes, ne date que de la fin du XlXè siècle mais il repose sur les fondations d'une chapelle des XVè - XVIè siècles, très tôt ensablée et
  • abandonnée. Cette dernière occupait elle-même l'emplacement d'un établissement beaucoup plus ancien, élevé sur une île aujourd'hui rattachée à la terre, et bâti au-dessus d'une fontaine, qui a sans nul doute imposé le choix des lieux. On y descend encore aujourd'hui par un escalier de
  • treize marches. Aux; alentours, le sol ancien, protégé depuis des siècles par la dune, porte les traces d'une occupation humaine antérieure. Sans remonter à la préhistoire, représentée à 50 m. de là par les restes d'une allée couverte, il faut signaler qu'à la base de la dune une
  • couche de terre arable, épaisse de 30 à 40 cm, surmonte une importante couche de limon jaune. Or, à la jonction entre le sable dunaire et la terre noire, des alignements de blocs, des restes de talus, des rigoles d'une étonnante fraîcheur témoignent d'une activité agricole fort
  • développée. Pour dater cette occupation, les archéologues ont utilisé les nombreux tessons de céramique recueillis à la surface du sol ancien. Mais ces fragments sont d'ordinaire trop petits pour que l'on puisse reconstituer la forme des vases et leur pâte, très fruste, n'a pas
  • d'attribution précise. Jusqu'ici, l'avis général penchait pour l'époque gauloise, mais sans aucune certitude. Rien, en fait, ne s'oppose à voir dans ces débris les produits d'un atelier local du Haut-Moyen-Age. Nous ne saurions trop recommander aux résidents de Keremma de recueillir au
  • lendemain des grandes marées et des tempêtes d'équinoxe, les tessons qu'ils pourraient apercevoir dans la partie occidentale de la grève, lorsque le recul brutal de la dune découvre la terre des anciens champs de saint Guévroc. Le produit de la récolte devra être remis pour étude à la
  • Direction des Antiquités historiques de Bretagne à Brest. II - DEUX STELES ENIGMATIQUES La décision de venir troubler le repos éternel des fidèles inhumés au plus près de la chapelle, au contact de leur saint patron, ne fut pas prise à la légère. L'idée initiale naquit d'une visite
  • organisée sur l'initiative de M. J.-J. Baley, qui me fit ainsi découvrir, à ma grande surprise, deux oeuvres dont j'ignorais 1'existence, deux stèles dont les origines remontent aux premiers siècles du christianisme en Armorique, dans une chapelle figurant parmi les sept édifices
  • religieux les plus anciens du Finistère. En effet, sur le placître de la chapelle, une haute pierre dressée —fût de croix ou stèle— porte une crucifixion dont l'aspect fruste a encore été accentué par l'usure du temps. Au somment, le Christ étend les bras à l'horizontale —signe
  • d'ancienneté—. Les quatre personnages qui, en deux registres superposés, s'abritent sous les bras du crucifié, sont difficiles à identifier, mais, par soleil rasant, il semble bien que ceux du registre inférieur 1 lèvent les bras dans le geste millénaire de la supplication. Il importe
  • , avant de se prononcer, sur l'âge exact de ce monument, d'établir l'inventaire des scènes de ce type en Bretagne et d'effectuer des comparaisons avec les stèles hautes du nord de l'Irlande. Par contre, la stèle basse, protégée à l'intérieur de la chapelle, permet une approche un peu
  • pour symboliser l'âme dans l'au-delà... Notre christianisme n'est pas avant tout romain3 mais d'origine orientale et tout le symbolisme n'est que l'ancien symbolisme oriental transposé dans l'événement christologique3 à commencer par les symboles des quatre Evangélistes3 vieux
  • symboles iraniens... Le geste de l'orant3 c'est le geste biblique de l'élévation des deux mains pour la prière. La disproportion a pour but d'accentuer le geste en intensifiant la demande ; c 'est là une convention de l'art de l'Asie occidentale ancienne3 qui est un art spiritualiste à
RAP02611.pdf (LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen. rapport de fp et pt)
  • LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen. rapport de fp et pt
  • l'habitat ceinturé du Néolithique moyen à Lillemer (Ille-et-Vilaine, France), in Besse M. dir. - Sociétés Néolithiques, des Faits archéologiques auxfonctionnements socioéconomiques, Actes du 27 colloque interrégional sur le Néolithique, Neuchâtel, oct. 2005, Cahiers d'Archéologie Romande
  • Rapport de f o u i l l e programmée et de prospection thématique 2010 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport de fouilles UMR 6566 CNRS, Rennes, Université de Nantes, CeRAA C. Bizien-Jaglin, L. Laporte, J.N. Guyodo, G. Hamon, A. Lucquin, R. March, J. Wattez, N. Marcoux, K
  • . Donnart et la collaboration de D. Guérin, J. Bansard HM Rapport de f o u i l l e programmée et de prospection thématique 2010 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport de fouilles UMR 6566 CNRS, Rennes, Université de Nantes, CeRAA C. Bizien-Jaglin, L. Laporte, J.N. Guyodo, G. Hamon
  • , A. Lucquin, R. March, J. Wattez, N. Marcoux, K. Donnart et la collaboration de D. Guérin, J. Bansard HM Renseignements administratifs Fouille programmée : Site n° 35 153 003 AH Parcelles n°733, 682,915 Coordonnées Lambert : X = 290,35 Y = 1104, 65 Titulaire de l'autorisation de
  • Fouilles : L. Laporte Equipe : Co Direction scientifique du projet : C. Bizien-Jaglin, L. Laporte, J.-N. Guyodo, Co Direction des fouilles : L. Laporte, C. Bizien-Jaglin Etude micro-morphologique : J. Wattez Etude des foyers : A. Lucquin, R. March Etudes des charbons de bois : N
  • . Marcoux Etude du mobilier de broyage : K. Donnart Etude du mobilier céramique : G. Hamon Etude du mobilier lithique : J.-N. Guyodo Datations radiocarbone : Programme Artémis - via CDRC, Lyon Mise au net des plans : J. Bansard, C. Bizien-Jaglin, Equipe de Fouille : Daniel Guérin, Jean
  • -Pierre Sourcin, Diane Castro, Mathieu Lejay, Thibault Lecozanet, Pierre Bernard Griffith, Adrien Delvoye, Alexandre Lucquin. Remerciements Nous tenons à remercier la propriétaire de la parcelle sondée, Madame Bourné, ainsi que les locataires Monsieur et Madame Aubry, pour l'attention
  • qu 'ils ont toujours portés à nos travaux. Nous avons le plus grand plaisir à remercier la Mairie de Lillemer qui a mis une salle à notre disposition. Elle a toujours accueilli nos recherches avec beaucoup de sympathie. Le CeRAA, à l'initiative de la découverte, a très aimablement
  • facilité nos démarches sur place. Ces travaux n'auraient pas pu être réalisés sans le soutient financier du Conseil Général et celui actif du Service Régional de l'Archéologie, en particulier en la personne de P.-A. Bezombes que nous souhaitons remercier. Sur le terrain, nous avons eu
  • un grand plaisir à travailler avec une équipe de fouille enthousiaste et efficace. Un grand merci à tous. 3 particulièrement Plan I / Présentation générale p.6 II/ Présentation des travaux effectués en 2010 p.9 III/ Les architectures p.10 1/RAPPEL DES PROBLEMATIQUES (Luc
  • Laporte, Catherine Bizien) 2/ ETUDE MICROMORPHOLOGIQUE - PREMIERS RÉSULTATS. (J. Wattez) P.10 IV/ Les structures de combustion p.29 1/ LES TRAVAUX DE TERRAIN EN 2010 (L. Laporte, C. Bizien, A. Lucquin) 2/ ANALYSE DE LA STRUCTURE DE COMBUSTION 110 (Alexandre Lucquin & Ramiro March
  • ) 3 / PREMIERES OBSERVATIONS DES CHARBONS DE BOIS (Nancy Marcoux) p.29 p.43 V/ De nouvelles datations radiocarbone p.68 VI / Etudes de mobilier p.69 1/ L'ASSEMBLAGE LITHIQUE (J.-N. Guyodo, S. Goudissard) VI. 2/ LE MATERIEL DE MOUTURE ET DE BROYAGE (Klet Donnart) VI. 3/ LA
  • PRODUCTION CERAMIQUE (G. Hamon) P.69 VII/ Inauguration d'un espace muséographique p.175 VIII/ Programme 2011 p.182 P.16 P.59 P.82 P.107 Inventaires des plans et du mobilier 2010, des charbons de bois et du mobilier de mouture en annexes. 4 Lillemer 2004 Dépôts
  • hypothétique Enceinte du Néolithique moyen Fig. 1 -plan général du site de Lillemer - état des connaissances 2005 5 Une enceinte du Néolithique moyen à Lillemer, et ses abords en milieu humide 1/ Présentation générale Rappel des principaux acquis - déjà exposés dans les rapports
  • précédents La butte de Lillemer se situe dans le marais de Dol-de-Bretagne, en arrière de la baie du Mont-Saint-Michel. Entourée de tourbières, elle est située à environ 500 m au nord des terrains qui constituent la limite d'un ancien rivage holocène. Les quelques études
  • paléoenvironnementales disponibles suggèrent, pour le Néolithique moyen, une position de la butte proche de la confluence d'au moins deux profondes rias et non loin de leur embouchure vers le large, au sein d'une baie très largement ouverte. Une vaste roselière s'étendait alors autour de la butte
  • , parsemée de saules et d'aulnes. Depuis sa découverte en 1995, le site de Lillemer a déjà fait l'objet de plusieurs publications (Bizien-Jaglin 1995, 1997, Guyodo et al. 2001, Laporte et al. 2003). 1/ L'occupation de la butte La butte de Lillemer présente la forme d'une ellipse dont le
  • grand axe est orienté nordest/sud-ouest, avec de fortes pentes latérales et un dénivelé d'une dizaine de mètres entre son point le plus haut et le marais environnant (fig. 1). Le village actuel forme une ceinture tout autour de la butte. Son flanc nord est largement entamé par des
  • carrières modernes, aujourd'hui encore très largement visibles. Le cimetière couvre une partie de son flanc sud. Autant d'éléments qui occultent désormais les traces d'occupation néolithique sur la butte elle-même. Au sommet de la butte, la construction de pavillons individuels a motivé
  • une opération de diagnostique sur les parcelles 760 et 1037, opérations dirigées respectivement par A.-L. Hamon et S. Blanchet (INRAP). Ici les rares vestiges néolithiques repérés proviennent des fosses identifiées sur les quelques lambeaux de socle en place subsistant parfois
RAP02402.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniforme. rapport intermédiaire 2008 de fp 2007-2009)
  • MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniforme. rapport intermédiaire 2008 de fp 2007-2009
  • DRAC-SRA 1 JAN. KKiLn. A R dir.), avec les contributions de Jean B A L B U R E , David B O U R G A R I T , Yolanda C A R R I O N , Philippe C H A M B O N , Jean-René D A R B O U X , Klet D O N N A R T , Y v o n D R E A N O , Colas GUERET, I GONIDEC, Aurélia S T A U B
