Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3840 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02906.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). L'abri sous roche du rocher de l'impératrice. Rapport de sondage)
  • PLOUGASTEL-DAOULAS (29). L'abri sous roche du rocher de l'impératrice. Rapport de sondage
  • Rapport de sondage 2013 sur le site du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) L’ABRI SOUS ROCHE DU ROCHER DE L’IMPÉRATRICE À PLOUGASTEL-DAOULAS, FINISTÈRE Rapport de sondage 2013 Nicolas NAUDINOT (UMR 7264 CNRS CEPAM) Avec la participation de : Michel LE
  • de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents
  • administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et
  • l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies
  • ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que
  • dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son
  • organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de l’enseignement et de la recherche, dès lors que le public auquel elle est destinée est majoritairement composé d'élèves
  • , d'étudiants, d’enseignants ou de chercheurs directement concernés, et que son utilisation ne donne lieu à aucune exploitation commerciale. Le non-respect de ces règles constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la
  • sur le site du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) 2 Rapport de sondage 2013 sur le site du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS 5 1. FICHE SIGNALÉTIQUE DU SITE 7 2. ÉQUIPE 7 3. CONTEXTE CHRONO
  • -CULTUREL (N.N.) 9 4. PRÉSENTATION DU SITE 11 4.1. LOCALISATION DU SITE (M.L.-G.) 4.2. CONTEXTE GÉOLOGIQUE (M.L.-G.) 4.3. L’ABRI DU ROCHER DE L’IMPÉRATRICE (N.N.) 4.4. HISTORIQUE DES RECHERCHES (M.L.-G.) 4.5. FLORE ET FAUNE (M.L.-G. ET I.T.-P.) 11 14 15 19 20 5. STRATIGRAPHIE (M.L
  • L’ABRI 6.5. ABRI B 6.6. FERMETURE ET PROTECTION DU SITE 26 26 27 27 27 28 7. CONSERVATION DES NIVEAUX (N.N.) 29 7.1. DIFFÉRENTES PERTURBATIONS IDENTIFIÉES SUR LE SITE 7.2. LES COMPOSANTES CHRONO-CULTURELLES IDENTIFIÉES AU ROCHER DE L’IMPÉRATRICE 7.3. LA QUESTION D’ÉVENTUELLES
  • . RÉSULTATS (FIG. 34) 8.5.1. COUCHE B3 8.5.2. COUCHE B2 8.6. INTERPRÉTATION 8.7. CONCLUSION REMERCIEMENTS 41 41 41 42 42 42 43 44 45 45 3 Rapport de sondage 2013 sur le site du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) 9. ASSEMBLAGE LITHIQUE (N.N.) 46 9.1. COMPOSITION
  • (S.B. ET N.N.) 71 11. UN CAMP DE CHASSEURS DOMINANT LA VALLÉE DE L’ÉLORN (N.N.) 84 12. PREMIÈRES CONCLUSIONS 87 13. PERSPECTIVES 90 TABLE DES ILLUSTRATIONS 93 TABLE DES TABLEAUX 94 BIBLIOGRAPHIE 95 4 Rapport de sondage 2013 sur le site du Rocher de l’Impératrice
  • (Plougastel-Daoulas, Finistère) Remerciements Nous remercions tout d’abord le Service Régional d’Archéologie de Bretagne et tout particulièrement Stéphane Deschamps, Yves Menez et Jean-Yves Tinevez pour leur soutien et leur intérêt pour nos recherches. Le Conseil général du Finistère et
  • en particulier le Service de l’Archéologie et Sophie Casadebaig pour nous avoir laissé entreprendre cette campagne en toute liberté sur leur terrain ainsi que pour leur aide précieuse et leur intérêt pour notre travail. Michel Le Goffic pour nous avoir informé de l’existence du
  • site du Rocher de l’Impératrice, nous avoir gentiment confié le matériel de surface il y a maintenant cinq ans, pour sa collaboration sur le terrain, ainsi que pour sa bonne humeur permanente et communicative. Tous les personnels et doctorants des UMR 6566 CReAAH et 7264 CEPAM pour
  • leurs collaborations, leur aide, leurs visites et, tout simplement, leur intérêt pour ce site. Annette Flageul et les membres du Centre de formation et de recherches archéologiques (CFRA) dont l’aide a été déterminante pour le protocole de tamisage et de triage. Tous les élus et
  • habitants de la commune de Plougastel-Daoulas, pour leur curiosité, intérêt et pour leur accueil chaleureux. À Marie Salomon-Le Moign pour ses relectures. À toute l’équipe sans qui rien n’aurait été possible. Kinniget da Breizh… 5 Rapport de sondage 2013 sur le site du Rocher de
  • l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) 6 Rapport de sondage 2013 sur le site du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) 1. FICHE SIGNALÉTIQUE DU SITE Lieu-dit : Koat Pehen Nom du site : Le Rocher de l’Impératrice Commune : Plougastel-Daoulas (29470) Coordonnées
  • parcelle 171. Propriétaire du terrain : Conseil général du Finistère Dates de l’opération : 01 juillet au 19 juillet 2013 2. ÉQUIPE Responsable de l’opération : Nicolas Naudinot (Université de Nice Sophia Antipolis - UMR 7264 CNRS CEPAM) Analyse technologique de l’industrie lithique
RAP03050.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). l'abri sous roche du rocher de l'impératrice. rapport intermédiaire de fp 2014-2016)
  • PLOUGASTEL-DAOULAS (29). l'abri sous roche du rocher de l'impératrice. rapport intermédiaire de fp 2014-2016
  • Rapport intermédiaire 2014 de la fouille pluriannuelle du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) L’ABRI SOUS ROCHE DU ROCHER DE L’IMPÉRATRICE PLOUGASTEL-DAOULAS, FINISTÈRE Premier rapport intermédiaire (2014) de fouille pluriannuelle (2014-2016) Nicolas
  • ) 1 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et
  • portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La
  • mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en
  • application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une
  • utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous
  • réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de
  • constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation
  • archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 Rapport intermédiaire 2014 de la fouille pluriannuelle du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) 2 Rapport intermédiaire 2014 de la fouille pluriannuelle du Rocher de
  • l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) TABLE DES MATIÈRES   REMERCIEMENTS   5   PRÉFACE   7   1.  FICHE  SIGNALÉTIQUE  DU  SITE   9   2.  ÉQUIPE   9   3.  CONTEXTE  CHRONO-­‐CULTUREL   11   4.  PRÉSENTATION  DU  SITE   13
  •   4.1.  LOCALISATION  DU  SITE   4.2.  CONTEXTE  GÉOLOGIQUE   4.3.  L’ABRI  DU  ROCHER  DE  L’IMPÉRATRICE   4.4.  HISTORIQUE  DES  RECHERCHES   4.5.  FLORE  ET  FAUNE   13   15   16   20   21   5.  STRATIGRAPHIE  ET
  •  PÉDOLOGIE   22   5.1.  DESCRIPTION  PÉDO-­‐SÉDIMENTAIRE  ET  INTERPRÉTATION  LITHOSTRATIGRAPHIQUE  DU  CONTEXTE  GÉOLOGIQUE  DE   L'OCCUPATION   22   5.1.1.  DESCRIPTION  DES  UNITÉS  STRATIGRAPHIQUES   22   5.1.1.1.  Secteur  Sud-­‐abri
  •  :  unités  stratigraphiques  des  coupes  nord-­‐sud  et  section  est-­‐ouest  des   carrés  O13  et  P13   22   5.1.1.2.  Secteur  U13  –  Abri  2  :  unités  stratigraphiques  du  carré  U13  –  coupe  est-­‐ouest  (fig.  14
  •  PROTECTION  DU  SITE   33   33   33   37   39   39   7.  LES  COMPOSANTES  CHRONO-­‐CULTURELLES  IDENTIFIÉES  AU  ROCHER  DE  L’IMPÉRATRICE   43   7.1.  RAPPEL  DES  PRINCIPAUX  RÉSULTATS  DES  SONDAGES  DE  2013   7.2.  APPORT
  •  (S)  ?   43   44   44   46   47   48   8.  CONSERVATION  DES  NIVEAUX   54   3 Rapport intermédiaire 2014 de la fouille pluriannuelle du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) 8.1.  RAPPEL  DES  PRINCIPAUX  RÉSULTATS  DES
  •  «  BUOC’H  SKEDUS  »   89   92   92   95   95   96   97   101   101   101   102   104   11. TEST DU POTENTIEL POUR L'ÉTUDE DES PHYTOLITHES ET DU MATÉRIEL SPORO-POLLINIQUE.   105   12.  ENQUÊTE  SUR  LE  STATUT  DU  SITE  ET  SES
  • 2014 de la fouille pluriannuelle du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) REMERCIEMENTS   Nous remercions tout d’abord le Service Régional d’Archéologie de Bretagne et tout particulièrement Stéphane Deschamps, Yves Menez, Jean-Charles Arramond et Jean-Yves
  • Tinevez pour leur soutien et leur intérêt pour nos recherches. Le Conseil général du Finistère et en particulier le Service de l’Archéologie et Sophie Casadebaig pour nous avoir laissé entreprendre cette campagne en toute liberté sur leur terrain ainsi que pour leur aide précieuse et
  • avec nous sur ce projet, notamment M. Laforge, S. Beyries, L. Bellor-Gurlet, C. Paris, S. Sorin et E. Messager. Annette Flageul et les membres du Centre de formation et de recherches archéologiques (CFRA) dont l’aide a été déterminante pour le protocole de tamisage et de triage. Les
  • d’attendre la fin de la fouille avant de naitre à Brest le 6 août 2014… Kinniget Breizh. Kinniget Pen ar Bed… 5 Rapport intermédiaire 2014 de la fouille pluriannuelle du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère) L’équipe de la première semaine de fouille lors d’une visite
RAP02075.pdf (NIVILLAC (56). sondages systématiques avant la construction d'un lotissement. dfs de diagnostic)
  • - Résultats 4 4 5 5 6 6 6 7 7 7 7 2.1 - Les mégalithes du site de Folleux : Empierrements 32 et 33 Empierrements n° 34 et 35 Empierrement 36 Empierrement 37 Empierrement n° 38 Empierrements 39 et 40 Empierrement n° 41 Empierrement 42 Conclusion sur les empierrements 2.2 - Les structures