  • '. li ó IQUE M O L E N A I S , Rapport n 11 BEG AR L O u f ö ~ B I T A T EN PIERRES SECHES CAMPANIFORME iE TRI ANNUELLE DU SITE DE BEG AR LOUED (II ^^08, Opération n° 2007 - "> i ? crnim FINISTERE tous™ I I I I I I I I m u ) im UMR 7041 A r S t z r A KU 3 u niv « r * i t
  • 4 ri f i l i T R A N Q U I L L E • l'I \ N ASSOCIATION TUMULUS APrHFn7nn)n hicrnire Hoc cnriÁrÁc et des peuplements LI I S Office National dr u Chasse m,-b Faune Sauvage d« bresaole O COMMUNAUTÉ occidental* Pays d Iroise 0 £ COMflViïES Littoral
  • -EnvironnementTélédétection-Géomatique, L E T G UMR 6554 BRETAGNE*? , V I V A N T E ^ SEPNB Q, SOMMAIRE SOMMAIRE 2 REMERCIEMENTS 7 FICHE SIGNALETIQUE 9 LISTE DES PARTICIPANTS 10 I - RAPPORT FINANCIER 2008 12 A - INTRODUCTION B - ELEMENTS DE SYNTHESE C - ANALYSE DES VARIATIONS POSTE A POSTE 1
  • - Analyses 2 - Communication 3 - Fournitures 4 - Logement 5 - Assurance 6 - Matériel 7 - Nourriture 8 - Transport 9 - Travaux D - CONCLUSION 12 12 16 16 17 18 18 18 19 19 20 20 20 II - SIXIEME CAMPAGNE DE F O U I L L E PROGRAMMEE SUR L E SITE DE B E G AR LOUED (ILE MOLENE) 21
  • A - INTRODUCTION B - M E T H O D E S & STRATÉGIE D E F O U I L L E 1 - Méthodes mises en œuvre 2 - Protocole de tamisage et gestion des refus de tamis C - RECONNAISSANCE D E L A STRATIGRAPHIE 1 - Introduction 2 - Contexte physique 2.1 - Configuration géomorphologique 2.2 - Le cadre
  • paléogéographique 3 - Les formations sédimentaires 4 - Analyse micromorphologique 5 - Evolution spatiale de la stratigraphie 6 - Evolution spatiale des couches au sein de la bâtisse 21 21 21 21 23 23 23 23 24 24 26 27 28 7 - Synthèse et discussion 28 7.1 - Implication du milieu physique dans
  • le choix de l'implantation du site 28 7.2 - Formation et fonctionnement du site 29 7.2.1 - La dynamique du sol avant la construction de la bâtisse 29 7.2.2 - La dynamique du sol après la construction de la bâtisse 30 8 - L'origine des dépôts : dépotoir ou colluvions ? 30 9
  • - L'anthropisation des couches : héritage ou acquisitions 31 D - A R C H I T E C T U R E : DESCRIPTION DES STRUCTURES MISES A U JOUR 32 1 - Rappel des structures et altérations modernes découvertes 32 1.1 — Mur et parcellaire moderne 32 1.2 - Structures de chasse, les gabions 32 1.3 — Qui voit
  • Molène voit sa peine... Une sépulture contemporaine dans l'emprise du site 33 2 - Les structures archéologiques anciennes 37 2.1 - La maison, Structure 1 38 2.1.1 - Matériaux géologiques du site de Beg ar Loued à Molène 38 2.1.2 - Première phase de construction du bâtiment 38 2.1.3
  • - Deuxième phase de construction du bâtiment 39 2.1.4 - Troisième phase de construction du bâtiment 40 2.1.5 -La quatrième phase de construction. 41 2.1.6-Un parement externe 42 2.1.7 - Le mur de refend et l'alvéole 42 2.1.8 -A l'intérieur de la structure 1, aménagements internes (muret
  • , dallage, foyer) 43 2.1.9 - Autres aménagements extérieurs au bâtiment 44 2.2 - La Structure 2 44 2.3 - La Structure 3 45 2.4 - Quelques structures annexes 46 2.4.1 — Des poches de coquilles et des dépôts coquilliers 46 2.4.2 - Quelques structures en creux 47 III - L A CULTURE M A T E
  • R I E L L E A - E T U D E DU M O B I L I E R C E R A M I Q U E B - L'INDUSTRIE LITHIQUE T A I L L E E 1 - Introduction 1.1 - Rappel du rapport n°9 1.2 - Le corpus de l'étude de 2008 2 - Typologie 3 - Répartition spatiale 3.1 - Densité globale 3.2 - Densité des esquilles 3.3
  • - Densité des galets fendus 3.4 - Comparaison des densités de perçoirs et de grattoirs 49 49 49 49 49 50 50 51 51 51 52 52 4 - Conclusion 53 C - L E M A C R O - O U T I L L A G E 2008 54 1 - Considérations générales 54 2 - Nouveaux types d'outils : mortier et galet à rainure 56 3
  • - Galets biseautés à fût aminci : la série de Beg ar Loued s'étoffe 58 4 - Les disques : couvercles de pots ou plaques de cuisson? 59 5 - Réflexions préliminaires sur le débitage du grès armoricain 60 6 - Pour conclure 61 D DES INDICES D'UNE PROBABLE ACTIVITE METALLURGIQUE 63 1 - Le
  • moule en granité 63 1.1 - Le moule de Beg ar Loued 63 1.2 - Le moule de Plouharnel, Morbihan 64 1.2.1 - Un bref historique 64 1.2.2-Description de l'objet. 65 1.3 - Des éléments de comparaison 66 1.3.1 - Les moules monovalves 66 1.3.2 - Les objets piano-convexes 67 1.3.3 - Les haches
  • à section lenticulaire 68 2 - Le déchet supposé de métallurgie 69 2.1 - Problématique 69 2.2 - Conditions expérimentales 70 2.3 - Résultats 70 2.4 - Discussion 70 3 - Deux objets en tôle de cuivre (ou d'alliage cuivreux) 71 3.1 - Description des objets 72 3.2 - Eléments de
  • comparaison : les perles 72 3.2.1 - Perles du Sud-est de la France (Fontbouisse / Chalcolithique) 73 3.2.2 - Perles artenaciennes 73 3.2.3-PerlesS.O.M. 73 3.2.4 - Perles campaniformes du Nord de la France 73 3.3 - Eléments de comparaison : les objets en tôle d'or 74 3.4 - Dernier élément
  • de comparaison : les pendeloques 74 E - M A T E R I E L POLI E T OBJETS DE PARURE 75 1 - Inventaire et description 75 2 - Analyse du matériel 78 I V - E C O N O M I E E T ENVIRONNEMENT 80 A - E T A T D ' A V A N C E M E N T D E S T R A V A U X SUR L ' H I S T O I R E DU C O R T
  • E G E D E M I C R O V E R T E B R E S E N M E R D ' I R O I S E DEPUIS 4000 ANS 80 1 - Problématique 80 2 - Résumé des travaux antérieurs 80 2.1 - Assemblage de Beg ar Loued 80 2.1.1 - Répartition des vestiges, dates 81 2.1.2 - Nature de l'assemblage 81 2.2 - Assemblage de
RAP03064.pdf (GUIGNEN (35). ZAC de la Vigne. rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • GUIGNEN (35). ZAC de la Vigne. rapport de diagnostic
  • Intervenants 12 Notice scientifique 13 Localisation de l’opération 14 Cahier des charges 19 Arrêté de prescription 9 Résultats 21 1. Présentation de l'opération 22 1.1 1.2 1.3 1.4 Circonstances de l’intervention Contexte topographique et
  • , Tuile cahier 1 cahier 2 minute cahier 1 cahier 1 N cahier 1 cahier 1 cahier 1 cahier 1 18 fossé suite de T17 2,40x0,4 58 fossé(suite 55?) cahier 1 0,7 cahier 1 cahier 1 22 fossé bordier 23 chemin 24 TP 0,75 moderne cahier 1 moderne cahier 1 0,3 contemporain
  • 17x3 x0,70 + extension 6x6 et 3x3 N° de Fait Nature Dimension (cm) Mobilier Datation enregistrt 34 fossé SO/NE 1,05 CE bas MA cahier 1 35 fosséSO/NE 0,6 protohistoire? cahier 1 36 fosséSO/NE 0,75 protohistoire? cahier 1 28 18x3x0,80 35 fossé 0,70x0,24 29
  • cahier 1 38 20x3x0,50 39 20x3x0,50 40 20x3x0,60 41 cahier 1 cahier 1 cahier 1 cahier 1 fossé (suite de F34T27?) 20x3x0,70 41 fosséparcellaire 42 20x3x0,70 42 foyer 43 20x3x0,70 43 fossé =fossé 40 44 20x3x0,60 cahier 1 45 20x3x0,60 cahier 1 46 20x3x0,60 47
  • 20x3x0,30 63 20x3x0,40 64 20x3x0,40 65 20x3x0,30 20x3x0,30 67 20x3x0,30 68 20x3x0,30 69 20x3x0,70 à 1m 70 20x3x0,60 71 20x3x0,60 72 20x30,5 73 20x3x0,50 cahier 2 minute cahier 1 59 66 cahier 2 minute cahier 1 40 58 Dessin cahier 1 cahier 1 49 fossé(suite de
  • cahier 2 minute cahier 1 59 chablis 0,9 60 fossé 0,75 cahier 1 cahier 2 minute 74 20x3x0,40 cahier 1 75 20x3x0,40 cahier 1 42 Inrap · RFO de fouille Ille-et-Vilaine, Guignen, ZAC de la Vigne Inventaire par structures de découverte Tranchée 3, Colluvions Les
  • Sujets et thèmes Trous de poteau Fosses Fossés Parcellaire ancien Mobilier Céramique L’opération de diagnostic archéologique menée sur 51 919 m² de l’emprise du projet de ZAC de La Vigne à Guignen a révélé l’existence de plusieurs éléments fossoyés lié à des réseaux
  • parcellaires anciens daté de La Tène, de l’antiquité et du bas Moyen-âge. Plusieurs structures, fosses et foyers datées de La Tène et de l’antiquité ont également été mises au jour en limite ouest de l’emprise. Les vestiges de cette occupation sembleraient se développer dans cette direction
  • . Sans qu’il soit possible de préciser la chronologie de sa mise en place, le chemin principal qui reliait le hameau de La Roche Blanche au lieu-dit le Cormier semble avoir été un élément ancien fortement structurant, de l’organisation du paysage et présent probablement au Bas Moyen
  • -âge. Ce réseau parcellaire et vicinal pourrait lui-même être l’héritier d’une organisation plus ancienne dont les origines pourraient remonter à la protohistoire. L’ensemble de ces découvertes, mobilier et vestiges archéologiques, affichent une proximité certaine d’occupations
  • anciennes laténienne et antique que l’on peut situer plus globalement vers l’ouest de l’emprise du projet. Diagnostic archéologique Chronologie Second âge du Fer Antique Bas Moyen Age Rapport final d’opération ZAC de la Vigne Guignen, Ille-et-Vilaine ZAC de la Vigne sous la
  • direction de Sandrine Barbeau Inrap Grand Ouest  37 rue du Bignon, CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 www.inrap.fr Inrap Grand Ouest décembre 2014 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération ZAC de la Vigne 35 127 Code INSEE Guignen, Ille-et-Vilaine
  • — 2014-154 — Entité archéologique Arrêté de prescription — D107828 Code Inrap Système d’information Nr site sous la direction de Sandrine Barbeau avec la collaboration de Frédéric Boumier Erwan Bourhis Serge Kosseev Pierrick Leblanc Nicolas Menez Inrap Grand Ouest 37 rue du
  • Bignon, CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 décembre 2014 4 Inrap · RFO de diagnostic Ille-et-Vilaine, Guignen, ZAC de la Vigne 5 Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 8 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus 10
  • Fossés parcellaires récents 2.6 Fossés et structures non datées 2.7 Conclusion Inventaires 40 46 Inventaire des tranchées Inventaire par structure de découverte Inventaire du mobilier céramique Inventaire technique des céramiques et des terres cuites Inventaire
  • de la documentation 46 Inventaire des figures 42 44 45 6 Inrap · RFO de diagnostic Ille-et-Vilaine, Guignen, ZAC de la Vigne I. Données administratives, techniques et scientifiques 8 Inrap · RFO de diagnostic Ille-et-Vilaine, Guignen, ZAC de la Vigne
  • Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine (35) Commune Guignen Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement — Proprietaire du terrain Société Acanthe Références de l’opération Adresse ou lieu-dit ZAC de