  • néolithiques Descriptifs des artefacts attribués au néolithique Mobilier provenant du comblement de la fosse 8 Mobilier provenant du comblement du trou de poteau 7 Conclusion sur les structures attribués au Néolithique : 2.3 - Les structures probablement anciennes Le fossé 3 Les fossés 9
  • 3 - Conclusion et notice synthétique 14 Bibliographie Liste des figures Tableau récapitulatif Documents administratifs 15 16 18 20 Fiche signalétique Identité du site : Ref : 31 05 03 90 01 Département : Morbihan Commune : Nivillac Lieu-dit : Folleux sud Cadastre : Section
  • ZA, n°72 à 77 et 83 à 87 Propriétaire de terrain : SCI Castel, Chemin du Bassin, colline des Moix, 13109 Simiane Collongue L'opération archéologique : Arrêté portant prescription de diagnostic archéologique : n°2003-064 Titulaire de l'autorisation de fouille : Eddie Roy Organisme
  • : 1880 m2 ( 5,3 % des 35 535 m2 disponibles) Dates de l'intervention sur le terrain (incluant la préparation) : du 19/07/2004 au 27/07/2004 (7 jours ouvrés) Principaux résultats : De nombreux mégalithes ont été relevés à l'extrémité ouest de l'emprise, dans une zone Nad. 44
  • perpétuent souvent des lieux sacrés plus anciens. Côte d'apparition du vestige : entre 0 (pour l'ensemble des mégalithes) et 50 cm sous le niveau de sol actuel. Type de structure : trou de poteau, fosses, fossés, mégalithes et petite construction maçonnée. Lieu de dépôt des archives
  • : Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Lieu de dépôt de mobilier : Base INRAP, 37 rue du Bignon, 35 577 Cesson-sévigné 1 Générique de Vopération Intervenants administratifs Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, Service Régional de l'Archéologie 6, rue du
  • Chapitre, 35044 Rennes, - Stéphane Deschamps, Conservateur régional de l'archéologie, - Christine Jablonski, Conservateur du patrimoine. Institut National des Recherches Archéologiques Préventives, antenne Grand-Ouest (37 rue du Bignon CS 67737 - 35577 Cesson-Sévigné cedex), - Gilbert
  • l'Archéologie à demander une évaluation du potentiel archéologique (fig. 1 à 3). Deux mégalithes sont répertoriés à proximité immédiate de l'emprise ; " Le tombeau des Maîtres " dénommé également le " Tombeau des Martyres " à Ros2 et le dolmen " La Chambrette " à Trevineuc3. 1 Nous tenons
  • ).- Travaux du Laboratoire d'Anthropologie de la Faculté des Sciences de Rennes.Document dactylographié inédit, 2 p. 3 Giot (P.R.), 1956 b .-Le dolmen " la Chambrette " à Trévineuc en Nivillac.- Travaux du Laboratoire d'Anthropologie de la Faculté des Sciences de Rennes.- Document
  • fouille, c'est pourquoi par mesure de simplicité et de compréhension du texte, les numéros en caractère gras concernent exclusivement les structures archéologiques, toutes représentées sur le plan général (fig-4). Toutes les tranchées positives dont au moins une structure a été sondée
  • sont représentées par les figures n°16 à 24. Ces figures comportent également les coupes stratigraphiques des structures sondées. 1.1- Cadre géographique et géologique (superficiel) L'emprise des travaux se trouve au nord de Nivillac à proximité du Port de plaisance de Folleux. Le
  • nouveau lotissement est implanté dans un méandre de la Vilaine au niveau d'une petite vallée creusée par un affluent (fig.2). La topographie est collinaire, en pente vers la Vilaine. Le substratum est constitué du banc de gneiss recouvert par endroit de limon argileux ocre. Les couches
  • superficielles sont composées de limon brun homogène issue de l'exhaussement naturel des terres végétales, de pédogenèse et de mises en cultures alternées du secteur. Le banc de roche apparaît en de nombreux endroit, directement sous 20 cm de terre arable. 1.2- Méthodologie Le projet de
  • supplémentaires ont été effectuées afin de préciser l'orientation de certaines structures. Selon le cahier des charges les tranchées ont été rebouchées et tassées, sans mélanger les terres, après l'intervention archéologique. Quarante deux structures archéologiques ont été découvertes lors du
  • parcellaire très récents ont également été relevés. 2.1 - Les mégalithes du site de Folleux : De nombreuses pierres dressées, isolées, alignées ou en tas ont été repérées au niveau de la zone Nad au nord de l'emprise (fig.3 et 5). Au niveau de l'emprise archéologique, le substrat est
  • constitué de gneiss, particulièrement riche en quartz5. Les pierres dressées, relevées à l'extrémité ouest du site, semblent également être constituées par cette roche métamorphique et ont probablement étaient extraites dans le secteur6. Les mégalithes sont souvent dressés le long des
  • affleurements géologiques exploitables7. Le terrain est trop boisée pour effectuer un relevé topographique " pierre à pierre " dans le simple cadre du diagnostic. Concernant les alignements, seules les extrémités et quelques éléments intermédiaires ont été relevés de façon à les replacer
  • mégalithisme.-Mèmone de Pierres, Histoire de l'Homme en Morbihan. Edition Cloître, Conseil général du Morbihan, P.27-29. 6 4 Les structures sont décrites de 1 à n, dans l'ordre d'attribution des numéros lors du diagnostic (fig.5 et 6). Empierrements 32 et 33 : (fig.5,6, 7 et 8) Ces
  • correspondre à une limite ou à une clôture construite après un épierrement du secteur. Cette limite suit quasiment l'actuel parcellaire en délimitant la zone boisée. L'empierrement 34 se raccorde perpendiculairement à une partie de l'empierrement 35. Contrairement à l'empierrement 34
RAP03849 (PLOUEZOC'H (29). La nécropole de Barnenez)
  • Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et
  • portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La
  • mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en
  • application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une
  • utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous
  • réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de
  • constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation
  • : LOCALISATION DES SITES ETUDIES LORS DE LA CAMPAGNE 2019 AVEC LA REPARTITION DES AUTRES ARCHITECTURES FUNERAIRES DU NEOLITHIQUE MOYEN DANS LA PENINSULE ARMORICAINE ........................................................................ 8 FIGURE 2 : LOCALISATION (GEOPORTAIL) ET VUE DE LA
  • BUTTE DE TOSSEN-AR-RUN DEPUIS LE SUD-EST ET LA D7 AVEC DES INDICATIONS DES DEPRESSIONS (PHOTO : GOOGLE STREET VIEW, MARS 2018) .................................................................. 9 FIGURE 3 : EMPRISE DES PROSPECTIONS PREVUES AUTOUR DU TUMULUS DE TOSSEN-AR-RUN
  • . ................................................... 10 FIGURE 4 : RESULTATS DE LA PROSPECTION MAGNETIQUE SUR LA PRINCIPALE PARCELLE AVEC LES PERTURBATIONS QUI S’AMPLIFIENT A L’APPROCHE DU CHATEAU D’EAU AU SUD-EST DE CELLE-CI. .................................................................... 10 FIGURE 5 : LOCALISATION DES
  • .................................................................................... 11 FIGURE 6 : IMPLANTATION DES PROSPECTIONS GEOPHYSIQUES AUTOUR DE LA NECROPOLE DE BARNENEZ. ................................. 12 FIGURE 7 : NIVELLEMENT AU BULLDOZER DES ALENTOURS DU CAIRN SUD DE BARNENEZ, EMPRISE VISIBLE DEPUIS UNE VUE AERIENNE DE 1969 (ARCHIVES UMR6566-CREAAH
  • ) .................................................................................................... 20 FIGURE 8 : EXTENSION POSSIBLE EN BLEU DE L’EMPRISE DES PROSPECTIONS AUTOUR DE BARNENEZ .......................................... 22 FIGURE 9 : RAPPROCHEMENT MORPHOLOGIQUE ENTRE LES TROIS CHAMBRES DE GOASSEAC’H EN HAUT (PHOTO : Y. BERNARD) ET CELLES (A’, A ET B) DU CAIRN III DE
  • Responsable scientifique de l’opération Florian Cousseau, postdoctorant, Université de Genève, Suisse Gestionnaire UMR6566-CReAAH, Campus de Beaulieu, Bâtiment 25 Labo Archéosciences Avenue du Général Leclerc 2 Architectures et technologies des tumulus néolithiques bretons Thesaurus
  • Barnenez 1 Architectures et technologies des tumulus néolithiques bretons Arrêté 2 3 Architectures et technologies des tumulus néolithiques bretons Intervenants Direction du projet Florian Cousseau, post-doctorant Université de Genève, membre associé UMR6566CReAAH Gestion du
  • projet UMR6566-CReAAH Marie-Yvane Daire, directrice du laboratoire Catherine Louazel, responsable financière ITA CNRS Annie Delahaie, assistante en gestion administrative Université de Genève Marie Besse, professeure, directrice du laboratoire d’archéologie préhistorique et
  • anthropologie Marisa Andosilla, secrétariat Direction régionale des affaires culturelles Service régional de l’archéologie Yves Menez, conservateur régional de l’archéologie Olivier Kayser, adjoint au conservateur régional de l’archéologie Jean-Charles Arramond, gestion du Finistère