  • la Vigne Codes code INSEE Numéros des arrêtés de prescription 2014-154 Numéros des opérations D107828 Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon CS 67737 35 577 Cesson-Sévigné Dates d’intervention sur le terrain préparation 3 septembre 2014 fouille du 6
  • septembre 2014 au 15 septembre 2012 surface 51 919 m² 35 127 Numéro de dossier Patriarche — Numéros des arrêtés de désignation des responsables 2014-285 Numéro de l’entité archéologique — Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Coordonnées géographiques et altimétriques (RGF
  • 93/CC48) Société Acanthe x : 1 337 500 y : 7 203 100 z : environ 70 et 80 m NGF Nature de l’aménagement ZAC Références cadastrales Opérateur d’archéologie Commune Inrap Grand-Ouest Guignen Année 2012 section(s) ZP parcelle(s) 135P, 136P, 101, 168, 241, 261P, 222P, 178P
RAP02142.pdf (LE CONQUET (29). "île de Béniguet". fouille de l'amas coquillier. rapport de sondage)
  • LE CONQUET (29). "île de Béniguet". fouille de l'amas coquillier. rapport de sondage
  • DRAC-SRA 2 3 JAN. 2008 COURRIER ARRIVEE Décembre 2005 Yvan PAILLER, Sandie GIOVANNACCI, Ewen IHUEL, Anne TRESSET (dir.) avec les contributions de Yann BOUGIO, Klet DONNART, Yvon DRÉANO, Rodolphe HOGUIN, Laurence LE CLEZIO, Yves-Marie PAULET, Marie-France DIETSCH-SELLAMI, Farid
  • SELLAMI, PROGRAMME ARCHEOLOGIQUE MOLENAIS, rapport n° 7 TOME 1 : Texte SONDAGE DU SITE DE BENIGUET - 3 (LE CONQUET) Opération n° 2005 - 202 FOUILLE PROGRAMMÉE DU SITE DE BEG AR LOUED (ILE MOLÈNE) Opération n° 2005 - 218 \ \ h\ l! t ••-s. V *V, w JPS \ J ètefat .. Me€jSSii J
  • " A \f CONSEIL GENERAL FINISTERE %s m lAmmmam i ï UMR 6038 .3 O Magasin d'outillage Emeraude (Ploudaniel) ' l i t TRJlHOUlllt * : ". i ... î Tw- • •• ,• Of, ARCHÉOZOOLOGIE, histoire des sociétés humaines et des peuplements animaux Feim-ar-ßed - ': î' 1! ; ^5 « ' r
  • PINNARBiö ^ .j. î ' LEMAR, UMR 6539 ; Ou«;'« Haïioaaî b. Citasse . faillie Sauvage UMR 7055, Préhistoire et Technologie z n z . SOMMAIRE REMERCIEMENTS /. INTRODUCTION II. FOUILLE D'UN AMAS COOUILLIER NEOLITHIQUE CONOUET). ARCHIPEL DE MOLENE Fiche signalétique SUR L'ILE DE
  • BENIGUET (LE A/ PRÉSENTATION (Y. Pailler) 1. Rappel de la problématique 2. Conduite du sondage B/ OBSERVATIONS FAITES SUR LE TERRAIN MATÉRIELLE (Y. Pailler, S. Giovannacci) A PROPOS DE LA CULTURE a LE MATÉRIEL CÉRAMIQUE (S. Giovannacci) D/ LE TRI DU CARRÉ A DU SONDAGE DE MARS 2005
  • SUR L'ÎLE DE BENIGUET : PREMIER APERÇU (Y. Dréano) E/ ÉTUDE DES RESTES COQUILLIERS DE COQUILLES SAINT-JACQUES, MAXIMUS (Y.-M. Paulet) PECTEN F/NOTE SUR LES RESTES DE MICROVERTEBRES ISSUS DE L'AMAS COQUILLIER (A. Tresset). G/ OUVERTURES (Y. Pailler) III. ETUDE DE QUELQUES
  • STATIONS DE SURFACE BENIGUET(R. Hoguin, S. Giovannacci, Y. Pailler) REPÉRÉES SUR L'ILE DE A7 INTRODUCTION B/ LA PERCUSSION SUR ENCLUME C/ CRITÈRES D'ANALYSE ET TERMINOLOGIE D/ PRÉSENTATION DU MATÉRIEL 1. Beniguet 14 (parcelle 19) 2. Beniguet- lObis (parcelle 19) 3. Beniguet- lOter
  • (parcelle 19) 4. Beniguet-13(parcelle 20) 5. Beniguet- 22 (parcelle 40) E/ LES CHAÎNES OPÉRATOIRES PRÉSENTES DANS LES ASSEMBLAGES ÉTUDIÉS 1. Les matières premières 2. Les produits taillés F/ LA CÉRAMIQUE (S. Giovannacci) G/ ESSAI D'INTERPRÉTATION 2 IV. TROISIÈME CAMPAGNE DE FOUILLE
  • PROGRAMMÉE LOUED (ILE MOLÈNE) ~ Fiche signalétique SUR LE SITE DE BEG AR AJ PRÉSENTATION ET RAPPEL DE LA PROBLÉMATIQUE B/ MÉTHODES ET STRATÉGIE DE FOUILLE 1. Méthodes mises en œuvre 2. Stratégie de fouille C/ ARCHITECTURE : DESCRIPTION DES STRUCTURES MISES AU JOUR (E. Ihuel, Y. Pailler
  • ) 1. Description des structures et altérations modernes a) Mur de parcellaire moderne et mise en culture b) Extraction de matériaux c) Structures de chasse, les gabions 2. Description des structures archéologiques anciennes a) Structure 1 b) Structure 2 3. Quelques éléments de
  • comparaison D/ RAPPORT PRÉLIMINAIRE DE L'ÉTUDE GÉO-ARCHÉOLOGIQUE (F. Sellami) 1. Introduction 2. Le milieu physique. 3. Description de la stratigraphie 4. Échantillonnage 5. Discussion des données et des problématiques à traiter E/ COMPTE-RENDU DES MISSIONS TOPOGRAPHIQUES SUR L'ÎLE MOLÈNE
  • (Y. Bougio) F/ LA CULTURE MATÉRIELLE 1. L'industrie lithique taillée - sondage II et sondage V (L. Le Clézio) a) Le corpus b) Étude du corpus c) Les perçoirs d) La chaîne opératoire des perçoirs e) Éléments de comparaison f) Conclusion 2. Le macro-outillage (K. Donnart
  • ) a) Problématique b) Méthodes c) Axes de recherche d) Observations préliminaires sur la série de Beg ar Loued 3. La céramique (S. Giovannacci) a) Méthodologie b) Observations technologiques et cuisson expérimentale c) Éléments de formes et décors d) Discussion autour de l'attribution chrono
  • -culturelle e) Approche expérimentale, du prélèvement de l'argile à la cuisson f) Bilan et perspectives 3 G/ L'ÉCONOMIE ALIMENTAIRE 1. Étude de l'ichtyofaune (Yvon Dréano) a) Méthode d'analyse du matériel ichthyologique b) Résultats de l'analyse archéo-ichtyologique c) Conclusion 2. Les
  • grands vertévrés (Anne Tresset) 3. La carpologie (M.-F. Sellami) H/ LE PEUPLEMENT ANCIEN DE MICRO-VERTÉBRÉS MOLÈNE (A. Tresset) DANS L'ARCHIPEL DE V. CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES 1. Résultats de terrain obtenus en 2005 2. Principales orientations pour la campagne 2006 DIFFUSION ET
  • PUBLICATION DES RÉSULTATS BIBLIOGRAPHIE 4 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier pour leur aide et leur soutien : -Le Ministère de la Culture et de la Communication et le Conseil Général du Finistère qui nous ont accordé les subventions nécessaires au bon déroulement de nos opérations
  • . -Les gestionnaires et propriétaires des îles sur lesquelles nous avons travaillé durant l'année. Pour la commune de Molène : Madame le Maire, Marie-Thérèse Callac et les élus du Conseil Municipal. Une mention spéciale doit être décernée à Philippe Richard, secrétaire de mairie, pour
  • son soutien et son amitié. Pour l'ONCFS : Louis-Gérard d'Escrienne, conservateur de l'île Beniguet et les gardes Fabrice Bernard, Michel Claize, Arnaud, ainsi que Pierre Yésou, responsable scientifique de la réserve. Pour la SEPNB -Bretagne Vivante : Louis Brigand, conservateur de
  • la Réserve naturelle d'Iroise, les membres du Comité consultatif et Jean-Yves Le Gall et David Bourles, gardes de la Réserve Naturelle d'Iroise. -La compagnie de transports maritimes Penn ar Bed pour nous permettre de bénéficier du tarif insulaire et avoir mis gracieusement à
  • notre disposition un container qui nous a servi de cabane de chantier. -Jean-Yves Tinevez du Service Régional de l'Archéologie de Bretagne (Rennes) pour sa visite sur le chantier de Beg ar Loued et les conseils pratiques qu'il nous a dispensés. Grégor Marchand (CNRS, UMR 6566, Rennes
RAP02211.pdf (ÎLE-MOLÈNE (29). beg ar loued. un habitat en pierres sèches de la fin du néolithique / âge du bronze ancien. rapport de fp 1)
  • ÎLE-MOLÈNE (29). beg ar loued. un habitat en pierres sèches de la fin du néolithique / âge du bronze ancien. rapport de fp 1
  • l'ouest de l'île). « Réalisation d'un M N T Sur le cahier de terrain, des profils topographiques ont été déterminés théoriquement. Ils sont au nombre de 27 et recouvrent sur 56 ha l'essentiel du sud de l'île avec pour centre le chantier de fouilles. Ils font 210 m de long et sont
  • mégalithique au Nord. Dans cette partie, le relevé se fait par la marche de l'opérateur qui suit les profils sur le cahier de terrain. Le mobile GPS est placé sur le sac à dos. Durant 4h, en alternance, nous avons relevé 2500 points ( X , Y et Z ) . Nous avons d û adapter les profils à la
  • 2 6 JAN. 2007 Y v a n Pailler, Sandie G i o v a m a c ^ j ^ g ^ r i ^ ^ ^ ^ r i n e Tresset (dir.) avec les contributions de Yann Bougio, Jean-René Darboux, Karyne Debue Fravel, Marie-France DietchSellami, Klet Donnart, Yvon Dréano, Catherine Dupont, Henri Gandois, Laurence Le
  • Clézio, Bernard Le Gall, Antoine Lourdeau, Yves-Marie Paulet, Jérémie Querné, Oriane Rousselet, Farid Sellami, Lore Troalen PROGRAMME A R C H E O L O G I Q U E MOLENAIS, Rapport n° 8 B E G AR LOUED : UN HABITAT E N P I E R R E S SECHES DE L A FIN DU NEOLITHIQUE / A G E DU BRONZE
  • ANCIEN (volume texte) FOUILLE PROGRAMMEE DU SITE DE BEG AR LOUED ( I L E MOLENE ; FINISTERE) Opération n° 2006-230 Janvier 2007 11 I FICHE SIGNALETIQUE 7 L I S T E DES PARTICIPANTS 8 I. INTRODUCTION 10 I L Q U A T R I E M E CAMPAGNE D E F O U I L L E P R O G R A M M E E SUR
  • L E S I T E D E B E G AR LOUED ( I L E MOLENE) 10 10 Al B I L A N F I N A N C I E R INTRODUCTION: I - T A B L E A U X D E SYNTHESE I I - A N A L Y S E DES V A R I A T I O N S POSTE A POSTE 10 10 11 13 B/ STRATÉGIE D E F O U I L L E 15 CI M E T H O D E S 1) METHODES MISES E
  • N Œ U V R E 2) PROTOCOLE D E T A M I S A G E E T GESTION DES REFUS D E T A M I S 3) PROTOCOLE D E P R E L E V E M E N T M I S E N P L A C E POUR L A CARPOLOGIE 16 16 17 18 D/ UN I N D I C E D U P A L E O L I T H I Q U E M O Y E N P R E S D E B E G A R L O U E D 19 El C O M P
  • T E - R E N D U DES MISSIONS T O P O G R A P H I Q U E S 1) C A M P A G N E D U 17 J U I N 2006 2) C A M P A G N E D U 8 E T 9 J U I L L E T (Planches 2, 3, 4 et 5, annexes) 21 21 22 F/ ETUDE GEO-ARCHEOLOGIQUE 23 INTRODUCTION 23 RAPPEL D E L A S T R A T I G R A P H I E 24
  • PROCESSUS D E F O R M A T I O N E T REPRESENTATIVITE D E L A STRATIGRAPHIE. 25 O R G A N I S A T I O N DES COUCHES ET PRELEVEMENTS 26 SYNTHESE ET DISCUSSION 26 C O N T I N U I T E D E L A STRATIGRAPHIE 27 CONCLUSION 28 G/ D A T E S R A D I O C A R B O N E O B T E N U E S (nouvelles dates
  • et rappel des autres dates) 28 G/ A R C H I T E C T U R E : D E S C R I P T I O N D E S S T R U C T U R E S M I S E S A U J O U R 1) RAPPEL DES STRUCTURES ET A L T E R A T I O N S MODERNES DECOUVERTES LES ANNEES PASSEES 2) LES STRUCTURES ARCHEOLOGIQUES A N C I E N N E S 3) LES
  • STRUCTURES D ' H A B I T A T I O N , QUELQUES E L E M E N T S D E COMPARAISON 29 29 30 39 III. L A C U L T U R E M A T E R I E L L E 47 Al L A C E R A M I Q U E 1) B I L A N Q U A N T I T A T I F 2) RAPPEL DE L A M E T H O D O L O G I E 3) LES GROUPES 4) LES I N D I V I D U S 5) L
  • E S T I G A T I O N O F A T I N Y DISC B E A D FOUND IN M O L E N E ISLAND 117 AI L E S I N V E R T E B R E S MARINS D E B E G A R L O U E D , TEMOINS D E S A C T I V I T E S DES N E O L I T H I Q U E S E T DU PALEOENVIRONNEMENT : D E L ' E C H A N T I L L O N A R C H E O L O