  • Christine Boujot, gestion du secteur UNESCO Collaborateurs scientifiques Prospections géophysiques John Nicholls, Target archaeological geophysics gcv Préparation aux prospections géophysiques à Barnenez François Le Gall, prospecteur, Plougasnou Analyse anthracologique Janet Battentier
  • , post-doctorante, Université de Genève Datations radiocarbone Irka Hajdas, Laboratory of Ion Beam Physics, ETH Zürich Etude préliminaire du tesson d’amphore de ST206 Ronan Bourgaut, Chef du Centre départemental de l’archéologie du Finistère Etude préliminaire du gobelet campaniforme
  • Adrien, Bercot Camille, Delvoye Adrien, Gwinner Robin, Gassien Pauline, Perrichot Clément, Méchain Christian, Lerede Marine, Le Goff Laurent. Intervenants financiers Ce projet a bénéficié d’un financement apporté par l’Etat, la région Bretagne et le Département du Finistère. Le
  • budget total du projet était de 19 432, 50 € repartis entre : - La DRAC Bretagne : 9 500 € - La Région Bretagne : 5 557, 50 € dans le cadre de l’appel à projet « Mégalithes de Bretagne », dont le projet a été lauréat. - Le Département du Finistère : 4 375 € La mairie de Carhaix
RAP03853 (CARHAIX-PLOUGUER (29). La butte de Goasseac'h. Rapport de sondage)
  • Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et
  • portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La
  • mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en
  • application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une
  • utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous
  • réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de
  • constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation
  • .............................................................................................................................. 13 CHAPITRE II - ARCHITECTURE MEGALITHIQUE DU NEOLITHIQUE MOYEN EN CENTRE BRETAGNE : ... 15 CAIRN DE GOASSEAC’H, CARHAIX-PLOUGUER, FINISTERE................................................................ 15 PROSPECTIONS GEOPHYSIQUES
  • : LOCALISATION DES SITES ETUDIES LORS DE LA CAMPAGNE 2019 AVEC LA REPARTITION DES AUTRES ARCHITECTURES FUNERAIRES DU NEOLITHIQUE MOYEN DANS LA PENINSULE ARMORICAINE ...................................................................... 15 FIGURE 8 : CARTE GEOLOGIQUE DE LA BRETAGNE AU
  • ................................................................................................................... 38 FIGURE 20 : DATATION CALIBREE D’UNE BRINDILLE DU FOYER CENTRAL. ................................................................................... 39 FIGURE 21 : ENCOCHES D’EXTRACTION INDIQUEES PAR LES FLECHES ROUGES AU FOND DE ST102
  • ) ....................... 42 FIGURE 24 : REPARTITION DU MOBILIER SUR SD2 (TOPO : A. BUTSCH, 3D, SIG : F. COUSSEAU) ................................................ 44 FIGURE 25 : TROU DE POTEAU DANS ST 200
  • ) ....................................................................................................................................... 46 FIGURE 28 : DATATION CALIBREE D’UNE GRAINE D’EPEAUTRE VENANT DU DEPOTOIR DU FOUR. .................................................. 48 FIGURE 29 : FOUILLE DE LA STRUCTURE 206
  • ............................................................................................................................. 48 FIGURE 30 : COL D’AMPHORE DU NIVEAU 20602 ....................................................................................................................... 49 FIGURE 31 : ST207 RECOUPÉE PAR ST213
  • .......................... 53 FIGURE 34 : FAÇADE DU CAIRN I DU TUMULUS DU PETIT-MONT A ARZON (LECORNEC, 1994) .................................................... 53 FIGURE 35 : ST303 AVEC LA RANGEE DE BLOCS A DROITE STIGMATE D’UNE PAROI EFFONDREE. ................................................. 55 FIGURE
  • : DATATION CALIBREE D’UNE BRINDILLE DU SOL DE CONSTRUCTION DU CAIRN. ......................................................... 60 FIGURE 39 : ST400 AVEC LA PAROI EN PREMIER PLAN
  • ................................................................................................................ 62 FIGURE 40 : PAROI DE ST405 .................................................................................................................................................... 63 FIGURE 41 : VUE PHOTOGRAMMETRIQUE DE LA FAÇADE ORIENTALE DU CAIRN EN SD5. AU PREMIER PLAN, ST501
  • , DERRIERE ST502, 503 ET 504, AU FOND LA CHAMBRE (ST505) ....................................................................................................... 65 FIGURE 42 : FAÇADE ORIENTALE DU CAIRN AVEC ST502 A DROITE ET ST503 A GAUCHE
  • . ............................................................ 66 FIGURE 43 : CHRONOLOGIE RELATIVE EN 2019, DE LA PLUS ANCIENNE (FONCE) A LA PLUS RECENTE (CLAIR), DES STRUCTURES DE LA PARTIE ORIENTALE DU CAIRN EN SD5. ........................................................................................................................ 67
  • CAMPANIFORME DANS SA POSITION DE DECOUVERTE. ..................................................................................... 74 FIGURE 48 : VUES DE FACE DE TESSONS DECORES DU VASE CAMPANIFORME DE LA CHAMBRE ST602.......................................... 76 FIGURE 49 : LIMITES DE
  • ETUDIES LORS DE LA CAMPAGNE 2019 AVEC LA REPARTITION DES AUTRES ARCHITECTURES FUNERAIRES DU NEOLITHIQUE MOYEN DANS LA PENINSULE ARMORICAINE ...................................................................... 79 FIGURE 52 : PLAN DU OU DES CAIRNS NEOLITHIQUES AVEC LES PAROIS OBSERVEES
RAP02402.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniforme. rapport intermédiaire 2008 de fp 2007-2009)
  • '. li ó IQUE M O L E N A I S , Rapport n 11 BEG AR L O u f ö ~ B I T A T EN PIERRES SECHES CAMPANIFORME iE TRI ANNUELLE DU SITE DE BEG AR LOUED (II ^^08, Opération n° 2007 - "> i ? crnim FINISTERE tous™ I I I I I I I I m u ) im UMR 7041 A r S t z r A KU 3 u niv « r * i t
  • paléogéographique 3 - Les formations sédimentaires 4 - Analyse micromorphologique 5 - Evolution spatiale de la stratigraphie 6 - Evolution spatiale des couches au sein de la bâtisse 21 21 21 21 23 23 23 23 24 24 26 27 28 7 - Synthèse et discussion 28 7.1 - Implication du milieu physique dans
  • le choix de l'implantation du site 28 7.2 - Formation et fonctionnement du site 29 7.2.1 - La dynamique du sol avant la construction de la bâtisse 29 7.2.2 - La dynamique du sol après la construction de la bâtisse 30 8 - L'origine des dépôts : dépotoir ou colluvions ? 30 9
  • Molène voit sa peine... Une sépulture contemporaine dans l'emprise du site 33 2 - Les structures archéologiques anciennes 37 2.1 - La maison, Structure 1 38 2.1.1 - Matériaux géologiques du site de Beg ar Loued à Molène 38 2.1.2 - Première phase de construction du bâtiment 38 2.1.3
  • - Deuxième phase de construction du bâtiment 39 2.1.4 - Troisième phase de construction du bâtiment 40 2.1.5 -La quatrième phase de construction. 41 2.1.6-Un parement externe 42 2.1.7 - Le mur de refend et l'alvéole 42 2.1.8 -A l'intérieur de la structure 1, aménagements internes (muret
  • R I E L L E A - E T U D E DU M O B I L I E R C E R A M I Q U E B - L'INDUSTRIE LITHIQUE T A I L L E E 1 - Introduction 1.1 - Rappel du rapport n°9 1.2 - Le corpus de l'étude de 2008 2 - Typologie 3 - Répartition spatiale 3.1 - Densité globale 3.2 - Densité des esquilles 3.3
  • - Galets biseautés à fût aminci : la série de Beg ar Loued s'étoffe 58 4 - Les disques : couvercles de pots ou plaques de cuisson? 59 5 - Réflexions préliminaires sur le débitage du grès armoricain 60 6 - Pour conclure 61 D DES INDICES D'UNE PROBABLE ACTIVITE METALLURGIQUE 63 1 - Le
  • comparaison : les perles 72 3.2.1 - Perles du Sud-est de la France (Fontbouisse / Chalcolithique) 73 3.2.2 - Perles artenaciennes 73 3.2.3-PerlesS.O.M. 73 3.2.4 - Perles campaniformes du Nord de la France 73 3.3 - Eléments de comparaison : les objets en tôle d'or 74 3.4 - Dernier élément
  • de comparaison : les pendeloques 74 E - M A T E R I E L POLI E T OBJETS DE PARURE 75 1 - Inventaire et description 75 2 - Analyse du matériel 78 I V - E C O N O M I E E T ENVIRONNEMENT 80 A - E T A T D ' A V A N C E M E N T D E S T R A V A U X SUR L ' H I S T O I R E DU C O R T
  • Béniguet 82 2.3 - Assemblage de Trielen 82 2.4 - Données ponctuelles sur Mez Notariou (Ouessant) 82 2.5 - Référentiels locaux actuels 83 2.6 - Référentiels européens divers 83 3 - Mise en évidence du remplacement du cortège depuis 4000 ans 83 4 - Etude morphométrique des populations
  • - Introduction 89 2 - Inventaire et origine des prélèvements 89 3 - Bref aperçu du principe de l'étude anthracologique 91 4 - Résultats d'analyses 92 4.1 - Inventaire des taxons utilisés 92 4.2 - Données paléo-écologiques 94 4.3 - Observation macroscopique du plan ligneux 95 4.3.1 - La
  • courbure des cernes de croissance 95 4.3.2 — Fusions des tissus, vitrification, fentes radiales de retrait. 95 4.3.3 - Mesure de la largeur des cernes 96 5 - Beg ar Loued dans l'environnement végétal armoricain du Néolithique récent 97 C - L E S R E S T E S D E G R A N D E F A U N E
  • 115 BREVIARE DU LAVEUR 116 MANUEL DE SURVIE DU TRIEUR FOU 117 DECOUVERTE D'OSSEMENTS A QUEMENES : PROCES - VERBAL DE SYNTHESE 118 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier pour leur aide et leur soutien : - Le Ministère de la Culture et de la Communication et le Conseil Général du
  • Finistère qui soutiennent notre programme depuis 2000 en nous accordant chaque année les subventions nécessaires au bon déroulement de nos opérations. Merci encore au Conseil Général qui met gracieusement à notre disposition les anciens locaux du collège des îles du Ponant et les
  • logements du Sémaphore avec une mention spéciale à Bernard Jacques. - La Communauté de Communes du Pays d'Iroise qui a mis à notre disposition les moyens matériels et humains pour le débouchage (Christophe Berthelé) et le rebouchage du site (Gérard Caraven et Christophe Berthelé). - La
  • compagnie de transports maritimes Penn ar Bed et son directeur M. Cam qui nous fait bénéficier chaque année du tarif insulaire, de la gratuité du transport des containers de matériel et de marchandises et met gracieusement à notre disposition un container qui nous sert de cabane de
  • chantier. Nous tenons aussi à remercier le personnel à terre et les équipages de la Penn ar Bed pour leur gentillesse et leur efficacité (spéciale dédicace à Claude Berthelé dit Le Bosco). - L'équipage du Bugale Mildiz (Milo, Sébastien, Aurélien, Ludovic, Vianney) pour leur amitié et
  • -François Rocher et les élus du Conseil Municipal ainsi que le secrétaire de Mairie Philippe Richard. • Pour l'ONCFS : Pierre Yésou, conservateur de l'île Beniguet et les gardes Fabrice Bernard, Michel Claize, Stéphane Dixneuf, Jean-Pierre Lafond, Jacques Nisser. • Pour la SEPNB
  • - Bretagne Vivante : Jean-Yves Le Gall et David Bourles, gardes de la Réserve Naturelle d'Iroise. • Pour le Conservatoire du Littoral, propriétaire de l'île Quemenes, Denis Bredin, Louis Dutouquet, David et Soisic Cuisnier. - Fabrice Bernard qui a assuré avec talent pendant 15 jours
  • l'intendance du chantier et nous a régalé de ses plats. -Les fouilleurs bénévoles, étudiants, chercheurs, passionnés, qui sont venus nous prêter main forte. A chaque campagne de fouille, les liens d'amitié se renforcent pour notre plus grand plaisir. Pour leur présence et leur soutien
RAP03190.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le rocher de l'Impératrice. Rapport intermédiaire 2015 de FP 2014-2016)
  • BELLOT-GURLET (Université Pierre et Marie Curie) Alexandre BOUSQUET (Université Nice-Sophia Antipolis) Loïc BARON (Université Nice-Sophia Antipolis) Avec le soutien : Service Régional de l’Archéologie de BRETAGNE Conseil général du FINISTÈRE Commune de PLOUGASTEL-DAOULAS 1
  • Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant
  • diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en
  • ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de
  • l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective
  • ; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de
  • l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de l’enseignement et de la
  • contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus
  • ............................................................................................................................................ 7 1. FICHE SIGNALÉTIQUE DU SITE ........................................................................................................... 9 2. ÉQUIPE
  • ............................................................................................................................................. 9 3. REMERCIEMENTS ........................................................................................................................... 10 4. PROBLÉMATIQUE DE LA RECHERCHE ET IMPORTANCE SCIENTIFIQUE DU SITE (N. NAUDINOT) ....... 12 4.1. PROBLÉMATIQUE
  • ............................................................................................................................. 12 4.2. IMPORTANCE SCIENTIFIQUE DU SITE ..................................................................................................... 13 5. NATURE DU SITE (N. NAUDINOT, M. LE GOFFIC, S. SORIN) .............................................................. 14 5.1
  • . LOCALISATION DU SITE ...................................................................................................................... 14 5.2. CONTEXTE GÉOLOGIQUE (M. LE GOFFIC)............................................................................................... 16 5.3
  • . L’ABRI DU ROCHER DE L’IMPÉRATRICE .................................................................................................. 17 6. STRATIGRAPHIE ET SÉDIMENTOLOGIE (M. LAFORGE, M. LE GOFFIC, N. NAUDINOT, S. SORIN) ........ 18 6.1. SIMPLIFICATION DES SÉQUENCES STRATIGRAPHIQUES
  • DE L’ÉTUDE TECHNOLOGIQUE DE L’INDUSTRIE LITHIQUE : UN PREMIER JALON DU PROCESSUS D’AZILIANISATION (N. NAUDINOT) ............................................................................................. 25 7.2.1. ORIGINE DES MATÉRIAUX LITHIQUES APPORTÉS SUR LE SITE
  • .......................................................................... 25 7.2.2. OBJECTIFS ET MÉTHODES DE PRODUCTION ................................................................................................. 26 7.2.3. LA PLACE DU ROCHER DE L’IMPÉRATRICE DANS LE PROCESSUS D’AZILIANIZATION.............................................. 33 7.3
  • . DES TÉMOIGNAGES UNIQUES RENSEIGNANT LES TRANSFORMATIONS DU SYSTÈME SYMBOLIQUE MAGDALÉNIEN/AZILIEN (N. NAUDINOT, S. BEYRIES, L. BELLOT-GURLET) .......................................................... 34 7.4. PREMIERS ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION SUR LE STATUT SOCIO-ÉCONOMIQUE DU SITE (N
  • ) .................................................................. 54 9.3.2. ENQUÊTE SUR LES GESTES TECHNIQUES MIS EN ŒUVRE DANS LES GRAVURES DES PLAQUETTES (S. BEYRIES) .......... 58 9.3.3. RYTHME DES TRANSFORMATIONS SYMBOLIQUES AU COURS DU TARDIGLACIAIRE (C. BOURDIER, N. NAUDINOT) ... 59 9.4. UN ASSEMBLAGE LITHIQUE AZILIEN ENRICHI (N. NAUDINOT
  • ) ..................................................................... 61 9.5. PREMIERS RÉSULTATS DE L’ANALYSE FONCTIONNELLE DU MATÉRIEL LITHIQUE DES CAMPAGNES DE 2013 ET 2014 (J. JACQUIER) ............................................................................................................................................ 62 9.5.1. ÉTAT DE LA
  • (N. NAUDINOT) ................... 92 13. ÉTUDES SCIENTIFIQUES COMPLÉMENTAIRES ENVISAGÉES POUR 2015.......................................... 92 14. UNE DIFFUSION SCIENTIFIQUE HANDICAPÉE PAR LES QUESTIONS DE SAUVEGARDE DU SITE (N. NAUDINOT
  • n’est pas le cas du Magdalénien et des premiers temps de l’Azilien. Le lancement en 2013 d’une fouille dans un petit abri découvert par M. Le Goffic au Rocher de l’Impératrice à Plougastel-Daoulas, vise à progressivement combler ce hiatus. Les premiers résultats de cette opération
RAP03091.pdf (CAUDAN (56). Lenn Sec'h : occupations néolithiques et médiévales. Rapport de fouille)
  • : Conseil général du Morbihan. Photos : CG56 Papier PEFC fabriqué à partir de pâtes provenant de forêts gérées de façon durable. Février 2015 Département du Morbihan Direction générale de l’éducation et de la culture Direction de la culture Service départemental d’archéologie 2015
  • …) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des
  • administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent
  • dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction
  • sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations
  • qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport
  • chercheurs directement concernés, et que son utilisation ne donne lieu à aucune exploitation commerciale. Le non-respect de ces règles constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement
  • la culture Service départemental d’archéologie du Morbihan Morbihan, CAUDAN, « Lenn Sec’h » Occupations néolithiques et médiévales _____________________ Rapport final d’opération/Fouille archéologique EA 56 036 063 N° de prescription : 2013-060 CODE INSEE Caudan 56 036 Aurélie
  • CROWCH Mars 2015 Avec la collaboration de : Avec la participation de : Yoann CHANTREAU Xavier BERNARDEAU Wilfrid GALIN Raphaël MORAND Gwenaëlle HAMON Clément ROUVIÈRE Nancy MARCOUX Astrid SUAUD-PREAULT Phase terrain : du 14 au 18 /11/2013 (décapage), du 19-11 au 06/12/2013
  • (fouille), du 09 au 1312/2013 (remblaiement) 1 RFO de FOUILLE 2013/CAUDAN, Lenn Sec'h 2 RFO de FOUILLE 2013/CAUDAN, Lenn Sec'h AVIS AU LECTEUR Le présent rapport présente les résultats d’une opération de fouille d’archéologie préventive. Les rapports constituent des documents
  • administratifs communicables au public, après remise au Service Régional de l’Archéologie, suivant les dispositions de la loi modifiée n° 78-753 du 17 juillet 1978, relative à l’amélioration des relations entre l’administration et le public. Aux termes de la circulaire du 26 mars 1993, prise