  • 149 III. CONCLUSIONS E T P E R S P E C T I V E S 154 Al B I L A N P R O V I S O I R E APRES 4 CAMPAGNES D E F O U I L L E S 154 B/ L E S ORIENTATIONS POUR L A CAMPAGNE D E F O U I L L E 2007 155 DIFFUSION E T P U B L I C A T I O N D E S R E S U L T A T S 156 Articles de
  • presse Journal Télévisé Ouvrage grand public BIBLIOGRAPHIE : 156 156 156 158 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier pour leur aide et leur soutien : - Le Ministère de la Culture et de la Communication et le Conseil Général du Finistère qui nous ont accordé les subventions
  • nécessaires au bon déroulement de nos opérations. - L a C o m m u n a u t é de Communes du Pays d'Iroise qui a mis à notre disposition les moyens mécaniques (tracto-pelle) et humains nécessaires au rebouchage du site. U n partenariat a d'ores et déjà été conclu pour le débouchage et le
  • rebouchage lors des campagnes à venir. Dans ce cadre, i l est également prévu qu'un panneau explicatif temporaire soit posé sur le site pour expliquer les travaux effectués. - La compagnie de transports maritimes Penn ar Bed et son directeur M . Lagadec qui nous fait bénéficier chaque
  • année du tarif insulaire, de la gratuité du transport des containers de matériel et de marchandises et met gracieusement à notre disposition un container qui nous sert de cabane de chantier. Nous tenons aussi à remercier le personnel à terre et les équipages de la Penn ar Bed pour
  • leur gentillesse et leur efficacité (spéciale dédicace à Claude Berthelé dit Le Bosco). - Le collège des îles du Ponant et son directeur Gérard Gabriel pour avoir mis avoir à notre disposition les logements et les salles de classe du Sémaphore. - L'équipage du Bugale M i l d i z ( M
  • i l o , Sébastien, Aurélien, Ludo, Guenolé) pour leur amitié et leur participation généreuse à l'effort de fouille par l'approvisionnement régulier de l'équipe en fruits de mer et en poissons. - Le bureau d'étude I n V i v o et ses directeurs qui ont mis gracieusement à notre
  • disposition un GPS centimétrique. - Les gestionnaires et propriétaires des îles sur lesquelles nous travaillons depuis 2000 : • Pour la commune de Molène : Madame le Maire, Marie-Thérèse Callac et les élus du Conseil Municipal. • Pour l'ONCFS : Louis-Gérard d'Escrienne, conservateur de
RAP02521.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniformes, âge du bronze ancien. rapport final de fouille programmée 2007-2009)
  • MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniformes, âge du bronze ancien. rapport final de fouille programmée 2007-2009
  • ò. S 'Cl Yvan P A I L L E R , Henri GANDOIS, Anne T R E S S E T dir., avec les contributions de Salvador BAILON, David BOURGARIT, Loïc BOURY, Cécile C^ Jean-Marie CARIOLET, Yolanda CARRION, Philippe CHAMBON, Jean-René DARBOUX, Laurence DAVID, Karyne DEBUE, Klet DONNART, Yvon
  • I Ft A TUMULUS NÛ U i U . t Liberté • Egalité • Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMOHII NCíí Di L'ANTIOUITf MAtllIMt National Museums Scotland UMR 7055 « Préhistoire et Technologie » PFNN AR BLD Géomer ARCHÉOZOOLOGIE histoire des sociétés et des peuplements animaux
  • Office National u Chasse « A - U Faune Sauvage CONSEIL GENERAL FINISTERE lUU) uni» . - t e BRETAGNE ¿¿3, V I V A N T E ^tySEPI .3 d* bretigne Penu-ar-Bed 0 occidentale ex REMERCIEMENTS 7 FICHE SIGNALETIQUE 9 LISTE DES PARTICIPANTS I-RAPPORT FINANCIER U 2008 (H. Gandois
  • ) 12 A - INTRODUCTION 12 B - ELEMENTS DE SYNTHESE 12 C - A N A L Y S E DES VARIATIONS P O S T E A P O S T E 123456789- 15 Analyses Communication Fournitures Logement Assurance Matériel Nourriture Transport Travaux 15 16 16 17 17 17 18 18 18 D-CONCLUSION //- SEPTIEME CAMPA
  • GNE DE FOUILLE PROGRAMMEE AR LOUED (ILE MOLENE) 19 SUR LE SITE DE BEG 20 A - INTRODUCTION 20 B - M E T H O D E S E T STRATÉGIE D E F O U I L L E 20 1 - Méthodes mises en œuvre 2 - Protocole de tamisage et gestion des refus de tamis 20 21 C - C O N T E X T E G E O M O R P H
  • - Le cadre paléogéographique 3 - Les formations sédimentaires 4 - Analyse micromorphologique 5 - Évolution spatiale de la stratigraphie 6 - Évolution spatiale des couches au sein de la bâtisse 7 - Synthèse et discussion 7.1 - Implication du milieu physique dans le choix de
  • l'implantation du site 7.2 - Formation et fonctionnement du site 8 - L'origine des dépôts : dépotoir ou colluvions ? 9 - L'anthropisation des couches : héritage ou acquisition ? 22 22 22 23 23 24 25 26 26 26 27 28 29 D - P E T I T POINT D E M E T H O D O L O G I E E T D E S T R A T I G R
  • A P H I E (Y. Pailler, C . Nicolas & H . Gandois) 29 E - A R C H I T E C T U R E : D E S C R I P T I O N DES S T R U C T U R E S MISES AU JOUR (Y. Pailler & H. Gandois) 31 1 - Rappel des structures et altérations modernes découvertes 1.1- Murs, aires empierrées et parcellaire
  • moderne 1.2- Structures de chasse, les gabions 31 31 32 1.3 - Une inhumation de chien 33 1.4 - Qui voit Molène, voit sa peine... Une sépulture moderne dans l'emprise du site 33 2 - Les structures archéologiques anciennes 42 2.1 - La maison, structure 1 42 2.2 - La Structure 2 49 2.3
  • - La Structure 3 50 2.4 - La Structure 4 (fig. 96-99) 50 2.5 - La structure 5 et ses structures périphériques 51 2.6 - Des poches de coquilles, des dépôts coquilliers et autres structures en creux.... 52 F - L E V E T O P O G R A P H I Q U E DU S I T E A R C H E O L O G I Q U E D E
  • de tri Caractérisation générale de la série Analyse spatiale Discussion et perspectives B - L ' I N D U S T R I E L I T H I Q U E T A D L L E E (L. Le Clézio) 1 - Généralités sur le corpus lithique de Beg ar Loued 1.1 - L'approvisionnement en matière première 1.2 - La chaîne
  • opératoire de débitage 1.3 - Le mobilier obtenu 1.4 - L'utilisation du mobilier 2 - Particularités du corpus 2.1 - La répartition différenciée des outils « perçoirs/grattoirs » 2.2 - La répartition du cristal de roche 2.3 - La standardisation des outils (exemple des grattoirs) 2.4 - Les
  • outils particuliers 3 - Conclusion C - A N A L Y S E D E D E U X « DÉPÔTS » L I T H I Q U E S (A. Pineau) 1 - Découverte d'un dépôt de supports bruts en silex (A. Pineau avec la collaboration Y. Pailler) 1.1- Description du dépôt 1.2 - Essai d'interprétation 2 - Un probable rejet de
  • déchets de taille (A. Pineau) 2.1 - Etude lithique 2.2- Synthèse D - L E M A C R O - O U T I L L A G E 2008 (K. Donnartavec la collaboration de Y . Pugin) 1 - Rappel de la méthodologie 2 - Matières premières 2.1 - Nature 2.1 - Sources d'approvisionnement 3-Outillage 3.1 - L'assemblage
  • 54 54 54 55 55 55 56 58 61 62 63 63 64 65 68 68 68 69 70 71 72 73 de 73 73 76 77 77 81 82 82 83 83 85 87 88 3.2 - Stratégies de collecte des supports 3.3 - Aperçu des activités se déroulant sur le site 4 - Association de fonctions 5 - Conclusion et perspectives E - D E S
  • INDICES D'UNE P R O B A B L E A C T I V I T E M E T A L L U R G I Q U E 1 - Le moule en granité (H. Gandois et Y. Pailler) 1.1 - Le moule de Beg ar Loued (Y. Pailler, H. Gandois) 1.2 - Le moule de Plouharnel, Morbihan (H. Gandois) 1.3 - Des éléments de comparaison (H. Gandois) 2 - Le
  • déchet supposé de métallurgie (D. Bourgarit et Y. Coquinot) 2.1 - Problématique 2.2 - Conditions expérimentales 2.3 - Résultats 2.4 - Discussion 3 - Deux objets en tôle de cuivre (ou d'alliage cuivreux) (H. Gandois) 3.1 - Description des objets 3.2 - Eléments de comparaison : les
  • perles 3.3 - Eléments de comparaison : les objets en tôle d'or 3.4 - Dernier élément de comparaison : les pendeloques 3.5 - Composition chimique de l'objet en tôle de cuivre F - M A T E R I E L P O L I E T O B J E T S D E P A R U R E (Y. Pailler) 1 - Inventaire et description 2
  • ) 129 B - L T C H T H Y O F A U N E D E B E G A R L O U E D (Y. Dréano) 130 1 - Introduction 130 2-Méthodes 131 3 - Etat de l'ichthyofaune présente à Beg ar Loued 131 4 - Représentation des ossements de poissons de Beg ar Loued 132 4.1 - Caractéristiques générales du biotope des
  • - Conservation et origine du dépôt 3 - Données paléobiogéographiques 142 142 142 143 144 145 D - L E S MICRO VERTEBRES HOLOCENES EN MER D'IROISE : EVOLUTION DES C O R T E G E S , VARIATIONS P H E N O T Y P I Q U E S . APPORTS A U X P R O B L E M A T I Q U E S SUR L A F R A G M E N T A T I
RAP03714 (MENEAC (56). L'Epine Forte, tranche 2. Rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • MENEAC (56). L'Epine Forte, tranche 2. Rapport de diagnostic
  • tranche 2 du projet d’extension de la carrière à Epine Forte sur la commune de Ménéac, a confirmé la richesse archéologique de ce secteur qui s’est exprimée notamment par la découverte et la fouille en 2018 d’un site de métallurgie du haut Moyen-âge et un habitat de l’âge du Bronze
  • final. Au nord-est de l’emprise de l’actuelle opération, dans le secteur 1, un site gallo-romain a été mise en évidence sur une superficie d’environ 2500 m². Il s’agit d’un enclos fossoyé de plan irrégulier dont seul le côté est est présent entièrement dans l’emprise. L’enclos
  • possède un angle orthogonal au nordest et un angle courbe au sud-est. Une seule fosse a été détectée à l’intérieur. La concentration des vestiges sur le secteur 2, au sud de l’emprise, concerne un vaste établissement gaulois dont la création remonterait à La Tène moyenne et perdurerait
  • jusqu’à La Tène finale avec des phases de transformation perceptibles dans l’agencement des fossés. Il s’agit d’un système d’enclos fossoyés peut-être emboités de plan irrégulier qui s’étend sur plus de 2 ha. L’agencement général reste difficile à déterminer dans le cadre du diagnostic
  • d’autant que les périodes suivantes semblent avoir apporté quelques modifications. Le cœur du site s’accompagne de fossés parcellaires et d’un petit enclos quadrangulaire au sud. Autour de ce noyau plus dense de vestiges gravitent des indices d’occupations plus anciennes mais aussi plus
  • récentes. Un fossé ayant pu servir de fossé d’enclos et une fosse de type silo datés de la période gallo-romaine ont été mis au jour au sud-ouest des fossés gaulois. Le centre même de cette occupation antique n’a pas été mis en évidence et pourrait se développer en partie sous la route