  • utilisation collective (article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle). Toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre du droit de courte citation, avec les références exactes et complètes du ou des auteur(s
  • ) et de l’ouvrage. Par ailleurs, l’exercice du droit à la communication exclut, pour ses bénéficiaires ou pour les tiers, la possibilité de reproduire, de diffuser ou d’utiliser à des fins commerciales les documents communiqués (loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, art. 10). Le non
  • -respect de ces règles constitue un délit de contrefaçon puni par l’article 425 du code pénal. 3 RFO de FOUILLE 2013/CAUDAN, Lenn Sec'h 4 RFO de FOUILLE 2013/CAUDAN, Lenn Sec'h SOMMAIRE A / DONNÉES ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES Fiche signalétique 8 Mots clés des
  • thésaurus 9 Générique de l’opération 11 Notice scientifique 14 État du site et remerciements 15 Localisation de l’opération 16 Arrêté de prescription 17 Projet scientifique d’intervention 25 Arrêté d’autorisation de fouille 34 B/ RESULTATS ÉTAT DES CONNAISSANCES AVANT
  • (Yoann CHANTREAU) 45 4. Contexte historique et archéologique 47 DESCRIPTION ARCHÉOLOGIQUE 5. Description du terrain naturel (Yoann CHANTREAU) 50 6. 6.1 6.2 6.3 6.4 6.4.1 6.4.2 6.5 Les vestiges d’occupations néolithiques Les fosses La structure à pierres chauffées Datations
  • des structures néolithiques et problématique de fouille Le mobilier céramique néolithique (Gwenaëlle HAMON) La production céramique du Néolithique ancien La production céramique du Néolithique récent Le mobilier lithique 57 59 70 79 82 83 85 89 7. Les données anthracologiques
  • Moyen-Âge : description des structures La production céramique du Haut Moyen-Âge (Gwenaëlle HAMON) Descriptif détaillé des éléments céramiques par structure Synthèse sur la céramique du Haut Moyen-Âge Eléments de chronologie absolue et relative Une occupation datant du Bas Moyen-Âge
  • : description des structures La production céramique du Bas Moyen-Âge (Gwenaëlle HAMON) Descriptif détaillé des éléments céramiques par structure Synthèse sur la céramique Bas Moyen-Âge 112 115 122 122 125 126 126 137 137 142 10. 10.1 10.2 Interprétations et synthèse sur la période
  • médiévale Le Haut Moyen-Âge Les vestiges datés du Bas Moyen-Âge 145 145 147 CONCLUSION GÉNÉRALE 149 Bibliographie 151 Liste des figures 159 ANNEXE : Datation par carbone 14 – Rapport Bêta Analytic Inc. 162 C/ INVENTAIRES TECHNIQUES 1 Inventaire des structures (ST) 175 2
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • 2001 Ces travaux sont dédiés à la mémoire de Anne-Elisabeth RISKINE Table des matières L PROBLEMATIQUE 3 1. Le projet de recherche 3 2. Activités entreprises 5 3. Un rapport, pour dire quoi ? 7 II. REUNION 8 Compte-rendu de la réunion du 24 février 2001 à Carnac
  • données - Exploitation du fichier Gouletquer 13 4. Principaux résultat de la campagne 2001 14 5. Bilan de la campagne 2001 et projets des campagnes 2002-2003 24 IV. LE MESOLITHIQUE EN COTES D'ARMOR 25 1. Sondages sur le site mésolithique de Kervilien (Côtes d'Armor) 25 2. De
  • site mésolithique de Beg-er-Vil (Morbihan, France) 86 VI EXPLOITATION DE LA FAUNE 104 French Connections II: Of cows and men 104 VII. FLORAISON DE SITES PREHISTORIQUES DANS LA MOYENNE VALLEE DU BLAVET : 115 1. Généralités 115 2. Matériaux, toujours / 115 3. De l'Azilien
  • , enfin 115 4. Du Mésolithique, un peu 119 5. La question des anneaux en pierre 120 6. Autres sites néolithiques 127 VIII. LE SITE MESOLITHIQUE DE LA CROIX AUDRAN A CARNAC (MORBIHAN) 130 IX. LE SITE MESOLITHIQUE FINAL DE KERLIEZOC A PLOUVIEN (FINISTERE) 135 Résultats de la
  • planigraphie : gestion des matériaux, étude technologique et approche spatiale 135 X. PERSPECTIVES 156 1. Une petite problématique nouvelle 156 2. Objectifs 2002-2003 158 BIBLIOGRAPHIE 160 ANNEXE : MEMBRES DU PCR 167 Remerciements : Le nombre d'intervenants dans les divers
  • projets est trop important pour que l'on puisse tous les remercier individuellement. Ce projet a reçu le soutien et un financement du Service régional de l'Archéologie ; nous lui en sommes gré. Merci par ailleurs à Michèle Tostivint (CNRS) pour sa gestion des crédits. 2 PCR - Le
  • Universités de Paris I, de Brest et de Belfast - S.R.A. - Service archéologique du Finistère) pendant une durée de trois ans. L'objectif est de coordonner les travaux concernant la période mésolithique sur la Bretagne, en dégageant de nouvelles articulations entre les champs de
  • hiérarchisation et à la publication des faits archéologiques. Les thèmes de recherche développés sont : Thèmes L'espace (organisation du territoire et économie de la matière première lithique) Les systèmes techniques Les fondements archéologiques Gestion et exploitation des ressources
  • animales et marines Activités Promoteurs S. Blanchet, B. Ginet, J.-M. Lacot, P. Forré, P. Gouletquer, M. Le Goffic, P. Léopold, Y. Pailler, J. Perry, E. Yven P. Gouletquer, G. Hiérarchisation du corpus de sites en Marchand Finistère S. Blanchet, J. Josselin, P. Etudes de collections
  • comparaison des systèmes S. Cassen symboliques mésolithiques et néolithiques Tableau 1. Organisation des travaux du PCR « Le Mésolithique en Bretagne » en 2001. - PCR PCR - 3 Jérémy Josselin (étude de Kerliézoc) Estelle Yven ^1 (prospections, études de sites et sondage) Yvan Pailler
  • Dupont, Grégor Marchand et N Anne Tresset (prélèvements à beg-a-Dorchenn) Raymond Le Floc'h (prospections) Stéphane Blanchet (fouille du site de La CroixAudran) John Perry, Peggy Pottier et Grégor Marchand (La Villeneuve) Bernard Ginet - Jean-Marc Lacot (prospections) Catherine
  • " Dupont, Yves Gruet et Anne Tresset (coquilles marines, crabes et faune) Rick Schulting (dates et isotopes à Beg-er-Vil) )|C Figure 1. Les travaux réalisés en 2001 autour du Programme collectif de recherche Sondage, fouille ou prélèvement PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport
  • , adaptations au milieu), territoires et identités (intégration / réaction face aux flux culturels européens, transformations des territoires d'acquisition au cours du temps, matérialisation des espaces culturels). En 2001, l'accent a été mis sur les analyses des vestiges animaux Beg
  • en 2003. Officiants Travaux Sondages sur des sites mésolithiques du Finistère Sondage sur un site du mésolithique moyen en Côte d'Armor Classement et étude des collections Morbihan Tournay en Centre- Etude de l'amas coquillier de Beg-er-Vil Marchand Yven Marchand-Pailler
  • - Tournay- Yven Desse - Gruet- Dupont Schulting - Tresset Etude de l'amas coquillier de Beg-an-Dorchenn Desse - Dupont - Gruet - Tresset - Marchand Etudes de sites et de séries lithiques mésolithiques Josselin - Pailler - Pottier - Yven Fouille préventive d'un habitat du
  • effondré de la coupe. Dans ce mouvement vers l'océan, Y. Gruet a rejoint le PCR, avec une analyse des crabes des amas coquilliers. 5 PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport 2001 Sylvie Philibert doit entreprendre une série d'analyses tracéologiques sur des industries du
  • Mésolithique moyen. Elle souhaite notamment appréhender des vastes sites de plein-air, pour les comparer aux nombreux abris-sous-roche qu'elle a pu étudier dans le Sauveterrien. Lors d'un premier voyage, elle a pu fournir quelques orientations sur les possibilités offertes par les roches du
  • Massif armoricain : les silex, la calcédoine du Clos, l'ultramylonite de Tréméven et certains phtanites bien silicifiés offrent un grain assez fin pour que les traces s'y soit imprimées. En revanche, l'ultramylonite de Mikaël, le microquartzite de la Forest-Landerneau et les grès
  • qui plombe la chronologie bretonne. Elles concernent l'une le site du Bilou au Conquet (Finistère) sondés par O. Kayser en 1999, l'autre le site de Quillien (Le Cloître-Saint-Thégonnec, Finistère) sondé en 1990 par P. Léopold. Sur le chapitre important de la chronologie absolue, R
  • . Marguerie. L'objectif est d'effectuer des datations sur des espèces particulières issues des même niveaux et de les comparer aux datations sur charbon, afin d'estimer la déviation entre les deux référentiels pour cette phase du Mésolithique. Il faut noter que R. Schulting et M. Richards
RAP02521.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniformes, âge du bronze ancien. rapport final de fouille programmée 2007-2009)
  • MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniformes, âge du bronze ancien. rapport final de fouille programmée 2007-2009
  • DREANO, Bernard FICHAUT, Jérôme GOSLIN, Colas G U E R E T , Jean-Pierre GONIDEC, Laurence L E CLEZIO, Bernard L E G A L L , Nancy F O U I L L E PROGRAMMEE TRIANNUELLE DU SITE D E B E G AR LOUED (ILE MOLENE ; FINISTERE), 3 année - 2009, Opération n° 2007 - 212 ème ASSOCIATION l ' I U
  • - Le cadre paléogéographique 3 - Les formations sédimentaires 4 - Analyse micromorphologique 5 - Évolution spatiale de la stratigraphie 6 - Évolution spatiale des couches au sein de la bâtisse 7 - Synthèse et discussion 7.1 - Implication du milieu physique dans le choix de
  • l'implantation du site 7.2 - Formation et fonctionnement du site 8 - L'origine des dépôts : dépotoir ou colluvions ? 9 - L'anthropisation des couches : héritage ou acquisition ? 22 22 22 23 23 24 25 26 26 26 27 28 29 D - P E T I T POINT D E M E T H O D O L O G I E E T D E S T R A T I G R
  • moderne 1.2- Structures de chasse, les gabions 31 31 32 1.3 - Une inhumation de chien 33 1.4 - Qui voit Molène, voit sa peine... Une sépulture moderne dans l'emprise du site 33 2 - Les structures archéologiques anciennes 42 2.1 - La maison, structure 1 42 2.2 - La Structure 2 49 2.3
  • - La Structure 3 50 2.4 - La Structure 4 (fig. 96-99) 50 2.5 - La structure 5 et ses structures périphériques 51 2.6 - Des poches de coquilles, des dépôts coquilliers et autres structures en creux.... 52 F - L E V E T O P O G R A P H I Q U E DU S I T E A R C H E O L O G I Q U E D E
  • B E G A R L O U E D (J.-M. Cariolet, L . David, B. Fichaut, J . Goslin, P. Stéphan & S. Suanez) 54 1 - Introduction 2 - Méthodologie 3 - Perspectives ///- LA CULTURE MA TERIELLE. A - E T U D E DU M O B I L I E R C E R A M I Q U E (L. Salanova) 1234- Méthode d'enregistrement et
  • opératoire de débitage 1.3 - Le mobilier obtenu 1.4 - L'utilisation du mobilier 2 - Particularités du corpus 2.1 - La répartition différenciée des outils « perçoirs/grattoirs » 2.2 - La répartition du cristal de roche 2.3 - La standardisation des outils (exemple des grattoirs) 2.4 - Les
  • outils particuliers 3 - Conclusion C - A N A L Y S E D E D E U X « DÉPÔTS » L I T H I Q U E S (A. Pineau) 1 - Découverte d'un dépôt de supports bruts en silex (A. Pineau avec la collaboration Y. Pailler) 1.1- Description du dépôt 1.2 - Essai d'interprétation 2 - Un probable rejet de
  • - Analyse du matériel IV- ECONOMIE ET ENVIRONNEMENT 104 106 107 110 111 111 111 112 114 116 117 117 117 118 118 119 119 121 121 121 124 124 127 129 A - L E S R E S T E S D E GRANDS V E R T E B R E S ISSUS D E L A CAMPAGNE D E F O U E L L E 2009 (A. Tresset, K . Debue & C . Callou
  • ) 129 B - L T C H T H Y O F A U N E D E B E G A R L O U E D (Y. Dréano) 130 1 - Introduction 130 2-Méthodes 131 3 - Etat de l'ichthyofaune présente à Beg ar Loued 131 4 - Représentation des ossements de poissons de Beg ar Loued 132 4.1 - Caractéristiques générales du biotope des
  • poissons marins déterminés à Beg ar Loued 133 4.2 - Description du spectre ichthyofaunique 136 5 - Discussions 138 C - AMPHIBIENS E T SQUAMATES D E B E G A R L O U E D (S. Bâillon, L . Boury & A. Tresset) 1 - Etude systématique 1.1 - Amphibiens 1.2 - « Reptiles » Squamates 2
  • - Conservation et origine du dépôt 3 - Données paléobiogéographiques 142 142 142 143 144 145 D - L E S MICRO VERTEBRES HOLOCENES EN MER D'IROISE : EVOLUTION DES C O R T E G E S , VARIATIONS P H E N O T Y P I Q U E S . APPORTS A U X P R O B L E M A T I Q U E S SUR L A F R A G M E N T A T I
  • recomposition du cortège depuis 4000 ans 147 3 - Divergences morphologiques, arbres de distances morphométriques 147 E - EVOLUTION PALEOGEOGRAPHIQUE DE L ' A R C H I P E L D E MOLENE AU COURS D E L ' H O L O C E N E (P. Stéphan, S. Suanez, B. Fichaut & J . Goslin) 149 1 - Introduction 149 2
  • - Les variations holocènes du niveau marin en France et en Bretagne : état des connaissances 150 2.1 - La remontée du niveau marin au cours de PHolocène sur les côtes françaises 150 2.2 - Les variations holocènes du niveau marin en Bretagne occidentale 151 3 - Principes
  • méthodologiques de l'étude : des carottages à la fonction de transfert.... 154 3.1 - Pourquoi et où étudier le remplissage sédimentaire ? 154 3.2 - La méthode de sondage et de carottage : avantage et inconvénients 155 3.3 - Utilisation des foraminifères comme indicateur du niveau marin 156 3.4
  • - La fonction de transfert réalisée en rade de Brest 157 4 - Présentation des premiers résultats issus des sondages et des carottages 160 4.1 - Anse de Tresseny en Guisseny 161 4.2 - Marais de Tréompan 162 4.3 - Marais de Porsmoguer 163 4.4 - Loc'h du grand Ledenez 163 4.5
  • - Lanfeust, estuaire du Conquet 163 4-6-Anse de Sainte-Anne du Portzic 163 4.7 - Marais de Porzguen 164 5 - Travaux futurs 164 F - A N T H R A C O L O G I E (N. Marcoux & Y . Carrion) 165 1 - Matériel et méthode 2-Résultats 3 - Particularités à Beg ar Loued 4 - Des arbres à Molène au
  • Campaniforme et à l'Age du Bronze ancien? 5 - Perspectives G - P A L Y N O L O G I E (N. Marcoux) V-PREMIERES DONNEES ANTHROPOLOGIQUES : DES RESTES CAMPANIFORMES EN POSITION SECONDAIRE (P. Chambon) 165 166 169 170 171 172 HUMAINS 174 A - INVENTAIRE DES RESTES 174 B - INTERPRETATION
  • 174 VI - ELEMENTS DE DA TA TIONS ABSOLUES (H. Gandois, A. Tresset & Y. Pailler). 176 A - L E N A U F R A G E D E L'mOISE B - L E S D A T E S DU M O B I L I E R A R C H E O L O G I Q U E 176 176 1 - La zone colluvionnée 2 - Fin de l'habitat et phase d'abandon 178 178 3 - La
  • remercier pour leur aide et leur soutien : - Le Ministère de la Culture et de la Communication et le Conseil Général du Finistère qui soutiennent notre programme depuis 2000 en nous accordant chaque année les subventions nécessaires au bon déroulement de nos opérations. Merci encore au
RAP03017.pdf (LANGUIDIC (56). aménagement de la zone d'activités du Refol, site de tal hent bras. rapport de diagnostic)
  • LANGUIDIC (56). aménagement de la zone d'activités du Refol, site de tal hent bras. rapport de diagnostic
  • Aménagement de la zone d’activités du Refol - « Tal Hent Bras » : Aurélie CROWCH - 2014 RAPPORT D’OPÉRATION Diagnostic archéologique n°2013-202 LANGUIDIC Création / impression : Département du Morbihan. Photos : CG56 Papier PEFC fabriqué à partir de pâtes provenant de forêts
  • gérées de façon durable. Sept. 2014 Département du Morbihan Direction générale de l’éducation et de la culture Direction de la culture Service départemental d’archéologie 2 rue de Saint-Tropez – CS 82400 – 56009 Vannes Cedex Tél. 02 97 54 80 00 - contact@cg56.fr 2014 RAPPORT
  • D’OPÉRATION LANGUIDIC – Aménagement de la zone d’activités du Refol Site de « Tal Hent Bras » DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE N°2013-202 Commune de Languidic (N°INSEE : Languidic 56 101) (Bretagne – Morbihan) Aurélie CROWCH avec la collaboration de : Gwenaëlle HAMON avec la participation de
  • : Damien BONNIOL, Louis DUTOUQUET et de Clément ROUVIÈRE DGEC / Direction dee la culture ogie Service ddépartemental d’archéolo du Morbbihan L LANGU UIDIC – Amén nagemen nt de la zone d d’activittés du Refol R – Site de T Tal Hentt Bras mmune de Lang guidic Com (Bretaagne – Morbihan
  • ) ______ _________________ N° de prescriiption : 20 013-202 CODE E INSEE CO OMMUNE Languidic 56 101 Aurrélie CRO OWCH A Avec la co ollaboratio on de Gweenaëlle HA AMON Avec la participaation de : D Damien BO ONNIOL Loouis DUTOUQUET Cllément ROU UVIÈRE Octobrre 2014 Phase tterrain : du d 24/02/2014 au
  • dispositions de la loi modifiée n° 78-753 du 17 juillet 1978, relative à l’amélioration des relations entre l’administration et le public. Aux termes de la circulaire du 26 mars 1993, prise pour application, ils pourront donc être consultés en respect des droits de propriété littéraire et
  • artistique possédés par les auteurs et des contraintes qui en résultent. Les prises de notes et les photocopies sont autorisées pour un usage exclusivement privé et non destiné à une utilisation collective (article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle). Toute reproduction du
  • texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre du droit de courte citation, avec les références exactes et complètes du ou des auteur(s) et de l’ouvrage. Par ailleurs, l’exercice du droit à la communication exclut, pour ses
  • bénéficiaires ou pour les tiers, la possibilité de reproduire, de diffuser ou d’utiliser à des fins commerciales les documents communiqués (loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, art. 10). Le non-respect de ces règles constitue un délit de contrefaçon puni par l’article 425 du code pénal
  • Le mobilier céramique (Gwenaëlle HAMON) 14 2.1.1 Eléments introductifs et répartition spatiale (Aurélie CROWCH, Gwenaëlle HAMON) 14 2.1.2 Description du corpus pré et protohistorique (Gwenaëlle HAMON) 14 2.1.3 Synthèse (Gwenaëlle HAMON) 17 2.2 Le mobilier lithique
  • (Aurélie CROWCH) (Annexe 3/5 et 2/28) 18 3. Une occupation datée de la fin du Néolithique ancien - Néolithique moyen I 20 3.1 Archéologie (Annexe 1/2 et Annexe 2, Planches 04 à 10 B) 21 3.1.1 Les structures à pierres chauffées : présentation générale (Annexe 2/4) 21 3.1.2
  • Nord-Est (Annexe 1/1-2 et Annexe 2/19 à 25 B) 38 4.4 Synthèse sur les réseaux fossoyés anciens : un réseau fossoyé dense, des attributions chronologiques délicates 41 5. Evolution du site pendant les périodes médiévale, moderne et contemporaine : évolution du parcellaire (Annexe