  • . De la même façon, un four médiéval (Xe-XIIIe s.) et quelques fosses non datées mais assez caractéristiques attestent d’un habitat sur cette parcelle à cette époque mais il n’existe pas assez d’éléments pour le circonscrire spatialement. Dans le secteur 3, à l’ouest de l’emprise
  • , beaucoup de structures ont été mises en évidence sur l’ensemble des parcelles sans organisation véritablement claire. Toutefois, les vestiges les plus importants sont localisés dans la moitié ouest de l’emprise et concernent une occupation du Bronze moyen. Celle-ci se manifeste par la
  • présence de quelques trous de poteaux mais en nombre insuffisant pour caractériser le site et en donner une extension. Parmi les nombreuses structures non datées mises en évidence (dont trois structures de combustion), certaines pourraient se rattacher à cette période mais pourraient
  • tout aussi bien être en lien avec le site de l’âge du Bronze final immédiatement au nord de l’autre côté de la route. Dans un rayon de 60 m au sud de la concentration de vestiges de l’âge du Bronze, quelques structures fossoyées témoignent d’un établissement à la période gallo
  • -romaine. Ses vestiges en relation avec un potentiel habitat sont peu nombreux et ne permettent pas de caractériser ce gisement. A noter enfin sur ce secteur 3, la présence anecdotique de quelques fragments de céramique de La Tène finale dans un des fossés et une meule dans l’un des
  • fours. L’Épine Forte, Ménéac, Morbihan, Bretagne Protohistoire Âge du Fer Antiquité Haut-empire Bas-Empire Époque médiévale Moyen Âge bas Moyen Âge Bretagne, Morbihan, Ménéac Ménéac, l’Épine Forte T.2 sous la direction de Sandrine Barbeau Sandrine Barbeau Chronologie Rapport
  • de Diagnostic l’Épine Forte, Ménéac Inrap Grand Ouest Mars 2019 diagnostic archéologique Rapport final d'opération Ménéac, l'Épine Forte T.2 — — 56129 Nr site Entité archéologique Code INSEE Bretagne, Morbihan, Ménéac sous la direction de avec la collaboration
  • de Sandrine Barbeau Vérane brisotto Eddie Roy 2018-304 Arrêté de prescription Système d’information Lambert 93 Code Inrap D121242 Inrap région adresse 37 rue du Bignon 35577 CESSON-SÉVIGNÉ tel : 02 23
  • 36 00 40 grand-ouest@inrap.fr Mars 2019 2 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Ménéac, L'Épine Forte Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 2 Sommaire 6 Fiche signalétique 7 Mots-clefs des thesaurus 8 Intervenants 10
  • Notice scientifique 10 État du site 11 Localisation de l’opération 12 Cadastre 13 Arrêté de prescription 19 Arrêté de prescription modifié 22 Projet d’intervention 25 Arrêté de désignation Résultats 28 I Introduction 28 1.1 Circonstances et objectifs de
  • l’intervention 29 1.2 État des connaissances avant l’opération 29 1.2.1 Cadre topographique et géologique 29 1.2.2 Cadre archéologique et historique 31 1.3 Stratégies et méthodes mises en œuvre 34 2 Résultats 34 2.1 Introduction 35 2. 2. Secteur 1  36 2. 2. 2 Indices d’occupation
  • datant de l’antiquité 42 2.2.3 Autres vestiges dans le secteur 1 47 2. 3. Secteur 2 47 2.3.1 Indices d’occupation de la protohistoire ancienne 48 2.3.2. Vestiges d’un établissement gaulois 69 2.3.3. Structures gallo-romaines 71 2.3.4. Structures médiévales 72 2.3.5. Structures
  • non datées I. Données administratives, techniques et scientifiques Sommaire 79 2. 4. Secteur 3 79 2.4.1. Les fossés 84 2.4.2. Fosses et structures de combustion 98 2.5. Etudes du mobilier archéologique 98 2.5.1. Etude du mobilier céramique par Eddie Roy 110 2.5.2. Etude
  • du mobilier lithique du macro-outillage par Vérane Brisotto 114 2.6 Conclusion 115 Liste des figures 117 Bibliographie 117 Sources archéologiques Inventaires techniques 121 Inventaire des tranchées 133 Inventaire des minutes 134 Inventaire des céramiques 136
RAP02953.pdf (LA GUERCHE-DE-BRETAGNE, RANNÉE, DROUGES (35). rd 178 déviation, tranche 3. rapport de diagnostic)
  • LA GUERCHE-DE-BRETAGNE RANNÉE DROUGES
  • opération préventive de diagnostic
  • LA GUERCHE-DE-BRETAGNE, RANNÉE, DROUGES (35). rd 178 déviation, tranche 3. rapport de diagnostic
  • Inrap Grand Ouest Le diagnostic a permis en outre d’évaluer 6 sites : – la voie romaine au niveau de la limite communale entre Drouges et Rannée à La Grande Bécannière, repérée en prospection aérienne par Gilles Leroux, est fort bien conservée ; – un système d’enclos à La
  • Chaussée, détecté en prospection par Gilles Leroux et sondé partiellement par J.-C. Meuret s’étend sur plusieurs hectares ; – aux Rimbaudières, des vestiges de bâtiments sur poteau s’étendent sur toute la partie basse du champ. Le mobilier céramique a permis de mettre en avant
  • l’étonnante étendue du spectre chronologique de cette occupation qui débute au Néolithique pour finir au à la période du Bronze final/1er Fer ; – l’enclos de La Gaudinière, connu de la carte archéologique, s’est enrichi de nouvelles données. Les fossés attenants à l’enclos principal
  • indiqueraient que l’emprise passe à travers un système d’enclos lié à un habitat beaucoup plus étendu qu’il ne paraissait sur la photo aérienne. La découverte de céramique du 1er âge du Fer sur ce site et d’un fossé d’enclos curviligne en filigrane des larges fossés laisse entrevoir la
  • complexité de l’histoire de l’évolution de ce site ; – un deuxième site daté du Bronze final /1er Fer a été découvert à Falèche sur la commune de La Guerche-de-Bretagne. L’emprise passe au travers d’une petite densité de trous de poteau et de fossés d’enclos ou parcellaires. Leur fonction
  • n’a pu être déterminée ; – à La Sallerie, sur la commune de Rannée, plusieurs haches en bronze à talon datées du Bronze moyen ainsi que des vases de la même époque constituent une découverte exceptionnelle. Dans la même parcelle, les vestiges d’une occupation médiévale dont il
  • subsiste deux chemins, de larges fossés quelques structures de type fosse et sans doute la base d’un four ont été mis au jour. Sujets et thèmes Structure funéraire, habitat rural, voirie, fosse. 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 www.inrap.fr
  • Diagnostic archéologique Mobilier Céramique, objet métallique, outil, monnaie. Cinq indices de sites : une fosse isolée néolithique et des fossés protohistoriques à La Sallerie à Rannée, des fossés antiques et protohistoriques à La Houssaie (La Guerche‑de-Bretagne) et à La Haie Nouvelle
  • (La Guerche‑de-Bretagne), trois sépultures à incinération sur les bords de l’Ardenne au niveau du lieu-dit Les Rimbaudières (Rannée). L’enclos protohistorique de La Houssaie (n° 13) sur la Guerche‑de-Bretagne à proximité de l’emprise ne s’étend que très partiellement sur l’emprise
  • . Les apports du diagnostic restent limités pour l’enclos protohistorique de La Bécannière (n° 7) sur Drouges. Rapport final d’opération Les résultats du diagnostic archéologique sur la dernière tranche du projet de la déviation de La Guerche-de-Bretagne se sont avérés positifs
  • . Sur les 26 ha sondés, pas moins de 5 indices de sites et 6 sites s’échelonnant entre la période Néolithique et le Moyen âge, ont été détectés. La Guerche-de-Bretagne/Rannée/Drouges  : RD 178-Déviation, tranche 3 La-Guerche-de-Bretagne/Rannée/Drouges, RD 178-Déviation, tranche 3
  • Rapport final d’opération Chronologie Néolithique, Protohistoire, âge du Bronze, âge du Fer, Hallstatt, la Tène, Antiquité romaine, Haut-Empire, époque médiévale, bas Moyen âge Ille-et-Vilaine, La-Guerche-de-Bretagne/Rannée/ Drouges, RD 178-Déviation, tranche 3 La-Guerche-de
  • -Bretagne/ Rannée/Drouges, RD 178-Déviation, tranche 3 sous la direction de Sandrine BARBEAU Inrap Grand Ouest mars 2014 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération La-Guerche-de-Bretagne/ Rannée/Drouges, RD 178-Déviation, tranche 3 35125 35235 35102 Code INSEE Ille-et
  • -Vilaine, La-Guerche-de-Bretagne/Rannée/ Drouges, RD 178-Déviation, tranche 3 Arrêté de prescription 2013-254 Code Inrap D105871 sous la direction de Sandrine BARBEAU Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné mars 2014 avec la collaboration de Emmanuelle
  • Coffineau Myriam Le Puil-Texier Théophane Nicolas Laure Simon Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 6 7 8 9 11 12 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Notice scientifique Localisation de l’opération Arrêté de prescription
  • 23 23 23 25 25 1. 1.1 Circonstances de l’intervention 1.2 Contexte géographique et archéologique 1.2.1 Le contexte géographique et géologique 1.2.2 Le contexte historique et archéologique 1.3 Stratégie et méthode mise en oeuvre 55 57 61 67 67 69 73
  • Vestiges d’occupation antique Les tombes à crémation secondaire du Haut-Empire Trace d’un parcellaire antique Habitats pré- et protohistorique La Gaudinière Un système d’enclos de La Tène finale et 1er âge du Fer La Haie Nouvelle La Houssaie La Pinelière/Falèche Occupation Bronze final
  • /1er Fer Vestiges du Moyen âge La Sallerie Une fosse néolithique Occupation de l’âge du Bronze 115 117 Conclusion générale Bibliographie Inventaires techniques 121 131 135 Inventaire n° 1 – Inventaire des tranchées et des faits Inventaire n° 2 – Inventaire du
  • mobilier Inventaire n° 3 – Inventaire de la documentation graphique et photographique de terrain I. Données administratives, techniques et scientifiques 6 Inrap · RFO de diagnostic La Guerche-de-Bretagne, Rannée, Drouges (Ille-et-Vilaine) – Déviation RD 178, tranche 3 Fiche
  • signalétique Localisation Région 6-DP-DP2-DP 3-DP 4-DP5-DP6, BC/9-8-68-18-19 AY/40p-41p Bretagne Département Ille-et-Vilaine (35) Communes Références de l’opération Numéro de l’arrêté de prescription 2013-254 Drouges, Rannée, La Guerche-de-Bretagne Numéro de l’arrêté de désignation
RAP03159.pdf (MARTIGNÉ-FERCHAUD (35). Vestiges d'une occupation du 2nd âge du Fer. Rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • MARTIGNÉ-FERCHAUD (35). Vestiges d'une occupation du 2nd âge du Fer. Rapport de diagnostic
  • Sujets et thèmes Habitat rural Bâtiment agricole Foyer Diagnostic archéologique Bretagne, Ille-et-Vilaine, Matigné Ferchaud Martigné-Ferchaud, vestiges d’une occupation du 2nd âge du Fer sous la direction de Sandrine Barbeau Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67 737 35