  • Liste des sites répertoriés par commune 2 Inventaire des tranchées (TR) 3 Inventaire des structures (ST) 4 Inventaire des Unités stratigraphiques (US) 5 Inventaire du mobilier archéologique 6/7 Inventaire des photographies (listing et planches contacts) 8 Inventaire des documents
  • graphiques ANNEXE 4 : Datation par carbone 14 – Rapport Bêta Analytic Inc. ANNEXE 5 : Données administratives Diagnostic 2014/LANGUIDIC/ZA du Refol - « Tal Hent Bras » : LANGUIDIC_2013-202 FICHE SIGNALÉTIQUE Identité du site Région : Bretagne Commune : LANGUIDIC Département
  • : Morbihan Code INSEE : Lieu-dit ou adresse : ZA du Refol- « Tal Hent Bras » Cadastre Année : 2013 Section (s) : TO 56 101 Code postal : 56 440 Parcelle(s) : 33pp, p176pp, 34pp Altitude : 73 – 86 m NGF Propriétaires du terrain : Lorient Agglomération Opération archéologique Arrêté
  • de prescription N°: 2013-202 Arrêté de désignation N°: 2014-059 Responsable d’opération : Aurélie Crowch Organisme de rattachement : Conseil général du Morbihan (direction de la culture/Service départemental d’archéologie du Morbihan) Maître d’ouvrage des travaux : Lorient
  • Agglomération Nature de l’aménagement : Projet d’aménagement de la zone d’activités du Refol Dates d’intervention terrain : Tranche opérationnelle : 24-02-2014 – 13-03-2014 Surface brute concernée par l’opération : 70 584 m ² Surface sondée : 6056,41 m ², soit 9 % de la surface totale. Mots
  • clés des thésaurus Niveau d’apparition des vestiges : 0,4/0,6 m Chronologie : Néolithique, Âge du Bronze, périodes indéterminées (protohistoire), périodes médiévale, moderne et contemporaine. Nature des vestiges immobiliers : fossés, enclos, trous de poteau, fosses, foyers
  • , structures à pierres chauffées, fossés parcellaires. Nature des vestiges mobiliers : céramique, lithique. 1 Diagnostic 2014/LANGUIDIC/ZA du Refol - « Tal Hent Bras » : LANGUIDIC_2013-202 RÉSULTATS CHRONOLOGIE Paléolithique Paléolithique inférieur Paléolithique moyen Paléolithique
  • supérieur Mésolithique et Epipaléolithique x Néolithique x Néolithique ancien x Néolithique moyen Néolithique récent Néolithique / Chalcolithique x Protohistoire x Age du Bronze x Bronze ancien x Bronze moyen Bronze récent Age du fer Hallstatt ou premier âge du Fer La Tène ou deuxième
RAP02222.pdf (Les haches à douille de type armoricain. rapport intermédiaire 2006 de projet collectif de recherches 2006-2008)
  • Jean Bourhis. Ce travail est donc achevé. Le programme d'analyses de la composition métallique en surface des haches à douille de type armoricain et de leur patine par les techniques du PLXE et du RAMAN a progressé avec le concours de Joseph Guillaume, Luc Martinot et Georges Weber
  • . L'établissement de ce long et minutieux programme a été bien avancé par Josette Rivallain et Muriel Fily. Cyril Marcigny, en collaboration avec Antoine Verney et Guy Verron, a mis au point l'inventaire informatisé du millier de haches à douille de type armoricain répertorié dans les
  • départements normands. -Travaux de terrain : De nouveaux travaux de terrain ont été menés à bien : l'étude du matériel mis au jour et leur publication sont bien avancées. Il s'agit des sites de : . Kergariou Quimper, Finistère, Yves Menez et José Gomez de Soto, . d'Agneaux dans la Manche
  • entraînés, sont pris en compte par l'UMR 6566 du CNRS et les universités belges. -Le dépouillement : Le dépouillement des divers documents anciens et ceux d'archives est en voie d'achèvement. Il commence à être possible de préciser les formes de haches, leurs conditions d'enfouissement
  • 111,20 Rennes-Angoulême 17.10.06 130,00 Rennes-Paris 08.12.06 86,50 TOTAL Prévisions budgétaires - 2007 -Coût estimé de la fin du dépouillement : 2000 euros -coût des vérifications sur le terrain : participation de l'UMR 6566, et 1000 euros -coût des analyses chimiques : prise
  • en charge par l'UMR 6566 et les universités belges. Budget demandé : 3000 euros Annexes A cette présentation sont joints les documents préparés par les participants du PCR : -Les résultats des analyses chimiques : -La liste des analyses sous Excel, un premier bilan des travaux
  • d'identité du projet Titre du projet : Les haches à douille armoricaines Mots-clefs : Haches à douille, Armorique, composition métallique, paléoenvironnement, Age du Bronze, Age du Fer Coordinateur du projet : RTVALLAIN Josette MNHN/UMR 6566 du CNRS Autres participants : - Participants
  • engagés dans le projet : UMR 6566 du CNRS BOURHIS Jean UMR 6566 du CNRS FILY Muriel UMR 6566 du CNRS GOMEZ DE SOTO José ISIB, Université de Bruxelles GUILLAUME Joseph INRAP MARCIGNY Cyril UMR 6566 du CNRS QUERRE Guirec Université Rennes 2 PRIET-MAHEO Morgane - Participants consultants
  • : BOULUD Sylvie MARTINOT Luc POULAIN Henri VERNEY Antoine VERRON Guy WEBER Georges Université Nantes Université Liège UMR 6566 du CNRS Mairie de Bayeux Ministère de la Culture Université de Liège Ce projet est destiné à dresser une mise au point de nos connaissances sur les haches à
  • douille armoricaines, phénomène qui apparaît être un élément majeur dans la transition entre l'Age du Bronze et le premier Age du Fer, mais qui a été longtemps assigné à a fin de l'Age du Bronze. Ce projet s'appuie sur d'abondantes publications, de nombreuses découvertes inédites
  • , souvent récentes, ayant permis de nouvelles observations sur le contexte archéologique, des fiches et des analyses encore peu exploitées, sur le travail et l'expérience des chercheurs spécialistes de l'Age du Bronze et de l'Age du Fer. Chacun apporte à ce champ d'études des techniques
  • diversifiées. Il - Description du projet D'importants dépôts de haches à douille armoricaines identifiables par leur forme standardisée, une composition métallique très riche en plomb, ornées d'une gamme de décors semblables sont régulièrement découverts dans toute la région armoricaine et
  • en Normandie. Des haches à douille armoricaines sont également connues dans de nombreuses régions de l'ouest de l'Europe, mais en quantité moindre. Ces haches existent également dans des collections en Europe centrale et du nord ouest, mais l'analyse critique de leur provenance
  • s'impose. Des années 1960 à 1990, Jacques Briard a abondamment étudié ce phénomène, le situant dans une étude d'ensemble de l'Age du Bronze atlantique, à travers de nombreuses publications. Un volet de cette étude en avait été confié à Josette Rivallain, de 1968 à 1971. Depuis les
  • transformations du paysage agraire, souvent liées au remembrement, et des techniques agricoles, de nouveaux dépôts ont été mis au jour ces dernières dizaines d'années. En 1990, Jacques Briard, directeur de recherches au CNRS, responsable du Laboratoire d'Anthropologie préhistorique de Rennes
  • moitié du XXe siècle qui nécessite actuellement une exploitation scientifique raisonnée utilisant les nouveaux outils informatiques à notre disposition. Pour l'instant, la documentation existante est issue en grande part du fond Jacques Briard. Elle est constituée de : - plusieurs
  • pluridisciplinaire associant des protohistoriens, des chimistes de différents laboratoires, des spécialistes du paléoenvironnement en vue d'une étude globale des dépôts et de leurs insertions dans le paysage. Objectif Il s'agit de bâtir une synthèse de nombreux travaux anciens en intégrant les
  • perspective paléoenvironnementale et archéologique, en les positionnant à l'échelle du site. Le traitement de ces résultats via un SIG devrait permettre de nouvelles interrogations multiscalaires et à variables multiples. Grâce à la base de données en cours de réalisation, il va être
  • de Liège ont débuté une campagne d'analyses par la technique du raman ; leurs résultats complètent et affinent ceux déjà obtenus par la spectrographie. Les problèmes de chronologie : Sur le plan chronologique, les découvertes les plus récentes autorise une nouvelle approche de la
  • chronologie des haches à douille armoricaines. Par exemple à Kergariou, Quimper, Finistère, des haches à douille armoricaines, entières ou à l'état de fragments, apparentées au type du Tréhou, ont été mises au jour récemment dans un souterrain de l'Age du Fer associées à un morceau de
RAP03168 (RENNES (35). 10-12 rue Saint-Louis : Les occupations de la parcelle 0234 de l'Antiquité à l'époque moderne ; Le jeu de Paume du Pélican. Rapport de fouille)
  • RENNES (35). 10-12 rue Saint-Louis : Les occupations de la parcelle 0234 de l'Antiquité à l'époque moderne ; Le jeu de Paume du Pélican. Rapport de fouille
  • L’intervention du 10-12 de la rue Saint-Louis fait suite au projet de construction d’une maison de la petite enfance par la ville de Rennes (35). Elle concerne deux thématiques principales : l’étude des séquences gallo-romaines et modernes à l’emplacement de la parcelle 0234
  • (volume 1 du RFO) et l’analyse et l’évolution d’un bâtiment en élévation, en l’occurrence une salle du jeu de paume, la salle du Pélican, construite au début du XVIIe siècle (parcelle 1130, volume 2 du RFO). Sujets et thèmes Bâtiment, Jeu de paume, Edifice religieux, Edifice militaire