  • 577 Cesson-Sévigné www.inrap.fr Rapport de Diagnostic Sandrine Barbeau Mobilier Céramique Le diagnostic archéologique réalisé sur le tracé de la future 2 x 2 voies Rennes-Angers sur la commune de Martigné - Ferchaud concernait plus de 50 ha. En dehors du réseau fossoyé
  • parcellaire récent, deux indices de site ont été répertoriés. Le premier, au niveau de la station d’eau de Saint Morand, correspond à quelques trous de poteau accompagnés de fragments de céramique datés de la protohistoire ; Le second, au lieu-dit Le Matz, est matérialisé par les vestiges
  • d’un bâtiment sur tranchée de fondation, non daté mais probablement médiéval. Enfin, un site d’habitat de La Tène moyenne - Tène finale a été mis au jour au lieu-dit Les Gâtelières Pivert. Rapport final d’opération Chronologie Protohistoire âge du Fer La Tène époque médièvale
  • Septembre 2015 Diagnostic archéologique Rapport final d'opération Martigné-Ferchaud, vestiges d'une occupation du 2nd âge du Fer — 35167 Nr site 2014-288 Lambert 93 CC48 D 108870 — Arrêté de prescription Système d’information Code Inrap Entité archéologique Code INSEE
  • Bretagne, Ille-et-Vilaine, Martigné-Ferchaud sous la direction de avec la collaboration de Sandrine Barbeau Véranne Brisotto Julie Cavanillas Richar Delage Nicolas Menez Théophane Nicolas Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné septembre 2015 2 Inrap
  • · Rapport de fouille Bretagne, Ille-et-Vilaine, Martigné - Ferchaud Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 2 Sommaire 6 Fiche signalétique 7 Mots-clefs des thesaurus 8 Intervenants 10 Notice scientifique 10 Etat du site 11 Localisation de
  • l’opération 12 Arrêté de prescription 20 Arrêté de prescription modificatif 23 Arrêté de désignation 25 Projet d’intervention 28 Cadastre Résultats 32 1. Présentation de l'Opération 32 1.1- Localisation 32 1.2. Objectifs et méthodes 42 1.3. Environnement topographique
  • , géologique et hydrographique 43 Contexte géographique et hydrographique (Etude de Julie Cavanillas) 44 Le ruisseau de Saint-Morand 46 Le ruisseau du Matz 47 Le ruisseau de l'Etang de Guéra 47 1.4. Environnement archéologique 48 2. Résultats 48 2.1-. Considérations générales 4848
  • 2.2. Indices de site 48 2.2.1 Occupation ancienne à Saint Morand 49 2.2.2 Un bâtiment médiéval au Matz ? 54 2.3. Occupation du 2nd âge du Fer 64 2.4. Etude du mobilier céramique 67 2.5 étude du mobilier lithique I. Données administratives, techniques et scientifiques 68
  • Sommaire Conlusion 69 Bibliographie 70 Liste des figures Inventaires 74 Inventaire des structures et tranchées 84 Inventaire du mobilier céramique 85 Inventaire macrolithique 3 I. Données administratives, techniques et scientifiques 6 Inrap · Rapport de fouille
  • Bretagne, Ille-et-Vilaine, Martigné - Ferchaud Fiche signalétique Localisation XC - n° 99, 112, 159, 136 Responsable scientifique de l’opération Région XD - n° 105, 106, 44, 96, 107, 112, 52, 41, 4 3, 137 Sandrine Barbeau, Inrap XK - n° 77, 23, 5, 12, 19, 4, 75, 3, 14
  • Organisme de rattachement WB - n° 3, 5, 208, 210, 215, 2 Inrap Grand Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné cedex grand-ouest@inrap.fr Bretagne Département Ille-et-Vilaine (35) Commune Martigné - Ferchaud YV - n° 126, 127, 128, 52, 50, 51 Adresse ou lieu-dit YD - n° 109, 42
  • RD94 Projet 2x2 voies code INSEE Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement 35167 — et Centre de recherches archéologiques de Cesson-Sévigné 37, rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50
  • coordination Proprietaire du terrain Dates d’intervention sur le terrain XL - n° 8, 9, 10, 47 Codes Numéro de dossier Patriarche — Conseil Général d’Ille et Vilaine diagnostic Numéro de l’entité archéologique Références de l’opération — Références de l’opération Coordonnées
  • géographiques et altimétriques selon le système national de référence x (L93) : 1380000 y (L93) : 7186400 z (L93) : 100m NGF D108870 Numéro de l’arrêté de prescription 2014-288 Numéro de l’arrêté modificatif 2014-296 Références cadastrales Numéro de l’arrêté de désignation du
  • responsable Commune Martigné - Ferchaud 2014-057 Année 2015 Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Conseil Général 35 Section(s) et parcelle(s) XH - n°36, 96, 48, 39, 89, 40, 41, 111, 38, 99, 100 XI - n°32, 33, 61, 30, 31, 57, 52, 37, 40, 3 5, 34, 36, 54, 73, 55, 56, 24, 25
  • , 41, 43, 53, 71, 72 Nature de l’aménagement Axe Bretagne Anjou RD94 Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest du 02/03/2015 au 09/04/2015 post-fouille du 13/04/2015 au 30/04/2015 Surface fouillée 36,731 m² Emprise diagnostic 512,192 m² I. Données administratives, techniques
  • et scientifiques 7 Mots-clefs des thesaurus Sujets et thèmes Chronologie Mobilier nb Paléolithique Edifice public Industrie lithique Inférieur Edifice religieux Industrie osseuse Moyen Edifice militaire Céramique Supérieur Bâtiment
  • du Fer) Grotte Sculpture Abri Inscription Stèles Antiquite romaine (gallo-romain) République romaine Mégalithe Empire romain Artisanat Haut-Empire (jusqu’en 284) Argile : atelier Bas-Empire (de 285 a 476) Atelier Epoque médiévale
RAP03007.pdf (QUIMPER (29). 2 bis rue Alfred de Vigny. rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • QUIMPER (29). 2 bis rue Alfred de Vigny. rapport de diagnostic
  • signalétique Mots-clefs des thésaurus Générique de l’opération Notice scientifique Etat du site Localisation de l’opération Cadastre Arrêté de prescription contenant le cahier des charges Arrêté de désignation du responsable scientifique 1 Les résultats 21 21 21 22 23 23 1. 1.1 1.2 1.3
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cahier des charges Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis rue Alfred de Vigny 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 14 15 Inrap – RFO de diagnostic
  • Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Quimper, Finistère 2bis rue Alfed de Vigny sous la direction de Eric Nicolas     Inrap Grand Ouest Septembre 2014 Rapport final d’opération Diagnostic archéologique Code INSEE 29 232 Quimper, Finistère 2bis
  • rue Alfed de Vigny sous la direction de SRA 2014-193 D108123 Code Inrap Arrêté de prescription Eric Nicolas   Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, www.inrap.fr Septembre 2014 1 Inrap – RFO de diagnostic Quimper
  • – 2bis rue Alfred de Vigny 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 5 6 7 8 8 9 10 11 17 Fiche
  • 1.4 1.5 Présentation des données Les motifs de l’intervention archéologique Le contexte général Méthodologie de fouille mise en œuvre Les résultats Conclusion 2 Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis rue Alfred de Vigny 2014
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 3 Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis rue Alfred de Vigny 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- I. Données administratives, techniques et
  • scientifiques 4 Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis rue Alfred de Vigny 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 5 Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis
  • rue Alfred de Vigny 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Fiche signalétique ___________________________ Localisation Région
  • ___________________________ Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne Département Finistère ___________________________ Propriétaire du terrain Commune Madame Maryse COCSET ___________________________ Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37 rue du
  • Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 Quimper Adresse ou lieu-dit 2bis rue Alfred de Vigny ___________________________ Codes ______________________ Références de l’opération ___________________________ Dates d’intervention sur le
  • terrain Numéro de l’arrêté de prescription Du 20/08/2014 au 21/08/2014 2014-193 Code INSEE Numéro de l’arrêté de désignation du responsable 29 232 2014-220 ___________________________ Surfaces Référence du projet INRAP Emprise prescrite D108123 312 m
  • ² ___________________________ Maitre d’ouvrage des travaux d’aménagement Emprise du décapage ___________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système Lambert II étendu X : 119646 Y : 2351455 Z : 34m NGF ___________________________ Références cadastrales Commune Madame Maryse
  • COCSET ___________________________ Nature de l’aménagement Habitation ___________________________ Opérateur d’archéologie Quimper INRAP Grand-Ouest Année 2014 Section(s) ___________________________ Responsable scientifique de l’opération CE Eric Nicolas, Inrap Parcelle(s) 763p
  • 55 m² 6 Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis rue Alfred de Vigny 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mots-clefs des thesaurus
  • ___________________________ Chronologie ___________________________ Sujets et thèmes Epoque contemporaine Traces d’activités liées aux travaux d’aménagement de la maison préexistante ___________________________ Mobilier 7 Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis rue Alfred de Vigny 2014
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Générique de l’opération Intervenants Équipe de fouille Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Eric Nicolas, Inrap Tâches affectées dans le cadre de l’opération Responsable d’opération Olivier Ezanno, Inrap Philippe Boulingiez, Inrap Topographe Relevé du plan
  • général Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Topographe Relevé du plan général Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Stéphane Deschamps, SRA Conservateur régional Équipe de post-fouille
  • Directeur Interrégional Grand-Ouest Mise en place et suivi de l’opération Michel Baillieu, Inrap Assistant scientifique et technique Mise en place et suivi de l’opération Thomas Arnoux, Inrap Assistant technique Mise en place et suivi de l’opération Marie Nolier, Inrap
  • Logisticienne 8 Inrap – RFO de diagnostic Quimper – 2bis rue Alfred de Vigny 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Notice scientifique Etat du site Menée sur
RAP00938.pdf (les villes antiques dans l'ouest de la Gaule. rapport de projet collectif de recherches.)
  • projet collectif de recherches
  • les villes antiques dans l'ouest de la Gaule. rapport de projet collectif de recherches.
  • Y., 1984 : Les marques sur briques de Jublains. Recherches de chronologie relative sur le complexe fortifié, Cahiers du groupe de Recherches sur l'Armée romaine et les Provinces, t. 3, 1984, p. 85-102. REBUFFAT R., 1977 : Jublains 1975, Cahiers du Groupe de Recherches sur l'Armée
  • fortifié de Jublains après la campagne de 1978, La Mayenne .■Archéologie, Histoire, n°3, 1981, p. 19-26. REBUFFAT R., 1984 : Jublains 1976, 1977, 1978, Cahiers du Groupe de Recherches sur l'Armée romaine et les Provinces, t. 3, 1984, p. 9-50 (catalogue du matériel avec la collaboration
  • de Jublains (19761978), Cahiers du Groupe de Recherches sur l'Armée romaine et les Provinces, t. 3, 1984, p. 51-58. 7° -AQUEDUC BAUCHET J.-P., NAVEAU J., L'aqueduc de Jublains (Mayenne), La Mayenne : Archéologie. Histoire, supplément n° 1, Les thermes romains d'Entrammes, 1991, p
  • du matériel archéologique conservé à Jublains, Cahiers du Groupe de Recherches sur l'Armée romaine et les Provinces, t. 3, 1984, p. 59-66. GALLIOU P., 1982 : Corpus des amphores découvertes dans l'Ouest de la France, vol. 1 : Les amphores tardo-républicaines, supplément n° 4 à
  • A., 1980 : Les figurines de déesses-mères gallo-romaines en terre cuite de l'Ouest (Bretagne et Pays-de-la-Loire), mémoire de maîtrise, Faculté de Lettres et Sciences humaines, Nantes, 1980, 2 vol. dactyl. MENEZ Y., 1985 : Les céramiques fumigées de l'Ouest de la Gaule, Cahiers de
  • , 1982, p. 417-435 (p. 433 et Fig. 6 p. 430 : moule monétaire de Jublains). TRUFFREAU-LIBRE M., 1984 : La céramique gallo-romaine des fouilles de Jublains (19761978), Cahiers du Groupe de Recherches sur l'Armée romaine et les Provinces, t. 3, 1984, p. 5 1-58. Vingt-cinq années
  • d'archéologie gallo-romaine, catalogue d'une exposition organisée par la Direction des Antiquités historiques des Pays de la Loire, D.A.H. et Musées départementaux de Loire-Atlantique, Nantes, 1980. 12° -DIVERS BLANC A., 1984 : Provenance des matériaux de Jublains, Cahiers du Groupe de
  • paysage antique, La Mayenne : Archéologie, Histoire, n° 9, 1986, p. 53-99 (voies). JOULIA J.-C, 1984 : Un chapiteau corinthisant à Figures en buste de Jublains, Cahiers du Groupe de Recherches sur l'Armée romaine et les Provinces, t. 3, 1984, p. 67-74. LAMBERT F., 1865 : Recherches de
  • Service Municipal d'Archéologie de Corseul (Côtes d'Armor) Service Départemental d'Archéologie de Mayenne Service Régional de l'Archéologie des Pays de la Loire Service Départemental d'Archéologie du Calvados 1993 le Hervé KEREBEL Jacques NAVEAU Stéphane DESCHAMPS Pascal
  • VIPAR Service Municipal d'Archéologie de Corseul (Côtes d'Armor) Service Départemental d'Archéologie de Mayenne Service Régional de l'Archéologie des Pays de la Loire Service Départemental d'Archéologie du Calvados 1993 ■ ■ II 11 Hervé KEREBEL Jacques NAVEAU Stéphane DESCHAMPS
  • Pascal VIPAR LE PHENOMENE DE L 'ECHEC URBAIN DANS L 'OUEST DE LA GA ULE : Le cas de trois chefs-lieux de Cités (Corseul, Jublains, Vieux) et d'une agglomération secondaire (Rezé). Villes nées de l'organisation de la Gaule par et pour l'administration romaine, Corseul (Fanum Martis
  • ?), Jublains (Noviodunum) et Vieux (Aregenua), chefs-lieux des Cités des Coriosolites, des Diablintes et des Viducasses, connaissent au Haut-Empire des évolutions plus ou moins similaires et surtout, au cours de l'Antiquité tardive (Bas-Empire et début du Haut Moyen-Age) un phénomène de
  • régression spatiale entraînant une ruralisation de leur structure urbaine. En effet, à partir du IVème siècle, diverses modifications profondes aboutissent à la disparition progressive de la vie urbaine sur ces trois sites. A l'inverse, d'autres chefs-lieux antiques conservent au Haut
  • Moyen-Age leur statut de ville grâce à de nouvelles fonctions (politique, religieuse, administrative...) et/ou à une localisation assurant une activité économique suffisante. Il est intéressant d'aborder cet aspect de l'histoire de ces anciens chefs-lieux conjointement afin de
  • comparer et de mieux comprendre cette évolution. Celle-ci ne peut cependant être appréhendée sans, auparavant, s'attacher à comprendre les éléments qui ont favorisé la création, ex nihilo, de ces cités et leur développement jusqu'au IIFme siècle. L'état des recherches actuelles sur les
  • villes antiques dans l'ouest de la Gaule nous permet en plus, d'intégrer dans ce programme d'étude une ville secondaire (Rezé) sujette à un schéma d'évolution plus ou moins similaire. Les travaux en cours nous dévoilent en effet régulièrement l'importance de cette cité pictone tant
  • sur le plan de sa structure urbaine que sur son activité économique liée à la Loire. Classée aujourd'hui dans les villes secondaires, il n'est pas impossible que cette cité ait été au cours du Haut-Empire un site économiquement, de première importance. La réunion de ces quatre
  • villes antiques dans ce projet collectif de recherche est basée sur deux données bien précises : - D'abord, ces quatre sites ne peuvent en aucun cas être aujourd'hui assimilés à des villes même de faible importance. L'essor urbain de Rezé, relativement récent, est lié en fait au
  • développement de Nantes et, il y a encore peu de temps, cet espace était surtout caractérisé par un paysage rural. Le premier point commun de ces sites se trouve donc être la disparition au cours de l'Antiquité tardive de la structure urbaine et des activités qui lui sont liées. - Ensuite
  • , les problématiques de recherche sur les villes antiques de l'ouest de la Gaule restent encore relativement limitées. Ces quatre sites bénéficient de la présence en permanence de chercheurs favorisant ainsi le développement d'études scientifiques propres au site ou plus globales
RAP02589.pdf (LANNION (22). le terrain des sports du forlac'h. rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • LANNION (22). le terrain des sports du forlac'h. rapport de diagnostic
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 5 6 7 8 8 9 11 15 17 Fiche signalétique Mots-clefs des thésaurus Générique de l’opération Notice scientifique Etat du site Localisation de l’opération Arrêté de prescription contenant le cahier des charges Projet d
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cahier des charges Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du Forlac’h 2010 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------14 15 Inrap – RFO de diagnostic Lannion
  • nous rabattre sur une mini-pelle de 9 tonnes équipée d’un godet d’une largeur de 1,50 m seulement. En raison de l’épaisseur importante de sédiments accumulés dans la partie sud de l’emprise, la superficie minimum de décapage définie dans le cahier des charges et fixée à 5% n’a pas
  • Rapport final d’opération Lannion, Côtes d’Armor Le terrain des sports du Forlac’h sous la direction de Eric Nicolas Inrap Grand Ouest Septembre 2010 Rapport final d’opération Lannion, Côtes d’Armor Le terrain des sports du Forlac’h sous la direction de Eric Nicolas
  • Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, www.inrap.fr Septembre 2010 1 Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du Forlac’h 2010
  • ’intervention approuvé ou autorisé par le préfet de la région Arrêté de désignation du responsable scientifique Les résultats 21 1. Le cadre de l’opération 21 21 23 1.1 1.2 1.3 Les motifs de l’intervention Le contexte archéologique Méthodologie 24 2. Présentation des données 26 3
  • . Conclusion Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du Forlac’h 2010 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------2 3 Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du
  • Forlac’h 2010 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- I. Données administratives, techniques et scientifiques Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du
  • Forlac’h 2010 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------4 5 Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du Forlac’h 2010
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Fiche signalétique ___________________________ Localisation Région ___________________________ Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne Département Côtes d’Armor ___________________________ Propriétaire du terrain Commune
  • Mairie de Lannion ___________________________ Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 Lannion Adresse ou lieu-dit Terrain du Forlac’h ___________________________ Codes
  • ______________________ Références de l’opération ___________________________ Dates d’intervention sur le terrain Numéro de l’arrêté de prescription Du 11/05/2010 au 12/05/2010 2009-124 Code INSEE Numéro de l’arrêté de désignation du responsable 22 113 2010-042 ___________________________ Surfaces
  • Référence du projet INRAP Emprise prescrite DA05035301 12750 m² ___________________________ Maitre d’ouvrage des travaux d’aménagement Emprise des sondages ___________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système Lambert II étendu X : 174428 Y
  • : 2430345 Z : 40 m NGF Ratio Mairie de Lannion Service de l’urbanisme ___________________________ Nature de l’aménagement ___________________________ Références cadastrales Commune Immeubles collectifs Lannion ___________________________ Opérateur d’archéologie Année INRAP Grand
  • -Ouest 2009 AK ___________________________ Responsable scientifique de l’opération Parcelle(s) Eric Nicolas, Inrap Section(s) 424 346 m² 2,72% Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du Forlac’h 2010
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------6 Mots-clefs des thesaurus ___________________________ Chronologie ___________________________ Sujets et thèmes ___________________________ Mobilier - - - 7 Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du Forlac’h 2010
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Générique de l’opération Intervenants Pré nom, Nom, Orga nisme d’a ppartenan ce Tâches gé nériqu es Tâches affectées dans le cadr e d e l’o pération Eric Nicolas, Inrap Technicien Responsable d’opération, DAO, mise en page Tiphaine Robin, Inrap Technicienne Fouille, suivi
  • décapage Pré nom, Nom, Orga nisme d’a ppartenan ce Tâches gé nériqu es Tâches affectées dans le cadr e d e l’o pération Stéphane Deschamps, SRA Conservateur Régional Prescription et contrôle scientifique Yves Roumegoux, SRA Conservateur du patrimoine Mise en place et suivi de l
  • ’opération Gilbert Aguesse, Inrap Directeur Interrégional Grand-Ouest Mise en place et suivi de l’opération Michel Baillieu, Inrap Adjoint scientifique et technique Mise en place et suivi de l’opération Thomas Arnoux, Inrap Assistant technique Mise en place et suivi de l
  • ’opération Marie Nolier, Inrap Logisticienne Location du matériel Suivi de l’opération Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Terrain du Forlac’h 2010
RAP01252.pdf (VANNES (56). bastion de Gréguennic. rapport de fouille préventive)
  • VANNES (56). bastion de Gréguennic. rapport de fouille préventive