  • La redécouverte de la salle du Pélican en 2011 reste exceptionnelle et est une réelle opportunité de connaître ce patrimoine, peu souvent étudié. La salle, caractéristique de l’architecture des jeux de paume qui sera normalisée au XVIIIe siècle, est dans un état de conservation
  • pas moins de huit jeux de paume. Ainsi, l’étude de la salle du Pélican offre un autre visage du quartier, loin de l’image pieuse portée notamment par le couvent des Jacobins situé à proximité et dont le culte à Notre-Dame de Bonne Nouvelle est également en pleine apogée au XVIIe
  • siècle. Paradoxalement, c’est sans doute cette dispersion de l’esprit vers ces jeux jugés décadents qui est à l’origine du déclin de la paume et de la disparition massive des salles. Heureusement, celle du Pélican a reçu une autre affectation en étant transformée en chapelle entre
  • , Epoque contemporaine. Rennes (Ille-et-Vilaine) 10 et 12 rue Saint-Louis - Le jeu de paume du Pélican Bretagne, Ille-et-Vilaine, Rennes, 10 et 12 rue Saint-Louis Le jeu de paume du Pélican Volume 2 sous la direction de par Romuald Ferrette Elen Esnault 185 5 11 3 12 9 4
  • 41 40 137 45 14 133 21 Elen Esnault 193 Octobre 2015 Rapport final d’étude de bâti 161 188 plancher sur quenouille 281 23 27 322 282 282 321 286 283 323 320 Sol actuel Sol d’origine Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40
  • Octobre 2015 287 190 28 24 320 Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr 189 133 13 161 quenouille 4 44 137 320 Fouille archéologique Rapport final d'opération — — 35238 Nr site Entité
  • archéologique Code INSEE Le jeu de paume du Pélican Volume 2 sous la direction de par avec la collaboration de Romuald Ferrette Elen Esnault Paul-André Besombes Véranne Brisotto Arnaud Desfonds Françoise Labaune-Jean 2013-278 Arrêté de prescription Bretagne, Ille-et-Vilaine
  • , Rennes, 10 et 12 rue Saint-Louis Pierrick Leblanc Sébastien Lepetz Richard Delage Pierre Poilpré Système d’information Lambert 93 CC48 Code Inrap F 105 097 Laure Simon Vincent Pommier M. Le Puil-Texier Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Septembre
  • 2015 sommaire 5 I Données administratives, techniques et scientifiques 6 7 8 10 10 11 12 13 23 25 27 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Notice scientifique Etat du site Localisation de l’opération Localisation cadastrale Arrêté de prescription Arrêté
  • 2.1.1 Le gouttereau ouest 2.1.2 Le gouttereau est 2.1.3 Le pignon nord 2.1.4 Le pignon sud 2.1.5 La chapelle latérale 2.4.1 Le sondage 1 2.4.2 Le sondage 2 2.4.3 Le sondage 3 2.4.4 Le sondage 3bis 86 3.2 La salle du Pélican 122 3-3 De la salle du Pélican à la chapelle du
  • Séminaire 136 3-4 La saisie du bien à la Révolution 145 4 Conclusion 147 5 Bibliographie 149 III Annexes 86 89 91 91 91 93 94 98 98 99 100 101 102 102 102 102 103 104 104 104 106 109 111 116 118 120 122 122 128 129 131 132 133 136 139 150 151 192 197 205 265 299 307 311 312
  • Pratique de la paume Maître-paumier, une profession reconnue Du loisir à l’activité lucrative Apogée et déclin du jeu de paume Constantes et particularités Les dimensions L’architecture de la salle Les matériaux Les annexes Le jeu de paume et les expressions de la
  • transformation de la chapelle en lingerie 3-4-2 Les ultimes modifications Diagrammes stratigraphiques Etude documentaire – Pierre Poilpré, Inrap Etude documentaire – Maelle Leconte, architecte Rapport d’étude du mobilier - Françoise Labaune-Jean, Inrap Rapport d’étude dendrochronologique
  • – Dendrotech Rapport d’étude d’enduits peints – Géraldine Fray Rapport d’étude des monnaies – P-A Besombes - SRA Bretagne Listes des figures IV Inventaires Inventaire Inventaire Inventaire Inventaire Inventaire des minutes des US des prélèvements des blocs architecturaux du mobilier I
  • loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et
  • dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle
  • relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage
  • privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de
RAP03327 (PLENEE-JUGON (22). Les Touches, projet RD 59. Rapport de fouille)
  • prescription : 2014-141 du 07 avril 2014 Arrêté de désignation du responsable scientifique : 2015-087 du 11 février 2015 Ministère de la Culture et de la Communication Préfecture de la région Bretaggne Direction Régionale des Affaires Cuilturelles Service Régional de l’Archéologie Conseil
  • Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant
  • diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en
  • ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de
  • l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective
  • ; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de
  • l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de l’enseignement et de la
  • contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus
  • universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 Avertissement Les rapports de fouille constituent des documents administratifs communicables au public dès leur remise au Service Régional de l’Archéologie, suivant les prescriptions de la loi no 78-753 du 17
  • juillet modifié relative à l’amélioration des relations entre l’administration et le public. Aux termes de la circulaire du 26 mars 1993, ils pourront être consultés ; les agents des Services régionaux de l’archéologie rappelleront à tout demandeur les droits de propriété littéraires
  • et artistiques possédés par les auteurs et les contraintes qui en résultent pour tout consultant. Les prises de notes et les photocopies sont utilisées pour un usage exclusivement privé et non destiné à une utilisation collective (article L122-5 du code de la propriété
  • intellectuelle). Toute reproduction du texte accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre du droit de courte utilisation, avec les références exactes et complètes de l’auteur et de l’ouvrage. Par ailleurs, l’exercice du droit à la communication
  • exclut, pour ses bénéficiaires ou pour les tiers, la possibilité de reproduire, de diffuser ou d’utiliser à des fins commerciales les documents communiqués (Loi no78-753 du 17 juillet, art. 10). Le non respect de ces règles constitue un délit de contrefaçon puni par l’article 425 du
  • : Inventaire techniques et systématique du mobilier archéologique.................................................... 466 Annexe 3a : Céramique de la protohistoire ancienne............................................................................................... 466 Annexe 3b
  • : Mobilier lithique de la protohistoire ancienne......................................................................................473 Annexe 3c : Céramique du second âge de fer
  • archéologiques (F) Plénée-Jugon (22) - Tracé RD59, Les Touches N° EA 22 185 0101_Néolithique ; N° EA 22 185 0102_Second âge du Fer N° Arrêté : 2014-141 Parcelle : section ZM 65p Fait Catégorie Coordonnées Composition documents photos AN1004 anomalie partie sud du site 1004
  • : sédimentation naturelle d’origine indéterminée PO1006 poteau partie sud du site 1006 : creusement-comblement de trou de poteau 2, 4, 2a, 4a PO1007 poteau partie sud du site 1007 : creusement-comblement de trou de poteau 3, 4, 3a, 4a PO1008 poteau partie sud du site 1008
  • : creusement-comblement de trou de poteau 5, 5a PO1009 poteau partie sud du site 1009 : creusement-comblement de trou de poteau 6, 6a AN1011 anomalie partie sud-ouest du 1011 : sédimentation naturelle d’origine indéterminée secteur AN1012 anomalie partie sud du site FR1013 four
  • PO1016 poteau 7 1012 : sédimentation naturelle d’origine indéterminée 1013 : creusement de la fosse d’implantation de la chambre de chauffe d’un four ; 1764 : couche d’abandon ; 1766 : comblement d’un four avec des cendres et charbons ; 1767 : comblepartie sud-ouest du ment d’un
  • four avec du limon ; 1768 : comblement d’un four secteur avec des cendres et charbons ; 1769 : comblement de la fosse d’implantation de la chambre de chauffe d’un four ; 1770 : paroi rubéfiée de la chambre de chauffe ; 1850 : creusement d’installation d’alandier de four AN1014
RAP02899_2.pdf (OUESSANT (29). structures d'habitat et de mobilier du village du premier âge du fer de Mez Notariou. rapport final de fp 2012-2013)
  • OUESSANT (29). structures d'habitat et de mobilier du village du premier âge du fer de Mez Notariou. rapport final de fp 2012-2013
  • STRUCTURES D’HABITAT ET MOBILIER DU VILLAGE DU DU PREMIER ÂGE DU FER DE MEZ-NOTARIOU (OUESSANT - FINISTÈRE) 29 155 0022 AP DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE DE FOUILLE PROGRAMMÉE BIENNALE Tome 2 ANNÉES 2012 - 2013 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN CENTRE DE RECHERCHE
  • ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE CONSEIL GÉNÉRAL DU FINISTÈRE S.D.A. - MINISTÈRE DE LA CULTURE Rennes : S.R.A. de Bretagne - 2013