  • la porte du Greguygnic en la rue de la porte Michellet" (ADLA B 2339) donne une indication quant à une rue près de la porte. -En 1573, il est mention de réparation du pont-levis (emploi d'une pièce de bois de 28 pieds de long (environ 9m) pour faire des planches (ACV CC 8 cahier n
  • Cadoret" ou "de Bastien Geneste" (ACV CC 8 cahier n°2). mai : -remplacement des brancards du pont-levis (ACV CC 8 cahier n°2). octobre préparation du plancher du pont-levis (ACV CC 8 cahier n°2). décembre:-réparation du pontlevis, de la herse. Pose d'un contrepoids de bois sur la herse
  • , remplacement d'une membrure de bois de 15 pieds de long (4,90m). Emploi d'une pierre de taille de 6 pieds de long (environ 1,90m) (ACV CC 8 cahier n°2). -1590 mars : condamnation à deux reprises de la porte. Emploi de terre et de pierres (ADM E 1712 cahier n°7bis). -1599 mai-novembre
  • Travaux importants de réparation et construction de fortification surtout à la porte de Kaer qualifiée de vieille. Débouchage de la porte et démolition des murailles attenantes, réfection du pont dormant et travaux de maçonneries importants (ADM E 1713 cahier n°14ï e -1600 : mention
  • de l'état de délabrement des murailles, fossés et chemin; mauvais état du quai du port et des pertes causées au commerce (ADM E 1713). -1608-1611 : amélioration du quai au vin (ADM E 1713 cahier n°17s). -1611 : Mention de deux éperons entre la porte neuve ou notre-dame et le port
  • ville dans le canal ce qui empêche les bateaux de 70 tonneaux d'approcher à plus d'une lieue de la ville par grandes marées (ADIV lf 895). -1616-1618 : Débouchage de la porte de Calmonl; reconstruction en pierre de taille de l'éperon de Haute-Folie (ACV CC 8 cahier n°21). -24 janvier
  • VANNES PORTE DE GREGUENNIC (56 260 073 AH) (Morbihan) DFS FOUILLE PREVENTIVE Du 08/12/94 au 06/01/94 Par Stéphanie HURTIN avec la collaboration de Christophe LE PENNEC SOMMAIRE I. INTRODUCTION I II. FICHE SIGNALETIQUE III. CADRE MATERIEL DE L'OPERATION Financement
  • Générique de la fouille Remerciements IV. PRESENTATION DU SITE Contexte historique Le site Tableau chronologique Description sommaire de l'édifice V. ETUDE ARCHEOLOGIQUE 8 1. Problématique 2. Méthode adoptée 3. Résultats du sondage: fouille partielle de la tour est de la porte de
  • Greguinic. . a. Elévation extérieure Elévation intérieure b. Description sommaire des niveaux archéologiques. les niveaux de terrasse "la tour" et son comblement 4. Le matériel archéologique VI. BILAN 15 VII. BIBLIOGRAPHIE 16 ANNEXE MORBIHAN - VANNES BASTION DE GRTGUENN PROJET DE
  • RESTAURATION DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPLSES PLAN REZ DE CHAUSSEE ETAT EXISTANT Dm I^VIEI Eaiau : 1994 0 0 I I I XJJTU DC C * t I 1 O/K 0 « I \. (xnruu vtLLI OC 'WKU • CXfW». in /L/Trfrn On—-réotl rjy«
  • troc/ou rwllft-i rtOTT • l/rt«rr* DAC-ŒSHOu Figure 8: Vannes Plan du projet de restauration de la tour de Gréguinic Ph. Prost M\&rovt i:o I. INTRODUCTION L'intervention archéologique qui s'est déroulée du 08/12/94 au 06/01/95 sur la "tour" ouest de la porte de Gré.guénnic
  • s'inscrit dans une perspective de mise en valeur de l'édifice et de présentation au public. Ce sondage fait suite à une première campagne de fouille qui a consisté en un relevé des élévations extérieures de la porte, puis à la fouille et au relevé de l'intérieur de la tour est1 . Notre
  • étude s'est attachée à déterminer le remplissage archéologique de la "tour" ouest et sa relation avec l'élévation intérieure dans la mesure où les conditions techniques et de sécurité permettaient la fouille. 1 Blondiau 1994. 1 L Vue générale du site, (cb'zkjt • L - fb
  • \cndxaxx . /? ^ »î,'Ke- H A N 4dL JtOmithoiogiqu^ z?hi PixttJiJ CîouéT'y IO ©ISarzeault.^j^arT Kerjévenan z [^lBal«n
  • / '7/ igure 2 : Carte IGN 921 Ouest. Vannes Golfe du Morbihan. Echelle 1/25000 H . FICHE SIGNALETIQUE Site n': 56260 73 Département :_ Morbihan ; ■ta Commune : Y » n n e s Ln°5 place de la poissonnerie Lieu-dit ou adresse :. Cadastre : Année : 1988 8 AH Section et
  • parcelle :BS. 173,174,176, 243, 287, 288. Coordonnées Lambert : Zone : Abscisse : _ 21 7. 500 _ Ordonnée : 3007.405 — Altitude : Propriétaire du terrain :_ VILLE DE VANNES Protection juridique :__ Opération du 08/12/94 au 06/01/95._ Titulaire: Melle Stéphanie Hurtin Organisme de
  • rattachement :_ A FAN Sri fis «*3 QS Raison de l'urgence :_ [ MISE EN VALEUR DE L'EDIFICE Maître d'ouvrage des travaux :- VILLE DE VANNES Surface fouillée : Surface estimée du site :* Mots-clefs (thésaurus DRACAR pour la chronologie et les vestiges immobiliers) -sur la chronologie: MED
  • MOD CON — - sur la nature des vestiges immobiliers : TOUR - sur la nature des vestiges mobiliers : matériel archéologique moderne l "S * Notice sur la problématique de la recherche et les principaux résultats de l'opération archéologique : vérifier l'existence d'une tour et
  • étudier le cas échéant son remplissage archéologique, une "tour" creuse avec un accès vraisemblablement à la salle des machines destiné à actionner la herse, trace d'arrachement sur le parement intérieur du niveau de séparation (poutres ou voûte) ou d'un escalier à vis. problème du
  • plan général de la tour. Lieu de dépôt du mobilier archéologique :_CoIlection départementale publique — J Extrait du plan cadasti igure 3 : Vannes Plan cadastral. 1988. Section BS 173, 174, 176, 243, 287, 288. Echelle 1/2000 III. CADRE MATERIEL DE L'OPERATION Financement
RAP03158.pdf (BENODET (29). 14 chemin de Kernéost. Rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • BENODET (29). 14 chemin de Kernéost. Rapport de diagnostic
  • 2015 Pages Données administratives, techniques et scientifiques 3 Fiche signalétique. Intervenant. Arrêté de prescription contenant le cahier des charges. Localisation de l’opération 4 5 6 9 Résultats 10 1 – Introduction. 11 1.1 - Cadre géographique et géologique
  • pelle mécanique dotée d’un godet lisse de 2 m de large et représente 10,5 % de la surface totale de la parcelle. Selon le cahier des charges la tranchée a été rebouchée, sans mélanger les terres, après l’intervention archéologique. 2 – Conclusion Le diagnostic n’a rien mis en
  • Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Bénodet, Finistère, lieu-dit «14 chemin de Kernéost» Diagnostic archéologique mené avant la construction d’une maison individuelle à Bénodet dans le Finistère. Sous la direction de Eddie Roy Inrap Grand Ouest, Octobre 2015
  • . Non Non communiqué Bénodet(Finistère) « 14 chemin de Kernéost » Entité archéologique sous la direction de n°2015209 prescription SRA Eddie Roy D111422 Code Inrap Système d’information Arrêté de Octobre 2015 communiqué Code INSEE Nr site Rapport Final d’opération
  • Diagnostic archéologique Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost » ______________________________________ INRAP Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné Octobre 2015 1 Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost » ______________________________________ Sommaire. Octobre
  • (superficiel). 12 1.2 – Méthodologie. 13 2 – Conclusion. 13 Bibliographie. Liste des figures. 15 15 2 Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost » ______________________________________ Octobre 2015 3 Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost
  • » ______________________________________ Localisation Région Bretagne. Octobre 2015 Statut du terrain au regard des Organisme de rattachement législations sur le patrimoine et l’environnement Non communiqué Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné Département Finistère (29). Propriétaire du terrain
  • Commune Bénodet. Franck macé 6 rue Julien Coïc, 29100 Quimper. Dates d’intervention sur le terrain Fouille Adresse ou lieu-dit Le 19/10/2015 «14 chemin de Kernéost ». Références de l’opération Numéro de l’arrêté de prescription n°2015-209 Codes Code INSEE Non communiqué Numéro de
  • dossier Patriarche Non communiqué. Post-fouille Le 21/10/2015 Numéro de l’opération D111422 _____________________________ Numéro de l’arrêté de désignation Lieu de dépôt des archives : INRAP, Cesson-Sévigné Non communiqué Numéro de l’entité archéologique Non référencé
  • . __________________________ Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Franck Macé Lieu de dépôt de mobilier : INRAP, Cesson-Sévigné Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence x : 116 985 y : 720 470 Nature de l’aménagement Construction d’une maison d’habitation
  • Références cadastrales Commune Quimper. Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Année 2015. Section AI, Parcelles(s) : Responsable scientifique de l’opération Eddie Roy, assistant d’études, Inrap. n°99p. 4 Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost
  • » ______________________________________ Octobre 2015 Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Jean-Yves Le Corre, DRAC Directeur régional des affaires culturelles Prescription et contrôle scientifique Stéphane Deschamps
  • , SRA Conservateur régional de l’archéologie Mise en place et suivi de l’opération Jean Charles Arramond Conservateur du patrimoine Mise en place et suivi de l’opération Michel Baillieu, Inrap Adjoint scientifique et technique Mise en place et suivi de l’opération Eddie Roy
  • , inrap Assistant d’études et d’opération Responsable scientifique Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Claude Le Potier, Inrap Directeur interrégional Mise en place et suivi de l’opération Arnaud Dumas, Inrap
  • Administrateur Mise en place et suivi de l’opération Michel Baillieu, Inrap Adjoint scientifique et technique Mise en place et suivi de l’opération Thomas Arnoux, inrap Assistant Mise en place et suivi de l’opération Isabelle Giron, inrap Conseillère sécurité et prévention Suivi de
  • la sécurité et de la prévention Intervenants administratifs Équipe de fouille Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Eddie Roy, Inrap Assistant d’études Responsable Scientifique Anne Boterf Technicienne
  • Travaux de terrain Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Eddie Roy, inrap Assistant d’études Coordination scientifique, infographie, texte, dessins et mise en page du RFO Équipe de post-fouille 5 Arrêté de
  • prescription Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost » ______________________________________ Octobre 2015 7 Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost » ______________________________________ Octobre 2015 8 Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost
  • » ______________________________________ Octobre 2015 Localisation de l’opération Figure n°01 : Localisation de Bénodet (29). Figure n°02 : Localisation de la parcelle concernée par les travaux de constructions. 9 Bénodet (29), «14 chemin de Kernéost » ______________________________________ Octobre 2015 10 Bénodet
  • (29), «14 chemin de Kernéost » ______________________________________ Octobre 2015 1 - Introduction La construction d’une maison individuelle au niveau d’un contexte archéologique sensible, au lieu dit « Kernéost » au sud de Bénodet dans le Finistère, a amené le Service Régional